DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Syracuse : le mystérieux langage de ses pleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Syracuse : le mystérieux langage de ses pleurs   Sam 29 Aoû 2009, 12:40

Syracuse : le mystérieux langage de ses pleurs (I)

C'était le samedi 29 aout, au jour octave de la fête du Coeur Immaculé de Marie, à Syracuse, Sicile, dans le quartier du faubourg Sainte-Lucie, le plus pauvre de toute la ville. Sanctifié jadis par le martyre de Sainte Lucie, ce quartier avait été un berceau du christianisme. C'était maintenant un quartier majoritairement communiste. La rue des Jardins de Saint Georges était parmi les plus humbles de ce quartier populeux, et, au n° 11, se trouvait la maison la plus modeste, habitée par de pauvres et laborieux ouvriers, les jeunes époux Giusto-Iannuso.

Dans leur chambre, un buste de plâtre, offert en cadeau de mariage par une parente, quelque mois plus tôt, est accroché au mur. C'est une statuette de la Vierge Marie montrant son Coeur, non pas selon l'iconographie classique, transpercé d'un glaive de douleurs, mais entouré d'épines, des flammes s'en élevant, comme dans l'apparition de Notre-Dame de Fatima du 13 juin 1917.

Ce matin là, Antonina, la jeune épouse, qui souffrait cruellement d'une grossesse difficile depuis plusieurs mois, avait dû garder le lit. Ce fut elle qui aperçut la première l'étonnant miracle. Puis sa belle soeur, Grazia Iannuso : "J'ai vu que la madone pleurait, elle pleurait pour de bon, les larmes lui coulaient des yeux".

Des voisins, bientôt une petite foule constatèrent le phénomène. Dans cette matinée du samedi 29, la Vierge a pleuré à six ou sept reprises, et elle pleura de nouveau le soir, peu après que le mari, Angelo, fut rentré : "Alors, je me suis mis à genoux et j'ai prié."



D'après Frère Michel de la Sainte Trinité, Toute la vérité sur Fatima, 1986
Dr Ottavio Musumeci, A Syracuse la Madonne a pleuré, Salvator, 1956

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Syracuse : le mystérieux langage de ses pleurs   Sam 29 Aoû 2009, 14:02

bonjour,
c'était le 29 aout de quelle année ?
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Syracuse : le mystérieux langage de ses pleurs   Dim 30 Aoû 2009, 05:50

Je ne connaissais pas du tout cette histoire vécue. Mais je pense que les circonstances qui ont entourées le phénomène sont importantes pour connaître le sens de ses pleurs.

Une femme (très pauvre) qui souffre d'une grossesse très douloureuse.

La vierge n'a pas vécue dans le luxe. Au moment où elle même allait enfanter, elle n'avait même pas de logis... Mais cette pauvreté matérielle est aussi l'image d'une humilité. La vierge est humble. Et Jésus n'est pas né dans le luxe bien au contraire mais dans une très grande pauvreté, étable. Donc le plus pauvre des pauvres effectivement...

Pour ce qui est des douleurs de l'enfantement (en quelques sorte), le sens est autre... Son sens est spirituel. Cela concerne une grossesse effectivement mais une grossesse spirituelle. Il s'agit à mon avis des douleurs spirituelles de l'enfantement des âmes. Marie étant la mère des âmes (mère voici ton fis, fils voici ta mère), elle porte en elle les âmes... D'où la douleur des âmes qui se perdent ou risque de se perdrent (dans ce cas précis, dû au changement du quartier devenu communiste). L'enfantement est douloureux... On la retrouve ici, non pas dans une étable mais au pied de la croix.

Mais bon, je peux me tromper...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Syracuse : le mystérieux langage de ses pleurs   Dim 30 Aoû 2009, 07:27

Syracuse : le mystérieux langage de ses pleurs (II)

Le dimanche 30 et le lundi 31, le même prodige fut constaté par des milliers de témoins. Le buste de plâtre ne pleure pas tout le temps, mais à intervalles réguliers, et non seulement dans la chambre de la maison mais aussi au dehors, sur le mur de la cour, puis sur un petit autel, situé en face, où on l'a exposé.

Le mardi 1er septembre à 11 heures, une commission d'experts nommés par la curie archiépiscopale se rendit sur les lieux. Elle était formée de plusieurs médecins, d'un ingénieur, et du curé Bruno. Il fur rédigé un rapport sous la foi du serment. Dés que l'expertise fut terminée, le prodige cessa. Une semaine plus tard Syracuse fêtait la Nativité de Notre Dame, patronne de la cathédrale et de la ville, tandis qu'à Rome le pape Pie XII publiait l'encyclique "Fulgens Corona", annonçant l'année mariale qui devait commémorer le centenaire de la définition du dogme de l'Immaculée Conception.

Aussitôt après les lacrymations miraculeuses, des guérisons extraordinaires s'étaient produites. Le mercredi 2 septembre, l'archevêque de Syracuse, Mgr Baranzini, s'était rendu sur les lieux pour interroger lui-même plusieurs témoins des faits. Le 9 septembre, le laboratoire consulté publia le rapport détaillé des analyses effectuées sur le liquide émanant de la statuette de plâtre : ce liquide était en tout semblable aux larmes humaines.

Le 19 septembre, Mgr Baranzini transférait la Madonnina sur une place toute proche et l'installait dans une niche. Pendant les mois de septembre et octobre on vit défiler plus d'un million de pélerins.



D'après
Frère Michel de la Sainte Trinité, Toute la vérité sur Fatima, 1986
Dr Ottavio Musumeci, A Syracuse la Madonne a pleuré, Salvator, 1956

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Syracuse : le mystérieux langage de ses pleurs   Lun 31 Aoû 2009, 08:58

Syracuse : le mystérieux langage de ses pleurs (III)

Dés le 12 décembre, un peu plus de trois mois après l'évènement, l'épiscopat sicilien réuni autour du cardinal Ruffini pouvait donner son jugement dans un communiqué officiel. Le cardinal exposa cette décision dans un radiomessage :

"On a vu la Madonne pleurer durant 4 jours, les 29, 30, 31 août et 1er septembre ; et elle a pleuré avec une telle abondance que ces larmes ont imprégné de nombreux flocons d'ouate et qu'ils ont pu faire l'objet d'expertise scientifiques.

Les évêques de Sicile, dans leur réunion à Bagheria, après avoir attentivement examiné les nombreuses dépositions sous serment de témoins au-dessus de tout soupçon et pris acte des résultats positifs des analyses chimiques diligentes auxquelles ont été soumises les larmes prélevées sur la sainte image, ont émis à l'unanimité le jugement qu'on ne peut mettre en doute la réalité des faits.

Ils ont, en conséquence, exprimé le voeu qu'une si miséricordieuse manifestation de notre sainte Mère du Ciel provoque toute la population à une salutaire pénitence et à une dévotion plus vive au Coeur Immaculé de Mari, souhaitant que soit construit sans tarder un sanctuaire qui perpétuera le souvenir du prodige;"



D'après
Frère Michel de la Sainte Trinité, Toute la vérité sur Fatima, 1986
Dr Ottavio Musumeci, A Syracuse la Madonne a pleuré, Salvator, 1956

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Syracuse : le mystérieux langage de ses pleurs   Lun 31 Aoû 2009, 10:12

caesor a écrit:
bonjour,
c'était le 29 aout de quelle année ?


eh oui quoi!quand?


___________________

J'ai vu des pages internet concernant tout cela mais n'ai pas répertorié ces sites parmi les apparitions ou miracles dans mon annuaire, concernant la prière et la dévotion, pensant que l'église n'y souscrivait pas.

Ainsi donc je peux ajouter cela...?

Quel site en particulier est-il conseillé ?
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Syracuse : le mystérieux langage de ses pleurs   Lun 31 Aoû 2009, 10:14

1953,italie
Revenir en haut Aller en bas
 
Syracuse : le mystérieux langage de ses pleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quel est le lieux qui vous parais le plus mystérieux ?
» Mystérieux phénomène lumineux qui apparaît dans le ciel nocturne norvégien
» texte mystérieux de mitxo (info de philippe)
» Mystérieux objet tombé du ciel en Avril 2010
» Mystérieux objet tombé du ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: