DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'amour sentimental et l'amour spirituel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Lun 03 Aoû 2009, 20:15

Revenons aux animaux. En fait ça n'arrange pas l'Eglise d'attribuer un esprit aux animaux ou même une once d'amour car cela irait à l'encontre du péché originel.

Avant le péché originel c'était le paradis sur terre, la mort et la souffrance n'existaient pas.

On sait de nos jours que c'est faux, des animaux ont existé des millions d'années avant l'homme, accompagnés de souffrance et de mort!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Lun 03 Aoû 2009, 20:23

Cher Louis, ce n'est pas que l'Eglise soit éarrangée" ou pas éarragée". C'est juste que les animaux, êtres dotés de sensibilité, n'ont pas d'intelligence (capable de comprendre les choses abstraites) et de volonté (capable d'aimer sans sentiment, juste parce que l'intelligence sait que c'est bien).

Cela ne concerne même pas la foi. C'est juste expérimental.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Lun 03 Aoû 2009, 20:26

Aimer sans sentiment?? Faut arrêter de dire de telles absurdités! Ca décrédibilise totalement l'Eglise.

Tant que St Thomas sera la théologie officielle de l'Eglise on ne s'en sortira pas, et les fidèles fuiront l'Eglise. Voilà mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Lun 03 Aoû 2009, 20:34

Louis a écrit:
Aimer sans sentiment?? Faut arrêter de dire de telles absurdités! Ca décrédibilise totalement l'Eglise.

Tant que St Thomas sera la théologie officielle de l'Eglise on ne s'en sortira pas, et les fidèles fuiront l'Eglise. Voilà mon avis.

Cher Louis,

C'est pourtant le ba BA de la distinction entre amour passion et amour spirituel. Si vous ne restez avec votre femme, devenue plus âgée, que dans la mesure où elle vous fait "guiliguili" au coeur, les animaux en font autant.

Si vous l'aimer, lui restez fidèle, chercher son bien au delà de vos sensations de bien-être, alors on pourra dire que vous l'aimer.

L'expérience millénaire est vite déçue par les "paroles" portées par le seul sentiment. Et la sagesse, expérimentée, comprend vite qu'il n'y a pas d'amour, qu'il n'y a QUE DES ACTES D'AMOUR.

Voici une parabole qui l'explique :

Citation :
Matthieu 7, 21 "Ce n'est pas en me disant : Seigneur, Seigneur, qu'on entrera dans le Royaume des Cieux, mais c'est en faisant la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

Maintenant, cher Louis, attention : n'en tirez pas la conclusion que je méprise le sentiment. L'homme aime aussi par ses sentiments. C'est l'identification de l'amour avec le sentiment, source de plaisir, qui rend si fragiles les couples actuellement.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Lun 03 Aoû 2009, 20:39

Et j'ajoute une énième fois que si Jésus a donné un commandement d'amour, c'est que l'amour est autre chose que du sentiment involontaire. L'amour, ça se commande aussi. On peut se disposer à l'amour. Aucun mariage ne dure toute la vie s'il est seulement fondé sur les sentiments, la passion ou le désir, qui ont des hauts et des bas. Un amour plus profond, plus spirituel, un véritable choix doit être là pour suppléer aux aléas de la seule sensibilité.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Lun 03 Aoû 2009, 21:09

L'amour de Dieu n'est pas un simple sentiment affectueux, c'est vrai. Mais c'est encore moins un acte de volonté ou de l'intelligence.

St Thomas ne connait pas Dieu quand il écrit ça, et il va à l'encontre de tous les mystiques ayant fait l'expérience de Dieu, ainsi que des Pères de l'Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Lun 03 Aoû 2009, 21:19

Louis a écrit:
L'amour de Dieu n'est pas un simple sentiment affectueux, c'est vrai. Mais c'est encore moins un acte de volonté ou de l'intelligence.

St Thomas ne connait pas Dieu quand il écrit ça, et il va à l'encontre de tous les mystiques ayant fait l'expérience de Dieu, ainsi que des Pères de l'Eglise.

Les anges sont de purs esprits, l'intelligence et la volonté sont tout ce qu'ils ont pour aimer, et ils aiment.
Pour Dieu, c'est différent : on ne peut le définir. Il est certain que Dieu aime de toutes les façons dont il est possible d'aimer.
Comprenons-nous bien, Louis : personne ici ne nie que l'amour, pour l'homme, est un sentiment. Nous disons seulement qu'il n'est pas que cela, et que c'est parce que la volonté a une part dans l'amour, que même le sentiment peut être provoqué par la seule volonté. Par exemple, on peut finir par concevoir un réel attachement pour une personne dont on n'a commencé à s'occuper que par devoir.
Mais dans nos corps et âme déchirés par le péché originel, il ne suffit pas toujours de vouloir aimer pour ressentir cet amour, car nous avons perdu la maîtrise de soi. Si nous étions pleinement maîtres de nous-mêmes, nous ressentirions de l'amour dès que nous déciderions d'aimer. C'est ce qui arrivera sans doute avec le corps glorieux dans lequel corps et esprit sont vraiment soudés.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Lun 03 Aoû 2009, 22:01

Louis a écrit:
Aimer sans sentiment?? Faut arrêter de dire de telles absurdités! Ca décrédibilise totalement l'Eglise.

Tant que St Thomas sera la théologie officielle de l'Eglise on ne s'en sortira pas, et les fidèles fuiront l'Eglise. Voilà mon avis.

Cher Louis dans l'introduction de Caritas in véritate Le Saint Père dit cela :

Par son lien étroit avec la vérité, l’amour peut être reconnu comme une expression authentique d’humanité et comme un élément d’importance fondamentale dans les relations humaines, même de nature publique. Ce n’est que dans la vérité que l’amour resplendit et qu’il peut être vécu avec authenticité. La vérité est une lumière qui donne sens et valeur à l’amour. Cette lumière est, en même temps, celle de la raison et de la foi, par laquelle l’intelligence parvient à la vérité naturelle et surnaturelle de l’amour: l’intelligence en reçoit le sens de don, d’accueil et de communion. Dépourvu de vérité, l’amour bascule dans le sentimentalisme. L’amour devient une coque vide susceptible d’être arbitrairement remplie. C’est le risque mortifère qu’affronte l’amour dans une culture sans vérité. Il est la proie des émotions et de l’opinion contingente des êtres humains ; il devient un terme galvaudé et déformé, jusqu’à signifier son contraire. La vérité libère l’amour des étroitesses de l’émotivité qui le prive de contenus relationnels et sociaux, et d’un fidéisme qui le prive d’un souffle humain et universel. Dans la vérité, l’amour reflète en même temps la dimension personnelle et publique de la foi au Dieu biblique qui est à la fois « Agapè » et « Lógos »: Charité et Vérité, Amour et Parole.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Lun 03 Aoû 2009, 22:37

Louis a écrit:
L'amour de Dieu n'est pas un simple sentiment affectueux, c'est vrai. Mais c'est encore moins un acte de volonté ou de l'intelligence.

St Thomas ne connait pas Dieu quand il écrit ça, et il va à l'encontre de tous les mystiques ayant fait l'expérience de Dieu, ainsi que des Pères de l'Eglise.

Cher Louis,

Dieu est Amour. Il ne peut être un sentiment. Puisqu'il est une personne. Rolling Eyes


Pour ma part, je pense de plus en plus que l'amour est le principe selon lequel est ordonné l'univers.


Sur un autre sujet Arnaud écrivait que la pierre aime l'endroit où elle était puisqu'elle y restait. J'ai appris que cette application de l'amour à ce domaine est d'Aristote.

Voyez, on trouve de l'amour dans la Loi de gravitation universelle ! J'ai le sentiment que l'amour ordonne l'ensemble des Lois qui régissent l'univers et ordonne la matière. cheers

Dans ce cas, la création serait une déclinaison de l'Agape. L'agape étant l'amour pur, non décliné ; il se retrouverait appliqué dans la création, générant au passage son principe contraire, la haine.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Mar 04 Aoû 2009, 15:51

Louis a écrit:
L'amour de Dieu n'est pas un simple sentiment affectueux, c'est vrai. Mais c'est encore moins un acte de volonté ou de l'intelligence.

St Thomas ne connait pas Dieu quand il écrit ça, et il va à l'encontre de tous les mystiques ayant fait l'expérience de Dieu, ainsi que des Pères de l'Eglise.
Le "sentiment" procède du domaine de l'affectif comme les passions et est quelque chose que l'on retrouve dans un certain sentimentalisme religieux dénaturé typique au monde occidental moderne, sentimentalisme dû à sa dégénérescence intellectuelle et spirituelle.

L' "Amour" que l'on pourrait traduire par a-more, c'est-à-dire : "au-delà de la mort", nous invite à dépasser tout ce qui est de l'ordre sensible, à nous "dépasser" et à intégrer l' "autre" qui est comme l'ombre du reflet de notre propre image.

Seule cette "intégration" permet à l'homme de se reconnaître ("Celui qui connaît son Soi, connaît son Seigneur") , et, par l'Amour ("Aime ton prochain comme toi-même") espérer sa "réintégration" dans son origine et de retrouver son état primordial et sa "nature" divine d'avant sa "chute".

L'Homme ayant été créé par Dieu, il possède en lui la Divinité. Mais troublé par l'illusoire et l'inutile, l'Homme a "oublié" cette réalité. Pourtant Dieu s'est manifesté en Christ, et, par l'"Amour", nous a "montré", comment faire pour retrouver notre véritable place. Cette "prise de conscience", cette connaissance intérieure intuitive, c'est : "Porter le Christ en soi" a dit saint Paul.

L' amour affectif, cette altération de l' "Amour" évoquée par le plus grand nombre, n'en est même plus une parodie.

Mais pour comprendre cela, encore faut-il : ... "ne nourrir notre esprit que de Dieu ; il nous faut détourner notre attention des choses créées ; alors seulement, nous aurons la paix et le recueillement intérieur" , ....... nécessaire pour accéder, par l'illumination, à la connaissance des mystères dont St Thomas nous propose des clefs d'une manière tellement providentielle ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Mar 04 Aoû 2009, 20:59

SJA a écrit:
Pour ma part, je pense de plus en plus que l'amour est le principe selon lequel est ordonné l'univers.

Sur un autre sujet Arnaud écrivait que la pierre aime l'endroit où elle était puisqu'elle y restait. J'ai appris que cette application de l'amour à ce domaine est d'Aristote.

Voyez, on trouve de l'amour dans la Loi de gravitation universelle ! J'ai le sentiment que l'amour ordonne l'ensemble des Lois qui régissent l'univers et ordonne la matière. cheers

Dans ce cas, la création serait une déclinaison de l'Agape. L'agape étant l'amour pur, non décliné ; il se retrouverait appliqué dans la création, générant au passage son principe contraire, la haine.

Cher SJA,

pour ma part je pense aussi que la Loi fondamentale de L'univers, la Matrice de la Création toute entière ne peut être que l'Amour.

Dieu, la cause première de tout se suffit à Lui-même. Pourquoi dès lors avoir créé l'Univers? Quelle motivation peut habiter le coeur de Dieu, lui qui EST de toute éternité? La SEULE réponse possible, c'est l'AMOUR. Un Amour gratuit.

A ce titre je vous recommanderai un livre écrit par les freres Bogdanov sur les premiers instants de l'Univers, où ils arrivent de mémoire à la conclusion (!) qu'il n'y a que la théorie de l'Amour qui puisse expliquer le Big Bang et l'Univers tel qu'il se présente aujourd'hui aux astrophysiciens.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Mer 05 Aoû 2009, 01:04

Kerux a écrit:
SJA a écrit:
Pour ma part, je pense de plus en plus que l'amour est le principe selon lequel est ordonné l'univers.

Sur un autre sujet Arnaud écrivait que la pierre aime l'endroit où elle était puisqu'elle y restait. J'ai appris que cette application de l'amour à ce domaine est d'Aristote.

Voyez, on trouve de l'amour dans la Loi de gravitation universelle ! J'ai le sentiment que l'amour ordonne l'ensemble des Lois qui régissent l'univers et ordonne la matière. cheers

Dans ce cas, la création serait une déclinaison de l'Agape. L'agape étant l'amour pur, non décliné ; il se retrouverait appliqué dans la création, générant au passage son principe contraire, la haine.

Cher SJA,

pour ma part je pense aussi que la Loi fondamentale de L'univers, la Matrice de la Création toute entière ne peut être que l'Amour.

Dieu, la cause première de tout se suffit à Lui-même. Pourquoi dès lors avoir créé l'Univers? Quelle motivation peut habiter le coeur de Dieu, lui qui EST de toute éternité? La SEULE réponse possible, c'est l'AMOUR. Un Amour gratuit.

A ce titre je vous recommanderai un livre écrit par les freres Bogdanov sur les premiers instants de l'Univers, où ils arrivent de mémoire à la conclusion (!) qu'il n'y a que la théorie de l'Amour qui puisse expliquer le Big Bang et l'Univers tel qu'il se présente aujourd'hui aux astrophysiciens.

Nous savons ce que dit Moïse, que Dieu a créé l’homme à son image, en une ressemblance selon Lui (Gen. I : 27).

Comprends donc que Dieu, qui est un esprit, s’est considéré dans une ressemblance, comme dans une image : De même a-t-il aussi créé ce monde, pour manifester ainsi en substance de même qu’en créatures et figures vivantes la nature éternelle, afin que le tout fût une image et une génération de la nature éternelle du premier principe, laquelle image a existé dans la sagesse divine, avant les temps du monde, comme une magie cachée, et a été vue par l’esprit de Dieu dans la sagesse ; lequel esprit a mu, au commencement de ce monde, la nature éternelle, mis en évidence et manifesté l’image du monde divin caché.

Car le monde de feu était comme englouti et caché dans la lumière divine, attendu que la lumière de la majesté avait seule le régime en elle-même, et nous ne devons pas penser néanmoins que le monde de feu n’existât pas, il existait ; mais il se séparait dans son propre principe et n’était pas manifesté dans la lumière de la majesté divine, comme nous pouvons le voir au feu et à la lumière, que le feu est bien une cause de la lumière, mais que néanmoins la lumière demeure dans le feu sans être saisie par celui-ci, car elle a une autre source que le feu : le feu est fureur et dévorant ; la lumière, douceur et de sa force s’engendre la substantialité, comme l’eau ou le soufre d’une chose (sulphur), ce que le feu attire à lui pour sa force et sa vie, et c’est ainsi une union éternelle.

Ce feu et cette lumière divins sont à la vérité demeurés dès l’éternité en repos en eux-mêmes, chacun d’eux est demeuré dans sa sphère, dans son principe et n’a ni fond ni commencement ; car le feu a en soi sa propre forme pour source, savoir le désir, duquel et dans lequel toutes les formes de la nature s’engendrent, chacune étant la cause de l’autre, comme cela est amplement exposé dans les autres écrits.

Et nous trouvons dans la lumière de la nature que le feu dans sa propre essence, comme un tourment (source) d’âpre désir en soi-même, était un ténèbre ; qu’il était comme englouti dans la douceur de Dieu, non inqualifiant, mais essentiel en soi-même, non inflammable ; et quoiqu’il brûlât, cela n’était sensible, en tant que principe propre, qu’en soi-même : Car il n’y a eu dès l’éternité que deux principes ; savoir : l’un renfermé en lui-même, le monde de feu ; et l’autre, aussi renfermé en lui-même, le monde de lumière flamboyante ; toutefois, non séparés l’un de l’autre ; de même que le feu et la lumière ne sont pas séparés, la lumière demeurant dans le feu, sans être saisie par lui.

ET TENEBRAE EAM NON COMPREHENDERUNT
... flower
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Mer 05 Aoû 2009, 01:07

[quote="Lephenix"]
Kerux a écrit:
SJA a écrit:
Pour ma part, je pense de plus en plus que l'amour est le principe selon lequel est ordonné l'univers.

Sur un autre sujet Arnaud écrivait que la pierre aime l'endroit où elle était puisqu'elle y restait. J'ai appris que cette application de l'amour à ce domaine est d'Aristote.

Voyez, on trouve de l'amour dans la Loi de gravitation universelle ! J'ai le sentiment que l'amour ordonne l'ensemble des Lois qui régissent l'univers et ordonne la matière. cheers

Dans ce cas, la création serait une déclinaison de l'Agape. L'agape étant l'amour pur, non décliné ; il se retrouverait appliqué dans la création, générant au passage son principe contraire, la haine.

Cher SJA,

pour ma part je pense aussi que la Loi fondamentale de L'univers, la Matrice de la Création toute entière ne peut être que l'Amour.

Dieu, la cause première de tout se suffit à Lui-même. Pourquoi dès lors avoir créé l'Univers? Quelle motivation peut habiter le coeur de Dieu, lui qui EST de toute éternité? La SEULE réponse possible, c'est l'AMOUR. Un Amour gratuit.

A ce titre je vous recommanderai un livre écrit par les freres Bogdanov sur les premiers instants de l'Univers, où ils arrivent de mémoire à la conclusion (!) qu'il n'y a que la théorie de l'Amour qui puisse expliquer le Big Bang et l'Univers tel qu'il se présente aujourd'hui aux astrophysiciens. (??? :mdr: )

Nous savons ce que dit Moïse, que Dieu a créé l’homme à son image, en une ressemblance selon Lui (Gen. I : 27).

Comprends donc que Dieu, qui est un esprit, s’est considéré dans une ressemblance, comme dans une image : De même a-t-il aussi créé ce monde, pour manifester ainsi en substance de même qu’en créatures et figures vivantes la nature éternelle, afin que le tout fût une image et une génération de la nature éternelle du premier principe, laquelle image a existé dans la sagesse divine, avant les temps du monde, comme une magie cachée, et a été vue par l’esprit de Dieu dans la sagesse ; lequel esprit a mu, au commencement de ce monde, la nature éternelle, mis en évidence et manifesté l’image du monde divin caché.

Car le monde de feu était comme englouti et caché dans la lumière divine, attendu que la lumière de la majesté avait seule le régime en elle-même, et nous ne devons pas penser néanmoins que le monde de feu n’existât pas, il existait ; mais il se séparait dans son propre principe et n’était pas manifesté dans la lumière de la majesté divine, comme nous pouvons le voir au feu et à la lumière, que le feu est bien une cause de la lumière, mais que néanmoins la lumière demeure dans le feu sans être saisie par celui-ci, car elle a une autre source que le feu : le feu est fureur et dévorant ; la lumière, douceur et de sa force s’engendre la substantialité, comme l’eau ou le soufre d’une chose (sulphur), ce que le feu attire à lui pour sa force et sa vie, et c’est ainsi une union éternelle.

Ce feu et cette lumière divins sont à la vérité demeurés dès l’éternité en repos en eux-mêmes, chacun d’eux est demeuré dans sa sphère, dans son principe et n’a ni fond ni commencement ; car le feu a en soi sa propre forme pour source, savoir le désir, duquel et dans lequel toutes les formes de la nature s’engendrent, chacune étant la cause de l’autre, comme cela est amplement exposé dans les autres écrits.

Et nous trouvons dans la lumière de la nature que le feu dans sa propre essence, comme un tourment (source) d’âpre désir en soi-même, était un ténèbre ; qu’il était comme englouti dans la douceur de Dieu, non inqualifiant, mais essentiel en soi-même, non inflammable ; et quoiqu’il brûlât, cela n’était sensible, en tant que principe propre, qu’en soi-même : Car il n’y a eu dès l’éternité que deux principes ; savoir : l’un renfermé en lui-même, le monde de feu ; et l’autre, aussi renfermé en lui-même, le monde de lumière flamboyante ; toutefois, non séparés l’un de l’autre ; de même que le feu et la lumière ne sont pas séparés, la lumière demeurant dans le feu, sans être saisie par lui.

ET TENEBRAE EAM NON COMPREHENDERUNT
... flower
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Mer 05 Aoû 2009, 11:58

C'est l'identification de l'amour avec le sentiment, source de plaisir, qui rend si fragiles les couples actuellement

Je confirme Arnaud et c'est bien pour cela que ma femme m'a quitté il y a un an et demi. Quelques citations: " si tu ne me manques pas c'est que je t'aime plus" , un grand classique: " les sentiments çà ne se commandent pas..."
Vous dites "c'est l'identification de l'amour avec le sentiment...qui rend si fragiles les couples actuellement", et moi je rajouterai: c'est l'identification (et donc la réduction) de la personne aux sentiments qu'on éprouve pour elle qui est une déstruction de la dignité humaine.

Si les couples pouvaient se plonger serieusement dans la première encyclique de Benoit XVI "Deus caritas est" ils découvriraient l'amour "supra-humain"(agapé) et laisseraient l'amour ""infra-humain" a sa juste place.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Mer 05 Aoû 2009, 12:17

Kerux a écrit:

Cher SJA,

pour ma part je pense aussi que la Loi fondamentale de L'univers, la Matrice de la Création toute entière ne peut être que l'Amour.

Dieu, la cause première de tout se suffit à Lui-même. Pourquoi dès lors avoir créé l'Univers? Quelle motivation peut habiter le coeur de Dieu, lui qui EST de toute éternité? La SEULE réponse possible, c'est l'AMOUR. Un Amour gratuit.

A ce titre je vous recommanderai un livre écrit par les freres Bogdanov sur les premiers instants de l'Univers, où ils arrivent de mémoire à la conclusion (!) qu'il n'y a que la théorie de l'Amour qui puisse expliquer le Big Bang et l'Univers tel qu'il se présente aujourd'hui aux astrophysiciens.

Merci pour l'info cher Kerux,

Je me souvient en effet qu'il avaient écrit un livre ou il parlaient de Dieu. Ce livre avait fait débat, il leur était repproché de reprendre la thèse de quelqu'un d'autre.

Je vais tout de même m'empresser d'acquérir ce livre. Ce sera toujours instructif, ne serait-ce que pour les notes en bas de page. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Mer 05 Aoû 2009, 16:46

Trouvé sur le net:

Les forces dans l'Univers
Les interactions de la matière s'expliquent par quatre types de forces :
La force électromagnétique concerne les particules chargées électriquement. Elle est attractive entre deux particules de signes contraires et répulsive entre deux particules de même signe. Elle varie en . Elle est responsable de la cohésion des atomes : les protons du noyau et les électrons s'attirent. Elle n'est plus sensible à grande échelle parce-qu'il y a le même nombre de protons que d'électrons, on dit que la matière est "neutre" aux grandes échelles.
La force d'interaction forte : elle est très intense et agit à très courte portée (mètre). Elle concerne les protons et les neutrons. Elle permet aux noyaux des atomes de tenir ensemble malgré que les protons se repoussent les uns les autres à cause de la force électromagnétique
La force d'interaction faible agit sur toutes les particules à très courte distance (mètre), elle est responsable de la radioactivité béta.
La force gravitationnelle concerne toutes les masses, donc toutes les particules. C'est peut-être une propriété géométrique de l'espace-temps-matière. Elle varie comme jusqu'à l'infini. Cette force est responsable de la structure à grande échelle de l'Univers.
Les physiciens cherchent à unifier ces forces dans une même théorie qui rendrait compte de la relativité générale et de la mécanique quantique. La théorie électrofaible rassemble l'électromagnétisme et l'interaction faible, mais actuellement aucune théorie complète n'existe.



Il ne trouveront rien tant qu'il ne comprendrons pas que c'est l'amour qu'ils cherchent.

Aristote avait trouvé l'amour dans la force gravitationnelle (la seule des 4 qu'il connaissait).
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Mer 05 Aoû 2009, 17:12

En me baladant sur le net, j'ai trouvé, sur un forum scientifique, ce fil qui ne comportait que 4 posts dont le dernier du modérateur. Voici le contenu:
Re : Dieu et la science expliquent l'origine de l'homme: sont ils adversaires?
Conformément a la charte je ferme cette discussion avant que ca ne dégénère.
Je rappelle que les discussions religieuses et/ou politiques ne sont pas acceptées sur ce forum.

Yoyo


C'est à pleurer de rire !
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour sentimental et l'amour spirituel   Mar 11 Aoû 2009, 11:16

J'ai relu les chapitres de la somme de St Thomas d'Aquin sur le sujet (l'amour en Dieu, comment Dieu est connu par nous, etc).

Pour St Thomas:

L'essence divine = un acte de volonté
Dieu aime = Dieu veut du bien


Ca me semble très réducteur, mais ça se comprend puisque la raison humaine reste très limitée. Seule l'expérience mystique peut nous éclairer réellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
 
L'amour sentimental et l'amour spirituel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les ailes de l'amour ...
» Brasier d'amour
» Le Refuge de l' Amour...
» Peut-on mourir d'amour ?
» SAINT VALENTIN.... FETE L'AMOUR OU FAITES L'AMOUR?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: