DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Spiritualité indissoluble du mariage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Spiritualité indissoluble du mariage   Ven 28 Aoû 2009 - 11:40

Cher Arnaud,
chers tous,

j'ai participé ces derniers temps à un fil sur un autre forum où il était question de l'éternel souci de l'indissolubilité du mariage. Et cette fois ci depuis longtemps, je me suis posé des questions. Je suis moi-même marié ; ma femme et moi avons reçu une préparation au sacrement particulièrement riche, où nous avons découvert que nous allions nous unir non seulement tous les deux, mais aussi avec Dieu.

Je constate l'incompréhension énorme des personnes divorcées qui se voient refuser le remariage, qui ne comprennent pas, ou ne comprennent plus l'Eglise, sans doute parce qu'elles ignorent ou ont oublié cet enseignement sur le mariage et que ça leur semble contredire l'esprit de charité: pour elles en effet, le mariage est un acte qui ne concerne que deux personnes, un contrat d'amour, un engagement éventuellement, mais face auquel on devrait avoir un "droit à l'erreur".

Je m'aperçois que les explications qu'il faut donner à ces personnes, pour le peu que j'ai pu donner, reposent sur la signification du mariage en termes d'alliance de Dieu avec son peuple, en terme de concrétisation d'une alliance sainte, sacrée et évidemment indéfectible de Dieu avec l'humanité à travers le couple.

Et c'est là que certaines questions se posent pour moi.
On pourrait presque dire, me semble-t-il, que les mariés catholiques prennent sur eux la responsabilité de réaliser par leur union même celle de Dieu avec l'Eglise.
De fait, il n'est donc effectivement pas possible pour les chrétiens d'avoir un conjoint et des enfants, de bâtir un foyer, en dehors de cette alliance qui fait d'eux les "porteurs" de l'Alliance de Dieu.
C'est magnifique! Mais c'est impressionnant aussi : quelle responsabilité immense est donnée à d'immenses quantités de fiancés qui n'ont , j'en ai bien l'impression pas du tout la conscience de cette signification, ni l'information adéquate, bien souvent.

Il m'apparaît que ce sacrement appelle à bien davantage que la vie amoureuse évidemment, mais aussi davantage qu'un engagement "devant Dieu" comme on dit communément, Dieu étant alors envisagé comme bienveillant témoin de l'union.
Le mariage appelle à un réel apostolat, dont la méditation nous porte bien loin.




  • Les fiancés sont-ils suffisamment formés à cette vocation?
  • L'Eglise ne prend-elle pas un risque énorme à accorder ce sacrement à des jeunes gens qui sont à des lieues de s'intéresser à ces idées?
  • Ne dépose-t-elle pas une charge trop lourde sur les épaules d'humbles personnes qui ne cherchent qu'à vivre simplement un bonheur dont ils ne maîtrisent déjà pas grand chose?
  • N'impose-t-elle pas à ces mêmes personnes une mission dont ils ne sont que très vaguement au courant et ne leur donne aucun autre choix?
  • Le mariage serait-il un sabbat dont le Christ pourrait dire qu'il a été fait pour l'homme mais non l'homme pour lui?

  • Est-ce que je me trompe sur toute la ligne?


Merci de m'apporter vos lumières.
Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité indissoluble du mariage   Ven 28 Aoû 2009 - 18:39

Tout vraiment tout ce qui concerne les fiancailles,le mariage,sa préparation,sa signification,son sens sacré,un annuaire très étoffé de sites choisis http://fruitsdelamour.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Spiritualité indissoluble du mariage   Sam 29 Aoû 2009 - 4:44

libremax a écrit:
On pourrait presque dire, me semble-t-il, que les mariés catholiques prennent sur eux la responsabilité de réaliser par leur union même celle de Dieu avec l'Eglise.

Cher Libremax,

Je ne crois pas que Dieu passe par les mariés catholique pour réaliser son union avec l'Eglise. Que faites-vous alors de tous ceux qui choisissent de ne pas se marier pour servir le Royaume, l'union des hommes avec Dieu dans l'Eglise ?

Moi je crois plutôt que ce sont les mariés qui font le choix de passer par Dieu pour réaliser leur union ; qui prennent Dieu comme témoin de leur union.

Le témoins c'est quoi ? C'est d'abord ce qui sert de "référence", de "repère". C'est celui à qui on se "réfère" quand on ne sait pas. C'est quelqu'un sur lequel on va s'appuyer pour savoir, connaître. Prendre Dieu comme témoin de notre amour, c'est choisir de prendre appui sur Dieu pour nous aimer, pour aimer l'autre. Faire alliance avec quelqu'un, n'est-ce pas aussi "s'appuyer" sur quelqu'un en plus de soi ; n'est pas-ce "unir" ses forces pour mieux parvenir au but ? Le mariage chrétien c'est donc, il me semble, d'abord un mariage qui "s'appuie" sur Dieu, qui repose sur Dieu et bien évidemment sur l'aide qu'il va pouvoir nous apporter ; d'autant plus que c'est Lui qui a institué le mariage.

Pourquoi tant de mariés catholiques divorcent aujourd'hui ? A cause de la profonde crise de la foi que l'Eglise traverse. La grande majorité des mariés catholiques, ne font pas reposer leur union, leur amour, leur mariage, sur Dieu et plus particulièrement sur les sacrements qu'il nous a donné lorsqu'il est venu, par son Fils, au milieu de nous. La crise de la Foi c'est d'abord "le manque de confiance en Dieu". On fait tout pour faire croire à l'homme qu'il est assez grand, assez intelligent (c'est le fruit du siècle des lumières), assez éclairé par son intelligence pour tout résoudre. C'est ce qu'on crus Nietche, Freud, etc ... L'homme a acquis une telle intelligence qu'il n'a pas plus besoin de Dieu. L'intelligence a tué la foi et donc Dieu. L'intelligence libère de Dieu qui asservit. C'est ce que les politiques ont aussi cherché à faire en inventant des idéologie comme l'athéisme sur lequel ils ont construit le régime socialiste, communiste.

Ce qu'il faut expliquer aux divorcés remariés qui souhaitent contracter un nouveau mariage devant Dieu, c'est que l'échec de leur mariage ne vient pas d'une erreure qu'ils auraient faites en choisissant telle personne la première fois, mais que l'écher de leur mariage vient de l'erreur qu'ils ont fait de se couper de Dieu pour vivre leur mariage et de fait que leur mariage qui leur semble définitivement "mort", Dieu a le pouvoir de le ressusciter ; de re-susciter leur amour. Ils veulent "créer à nouveau" alors que Dieu lui veut "ressusciter".

Dieu n'a pas besoin de nous accorder "un droit à l'erreure", car à cause de notre péché, nous ce cessons de commettre des erreures et nous savons très bien que le mariage ne nous empêchera pas de pécher ou de continuer à commettre des erreures. Prendre Dieu comme témoin, c'est justement s'appuyer sur Lui et sur ses sacrement pour corriger nos erreures. C'est justement la grâce reçue dans le sacrement de mariage et renouvellée par le sacrement de l'Eucharistie et de la réconciliation qui va nous aider tout au long de notre vie de couple, à corriger les erreures que nous allons commettres. Pour aimer ma femme ou mon mari, je dois constament m'appuyer sur Dieu qui est "Amour" et sur l'Amour que j'ai pour Dieu.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité indissoluble du mariage   Dim 30 Aoû 2009 - 3:57

Cher Petero,

Je ne voulais pas dire que l'union de Dieu avec son Eglise passait exclusivement par le mariage.
J'entendais par là que c'était l'un des aspects du mariage qui permettait d'expliquer pourquoi celui-ci était indissoluble, en plus du fait que le mariage est donné comme étant l'image parfaite de l'amour trinitaire.
Après tout,
Le CEC a écrit:
1617 Toute la vie chrétienne porte la marque de l’amour sponsal du Christ et de l’Église. Déjà le Baptême, entrée dans le peuple de Dieu, est un mystère nuptial : il est, pour ainsi dire, le bain de noces (cf. Ep 5, 26-27) qui précède le repas de noces, l’Eucharistie. Le Mariage chrétien devient à son tour signe efficace, sacrement de l’alliance du Christ et de l’Église. Puisqu’il en signifie et communique la grâce, le mariage entre baptisés est un vrai sacrement de la Nouvelle Alliance

Il ne me semble pas qu'on puisse dire que Dieu soit un simple témoin du mariage catholique. Il me semble se dégager des Ecritures et de la doctrine de l'EGlise que Dieu est un acteur à part entière du mariage. A tout le moins, c'est Lui qui unit l'homme et la femme. C'est pour cela que je décrivais le mariage non pas seulement comme une union "devant Dieu", comme on le dit habituellement, mais avec Dieu.

Je vous rejoins sur votre constat du manque de foi des chrétiens, ainsi que sur l'importance de celui-ci dans la recrudescence des divorces. Mais ma question sur la grandeur impressionnante de ce sacrement ne concerne pas tant les personnes qui choisissent de divorcer, que celles qui sont victimes de celui-ci, c'est à dire celles que le conjoint a délaissées.
A ces personnes, il est, à priori, demandé de respecter ce mariage, quoi qu'il en coûte. En cas de remariage civil, ces personnes ne sont certes pas excommuniées; néanmoins, si leur précédent mariage est valide, il leur est demandé de se considérer dans un état de péché, alors qu'elles sont innocentes.

Certaines personnes sont très surprises de découvrir le refus de l'Eglise d'accorder les sacrements même dans ces conditions.
Ce genre de réaction me fait méditer le manque de préparation et de formation à ce sens du sacrement, à la facilité avec laquelle on l'accorde et à la charge importante qu'il constitue.
Je réalise aussi que l'acte naturel de s'engager envers une personne du sexe opposé, qui est une disposition quasi universelle, doit prendre obligatoirement chez les chrétiens catholiques un sens mystique exigeant qui oriente toute la spiritualité.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité indissoluble du mariage   Dim 30 Aoû 2009 - 9:59

voir:http://docteurangelique.forumactif.com/temoignages-discernement-cas-concrets-f3/divorces-remaries-qui-en-parle-t7697.htm

En voici l'entrée:

De ce drame qu'est le/la divorcé/e

Interdit du pain et du vin.
Interdit de communion.
____________________

Oh Seigneur!
déjà ma vie s'est écroulée !!!

Je vacille et j'ai besoin de réconfort

Cette union terrestre avec mon conjoint que je voulais mener au ciel
d'un coup est soufflée!

Voici que mon conjoint me demande le divorce !!!!

Viens à moi!
Réponds moi toi le prince des grâces!

Je vais être seul,seul,seul!
Tu comprends cela n'est-ce pas douceur de coeur?

____________________________________________________________

Certainement que toi tu m' entends ,ma veine d'amour, et mon créateur, mais voici:

ton église me refuse la sainte communion!

Mourir,oui mourir!

Oh ! oui plonger dans l'effrayante mer noire, pour atteindre tes bras

Car toi tu as vu le pauvre et tu as connu la morsure mortelle

Car tu sais que tout cela je ne l'ai pas voulu

Suis-je coupable devant l'Eternel si mon conjoint veut se séparer, et que les lois du monde lui en donne l'autorisation!!!,

Une séparation qu'alors l'église reconnait et ipso facto me range dans la catégorie des excommuniés?

Et maintenant que je suis désespéré et pantelant j'aurai besoin d'un appui ,d'une force,c'est donc bien maintenant que j'entends ma propre Mère me dire :désormais tu ne manges plus....!
Revenir en haut Aller en bas
 
Spiritualité indissoluble du mariage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spiritualité indissoluble du mariage
» Le pape à fait l'éloge du mariage "indissoluble "
» quel obstacle teologique contre le mariage des pretre??
» Le Dictionnaire de Spiritualité Oeuvre monumentale
» Nullité de mariage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: