DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 12:09

julieng a écrit:

le complot porte donc sur l'instrumentalisation qui va être faite de la pandémie pour masquer la crise financière et accoucher d'un nouvel ordre mondial.

Vous mettez de l'eau dans votre vin ! relisez les textes que vous nous avez copiés.
Dans ce cas, TOUT EST COMPLOT. Par exemple, on nous parle de la rentrée en ce moment pour nous camoufler la crise économique mondiale >>> KOMPLOTTT

On nous met la Star Accademie dans le même but >>> KOMPLOTT ! santa
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julieng



Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 12:24

la gestion de la crise est en effet programmée dans le sens des intérêts des oligarques et de leurs aspirations, mais la crise en elle-même je ne pense pas qu'elle ait été voulue...

Citation :
On nous met la Star Accademie dans le même but

non comme lelay l'a dit, c'est pour vendre du temps de cerveau disponible. c'est à dire décérébrer les hommes, décérébration qui est elle nécessaire, cela va de soi, à la progression de la pensée unique, pensée unique qui sert de rempart contre la raison et la foi, rempart derrière lequel se construit le monde des oligarques.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 14:40

julieng a écrit:
voici sur quel scénario j'entends être évalué en novembre:

point 1)je prétends que la crise économique a pour cause la virtualisation de la monnaie consécutive aux exigences de crédit dont a besoin une économie capitaliste pour se perpétuer. le crédit est le principal moyen de création de monnaie, moyen abandonné aux oligarques depuis la création des banques centrales.
la crise économique est donc une crise monétaire, du rôle confié à la monnaie et de son statut. dans ce cadre monétaire pourri, l'endettement constitue le dispositif matriciel de toute l'économie mondiale. pas étonnant qu'elle ploie désormais sous des quantités astronomiques de dettes, donc d'argent virtuel qui n'a absolument aucun pendant dans l'activité économique réel.
conclusion: toutes les masses de dettes vont être emportées par une monstrueuse inflation.

J'ai déjà lu des fatras sur l'économie pseudo-scientifiques dans des tracts de la CGT, mais là vous faites fort !


point 2) les oligarchies naturellement savent dans quel état se trouve le monde économique et leurs valets tout autant ( hommes politiques, hommes des médias etc). les oligarchies et leurs valets s'étant copieusement engraissées pendant des lustres, vampirisant les esprits, faisant les révolutions ( car naturellement un système de création de monnaie ex nihilo abandonné aux satrapes de la finance et à leurs valets a besoin d'être avalisé par l'opinion, c'est à dire qu'il a besoin que l'opinion consente à substituer au froid paiement en argent comptant l'ensemble de la trame des rapports sociaux. une partie de l'argent créé artificiellement devant tout de même, dans une certaine mesure, être l'expression anticipée d'échanges marchands futurs) elles craignent d'être perçues pour ce qu'elles sont, des ordures satanistes, plus au moins élevées en grade dans l'ordre sataniste ( c'est à dire plus ou moins conscientes d'être les soldats de Satan). il faut donc organiser le contre-feu pour d'une part faire en sorte que leurs têtes reste articulées au reste de leur corps et pour d'autre part continuer de garder la main, et d'accoucher de leur projet.

Tout homme à la tête d'un empire industriel est soupçonné d'être un agent de Satan ? Relisez-vous, vous quittez le domaine du raisonnement pour sombrer dans le pamphlet péremptoire. Il faut arrêter de croire que les "oligarques" maîtrisent ou ont jamais maîtrisé quoi que ce soit. Ils surfent souvent sur les vagues, mais ne les créent jamais.

point 3) le contre - feu = crise sanitaire. la crise sanitaire, la pandémie, va permettre de faire diversion. arrivé à ce stade, deux scénarios possibles.

le soft: la crise ne va servir qu'à couvrir l'état de décomposition avancée de l'économie. les Etats vont décrétés des plans d'urgence, instaurer des lois martiales etc... toute l'économie va marcher au ralenti... résultat: on pourra imputer à la crise sanitaire la responsabilité de l'effondrement économique. on dira: voyez en juillet les indices boursiers étaient à la hausse ( ils ne le sont que parce que la quantité énorme de frics injectés alimente une nouvelle bulle. puisque partout les fondamentaux de l'économie réelle sont en dégringolades). c'est la grippe qui a tout foutu par terre!

drunken

le hard: même plan d'urgence, loi martiale. mais la vaccination de masse va faire muter la grippe inoffensive actuelle. l'objectif est ici la saignée...des milliards de morts...

La vaccination va faire muter ? C'est de la médecine approximative ?
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 14:49

cher Philippe,

Citation :
J'ai déjà lu des fatras sur l'économie pseudo-scientifiques dans des tracts de la CGT, mais là vous faites fort !


je pourrais vous aligner référence sur référence que cela ne changerait rien, vous me contrer par le dénigrement, sans jamais faire valoir le moindre argument. vous êtes dans une posture incantatoire..

Citation :
Tout homme à la tête d'un empire industriel est soupçonné d'être un agent de Satan ? Relisez-vous, vous quittez le domaine du raisonnement pour sombrer dans le pamphlet péremptoire. Il faut arrêter de croire que les "oligarques" maîtrisent ou ont jamais maîtrisé quoi que ce soit. Ils surfent souvent sur les vagues, mais ne les créent jamais

ils ne créent jamais: non à peine... revisitez l'histoire en abandonnant vos lunettes rose-bonbon... au fait comment Rotschild a fait main basse sur l'économie anglaise en 1815? creusez...


Citation :
La vaccination va faire muter ? C'est de la médecine approximative ?


tout dépend ce qu'il y a dans le vaccin......
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 15:21

julieng a écrit:
cher Philippe,

Citation :
J'ai déjà lu des fatras sur l'économie pseudo-scientifiques dans des tracts de la CGT, mais là vous faites fort !


je pourrais vous aligner référence sur référence que cela ne changerait rien, vous me contrer par le dénigrement, sans jamais faire valoir le moindre argument. vous êtes dans une posture incantatoire..

On finit par les connaître, vos références.

Citation :
Tout homme à la tête d'un empire industriel est soupçonné d'être un agent de Satan ? Relisez-vous, vous quittez le domaine du raisonnement pour sombrer dans le pamphlet péremptoire. Il faut arrêter de croire que les "oligarques" maîtrisent ou ont jamais maîtrisé quoi que ce soit. Ils surfent souvent sur les vagues, mais ne les créent jamais

ils ne créent jamais: non à peine... revisitez l'histoire en abandonnant vos lunettes rose-bonbon... au fait comment Rotschild a fait main basse sur l'économie anglaise en 1815? creusez...

Vieille légende antisémite et, si elle n'est pas un pur mythe, c'est une exagération phénoménale. Il faut arrêter de regarder Endgame.

Citation :
La vaccination va faire muter ? C'est de la médecine approximative ?

tout dépend ce qu'il y a dans le vaccin......

Et arrêter de lire Jane Burgenmeister... dont le propos n'est relayé que par des gens qui usurpent la qualité de médecin.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 16:13

Citation :
On finit par les connaître, vos références.

oui et je les assume: en matière historique il s'agit de toute la constellation d'historiens que m'a fait découvrir l'association renaissance catholique, que du très lourd; en matière théologique je suis parti de Drewermann pour déconbtruire progressivement toute la thléologie moderne en me fondant sur St Thomas, en matière philosophique tous les antiques, tous les modernes depuis Machiavel éclairés par Maritain et Gilson et
Quelles sont vos références à vous?

Citation :
Vieille légende antisémite et, si elle n'est pas un pur mythe, c'est une exagération phénoménale. Il faut arrêter de regarder Endgame.

Citation :
Et arrêter de lire Jane Burgenmeister... dont le propos n'est relayé que par des gens qui usurpent la qualité de médecin.

tout votre problème cher Philippe c'est que vous avez rétréci le champ de l'investigation légitime à ce que déclare comme tel la pensée unique... vous êtes une victime de ce cloisonnement...il faut un certain courage pour aller voir au-delà, il faut avoir dans sa soif de vérité osé braver la folie...( ceux qui savent de quoi je parle comprendront...), il faut avoir renoncé au refuge du concept. du style se revendiquer de la folie de la croix... cette folie il faut y avoir été exposé dans sa chair
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Antoine L.



Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 16:41

julieng a écrit:
Citation :
On finit par les connaître, vos références.

oui et je les assume: en matière historique il s'agit de toute la constellation d'historiens que m'a fait découvrir l'association renaissance catholique, que du très lourd; en matière théologique je suis parti de Drewermann pour déconbtruire progressivement toute la thléologie moderne en me fondant sur St Thomas, en matière philosophique tous les antiques, tous les modernes depuis Machiavel éclairés par Maritain et Gilson et
Quelles sont vos références à vous?

Citation :
Vieille légende antisémite et, si elle n'est pas un pur mythe, c'est une exagération phénoménale. Il faut arrêter de regarder Endgame.

Citation :
Et arrêter de lire Jane Burgenmeister... dont le propos n'est relayé que par des gens qui usurpent la qualité de médecin.

tout votre problème cher Philippe c'est que vous avez rétréci le champ de l'investigation légitime à ce que déclare comme tel la pensée unique... vous êtes une victime de ce cloisonnement...il faut un certain courage pour aller voir au-delà, il faut avoir dans sa soif de vérité osé braver la folie...( ceux qui savent de quoi je parle comprendront...), il faut avoir renoncé au refuge du concept. du style se revendiquer de la folie de la croix... cette folie il faut y avoir été exposé dans sa chair

je te comprend
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 16:41

julieng a écrit:
Citation :
On finit par les connaître, vos références.

oui et je les assume: en matière historique il s'agit de toute la constellation d'historiens que m'a fait découvrir l'association renaissance catholique, que du très lourd; en matière théologique je suis parti de Drewermann pour déconbtruire progressivement toute la thléologie moderne en me fondant sur St Thomas, en matière philosophique tous les antiques, tous les modernes depuis Machiavel éclairés par Maritain et Gilson et

Malgré tout le respect que je dois à St Thomas, je ne vois pas bien en quoi il introduit aux mécanismes monétaires de l'économie capitaliste moderne globalisée... Or c'est bien là-dessus que vous dissertiez à l'instant.

Quelles sont vos références à vous?

J'en ai beaucoup, et cela dépend des domaines.
Mais la question n'est pas là. La question est que moi, petit historien du droit en herbe, je ne me pique pas de grands raisonnements sur les perspectives de la physique quantique, pour la bonne raison que ce serait ridicule car ce n'est pas ma branche.
Alors évitez vos grandes envolées sur des sujets économiques qui, manifestement, vous restent largement étrangers.


Citation :
Vieille légende antisémite et, si elle n'est pas un pur mythe, c'est une exagération phénoménale. Il faut arrêter de regarder Endgame.

Citation :
Et arrêter de lire Jane Burgenmeister... dont le propos n'est relayé que par des gens qui usurpent la qualité de médecin.

tout votre problème cher Philippe c'est que vous avez rétréci le champ de l'investigation légitime à ce que déclare comme tel la pensée unique... vous êtes une victime de ce cloisonnement...il faut un certain courage pour aller voir au-delà, il faut avoir dans sa soif de vérité osé braver la folie...( ceux qui savent de quoi je parle comprendront...), il faut avoir renoncé au refuge du concept. du style se revendiquer de la folie de la croix... cette folie il faut y avoir été exposé dans sa chair

C'est incroyable le nombre de héros que l'on trouve chez les conspirationnistes : ils sont tous sur le point de sauver le monde en proclamant du haut de leur sublime intelligence ce que personne n'avait vu malgré l'évidence.
Sachez, cher ami, que j'ai vu Endgame par hasard sur Dailymotion, et que je n'ai eu besoin de personne pour constater que c'était idiot, xénophobe et ringard. Sans dire à quel point c'était inexact (comparer l'empire romain au régime nazi, faut avoir des c... pour la sortir sans perdre une dent, celle-là !)
Je me permets d'ajouter que vous partagez ce trait commun à tous les complotistes avec lesquels j'ai eu l'occasion de discuter : la certitude d'être plus intelligent, plus honnête et plus désinteressé que les autres, en même temps que la hargne, l'aigreur. Ce qui me conforte dans l'idée que tout complotiste est un frustré de quelque chose.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 17:10

Citation :
Ce qui me conforte dans l'idée que tout complotiste est un frustré de quelque chose.

on en revient toujours aux attaques ad hominem. j'admets bien volontier que je suis un frustré , le temps me manque pour faire tant de choses... la hargne et l'aigreur seraient le trait commun des complotistes, ok. mais ce que je constate surtout c'est qu'ici les hargneux injurieux sont les anti-complotistes. ici ceux-ci nous inondent de dénigrement, de moquerie. ils usent de leur pouvoir pour nous tourner en désirision, viole les règles du débat loyal. comme vous l'avez fait à deux reprises en intervenant dans des fils qui étaient bloqués.

tous vos opposants n'ont jamais droit à un débat argumenté. nous faisons valoir des faits, des résultats d'enquête, des réflexions d'historien etc... et vous nous snobez avec superbe. sans jamais pouvoir vous situer sur le terrain de l'argumentation, ou alors vous en vous réfugiant dans derrière des arguments puérils( du style c'est pas possible sans quoi tout le monde le saurait...). et puis quand le sujet devient trop chaut, oh, o nom de la bonne tenue des débats, de la lutte contre l'infection des théroies complotistes vous verrouillez tout. pour parfois déverouiller juste le temps de refaire une petite intervention dénigrante...

voilà pour la hargne qui se situe dans l'angle mort de votre propre vision, juste derrière vous...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 18:21

Bravo à Philippe ! Un peu de dur fait du bien.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 20:32

Moi j'avoue que plus j'en découvrve de nouvelles, plus les théories complotistes me passent au-dessus, sans même faire vibrer une once d'air à mes oreilles, pas plus qu'une once d'intérêt à mon intellect.

AU mieux, et c'est tant mieux, elle me font rire... :-) Celle de la grippe porcine est pour moi le pompon !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 20:45

Et si c'étaient les porcs, les VRAIS responsables de ce complot ! What the fuck ?!?

Il faudrait en parler à des ulemas ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 22:01

à l'attention du binôme Philippe-Arnaud,

je tire l'essentiel de mes références de deux sources qui ont su parfaitement annoncer au mois près la crise financière une année à l'avance. il s'agit du mouvement de Lyndon H. LaRouche et du leap2020 http://www.leap2020.eu/.

voici un article qui me semble parfaitement décrire les blocages mentaux qui sont les vôtres cher binôme.

Le 31 août 2009

Vu d’ici, en parcourant la presse européenne et en considérant les propos tenus par différentes personnalités du continent, à l’exception de certains Italiens, il m’apparaît que, politiquement, les Européens sont les plus largués au monde en ce qui concerne la réalité. Le plus grand soulèvement révolutionnaire depuis la Deuxième Guerre mondiale a éclaté aux Etats-Unis, une véritable « grève de masse » telle que la décrivait Rosa Luxemburg et telle qu’on la retrouvait dans le slogan « Wir sind das Volk » [Nous sommes le peuple - ndt] lors du renversement du régime est-allemand. En dépit de cela, l’attitude des médias de masses et de l’opinion publique du vieux continent m’amène à croire que les Européens ont dans l’ensemble rejoint ce que l’on appelait en RFA, « la vallée des largués ».

Ici, les « largués » incluent la presse et les principaux dirigeants politiques de l’un des pays que je préfère, l’Allemagne.

Dans la mesure où je pourrais suspecter les Européens d’être sincères dans leur comportement peu judicieux, j’admets que la plupart des opinions exprimées par la presse et les politiciens ne sont apparemment que des copies de ce qu’on appelait les « opinions masquées » soviétiques ; manifestement, ils semblent croire ce que leur peur les poussent à dire – peur de Londres et peur de la ligne « officielle » donnée par les principaux journaux américains.

L’expression la plus dangereuse de cette folie exprimée par l’opinion européenne vient de Russie, où des éléments clés de l’opinion ont adopté l’idée suicidaire et stupide selon laquelle l’effondrement du dollar américain n’emporterait pas avec lui l’ensemble de l’économie mondiale, la Russie étant bien évidemment au premier rang des victimes si une telle calamité venait à se produire.

La cause première de cet état illusoire de l’opinion européenne réside dans le lavage de cerveau massif subi par les élites européennes suite à la politique de terreur lancée contre l’Allemagne d’Helmuth Khol par les intérêts impérialistes britanniques représentés par leur Premier ministre Margareth Thatcher, le Président François Mitterrand et le caniche britannique George H. W. Bush. Sous le règne destructeur de l’ « Euro », imposé après que l’Allemagne fut menacée de guerre, l’Europe de l’ouest comme de l’est s’est émotionnellement transformée en une bande de satrapes de l’impérialisme britannique « post-westphalien » du va-t-en guerre pervers qu’est Tony Blair.

Quoi que disent la presse européenne et certains cercles russes, le monde est happé dans les mâchoires d’un effondrement physique de l’économie qui va en s’accélérant dans un processus financier et monétaire de réaction en chaîne n’épargnant aucun recoin de la planète.

Le marché global dépend entièrement d’une masse de dettes libellées en dollars et quasiment sans valeur ; voilà ce qui reste de tout un système financier et monétaire international désormais en faillite, mais qu’un Joseph Stiglitz propose de sauver en faisant du FMI une « bad bank » mondiale.

En d’autres termes, dans les conditions engendrées par le cancer dénommé « mondialisation » – où chaque nation dépend de la production des autres pour sa propre subsistance physique et où toutes sont chapeautées par les marchés financiers internationaux, eux-mêmes plongés dans une phase d’effondrement s’accélérant sans cesse depuis septembre 2007 – la baisse du dollar vers des valeurs proches de zéro peut survenir à n’importe quel instant d’ici au 12 octobre 2009, ou même après. Ceci engendrerait un effondrement en chaîne de toute l’économie et plongerait le monde dans un nouvel Age des ténèbres qui ramènerait en l’espace de quelques générations le niveau de population de 6,7 milliards de personnes à moins de deux milliards.

Pendant ce temps-là, les gouvernements font comme s’ils vivaient dans le monde imaginaire et enfantin d’Alice au pays des merveilles, disant de la crise américaine : « Cela ne nous arrivera certainement pas ! S’il vous plaît Votre Majesté, pourrions-nous partager une autre tasse de thé ? Mais bon sang, qu’est-il arrivé au chat de Dick Whittington, finalement ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 22:10

au fait spidle 33 ,

L'autrichienne Jane Burgermeister est une ancienne journaliste à la revue Nature (référence mondiale de la presse scientifique)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 22:15

Chronologie :

- 9 mars 2009 : Le groupe pharmaceutique Sanofi Aventis, en présence de M. Sarkozy, annonce au Mexique la construction d'une usine de vaccins pouvant "basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine vienne à être déclarée". Six jours plus tard, le premier cas de H1N1 apparaît au Mexique...

- 29 juin : Jean-Paul Stahl, chef du service Maladies infectieuses au CHU de Grenoble, s'explique mal pourquoi les autorités sont toujours aussi alarmistes quant à la propagation de la grippe A, puisque trois mois de recul et d'observation ont apporté "la démonstration de sa bénignité". Les membres de la Société de pathologie infectieuse en langue française, dont il est le président, sont d'après lui du même avis. Voir plus bas (entretien radiophonique, 7mn)

- 9 juillet : L'Etat français débloque 700 millions d'euros pour obtenir près de 100 millions de doses de vaccin contre le H1N1, dans le cadre d'un marché classé "secret défense". Le budget de la Sécurité sociale est mis à contribution. Le Monde.fr

- 25 juillet : Bernard Debré, député français et professeur de médecine, déclare que "la grippe A n'est pas dangereuse. On s'est rendu compte qu'elle était peut-être même un peu moins dangereuse que la grippe saisonnière. Alors maintenant, il faut siffler la fin de la partie!".
Selon lui, les gouvernements "n'avaient pas vraiment d'autre choix que de suivre", après que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) eut, "de façon un peu rapide, commencé à gesticuler, avec des communiqués quotidiens et des conférences de presse à répétition". (voir plus bas)

Pour information, le H1N1 a causé moins de 2600 décès dans le monde depuis son apparition (chiffre au 26 aôut), sans considérer la probable vulnérabilité de ces victimes. En comparaison, la grippe traditionnelle tue entre 250 000 et 500 000 personnes par an.

-21 août : Les ministères de l'Intérieur et de la Santé, dans une circulaire adressée aux préfets des zones de défense et aux préfets de région et de département, détaillent l'organisation du plan de vaccination contre le H1N1. Il est défini comme "une réponse sanitaire évolutive exceptionnelle" et pourra être activé à compter du 28 septembre. Il devra "être conduit dans des délais serrés et sous fortes contraintes", notamment par "une traçabilité individuelle systématique" : "chaque assuré ou ayant droit sera individuellement identifié, de même que le lot qui aura servi à sa vaccination". LeMonde.fr

Pour lire la circulaire : Circulaire_vaccination_090824.pdf


Pendant ce temps, à l'étranger...

10 juin : L'autrichienne Jane Burgermeister, ancienne journaliste à la revue Nature, aurait intenté une action judiciaire contre l’OMS, l'ONU, plusieurs hauts responsables d'entreprises et du gouvernement américain, pour bioterrorisme et tentative de meurtre de masse.

Un compte-rendu ce cette plainte indique que le fabricant Baxter, dans l'un de ses laboratoires en Autriche, n’aurait "pas pris les précautions les plus essentielles et les plus élémentaires pour sécuriser 72 kilos d’un agent pathogène classé comme arme biologique, et pour le séparer de toutes les autres substances, conformément à la stricte réglementation du niveau de biosécurité. Au contraire, elle [l’aurait] mélangé avec le virus ordinaire de la grippe humaine et expédié à partir de ses installations de Orth dans le Danube".

Le compte-rendu ajoute que selon la journaliste, "il n’existe pas de risque de pandémie, à moins qu’une campagne de vaccination de masse soit organisée pour faire de la grippe une arme sous le prétexte de protéger la population. Il existe des motifs légitimes pour croire que les vaccins obligatoires seront à dessein porteurs de maladies particulièrement mortelles". Source


18 juin : Le Washington Post révèle que 9200 fioles contenant des agents pathogènes ont disparu d’un laboratoire de l’armée américaine quatre mois auparavant. Richard Ebright, professeur à l’université de Rutgers et spécialiste de bio-sécurité, se dit extrêmement choqué par la disparition de ces fioles. "9200, c’est extraordinaire. Si un petit nombre avait disparu, cela aurait été préoccupant, mais 9200, dans une institution qui prétend assurer une sécurité maximale à ce sujet, c’est profondément inquiétant. C'est inacceptable". Résumé de l'article en français.

19 juillet : La secrétaire d’Etat américaine à la Santé, Kathleen Sebelius, signe un décret "conférant une totale immunité aux fabricants de vaccins contre la grippe H1N1, en cas de poursuite judiciaire. De plus, le programme accéléré pour la fabrication du vaccin qui devra être mis sur le marché à l’automne, ne prévoit pas de test de sécurité". Source


Pierre Jovanovic : " le brevet du vaccin contre la grippe A a été déposé en aout 2008 ! "
http://www.dailymotion.com/video/xaac4j_grippe-porcine-h1n1-pierrejovanovic_news

Silence on vaccine: http://www.dailymotion.com/video/x8lr1d_silence-on-vaccine-14_news
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 22:47

Citation :
[quote="julieng"]à l'attention du binôme Philippe-Arnaud,

je tire l'essentiel de mes références de deux sources qui ont su parfaitement annoncer au mois près la crise financière une année à l'avance. il s'agit du mouvement de Lyndon H. LaRouche et du leap2020 http://www.leap2020.eu/.

Ils ont eu du pot cette fois là, voilà tout ! Car , comme Madame Soleil, ils iont annoncé tant de choses !



Citation :
Le plus grand soulèvement révolutionnaire depuis la Deuxième Guerre mondiale a éclaté aux Etats-Unis, une véritable « grève de masse » telle que la décrivait Rosa Luxemburg et telle qu’on la retrouvait dans le slogan « Wir sind das Volk » [Nous sommes le peuple - ndt] lors du renversement du régime est-allemand.


Laughing Ils en voient des choses, eux !

Ou l'art de prendre ses rêves pour des réalités ! On en reparlera en novembre, de vos prophéties.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 22:51

Citation :
On en reparlera en novembre, de vos prophéties.

soit!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 23:01

julieng a écrit:
au fait spidle 33 ,

L'autrichienne Jane Burgermeister est une ancienne journaliste à la revue Nature (référence mondiale de la presse scientifique)
Et alors ?
De nombreuses théories débiles ont été suivie par des "références mondiales".
Elles sont aussi ridicules que très peu originales.

Il y a un complot supramondial ?!!!
Oui bien sur ! Celui de la nature humaine de faire que l'homme créé de nouvelles théories fumeuses sans arrêt sans voir que la nouvelle est une réplique de l'ancienne.
Ce comportement des théories complotistes est un TRAIT HUMAIN. Il ne s'est JAMAIS avéré exact.


Alors ce n'est pas une "référence mondiale" qui va faire pencher la balance...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Mer 02 Sep 2009, 23:54

Sur l'alarmisme des autorités : il n'a rien d'étonnant. Chat échaudé (sans jeu de mot) craint l'eau froide : depuis une certaine année 2003 où un ministre a vacillé parce que 10 000 vieux étaient morts avec quelques mois d'avance à cause de la canicule, les gouvernants font dans leur froc dès qu'il y a un pépin sanitaire en vue.

Sur la frustration et l'aigreur des complotistes
: ce n'est pas une attaque ad hominem, c'est une observation d'un trait caractéristique des conspirationnistes les plus acharnés : quelqu'un qui pense que si le monde n'est pas comme il devrait être à son idée, c'est que c'est la faute de quelqu'un. Le quelqu'un vers qui s'oriente le soupçon, qu'on arrive toujours à nourrir par des demi-vérités et des faits mal interprétés, dépend de la tendance et de l'origine du conspirationniste : c'est le juif, ou le franc-maçon, ou le communiste, ou le capitaliste, ou le fasciste... Et comme le souligne Taguieff, toute la théorie du complot permet de justifier la haine déjà diffuse et instinctive envers un groupe de gens, elle la rationnalise, elle lui donne une sorte de respectabilité intellectuelle. Aujourd'hui, on trouve essentiellement des anticapitalistes, des souverainistes et des anti-américains pour croire que le 11 septembre est un complot interne.
Jadis, c'étaient les Lumières qui croyaient que les jésuites complotaient. Parce que l'on est toujours disposé à croire des choses mauvaises sur ce que l'on aime pas, par nature. Surtout qu'en général ces raisons de ne pas aimer sont peu estimables, et la théorie du complot les couvre d'un vernis rationnel bienvenu.
La grande majorité des complotistes est composée de gens qui trouvent dans la théorie du complot la justification de leurs haines pré-existantes, ou voient leur vision du monde confortée par la théorie du complot.

Alors à vos histoires d'argumentations sur ce forum je répondrai seulement ceci : si je connais tous les symptômes de la schizophrénie, et qu'un individu qui les présente tous vient me raconter quelque chose d'improbable par nature, serai-je raisonnable de lui prêter une oreille attentive pour ensuite démonter son argumentation, engager un débat sur une question abyssale et manifestement absurde ?
Non, ce ne serait pas raisonnable.

Peut-être un jour, pourtant, parmi les milliers de schizophrènes qui viendront me parler (1% de la population est atteinte de cette maladie) il y aura une de leurs théories improbables qui s'avèrera être énoncée en connaissance de cause dans un moment de lucidité.
Mais le fait de n'accorder de crédit à AUCUN d'entre eux n'en restera pas moins raisonnable.
Alors vous pouvez dire tout ce que vous voudrez, me sortir tous les arguments que vous voulez, voilà ma démarche intellectuelle, et sans doute celle d'Arnaud et de bien d'autres, histoire que vous la compreniez bien :
1/ vous avez tous les symptômes du conspirationniste.
2/ vous vous référez énormément à
- des conspirationnistes
- et/ou des gens qui n'aiment pas ceux que vous accusez de complot (les "oligarques", les gouvernements, etc...)
3/ les complots que vous dénoncez sont hautement improbables ( réduction de 80% de la population mondiale, etc... )

Donc déjà, on voit à quel genre de discours nous avons affaire, alors nous adoptoons l'attitude raisonnable suivante :
1/nous vous suggérons de lâcher l'affaire, vous délirez complet
2/ nous présumons (conduite raisonnable comme énoncée ci-dessus) que tous vos arguments sont du même tonneau : approximatifs, légèrement inexacts ou carrément faux, parfois vrais, mais l'ensemble étant de toute façon faussé
3/ nous savons par expérience que des arguments qui avaient l'air convaincants dans la bouche d'un conspirationniste ont été démontés par des gens sérieux, et par conséquent, nous fiant à a)le caractère improbable de la théorie du complot dans son ensemble et b) le rasoir d'Occam, nous déduisons que tout argument complotiste apparemment intéressant prit isolément est très probablement démontable de la même manière par quelqu'un de sérieux connaissant vraiment bien le sujet.

En conséquence, la théorie du complot nous paraît raisonnablement inadmissible dans son ensemble comme dans son détail, et nous n'avons plus qu'à adresser à ses tenants le bon conseil d'Helmut Fritz :

Le gilet jaune est fait dans une matière qui réfléchit
Tu devrais peut-être prendre exemple sur lui.


PS : ce dernier trait n'est pas de la hargne, c'est de l'humour.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Jeu 03 Sep 2009, 10:12

Philippe Fabry a écrit:
Sur l'alarmisme des autorités : il n'a rien d'étonnant. Chat échaudé (sans jeu de mot) craint l'eau froide : depuis une certaine année 2003 où un ministre a vacillé parce que 10 000 vieux étaient morts avec quelques mois d'avance à cause de la canicule, les gouvernants font dans leur froc dès qu'il y a un pépin sanitaire en vue.

Sur la frustration et l'aigreur des complotistes
: ce n'est pas une attaque ad hominem, c'est une observation d'un trait caractéristique des conspirationnistes les plus acharnés : quelqu'un qui pense que si le monde n'est pas comme il devrait être à son idée, c'est que c'est la faute de quelqu'un. Le quelqu'un vers qui s'oriente le soupçon, qu'on arrive toujours à nourrir par des demi-vérités et des faits mal interprétés, dépend de la tendance et de l'origine du conspirationniste : c'est le juif, ou le franc-maçon, ou le communiste, ou le capitaliste, ou le fasciste... Et comme le souligne Taguieff, toute la théorie du complot permet de justifier la haine déjà diffuse et instinctive envers un groupe de gens, elle la rationnalise, elle lui donne une sorte de respectabilité intellectuelle. Aujourd'hui, on trouve essentiellement des anticapitalistes, des souverainistes et des anti-américains pour croire que le 11 septembre est un complot interne.
Jadis, c'étaient les Lumières qui croyaient que les jésuites complotaient. Parce que l'on est toujours disposé à croire des choses mauvaises sur ce que l'on aime pas, par nature. Surtout qu'en général ces raisons de ne pas aimer sont peu estimables, et la théorie du complot les couvre d'un vernis rationnel bienvenu.
La grande majorité des complotistes est composée de gens qui trouvent dans la théorie du complot la justification de leurs haines pré-existantes, ou voient leur vision du monde confortée par la théorie du complot.

Alors à vos histoires d'argumentations sur ce forum je répondrai seulement ceci : si je connais tous les symptômes de la schizophrénie, et qu'un individu qui les présente tous vient me raconter quelque chose d'improbable par nature, serai-je raisonnable de lui prêter une oreille attentive pour ensuite démonter son argumentation, engager un débat sur une question abyssale et manifestement absurde ?
Non, ce ne serait pas raisonnable.

Peut-être un jour, pourtant, parmi les milliers de schizophrènes qui viendront me parler (1% de la population est atteinte de cette maladie) il y aura une de leurs théories improbables qui s'avèrera être énoncée en connaissance de cause dans un moment de lucidité.
Mais le fait de n'accorder de crédit à AUCUN d'entre eux n'en restera pas moins raisonnable.
Alors vous pouvez dire tout ce que vous voudrez, me sortir tous les arguments que vous voulez, voilà ma démarche intellectuelle, et sans doute celle d'Arnaud et de bien d'autres, histoire que vous la compreniez bien :
1/ vous avez tous les symptômes du conspirationniste.
2/ vous vous référez énormément à
- des conspirationnistes
- et/ou des gens qui n'aiment pas ceux que vous accusez de complot (les "oligarques", les gouvernements, etc...)
3/ les complots que vous dénoncez sont hautement improbables ( réduction de 80% de la population mondiale, etc... )

Donc déjà, on voit à quel genre de discours nous avons affaire, alors nous adoptoons l'attitude raisonnable suivante :
1/nous vous suggérons de lâcher l'affaire, vous délirez complet
2/ nous présumons (conduite raisonnable comme énoncée ci-dessus) que tous vos arguments sont du même tonneau : approximatifs, légèrement inexacts ou carrément faux, parfois vrais, mais l'ensemble étant de toute façon faussé
3/ nous savons par expérience que des arguments qui avaient l'air convaincants dans la bouche d'un conspirationniste ont été démontés par des gens sérieux, et par conséquent, nous fiant à a)le caractère improbable de la théorie du complot dans son ensemble et b) le rasoir d'Occam, nous déduisons que tout argument complotiste apparemment intéressant prit isolément est très probablement démontable de la même manière par quelqu'un de sérieux connaissant vraiment bien le sujet.

En conséquence, la théorie du complot nous paraît raisonnablement inadmissible dans son ensemble comme dans son détail, et nous n'avons plus qu'à adresser à ses tenants le bon conseil d'Helmut Fritz :

Le gilet jaune est fait dans une matière qui réfléchit
Tu devrais peut-être prendre exemple sur lui.


PS : ce dernier trait n'est pas de la hargne, c'est de l'humour.

Je garde précieusement cette synthèse à l'intention de tous les conspirationistes du futur venant s'égarer sur ce forum. Thumright

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Jeu 03 Sep 2009, 10:23

Citation :
En conséquence, la théorie du complot nous paraît raisonnablement inadmissible dans son ensemble comme dans son détail, et nous n'avons plus qu'à adresser à ses tenants le bon conseil d'Helmut Fritz :


la théorie du complot, la théorie du complot... tout est amalgame chez vous. je ne vous parle pas de prendre en compte toutes les théories du complot, mais celles qui sont portées par des historiens et des philosophes catholiques. celles qui fait grossir le mystère d'iniquité et dont l'objectif déclaré ( lisez les textes, ils existent à profusion) est d'introduire le clergé et les milieux théologiques pour tenter de subvertir l'enseignement catholique...

qui de normalement sensé pourrait penser que les tentatives de pénétration du malin au sein du clergé et des théologiens ne se sert pas comme point d'appui de sa pénétration dans l'ordre temporel?

on peut donc mener une étude parallèle, en recourant à des sources théologies, historiques et philosophiques de catholiques tout autant qu'à des sources laïques, celle de journalistes marginalisés par la pensée unique qui ont su mettre à jour les compromissions, les manipulations auxquels se livrent les élites transnationales.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Jeu 03 Sep 2009, 12:44

Oui oui

On pourrait même étayer une théologie du complot à partir de :

2 Pi 3:16 (...) (Paul) "il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Ecritures, pour leur propre ruine."


Pour ta phrase :

"qui de normalement sensé pourrait penser que les tentatives de pénétration du malin au sein du clergé et des théologiens ne se sert pas* comme point d'appui de sa pénétration dans l'ordre temporel? "

il me semble qu'il manque quelque chose,(là où j'ai placé une petite étoile)

mais je crois en avoir saisi le sens et je crois que nul n'en connait le danger depuis le tout début de l'église....


(les loups qui viennent dans la bergerie par exemple....les faux prophètes...)

Il y a 2000 ans donc :

1 jean 2:18 Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists : par là nous connaissons que c’est la dernière heure.


.
19 Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres ; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres.


Ou Galates 2:4 (...) des faux frères qui s'étaient furtivement introduits et glissés parmi nous, pour épier la liberté que nous avons en Jésus–Christ, avec l'intention de nous asservir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Jeu 03 Sep 2009, 16:46

julieng a écrit:
Citation :
En conséquence, la théorie du complot nous paraît raisonnablement inadmissible dans son ensemble comme dans son détail, et nous n'avons plus qu'à adresser à ses tenants le bon conseil d'Helmut Fritz :


la théorie du complot, la théorie du complot... tout est amalgame chez vous. je ne vous parle pas de prendre en compte toutes les théories du complot, mais celles qui sont portées par des historiens et des philosophes catholiques. celles qui fait grossir le mystère d'iniquité et dont l'objectif déclaré ( lisez les textes, ils existent à profusion) est d'introduire le clergé et les milieux théologiques pour tenter de subvertir l'enseignement catholique...

Je n'amalgame pas. Je ne nie pas, par exemple, que les franc-maçons aient pu pousser la Révolution, la favoriser, pour citer une vision assez répandue parmi les catholiques français à tendance royaliste. Ce que je nierai toujours, et qui fait la différence entre le propos nuancé d'un historien du complot et la fantaisie du conspirationniste, c'est que la Révolution ait pu être un évènement décidé par les loges, planifié dans les loges et exécuté sur instigation des loges. La différence paraît ténue mais elle est loin de l'être : dans le premier cas on reconnaît la participation spontanée et probablement enthousiaste d'un courant à un évènement, dans l'autre on fait de ce courant la cause directe et, surtout, nécessaire de cet évènement. C'est du simplisme, et le simplisme et l'excès ont toujours été plus favorables à l'iniquité (et son mystère) que vous dénoncez qu'à la justice.

Au-delà, que les franc-maçons, puisqu'il s'agit toujours essentiellement d'eux dans les complots que vous évoquez ici, aient souhaité par idéologie jeté l'Eglise parterre, le souhaitent pour beaucoup encore, et aient décidé parfois d'aller jusqu'à infiltrer, par manoeuvres perverses, le clergé pour y semer le trouble, je suis prêt à le croire. Que cela ait eu des effets, je veux bien le croire aussi. Mais je ne saurais sérieusement croire à la progression pluriséculaire d'un même plan, selon une sorte de feuille de route, pour la bonne raison que si ce genre de plan peut être rêvé par quelques individus, c'est toujours impossible à mettre en pratique. Il suffit de songer au casse-tête qu'a de tout temps été la conduite de l'Eglise unie dans la foi au Christ ( et aidée par l'Esprit Saint, elle !) pour imaginer la pagaille que peut constituer l'organisation réelle (je ne parle pas de la volonté, les franc-macs ont dû souvent en rêver) d'un complot aussi gigantesque que celui prêté à la maçonnerie pour abattre l'Eglise.


J'espère avoir bien exposé la différence qu'il y a, pour moi, entre complot probable et improbable.

qui de normalement sensé pourrait penser que les tentatives de pénétration du malin au sein du clergé et des théologiens ne se sert pas comme point d'appui de sa pénétration dans l'ordre temporel?

on peut donc mener une étude parallèle, en recourant à des sources théologies, historiques et philosophiques de catholiques tout autant qu'à des sources laïques, celle de journalistes marginalisés par la pensée unique qui ont su mettre à jour les compromissions, les manipulations auxquels se livrent les élites transnationales.

Voilà le type du complot improbable : un complot global, parfaitement huilé, avec des "élites transnationales", car le meilleur méchant est forcément "transnational", comme le juif, le jésuite ou le bolchévik. Et pourquoi le meilleur comploteur est-il forcément transnational, dans la théorie du complot mondial ? Parce qu'un comploteur mondial doit n'appartenir à aucune nation, afin que l'on puisse trouver des partisans de la théorie du complot dans tous les pays. Le comploteur idéal doit être un étranger pour tout le monde, car finalement, il n'est pas vraiment humain. Donc on peut le haïr sans rougir.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Jeu 03 Sep 2009, 16:53

Citation :
il n'est pas vraiment humain. Donc on peut le haïr sans rougir.

les idées qu'ils défendent m'inspirent une profonde aversion, et comme idéal type l'oligarque aussi. si je l'avais en face de moi je lui dirais mes 4 vérités mais cela ne m'empêcherait certainement pas de boire un coup avec lui, enfin, pour autant qu'il ne me considère pas comme un arriéré archaïque, à peine digne de servir la paté à son clebs...

ils ne sont pas nombreux à m'inspirer une profonde haine ( contre laquelle je me bats): Sarkozy la raclure, oui certes, Bhl l'autre raclure, ok... sans cela....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Jeu 03 Sep 2009, 21:06

julieng a écrit:
Citation :
il n'est pas vraiment humain. Donc on peut le haïr sans rougir.

les idées qu'ils défendent m'inspirent une profonde aversion, et comme idéal type l'oligarque aussi. si je l'avais en face de moi je lui dirais mes 4 vérités mais cela ne m'empêcherait certainement pas de boire un coup avec lui, enfin, pour autant qu'il ne me considère pas comme un arriéré archaïque, à peine digne de servir la paté à son clebs...

Le problème c'est qu'il me semble que "l'oligarque" même est un fantasme. Comme le patron du grand capital en haute-de-forme et cigare au bec, ou le Bolchevik avec le couteau entre les dents. Ce sont des épouvantails.

ils ne sont pas nombreux à m'inspirer une profonde haine ( contre laquelle je me bats): Sarkozy la raclure, oui certes, Bhl l'autre raclure, ok... sans cela....

Un problème assez net chez vous, cher Julieng, c'est que vous n'avez pas le sens de la mesure. Traiter Sarko de peigne-zizi, dire qu'il a la classe légendaire des marchands de tapis, ok, dire que BHL est un crétin prétentieux, je peux comprendre. Mais des raclures ! Quel terme emploierez-vous pour Poutine ou Mugabe ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Jeu 03 Sep 2009, 21:19

Citation :
Quel terme emploierez-vous pour Poutine ou Mugabe ?

Poutine m'est plutôt sympathique, quelqu'un qui a su pareillement redresser la russie vendue sous Eltisne aux oligarques doit inspirer le respect... Mugabe connaît pas suffisamment.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Jeu 03 Sep 2009, 21:51

un article de Pierre Hillard

« Espaces métropolitains » : une stratégie vers une « gouvernance mondiale »
par Pierre Hillard*

Les partisans d’une « gouvernance mondiale » manipulent la classique rivalité entre pouvoirs locaux et nationaux pour affaiblir les États-nations. Pierre Hillard dénonce l’agenda caché de « Cités et gouvernements locaux unis », une association mondiale inter-communale présidée par le maire (PS) de Paris Bertrand Delanoë assisté du président (PS) de la région Île-de-France Jean-Paul Huchon.



31 août 2009


JPEG - 19.3 ko
Le maire (PS) de Paris Bertrand delanoë est élu président de « Cités et gouvernements locaux unis » (CGLU), lors du second congrès mondial de l’organisation (Corée du Sud, 1er novembre 2007).

Les villes et les collectivités locales sont un enjeu incontournable pour la stratégie des mondialistes. L’objectif étant d’aboutir à une gouvernance mondiale, ils planifient de décomposer à tous les niveaux les États-nations en prétendant renforcer les communes [institutions locales]. Ainsi, un véritable maillage sur le terrain permet l’instauration de nouvelles structures au plus bas niveau (le local) qui s’emboîteront dans des organismes politiques régionaux, puis continentaux, pour enfin aboutir à un « sas » unique, un gouvernement mondial (le global). Cette architecture a pour objectif de contourner l’autorité politique des États. C’est tout l’enjeu de l’institut « Cités et gouvernements locaux unis » —CGLU— (en anglais : United Cities and Local Governments — UCLG) [1].

En fait, le CGLU résulte de la fusion de trois instituts mondialistes traitant des problèmes locaux : l’Union internationale des autorités locales (sigle anglais IULA), la Fédération mondiale des cités unies (FMCU) et Métropolis. L’IULA est la plus ancienne organisation mondiale d’autorités locales puisque sa fondation remonte à 1913. La mission de l’IULA consiste à favoriser le renforcement des institutions locales et la représentation des gouvernements locaux dans les domaines de l’urbanisation. La FMCU, créée en 1957, réunit plus de 1400 villes dans plus de 80 pays afin de développer des réseaux thématiques et des programmes de coopération sur des sujets comme l’environnement, la gestion urbaine ou encore le soutien apporté à des actions internationales. Enfin, Métropolis, créé en 1985, regroupe plus de cent villes de plus d’un million d’habitants. Cet institut est chargé de répondre aux problèmes spécifiques des grandes zones métropolitaines.
L’« autonomie » locale contrôlée par Bruxelles

Tout en perdurant, ces trois organismes ont donné naissance à CGLU en 2004 à Paris et dont le siège est à Barcelone. Cet institut planétaire dirigé par le maire de Paris, Bertrand Delanoë, couronne une multitude de subdivisions. Dans le cas européen, une véritable organisation pyramidale s’appuyant sur la Charte européenne de l’autonomie locale élaborée en 1981 par le rapporteur allemand Galette régit l’ensemble du vieux continent. Cette charte s’inspire du modèle politique allemand. Ainsi, chaque pays européen est doté d’un institut chargé des affaires locales traitant de plus en plus avec les instances supranationales bruxelloises aux dépens de l’autorité nationale. Nous pouvons citer le cas français (AFCCRE : Association française du conseil des communes et régions d’Europe) ou le cas suisse (ASCCRE : Association suisse pour le conseil des communes et régions d’Europe). Ces différents instituts sont réunis au sein d’une instance européenne le Conseil des communes et régions d’Europe (CCRE créé en 1951) et dirigé en 2009 par le maire de Vienne, Michael Häupl. Durant les années 1990, son président s’appelait Valéry Giscard d’Estaing, le père du Traité établissant une Constitution pour l’Europe qui à été refusé en 2005 par les citoyens français et néerlandais et qui a, suite à cela, été remplacé par le Traité de Lisbonne.
Dictat d’un « institut planétaire »

Le CCRE ne constitue qu’une section de CGLU. Nous trouvons l’équivalent européen sur tous les continents. En fait, cet institut planétaire est constitué de sept sections régionales : CCRE (siège à Bruxelles), Afrique (pas de siège officiel), Asie-Pacifique (siège à Jakarta), Euro-Asie (siège à Kazan), Amérique latine (siège à Quito), Moyen-Orient et Asie de l’Ouest (siège à Istanbul) et Amérique du Nord (siège à Washington). Afin que l’ensemble de cette mécanique fonctionne au même rythme, une Charte mondiale de l’autonomie locale1 a été élaborée. S’inspirant de la Charte européenne, ce document chargé de régenter toutes les collectivités locales mondiales a pris forme grâce à l’action d’Heinrich Hoffschulte président d’un groupe de travail dans le cadre de l’ONU. En fait, la collusion entre les instances onusiennes et européennes a été totale puisque qu’Heinrich Hoffschulte a été aussi le vice-président du CCRE dans les années 1990 sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing.

Nous nous sommes efforcés de présenter le « squelette » de la gouvernance locale du plus bas au plus haut niveau. Une véritable ligne de conduite commune doit régir l’ensemble de cette immense structure aux dépens des États dont l’existence n’est plus nécessaire. Toute cette organisation accompagne les bouleversements politico-financiers en cours en vue d’instaurer une gouvernance mondiale dotée d’un système monétaire, bancaire, juridique etc. en voie d’unification. L’ouvrage d’Aldous Huxley, Le meilleur des mondes, est sur le point de se concrétiser.
Pierre Hillard

Dernier ouvrage publié : Bertelsmann : Un empire des médias et une fondation au service du mondialisme (François-Xavier de Guibert éd., 2009)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Jeu 03 Sep 2009, 21:52

julieng a écrit:
Citation :
Quel terme emploierez-vous pour Poutine ou Mugabe ?

Poutine m'est plutôt sympathique, quelqu'un qui a su pareillement redresser la russie vendue sous Eltisne aux oligarques doit inspirer le respect... Mugabe connaît pas suffisamment.

Je l'aurais parié.
Tenir pour sympathique un ancien colonel du KGB en RDA, qui pour atteindre ce grade a sans doute dû commettre un tas de saloperies, et peut-être même, qui sait ? dans la droite ligne de Béria et Dzerjinski, fait cracher sur les crucifix, en dit long sur vos tendances, et nous apprendrais beaucoup si nous n'avions déjà deviné l'essentiel.
J'ai remarqué que Poutine est la coqueluche de nombreux nationalistes français, qui voient en lui le champion mondial du souverainisme. Et qui font de lui le redresseur de la Russie, un pays qui ne vit que de son sous-sol, qui demanderait à genoux à Obama la réduction bilatérale des arsenaux nucléaires s'ils ne le proposait lui-même, tant la charge financière est exorbitante pour le pays, un pays dont la population en décroissance a une espérance de vie minable, qui n'est tenue en bride qu'avec un discours patriotique digne de Brejnev et la dénonciation perpétuelle des complots (tiens !) de l'étranger (forcément coupable : on retrouve ça en Iran, sous le Troisième Reich, à Sparte, bref dans tous les régimes "sympathiques"). Un pays qui a une marine d'une faiblesse navrante, qui accumule les chars d'assaut qui ne servent à rien d'autre qu'à écraser un petit voisin et à le spolier, et à terroriser les autres, en mettant dessus des grappes de soldats en guenilles...
La Russie de Poutine est le pays de l'orgueil le plus absolu, l'orgueil suicidaire des gens qui ne vivent plus que de la haute idée qu'ils se font d'eux-même, qui se nourrissent de fierté faute d'avoir de quoi manger. La Russie de Poutine c'est la même terre du mensonge que celle de l'URSS. Poutine lui-même a accumulé une fortune de milliards de dollars, Poutine EST un oligarque, un vrai, avec autour de lui une clique d'oligarques issus de la même école du mensonge et de l'horreur que lui, tous engraissés de ce qu'ils ont confisqué à ceux qui s'étaient engraissé avant eux sous Elstine, mais ne venaient pas du KGB. Et Poutine et son gang sont obligés de tenir la Russie sous leur régime parce que le maintien de leur position et de leur fortune en dépend.

En fait vous trouvez Poutine sympathique alors qu'il est précisément ce que dites par ailleurs détester, à un détail prêt : il n'est pas "transnational". Et un type peut être la pire ordure du monde du moment qu'il reste attaché à son pays, c'est ça ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Jeu 03 Sep 2009, 21:58

julieng a écrit:

Nous nous sommes efforcés de présenter le « squelette » de la gouvernance locale du plus bas au plus haut niveau. Une véritable ligne de conduite commune doit régir l’ensemble de cette immense structure aux dépens des États dont l’existence n’est plus nécessaire. Toute cette organisation accompagne les bouleversements politico-financiers en cours en vue d’instaurer une gouvernance mondiale dotée d’un système monétaire, bancaire, juridique etc. en voie d’unification. L’ouvrage d’Aldous Huxley, Le meilleur des mondes, est sur le point de se concrétiser.
Pierre Hillard

Dernier ouvrage publié : Bertelsmann : Un empire des médias et une fondation au service du mondialisme (François-Xavier de Guibert éd., 2009)

Pierre Hillard est un de ces multiples crétins qui se prennent pour Vercingétorix.
Personnellement je suis plutôt Bainville quand il disait en introduction de son Histoire de France que l'invasion romaine est la meilleure chose qui soit arrivée à la Gaule.

Regardez la Grèce de l'Antiquité en 200 avant J.-C. Un siècle plus tard, elle était province romaine.
Qu'y a-t-elle perdu ? L'indépendance.
Mais pas sa langue, ni ses arts... Non, juste l'indépendance politique.
Qu'y a-t-elle gagné ? La paix, dans l'immédiat, et à (très) long terme une nouvelle apogée.

Question à 1000 [future monnaie mondiale impérialiste] : a-t-on vraiment raison de gueuler contre l'Amérique en général ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Jeu 03 Sep 2009, 23:22

Citation :
Regardez la Grèce de l'Antiquité en 200 avant J.-C. Un siècle plus tard, elle était province romaine.
Qu'y a-t-elle perdu ? L'indépendance.
Mais pas sa langue, ni ses arts... Non, juste l'indépendance politique.
Qu'y a-t-elle gagné ? La paix, dans l'immédiat, et à (très) long terme une nouvelle apogée.

Question à 1000 [future monnaie mondiale impérialiste] : a-t-on vraiment raison de gueuler contre l'Amérique en général ?

posez la question veut tout dire! vous ne savez pas ce qu'est la France, pour vous qu'elle se fonde dans la sous-culture protestante et maçonnique américaine ne peut provoquer chez vous qu'un haussement d'épaule. car la comparaison avec la Grèce et Rome ne tient pas...
si vous ne le savez pas c'est dommage. pour faire court: la Grèce était regardée par les Romains comme leur foyer culturel... l'hégémonie américaine de nos jours est une hégémonie surtout culturelle, c'est elle qui donne le ton. le grec était considéré comme la langue de l'élite, la langue universel, le business english est la langue dominante actuelle. toutes les standards culturels sont importés des US. a croire que ça ne vous fait rien que la culture française se fonde dans la culture judéo-maçonnique-protestante américaine...???
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Jeu 03 Sep 2009, 23:52

julieng a écrit:
Citation :
Regardez la Grèce de l'Antiquité en 200 avant J.-C. Un siècle plus tard, elle était province romaine.
Qu'y a-t-elle perdu ? L'indépendance.
Mais pas sa langue, ni ses arts... Non, juste l'indépendance politique.
Qu'y a-t-elle gagné ? La paix, dans l'immédiat, et à (très) long terme une nouvelle apogée.

Question à 1000 [future monnaie mondiale impérialiste] : a-t-on vraiment raison de gueuler contre l'Amérique en général ?

posez la question veut tout dire! vous ne savez pas ce qu'est la France, pour vous qu'elle se fonde dans la sous-culture protestante et maçonnique américaine ne peut provoquer chez vous qu'un haussement d'épaule. car la comparaison avec la Grèce et Rome ne tient pas...

Voyons voir...

si vous ne le savez pas c'est dommage. pour faire court: la Grèce était regardée par les Romains comme leur foyer culturel...

Je vous recommande la lecture de Caton le Censeur qui fustige les romains qui parlent grec et récitent des poèmes hellènes, les traite d'efféminés et condamne l'importation des cultes. C'est éclairant...
A l'inverse je vous recommande la lecture de Polybe qui délirait sur le régime républicain romain qui semblait préserver Rome de la dégénérescence des cités grecques dont il vient.

Bien sûr les élites raffinées de Rome admiraient la Grèce, comme l'élite américaine raffinée mange de la cuisine française et envoie ses enfants faire le tour de l'Europe. Mais globalement les romains estimaient que les grecs étaient des bavards décadents, effeminés et couards et les grecs tenaient les romains pour des rustres tout juste bon à foutre leurs voisins sur la gueule. Cela ne vous rappelle rien ?

Vous avez en effet fait court. Et trop court, comme à votre habitude.


l'hégémonie américaine de nos jours est une hégémonie surtout culturelle, c'est elle qui donne le ton. le grec était considéré comme la langue de l'élite, la langue universel, le business english est la langue dominante actuelle. toutes les standards culturels sont importés des US.

Rome a exporté ses arènes tout autour de la méditerrannée, même en Grèce. A Rome le théâtre à la fin de la République et sous l'Empire, faits pour divertir des masses populaires au vocabulaire et à l'éducation restreintes, et non plus un petit nombre de citoyens instruis comme à Athènes, a sombré dans des comédies grasses ou des superproductions qui donnaient lieu à des déluges d'effets spéciaux, les deus ex machina descendant au milieu des flammes et des trompettes. C'étaient les blockbusters de l'époque, pareil pour les naumachies, etc...
En outre, l'hégémonie américaine a la même nature que la romaine : elle est militaire (les USA contrôlent toutes les mers et assurent la sécurité des voies commerciales) culturelle et politique.


a croire que ça ne vous fait rien que la culture française se fonde dans la culture judéo-maçonnique-protestante américaine...???

La culture française ne m'est pas une idole. En outre les choses changent : Saint Louis aurait sans doute vomi Henri IV, qui eût fustigé Louis XIV. Le monde change. Que la tournure qu'il prenne ne vous plaise pas, je le conçois. Moi, j'entrevois des jours sombres pour l'Eglise, et je suis attristé par le déclin de mon pays. Mais je sais aussi qu'un jour je vais moi-même décliner et mourir et retourner en poussière. Cela me fait quelque chose et pourtant je ne suis pas sot au point de perdre mes forces à lutter contre cela.
Il faut avoir la sagesse de discerner ce que l'on peut changer et ce que l'on ne peut pas changer.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 03:54

Bonsoir,

je vois que les discussions sur les complots se poursuivent. il en ira ainsi de plus en plus, le complotisme étant visiblement une des grandes idéologies de l'époque...

Un site intéressant sur le sujet : l'observatoire des théories du complot (ConspiracyWatch) :
http://www.conspiracywatch.info/Pierre-Bourdieu-et-le-gouvernement-mondial-invisible_a364.html?com

Sur la page que j'ai sélectionné, ce qui est original c'est de découvrir que Bourdieu - le grand manitou des universités françaises - finit par alimenter l'idée d'une sorte de Gouvernement Mondial Invisible...
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 08:50

Citation :
Vous avez en effet fait court. Et trop court, comme à votre habitude.

comme à mon habitude, reprenez mes messages et vous verrez que je suis celui l'un de ceux qui faisaient les plus développements. mais comme mes opposants se torchent pour tj marteler leurs mêmes sentencieuses et gratuites affirmations, j'ai opté pour un style plus lapidaire.

je prends le temps de rassembler mes notes et vous répond...

Citation :
Un site intéressant sur le sujet : l'observatoire des théories du complot (ConspiracyWatch) :
http://www.conspiracywatch.info/Pierre-Bourdieu-et-le-gouvernement-mondial-invisible_a364.html?com

revoilà Pierre 75 qui découvre l'observatoire et croit disposer là d'une source fiable, alors qu'elle n'est que la voix de son maître, un observatoire qui a pour mission de servir de rempart à la bienpensance.

cher Pierre lisez ce qui suit en dessous. c'est un discours qui a été prononcé par John Swinton en 1914, rédacteur en chef du New York times, lors du banquet donné en son honneur à l'occasion de son départ à la retraite.

" quelle folie de porter un toast à la presse indépendante! chacun de ceux qui sont présents ce soir, sait que la presse indépendante n'existe pas. vous le savez, vous, comme moi aussi je le sais: aucun d'entre vous n'oserait publier ses véritables opinions, et, s'il osait, vous savez déjà qu0'elles ne serait jamais publiéses. je suis payé 250 dollars par semaine pour garder mes vraies opinions en dehors du journal pour lequel je travaille.
d'autres parmi nous ici reçoivent la même somme pour un travail semblable. si j'autorisais la publication d'une opinion sincère dans un numéro quelconque de mon journal, je perdrais mon emploi en moins de 24 heures, comme Otello. cet homme suffisamment fou pour publier une opinion sincère se retrouverait immédiatemment dans la rue à la recherche d'un nouvel emploi.
la fonction d'un journaliste est de détruire la Vérit, de mentir radicalement, de pervertir, d'avilir, de se traîner jusqu'aux pieds de Mammon et de se vendre lui-même, de vendre son pays et son peuple pour manger son pain quotidien ou encore, ce qui n'est pas très différent, pour son salaire. ceci, vous le savez et moi aussi: quelle folie alors de porter un toast à la presse indépendante! nous sommes les instruments et les vassaux d'hommes riches qui commandent dans les coulisses. nous sommes leurs marionnettes; ce sont eux qui tirent les ficelles et nous nous dansons. notre temps, nos talents, nos possibilités et nos vies sont la propriété de ces hommes. nous sommes des prostituées intellectuelles
"

discours daté il est vrai puisqu'à l'ère de la télévision, de la com nous ne sommes plus exposés à des risques de manipulation, de servilité et d'inféodation de la sorte, n'est-ce pas Pierre?


des prostituées intellectuelles! il y va fort. il pouvait certes se le permettre y partait à la retraite. cela dit il faut relativiser, rien à voir avec le genre de prostitués qui sévissent sur votre observatoire... là on est dans le genre p... de luxe....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 09:21

cher Philippe,


j'ai dit que Poutine m'inspirait une certaine sympathie. a mes yeux il a en effet redressé la russie... comment le contester? je peux vous balancer les chiffres si cela vous intéresse, mais le problème n'est pas là. ce qui me bote avec lui, en effet, c'est que par lui les objectifs américains sont déjoués. tenez en Tchétchénie. il aurait peut-être fallu que Moscou cède le contrôle du caucase aux ricains dans le domaine pétrolier, le contrôle des oléoducs et gazoducs...??les ricains ont comme en Afgahnistan joué avec le diable, déployant leur réseau ( al quaida, qui signifie base de donnée des moudjahidin ) lors de la première guerre de Tchétchénie. les Tchétchènes reçoivent alors ainsi l'appui des américains et du fondamentalisme islamique. après que Doudaiev fut tué en avril 1996, janderbiev, nveau président, entend imposer la charia... Lebed en 1996 obtient cependant la suspension des combats et un accord avec Maskhadov ( ancien colonel soviétique)prévoyant le retrait russe sur 5 ans. avec ce succès Maskhadov est élu président en janvier 1997. naturellement cela ne convient pas aux islamistes qui ne veulent pas la paix, et rêvent de transformer la Tchétchénie en guerre de civilisaiton ( comme en Bosnie, au Kossovo, où les ricains ont naturellement également exporté le réseau de folos enturbannés). Maskhadov aura beau nommé Bassaiev premier ministre ( janv-juillet 1998) pour le neutraliser, Khattab pendant ce temps renforce le réseau al-qaida. en sept 1999 les islamistes lancent des attentats meurtriers sur Moscou...
Poutine n'a pas d'autre solution que d'aller leur mettre une bonne raclée ( les traquer jusque dans les chiottes dit-il). tous les folos islamistes seront abattus comme il se doit.

ce me botte en effet qu'il existe un contre-pouvoir puissant au mondialisme américain, même si je ne me fais pas d'illusion, Poutine, comme vous le dites, n'a pas un passé qui parle pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 10:22

julieng a écrit:
Citation :
Vous avez en effet fait court. Et trop court, comme à votre habitude.

comme à mon habitude, reprenez mes messages et vous verrez que je suis celui l'un de ceux qui faisaient les plus développements. mais comme mes opposants se torchent pour tj marteler leurs mêmes sentencieuses et gratuites affirmations, j'ai opté pour un style plus lapidaire.

Sur ce point je ne parlais pas de faible longueur textuelle, mais intellectuelle. Discours peu nuancé, si vous préférez.

je prends le temps de rassembler mes notes et vous répond...

Faites, faites.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 10:51

julieng a écrit:
cher Philippe,


j'ai dit que Poutine m'inspirait une certaine sympathie. a mes yeux il a en effet redressé la russie... comment le contester?

On peut le contester de tout un tas de façons. Déjà en se demandant ce que signifie "redresser".
Politiquement, mettre un pays au pas n'est pas nécessairement le "redresser" à long terme. Pas plus que remplacer une élite corrompue par une autre.
Economiquement, centraliser l'industrie pétrolière et gazière et en faire un instrument de pouvoir, profiter de la manne du sous-sol n'est pas sain.
Sanitairement, j'ai déjà évoqué l'espérance de vie navrante, la dépopulation constante. Je pourrais ajouter la colonisation en progression de la Sibérie par les Chinois, dont personne ne parle. Poutine ne cesse d'expliquer à son peuple qu'il doit craindre l'Occident, sans s'apercevoir que son pays est un seau vide sous le robinet démographique chinois.
Donc, "redressé"... A mon avis "remettre au pas" est plus exact, car il n'évoque qu'une unité politique, et ne présume en rien des forces du pays concerné.


je peux vous balancer les chiffres si cela vous intéresse, mais le problème n'est pas là. ce qui me bote avec lui, en effet, c'est que par lui les objectifs américains sont déjoués.

Voilà où est mon problème. Je pourrais comprendre aisément, sans être forcément d'accord (tout dépend du sujet) que vous soyez ravi que tel objectif américain soit déjoué. Mais que vous soyez ravi en général de ce qu'un objectif américain soit déjoué signifie seulement que vous ne pouvez pas blairer les ricains.
Personnellement je réagis dans le sens inverse : globalement je suis plutôt satisfait de ce que les américains entreprennent (j'ai tendance à être indulgent avec les gens qui nous ont sauvé à la fois des nazis et des communistes) et parfois je suis critique lorsque leurs agissements heurtent mes convictions.


tenez en Tchétchénie. il aurait peut-être fallu que Moscou cède le contrôle du caucase aux ricains dans le domaine pétrolier, le contrôle des oléoducs et gazoducs...??les ricains ont comme en Afgahnistan joué avec le diable, déployant leur réseau ( al quaida, qui signifie base de donnée des moudjahidin ) lors de la première guerre de Tchétchénie. les Tchétchènes reçoivent alors ainsi l'appui des américains et du fondamentalisme islamique. après que Doudaiev fut tué en avril 1996, janderbiev, nveau président, entend imposer la charia... Lebed en 1996 obtient cependant la suspension des combats et un accord avec Maskhadov ( ancien colonel soviétique)prévoyant le retrait russe sur 5 ans. avec ce succès Maskhadov est élu président en janvier 1997. naturellement cela ne convient pas aux islamistes qui ne veulent pas la paix, et rêvent de transformer la Tchétchénie en guerre de civilisaiton ( comme en Bosnie, au Kossovo, où les ricains ont naturellement également exporté le réseau de folos enturbannés). Maskhadov aura beau nommé Bassaiev premier ministre ( janv-juillet 1998) pour le neutraliser, Khattab pendant ce temps renforce le réseau al-qaida. en sept 1999 les islamistes lancent des attentats meurtriers sur Moscou...
Poutine n'a pas d'autre solution que d'aller leur mettre une bonne raclée ( les traquer jusque dans les chiottes dit-il). tous les folos islamistes seront abattus comme il se doit.

Je ne vois pas bien où vous voulez en venir sur la Tchétchénie.
Si une chose est certaine, c'est que la politique étrangère américaine a toujours été menée à la petite semaine (ce qui me paraît contredire la thèse du complot dirigeant les USA avec le CFR, etc...). Exemple : Yalta. Roosevelt explique à Churchill qu'il est est un vieux colonialiste alors que Staline est un grand démocrate. Résultat l'américain favorise le russe et 20 ans plus tard les USA se retrouvent avec des missiles à Cuba, et globalement les américains s'angoissent pendant 50 ans au sujet de l'Empire soviétique.
Pour lutter contre l'Empire soviétique à ses marges, parmi diverses mesures, les américains excitent des islamistes comme Ben Laden. Et une fois l'URSS abattue, lesdits islamistes leur pètent à la gueule.



ce me botte en effet qu'il existe un contre-pouvoir puissant au mondialisme américain, même si je ne me fais pas d'illusion, Poutine, comme vous le dites, n'a pas un passé qui parle pour lui.

La faille dans votre raisonnement c'est que la Russie n'est pas un contre-pouvoir puissant au mondialisme américain. La Russie est un caillou au fond d'une godasse. Poutine n'a retenu aucune leçon de l'URSS de Brejnev et continue d'utiliser ses (rares) ressources pour rouler des mécaniques au lieu d'améliorer le sort du peuple russe. Militairement, la Russie n'est sauvée que par son stock d'armes nucléaires, celui-ci mis à part elle est un nain face aux Etats-Unis. Dans tous les autres domaines aussi, d'ailleurs.
J'ajoute que j'aimerai savoir ce qui vous pose problème dans le mondialisme américain : la sûreté des mers ? La paix sur tout l'occident ?
Que des aspects de l'Amérique vous posent problème et que vous les critiquiez, encore une fois je comprendrais (exemple : des excès de l'individualisme, etc...) mais que vous rejetiez tout en bloc est difficilement compréhensible, car l'Amérique est capable du pire, certes, mais aussi du meilleur. Je pense qu'elle mérite un discours plus nuancé.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 10:54

[quote="Philippe Fabry"]

Citation :

Je vous recommande la lecture de Caton le Censeur qui fustige les romains qui parlent grec et récitent des poèmes hellènes, les traite d'efféminés et condamne l'importation des cultes. C'est éclairant...
A l'inverse je vous recommande la lecture de Polybe qui délirait sur le régime républicain romain qui semblait préserver Rome de la dégénérescence des cités grecques dont il vient.


J'ajouterais juste que le latin a été imposé comme langue officielle de l'Empire -sous Dioclétien je crois? ça n'a pas empêché l'orient de rester largement hellénophone...

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 11:24

Citation :
Discours peu nuancé, si vous préférez.

mon discours n'est pas nuancé en effet dans le sens que l'on prête toujours plus à ce mot. être nuancé revient en effet à se placer sous le patronage de la complexité pour mieux violer tous les principes élémentaires de la réflexion. mon discours n'est pas embrouillée, ce n'est pas de la bouillie.

Citation :

Voilà où est mon problème. Je pourrais comprendre aisément, sans être forcément d'accord (tout dépend du sujet) que vous soyez ravi que tel objectif américain soit déjoué. Mais que vous soyez ravi en général de ce qu'un objectif américain soit déjoué signifie seulement que vous ne pouvez pas blairer les ricains.

j'ai une aversion profonde pour la politique étrangère américaine. toujours à brandir des alibis moraux pour mieux faire avancer ses intérêts géostratégiques.
depuis que je me suis éveillé aux questions de politique internationale, les USA sont les charcuteurs de la planète au nom de la démocratie, des droits de l'homme...

vous voulez un exemple, juste un.

Au Kosovo, le juge Trente Giovanni kessler, présent à Pristina au début des bombardements en qualité de vice-chef de la mission italienne OSCE déclara qu’aucun massacre n’avait été signalé, ce que confirma le général allemand heinz Loquai, chef des conseillers militaires allemands de l’OSCE de Vienne qui déclara « (…) je connais bien les rapports sur la situation en provenance des ministères allemands des affaires étrangères et de la défense : avant le 24 mars 1999, avant le début de la guerre, il n’a jamais été fait mention de nettoyages ethniques de masse ou de génocide commis(…). La catastrophe humanitaire a commencé après les attaques aériennes de l’OTAN. Et il y a eu deux catastrophes humanitaires : tout d’abord celle des Albanais pendant la guerre, puis celle des Serbes, chassés du Kossovo après la fin de la guerre. En bref : l’Otan a empêché un catastrophe humanitaire fictive, en provoquant ainsi deux catastrophes humanitaires réelles. »(Limes, no5 /2000)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 11:26

[quote="Philippe Fabry"]
Citation :
La Russie est un caillou au fond d'une godasse.

L'image est excellente, mais ne dit pas qui a mal au pied?Mr.Red


Citation :
Un seau vide sous le robinet démographique chinois.

Là encore, très joli!
Suffit de regarder une bonne carte de l'Asie, de comparer les populations...



Citation :
Poutine n'a retenu aucune leçon de l'URSS de Brejnev et continue d'utiliser ses (rares) ressources pour rouler des mécaniques au lieu d'améliorer le sort du peuple russe. Militairement, la Russie n'est sauvée que par son stock d'armes nucléaires, celui-ci mis à part elle est un nain face aux Etats-Unis. Dans tous les autres domaines aussi, d'ailleurs.

La puissance militaire: c'est tout ce qui reste à la Russie tout juste sortie du communisme, avant que son hypothétique développement capitaliste (sur lequel je suis peu renseigné): elle a même perdu une partie de son peuple, constituée en minorités dans les ex-républiques soviétiques... et ses frontières, jadis débordant son aire civilisationnelle, sont devenues ce que Bainville appelait des "frontières d'invasion" (le Kazakhstan notamment, coupe carrément la Sibérie de la Russie, dans les latitudes méridionales où le climat est relativement clément et donc les communications -Transsibérien- possibles- voire la carte).
Une Russie qui en plus de son potentiel militaire même vieilli, retrouverait une économie saine et prospère, une industrie performante et une croissance démographique, pourrait bien devenir un danger pour le monde -européen notamment, vu les contentieux possibles, latents (enclave de Kalinningrad, ex-Konigsberg; minorités russes plus ou moins opprimées ds les états baltes, en Belarus, Ukraine, etc.); on a bien vu la pression qu'elle peut exerçer sur sa clientèle du gaz, aussi.
Les polonais ne s'y trompent pas, qui tiennent bcp à l'OTAN...
Mais pê aussi la Russie économiquement remise sur pieds, les ventres de ses citoyens bien nourris, deviendrait-elle aussi fréquentable que l'Allemagne depuis 1949...
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 11:29

un article décisif:

Le capitalisme en crise a besoin d’un conflit militaire majeur

Pour Jean-Loup Izambert, journaliste indépendant et écrivain, qui publie son septième ouvrage (1) sous le titre de Pourquoi la crise ? aux éditions Amalthée, la crise du capitalisme est devenue totale. Contrairement aux déclarations de certains économistes et politiciens, il affirme qu’il n’y aura pas de sortie de crise. Pour l’auteur de la seule investigation journalistique sur les origines de la crise(2), le système capitaliste ne peut survivre que par la guerre. Quelle alternative pour les peuples ? Entretien.

Geostrategie : Vous démontrez dans votre livre Pourquoi la crise ? que le capitalisme ne peut plus supporter la démocratie parlementaire avec laquelle il s’est développé. Sommes-nous à un point de rupture avec ce système et les valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité ?

Jean-Loup Izambert : C’est évident. Pourquoi et quelles données changent par rapport aux dernières décennies ? Dans ce système les grands propriétaires privés de l’économie contrôlent l’économie et tentent de l’imposer par tous les moyens comme régime aux peuples de la planète, y compris par la guerre. C’est ce qu’ils ont toujours fait avec la seule préoccupation de s’enrichir et de faire main basse sur les richesses des peuples au seul profit des sociétés transnationales qu’ils dirigent. Mais parvenu au stade de l’impérialisme, période actuelle du développement du capitalisme, les grands possédants ont besoin d’un pouvoir politique qui leur soit totalement dévoué pour protéger et accroître encore la concentration des richesses qu’ils cumulent. Il faut bien comprendre qu’il s’agit pour eux d’une question de survie, de rester maîtres du pouvoir et bien sûr de leur privilèges. L’une des contradictions qu’ils doivent gérer vient justement du fait que l’accumulation du Capital et la concentration des richesses qu’ils sont contraints de perpétuer sous peine de perdre pouvoir et privilèges implique aujourd’hui des centres de décisions de plus en plus fermés, dans l’entreprise comme dans la société. Or, cette tendance à la centralisation va à l’inverse de mouvement des sociétés qui pousse vers plus d’ouverture, de démocratie, de participation, de culture notamment avec le développement des sciences et des techniques.

Geostrategie : Quels faits caractérisent aujourd’hui cette concentration des richesses ?

J-L.I. : Aujourd’hui 200 sociétés transnationales contrôlent plus de 23% du commerce mondial et 1% des plus riches détient plus de 57% des richesses produites. L’augmentation des richesses conduit-elle à l’enrichissement des peuples ? Non. Au niveau mondial 103 200 personnes, pour la plupart propriétaires privés de l’économie, détiennent un patrimoine financier de plus de 30 millions de dollars, hors résidence principale et biens de consommation. Mais, si l’on se réfère aux statistiques de l’Organisation des Nations Unies, plus de 80 pays ont aujourd’hui un revenu par habitant plus bas qu’il y a dix ans. D’une part les peuples prennent de plus en plus conscience qu’ils ne profitent pas de l’augmentation des richesses produites, que plus les richesses se concentrent entre quelques mains plus la misère s’accroît dans les sociétés mais également que ce phénomène touche aujourd’hui le cœur même de l’Occident capitaliste qui s’en croyait à l’abri. Selon les chiffres du fisc étasunien, à la veille de l’aggravation de la crise 60 millions de personnes « vivaient » aux Etats-Unis avec moins de sept dollars par jour. Bien que dissimulée par les médias qui appartiennent aux milliardaires, la situation est analogue dans la petite Europe de Maastricht de 20 millions de chômeurs où 80 millions de citoyens – soit quand même 16% de ses 495 millions d’habitants – courent un risque de pauvreté, 17 millions sont répertoriées comme « très pauvres » et 70 millions d’autres n’ont pas accès à un logement décent selon les propres statistiques publiées par la Commission européenne et d’autres organismes « européens ». Dans ce contexte, les grands possédants de l’économie ont besoin de faire courber la tête aux peuples pour maintenir leur système d’exploitation.

Les dirigeants bourgeois organisent le déficit des nations


la suite ici: http://www.geostrategie.com/1906/le-capitalisme-en-crise-a-besoin-d%E2%80%99un-conflit-militaire-majeur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 11:43

julieng a écrit:
[
Au Kosovo, le juge Trente Giovanni kessler, présent à Pristina au début des bombardements en qualité de vice-chef de la mission italienne OSCE déclara qu’aucun massacre n’avait été signalé, ce que confirma le général allemand heinz Loquai, chef des conseillers militaires allemands de l’OSCE de Vienne qui déclara « (…) je connais bien les rapports sur la situation en provenance des ministères allemands des affaires étrangères et de la défense : avant le 24 mars 1999, avant le début de la guerre, il n’a jamais été fait mention de nettoyages ethniques de masse ou de génocide commis(…). La catastrophe humanitaire a commencé après les attaques aériennes de l’OTAN. Et il y a eu deux catastrophes humanitaires : tout d’abord celle des Albanais pendant la guerre, puis celle des Serbes, chassés du Kossovo après la fin de la guerre. En bref : l’Otan a empêché un catastrophe humanitaire fictive, en provoquant ainsi deux catastrophes humanitaires réelles. »(Limes, no5 /2000)

Problème : C'est à Jacques Chirac que vous devriez vous en prendre sur la question de la dénonciation des charniers (Conférence de Fontainebleau) et non aux USA qui n'ont agi qu'à la demande expresse de l'Europe, et sous le couvert de l'OTAN, sans autorisation de l'ONU (ce qui, à l'époque, ne posa pas de problème au président Chirac).

Jacques Chirac est cependant excusable car, les charniers et autres génocides, ils existaient ailleurs et les serbes avaient largement fait leur preuves depuis 10 ans sur ce point.

L'épuration éthnique au Kossovo, elle se fit part le viol systématique des femmes. Ce fut un tel problème que, devant l'avortement systématique des jeunes filles kossovardes, Jean-Paul II s'émut et dut rappeler le caractère sacré de la vie, même de la vie venue d'un viol.

Alors, d'où vous vient votre analyse grossière et approximative, où tout est attribué comme mauvis aux USA ?

De ceci :

Citation :
j'ai une aversion profonde pour la politique étrangère américaine. toujours à brandir des alibis moraux pour mieux faire avancer ses intérêts géostratégiques.

Cette affectivité rend non rationnelle votre analyse et vous fait sombrer dans toutes ces théories du complot.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 12:00

julieng a écrit:
un article décisif:

Le capitalisme en crise a besoin d’un conflit militaire majeur

Pour Jean-Loup Izambert, journaliste indépendant et écrivain, qui publie son septième ouvrage (1) sous le titre de Pourquoi la crise ? aux éditions Amalthée, la crise du capitalisme est devenue totale.

Lu en diagonale.
Des radotages cocos comme j'en ai toujours entendu.
Pathétique.

Et pourtant ! Il y aurait tant à dire et à faire sur les inégalités et les injustices sans basculer dans l'anticapitalisme primaire qui ne peut être que stérile car tournant le dos à la nature humaine même.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 12:03

julieng a écrit:
/quote]

j'ai une aversion profonde pour la politique étrangère américaine. toujours à brandir des alibis moraux pour mieux faire avancer ses intérêts géostratégiques.

Qui se confondent souvent avec les nôtres. En fait, en général, il n'y a qu'une chose avec laquelle il ne se confondent pas : notre orgueil stratégique. Nous aimerions être les responsables de notre propre sécurité, contrôler nous-mêmes les voies de communications, etc...
Parce qu'en fait l'Europe est un vieillard à la charge de son fils adulte et dans la force de l'âge, et son orgueil ne le supporte pas.
Mais réjouissons nous de ce que ce fils, bien que parfois un peu sévère avec son père sénile, ne soit pas de ceux qui attendent sa mort pour hériter.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 12:38

mon pauvre Arnaud, connaissez -vous la société Hill and Knowlton ? renseignez-vous! les pleurs de la petite infirmière de la maternité au Koveit, ça vous dit quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 14:10

Ruder Finn et Hill and Knowltonest sont les deux société us en publication relation spécialisées dans les médiasmensonge frabiqué. la mise en scène de la petite infirmière pleurant devant toutes les caméras du monde en racontant l'histoire des soladats irakiens débranchant des couveuses était l'oeuvre de Hill and Knowlton. deux sénateurs organisèrent la mise en scène.Tom Lantos était l’un d’eux. et coucou, qui est-ce que l'on retrouve quelques années plus tard, aux côtés de mouvements terroristes albanais, dans une autre campagne de la cia de faux témoignages et informations bidons dans le but de faire éclater la Yougoslavie? le sémillant Tom Lantos.


cher Arnaud, vous ne connaissez rien de rien aux principes de la guerre psychologiques théorisée depuis plus de 30 ans par le général britannique Kitson qui a servi dans la répression des mvents anticoloniaux au Kenya, Chpyre, Malaisie et qui a été nommé en 1970 en Irlande avec pour mission de coordonner la répression, il livre un témoignage très précieux dans un livre « opérations de basse intensité – subversion, insurrection et maintien de la paix », tous les éléments de la doctrine de la « guerre spéciale » sont exposées.
Il considère que la répression militaire et politique classique n’a aucune chance sans une « campagne pour gagner les cœurs et les esprits » il l’appelle « guerre psychologique stratégique »
- former tous les cadres importants des ministères ( armée,. Affaires étrangères) aux techniques « psy ops » ( manipulations psychologiques de l’opinion)
- monter de pseudo-gangs qui recueilleront un maximum d’informations. mais qui surtout en menant des coups attribués à l’ennemi permettront de le discréditer
- employer des forces spéciales (sas) pour réaliser des attentats qui seront attribués à l’ennmi afin d’augmenter la tension et justifier la répression
- créer des diversions, par exemple en provoquant une « guerre de religions »
- fabrique de faux documents ( « blck propaganda ») qui seont attribués à l’ennmi afin de le discréditer
- infiltrer des agents, ou recruter des traîtres ( par chantage ou corruption) au sein des organisations de l’adversaires toujours afin de le disrcéditer, voire provoquer des scissions.
- Militariser l’info de la BBC et y censurer totalement le point de vue adverse
- Filtrer l’info à destination de la presse internationale et s’y assurer des complicités
- Fournir des documents photograèhiques pour influencer la population
- Utiliser la musique pour attirer les jeunes avec un message apparemment dépolitisé.
- Mettre en place et populariser de faux mvents « spontanés » présentés comme neutres et indépendants, en réalité financés et téléguidés afin de diviser et affaiblir le soutien au camp adverse.

Ainsi avec ce dernier point Kitson mit au point en Irlande un mvent spontané « mouvement pour la paix », la presse le présenta comme spontané, en réalité financé par Washington et Londres, deux femmes présentés comme « citoyennes ordinaires » reçurent des fonds pour la pub, mais elles furent démasquées en Irlande mais pas à l’étranger.

ce sont les mêmes principes qui sont à l'oeuvre dans toutes les révolutions colorées depuis 6 ans. la denrière en date tourne à la bouffonnerie en Iran.
Citation :

L'épuration éthnique au Kossovo, elle se fit part le viol systématique des femmes. Ce fut un tel problème que, devant l'avortement systématique des jeunes filles kossovardes, Jean-Paul II s'émut et dut rappeler le caractère sacré de la vie, même de la vie venue d'un viol

on dirait que vous tirez droit vos infos des communiqués de presse de la cia. au plus fort de la guerre on parlait de 500000 morts ou disparus. aujourd'hui les chiffres ont été légérement révisé à la baisse: autour de 2200.

alors oui l'Europe était du côté de l'Otan, la France a choisi de suivre la dynamique euro-américaine et de lâcher ses alliés traditionnels ( déjà en Irak). mais sur le terrain ce sont les agents américains qui font pilotent les opérations de subeversion dès le début des années 90. la cia par l'intermédiaire des grandes compagnies américaines de merceneriat (la Dnycorp, la Military professionnel ressources Inc, plus connue sous le nom de MPRI) structure les unités islamiques et pilote de nbreux combats.
cette dnyamique se met en place au Kosovo pour y soutenir les séparatistes du Kosovo. la Mpri structure les unités de l'UCK en liaison avec le renseignement allemand. les services saoudiens font affluer sans cesse des nveaux djhiadistes et Al-Qaida développe au Kossovo quelques-uns de leurs meilleurs éléments. ainsi en 1998 grâce aux mercenaires américains pilotés par la cia, l'argent de la drogue, le soutien financier et logistique d'Al-Qaida, l'UCK est devenue une organisation surpuissante. tout est prêt pour le son et lumière de l'Otan.

Ruder Finn créa le montage des « camps serbes de purification ethnique » sur l’analogie des camps nazis ce qui permit de faire pencher la balance de la communauté juive us du côté des Bosniaques et Albanais. Le schéma était classique : induire des émotions et les orienter afin de provoquer la réaction désirée d’un blâme moral unanime : un chœur s’élèverait qui réclamerait justice. On a fait usage des mots clés à fort contenu émotionnel : génocide, purification, démocratie, camps, fosses communes. Le directeur de Ruder Finn pouvait ainsi affirmer « nous savons parfaiement que la première affirmation est celle qui compte. Les démentis n’ont aucune efficacité. »

Ainsi les Serbes, l’unique peuple à s’être dressé avec courage contre l’occupant nazi c’est vu identifé aux nazis. Les Albanais et les bosniaques qui avaient grossi les rangs de la SS Hndschar, Kama et Skanderberg, se sont vu qualifiés de patriotes qui se battaient contre les nouvelles hordes nazies. Le stéréotype une fois intériorisé par les foules ne pouvait plus être arrêté.

Toutes les infos non fondées ventilées par l’associated press comme celle-ci « les serbes commettent des actes de canibalisme » étaient prise en compe. Le tribunal international pénal pour la Yougo a ainsi incriminé un certain Gruban en le plaçant au 21e rand de la liste des criminels de guerre sur la base de témoignages exclusivement non serbes en suivant le principe selon lequel "
Citation :
point n’est besoin de preuve pour ce qui est de notoriété publique
» or ce Gruban n’existait pas, c’était un personnage de roman de Miodrag Bulatoviè dans « un héros à dos d’âne »


En 1992 CNN présentât des bombardements serbes sur Sarejevo des combats qui eurent lieu à Tbilisi en Géorgie, il importait peu également que les Kossovards ont fui le Kossovo sous la pluie des bombes otan dont l’effet secondaire a été les représailles serbes. « les démentis n’ont aucune efficacité » affirment les agents de persuasions occultes. il ne sert de rien de rétablir la vérité. C’est Belgarde le responsable de la cata humanitaire, du génocide…
La guerre a pu se développer dans la direction de la destruction des objectifs non-militaires voulus.

« d’après un rapport de l’aviation américaine, le nbre d’objectifs détruits était une modeste fraction de ceux qui ont été déclarés : 14 chars armés et non pas 120, 18 véhicules de transport et non pas 220, 20 pièces d’artillerie et non pas 450(…). Le pouvoir aérien au Kosovo a été efficaces non pas contre les objectifs militaires, mais contre les objectifs civils. »( newsweek)

50 ponts sur le Danube, 70% en territoire serbe, paralysie de la navigation idnustrielle, destruction intégrale de l’industrie pétrolifère du raffinage, 50% des réserves d’hydrocarbures, le complexe pétrochimique de Pancevo détruit avec une grande catastrophe environnementale. 60% du potentiel industriel, toutes les télécommunications, 389 écoles au kosovo, 242 en Serbie…

La destruction de la Yougo fut avertissement contre les peuples qui veulent aller contre l’ordre mondial.


À la fin des 78 jours de bombardement quotidiens rigoureusement planifié nous avons donc le résultat suivant

Le bombardement de l' otan a causé l’exode massif de la population albanaise.
On fait endosser la faute aux sebes accusé d’avoir créé une catastrophe humanitaire
Avec cet alibi on détruit la serbie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 14:24

En tout cas, ça mène loin, AH1N1...
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 14:47

Karl a écrit:
En tout cas, ça mène loin, AH1N1...

Une allergie au vaccin Question Déjà affraid
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 14:52

Arc-en-Ciel a écrit:
Karl a écrit:
En tout cas, ça mène loin, AH1N1...

Une allergie au vaccin Question Déjà affraid


Hein? Non, non... Mr.Red C'est un bonheur de lire Philippe démantibuler Julien ...
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 14:55

Karl a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:
Karl a écrit:
En tout cas, ça mène loin, AH1N1...

Une allergie au vaccin Question Déjà affraid


Hein? Non, non... Mr.Red C'est un bonheur de lire Philippe démantibuler Julien ...

Z'avais compris Very Happy Moi aussi je me régale....sans danger pour mon cholestérol ;)
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 15:46

Arc-en-Ciel a écrit:
Moi aussi je me régale....sans danger pour mon cholestérol ;)

Ah? Vs aussi?
Et Philippe qui nous met sous les yeux cet aphorisme de son grd-père (en voilà qui doit s'être immunisé contre l'AH1N1) sur la bonne chère et la mort grasse... Polisson, va!
spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 16:12

julieng a écrit:
Ruder Finn et Hill and Knowltonest sont les deux société us en publication relation spécialisées dans les médiasmensonge frabiqué....

Et c'est ainsi que Julieng, esprit éveillé épris de vérité, en luttant vaillamment contre la désinformation honteuse dont se rendaient coupable les gouvernements et les médias occidentaux corrompus, en vint tout naturellement à nous vomir sans discernement la propagande la mieux huilée du gouvernement KGBiste de Russie, nous démontrant qu'aucun des mouvements populaires pro-occidentaux ne pouvaient être légitimes puisqu'ils étaient le fait de complots occidentaux.
En conséquence, la Russie aurait parfaitement le droit le lancer ses chars en Géorgie et en Ukraine, au nom du peuple comme elle le fit jadis en Hongrie, puisque ces deux pays ne sont que des parodies de démocraties dirigées en réalité par une petite élite qui manipule le peuple, et lui fait croire qu'il est libre alors qu'il ne l'est pas.

Alors qu'en Russie, on est honnête : on admet qu'on dit au peuple de fermer sa gueule, on assassine les journalistes et on emprisonne les opposants pendant les campagnes électorales. Donc on peut bien croire les Russes, ces amoureux de la vérité, quand ils dénoncent les complots occidentaux.

Bref, mon cher Julieng, après l'article du coco anticapitaliste de service, la propagande poutinienne : re-pathétique.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 16:37

qui démantibule qui karl?

commençons par là:

Citation :
Je ne vois pas bien où vous voulez en venir sur la Tchétchénie.
Si une chose est certaine, c'est que la politique étrangère américaine a toujours été menée à la petite semaine (ce qui me paraît contredire la thèse du complot dirigeant les USA avec le CFR, etc...).




or depuis la fin du communisme les uSA porusuivent une politique de refoulement de la russie et d'endiguement de la chine, qui est devenue la préoccupation centrale de la politique étrangère us. en cela ils suivent la pensée des pères fondateurs de leur géopolitiques. En effet pour Mackinder ou Spykman, les puissances maritimes mondiales, l'Angleterre hier, les us aujourd'hui, doivent nécessairement empêcher le coeur du monde, le hearthland ( eurasie, dont les 3 puissances d'est en ouest sont les mondes germain, russe et chinois) de s'emparer de rivages de l'Eurasie. il faut donc pour Washington contenir les puissances continentales( c'est la doctrine du containment, vous suivez Karl?) et les maintenir divisées, en empêchant les rapprochements Allemagne/ Russie, Russie/chine.

Citation :

Pour lutter contre l'Empire soviétique à ses marges, parmi diverses mesures, les américains excitent des islamistes comme Ben Laden. Et une fois l'URSS abattue, lesdits islamistes leur pètent à la gueule.

mais non mais non ils leur sont très utiles. il leur ont été très utiles en Bosnie, au Kosovo, en Tchétchéinie, ils leur ont été particulièrement utiles le 11 septembre..il continue à leur être très utile en Irak et dans la déstabilisation du Moyen orient en vue d'une redéfinition des frontières sur des bases ethniques ou religieuses.


Citation :
On peut le contester de tout un tas de façons. Déjà en se demandant ce que signifie "redresser".
Politiquement, mettre un pays au pas n'est pas nécessairement le "redresser" à long terme. Pas plus que remplacer une élite corrompue par une autre.
Economiquement, centraliser l'industrie pétrolière et gazière et en faire un instrument de pouvoir, profiter de la manne du sous-sol n'est pas sain.
Sanitairement, j'ai déjà évoqué l'espérance de vie navrante, la dépopulation constante. Je pourrais ajouter la colonisation en progression de la Sibérie par les Chinois, dont personne ne parle. Poutine ne cesse d'expliquer à son peuple qu'il doit craindre l'Occident, sans s'apercevoir que son pays est un seau vide sous le robinet démographique chinois.
Donc, "redressé"... A mon avis "remettre au pas" est plus exact, car il n'évoque qu'une unité politique, et ne présume en rien des forces du pays concerné.


pour critiquer Poutine, il faut partir de la situation de la russie à la suite de l'effondrement sociétique. en 1991 l'espace géopolitique avait prdu 5,3 millions de Km2 del'URSS, sans tenir compte de l'Europe de l'est. consécutivement aux visées us, la fédération de Russie avait perdu plusieurs de ses façades maritimes et toutes les régions conquises pendant 200 ans pour se désenclaver vers l'ouest et le sud, réintégrant les limites territoriales du début de la dynastie des Romanov, fin XVIIe.
sous Gorbatchev et Eltsine les maffias connaissent leur âge d'or, une puissante oligarchie se met en place. les privatisations permettent aux hommes en place de faire main-basse sur le patrimoine pour une poignée de cacahuètes. l'économie est accaparée par une quainzaine d'oligarques. .
Poutine va immédiatement s'atteler à opérer une redistribution de la richesse nationale et réduire l'influence des oligarques. alors naturellement la politique de redressement se sert de l'énergie comme levier de puissance. autour de poutine, le clan de St Pétersbourg redistribue les cartes du pétrole et du gaz pour disposer de deux puissants outils, gazprom et Rosneft pour le pétrole. grâce à eux l'Etat russe pourra développer une politique cohérente à long terme. en quelques années la russie ( 25 % des réserves prouvées de gaz, 6,2 du pétrole) revient au même niveau que l'arabie saoudite. la vision de POUTINE EST SIMPLE la Russée doit être un réservoir d'énergie pour le monde et ne doit être lié à aucun Etat en particulier. il faut que l'équilibre des puissances soient maintenu.

c'est naturellement pas dans les vues des US qui cherchent à la priver de son espace d'influence naturel, son " étranger proche" qui s'étend des pays baltes à l'asie mineure, en usant du double levier de l'Otan et des révolutions colorées ( toutes financées par les Us via le Ned, émanation du CFR, la fondation soros. le 17 février 2002, dans le cadre de la fondation Soros à Kiev, Allbright invite les représentants de 280 ONG à contester le pouvoir en place, la freedom house, dirigée par un ancien de la Cia, c'est elle qui a financé les cadres de Kmara par Optor). moscou comme moyen de rétorsion use de la dépendance gazière et pétrolifère. Les intérêts des US ont en effet de quoi rendre un peu méfiant et nerveux les russes, qui connaissent parfaitement les visées géostratégiques des us. ignorant ou feignant d'ignorer ces enjeux, comme à votre habitude, vous taxez le régime de poutine de dérive complotiste. si vous vouliez comprendre les réels intérêts qui courent sous la version feutrée des communiqués gouvernementaux, sous les grands appels à la défense de la démocratie, ou des droits de l'homme vous saisiriez tout ce que votre lecture de la situation internationale et de la politique doit à la rêverie et à la fable.


il y a un bras de fer qui se joue à nouveau entre la Russie et les USA, l'existence de ce bras de fer suffit à prouver que la russie est à nouveau politiquement souveraine, qu'elle est entre les mains d'un réel défenseur du peuple russe.

jamais la russie ne laissera l'ukraine basculer dans le camp occidental, économiquement, géopolitiquement l'intérêt des Russes est que la périphérie reste polarisée sur Moscou. c'est dans ce contexte de bras de fer qu'il faut naturellement comprendre le rejet de la Russie du bouclier antimissile, qui a pour but de renforcer la dépendance stratégique des membres de l'otan qui y participeront. c'est donc à raison que les Russes voient dans le parapluie américain un moyen de diviser russes et européens.

par le levier énergétique, la défense des souverainetés étatiques, par l'axe Moscou-Erevan-Théran opposé à un axe Turco-américain dans le Caucase, par le groupe de Shangai, organisation centre-asiatique de sécurité fondée sur le rapprochement Chine-Russie. par le renforcement des relations avec l'Allemagne pour la soustraire à l'influence atlantiste, par ses bonnes relations avec l'Inde Poutine a fait de la Russie un acteur maheur de la multipolarité. peu à peu, alors qu'elle avait connu un recul proche de l'effondrement au moment de la réunification puis de la chute de l'Urss, la Russie redevient un des très grands de la planète.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?   Ven 04 Sep 2009, 16:39

Je vais encore me faire censurer et pê taxé d'obssession fatimiste, mais tant qu'on y est je puis bien ajouter ma propre contribution au complotisme (ce sera la seule): tout ce que dit Philippe sur la permanence ou la rémanence d'un certain "kgbisme" en Russie me donne à penser qu'il n'est pas si stupide de penser qu'il reste quelque chose à faire par le saint Père du côté de Fatima, quoique en dise Arnaud, et sauf mon respect pour et ma fidélité à la Sainte Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
 
Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Question sur la grippe porcine (AH1N1) ?
» ils ont trouve l'origine du virus de la grippe porcine..
» Grippe porcine... la manipulation !
» le president tunisien et la grippe porcine
» Débat :: RETOUR SUR LA GRIPPE H1N1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: