DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les végétariens sont-ils gentils ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Louis



Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Ven 14 Aoû 2009, 17:24

J'ai une information importante :

"Hitler était végétarien" est un mythe. Pour faire court, il tendait à éviter la viande car il souffrait épisodiquement de maux de ventre, de flatulences et de sudation excessive. Néanmoins Hitler ne renonça jamais à ses plats préférés de viande, en particulier les saucisses bavaroises, les boulettes de foie et le gibier farci qu'il adorait (tout comme le caviar). Hitler n'avait aucune sympathie pour la cause végétarienne. Lorsqu'il arriva au pouvoir en 1933, il interdit les sociétés végétariennes, arrêta leurs chefs et fit fermer la rédaction du principal magazine végétarien publié à Francfort. Les persécutions nazies contraignirent même les végétariens allemands, en petite minorité, à fuir le pays ou à se cacher. Hitler n'avait aussi que mépris pour Gandhi dont il se moquait (il voulait que les jeunes allemands soient brutaux, autoritaires, sans peur et cruels. Pour Hitler "Qui ne possède la force perd le droit de vivre"). Son rapport aux animaux, comme avec tout être avec qui il entrait en contact, était fondé sur la subordination au maître qu'il était. Hitler disait aimer son chien, pourtant ça ne l'empêchait pas de le fouetter sauvagement devant ses amies pour les impressionner et montrer sa domination. Durant la guerre, il fut aussi demandé à certains officiers nazis, pour les endurcir, d'élever un jeune chien puis de les étrangler de leurs mains au bout de quelques mois. Bref, tout ceci pour dire qu'Hitler n'était pas végétarien ni d'ailleurs un ami des animaux (tout comme le régime nazi en général) et qu'il est regrettable de voir que cette rumeur continue à se propager, par ignorance ou par besoin de discréditer le végétarisme (qui ne présente pourtant que des bénéfices, tant pour la santé humaine, que pour l'environnement, la planète, et bien sûr pour les animaux). Si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille l'excellent livre de Charles Patterson "Un éternel Treblinka" d'où j'ai extrait et résumé ces informations (car il y en a plusieurs pages).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Sam 15 Aoû 2009, 00:42

Un jeune chroniqueur culinaire flamand a récemment fait scandale en Belgique en présentant à la TV le plat censément préféré d'Hitler : la truite au beurre ( si mes souvenirs sont bons ) . Le journal Le Monde en a fait état .
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Sam 15 Aoû 2009, 18:06

J'ai connu une famille entièrement végétarienne,mais sans

idéologie aucune...il n'y eut que seulement ce point de

départ:le père gros mangeur de viande et atteint de la gâle

du ciment,fut sauvé par un "thérapeute" végétarien,par du

citron sur se plaies (des fois de plus d'un demi centimètre

de profondeur sur ses bras) et en boisson,et un régime

végétarien.

Ce qui a fait que depuis sa guérison (les médecins lui

disaient qu'ils ne s'en sortirait pas) il a converti toute

la famille à ce régime.

Il avait un fils et deux filles très beaux et d'une peau

pareille à celle de l'abricot

Il a aujourd'hui 95 ans environ et alors il avait 35 ans je

crois

Cependant je sais qu'il y a des végétariens qui sont issus

par exemple du new age
Ou simplement qui sont arcboutés à leur régime et voient

tout les autres comme de gros méchants

L'intitulé du fil aurait pu être mieux défini: "tous les végétariens

sont-ils gentils?"

Question que l'on peut se poser, après tout ,concernant tout

regroupement humain et même toute famille
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Sam 15 Aoû 2009, 18:24

En Christ a écrit:
Louis a écrit:
langlois a écrit:

En revanche, je ne trouve pas cohérent de ne pas acheter de viande mais d'en manger, peux-tu m'expliquer! Pourquoi ne cesses-tu pas d'en manger?
Dans le passé, j'ai eu des périodes végétariennes. Je disais plus haut que c'est une consommation "sociale" (je ne trouve pas le bon terme). Quand je mange avec ma famille je mange comme eux. Si à la cantine du boulot il n'y a que repas avec de la viande je mange comme tout le monde, etc.

Mais je prie pour l'animal tué pour notre plaisir et je demande pardon à Dieu de devoir en manger comme ces millions d'humains primitifs (dont je fais partie).

Même pour les bouddhistes ce n'est pas une loi absolue. Les moines mendiants en Thailande mangent ce qu'on leur donne, avec ou sans viande. Sur les hauts plateaux du Tibet ou en Mongolie, ils n'ont parfois rien d'autre à manger que du Yak, même si ça reste exceptionnel.

On sait aujourd'hui en médecine qu'on peut vivre en bonne santé sans manger de viande (ni poisson). Ce n'est donc plus un argument. On en mange par habitude culturelle et par plaisir des sens, et aussi pour faire marcher le commerce !

Je suis persuadé que manger de la viande quotidiennement induit un nombre considérable de maladies physiques et psychiques.
Et de pas respecter la vie (animaux et nature) est aussi pour moi une maladie mentale.

Hitler était végétarien.

Oh pétard!

Est-ce vrai....?

Alors comme Gandhi

Ca change quoi,si c'est vrai?

C'est bizarre que deux alimentations similaires donnent des destin différents!!!! Gandhi et Hitler!

Et Gengis Khan omnivore
et Pol Pot carnivore....?

Nul être ne peut se mesurer à son alimentation

Actes 11:5 J’étais dans la ville de Joppé, et, pendant que je priais, je tombai en extase et j’eus une vision : un objet, semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, descendait du ciel et vint jusqu’à moi.
6 Les regards fixés sur cette nappe, j’examinai, et je vis les quadrupèdes de la terre, les bêtes sauvages, les reptiles, et les oiseaux du ciel.
7 Et j'entendis une voix qui me disait : Lève–toi, Pierre, tue et mange.
8 Mais je dis : Non, Seigneur, car jamais rien de souillé ni d’impur n’est entré dans ma bouche.
9 Et pour la seconde fois la voix se fit entendre du ciel : Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé.
10 Cela arriva jusqu’à trois fois ; puis tout fut retiré dans le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Sam 15 Aoû 2009, 18:25

Actes 10:28 Dieu m'a appris à ne regarder aucun homme comme souillé et impur.

et : Ro 14:14 Je sais et je suis persuadé par le Seigneur Jésus que rien n’est impur en soi, et qu’une chose n’est impure que pour celui qui la croit impure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Sam 15 Aoû 2009, 18:46

Voici un extrait de "la diététique selon l'évangile" écrit par Sédir, mystique chrétien du début du XX° siècle :

Le simple bon sens nous révèle que, créatures de chair et d'os, vivant dans la matière, ce sont les besoins de l'estomac qui doivent nous indiquer les heures de repas, comme le besoin de dormir nous indique le moment d'aller au lit. je ne saurais vous le redire assez souvent: c'est la perfection de notre vie physique qui importe actuellement et non pas la perfection de notre vie astrale ou extatique, à condition toutefois que cette perfection soit obtenue par une conformité, une obéissance aussi complètes que possible à la loi organique de cette existence terrestre.
On a remarqué que, en affaires, le succès accompagne généralement celui qui sait saisir les occasions. L'occasion est le signe matériel que, de l'autre côté du rideau, sont groupés tous les auxiliaires invisibles chargés de faire aboutir un évènement, une entreprise encore dans les limbes du futur. De même toutes les sollicitations de la trame extérieure du Destin attendent que nous comprenions leur demande. Ainsi le clairon qui sonne à la caserne pour la soupe indique qu'on a épluché les pommes de terre, que le rata est cuit et que, si on ne descend pas tout de suite le chercher, c'en sera fini jusqu'au lendemain. Il suffit d'écouter les réclamations de l'estomac; elles signifient que, à ce moment, dans notre double et dans notre atmosphère seconde, se tiennent prêts tous les petits génies nécessaires à l'accomplissement mécanique et chimique des fonctions de nutrition.
L'Évangile ne donne pas de liste d'aliments défendus; on y voit que le Christ Se nourrissait plutôt de pain, de poissons et de fruits, comme le menu peuple au milieu duquel Il vivait. Nous sommes libres de manger ce qui nous plaît, sauf les restrictions indiquées par la charité. Saint Paul expose excellemment la doctrine.

Le premier devoir est la charité; le second, en l'espèce, est de soigner son corps. Nous pouvons donc suivre le régime qui nous plaît ou que le médecin nous prescrit, dans les limites où cela ne gênera personne et où notre manière de vivre ne provoquera pas la médisance. S'abstenir ou user de viande, d'une viande spéciale, de vin, d'alcool, de café, de tabac, à notre gré si nous sommes seuls; au mieux des convenances et des commodités de ceux qui nous entourent, dans le cas contraire. La paix du Ciel ne dépend pas d'un aliment, quoi qu'en .disent les initiations naturalistes.
Quand un homme se sent une confiance plénière en la bonté divine, il ne se préoccupe plus du régime alimentaire ni de ses réactions sur le psychique. Il partagera le riz et l'eau de l'ascète, le ragoût et l'alcool de l'ouvrier, la venaison et les vins trop généreux du riche, s'il juge qu'une abstention porterait préjudice au Maître dont il porte la parole.
Si l'on veut servir Dieu, il faut plus de courage que de crainte de la maladie ou de la tentation. Et puis, nous ne sommes pas ici-bas pour faire notre salut au moyen des œuvres bonnes, mais d'abord pour faire des œuvres de charité. Notre salut, c'est la récompense et non le but: « Qui veut sauver son âme la perd. »

Nous savons maintenant que l'Évangile ne nous oblige à aucun rite avant de prendre nos repas. Toutefois le Christ ne rompait jamais le pain sans avoir remercié Son Père; et si cependant un être au monde a gagné sa nourriture, ce fut bien Lui. J'ai connu un homme qui passait ses jours et ses nuits à travailler pour les autres, à inventer des remèdes, à prier, à exercer les pouvoirs de guérison les plus extraordinaires; sa vie était un miracle incessant; tout son argent allait aux pauvres et tout son cœur aux affligés. Un jour il mangeait debout un morceau de pain sec, et il me dit : « Vois-tu comme le Ciel est bon; je n'ai pas mérité ce pain et pourtant je le mange, et ce soir j'aurai aussi de quoi manger. »
Voilà dans quels sentiments vivent les êtres de Lumière. N'oublions donc jamais de remercier Dieu pour ce qu'Il nous permet d'avoir sur notre table. Essayons de lutter contre la gourmandise; si notre corps a le droit d'être sustenté, il n'est pas nécessaire qu'il soit suralimenté, sauf en cas de maladie.
L'Évangile n'indique pas non plus les heures de repas. Le disciple du Christ, ayant son être tout entier en relation avec le plan central du monde, n'a pas besoin d'observer les aspects astrologiques ni les mouvements magnéto-telluriques. Il obéira simplement à l'ordre de son supérieur, à la coutume du pays, aux convenances de ses commensaux et, s'il est seul et libre, à l'appel du besoin physique. Le matérialiste, en effet, n'aperçoit, dans chaque évènement, que la chaîne des circonstances; celui qui attribue à l'homme une place prépondérante voit des volontés dans les évènements; mais le mystique estime que tout n'est qu'un signe de l'action providentielle. Il laissera tomber ses antipathies, ses sympathies, ses inquiétudes, ses raisonnements, ses désirs et ses craintes et se conduira, dans les cas les plus graves comme dans les plus insignifiants, par cette seule règle : la renonciation à sa volonté personnelle et l'amour du prochain.

Mais, par-dessus toute prière, l'acte d'amour fraternel et pur sanctifie.
Comme l'enseigne le Zohar, faites, au festin, la part de Dieu, c'est-à-dire des pauvres, sans quoi l'ange accusateur entrera dans votre maison. Mieux encore, obéissez au précepte évangélique : invitez à votre table non pas tant vos égaux, vos supérieurs, ni ceux dont vous attendez quelque avantage, mais vos inférieurs et surtout ceux qui ne peuvent pas rendre votre politesse. Ainsi vous imiterez notre Maître Jésus et, n'espérant pas de votre bonté une récompense visible, vous en obtiendrez une à la Table du Père.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Sam 15 Aoû 2009, 19:17

Bravo Doume
Bon! le zohar, je n'en crois rien, et comprends que c'était un aparté....
Bravo donc!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Sam 15 Aoû 2009, 19:31

Ne pas manger de viande animale induit des carences alimentaires, c'est la part animale de l'homme qui va manquer de nourriture, dans les sociétés de lutte permanente pour la survie où nous vivons.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Sam 15 Aoû 2009, 20:56

Tu sais ,je pense, que pour un kilo de viande animale il faut dépenser 5 de céréales?

Et comment font les indiens qui ne mangent pas de viande ?

je ne prône pas cette alimentation ceci dit

Car je ne crois pas que les canines soient dans la machoire pour rien!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Dim 16 Aoû 2009, 08:22

Oui, je sais, mais le problème est dans l'excès.
Si on mange de la viande 3 à 4 fois par semaine, ça va.
A côté on peut manger du poisson, des oeufs, du fromage.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Dim 16 Aoû 2009, 13:26

Tout à fait

Et des céreales complêtes qui permettent d'en faire baisser la quantité consommée,et le soja qui lui est très très riche en protéine aux 100 grammes:voir sur internet en tapant par exemple "protéine,soja"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Dim 16 Aoû 2009, 13:50

Je suis pas fan des protéines de soja, je trouve pas ça très bon, et les céréales complètes, il faut être vigilant, c'est plus difficile à digérer, par exemple pour des personnes en forme moyenne.
Je suis plutôt pour un régime traditionnel, c'est à dire manger ce qu'on a toujours eu l'habitude depuis l'enfance.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Dim 16 Aoû 2009, 14:51

Pour ce qui concerne les omega 3 , le régime idéal serait un jour de la viande , le lendemain du poisson .
Mais au rythme où nous dépeuplons les océans , cela ne sera bientôt plus possible , sauf à réussir rapidement la multiplication des pontes en captivité ( récente réussite avec le thon rouge , paraît-il ) .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Dim 16 Aoû 2009, 16:10

De toute façon, il y a trop de monde sur la planète.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 445
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 06:35

Enlui a écrit:


Nul être ne peut se mesurer à son alimentation

Actes 11:5 J’étais dans la ville de Joppé, et, pendant que je priais, je tombai en extase et j’eus une vision : un objet, semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, descendait du ciel et vint jusqu’à moi.
6 Les regards fixés sur cette nappe, j’examinai, et je vis les quadrupèdes de la terre, les bêtes sauvages, les reptiles, et les oiseaux du ciel.
7 Et j'entendis une voix qui me disait : Lève–toi, Pierre, tue et mange.
8 Mais je dis : Non, Seigneur, car jamais rien de souillé ni d’impur n’est entré dans ma bouche.
9 Et pour la seconde fois la voix se fit entendre du ciel : Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé.
10 Cela arriva jusqu’à trois fois ; puis tout fut retiré dans le ciel.

Vraiment je ne comprends pas que personne ici ni même l'Eglise n'ait jamais perçu les liens qu'il y avait à faire afin de passer à un niveau d'interprétation un peu plus subtil que s'imaginer que Dieu voulait que Pierre tue pour manger.

Car il est bien évident qu'ici Pierre affamé a été tenté à 3 reprises tout comme le fut Jésus au désert mais pas un instant sa vertu n'a été ébranlée et c'est la raison pour laquelle Dieu qui s'était déguisé en "diable" a finalement retiré la nappe.

C'était d'ailleurs tellement évident pour Pierre qu'il ne s'agissait pas d'une incitation à le faire tuer pour manger de la viande que jamais il ne s'est attardé à considérer cette hypothèse mais a plutôt cherché un sens beaucoup plus profond à cette vision qui l'a amené à une plus grande ouverture sur les non-juifs.

Mais ces versets font d'une pierre deux coups et au contraire de ce qu'ils semblent dire à première vue nous informent que si Pierre considérait comme étant une nourriture impure tout animal qu'il eût tué pour manger là est bien la preuve qu'il était végétarien ou du moins pesco végétarien et ensuite par déduction il est très facile de deviner que Jésus son maître qu'il avait tant fréquenté l'aurait corrigé depuis tout ce temps s'il n'avait pas lui-même adhéré au végétarisme.

Ce qui ne serait pas surprenant étant donné que dans la première partie de la Genèse la seule nourriture offerte par Dieu aux hommes n'était que des herbes et des fruits et jusque là tout allait bien et Dieu était satisfait de Sa Création.

Ce n'est que par la suite que la "sauce" s'est gâtée avec la rencontre du serpent et comme on le sait un serpent c'est tout sauf végétarien alors il se pourrait bien que la "pomme" ne soit en réalité qu'une boulette de chair saignante d'ailleurs dès la première génération déjà on a des sacrifices d'animaux avec Abel et immédiatement après le premier meurtre et ensuite sont venues toutes ces guerres décrites tout le restant de la Bible souvent encouragées par ce qui pourrait être un faux-dieu ayant usurpé le Créateur Originel mais peu auront le courage d'envisager cette hypothèse ici.

Donc tous les problèmes de l'Humanité proviennent de cette désobéissance par cette transgression alimentaire et tant que toutes les "brebis égarées" ne seront pas rentrées au Bercail du Végétarisme nous continuerons à côtoyer la mort et la misère sur la Terre.

Citation :
Tu ne tueras point

C'était pourtant très clair...
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 09:05

Les végétariens tuent bien des plantes...

Jésus mange des fruits, des légumes, des céréales, du poisson grillé, et de l'agneau pour la Pâque.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80869
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 09:08

Hitler était végétarien et a toujours aimé son chien !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 09:09

j'ai toujours pas compris la running joke "hitler était végétarien".
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80869
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 09:18

Scrogneugneu a écrit:
j'ai toujours pas compris la running joke "hitler était végétarien".

Il était pas gentil du tout ! Mr.Red

Ca règle le débat !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 09:45

Arnaud Dumouch a écrit:
Hitler était végétarien et a toujours aimé son chien !

Exact! Il l'est devenu au moins depuis 1933 et ce fait est attesté par de nombreux témoins qui ont eu le "privilège" de dîner à sa table et ont dû subir ses longs monologues sur les bienfaits du végétarisme.

Les rares historiens qui expliquent le contraire sont douteux, par exemple Payne, un homme qui a écrit 110 livres en 47 ans, dont un en passant (très vite) sur Hitler (dont il raconte entre autres incongruités qu'il s'est rendu à Londres en 1911) ou militants comme Patterson, (cité plus haut) qui compare l'abattage des animaux à Treblinka, ce qui me fait me poser des questions sur son sens des valeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 09:52

Scrogneugneu a écrit:
j'ai toujours pas compris la running joke "hitler était végétarien".

Les végétariens postulent le principe que parce qu'ils sont soucieux du droits des animaux, ils le sont forcément aussi du droit des gens se voient souvent opposer par ceux qui ne les croient pas qu'il existe des exceptions notables (ô combien) à ce qu'ils prétendent, Hitler étant évidemment la plus connue des ces exceptions.

La réaction habituelle des végétariens est d'essayer des sources hsitoriques prouvant qu'Hitler n'était pas végétarien et qu'en plus il n'aimait pas son chien (et donc les animaux).

C'est un peu puéril, d'autant que el végétarisme d'Hitler est historiquement attesté comme je le rappelais précédement.
Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 10:52

Bonjour,

En Christ a écrit :
Citation :
Hitler était végétarien.

Hitler était végétarien par obligation, par prescription médicale !
Il n'adhérait absolument pas à la philosophie végétarienne, d'ailleurs il suivait mal cette prescription.
Cet argument est honteusement utilisé à chaque discussion sur le sujet, pourquoi ?
On peut se le demander ...

Phillipe Fabry a écrit :
Citation :

Selon moi le problème du végétarisme va plus loin : c'est une perversion de l'esprit qui refuse la mort, comme cela se voit dans de nombreux aspects de la société. Les gens n'aiment pas voir des animaux morts car cela les renvoie à leur propre mortalité.

C'est un raccourcis simpliste et très réducteur.

Les motivations pour adopter un régime végétarien sont : le respect de la vie animale, le bénéfice pour la santé, la protection de la nature et de l'environnement, les raisons philosophiques et religieuse, l'aide au tiers monde.

L'argument le plus frappant pour moi est celui de l'aide au tiers-monde, ces pays produisent des céréales pour nourrir notre bétail alors qu'ils vivent dans une précarité alimentaire, c'est scandaleux.

Manger de la viande deux fois par jour sans nécessité au niveau de la santé est une grave perversion de l'esprit de ceux qui ne veulent pas changer leurs habitudes face à la détresse de leur prochain alors que les protéines végétales sont aussi efficaces.

Quand a la peur de l'idéologie extrémiste de certains végétariens elle est présente dans des pays anglo-saxons mais de manière très anecdotique en France.

SJA a écrit :
Citation :
Quelqu'un connait-il une seule civilisation au Monde est ou fut végétarienne ?

En Asie avec Confucius, l'hindouisme, le Jaïnisme, le Sikhisme, le bouddhisme et le Rastafari, le monde a bien connu et connait encore des sociétés végétariennes.

Fin 2006, les végétariens atteignaient le nombre de 1 milliard !
Source : http://www.vegetarisme.fr/EntreNous/Agora/view.php?bn=av_archives&key=1207047235

Romual 1972 a écrit :
Citation :
Ne pas manger de viande animale induit des carences alimentaires, c'est la part animale de l'homme qui va manquer de nourriture, dans les sociétés de lutte permanente pour la survie où nous vivons.

C'est faux.
Le risque pour les personnes qui ne mangent ni œuf ni lait (végétalien) est la carence en vitamine b12, on peut ne pas manger de viande ni de poisson et n'avoir aucune carence, il suffit de connaître les différentes protéines végétales.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 11:07

FreedomForKingKong78 a écrit:
Bonjour,

En Christ a écrit :
Citation :
Hitler était végétarien.

Hitler était végétarien par obligation, par prescription médicale !
Il n'adhérait absolument pas à la philosophie végétarienne, d'ailleurs il suivait mal cette prescription.
Cet argument est honteusement utilisé à chaque discussion sur le sujet, pourquoi ?
On peut se le demander ...

Faux!

Il est historiquement attesté que Hitler était végétarien par conviction et non par prescription médicale.

Le charlatan qui lui servait de médecin personnel (Theodor Morell) lui a administré des tas de trucs plus ou moins violents (dont on soupçonne qu'ils ont pu précipiter la déchéance physique de Hitler), mais ne lui a jamais prescrit de régime végétarien.

Comme signalé dans un message précédent, il existe denombreux témoignages de personnes qui expliquent qu'elles ont dû subir les monologues d'Hitler sur l'avantage d'être végétarien (du style "l'éléphant est l'animal le plus fort du monde et pourtant il ne mange pas de viande", cité par Cornalius Ryan dans "Le jour le plus long").

Cela dit, si j'admets volontiers qu'il n'adhérait pas forcément à la philosophie végétarienne, il n'en reste pas moins qu'il se considérait comme végétarien.



Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 11:11

Extrait de Wikipedia:
Citation :

Il est souvent fait référence au fait que Hitler était végétarien. Cela serait dû à une prescription d’ordre médicale (qu’il ne respectait pas à la lettre). Albert Speer et Robert Payne, deux des plus importants biographes d’Hitler démontrent dans leurs livres que Hitler n’était pas végétarien. S’il l’était il n’aurait pas fait bannir les organisations végétariennes d’Allemagne quand il est arrivé au pouvoir. Il arrêta leurs responsables et fit cesser la parution de la principale revue végétarienne publiée à Francfort. La persécution nazie força les végétariens allemands soit à quitter le pays, soit à vivre dans la clandestinité. Dione Lucas, qui a travaillé à l’hôtel Hamburg avant la guerre se souvient comment elle devait préparer pour Hitler son plat favori : « Je ne voudrais pas vous couper l’appétit pour le pigeon rôti », écrit-elle dans son livre de cuisine, « mais vous serez intéressé de savoir que c’était le plat favori de monsieur Hitler."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 12:01

FreedomForKingKong78 a écrit:
Extrait de Wikipedia:
Citation :

Il est souvent fait référence au fait que Hitler était végétarien. Cela serait dû à une prescription d’ordre médicale (qu’il ne respectait pas à la lettre). Albert Speer et Robert Payne, deux des plus importants biographes d’Hitler démontrent dans leurs livres que Hitler n’était pas végétarien. S’il l’était il n’aurait pas fait bannir les organisations végétariennes d’Allemagne quand il est arrivé au pouvoir. Il arrêta leurs responsables et fit cesser la parution de la principale revue végétarienne publiée à Francfort. La persécution nazie força les végétariens allemands soit à quitter le pays, soit à vivre dans la clandestinité. Dione Lucas, qui a travaillé à l’hôtel Hamburg avant la guerre se souvient comment elle devait préparer pour Hitler son plat favori : « Je ne voudrais pas vous couper l’appétit pour le pigeon rôti », écrit-elle dans son livre de cuisine, « mais vous serez intéressé de savoir que c’était le plat favori de monsieur Hitler."

Je ne sais pas d'où vous sortez cet extrait de Wikipedia, mais je peux vous garantir que la version actuelle de l'article sur WP (fr) ne contient pas ce passage. Et tout passage identique, similaire, ou qui ressemblerait de près ou de loin à cela a été expurgé de l'article depuis au moins 2 ans (au terme d'une discussion homérique avec des végétariens qui voulaient à tout prix maintenir ce passage).

Et qu'on en vienne pas expliquer qu'il s'agit d'un complot anti-végétariens. Déjà lorsqu'on lit "Albert Speer et Robert Payne, deux des plus importants biographes d’Hitler", quiconque connaît un tout petit peu la bibliographie relative à Hitler se met à tiquer. Si Speer est l'architecte d'Hitler, son ouvrage "Au coeur du Troisème Reich" n'est en rien une biographie de Hitler, même s'il contient - au même titre que le journal de Goebbles - des information de première main sur AH. Quant Robert Payne, j'ai déjà expliqué dans un autre message ce qu'il faut penser de cet "historien" qui fait voyager AH à Londres en 1911.

Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 12:18


En fait, tout dépend de la définition donné à "végétarien".


Citation :

En définitive, aucun élément sérieux ne permet aujourd’hui de qualifier Hitler de végétarien.
Le végétarisme n’apparaît chez lui que comme une idée, plus ou moins nette, plus ou moins théorisée, et plus ou moins mal appliquée.
Malgré les apparences, les tendances, et les repas végétariens au vu et au su de tout le monde, faire rentrer le personnage d’Hitler parmi les végétariens célèbres relève d’une grave méconnaissance de la façon dont le végétarisme se définit lui-même.

Pour voir cet article en entier :
http://belleetnaturelle.canalblog.com/archives/2006/08/28/2557307.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Scrogneugneu



Messages : 2631
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 12:30

Lebob a écrit:
Le charlatan qui lui servait de médecin personnel (Theodor Morell) lui a administré des tas de trucs plus ou moins violents (dont on soupçonne qu'ils ont pu précipiter la déchéance physique de Hitler), mais ne lui a jamais prescrit de régime végétarien.
Ah oui ? j'apprends. je connais rien à la bio d'hitler.

je ne savais pas qu'il avait un médecin stupide. comment cela se fait-il ? la médecine allemande était bonne !
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 13:37

Scrogneugneu a écrit:
Lebob a écrit:
Le charlatan qui lui servait de médecin personnel (Theodor Morell) lui a administré des tas de trucs plus ou moins violents (dont on soupçonne qu'ils ont pu précipiter la déchéance physique de Hitler), mais ne lui a jamais prescrit de régime végétarien.
Ah oui ? j'apprends. je connais rien à la bio d'hitler.

je ne savais pas qu'il avait un médecin stupide. comment cela se fait-il ? la médecine allemande était bonne !

Certes. Mais Hitler ne faisant pas confiance à grand monde et il semble que Morell est arrivé à capter celle du Führer nonobstant des capacités professionnelles douteuses.

Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 13:43

FreedomForKingKong78 a écrit:

En fait, tout dépend de la définition donné à "végétarien".

Sur ce point, je suis entièrement d'accord.

FreedomForKingKong78 a écrit:

Citation :

En définitive, aucun élément sérieux ne permet aujourd’hui de qualifier Hitler de végétarien.
Le végétarisme n’apparaît chez lui que comme une idée, plus ou moins nette, plus ou moins théorisée, et plus ou moins mal appliquée.
Malgré les apparences, les tendances, et les repas végétariens au vu et au su de tout le monde, faire rentrer le personnage d’Hitler parmi les végétariens célèbres relève d’une grave méconnaissance de la façon dont le végétarisme se définit lui-même.

Pour voir cet article en entier :
http://belleetnaturelle.canalblog.com/archives/2006/08/28/2557307.html

J'ai lu (très vite, je l'avoue) cet article. Ce qui m'ennuie là-dedans, c'est qu'on met sur le même pied un Payton, qui manifestement invente ce qu'il ne sait pas et fait de la compilation plutôt que du travail d'historien) et Kershaw qui est une des sommités mondiale en matière d'historie du nazisme et de biographie d'Hitler.

Ce qu'il fait bien retenir c'est qu'Hitler se revendiquait d'un régime végétarien (mais pas végétalien, puisqu'il consomme des oeufs par exemple), même s'il est tout aussi exact qu'il ne partage certainement pas la philosophie sous-jacente au végétarisme. L'article ne distingue par ailleurs pas entre végétarisme et végétalisme, ce qui me dérange également.

Au-delà, je suis bien d'accord que prendre l'exemple d'Hitler pour tenter de discréditer végétarisme et végétalisme relève au mieux du point godwin et n'a aucun sens. Et c'est un amateur d'entrecôtes bien saignantes qui l'écrit. ;)


Dernière édition par Lebob le Mer 11 Juil 2012, 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 14:16

Un débat a eu lieu en Belgique à la suite d'une chronique culinaire " scandaleuse " .
Le gastronome de service de VTM avait présenté le " plat préféré d'Hitler " : la truite au beurre .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Mer 11 Juil 2012, 15:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 14:37

boulo a écrit:
Un débat a eu lieu en Belgique à la suite d'une chronique culinaire " scandaleuse " .
Le gastronome de service de VTM avait présenté le " plat préféré d'Hitler " , la truite au beurre .

C'est marrant, selon Dione Lucas, citée dans un message précédent, le plat préféré d'Adolf aurait été le pigeon farci.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 445
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 19:11

Scrogneugneu a écrit:
Les végétariens tuent bien des plantes...

Jésus mange des fruits, des légumes, des céréales, du poisson grillé, et de l'agneau pour la Pâque.

Qu'il ait mangé du poisson je n'en doute pas.

Et de l'agneau non plus finalement et s'il n'était pas sans tache ça expliquerait en partie du moins la raison pour laquelle il a dû servir de Serpent d'Airin.
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 19:22

Je ne veux pas faire de généralité, mais les végétariens, végétalien, vegan et compagnie, ce sont souvent des bargeots. (non ce n'est pas politiquement correcte, pardonnez moi...)

La plupart du temps ils associent ces pratiquent alimentaires avec des croyances new age toutes plus farfelue les une que les autres et surtout mauvaises pour leur corps, quoiqu'ils pensent le contraire.
Pire, s'ils ont des enfants ils imposent leur style de vie comme un bien.

Leur jugement est obscurci et même en se regardant dans la glace en sortant de la douche ou en recevant des alertes de leur entourage, ils persistent.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80869
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 19:26

Lebob a écrit:
FreedomForKingKong78 a écrit:
Bonjour,

En Christ a écrit :
Citation :
Hitler était végétarien.

Hitler était végétarien par obligation, par prescription médicale !
Il n'adhérait absolument pas à la philosophie végétarienne, d'ailleurs il suivait mal cette prescription.
Cet argument est honteusement utilisé à chaque discussion sur le sujet, pourquoi ?
On peut se le demander ...

Faux!

Il est historiquement attesté que Hitler était végétarien par conviction et non par prescription médicale.

Le charlatan qui lui servait de médecin personnel (Theodor Morell) lui a administré des tas de trucs plus ou moins violents (dont on soupçonne qu'ils ont pu précipiter la déchéance physique de Hitler), mais ne lui a jamais prescrit de régime végétarien.

Comme signalé dans un message précédent, il existe denombreux témoignages de personnes qui expliquent qu'elles ont dû subir les monologues d'Hitler sur l'avantage d'être végétarien (du style "l'éléphant est l'animal le plus fort du monde et pourtant il ne mange pas de viande", cité par Cornalius Ryan dans "Le jour le plus long").

Cela dit, si j'admets volontiers qu'il n'adhérait pas forcément à la philosophie végétarienne, il n'en reste pas moins qu'il se considérait comme végétarien.




Autre preuve que les végétariens ne sont pas gentils :

Prenez un hippopotame ! Il est végétarien et il tue chaque année en Afrique plus d'hommes que les lions ! What a Face Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Mer 11 Juil 2012, 19:38

Lebob a écrit:
boulo a écrit:
Un débat a eu lieu en Belgique à la suite d'une chronique culinaire " scandaleuse " .
Le gastronome de service de VTM avait présenté le " plat préféré d'Hitler " , la truite au beurre .

C'est marrant, selon Dione Lucas, citée dans un message précédent, le plat préféré d'Adolf aurait été le pigeon farci.

Je ne sais pas si le lien marchera :

http://lci.tf1.fr/monde/europe/2008-10/au-menu-de-la-télé-flamande-la-truite-façon-hitler-4907410.htm

Pour le pigeon rôti , j'y vois un clin d'oeil symbolique ...

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 445
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Ven 13 Juil 2012, 04:33

Comment se fait-il que l'on ne puisse pas savoir de façon certaine si Hitler était végétarien ou non?

C'est qui les informateurs de mauvaise foi?Levez vos mains qu'on en finisse!

Quoi qu'il en soit j'ai bien des raisons de croire qu'il ne l'était pas vraiment parce que moi personnellement le végétarisme est survenu dans ma vie lors d'un éveil christique et mystique où mes pensées étaient des plus rayonnantes non seulement envers les humains mais aussi envers chaque cellule et tout l'Univers et je vous prie de me croire dans un tel état d'esprit jamais il ne me serait venue l'idée de fomenter une guerre ou de commettre des atrocités telles que celles commises par Hitler mais si toutefois il était réellement intrigué par le végétarisme ça devait être uniquement pour les bienfaits personnels que ce régime pouvait lui apporter et non pas pour l'aspect "Ahimsa" du végétarisme qui pour ma part était le seul aspect que je connaissais et qui m'intéressait du végétarisme au moment où j'y ai partiellement adhéré il y a 20 ans car c'était tellement nouveau pour moi que dans mon ignorance j'envisageais qu'il puisse être préjudiciable à ma santé de ne plus manger aucune viande mais malgré cela j'avais la ferme intention de persévérer dans cette voie et ma foi je pense que c'est la meilleure décision que j'ai prise dans ma vie si elle ne m'a pas été tout simplement inspirée d'en Haut.

D'ailleurs je suis persuadé que si le médecin d'Hitler l'avait convaincu que boire du sang de jeune garçon était bénéfique pour sa santé il se serait fait un devoir d'en consommer tous les matins.

Donc l'argument "Hitler était végétarien" tout comme "le cri de la carotte" afin de discréditer le végétarisme sont de la pure perfidie!

Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 445
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Les végétariens sont-ils gentils ?   Ven 13 Juil 2012, 05:20

Fox77 a écrit:
Je ne veux pas faire de généralité, mais les végétariens, végétalien, vegan et compagnie, ce sont souvent des bargeots. (non ce n'est pas politiquement correcte, pardonnez moi...)

La plupart du temps ils associent ces pratiquent alimentaires avec des croyances new age toutes plus farfelue les une que les autres et surtout mauvaises pour leur corps, quoiqu'ils pensent le contraire.
Pire, s'ils ont des enfants ils imposent leur style de vie comme un bien.

Leur jugement est obscurci et même en se regardant dans la glace en sortant de la douche ou en recevant des alertes de leur entourage, ils persistent.

Je ne vois vraiment pas pourquoi tu dis ça.

Tiens moi par exemple je suis végétarien,je bois un peu de mon graal amarolien chaque matin et je laisse entendre que je pourrais être la réincarnation de Jésus.

Et celle d'Alexandre Le Grand aussi alors rien de plus banal quoi! :viking:
Revenir en haut Aller en bas
 
Les végétariens sont-ils gentils ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les végétariens sont-ils plus intelligents ?
» Repas de Noël chez les beaux parents...
» "Les élèves gentils ont de meilleurs résultats scolaires"
» Gentils et méchants extraterrestres
» Les esprits "gentils"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: