DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mar 21 Juil 2009, 23:38

Tout à fait, Pascal le savait pertinemment, ce n'était pas un pari qu'il proposait mais une pensée.

Le libertin lui répond que sa perte est infinie également : il perd son dieu-plaisir pour la poussière et le néant de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mar 21 Juil 2009, 23:53

Cher Mécréant, Very Happy

Je pense que tu as du prendre ma "proposition" du "Pari de Pascal" au second degré.

Et je suis sûr qu'au fond de toi tu n'es pas si "mécréant" que ça. ;)

Depuis plus d'un an que je fréquente ce forum, j'ai pu apprécier tes qualités de profonde honnêteté, de respect, notamment envers la Foi des Cathos, même quand tu as tes coups de gueule qui reflète une sincérité de coeur que peuvent envier certains chrétiens.

Pour ma part je considère que tu es aussi proche de Dieu que certains chrétiens, moi y compris.
En tous les cas Dieu croit en toi... Thumright

Et je te renouvelle tout mon respect amical. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
denis



Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mer 22 Juil 2009, 00:08

nilamitp a écrit:
Citation :

Citation :

denis a écrit:

La Foi c'est se dire qu'on sait et non qu'on croit... On tout cas c'est ce que j'ai entendu cela lors d'une messe. est ce juste?
Oui, c'est un peu cela, un peu comme Descartes et Spinoza : Je ne crois pas que Dieu existe, je le sais. Sinon en un plus plus agnostique comme Kant : Je ne peux pas savoir que Dieu existe, mais la raison me contraint à le croire.

Le vrai athéisme est une réelle position de foi très difficile à tenir. La plupart des gens qui ne se disent pas d'une religion oscillent en fait entre une forme d'agnosticisme et une forme de déisme. Leur inculture sur la Foi Chrétienne et leurs idées reçues sur une soi-disant incompatibilité avec les sciences les empêchent de voir c'est le Dieu de Jésus-Christ qu'ils attendent. Une première lecture symbolique de l'Évangile les aideraient beaucoup. Il est sûr que l'Amour de Dieu les guidera jusqu'à Lui.

message reçu... Thumright
Revenir en haut Aller en bas
eopsis



Messages : 79
Inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mer 22 Juil 2009, 09:18

Si Dieu n'existait pas, Il nous l'aurait dit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mer 22 Juil 2009, 09:36

Arc-en-Ciel a écrit:


Cher Kafir,
Je trouve que vous manquez un peu d'humour. Very Happy
Croyez vous que le Seigneur, notre Dieu, n'en aurait-il pas? scratch

Pas de problème, c'était juste une occasion (et non opportunité) en or pour exprimer le fond de ma pensée au sujet du pari de Pascal. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mer 22 Juil 2009, 11:11

Kafir a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:


Cher Kafir,
Je trouve que vous manquez un peu d'humour. Very Happy
Croyez vous que le Seigneur, notre Dieu, n'en aurait-il pas? scratch

Pas de problème, c'était juste une occasion (et non opportunité) en or pour exprimer le fond de ma pensée au sujet du pari de Pascal. ;)

Mille excuses, cher Kafir Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mer 22 Juil 2009, 11:34

eopsis a écrit:
Si Dieu n'existait pas, Il nous l'aurait dit.

Ben, c'est un peu ce qu'Il fait dire à ceux qui disent qu'Il n'existe pas !
Et là, nous ne le croyons pas, puisque par nous Il dit qu'Il existe !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mer 22 Juil 2009, 11:56

doris a écrit:
Ben, c'est un peu ce qu'Il fait dire à ceux qui disent qu'Il n'existe pas ! Et là, nous ne le croyons pas, puisque par nous Il dit qu'Il existe !!!
Ou bien le monde est injuste, grotesque et absurde ; ou bien le Dieu de Jésus-Christ existe !
par nous Il dit qu'Il existe ! : nous = tous ceux qui vécu la même expérience que S. Paul.
Le Seigneur dit : «Je suis Jésus, que tu persécutes. Mais relève-toi et tiens-toi debout. Car voici pourquoi je te suis apparu : pour t'établir serviteur et témoin de la vision dans laquelle tu viens de me voir et de celles où je me montrerai encore à toi. C'est pour cela que je te délivrerai du peuple et des nations païennes, vers lesquelles je t'envoie, moi, pour leur ouvrir les yeux, afin qu'elles reviennent des ténèbres à la Lumière et de l'empire de Satan à Dieu, et qu'elles obtiennent, par la foi en moi, la rémission de leurs péchés et une part d'héritage avec les sanctifiés. »
Revenir en haut Aller en bas
respect13



Messages : 470
Inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mer 22 Juil 2009, 20:09

Mécréant-LV a écrit:
drunken

Euh, je veux pas interférer dans votre petite discussion, qui a l'air passionnante, mais...je m'adresse à TOUS, chrétiens comme musulmans...y a quand même une question qui me démange :

Ca ne vous dérange pas, de prier "quelqu'un" qui ne vous répond JAMAIS ???

Et, surtout (et ca, c'est une question qui me taraude vraiment), ca ne vous pose pas questionnement ???


Mécréant, qui ne comprendra décidément JAMAIS ce mystère absolu, autant qu'irrationnel, qu'est la Foi :|

Bonsoir, je crois que Dieu répond sous une forme de langage universel que seule la foi reconnaît. On dit qu'écouter son coeur c'est réveiller sa foi, alors à ceux qui prient par Amour, la réponse est san doute dans l'instant même de leur prière, et Dieu entend tout, car il est ce tout, et nous sommes en Lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mer 22 Juil 2009, 20:17

nilamitp a écrit:
doris a écrit:
Ben, c'est un peu ce qu'Il fait dire à ceux qui disent qu'Il n'existe pas ! Et là, nous ne le croyons pas, puisque par nous Il dit qu'Il existe !!!
Ou bien le monde est injuste, grotesque et absurde ; ou bien le Dieu de Jésus-Christ existe !
par nous Il dit qu'Il existe ! : nous = tous ceux qui vécu la même expérience que S. Paul.
Le Seigneur dit : «Je suis Jésus, que tu persécutes. Mais relève-toi et tiens-toi debout. Car voici pourquoi je te suis apparu : pour t'établir serviteur et témoin de la vision dans laquelle tu viens de me voir et de celles où je me montrerai encore à toi. C'est pour cela que je te délivrerai du peuple et des nations païennes, vers lesquelles je t'envoie, moi, pour leur ouvrir les yeux, afin qu'elles reviennent des ténèbres à la Lumière et de l'empire de Satan à Dieu, et qu'elles obtiennent, par la foi en moi, la rémission de leurs péchés et une part d'héritage avec les sanctifiés. »

Oui, en quelque sorte l'on vit l'expérience de Paul ! La veille de rencontrer la Lumière sur le chemin de Damas, il fulminait contre les adeptes de 'la voie nouvelle' ! Et le surlendemain, le voilà en route à prêcher le Messie crucifié !
Revenir en haut Aller en bas
Novalis
Modérateur


Masculin Messages : 686
Inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mer 22 Juil 2009, 21:17

Personnellement, je crois en un Dieu qui me répond toujours. Cher Mécréant, je ne sais pas de quel dieu vous parlez, mais il ne doit certainement pas s'agir du même!
Revenir en haut Aller en bas
http://reflexion-contemporaine.over-blog.net/
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mer 22 Juil 2009, 23:45

"De la détresse ou j'étais, j'ai crié vers le Seigneur,
et il m'a répondu;
des entrailles du shéol, j'ai crié,
tu as entendu ma voix.
Tu m'avais jeté dans l'abîme
et le flot m'environnait.
Toutes tes vagues et tes lames
ont passé sur moi.
Et moi je disait: Je suis rejeté
de devant tes yeux. Comment contemplerai-je
encore ton saint Temple?
Les eaux m'avaient environné jusqu'à la gorge,
l'abîme me cernait.
L'algue était enroulée autour
de ma tête à la racine des montagnes.
J'étais descendu dans les pays souterrains
vers les peuples d'autrefois.
Mais de la fosse tu as fait remonter
ma vie, Seigneur mon Dieu.
Tandis qu'en moi mon âme défaillait,
je me suis souvenu du Seigneur,
et ma prière est allée jusqu'à toi
en ton saint Temple.
Ceux qui servent des vanités,
c'est leur grâce qu'ils abandonnent.
Moi, aux accents de la louange,
je t'offrirai des victimes.
Le voeu que j'ai fait, je l'accomplirai.
Du Seigneur vient le salut."

Jonas 2, 3-10
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 10:12

Cela me fait rire ce genre de débat.

Il y a deux choses dont je suis sur au sujet de Dieu :

- Quand on le cherche, on le trouve.
- Quand on l'appelle, Il vient.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 10:15

SJA a écrit:

- Quand on le cherche, on le trouve.
- Quand on l'appelle, Il vient.

Very Happy

Pas toujours tout de suite hélas ! Et parfois à l'extrême fin de cette vie :

Citation :
Matthieu 13, 17 En vérité je vous le dis, beaucoup de justes ont souhaité voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu!

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 10:16

Et puis cher Mécréant,

Sachez tout de même que Saint Thomas répond à votre question.

N'oubliez pas qu'il est abusif de dire je crois en Dieu. Nous devrions dire :" Je comprends que Dieu existe".

Voici l'extrait de la somme théologique.

ARTICLE 3: Dieu existe-t-il?



Objections:

1. De deux contraires, si l'un est infini, l'autre est totalement aboli. Or, quand on prononce le mot Dieu, on l'entend d'un bien infini. Donc, si Dieu existait, il n'y aurait plus de mal. Or l'on trouve du mal dans le monde. Donc Dieu n'existe pas.

2. Ce qui peut être accompli par des principes en petit nombre ne se fait pas par des principes plus nombreux. Or, il semble bien que tous les phénomènes observés dans le monde puissent s'accomplir par d'autres principes, si l'on suppose que Dieu n'existe pas; car ce qui est naturel a pour principe la nature, et ce qui est libre a pour principe la raison humaine ou la volonté. Il n'y a donc nulle nécessité de supposer que Dieu existe.

Cependant:

Dieu lui-même dit (Ex 3, 14): "Je suis Celui qui suis."

Conclusion:

Que Dieu existe, on peut prendre cinq voies pour le prouver.

La première et la plus manifeste est celle qui se prend du mouvement. Il est évident, nos sens nous l'attestent, que dans ce monde certaines choses se meuvent. Or, tout ce qui se meut est mû par un autre. En effet, rien ne se meut qu'autant qu'il est en puissance par rapport au terme de son mouvement, tandis qu'au contraire, ce qui meut le fait pour autant qu'il est en acte; car mouvoir, c'est faire passer de la puissance à l'acte, et rien ne peut être amené à l'acte autrement que par un être en acte, comme un corps chaud en acte, tel le feu, rend chaud en acte le bois qui était auparavant chaud en puissance, et par là il le meut et l'altère. Or il n'est pas possible que le même être, envisagé sous le même rapport, soit à la fois en acte et en puissance; il ne le peut que sous des rapports divers; par exemple, ce qui est chaud en acte ne peut pas être en même temps chaud en puissance; mais il est, en même temps, froid en puissance. Il est donc impossible que sous le même rapport et de la même manière quelque chose soit à la fois mouvant et mû, c'est-à-dire qu'il se meuve lui-même. Il faut donc que tout ce qui se meut soit mû par un autre. Donc, si la chose qui meut est mue elle-même, il faut qu'elle aussi soit mue par une autre, et celle-ci par une autre encore. Or, on ne peut ainsi continuer à l'infini, car dans ce cas il n'y aurait pas de moteur premier, et il s'ensuivrait qu'il n'y aurait pas non plus d'autres moteurs, car les moteurs seconds ne meuvent que selon qu'ils sont mûs par le moteur premier, comme le bâton ne meut que s'il est mû par la main. Donc il est nécessaire de parvenir à un moteur premier qui ne soit lui-même mû par aucun autre, et un tel être, tout le monde comprend que c'est Dieu.

La seconde voie part de la notion de cause efficiente. Nous constatons, à observer les choses sensibles, qu'il y a un ordre entre les causes efficientes; mais ce qui ne se trouve pas et qui n'est pas possible, c'est qu'une chose soit la cause efficiente d'elle-même, ce qui la supposerait antérieure à elle-même, chose impossible. Or, il n'est pas possible non plus qu'on remonte à l'infini dans les causes efficientes; car, parmi toutes les causes efficientes ordonnées entre elles, la première est cause des intermédiaires et les intermédiaires sont causes du dernier terme, que ces intermédiaires soient nombreux ou qu'il n'y en ait qu'un seul. D'autre part, supprimez la cause, vous supprimez aussi l'effet. Donc, s'il n'y a pas de premier, dans l'ordre des causes efficientes, il n'y aura ni dernier ni intermédiaire. Mais si l'on devait monter à l'infini dans la série des causes efficientes, il n'y aurait pas de cause première; en conséquence, il n'y aurait ni effet dernier, ni cause efficiente intermédiaire, ce qui est évidemment faux. Il faut donc nécessairement affirmer qu'il existe une cause efficiente première, que tous appellent Dieu.

La troisième voie se prend du possible et du nécessaire, et la voici. Parmi les choses, nous en trouvons qui peuvent être et ne pas être la preuve, c'est que certaines choses naissent et disparaissent, et par conséquent ont la possibilité d'exister et de ne pas exister. Mais il est impossible que tout ce qui est de telle nature existe toujours; car ce qui peut ne pas exister n'existe pas à un certain moment. Si donc tout peut ne pas exister, à un moment donné, rien n'a existé. Or, si c'était vrai, maintenant encore rien n'existerait; car ce qui n'existe pas ne commence à exister que par quelque chose qui existe. Donc, s'il n'y a eu aucun être, il a été impossible que rien commençât d'exister, et ainsi, aujourd'hui, il n'y aurait rien, ce qu'on voit être faux. Donc, tous les êtres ne sont pas seulement possibles, et il y a du nécessaire dans les choses. Or, tout ce qui est nécessaire, ou bien tire sa nécessité d'ailleurs, ou bien non. Et il n'est pas possible d'aller à l'infini dans la série des nécessaires ayant une cause de leur nécessité, pas plus que pour les causes efficientes, comme on vient de le prouver. On est donc contraint d'affirmer l'existence d'un Être nécessaire par lui-même, qui ne tire pas d'ailleurs sa nécessité, mais qui est cause de la nécessité que l'on trouve hors de lui, et que tous appellent Dieu.

La quatrième voie procède des degrés que l'on trouve dans les choses. On voit en effet dans les choses du plus ou moins bon, du plus ou moins vrai, du plus ou moins noble, etc. Or, une qualité est attribuée en plus ou en moins à des choses diverses selon leur proximité différente à l'égard de la chose en laquelle cette qualité est réalisée au suprême degré; par exemple, on dira plus chaud ce qui se rapproche davantage de ce qui est superlativement chaud. Il y a donc quelque chose qui est souverainement vrai, souverainement bon, souverainement noble, et par conséquent aussi souverainement être, car, comme le fait voir Aristote dans la Métaphysique, le plus haut degré du vrai coïncide avec le plus haut degré de l'être. D'autre part, ce qui est au sommet de la perfection dans un genre donné, est cause de cette même perfection en tous ceux qui appartiennent à ce genre: ainsi le feu, qui est superlativement chaud, est cause de la chaleur de tout ce qui est chaud, comme il est dit au même livre. Il y a donc un être qui est, pour tous les êtres, cause d'être, de bonté et de toute perfection. C'est lui que nous appelons Dieu.

La cinquième voie est tirée du gouvernement des choses. Nous voyons que des êtres privés de connaissance, comme les corps naturels, agissent en vue d'une fin, ce qui nous est manifesté par le fait que, toujours ou le plus souvent, ils agissent de la même manière, de façon à réaliser le meilleur; il est donc clair que ce n'est pas par hasard, mais en vertu d'une intention qu'ils parviennent à leur fin. Or, ce qui est privé de connaissance ne peut tendre à une fin que dirigé par un être connaissant et intelligent, comme la flèche par l'archer. Il y a donc un être intelligent par lequel toutes choses naturelles sont ordonnées à leur fin, et cet être, c'est lui que nous appelons Dieu.

Solutions:

1. A l'objection du mal, S. Augustin répond: "Dieu, souverainement bon, ne permettrait aucunement que quelque mal s'introduise dans ses oeuvres, s'il n'était tellement puissant et bon que du mal même il puisse faire du bien." C'est donc à l'infinie bonté de Dieu que se rattache sa volonté de permettre des maux pour en tirer des biens.

2. Puisque la nature ne peut agir en vue d'une fin déterminée que si elle est dirigée par un agent supérieur, on doit nécessairement faire remonter jusqu'à Dieu, première cause, cela même que la nature réalise. Et de la même manière, les effets d'une libre décision humaine doivent être rapportés au-delà de la raison ou de la volonté humaine, à une cause plus élevée; car ils sont variables et faillibles, et tout ce qui est variable, tout ce qui peut faillir, doit dépendre d'un principe immobile et nécessaire par lui-même, comme on vient de le montrer.

Lorsqu'on sait de quelque chose qu'il est, il reste à se demander comment il est, afin de savoir ce qu'il est. Mais comme nous ne pouvons savoir de Dieu que ce qu'il n'est pas, non ce qu'il est, nous n'avons pas à considérer comment il est, mais plutôt comment il n'est pas.

Il faut donc examiner 1° comment il n'est pas; 2° comment il est connu de nous; 3° comment il est nommé.

On peut montrer comment Dieu n'est pas, en écartant de lui ce qui ne saurait lui convenir, comme d'être composé, d'être en mouvement etc. Il faut donc s'enquérir 1° de la simplicité de Dieu (Q. 3), par laquelle nous excluons de lui toute composition. Mais parce que, dans les choses corporelles, les choses simples sont les moins parfaites et font partie des autres, nous traiterons 2° de sa perfection (Q. 4-6); 3° de son infinité (Q. 7-8); 4° de son immutabilité (Q. 9-10); 5° de son unité (Q. 11).
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 10:20

Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:

- Quand on le cherche, on le trouve.
- Quand on l'appelle, Il vient.

Very Happy

Pas toujours tout de suite hélas ! Et parfois à l'extrême fin de cette vie :

Citation :
Matthieu 13, 17 En vérité je vous le dis, beaucoup de justes ont souhaité voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu!

Par définition, il vient au moment le plus judicieux ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 10:23

Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:

- Quand on le cherche, on le trouve.
- Quand on l'appelle, Il vient.

Very Happy

Pas toujours tout de suite hélas ! Et parfois à l'extrême fin de cette vie :

Citation :
Matthieu 13, 17 En vérité je vous le dis, beaucoup de justes ont souhaité voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu!

salut

Z'aime pas ceux qui disent que Dieu vient automatiquement quand on l'appelle. C'est inutilement culpabilisant et Dieu est libre de ses dons. Idea
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 10:28

SJA a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:

- Quand on le cherche, on le trouve.
- Quand on l'appelle, Il vient.

Very Happy

Pas toujours tout de suite hélas ! Et parfois à l'extrême fin de cette vie :

Citation :
Matthieu 13, 17 En vérité je vous le dis, beaucoup de justes ont souhaité voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu!

Par définition, il vient au moment le plus judicieux ! sunny

Oui !

'Quand un pauvre crie, le Seigneur entend et le délivre' !
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 10:32

Kafir a écrit:

Z'aime pas ceux qui disent que Dieu vient automatiquement quand on l'appelle. C'est inutilement culpabilisant et Dieu est libre de ses dons. Idea

Cher Kafir,

Dieu existant, il est toujours là. Notre action de l'appeler le fait venir à nous, le révèle à notre conscience.
Revenir en haut Aller en bas
respect13



Messages : 470
Inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 10:35

Kafir a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:

- Quand on le cherche, on le trouve.
- Quand on l'appelle, Il vient.

Very Happy

Pas toujours tout de suite hélas ! Et parfois à l'extrême fin de cette vie :

Citation :
Matthieu 13, 17 En vérité je vous le dis, beaucoup de justes ont souhaité voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu!

salut

Z'aime pas ceux qui disent que Dieu vient automatiquement quand on l'appelle. C'est inutilement culpabilisant et Dieu est libre de ses dons. Idea

En principe également, Dieu vient vers qui sait l'écouter, et il vient même vers des gens qui ne l'écoutaient pas, il suffit de savoir recevoir ses signes. Ce serait au contraire injuste de voir un Dieu Parfait (c'est une répétition, puisqu'il est a priori forcément parfait) trier sans criteres ceux à qui il vient en aide, et ceux à qui il ne vient pas en aide. Pourquoi Dieu laisserait-il une brebis égarée alors que Jesus dit qu'il ira chercher cette brebis? Alors à ceux qui le cherchent, ils le trouvent, et ceux qui le trouvent, ils l'ont trouvé.

Dieu fait ce qu'il veut, mais n'est certainement capricieux, ni injuste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 10:38

respect13 a écrit:
Kafir a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:


Very Happy


salut


En principe également, Dieu vient vers qui sait l'écouter, et il vient même vers des gens qui ne l'écoutaient pas, il suffit de savoir recevoir ses signes. Ce serait au contraire injuste de voir un Dieu Parfait (c'est une répétition, puisqu'il est a priori forcément parfait) trier sans criteres ceux à qui il vient en aide, et ceux à qui il ne vient pas en aide. Pourquoi Dieu laisserait-il une brebis égarée alors que Jesus dit qu'il ira chercher cette brebis? Alors à ceux qui le cherchent, ils le trouvent, et ceux qui le trouvent, ils l'ont trouvé.

Dieu fait ce qu'il veut, mais n'est certainement capricieux, ni injuste.[/quote]

C'est tout à fait cela ! Mais faut que la brebris daigne rentrer au bercail ! Rien ne se fait sans elle !
Revenir en haut Aller en bas
respect13



Messages : 470
Inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 10:46

doris a écrit:
respect13 a écrit:
Kafir a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:


Very Happy


salut


En principe également, Dieu vient vers qui sait l'écouter, et il vient même vers des gens qui ne l'écoutaient pas, il suffit de savoir recevoir ses signes. Ce serait au contraire injuste de voir un Dieu Parfait (c'est une répétition, puisqu'il est a priori forcément parfait) trier sans criteres ceux à qui il vient en aide, et ceux à qui il ne vient pas en aide. Pourquoi Dieu laisserait-il une brebis égarée alors que Jesus dit qu'il ira chercher cette brebis? Alors à ceux qui le cherchent, ils le trouvent, et ceux qui le trouvent, ils l'ont trouvé.

Dieu fait ce qu'il veut, mais n'est certainement capricieux, ni injuste.

C'est tout à fait cela ! Mais faut que la brebris daigne rentrer au bercail ! Rien ne se fait sans elle ![/quote]

Hélas beaucoup de brebis sont orgueilleuses (elles osent! Smile ) , ou aveugles drunken
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 10:51

De toute façon je ne me ferai pas comprendre sur ce fil. Je dois certainement être orgueilleux ou aveugle. Bonne continuation. ;)
Revenir en haut Aller en bas
respect13



Messages : 470
Inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 10:53

Kafir a écrit:
De toute façon je ne me ferai pas comprendre sur ce fil. Bonne continuation. ;)

Nous vous avons compris, mais nous n'adhérons pas. Mais vous comprenez vous (sans parler de votre adhésion) avant de vous détourner?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 10:54

respect13 a écrit:
Kafir a écrit:
De toute façon je ne me ferai pas comprendre sur ce fil. Bonne continuation. ;)

Nous vous avons compris, mais nous n'adhérons pas. Mais vous comprenez vous (sans parler de votre adhésion) avant de vous détourner?

DSL, je ne comprends pas votre phrase ... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 10:55

Kafir a écrit:
De toute façon je ne me ferai pas comprendre sur ce fil. Bonne continuation. ;)

Meu si que tu te fais comprendre : même très bien !

Et c'est vrai que Dieu 'on ne le sonne pas', 'on ne le siffle pas' !
Revenir en haut Aller en bas
respect13



Messages : 470
Inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 10:56

Kafir a écrit:
respect13 a écrit:
Kafir a écrit:
De toute façon je ne me ferai pas comprendre sur ce fil. Bonne continuation. ;)

Nous vous avons compris, mais nous n'adhérons pas. Mais vous comprenez vous (sans parler de votre adhésion) avant de vous détourner?

DSL, je ne comprends pas votre phrase ... Confused

Désolée, je voulais dire: nous avons compris votre point de vue, mais vous, avez-vous compris le nôtre? Ou partez vous sans comprendre?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 10:58

respect13 a écrit:
doris a écrit:
respect13 a écrit:
Kafir a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:


Very Happy


salut



C'est tout à fait cela ! Mais faut que la brebris daigne rentrer au bercail ! Rien ne se fait sans elle !

Hélas beaucoup de brebis sont orgueilleuses (elles osent! Smile ) , ou aveugles drunken[/quote]

Bah ! y'a orgueil et orgueil !
Revenir en haut Aller en bas
respect13



Messages : 470
Inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 11:02

doris a écrit:
respect13 a écrit:
doris a écrit:
respect13 a écrit:
Kafir a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:


Very Happy


salut



C'est tout à fait cela ! Mais faut que la brebris daigne rentrer au bercail ! Rien ne se fait sans elle !

Hélas beaucoup de brebis sont orgueilleuses (elles osent! Smile ) , ou aveugles drunken

Bah ! y'a orgueil et orgueil !
:pl:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 11:04

respect13 a écrit:
Désolée, je voulais dire: nous avons compris votre point de vue, mais vous, avez-vous compris le nôtre? Ou partez vous sans comprendre?

Non, je ne comprends pas, et je suis absolument scandalisé par votre point de vue, qui consiste à faire reposer l'entière responsabilité d'une expérience de l'absence de Dieu, sur la seule créature ( soit orgueilleux, soit aveugles selon vos mots). Mais ce n'est pas comme cela que l'Ecriture présente les choses (heureusement). Idea

De plus il y a des tas de gens qui crèvent de faim ou d'autre chose chaque jour, abandonnés de tous, et que Dieu ne vient pas sauver, mais ce doit être certainement à cause de leur orgueil. Idea
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 11:12

Si, si, y'a un moyen très simple, très radical : 'Vends tout ce que tu possèdes, et suis-moi', dit Jésus au jeune homme riche !
Revenir en haut Aller en bas
respect13



Messages : 470
Inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 11:13

Kafir a écrit:
respect13 a écrit:
Désolée, je voulais dire: nous avons compris votre point de vue, mais vous, avez-vous compris le nôtre? Ou partez vous sans comprendre?

Non, je ne comprends pas, et je suis absolument scandalisé par votre point de vue, qui consiste à faire reposer l'entière responsabilité d'une expérience de l'absence de Dieu, sur la seule créature ( soit orgueilleux, soit aveugles selon vos mots). Mais ce n'est pas comme cela que l'Ecriture présente les choses (heureusement). Idea

De plus il y a des tas de gens qui crèvent de faim ou d'autre chose chaque jour et que Dieu ne vient pas sauver, mais ils sont certainement orgueilleux. Idea
dondc vous quittez ce fil sans comprendre le nôtre? Quels fruits vont sortir e cette attitude, car le dialogue, c'est cela.

Vous pouvez être scandalisé, nous n'avons de meilleure juge que Dieu, et sa parole est claire, il vient à qui accepte de l'héberdgder dans son coeur.
Ce n'est évidemment pas ainsi que Votre écriture est, et cela est bien dommageable pour vous. Vous subissez les caprices de Dieu, et tantôt il acceptera de vous sauver, tantôt dil refusera, cette injustice est encore plus absurde.

Pour les gens qui meurent de faim, ce n'est pas Dieu qui les affame, mais nous même, en ne faisant rien. Et comme vous, le croyant sait où est le paradis, et alors la mort est une délivrance après le don de la vie.

Suivant votre exemple, Dieu laisse des gens mourrir de faim dans les pays dits musulmans aussi, et laisse les "occidentaux manger à leur faim", et Dieu punit et affame ses serviteurs? Vtre exemple ne tient pas debout. Ne mettons pas sur Dieu nos propres fautes. Rappelons que ce sont les pauvres qui suivaient Jésus, et que Jésus a recommandé aux apôtres la simplicité dans leur bien, et il leur procurait la nurriture.Donc la faim n'est pas grand chose quand nous avons le Seigneur en notre coeur, et croyez moi, ce sont chez les pauvres souvent que l'Amour se révèle.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 11:19

Cher Kafir,

L'existence même du cosmos est une réponse de Dieu à nos appels.

Quant à ceux qui meurent de faim et que Dieu ne vient pas sauver, ce n'est pas de cette salvation là dont nous parle l'Ecriture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 11:19

doris a écrit:
Si, si, y'a un moyen très simple, très radical : 'Vends tout ce que tu possèdes, et suis-moi', dit Jésus au jeune homme riche !

C'est bien sciemment que j'ai pris cet évangile ! Car le jeune homme avait de grands biens, et qu'il ne suit pas Jésus ! Mais.... mais, Jésus posa sur lui son regard, et l'AIMA !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 11:42

SJA a écrit:
Cher Kafir,

L'existence même du cosmos est une réponse de Dieu à nos appels.

Quant à ceux qui meurent de faim et que Dieu ne vient pas sauver, ce n'est pas de cette salvation là dont nous parle l'Ecriture.

Je suis tout à fait d'accord avec l'article de st Thomas et votre première phrase. L'existence de Dieu ne me pose pas de problème. Mais tout cela ne prouve en rien que l'Être qui a été découvert par l'intelligence, s'occupe de nous ... concrètement (il faut avoir reçu une grâce actuelle pour ça). ;) L'expérience, que tout le monde peut faire, des gens qui sont abandonnés de Dieu, le mal, pose en effet de vraies questions au plan philosophique sur les volontés du Premier Moteur (un mystère vertigineux pour l'intelligence). Idea

Si les personnes qui meurent de faim ne vous suffisent pas, prenez Auschwitz. ;)
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Jeu 23 Juil 2009, 12:05

Kafir a écrit:

Je suis tout à fait d'accord avec l'article de st Thomas et votre première phrase. L'existence de Dieu ne me pose pas de problème. Mais tout cela ne prouve en rien que l'Être qui a été découvert par l'intelligence, s'occupe de nous ... concrètement (il faut avoir reçu une grâce actuelle pour ça).

Mais d'un point de vue concret, Dieu nous a chargé de nous occuper de nous, nous même . De nous occuper de nous dans la charité.

Pour le reste, il y a-t-il beaucoup à demander à Dieu? Lui qui nous a crée alors que ne pourait être que le néant.

J'ai l'impression que ce que vous souhaitez, ce sont des miracles ? Je ne crois pas que personne ai dit que Dieu faisait des miracles à première demande.

En revanche, demandez l'amour et vous en aurez. Demander l'amour de Dieu, c'est appeller Dieu puisqu'il est amour.

Citation :
Si les personnes qui meurent de faim ne vous suffisent pas, prenez Auschwitz. ;)

Mais quel rapport? C'est comme si vous disiez: Dieu ne repond pas à mes appels, voyez ! Je vais mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Sam 25 Juil 2009, 12:42

Mécréant-LV a écrit:


Perso, comme déjà dit X fois, en l'absence de preuve de l'existence d'un quelconque Dieu, je suis athée, par défaut :|

Athée, jusqu'à preuve du contraire Idea

Je vais pas aller plus loin ("prouvez-moi que Dieu existe - où qu'Il se montre ENFIN, qu'on en finisse - et je croirai"), vu que ce serait remettre sur le tapis un débat mille fois rabâché ici même, et que ce serait une perte de temps ;)

bon Mec réant va pas lire ni répondre enfin peut être !?

mais il est évident que la Vérité Eternelle n'a pas besoin de preuve pas plus qu'elle n'a beooin de défense, qui tenterai de démontrer la lumière du jour, agir ainsi ce serait commencer a douter qu'il le fasse;
en fait il vaudrait certainement mieux comprendre comment Dieu est aussi exprimé par la non foi, (qui ne fait pas de mal) puisque l'on sait que lors du jugement dernier Jésus dira a ceux qui ont fait le bien tout en étant des incroyants " Venez a Moi les Bénis de Mon père !!!"
toutes fois ça veut pas dire que les athées seront tous tenu pur des bénis de dieu s'ils se sont appliquer a faire des œuvres mauvaises ;
qu'est ce qu'un Chrétien ? c'est un des premiers nés d'entre les morts, donc nous sommes nés a La Vie Eternel nous en sommes conscient (enfin faut le souhaiter) donc il ne nous reste plus qu'a Vivre une Vie qui Témoigne de Cela une Vie a Hauteur de La Résurrection d'entre les morts, les morts étant ceux qui nous entoure et ne sont pas encore nait de Nouveau par le Baptême ) est ce que notre vie est réellement cela , ou qu'elle suit pépére la marche des talons de l'enfer !? peut être c'est cela qu'il manque a des personnes comme Mécréant un peu plus de feu de notre part pas des discours mais une logique de Vie comme celle du Christ, disont un peu plus de Feu et de Sel.personnellement le temps que l'on m'a gonflé avec la religion, j'ai pas avancé d'un millionième de millimètre mais quand on a partagé des réalités de l'Esprit alors j'ai désiré Ressuciter par Jésus, là une bonne part de l'Eglise donne un encéphalogramme plat comment transmettre ce que l'on ne vit pas !? "JE SUIS VENU ALLUMER UN FEU SUR LA TERRE ET QU'AI JE A DÉSIRER SINON QU IL BRULE !?" et que nous dit a peu prés un Mécréant ? " excusez moi mais il fait nuit et je ne vois rien bruler !" on écrit on écrit mais le feu est bien faible; ( fais ch,ier mécréant il n'a qu'a venir y mettre un peu de bois plutôt que de râler qu'il n'y a pas de Lumière et qu'il ne fait pas chaud "
c'est vrai ça d'ouque c'est t'y qu'il est le bon temps où pour avoir dit le centième de sa pensé il aurait eu bien chaud sur un bucher tiens il verrait rapidos la preuve qu'il y a u Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Sam 08 Aoû 2009, 15:30

Bonjour,

"Aides toi...et le ciel t'aidera".

Lorsqu'un homme est amoureux d'une femme il fait le pas, va vers sa bien aimé tout naturellement.
Aujourd'hui les préoccupations matériels des hommes font que ceux ci ne se posent même plus la question de Dieu. Tout occupé à leur argent, leur travail, leurs loisirs, leurs week ends ,..., et la vie est pleine de vide.
Dans le même temps, Dieu est devenu un produit culturel, on se marie à l'église car c'est mieux et plus jolie, et puis cela fait tellement plaisir aux anciens de la famille.
Ou bien on vient prier Dieu de garder une bonne étoile sur la famille "argent, travail, enfant, santé..."; que la volonté de l'homme soit faite!

Dieu ne répond pas tout simplement parce qu'il n'y a plus personne pour lui demander quoi que ce soit.
Dieu ne répond pas car il ne peut se nier lui même. Si Dieu venait à obeir à toutes les supplications infantiles des humains " s'il vous plait, faites moi un signe, une apparition" et que cette apparition engendre orgueil, vanité ou fausse idée de Dieu, le voyant ne verrait rien de Dieu en réalité.
Comme me disait un ami, Dieu ne peut scier la branche sur laquelle il est assit, c'est pourquoi il ne peut rien faire de plus que ce qu'il fait.
Pourtant Dieu n'a jamais retiré sa présence, il est toujours là à chaque instant pour celui qui a un coeur pur.
Mais l'homme doit aussi apprendre à être adulte en donnant la possibilité à Dieu de venir vers lui.
Certe, Jésus apparut à Paul sur la route de Damas; mais Saul croyait déjà en Dieu, c'était un juif très pieux et zélé.
Au lieu donc d'attendre que Dieu vienne nous voir ici ou là, ne faut il pas plutôt prendre l'initiative d'aller vers Dieu.
Combien de personnes touchées par Dieu nous dirons qu'elles le furent là dans un monastère, là dans une église en tout cas certainement pas dans un bistrot ou une salle de cinéma.
Passer quelques heures dans une église perdue pour Dieu; voilà une attitude qui peut permettre à Dieu de manifester sa présence.
Car souvent les hommes se plaignent de l'absence de Dieu, mais ne font rien pour lui.
Cela dit, il est vrai que je ne le connait pas!
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Sam 08 Aoû 2009, 16:16

Moi c'est la décadence du monde qui me trouble.

Mais la vie c'est une lutte, même pour Dieu, une lutte ou il faut que les brebis ne s'égare pas.

La vie est un très beau témoignage même si l'orgueil peut nous rendre aveugle, certains jours voir même plus pour d'autres, elle est pourtant faite de choix.

Comme le dit Cruchoix, Dieu est la pour tout le monde, et surtout pour celui qui s'ouvre à lui.

D'ailleurs si je ne me trompe pas, il y a un verset de Jésus y faisant référence.

Malheureusement les gens étant de plus en plus superficiel et ce rangeant plus facilement vers le matériel réduisant une certaine connaissance spirituelle, rend les hommes plus bête que jamais.

Cela n'empêchera pas Dieu d'être le vainqueur de ce monde, tout en laissant le choix à ces créatures.
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Dim 09 Aoû 2009, 01:14

vincent01 a écrit :
Citation :

...
Cela n'empêchera pas Dieu d'être le vainqueur de ce monde, tout en laissant le choix à ces créatures.

C'est normal vu que c'est lui qui nous a donné vie ici bas...

Tout au tour de nous, en pose un choix à tout moment que ça soit conscient ou inconscient...
lorsqu'on fait un mouvement, on est obligé de poser un choix .
l'église dit qu'on est pardonné d'une mauvaise action (... conséquence d'un mauvais choix) par Dieu si on le demande pardon (... un jour un pretre me dit qu'il faut que le pardon soit sincère). l pb c'est que celui qui n'a absolument rien fait ( pieux, croyant... qui ne tue ni ne vole personne) est pardonné au même titre que celui qui a fait des millions de morts c-à-d qui a posé des mauvais choix. Je ne sais plus ou j'ai entendu que si Hitler a demandé pardon sincèrement à Dieu alors il est au paradis.
Je reviens au sujet actuelle, l'homme en société (... ou non) qui cherche à poser des choix pour survivre ou tout simplement à vivre, sera pardonné au ciel ( ...s'il demande pardon sincèrement).
quelque soit la société d'où l'on vient quelque soit nos actes, le royaume de Dieu est ouvert pour celui qui aime vraiment Dieu.
Alors nos actes ne compteront plus, la religion prendra tout son sens (... communiquer avec Dieu) dans cette multitudes de sens que l'homme lui a donné, se qu'on ressent n'aura plus d'importance... vue qu'il y a qu'une seule finalité ( l'Antéchrist se pliera à son père créateur qui est Dieu à la fin).
Alors pourquoi par des actions, cherchons nous toujours à établir sur terre ce qui est au ciel?
peut être parce que nous ne savons pas pourquoi nous sommes sur terre... le jour où nous le saurons, ce jour là on sera prêt! I love you
toute façon, tant qu'on est sur terre on ressentira un vide qui nous pousse à le combler par l'amour du père...

P.S: je ne crois pas que c'est parce qu'on lit plein de livres ou qu'on a entendu des choses qu'on va savoir que Dieu existe... peut-être en faisant de pur actions ( Aimer un peu comme Dieu nous aime parce qu'on sait... c'est le début sunny I love you )
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Lun 10 Aoû 2009, 16:51

Cher Mécréant,

Platon croyait en Dieu. Il me semble que vous pouvez lui faire confiance. Il a rarement avancé des choses à la légère.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Lun 10 Aoû 2009, 17:30

Pour Platon et la notion de Dieu à laquelle il parvient par le raisonnement:lire le texte très peu long mais tellement édifiant ,que l'on trouve sur internet:le mythe de la caverne (deux ,trois pages peut-être)
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Lun 10 Aoû 2009, 17:56

Il en arrive à la conclusion, comme le fait remarquer Saint Augustin, que philosopher, c'est aimer Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Lun 10 Aoû 2009, 18:18

Oui La conception de Dieu est accessible par l'intelligence et la contemplation et nous avons un écho célèbre dans Ro 1

18 La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive,
19 car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître.
20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables,
21 puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres.
22 Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous ;
23 et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Lun 10 Aoû 2009, 18:22

J'ajoute que cette phrase: "les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde" déboute quiconque affirme que Dieu ne répond pas...là n'est pas la question,il se donne quasiment à voir!

C'est dans l'Esprit et dans la foi en Jésus qu'il se révêle pleinement.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Lun 10 Aoû 2009, 22:02

Nous sommes bien d'accord cher enlui.

Un peu plus haut j'écrivais : "L'existence même du cosmos est une réponse de Dieu à nos appels."
;)
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mar 11 Aoû 2009, 00:05

Et deux ou trois personnes réunies en son nom en ont la preuve,car il est présent et l'esprit agit....
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mer 12 Aoû 2009, 00:52

ALLO M2créant !!!!! Hou ouuuuu ! Hein y a quéqu'un ???

ha il est partit bronzer !! ben puis après il dira qu'il a pas trouvé le Seigneur , ben tiens ,
y en a qui ne sont pas partit en vacance rien que pour continuer la conversation avec N'ot cher mec créant (y cré quoi au fait le mec, hein ??) puis pas de Mécréant mais un Mecabsent Pff ; faut qu'y soient bon les chreuuutiens pour supporter tous cela !!

allez prions pour lui ,il se pose bien trop de questions pour que Jésus ne veuille lui répondre Lui-Même, mais il fuit peut être encore se cacher derrière les dernières feuilles de vignes qui lui reste et avec celle de figuiers aussi !

sur un sol bien chaud quand la terre sera bien sèche est poussiéreuse tu comprendra !!
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mer 12 Aoû 2009, 13:36

Comme ceux qui n'eurent pas d'éducation chrétienne et eurent une famille non-croyante,j'ai démarré ma vie en étant athé non seulement mais fortement engagé...en particulier en philosophie et j'écrivais énormément

Il n'empêche qu'un jour Dieu a su me toucher et renverser toute l'architecture de la précieuse philosophie que je construisais...

Pour cela il a agit sur ma quête de la vérité et s'en est servi comme d'un levier.

On dit que la foi est irrationnelle...que chacun entende bien ce qui suit:
lorsque l'Esprit Saint prénêtre l'intelligence humaine et lui infuse ses lumières,l'intelligence ne comprends pas mais se trouve dans l'évidence,une inondation qui rend toutes choses limpides et véridiques.Et alors la raison est empli d'une conviction profonde et absolument conforme à sa nature , (bien évidement: car c'est Dieu qui nous en a pourvu! elle aussi est faite à son image et ressemblance!)

Elle ne saurait expliquer mais elle sait! Elle ne dira pas ultérieurement 'je crois en Dieu" mais :"Je crois Dieu".

Que ce soit moi alors,Mécréant maintenant, ou qui que ce soit:un retournement total peut venir en son heure si non il restera la rencontre du Christ dans sa gloire ,au temps de la mort
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mer 12 Aoû 2009, 15:59

Enlui a écrit:

Pour cela il a agit sur ma quête de la vérité et s'en est servi comme d'un levier.


Saint Justin ne disait-il pas que l'école de Philosophie Grèque est l'autre ancien testament ?

De même Saint Augustin reprend de la pensée Platonicienne "que Philosopher, c'est aimer Dieu".

Même athée, lorsque vous philosophiez, vous aimez Dieu sans le savoir. Cool non ! Smile

Et maintenant vous lui rendez grace ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mer 12 Aoû 2009, 16:36

Maintenant je ne philosophe plus!

Et j'ai passé des années à recevoir et contempler spirituellement :ce qui procure au corps paix,au coeur componction et ravissement ,à l'intelligence lumière et à la raison évidence ,pour n'en dire que quelques mots!

En Dieu la suave fusion ,qui pourtant ne peut arriver à son apogée suprême, car nous sommes humains...,car dans les stades ultimes l'âme entière se sent toute vaporisée,comme rosée jetée sur braise; et ascendant le ciel presque y accédant....mais ne parvenant pas plus loin à se détacher de la condition terrestre



Oh oui Dieu sait répondre! et avec quelle largesse et grandeur!
Avec tant de hauteur et de profondeur!

(en somme selon la hauteur et la largeur et la profondeur de la croix!)
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mer 12 Aoû 2009, 16:47

Pas mieux. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?   Mer 12 Aoû 2009, 17:17

Pas plus mal donc! Very Happy

Sinon bien!

Je préfère avoir découvert Jésus que d'avoir été athé militant

Quant à la profondeur de la croix c'est la charité

La contemplation dite est une union d'amour à Dieu et se répand sur tout être

Celui qui m'aura frappé il ne faudra pas beaucoup de temps que je ne l'aide ou l'embrasse à moins qu'il s'y refuse.(C'est bien sûr déjà arrivé et je ne dis pas que je n'avais pas des torts!)

Pour moi c'est mieux !
Revenir en haut Aller en bas
 
Comment croire en un Dieu qui ne répond jamais ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Comment Jesus est il Dieu?
» Farah Chamma comment croire Traduit en français
» livre : comment Jesus est devenu Dieu ?
» Je refuse de croire en un Dieu qui me condamnerait à l'enfer pour
» Comment croire a quelque chose qu'on ne connait pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: