DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 RETOUR SUR L'ACCIDENT DE VILLIERS-LE BEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: RETOUR SUR L'ACCIDENT DE VILLIERS-LE BEL   Ven 07 Aoû 2009, 15:59

Lu dans la presse : Article du journaliste Alain Sanders

Secrétaire d'Etat chargée de la politique de la ville et ex-égérie de "Ni p***, ni soumises", Fadela Amera vient de déclarer :
"La politique de la ville, ce n'est pas qu'une question de fric quand vous êtes dans une cité et que vous avez les boîtes aux lettres pétées, que ça pue dans les espaces communs, que vous avez les carreaux cassés...
C'est indigne de laisser vivre des gens dans des conditions aussi terribles."

C’est qu’elle arriverait à nous faire pleurer mademoiselle bela fou mouk ("ferme ta gueule").
Car la vraie question est celle-là : qui a pété les boites à lettres qui ne l’étaient pas au départ ?
Qui est responsable de la puanteur dans les espaces communs ?
Qui a cassé les carreaux ?

Vous pouvez aller dans le 13ème arrondissement de Paris, le "Chinatown" où ils habitent, dans de grands immeubles similaires à ceux des cités ethniques, des milliers d’Asiatiques.

Les ascenseurs fonctionnent. Les boîtes à lettres sont impeccables. Les espaces communs sont propres. Il ne manque pas un carreau aux fenêtres.

Tout cela pour dire qu’il y en a assez de nous jouer, comme on l’a fait encore après l’accident de Villers-le Bel, Les Misérables et Les Deux orphelines.

Car c’est bien une partie de ceux qui habitent ces cités qui ont salopé des endroits de vie qui, au départ, n’était pas plus inconfortables que d’autres.

Et qui même, par rapport à d’autres banlieues où les habitants se conduisent comme des personnes civilisées, sont suréquipées, bénéficiant de bibliothèques, de centres culturels, de salles de sports, comme nombre de banlieues rêveraient d’en avoir.

A Villiers-le-Bel, ce sont les lieux de vie et de culture qui ont été prioritairement visés et incendiés.

Autant de bâtiment coûteux que l’on va reconstruire – à nos frais – en attendant que, sous un autre prétexte, ils soient de nouveau détruits.

Des accidents de la route tragiques, dus à des imprudences policières (ce qui n’est pas le cas à Villers-le Bel où les deux accidentés circulaient sans casques sur une moto non-homologuée), il s’en produit chaque année en France.

Qui peuvent toucher des enfants de Vietnamiens, d’agriculteurs, d’employés de La Poste, de Bretons, d’Alsaciens, etc.

Avez-vous jamais vu une armée de Vietnamiens, d’agriculteurs, de postiers, de Bretons ou d’Alsaciens, se mobiliser pour se lancer dans de véritables guérillas urbaines ?

Tant que l’on n’exposera pas clairement la spécificité de ces banlieues ethniques insurrectionnelles, toutes les mesures que l’on prétendra prendre auront autant d’effet qu’un cautère sur une jambe de bois.

Autre chose. La "grosse presse" a longuement insisté sur le fait que les deux "jeunes" accidentés étaient nés en France et donc français de par le "droit du sol" (Le droit du sol, c’est cette aberration qui équivaut à prétendre qu’un cheval né dans une étable serait une vache…).

Très bien. Mais comment se fait-il que ces deux "jeunes" Français aient été enterrés pour l’un au Maroc et pour l’autre au Sénégal ?

Pas besoin, en l’occurrence, de longs discours pour montrer que la prétendue intégration (et ne parlons même pas de l’assimilation) de certaines catégories d’immigrés relève d’une véritable escroquerie. Et jusque dans la mort…

Alain Sanders
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: RETOUR SUR L'ACCIDENT DE VILLIERS-LE BEL   Sam 08 Aoû 2009, 04:58

Article assez lucide , apparemment .
Un bémol en ce qui concerne les agriculteurs : parfois , après une de leurs manifestations ,
on croirait avoir assisté à un passage de cyclone . Idem , anciennement , pour les bretons : sous De Gaulle , un bâtiment public sautait à peu près tous les quinze jours en Bretagne mais la presse , muselée , n'en faisait pas état .

Pour le fond , la différence de fondamentaux religieux par rapport aux christianismes et à l' " athéisme pseudo-scientifique moralisateur " explique en effet bien des choses .
Les fondamentaux du judaïsme sont à mettre à part , parce qu'ils sont élitistes .

Mais la " sortie " de Fadela Amara n'est-elle pas justement un appel à s'interroger sur ces fondamentaux ?
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: RETOUR SUR L'ACCIDENT DE VILLIERS-LE BEL   Sam 08 Aoû 2009, 08:10

Mais qui sont les plus responsables dans l'affaires: les négriers ou les négros ?
Revenir en haut Aller en bas
 
RETOUR SUR L'ACCIDENT DE VILLIERS-LE BEL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RETOUR SUR L'ACCIDENT DE VILLIERS-LE BEL
» "Un aller-retour", de Dominique Bromberger
» Liens retour et partenariat
» Retour en arrière
» Le retour d'Élie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: