DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pas de salut sans confession?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tyranus



Masculin Messages : 278
Inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 14:28

Le concile de Trente déclare explicitement que, pour le baptisé qui a péché, la confesse est aussi nécessaire au salut que l'est le baptême pour celui qui n'est pas encore régénéré.
Alors, quoiqu'on en dise dans le cadre du dialogue oecuménique, comment un catholique romain peut-il concevoir qu'un protestant, qui ne va jamais se confesser ni ne le veut, puisse être sauvé malgré les péchés commis après le baptême?

Ca me semble difficile à soutenir...


Dernière édition par Tyranus le Dim 12 Juil 2009, 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tyranus



Masculin Messages : 278
Inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 14:29

XXX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 15:10

Tyranus a écrit:
Le concile de Trente déclare explicitement que, pour le baptisé qui a péché, la confesse est aussi nécessaire au salut que l'est le baptême pour celui qui n'est pas encore régénéré.
Alors, quoiqu'on en dise dans le cadre du dialogue oecuménique, comment un catholique romain peut-il concevoir qu'un protestant, qui ne va jamais se confesser ni ne le veut, puisse être sauvé malgré les péchés commis après le baptême?

Ca me semble difficile à soutenir...

La réconciliation avec Dieu, via le ministère du prêtre catholique, n'est pas un sacrement pour le protestantisme !
En ce qui concerne le dialogue, je ne pense pas que cela change grand chose !
Revenir en haut Aller en bas
Tyranus



Masculin Messages : 278
Inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 15:31

Evidemment que, selon nous, ce n'est pas un sacrement (de même que Trente n'est pas un concile orthodoxe pour nous)!
Mais je parle ici du point de vue catholique: peut-il, lui, penser honnêtement qu'un protestant est sauvé?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 15:40

Tyranus a écrit:
Le concile de Trente déclare explicitement que, pour le baptisé qui a péché, la confesse est aussi nécessaire au salut que l'est le baptême pour celui qui n'est pas encore régénéré.
Alors, quoiqu'on en dise dans le cadre du dialogue oecuménique, comment un catholique romain peut-il concevoir qu'un protestant, qui ne va jamais se confesser ni ne le veut, puisse être sauvé malgré les péchés commis après le baptême?

Ca me semble difficile à soutenir...

Donc pour vous, le fait que tous ceux qui meurrent non baptisés vont en enfer ne pose pas le même problème. :x
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 16:04

Tyranus a écrit:
Evidemment que, selon nous, ce n'est pas un sacrement (de même que Trente n'est pas un concile orthodoxe pour nous)!
Mais je parle ici du point de vue catholique: peut-il, lui, penser honnêtement qu'un protestant est sauvé?

Il ne s'agit pas de penser à la place de Dieu s'étant incarné pour sauver toute l'humanité, il s'agit d'entrer dans ce que Dieu nous offre : le salut ! Alors que les uns agissent comme ça et les autres autrement, l'essentiel, c'est que Dieu s'y retrouve !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 16:09

Tyranus a écrit:
Evidemment que, selon nous, ce n'est pas un sacrement (de même que Trente n'est pas un concile orthodoxe pour nous)!
Mais je parle ici du point de vue catholique: peut-il, lui, penser honnêtement qu'un protestant est sauvé?

Trente est un concile oeucuménique reconnu par l'église catholique ! Pour moi, catholique, que le protestantisme ne le reconnaisse pas, ce n'est pas mon affaire ! Le salut de chaque homme est au-delà des conciles, au-delà des petites guèguères théologiques terrestres !
Revenir en haut Aller en bas
Tyranus



Masculin Messages : 278
Inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 17:35

Kafir a écrit:


Donc pour vous, le fait que tous ceux qui meurrent non baptisés vont en enfer ne pose pas le même problème. :x

Pourquoi? vous n'êtes pas baptisé? Rolling Eyes


Dernière édition par Tyranus le Dim 12 Juil 2009, 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tyranus



Masculin Messages : 278
Inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 17:38

doris a écrit:


Trente est un concile oeucuménique reconnu par l'église catholique ! Pour moi, catholique, que le protestantisme ne le reconnaisse pas, ce n'est pas mon affaire ! Le salut de chaque homme est au-delà des conciles, au-delà des petites guèguères théologiques terrestres !

Le sacrement de confesse n'est donc nécessaire que pour ceux qui le veulent bien, il n'est pas digne d'être tenu pour autre chose que relevant de la simple petite guèguèrre théologique et on peut donc être régulièrement sauvé sans lui, c'est ça? cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 17:58

Tyranus a écrit:
doris a écrit:


Trente est un concile oeucuménique reconnu par l'église catholique ! Pour moi, catholique, que le protestantisme ne le reconnaisse pas, ce n'est pas mon affaire ! Le salut de chaque homme est au-delà des conciles, au-delà des petites guèguères théologiques terrestres !

Le sacrement de confesse n'est donc nécessaire que pour ceux qui le veulent bien, il n'est pas digne d'être tenu pour autre chose que relevant de la simple petite guèguèrre théologique et on peut donc être régulièrement sauvé sans lui, c'est ça? cheers

Si pour toi, personnellement, tu penses que la confession n'est pas nécessaire et que tu te dis sauvé, c'est ton point de vue !
Je n'ai rien à en dire ! Ton salut relève de ton désir de te vouloir sauvé !
Revenir en haut Aller en bas
Tyranus



Masculin Messages : 278
Inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 18:12

Je doute que Satan soit très désireux d'aller en enfer... Quoiqu'il en soit, le Concile de Trente dit:
(...) Ce sacrement de la pénitence est nécessaire au salut pour ceux qui sont tombés après le baptême, comme l'est le baptême lui-même pour ceux qui n'ont pas encore été régénérés.
(Dz 1672)


La logique de ces mots, formulés par un concile que vous tenez pour véridique, ne condamne-t-elle pas tous les protestants aux flammes de l'enfer?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 18:22

Tyranus a écrit:
Le concile de Trente déclare explicitement que, pour le baptisé qui a péché, la confesse est aussi nécessaire au salut que l'est le baptême pour celui qui n'est pas encore régénéré.
Alors, quoiqu'on en dise dans le cadre du dialogue oecuménique, comment un catholique romain peut-il concevoir qu'un protestant, qui ne va jamais se confesser ni ne le veut, puisse être sauvé malgré les péchés commis après le baptême?

Ca me semble difficile à soutenir...

Cher Tyrannus, Attention, il y a juste une petite erreur d'interprétation dans votre lecture du Concile de Trente.

Ce qui est absolument nécessaire pour être sauvé, sans quoi on se damne éternellement, c'est la confession intime et face au Christ, surtout à l'heure de sa mort et du jugement de ses péchés. C'est une évidence. Si, face au christ, un homme dit "Mais non ! Mais péchés sont très bien ! Je me les garde !", c'est qu'il ne veut pas entrer dans u!ne relation de charité avec Dieu.

Par contre, la réception du sacrement, en cette terre ou juste avant la mort, n'est pas (comme sacrement) nécessaire au point qu'un homme qui serait mort sans serait damné ! Ces sacrements sont des AIDES AU SALUT, pas DES PIÈGES MORTELS CONTRE LE SALUT ! pukel

Pour le signifier, saint Thomas distingue le SACREMENT (signe sensible) et la RÉALITÉ QUI COMPTE (la grâce de Dieu, et ici, la réconciliation avec Dieu).

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Dim 12 Juil 2009, 18:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 18:24

Tyranus a écrit:
Je doute que Satan soit très désireux d'aller en enfer... Quoiqu'il en soit, le Concile de Trente dit:
(...) Ce sacrement de la pénitence est nécessaire au salut pour ceux qui sont tombés après le baptême, comme l'est le baptême lui-même pour ceux qui n'ont pas encore été régénérés.
(Dz 1672)


La logique de ces mots, formulés par un concile que vous tenez pour véridique, ne condamne-t-elle pas tous les protestants aux flammes de l'enfer?

Mais non ! Puisque le baptême dit 'protestant' est valide aux yeux de l'église catholique, et réciproquement, valide pour le protestantisme ! J'ai une amie protestante qui s'est convertie au catholicisme, elle n'a pas été rebaptisée ! Par contre, elle a fait son cathécuménat de trois ans, pour pouvoir communier !
Revenir en haut Aller en bas
Tyranus



Masculin Messages : 278
Inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 18:45

doris a écrit:


Mais non ! Puisque le baptême dit 'protestant' est valide aux yeux de l'église catholique, et réciproquement, valide pour le protestantisme ! J'ai une amie protestante qui s'est convertie au catholicisme, elle n'a pas été rebaptisée ! Par contre, elle a fait son cathécuménat de trois ans, pour pouvoir communier !

On ne parle pas ici de la validité du baptême pour sauver un néophyte, mais de la nécessité >>pour les baptisés ayant péché<< de se confesser.

N'oubliez pas que vous ne pouvez pas nous dire que le souvenir et la foi du baptême sauve, c'est soi-disant anathème...:
10. Si quelqu'un dit que tous les péchés commis après le baptême sont remis ou rendus véniels par le seul souvenir et par la foi du baptême qui a été reçu : qu'il soit anathème.
Revenir en haut Aller en bas
Tyranus



Masculin Messages : 278
Inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 18:47

Arnaud Dumouch a écrit:

(...)

Nous ne parlons pas ici d'un catholique désireux de se confesser si possible, mais d'un protestant refusant totalement d'aller voir un prêtre ou un évêque pour se confesser devant lui.
Si cela, Trente ne le voue pas aux flammes de l'enfer, c'est que Trente a des difficultés à s'exprimer clairement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 18:57

Tyranus a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

(...)

Nous ne parlons pas ici d'un catholique désireux de se confesser si possible, mais d'un protestant refusant totalement d'aller voir un prêtre ou un évêque pour se confesser devant lui.
Si cela, Trente ne le voue pas aux flammes de l'enfer, c'est que Trente a des difficultés à s'exprimer clairement...

Le protestant n'est pas tenu à la confession ! Donc, ce n'est pas un refus ! Maintenant rien ne l'empêche de confier à son pasteur, ce qui lui pèse, lui fait souci ! Tout péché est contre Dieu ! Il n'y a pas de différence entre un péché d'un protestant, d'un catholique ou autres religions !
Le catholique, lui, ayant péché contre Dieu, se confesse et obtient le pardon de Jésus, passant par son ministre ordonné !
Revenir en haut Aller en bas
Novalis
Modérateur


Masculin Messages : 686
Inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 19:01

Tyranus a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

(...)

Nous ne parlons pas ici d'un catholique désireux de se confesser si possible, mais d'un protestant refusant totalement d'aller voir un prêtre ou un évêque pour se confesser devant lui.
Si cela, Trente ne le voue pas aux flammes de l'enfer, c'est que Trente a des difficultés à s'exprimer clairement...

Vous posez mal la question.

Les protestants refusent de croire ce que dit le concile de Trente. C'est votre problème. Nous catholiques le croyons, donc on va se confesser. C'est devant Dieu que vous aurez à rendre compte de vos choix en matière de vie spirituelle, non devant de simples fidèles catholiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://reflexion-contemporaine.over-blog.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 19:07

Tyranus a écrit:
doris a écrit:


!

On ne parle pas ici de la validité du baptême pour sauver un néophyte, mais de la nécessité >>pour les baptisés ayant péché<< de se confesser.

N'oubliez pas que vous ne pouvez pas nous dire que le souvenir et la foi du baptême sauve, c'est soi-disant anathème...:
10. Si quelqu'un dit que tous les péchés commis après le baptême sont remis ou rendus véniels par le seul souvenir et par la foi du baptême qui a été reçu : qu'il soit anathème.

Ca me paraît logique : j'ai été baptisée à 8 jours, et les péchés entre 0 et 8 jours : je ne m'en souviens plus.....

Par contre commettre un péché aujourd'hui, et me souvenir que je suis baptisée depuis longtemps.... longtemps.... et me dire que je suis pardonnée depuis longtemps... longtemps, c'est jouer sur une mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Tyranus



Masculin Messages : 278
Inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 19:11

doris a écrit:

Le protestant n'est pas tenu à la confession !

De même que le païen n'est pas tenu au baptême...

Citation :

Donc, ce n'est pas un refus ! Maintenant rien ne l'empêche de confier à son pasteur, ce qui lui pèse, lui fait souci ! Tout péché est contre Dieu ! Il n'y a pas de différence entre un péché d'un protestant, d'un catholique ou autres religions !

La question ne porte pas sur la différence du péché mais sur celles des remèdes proposés.
Trente dit qu'on doit se confesser, et pas à n'importe qui, mais au prêtre ou à l'évêque, ainsi que le soutient aussi le catéchisme romains actuellement en vigueur (1461, etc;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 19:26

Tyranus a écrit:
doris a écrit:

!


Citation :


La question ne porte pas sur la différence du péché mais sur celles des remèdes proposés.
Trente dit qu'on doit se confesser, et pas à n'importe qui, mais au prêtre ou à l'évêque, ainsi que le soutient aussi le catéchisme romains actuellement en vigueur (1461, etc;)

Le remède est simple : le pardon par Jésus de mon péché !
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9457
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 19:30

Arnaud Dumouch a écrit:
Tyranus a écrit:
Le concile de Trente déclare explicitement que, pour le baptisé qui a péché, la confesse est aussi nécessaire au salut que l'est le baptême pour celui qui n'est pas encore régénéré.
Alors, quoiqu'on en dise dans le cadre du dialogue oecuménique, comment un catholique romain peut-il concevoir qu'un protestant, qui ne va jamais se confesser ni ne le veut, puisse être sauvé malgré les péchés commis après le baptême?

Ca me semble difficile à soutenir...

Cher Tyrannus, Attention, il y a juste une petite erreur d'interprétation dans votre lecture du Concile de Trente.

Ce qui est absolument nécessaire pour être sauvé, sans quoi on se damne éternellement, c'est la confession intime et face au Christ, surtout à l'heure de sa mort et du jugement de ses péchés. C'est une évidence. Si, face au christ, un homme dit "Mais non ! Mais péchés sont très bien ! Je me les garde !", c'est qu'il ne veut pas entrer dans u!ne relation de charité avec Dieu.
Code:
Ce n'est pas ce que dit Dz.1672, qui parle de la nécessité salvifique du SACREMENT de pénitence, pour les péchés post-baptimaux.

Par contre, la réception du sacrement, en cette terre ou juste avant la mort, n'est pas (comme sacrement) nécessaire au point qu'un homme qui serait mort sans serait damné ! Ces sacrements sont des AIDES AU SALUT, pas DES PIÈGES MORTELS CONTRE LE SALUT ! pukel

Pour le signifier, saint Thomas distingue le SACREMENT (signe sensible) et la RÉALITÉ QUI COMPTE (la grâce de Dieu, et ici, la réconciliation avec Dieu).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 20:21

Tyranus a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

(...)

Nous ne parlons pas ici d'un catholique désireux de se confesser si possible, mais d'un protestant refusant totalement d'aller voir un prêtre ou un évêque pour se confesser devant lui.
Si cela, Trente ne le voue pas aux flammes de l'enfer, c'est que Trente a des difficultés à s'exprimer clairement...

Le Concile de Trente vise les Protestants de l'époque, qui sont d'anciens catholiques et sont sensés savoir la théologie catholique du sacrement de Pénitence. Autrement dit, tout homme qui SACHANT que la confession sacramentelle confère le pardon de Dieu, le refuserait en pleine liberté, se damnerait certainement (péché contre l'Esprit).

Les Protestants actuels qui n'ont plus cette lucidité et sont dans l'ignorance (péché contre le Verbe) de la foi catholique ne sont pas visés.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tyranus



Masculin Messages : 278
Inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 21:04

doris a écrit:


Le remède est simple : le pardon par Jésus de mon péché !

Nous sommes d'accord sur le fondement, pas sur le moyen. Autrement dit:
Le pardon par Jésus est-il communiqué par le même Evangile baptismal, toujours suffisant, ou par l'absolution du prêtre (en ce qui concerne le croyant d'après le baptême)?
Revenir en haut Aller en bas
Tyranus



Masculin Messages : 278
Inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 21:08

Arnaud Dumouch a écrit:


Le Concile de Trente vise les Protestants de l'époque, qui sont d'anciens catholiques et sont sensés savoir la théologie catholique du sacrement de Pénitence. Autrement dit, tout homme qui SACHANT que la confession sacramentelle confère le pardon de Dieu, le refuserait en pleine liberté, se damnerait certainement (péché contre l'Esprit).

Les Protestants actuels qui n'ont plus cette lucidité et sont dans l'ignorance (péché contre le Verbe) de la foi catholique ne sont pas visés.

Ainsi, les protestants ignorants sont sauvables, pas les autres (moi, st zibou, etc;)...
Autrement dit: il est question pour vous de voir les protestants rallier tôt ou tard la tradition tridentine?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 21:16

Tyranus a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Le Concile de Trente vise les Protestants de l'époque, qui sont d'anciens catholiques et sont sensés savoir la théologie catholique du sacrement de Pénitence. Autrement dit, tout homme qui SACHANT que la confession sacramentelle confère le pardon de Dieu, le refuserait en pleine liberté, se damnerait certainement (péché contre l'Esprit).

Les Protestants actuels qui n'ont plus cette lucidité et sont dans l'ignorance (péché contre le Verbe) de la foi catholique ne sont pas visés.

Ainsi, les protestants ignorants sont sauvables, pas les autres (moi, st zibou, etc;)...
Autrement dit: il est question pour vous de voir les protestants rallier tôt ou tard la tradition tridentine?

Mais non ! Au départ de votre discussion il s'agit de savoir si la confession concernait aussi d'être sauvé malgré que le protestantisme ne l'ai pas considérée comme un sacrement !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 21:19

Tyranus a écrit:

Ainsi, les protestants ignorants sont sauvables, pas les autres (moi, st zibou, etc;)...
Autrement dit: il est question pour vous de voir les protestants rallier tôt ou tard la tradition tridentine?

Cher Tyranus, rassurez-vous ! Very Happy A l'heure de votre mort, vous n'aurez pas à vous rallier au Concile de Trente pour ce qui est 1° de la "sola scriptura", des sacrements et du Magistère du pape vue que ces trois moyens, terrestres, auront disparu.

Par contre, l'apparition du Christ accompagné des saints et des anges vous conduira à vous rallier, avec évidence, à deux choses :

1° Le salut par la charité.
2° La communion des saints.

Ces choses là sont éternelles. Et si vous refusez le caractère central de cette Eglise céleste fondée sur la charité, vous serez logiquement conduit à rejeter le christ. Mais pas de danger : la vérité manifestement révélée vous convaincra !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tyranus



Masculin Messages : 278
Inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 21:38

Le salut par l'amour du Christ que je saisis uniquement par la foi, évidemment cheers
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 21:55

Tyranus a écrit:
doris a écrit:


Le remède est simple : le pardon par Jésus de mon péché !

Nous sommes d'accord sur le fondement, pas sur le moyen. Autrement dit:
Le pardon par Jésus est-il communiqué par le même Evangile baptismal, toujours suffisant, ou par l'absolution du prêtre (en ce qui concerne le croyant d'après le baptême)?

L'évangile ne communique pas le pardon. Seul le Christ nous communique le pardon de Dieu via ceux à qui il a remis le pouvoir de pardonner les péchés en son nom. Le Fils de Dieu ne s'est pas incarné dans une parole écrite, fut-elle inspirée par Lui, mais dans une humanité par la médiation de laquelle il passe pour pardonner nos péchés. C'est la Parole de Dieu incarnée qui par la médiation de son humanité pardonne les péchés ; humanité qui se continue en son corps, l'Eglise. C'est par ses Apôtres qui le rendent présent, que Jésus continu à remettre les péchés.

C'est donc par la médiation du prêtre que Jésus donne l'absolution. C'est le prêtre qui donne l'absolution de Jésus, le pardon que Jésus nous accorde au nom de son Père.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Dim 12 Juil 2009, 21:58

Tyranus a écrit:
Le salut par l'amour du Christ que je saisis uniquement par la foi, évidemment cheers

Que vous recevez dans la foi, évidemment Laughing On ne se saisit pas du salut, on le reçoit.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Tyranus



Masculin Messages : 278
Inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 13:04

L'Evangile est la puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit (Rm 1. 17) et il est reçu par la foi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 13:14

Tyranus a écrit:
L'Evangile est la puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit (Rm 1. 17) et il est reçu par la foi.

C'est évident !
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 14:03

Tyranus a écrit:
L'Evangile est la puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit (Rm 1. 17) et il est reçu par la foi.

La Bonne Nouvelle ou l'Evangile, c'est Jésus-Christ et pas "l'Evangile mis par écris" : "Mais l'ange leur dit : "Soyez sans crainte, car voici que je vous annonce une grande joie, (une bonne nouvelle) qui sera celle de tout le peuple, aujourd'hui vous est né un Sauveur, qui est le Christ Seigneur (Luc 2, 10-11)
C'est donc Jésus-Christ, Parole de Dieu incarnée dans la chair, qui est "puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit en Lui, met toute sa foi en Lui".

L'Evangile écris nous conduit à l'Evangile vivant, Jésus-Christ, le Sauveur. Attention, ce n'est pas l'Evangile qui sauve, mais Jésus, le Fils de Dieu, qui s'est incarné pour nous sauver. La puissance Dieu, elle s'exerce par le Christ et pas par l'évangile qui témoigne de la Vie du Christ.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Tyranus



Masculin Messages : 278
Inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 15:17

petero, je ne sais pas pourquoi vous êtres scriptophobe mais cela ne change rien à l'affaire: l'Evangile, sous quelque forme qu'il nous parvienne, nous sauve quand nous le recevons par la foi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 15:22

Tyranus a écrit:
petero, je ne sais pas pourquoi vous êtres scriptophobe mais cela ne change rien à l'affaire: l'Evangile, sous quelque forme qu'il nous parvienne, nous sauve quand nous le recevons par la foi.

Foi et raison, cher ami ! Car si les évangiles n'avaient pas été écrits, la foi ne pourrait adevenir, et la raison en vivre !
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 17:30

Tyranus a écrit:
petero, je ne sais pas pourquoi vous êtres scriptophobe mais cela ne change rien à l'affaire: l'Evangile, sous quelque forme qu'il nous parvienne, nous sauve quand nous le recevons par la foi.

Donc, pour vous, Jésus est une des formes sous laquelle l'Evangile se donne à nous pour nous sauver !!!! L'écriture serait donc une autre forme sous laquelle l'Evangile se donne à nous pour nous sauver !!! J'avoue que j'ai vraiment du mal à saisir ce que vous voulez dire !!!! Donc, pas besoin de recevoir Jésus par les sacrements pour être sauvé, il suffit d'avoir un évangile écris chez soi et de croire ce que dit l'Evangile !!!

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 18:25

petero a écrit:
La Bonne Nouvelle ou l'Évangile, c'est Jésus-Christ et pas "l'Évangile mis par écris" : "Mais l'ange leur dit : "Soyez sans crainte, car voici que je vous annonce une grande joie, (une bonne nouvelle) qui sera celle de tout le peuple, aujourd'hui vous est né un Sauveur, qui est le Christ Seigneur (Luc 2, 10-11)
C'est donc Jésus-Christ, Parole de Dieu incarnée dans la chair, qui est "puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit en Lui, met toute sa foi en Lui".

L'Evangile écris nous conduit à l'Evangile vivant, Jésus-Christ, le Sauveur. Attention, ce n'est pas l'Evangile qui sauve, mais Jésus, le Fils de Dieu, qui s'est incarné pour nous sauver. La puissance Dieu, elle s'exerce par le Christ et pas par l'évangile qui témoigne de la Vie du Christ.

Cordialement

Petero

Thumright
Vous avez 1000 fois raison cher ami ! Bravo !
Quelqu'un de parfaitement illettré, peut très bien recevoir l'Évangile oralement de manière complète et/ou simplifiée dans le S. Esprit sans avoir lu ne serait-ce qu'une seule lettre de l'Évangile écrit (Nouveau Testament) et être sauvé !

> Verbe de Dieu Incréé Engendré avant tous les siècles = Jésus
1. Évangile = Bonne nouvelle du Verbe Incarné venu nous annoncer la venue du Royaume de Dieu et nous donner le Salut ; message, actes et enseignements de Jésus
2. Évangile = Nouveau Testament ; ensemble des écrits chrétiens Inspirés
3. évangiles (canoniques/apocryphes) témoignages écrits de l'Évangile (en général Nativité/Enfance, Ministère de Jésus, Passion, Résurrection, Ascension)

La Parole était avec Dieu, Elle est venue dans notre monde, Elle s'est faite chair en un homme appelée Jésus ; la Parole de cet homme est Évangile, Évangile que peuvent alors s'annoncer les hommes oralement ou par écrit.
Revenir en haut Aller en bas
langlois



Messages : 279
Inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 21:10

Les protestants adorent un livre càd l'évangile écrit alors que les cathos adorent Dieu!!!Le livre vivant!!!

Comme le dit nilamitp, un livre doit être lu pour être compris, alors que Dieu, il suffit de le recevoir
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9457
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 21:43

petero a écrit:
Tyranus a écrit:
petero, je ne sais pas pourquoi vous êtres scriptophobe mais cela ne change rien à l'affaire: l'Evangile, sous quelque forme qu'il nous parvienne, nous sauve quand nous le recevons par la foi.

Donc, pour vous, Jésus est une des formes sous laquelle l'Evangile se donne à nous pour nous sauver !!!! L'écriture serait donc une autre forme sous laquelle l'Evangile se donne à nous pour nous sauver !!! J'avoue que j'ai vraiment du mal à saisir ce que vous voulez dire !!!! Donc, pas besoin de recevoir Jésus par les sacrements pour être sauvé, il suffit d'avoir un évangile écris chez soi et de croire ce que dit l'Evangile !!!

Cordialement

Petero

J-C est la fin , par une forme, de l'Évangile, seul moyen de connaître et de croire en J-C(Rom.10/13-17), lequel évangile se décline en plusieurs formes: Bible, sermon, liturgie, baptême, eucharistie.

Citation :
10.13
Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.
10.14
Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche?
10.15
Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés? selon qu'il est écrit: Qu'ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles!
10.16
Mais tous n'ont pas obéi à la bonne nouvelle. Aussi Ésaïe dit-il: Seigneur, Qui a cru à notre prédication?
10.17
Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ.


Dernière édition par saint Zibou le Lun 13 Juil 2009, 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9457
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 21:44

langlois a écrit:
Les protestants adorent un livre càd l'évangile écrit alors que les cathos adorent Dieu!!!Le livre vivant!!!

Comme le dit nilamitp, un livre doit être lu pour être compris, alors que Dieu, il suffit de le recevoir

Rom.10/13-17?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 21:49

Citation :
[quote="saint Zibou"]

Donc, pour vous, Jésus est une des formes sous laquelle l'Evangile se donne à nous pour nous sauver !!!! L'écriture serait donc une autre forme sous laquelle l'Evangile se donne à nous pour nous sauver !!! J'avoue que j'ai vraiment du mal à saisir ce que vous voulez dire !!!! Donc, pas besoin de recevoir Jésus par les sacrements pour être sauvé, il suffit d'avoir un évangile écris chez soi et de croire ce que dit l'Evangile !!!

Les Protestant sont les seuls chrétiens qui, imitant les Sunnites, forme,nt une religion du livre seul Mr.Red

Pas de tradition chez eux, alors que l'Ecriture est le fruit de la sainte Tradition !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9457
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 21:57

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
saint Zibou a écrit:


Donc, pour vous, Jésus est une des formes sous laquelle l'Evangile se donne à nous pour nous sauver !!!! L'écriture serait donc une autre forme sous laquelle l'Evangile se donne à nous pour nous sauver !!! J'avoue que j'ai vraiment du mal à saisir ce que vous voulez dire !!!! Donc, pas besoin de recevoir Jésus par les sacrements pour être sauvé, il suffit d'avoir un évangile écris chez soi et de croire ce que dit l'Evangile !!!

Les Protestant sont les seuls chrétiens qui, imitant les Sunnites, forme,nt une religion du livre seul Mr.Red

Pas de tradition chez eux, alors que l'Ecriture est le fruit de la sainte Tradition !

Quelle calomnie: que de fois ai-je cité le credo sur ce site?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 21:58

Quant on met "SEULE" l'Ecriture en taille 40, c'est qu'on exclut la Tradition et le Magistère.

Bref, du Luther pur jus... Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9457
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 22:05

Arnaud Dumouch a écrit:
Quant on met "SEULE" l'Ecriture en taille 40, c'est qu'on exclut la Tradition et le Magistère.

Bref, du Luther pur jus... Mr.Red

Certes, nous excluons la tradition, dans le sens du magistère, mais nous la reconnaissons, comme expression du sacerdoce universel. Les orthodoxes font comme nous, chez qui il n'y a pas de distinction: Eglise enseignante/église enseignée!... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 22:28

saint Zibou a écrit:
J-C est la fin , par une forme, de l'Évangile, seul moyen de connaître et de croire en J-C(Rom.10/13-17), lequel évangile se décline en plusieurs formes: Bible, sermon, liturgie, baptême, eucharistie.

Ah bon, et moi qui croyait qu'il était "le commencement" et "la fin" !!!!

Ah bon, et moi qui croyait que la foi était le seul moyen de connaître et de croire en Jésus-Christ !!!!

Quant à la charité elle est le seul moyen d'entrer dans connaissance qui surpasse tout connaissance, même celle apportée par la Foi. La Foi me permet d'adhérer avec mon intelligence, à l'enseignement du Christ ; quant à la Charité elle me permet d'adhérer non plus à l'enseignement du Christ, mais au Christ Lui-même ; d'accueillir le don qu'il me fait de Lui-même dans l'Esprit Saint.

Citation :
10.13
Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

C'est le minimum pour être sauvé.

Saint Zibou a écrit:
Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ.

Et de la Parole du Christ incarné, vient la Charité. Dieu se dit en se donnant à l'homme par Jésus-Christ, dans la Charité. D'entendre la Parole ne fait pas entrer dans la Vie de charité ; c'est de recevoir la Parole incarnée, se donnant à nous dans les sacrements, qui nous fait entrer dans la Charité, dans l'Amour qui unit tout le Corps Mystique du Christ à son Seigneur et à Dieu.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 23:28

langlois a écrit:
Les protestants adorent un livre càd l'évangile écrit alors que les cathos adorent Dieu!!!Le livre vivant!!!

Comme le dit nilamitp, un livre doit être lu pour être compris, alors que Dieu, il suffit de le recevoir

Non, voyons, ne dites pas les protestants adorent un livre, c'est aussi intelligent et constructif que quand certains d'entre eux disent que les catholiques adorent des statues.


Dernière édition par nilamitp le Lun 13 Juil 2009, 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 23:33

Le chrétien est celui qui adhère au Christ ! 'Qui n'est pas contre moi est avec moi, qui est contre moi, disperse' ! Donc le Christ est notre socle !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 23:36

Doris : est-ce qu'un Mormon ou un Témoin de Jéhovah est Chrétien ?

Selon moi, pas vraiment !
En effet le mormon prend un faux-prophète après le Christ et une fausse-révélation après la Révélation & le Témoin de Jéhovah rejette presque tout du christianisme pour un millénarisme sectaire !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 23:37

nilamitp a écrit:
langlois a écrit:
Les protestants adorent un livre càd l'évangile écrit alors que les cathos adorent Dieu!!!Le livre vivant!!!

Comme le dit nilamitp, un livre doit être lu pour être compris, alors que Dieu, il suffit de le recevoir

Non, voyons, ne dites pas les protestants adorent un livre, c'est aussi intelligent et constructif que quand certains d'entre eux disent que les catholiques adorent des statues.

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Lun 13 Juil 2009, 23:40

Citation :
[quote="nilamitp"]
Selon moi, pas vraiment !
En effet le mormon prend un faux-prophète après le Christ et une fausse-révélation après la Révélation

Leur prophète, Joseph Smith n'a qu'un idée en tête : amener au Christ. Les fausse révélation est juste une méditation qui vise à expliquer l'Evangile.




Citation :
& le Témoin de Jéhovah rejette presque tout du christianisme pour un millénarisme sectaire !

Mais ils lisent l'évangile ! Alors ils en tirent plein de bon !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Pas de salut sans confession?   Mar 14 Juil 2009, 09:37

Arnaud Dumouch a écrit:
nilamitp a écrit:

Selon moi, pas vraiment !
En effet le mormon prend un faux-prophète après le Christ et une fausse-révélation après la Révélation

Leur prophète, Joseph Smith n'a qu'un idée en tête : amener au Christ. Les fausse révélation est juste une méditation qui vise à expliquer l'Evangile.

nilamitp a écrit:
& le Témoin de Jéhovah rejette presque tout du christianisme pour un millénarisme sectaire !

Mais ils lisent l'évangile ! Alors ils en tirent plein de bon !

Pour résumer avec Jésus : Les protestants et tous ceux qui en son issus (les mormons, le témoins de Jéhovah, etc ...) qui croient en Jésus, qui ont foi en Jésus, même s'ils meurent vivront. (Jean 11, 25)

Les catholiques et les orthodoxes, qui croient et vivent dans le Christ, eux ne meurent jamais, parce qu'ils sont déjà "vivants" en Christ. (11, 26)

C'est bien ce que dit la foi protestante. Un protestant qui meurt, il meurt en Christ et reste mort en Christ ou endormi (comme Lazare) jusqu'au retour de Jésus qui le ressuscitera. "Même s'il meurt, il vivra".

Un catholique et un orthodoxe, lorsqu'il meurt, il reste vivant en Christ car il est déjà ressuscité, ayant participé à la première résurrection, celle du Christ, car en Lui l'amour (la charité) a vaincu la mort. Le catholique et l'orthodoxe ont déjà été rendu participant de la mort et de la résurrection du Christ, par leur participation au mémorial de sa mort et de sa résurrection. Les protestants, quant à eux, s'arrêtent, eux, dans la participation, au repas du jeudi saint puisqu'il ne font mémoire que du "repas" pascal et pas de la passion et résurrection de Jésus.

Les protestants vont se coucher dans la mort le jeudi soir pour ne pas assister à la mort de Jésus et à sa résurrection, tandis que nous nous accompagnons Jésus jusqu'au jardin des olives, jusqu'au golgotha, jusqu'au tombeau pour ressusciter en Lui chaque dimanche.

Du moins c'est ce qu'enseigne la foi protestante. Heureusement pour eux, Jésus n'attend pas le dernier jour pour venir les réveiller puisqu'avant de ressusciter il est descendu réveiller tous ceux qui s'étaient endormis dans la mort et qui l'attendaient au séjour des morts.

Chez nos frères protestants, c'est la foi qui les fait vivre dans l'attente de la résurrection ; cher les catholiques et les orthodoxe, la foi les fait vivre dans cette espérance, mais en même temps par la Charité ils reçoivent ce qu'ils espère : le ciel et ils sont déjà au ciel, même s'ils n'ont pas encore la vision du ciel. Nos frères protestants, quand à eux, ne participant pas au mémorial de la résurrection, ils n'entrent réellement au ciel que le jour de leur mort, avec tous les baptisés catholiques d'ailleurs qui ne participent pas au mémorial de la résurrection du Christ, la célébration de l'Eucharistie.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
 
Pas de salut sans confession?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pas de salut sans confession?
» Le Bon Dieu sans confession ?
» Le bon dieu sans confession pour l'enfp?
» les enfants morts sans baptême
» 2009: En Août - aeronef sans lumieres ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: