DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 00:44

Hier soir, j'arrive Gare Saint Lazare et un étrange attroupement attire mon attention. Je m'approche, il y a là un petit groupe d'hommes et de filles habillés de façon bizarre, certains semblent comme des moines du temps passé, des vêtements médiévaux, serait-ce des acteurs? des troubadours vznus d'un autre temps? C'est bariolé, gais, très vivant. Ils sont jeunes, assez barraqués, les filles semblent sportives, vives, enjouées et elles sont plutôt mignonnes, il y a une grande croix parmi eux. Ils distribuent des tracts, discutent avec les passants. Marrant tout ça!
- Qui êtes-vous?
- Les nouveaux catholiques.
- Vous seriez pas un peu scouts sur les bords?
- Regardez-bous bien, on a l'air de scouts? On a pas leurs uniformes, ni tout ce qui de près ou de loin fleure la ringardise provinciale et désuéte. Nous sommes résolument futuristes, passionnés de sciences, de philosophie, intéressés par toutes les cultures, et assez implacables dans notre résolution. Nous voulons sauver le monde, pas seulement être gentils et prier.
- Et que faîtes-vous devant cette Gare, en plein mois de Juillet?
- Nous sommes venus discuter avec vous, de l'existence de Dieu, du sens de la vie, du devenir de notre société.
- Tiens c'est intéressant. Et quel est votre but?
- Vous convertir, puisque notre religion est la vraie et qu'elle permet le salut des âmes et celui de la société.
- Bizarre quand même! Mais intéressant. Vous êtes formés?
- Oui, bien sûr. Vous pouvez venir si vous voulez. Pendant l'année nous pratiquons l'argumentation, nous étudions les arguments de nos principaux types de contradicteurs, les athées bien sûr, les sceptiques rigolards, les musulmans avec leurs propres dogmes et l'histoire de l'islam, et même le bouddhisme ; nous étudions les réponses et objections possibles à la philosophie chrétienne. Nous avons des cours sur l'économie, l'écologie, pour essayer d'imaginer la société future, et des réponses aux crises qui se pointent. L'Histoire des grandes réalisations de l'Occident et de la Chrétienté nous tient aussi à coeur ; nous sommes prêts à montrer à chacun la supériorité de l'Occident judéo-chrétien, sa grandeur et sa beauté.
- Euh l'occident chrétien! vous y allez fort, là! et si des extrémistes de gauche veulent venir et vous casser la gueule?
- Ils sont les bienvenus pour discuter. Si ils veulent autre chose, nous n'avons pas pour coutume de tendre la joue gauche. Nous sommes aussi formés aux sports de combat, filles et garçons. Assez intensivement. Nous renouons avec la tradition des Moines Guerriers, que voulez-vous!
- Alors j'ai compris! Vous êtes d'extrême droite. Des disciples de Lefebvre et compagnie!
- Mais non ; nous reconnaissons Vatican II, nous ne sommes pas racistes et nous apprécions Israël. Vous voyez ces noirs, ces africains, ces asiatiques, ces maghrébins, avec nous. Nous sommes chrétiens, ce qui veut dire que nous sommes rebelles contre les idoles marchandes, les aliénations, le culte du fric, tant les fausses valeurs de droite que de gauche. Nous aimons la grandeur, la droiture, la bonté, et la force spirituelle.
- Euh quand même... L'Eglise, c'est ringard, non... Face aux médias, aux amuseurs, que voulez-vous faire! Face au ricanement, ce signe de supériorité désabusée de l'époque.
- L'époque se casse la gueule ; attendez que la crise augmente, attendez qu'il y ait un climat de guerre civile. Vous verrez les gens rechercher le message et la force de l'Eglise. Nous serons là.
- Voui, je doute que tout le monde se mette à la chasteté et aux messes, même rénovées avec des chanteurs à guitare.
- Nous méprisons les chanteurs à guitare. Nous faisons du chant grégorien, et ne négligeons pas des formes de musiques gothiques, des arrangements sobres à l'orgue avec des choeurs, bien sûr sans l'aspect noir, voire satanique du gothique. Nous sommes pour un art chrétien modernisé, puissant, viril, prenant.
- Eh bien, si j'avais su que des gens comme vous existaient! Vous êtes nombreux?
- On commence. Nous sommes très peu nombreux. Comme les premiers Apôtres. Nous allons re-christianiser ce monde, et ce ne sera ni triste, ni ringard. De grandes choses nous attendent...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 08:09

PS. Lisez bien le titre de ce post.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 09:03

Very Happy Enfin ! L'Esprit Saint voudrait-il sortir de son sommeil et envoyer des ouvriers à la moisson ?

On aura été la génération de cela :sts: pour cela : cheers

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 09:40

Bonjour Arnaud,
attention, mon post reflète un futur possible, et non un présent bien défini. Il s'agit d'une rêverie, qui peut donner quelques idées! ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 09:42

J'ai compris. Et j'adressais votre rêverie à l'Esprit Saint, qui est concerné ! Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 09:58

Pierre75 a écrit:
nous n'avons pas pour coutume de tendre la joue gauche. Nous sommes aussi formés aux sports de combat, filles et garçons. Assez intensivement. Nous renouons avec la tradition des Moines Guerriers, que voulez-vous!

Nous sommes pour un art chrétien modernisé, puissant, viril, prenant.

Personnellement j'ai du mal à m'enthousiasmer à cause de ces deux passages.

Déjà annoncer la Bonne nouvelle sans la mettre en pratique (joue gauche) quel poids a-ce ?

Mépriser la guitare à l'église, c'est mon cas aussi. Mais souhaiter un art chrétien viril ?? Késako ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 10:00

C'est un écho fort dans mon esprit! ... et ce n'est pas une utopie ( sans la partie virilement guerrier du conte de Pierre )...


Hier, je visitais ce site et écoutais quelques conférences offertes au téléchargement :

Philanthropos


Nicolas Buttet, initiateur du projet
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 10:04

Bonjour Philippe F.,
j'ai aussi cru qu'en tant que chrétien on était tenu d'être pacifiste, jusqu'à ce que je lise que le terme "ennemi" dans la phrase évangélique concernée ("aimez vos ennemis"), faisait référence en grec à ses ennemis personnels - et non aux ennemis collectifs, comme une nation ennemie, etc.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 10:06

Philippe Fabry a écrit:
Mépriser la guitare à l'église, c'est mon cas aussi. Mais souhaiter un art chrétien viril ?? Késako ?
Il y a guitare et guitare.
La beauté de la liturgie peut être respecter avec guitare comme bon nombre d'instruments autres que l'orgue...

A part ça, Philippe, j'ai les mêmes gênes que toi.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 10:06

Philippe Fabry a écrit:


Déjà annoncer la Bonne nouvelle sans la mettre en pratique (joue gauche) quel poids a-ce ?


Cher Philippe, attention, ce passage de l'évangile sur la joue tendue signifie, en clair (c'est une expression hébraïque) : "N'avoir aucune haine, aucune rancoeur pour son ennemi".

La preuve, regardez Jésus dans ce texte :

Citation :
Jean 18, 22 A ces mots, l'un des gardes, qui se tenait là, donna une gifle à Jésus en disant : "C'est ainsi que tu réponds au grand prêtre?"
Jean 18, 23 Jésus lui répondit : "Si j'ai mal parlé, témoigne de ce qui est mal ; mais si j'ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu?"

Une réponse ferme, vraie, est exigée s'il le faut. L'inverse serait maintenir l'autre dans son mépris et l'inviter à pécher davantage.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 10:08

Pierre75 a écrit:
Bonjour Philippe F.,
j'ai aussi cru qu'en tant que chrétien on était tenu d'être pacifiste, jusqu'à ce que je lise que le terme "ennemi" dans la phrase évangélique concernée ("aimez vos ennemis"), faisait référence en grec à ses ennemis personnels - et non aux ennemis collectifs, comme une nation ennemie, etc.

L'inimitié pour un chrétien vient seulement de l'autre, de celui qui ne l'aime pas. L'ennemi du chrétien, c'est celui qui n'aime pas le chrétien. Mais le chrétien, lui, ne doit avoir d'inimitié pour personne. Ceux qui ont craché au visage de Jésus pendant la Passion étaient les ennemis de Jésus de leur fait, non de celui de Jésus.
L'ennemi du chrétien n'est pas pour lui un ennemi, dès lors qu'il l'aime en suivant le commandement du Christ. Sinon ce commandement ne sert à rien.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 10:10

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:


Déjà annoncer la Bonne nouvelle sans la mettre en pratique (joue gauche) quel poids a-ce ?


Cher Philippe, attention, ce passage de l'évangile sur la joue tendue signifie, en clair (c'est une expression hébraïque) : "N'avoir aucune haine, aucune rancoeur pour son ennemi".

La preuve, regardez Jésus dans ce texte :

Citation :
Jean 18, 22 A ces mots, l'un des gardes, qui se tenait là, donna une gifle à Jésus en disant : "C'est ainsi que tu réponds au grand prêtre?"
Jean 18, 23 Jésus lui répondit : "Si j'ai mal parlé, témoigne de ce qui est mal ; mais si j'ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu?"

Une réponse ferme, vraie, est exigée s'il le faut. L'inverse serait maintenir l'autre dans son mépris et l'inviter à pécher davantage.

Certes. Mais précisément Jésus répond avec des mots, place son agresseur devant la vérité par son attitude. Je ne sache pas qu'il mette un coup de boule au garde et lui dise "t'en veux encore ?"

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 10:16

Philippe Fabry a écrit:


Certes. Mais précisément Jésus répond avec des mots, place son agresseur devant la vérité par son attitude. Je ne sache pas qu'il mette un coup de boule au garde et lui dise "t'en veux encore ?"

Par contre, saint Jean Bosco répondit avec un vrai coup de boule à un homme, envoyé par les FM italiens de l'époque, pour le poignarder dans la rue. Il ne pouvait pas mourir encore ! Il avait charge d'âmes.

De même, saint François Xavier ordonna une vraie expédition militaire à des pécheurs d'un village Philippin dont les femmes venaient d'être capturées comme esclaves par des pirates musulmans.

C'est que l'amour commence par le respect. Et Dieu, dans tout l'AT, montre qu'il l'a bien compris car il enseigna d'abord à l'humanité le respect de Dieu avant de révéler l'amour sur la croix.

Imaginez que Jésus soit mort sur la croix devant des barbares néolithiques. Ils ricaneraient encore.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 10:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:


Certes. Mais précisément Jésus répond avec des mots, place son agresseur devant la vérité par son attitude. Je ne sache pas qu'il mette un coup de boule au garde et lui dise "t'en veux encore ?"

Par contre, saint Jean Bosco répondit avec un vrai coup de boule à un homme, envoyé par les FM italiens de l'époque, pour le poignarder dans la rue. Il ne pouvait pas mourir encore ! Il avait charge d'âmes.

De même, saint François Xavier ordonna une vraie expédition militaire à des pécheurs d'un village Philippin dont les femmes venaient d'être capturées comme esclaves par des pirates musulmans.

C'est que l'amour commence par le respect. Et Dieu, dans tout l'AT, montre qu'il l'a bien compris car il enseigna d'abord à l'humanité le respect de Dieu avant de révéler l'amour sur la croix.

Imaginez que Jésus soit mort sur la croix devant des barbares néolithiques. Ils ricaneraient encore.

Je ne conteste pas le principe de légitime défense. Encore moins lorsqu'il s'agit de secourir un proche plutôt que soi-même. Non, ce qui me gêne c'est le côté "on s'entraîne intensivement à la castagne". Selon moi, cela prédispose à en user, en même temps que cela dédramatise le fait de se battre. Mais peut-être que je me trompe.

Et pour ce qui est de la mort de Jésus, ne nous mentons pas : au pied de la Croix, mis à part les femmes et saint Jean, les autres n'étaient guère loin du néolithique. Et ils sont nombreux à ricaner encore.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 11:04

Bonjour Philippe,
je vois mal comment nous serions restés chrétiens s'il n'y avait pas eu Constantin et les Croisades. D'ailleurs le premier Pape appelant aux Croisades a dû les théoriser, et utiliser les méthodes des envahisseurs notamment musulmans pour les repousser.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 11:06

En gros ce que la rêverie critique c'est l'aspect "mièvre" qui peut prendre un christianisme paroissial. Et puis il aurait fallu un petit échange sur le social!
- Alors, que faîtes-vous pour les pauvres?
- Nous les aidons, une part seulement du temps. Nous ne sommes pas l'assistance publique. Nous nous devons à aider les pauvres, mais aussi à (re)conquérir les âmes et à cultiver les esprits.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 11:22

Pierre75 a écrit:
Bonjour Philippe,
je vois mal comment nous serions restés chrétiens s'il n'y avait pas eu Constantin et les Croisades. D'ailleurs le premier Pape appelant aux Croisades a dû les théoriser, et utiliser les méthodes des envahisseurs notamment musulmans pour les repousser.

Ca va de soi ! Si il n'y avait pas eu les 'guerres du roi David', je me demande comment Israël aurait pu durer !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 12:27

Pierre75 a écrit:
Bonjour Philippe,
je vois mal comment nous serions restés chrétiens s'il n'y avait pas eu Constantin et les Croisades. D'ailleurs le premier Pape appelant aux Croisades a dû les théoriser, et utiliser les méthodes des envahisseurs notamment musulmans pour les repousser.

Il n'y aurait pas eu Constantin sans trois siècles de martyres le précédant. N'oublions pas la puissance de ces témoignages.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 12:36

Et aujourd'hui, fait-il que les chrétiens soient des martyrs? Ou faut-ils qu'ils réintègrent une petite part du Moine Guerrier qui sommeille depuis un moment?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 12:50

Mais le martyre est un guerrier !!! Quand sont épuisés toutes sortes d'humiliations, d'abaissement et autres dégradations et autres 'friandises' du même style, on ne peut que tuer le corps ! Le martyre 'provoque' en quelque sorte sa mort ! Et simultanément à cette sorte de 'provocation', est donnée à l'homme de ne pas, justement, aller au-delà : c'est-à-dire le meurtre ! Tous les apôtres de Jésus (ou presque) ont été liquidés ! On peut se débarrasser des hommes, mais pas de Dieu ! C'est ça, la 'cerise sur le gâteau ! Bref !'y'a pas de nouveaux catholiques' !
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 13:06

En fait Doris ce qui me choque est la chose suivante. Lorsque le Pape est venu en France, j'ai vu 200 ou 300 000 catholiques place des Invalides. Il y avait des familles, des scouts, des jeunes, des vieux, bref un peuple entier, très vivant. Quand il y a eu les émeutes de 2005, en France, où étaient ces catholiques?
Je veux bien qu'on parle du martyr. Ne serait-il pas aussi parfois bien qu'on voie ces catholiques, aller dans les quartiers, tenter de jouer les médiateurs, voire s'interposer aux grands moments de tensions? Bien sûr il y a des milliers d'associations de terrains, d'actes, de volontariat... Mais si cela pouvait parfois ressembler un peu aux Nouveaux Catholiques, être disons un peu plus affirmé, "offensif", ce ne serait pas un mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 13:18

Pierre75 a écrit:
En fait Doris ce qui me choque est la chose suivante. Lorsque le Pape est venu en France, j'ai vu 200 ou 300 000 catholiques place des Invalides. Il y avait des familles, des scouts, des jeunes, des vieux, bref un peuple entier, très vivant. Quand il y a eu les émeutes de 2005, en France, où étaient ces catholiques?
Je veux bien qu'on parle du martyr. Ne serait-il pas aussi parfois bien qu'on voie ces catholiques, aller dans les quartiers, tenter de jouer les médiateurs, voire s'interposer aux grands moments de tensions? Bien sûr il y a des milliers d'associations de terrains, d'actes, de volontariat... Mais si cela pouvait parfois ressembler un peu aux Nouveaux Catholiques, être disons un peu plus affirmé, "offensif", ce ne serait pas un mal.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, moins les catholiques 'bougent', plus ils sont efficaces !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Novalis
Modérateur


Masculin Messages : 686
Inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 16:34

Je suis d'accord pour condamner la mièvrerie: maladie infantile du christianisme moderne (pour paraphraser Lénine!).

Mais par contre, il ne faut pas tout rejeter en bloc: personnellement, la guitare et la mystique joyeuse qui a court en ce moment dans beaucoup d'églises ne me gêne pas. Je ne pense pas que le problème soit là; c'est une façon comme une autre de vivre la spiritualité catholique. Si l'on n'aime pas, la porte des tradis reste ouverte, ou il suffit d'aller à des messes plus classiques. Je pense que la diversité au sein de l'Eglise exprime l'essence de l'Eglise, qui ne s'est jamais contenté d'une expression monolithique de la foi.


Dernière édition par Novalis le Dim 26 Juil 2009, 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://reflexion-contemporaine.over-blog.net/
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 17:05

spidle33 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Mépriser la guitare à l'église, c'est mon cas aussi. Mais souhaiter un art chrétien viril ?? Késako ?
Il y a guitare et guitare.
La beauté de la liturgie peut être respecter avec guitare comme bon nombre d'instruments autres que l'orgue...

A part ça, Philippe, j'ai les mêmes gênes que toi.
Je suis d'accord avec Spiddle! Philippe, il faut que tu viennes à une veillée de prière Anuncio à Toulouse la dernière semaine d'aout pour voir à quel point la liturgie peut etre mise en valeur lorsque les instruments de musique sont employés à bon escient, et avec talent! Et ca ne m'empeche pas d'écouter avec passion les concerts d'orgue à Notre Dame!
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Dim 26 Juil 2009, 21:50

spidle33 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Mépriser la guitare à l'église, c'est mon cas aussi. Mais souhaiter un art chrétien viril ?? Késako ?
Il y a guitare et guitare.
La beauté de la liturgie peut être respecter avec guitare comme bon nombre d'instruments autres que l'orgue...


Je pensais à la guitare grattée comme autour d'un feu de camp à la Christophe Maé. J'ai connu des communions, effectuées sur l'étude de Sor par exemple, d'un grand recueillement, bien sûr. Le répertoire joue beaucoup. Je préfère du Sor à la guitare à du Messiaen à l'orgue.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Lun 27 Juil 2009, 04:59

Bonjour,
je ne suis pas sûr que nous abordions le fond du problème. Il y a quelques années j'ai croisé un scientologue (!), il m'a dit que lors des émeutes de Los Angeles (je crois) dans les années 1990 les scientologues avaient réussi à protéger un quartier entier.
Comment se fait-il qu'en France et en Europe dans des pays souvent catholiques, la situation sociale, psychologique et spirituelle, se dégrade à une vitesse grand V, et qu'on ne voie pas une présence catholique sur le terrain, bien visible, affirmée?
J'ai eu l'occasion de poser la question à Mr Ving-Trois lors d'un de ses passages sur "France3" (les téléspectateurs pouvaient appeler et poser une question), je lui ai parlé de la mission, et il m'a répondu que les chrétiens "témoignent" discrètement dans leur vie, sur leur lieu de travail etc. Tellement discrètement d'ailleurs que d'autres chrétiens se vantent de ne plus chercher à convertir, notamment les musulmans.
Bref, vivement des "Nouveaux catholiques" pour revenir aux fondamentaux d l'Eglise!
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Lun 27 Juil 2009, 05:50

Les scientologues sont en accord avec l'inconscient collectif moderne , qui demande à réveiller le souvenir d'anciennes super-civilisations (toujours hypothétiques à l'heure actuelle ) et avec le besoin d'organisation , qui augmente face aux catastrophes pressenties .
S'il faut les imiter , ce doit être sur des bases plus solides que les leurs .
Revenir en haut Aller en bas
Novalis
Modérateur


Masculin Messages : 686
Inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Lun 27 Juil 2009, 06:00

Pierre75 a écrit:
Bonjour,
je ne suis pas sûr que nous abordions le fond du problème. Il y a quelques années j'ai croisé un scientologue (!), il m'a dit que lors des émeutes de Los Angeles (je crois) dans les années 1990 les scientologues avaient réussi à protéger un quartier entier.
Comment se fait-il qu'en France et en Europe dans des pays souvent catholiques, la situation sociale, psychologique et spirituelle, se dégrade à une vitesse grand V, et qu'on ne voie pas une présence catholique sur le terrain, bien visible, affirmée?
J'ai eu l'occasion de poser la question à Mr Ving-Trois lors d'un de ses passages sur "France3" (les téléspectateurs pouvaient appeler et poser une question), je lui ai parlé de la mission, et il m'a répondu que les chrétiens "témoignent" discrètement dans leur vie, sur leur lieu de travail etc. Tellement discrètement d'ailleurs que d'autres chrétiens se vantent de ne plus chercher à convertir, notamment les musulmans.
Bref, vivement des "Nouveaux catholiques" pour revenir aux fondamentaux d l'Eglise!

Cher Pierre,

Je partage votre espoir concernant les "Nouveaux catholiques". Je pense que nous les verrons apparaître peu à peu. L'Eglise a toujours su renaître et se renouveler, retrouver un regain de foi après temps de crise. Si la déchristianisation de l'Europe est déplorable, elle n'est pas une fin en soi. Mieux vaut que nous soyons moins nombreux mais que notre foi n'en soit que plus fervente et active dans sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
http://reflexion-contemporaine.over-blog.net/
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Lun 27 Juil 2009, 09:26

Philippe Fabry a écrit:
Pierre75 a écrit:
Bonjour Philippe,
je vois mal comment nous serions restés chrétiens s'il n'y avait pas eu Constantin et les Croisades. D'ailleurs le premier Pape appelant aux Croisades a dû les théoriser, et utiliser les méthodes des envahisseurs notamment musulmans pour les repousser.

Il n'y aurait pas eu Constantin sans trois siècles de martyres le précédant. N'oublions pas la puissance de ces témoignages.

Dans leur esprit, les moines soldats étaient peut être plus des martyres qu'autre chose.

Notre temps me parait plus se préter au martyre qu'à la guerre.

En tous cas le temps du prêche est venu, ça c'est sur.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques   Mer 29 Juil 2009, 09:22

Bonjour SJA et les autres participants,
peut-être serait-il intéressant de poster cette fiction sur les "Nouveaux catholiques" sur différents Forums Catholiques, pour voir les réactions (et en précisant qu'il s'agit d'une fiction, ou d'un futur possible). A mon avis ce texte pourrait assez bien décrire une mission interne aux pays européens, aujourd'hui, et mettre certains devant ce qu'ils ne veulent même pas imaginer.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un souvenir du futur : les Nouveaux Catholiques
» Les nouveaux mouvements spirituels.
» Catholiques, mais pas romains!
» Trois nouveaux saints pour l'Église catholique
» le moteur ionique, la clé des voyages spatiaux du futur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: