DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Divorcé(e)s remarié(e)s apres la mort du premier epoux (première épouse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Arc-en-Ciel



Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Divorcé(e)s remarié(e)s apres la mort du premier epoux (première épouse)   Lun 20 Juil 2009, 17:40

langlois a écrit:
Pourquoi ne pas se marier simplement devant Dieu!!!
Et faire la fête plus tard!!! et si l'un des deux meurt avant le mariage! Au moins, il/elle aura ses papiers en règles!!! Very Happy

Il faut penser à tout, pourquoi remettre à plus tard ce qui peut être fait aujourd'hui!! (ou presque)

En les remettant dans ma pauvre prière devant le Seigneur. Je place tout simplement Dieu, en attendant leur mariage religieux, au-dessus de tout sacrement.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Divorcé(e)s remarié(e)s apres la mort du premier epoux (première épouse)   Lun 20 Juil 2009, 17:44

Arc-en-Ciel a écrit:
langlois a écrit:
Pourquoi ne pas se marier simplement devant Dieu!!!
Et faire la fête plus tard!!! et si l'un des deux meurt avant le mariage! Au moins, il/elle aura ses papiers en règles!!! Very Happy

Il faut penser à tout, pourquoi remettre à plus tard ce qui peut être fait aujourd'hui!! (ou presque)

En les remettant dans ma pauvre prière devant le Seigneur. Je place tout simplement Dieu, en attendant leur mariage religieux, au-dessus de tout sacrement.

La loi (des sacrements) est faite pour aider le couple et non le couple pour la loi. Voilà pourquoi, ce qui est ESSENTIEL, c'est leur intention chrétienne, selon la loi de Dieu (amour indissoluble et enfant).
Le signe sacramentel n'est pas à négliger.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arc-en-Ciel



Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Divorcé(e)s remarié(e)s apres la mort du premier epoux (première épouse)   Lun 20 Juil 2009, 17:57

Arnaud Dumouch a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:
langlois a écrit:
Pourquoi ne pas se marier simplement devant Dieu!!!
Et faire la fête plus tard!!! et si l'un des deux meurt avant le mariage! Au moins, il/elle aura ses papiers en règles!!! Very Happy

Il faut penser à tout, pourquoi remettre à plus tard ce qui peut être fait aujourd'hui!! (ou presque)

En les remettant dans ma pauvre prière devant le Seigneur. Je place tout simplement Dieu, en attendant leur mariage religieux, au-dessus de tout sacrement.

La loi (des sacrements) est faite pour aider le couple et non le couple pour la loi. Voilà pourquoi, ce qui est ESSENTIEL, c'est leur intention chrétienne, selon la loi de Dieu (amour indissoluble et enfant).
Le signe sacramentel n'est pas à négliger.

Plein accord 100%. :chapeau:
Mais en attendant, un peut comme un enfant non baptisé, je me dois dans ma prière d'offrir à Dieu ce "désir" de Baptême, ce "désir" du mariage, en lui demandant de les bénir et de leur donner les grâces, Ses grâces d'amour. J'aime à croire que le Seigneur m'entend et qu'Il aura pitié de mes pauvres prières. :bougie:
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Divorcé(e)s remarié(e)s apres la mort du premier epoux (première épouse)   Lun 20 Juil 2009, 18:17

Philippe Fabry a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:

Je connais un couple marié civilement et attendent d'avoir "les finances" pour se marier religieusement.(FÊTE) Est-ce que c'est mal??? Le fait d'en avoir le désir, Dieu peut-IL ne pas les bénir? Je ne pense pas que c'est renier ou rejeter Dieu.

Ca, c'est le problème de la coutume : il faut faire la fête le jour du mariage. Du coup des gens qui ont les moyens de vivre ensemble doivent attendre de faire les préparatifs d'une fête (ou d'avoir les moyens de les faire) qui n'a aucune importance du point de vue du sacrement. C'est le problème des impératifs sociaux.

C'est souvent l'épousée qui décide Mr. Green Elle désire vivre ce sacrement.... dans la Fête.
Bien sûr, souvent c'est un problème issu d'une coutume. Mais dans le fond de son coeur, elle sait que c'est le seul jour le plus important de sa vie et la fête est liée à ce jour.
Tout comme la naissance d'un enfant et la fête qu'il y aura le jour du baptême.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Divorcé(e)s remarié(e)s apres la mort du premier epoux (première épouse)   Lun 20 Juil 2009, 23:58

Arc-en-Ciel a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:

Je connais un couple marié civilement et attendent d'avoir "les finances" pour se marier religieusement.(FÊTE) Est-ce que c'est mal??? Le fait d'en avoir le désir, Dieu peut-IL ne pas les bénir? Je ne pense pas que c'est renier ou rejeter Dieu.

Ca, c'est le problème de la coutume : il faut faire la fête le jour du mariage. Du coup des gens qui ont les moyens de vivre ensemble doivent attendre de faire les préparatifs d'une fête (ou d'avoir les moyens de les faire) qui n'a aucune importance du point de vue du sacrement. C'est le problème des impératifs sociaux.

C'est souvent l'épousée qui décide Mr. Green Elle désire vivre ce sacrement.... dans la Fête.
Bien sûr, souvent c'est un problème issu d'une coutume. Mais dans le fond de son coeur, elle sait que c'est le seul jour le plus important de sa vie et la fête est liée à ce jour.
Tout comme la naissance d'un enfant et la fête qu'il y aura le jour du baptême.

Je pense que c'est plus compliqué que ça, il y a la pression sociale, même passive. Honnêtement, la majorité des invités, si le jour de la fête le mariage était déjà célébré, ne dirait-elle pas en elle-même : "drôle de mariage" ou "cela ne se fait pas" ou "à quoi ça ressemble" ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Divorcé(e)s remarié(e)s apres la mort du premier epoux (première épouse)   Mar 21 Juil 2009, 00:45

Philippe Fabry a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:

Je connais un couple marié civilement et attendent d'avoir "les finances" pour se marier religieusement.(FÊTE) Est-ce que c'est mal??? Le fait d'en avoir le désir, Dieu peut-IL ne pas les bénir? Je ne pense pas que c'est renier ou rejeter Dieu.

Ca, c'est le problème de la coutume : il faut faire la fête le jour du mariage. Du coup des gens qui ont les moyens de vivre ensemble doivent attendre de faire les préparatifs d'une fête (ou d'avoir les moyens de les faire) qui n'a aucune importance du point de vue du sacrement. C'est le problème des impératifs sociaux.

C'est souvent l'épousée qui décide Mr. Green Elle désire vivre ce sacrement.... dans la Fête.
Bien sûr, souvent c'est un problème issu d'une coutume. Mais dans le fond de son coeur, elle sait que c'est le seul jour le plus important de sa vie et la fête est liée à ce jour.
Tout comme la naissance d'un enfant et la fête qu'il y aura le jour du baptême.

Je pense que c'est plus compliqué que ça, il y a la pression sociale, même passive. Honnêtement, la majorité des invités, si le jour de la fête le mariage était déjà célébré, ne dirait-elle pas en elle-même : "drôle de mariage" ou "cela ne se fait pas" ou "à quoi ça ressemble" ?

Que ma génération et celle d'avant, raisonne ainsi, aucun doute....
Je ne suis pas sûre que la votre et surtout celle qui arrive auront la même approche ou même pression. Le regard peut changer.?
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Divorcé(e)s remarié(e)s apres la mort du premier epoux (première épouse)   Jeu 23 Juil 2009, 02:09

Arnaud Dumouch a écrit:
Théodéric a écrit:
et même si l'un des 2 meurt il faut aussi aller se réconcilier avec Dieu en reconnaissant son tord envers celui que l'on a trompé , car il y a tout de même adultère dans la réalité spirituelle.

Vous voulez dire : "Si l'un des deux meurt, alors que l'autre s'était remarié civilement après son divorce civil avec lui ?"

bonjour Arnaud,

pour ceux qui liront le passage là ça risque d'être un peu rude a descendre !

au départ je tente de répondre a la question de base du fil, comme je la comprend et la pose l'auteur du fil.
je veux dire que si 2 personnes se marient (pour moi un mariage n'a de valeur que par Volonté spirituelle donc devant Dieu ) et que l'un quitte l'autre, (on va dire l'homme quitte sa femme ce sera plus facile de suivre) si la femme meure on peut dire que légalement l'homme est donc libre de se remarier a l'Eglise.
mais ce serait tout de même profiter d'une situation ambigüe et pas transparente a Dieu même si l'Eglise (le curé accepte ainsi) ce n'est pas droit dans l'Esprit Saint; car l'homme a péché et ne c'est pas repentit et dans l'Esprit le temps que l'on ne se repend pas d'un cœur vrai ce péché demeure , épouse morte ou pas.
ce serait un peu simple l'autre n'est plus sous mes yeux et présent en ce monde alors le tord fait a disparue , un tord spirituel si tu ne le répare pas en ce monde tu repassera devant au moment de ta mort, on ne peut tronquer la Vérité !

pour moi un mariage ne vaut que dans l'Amour , passer a l'Eglise ou pas, quand on s'engage dans l'Amour on doit être conscient spirituellement de la personne de l'autre.
quand je dis Eglise je veux dire ; que pas mal de personnes le font par tradition religieuse (creuse) sans rien comprendre a la foi n'y même se soucier du Christ , ils veulent une cérémonie là parce que ils en ont toujours vu faire là; mais Jésus et leurs responsabilité spirituelle , cela leurs est inconnue.
beaucoup de démarche religieuses sont faite parce que dans le fond c'est plus du dressage religieux que de l'adhérence a la foi et donc pour eux quand ils cassent leurs mariage et le coeur de l'autre boff , si c'est mieux ailleurs d'aprés eux ils voient pas pourquoi il le ferait pas !?
pourquoi ? pour de la morale et du " le Bon Dieu veut pas !" , tu parles la morale on en fera un tête a tête avec les asticots et Dieu ils ne l'ont jamais vu alors pourquoi ils ne jetterait pas le reste avec !?

aucune légalité ne permet de se remarier ou pas , ce qui rend un mariage vrai c'est ce qu'il est au cœur des personnes et pas un légalisme.
si Dieu Est absent tout et n'importe quoi arrive et ne vaut que ce que vaut un homme de chair (la fluctuence !)
heureusement il y en a pour qui l'Amour est Fidilité et en eux Dieu reçoit un beau témoignage même s'ils ne sont pas Croyant.
toute fois mieux vaux La Foi Lucide et un Mariage d'Amour fidèle.

je dis tout cela car il faut faire attention a ne pas ramener l'Eglise a une administration qui veille a un légalisme , l'Esprit est au delà de cela !
Revenir en haut Aller en bas
 
Divorcé(e)s remarié(e)s apres la mort du premier epoux (première épouse)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Divorcé(e)s remarié(e)s apres la mort du premier epoux (première épouse)
» faire la promesse de ne pas se remarier apres la mort de l'epoux
» Vivre apres la mort de son enfant (de Josette Gril)
» vie apres la mort
» Qu'est ce qu'il y a apres la mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: