DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 MEDITATION SUR L'EGLISE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: MEDITATION SUR L'EGLISE   Jeu 09 Juil 2009, 12:50

Je voulais vous faire partager un extrait du livre de Maria voltorta sur l’Eglise. Maria valtorta est une mystique qui a eu le privilège de recevoir de la part du seigneur l’évangile en long et en large en 10 tomes. Nul n’est tenu de croire que c’est une révélation authentique mais ce texte pourrait constituer une belle médiation pour chacun d’entre nous.

…Mais n'as-tu pas dit que Simon de Jonas en est le Chef, la Pierre , sur laquelle on édifiera ton Église ? Et n'as-tu pas fait comprendre aussi que tu en es la pierre angulaire ? Qui donc en est le chef ? Elle existe ou non cette Église ?" interrompt l'Iscariote.
"Je suis le Chef mystique, Pierre en est le chef visible. Car je retourne au Père en vous laissant la Vie , la Lumière, la Grâce , par ma Parole, par mes souffrances, par le Paraclet qui sera ami de ceux qui m'ont été fidèles. Je suis une chose unique avec mon Église, mon corps spirituel dont je suis la tête. La tête contient le cerveau ou esprit. L'esprit est le siège du savoir, le cerveau est ce qui dirige les mouvements des membres par ses commandements immatériels, qui sont plus puissants pour faire mouvoir les membres que toute autre excitation. Observez un mort dans lequel le cerveau est mort. A-t-il peut-être du mouvement dans ses membres ? Observez quelqu'un qui est complètement idiot. N'est-il pas peut-être inerte au point de ne pas avoir ces rudimentaires mouvements instinctifs que possède l'animal le plus inférieur, le ver que nous écrasons en passant ? Observez quelqu'un chez qui la paralysie a rompu le contact des membres, de un ou plusieurs membres, avec le cerveau. A-t-il peut-être du mouvement dans la partie qui n'a plus de lien vital avec là tête ? 124> Mais si l'esprit dirige par ses ordres immatériels, ce sont les autres organes : yeux, oreilles, langue, nez, peau, qui communiquent les sensations à l'esprit et ce sont les autres parties du corps qui exécutent et font exécuter ce que l'esprit commande, averti par les organes matériels et visibles autant que l'intellect est invisible. Pourrais-je, sans vous dire : asseyez-vous, obtenir que vous vous assoyiez sur la pente de cette montagne ? Même si je pense que je veux que vous vous mettiez assis, vous ne le savez pas tant que je ne traduis pas ma pensée en paroles et que je la dise en me servant de ma langue et de mes lèvres. Pourrais-je Moi-même m'asseoir, si je le pensais seulement parce que je sens la fatigue de mes jambes, mais si celles-ci refusaient de se plier et de me mettre ainsi assis ?
L'esprit a besoin d'organes et de membres pour faire et pour faire faire les opérations que la pensée pense. Ainsi dans le corps spirituel qu'est mon Église, je serai l'Intellect, c'est-à-dire la tête, siège de l'intellect, Pierre et ses collaborateurs seront ceux qui observent les réactions et perçoivent les sensations et les transmettent à l'esprit pour qu'il éclaire et ordonne ce qu'il faut pour le bien de tout le corps et pour que, ensuite, éclairés et dirigés par mon ordre, ils parlent et guident les autres parties du corps. La main qui repousse l'objet qui peut blesser le corps, ou qui éloigne ce qui étant corrompu peut corrompre, le pied qui saute l'obstacle sans vous heurter et vous faire tomber et vous blesser, ont eu l'ordre de le faire de la partie qui dirige. L'enfant, et même l'homme qui est sauvé d'un danger ou qui fait un gain quelconque : instruction, bonnes affaires, mariage, bonne alliance à cause d'un conseil reçu, d'une parole qu'on lui dit, c'est par ce conseil et cette parole qu'il évite de se nuire ou qu'il se fait du bien. Il en sera ainsi dans l'Église. Le chef, et les chefs, guidés par la Divine Pensée et éclairés par la Divine Lumière et instruits par l'Éternelle Parole, donneront les ordres et les conseils, et les membres agiront pour avoir la santé spirituelle et le gain spirituel.

Mon Église existe déjà, parce que déjà elle possède sa Tête surnaturelle et elle a sa Tête divine et elle a ses membres : les disciples. Petite encore : un germe qui se forme, parfaite uniquement dans la Tête qui la dirige, imparfaite dans le reste qui a besoin que Dieu le touche pour être parfaite, et du temps pour grandir. Mais en vérité, je vous dis qu'elle existe déjà et qu'elle est sainte grâce à Celui qui en est le Chef et à la bonne volonté des justes qui la composent. Sainte et invincible. 125> Contre elle se jettera des milliers de fois l'enfer, et il la combattra sous mille formes, l'enfer composé des démons et des hommes-démons, mais il ne prévaudra pas. L'édifice sera inébranlable.
Mais l'édifice n'est pas fait d'une seule pierre. Observez le Temple, là-bas, vaste, beau, dans le soleil couchant. Est-il par hasard fait d'une seule pierre ? C'est un ensemble de pierres qui forment une unité harmonieuse, un tout. On dit : le Temple. C'est-à-dire une unité. Mais cette unité est faite des pierres nombreuses qui l'ont composée et formée. Il aurait été inutile de faire les fondations si elles n'avaient pas dû ensuite soutenir les murs et le toit, si sur elles n'avaient pas dû s'élever les murs. Et il aurait été impossible d'élever les murs et de soutenir le toit si on n'avait pas commencé par faire des fondations solides proportionnées à une si grande masse.

C'est ainsi, avec cette interdépendance des parties, que s'élèvera aussi le nouveau Temple. Au cours des siècles vous l'édifierez en l'appuyant sur les fondements que je lui ai donnés, parfaits, en sa masse. Vous l'édifierez sous la direction de Dieu, avec la bonté des choses employées pour l'élever : des esprits que Dieu habite. Dieu dans votre cœur, afin d'en faire une pierre polie et sans fêlure pour le Temple nouveau. Son Royaume sera établi avec ses lois dans votre esprit. Autrement vous seriez des briques mal cuites, du bois vermoulu, des pierres éclatées et gélives qui ne tiennent pas et que le constructeur, s'il est prudent, rejette, ou qui ne résistent pas, qui cèdent, en faisant écrouler une partie si le constructeur, les constructeurs préposés par le Père à la construction du Temple, sont des constructeurs qui s'idolâtrent, qui se pavanent en leur cœur sans veiller et se fatiguer sur la construction qui s'élève et sur les matériaux employés pour la faire. Constructeurs idolâtres, directeurs idolâtres, gardiens idolâtres, voleurs ! Voleurs de la confiance de Dieu, de l'estime des hommes, voleurs et orgueilleux qui se contentent d'avoir la possibilité de gain, et d'avoir un tas de matériaux, et qui ne font pas attention s'ils sont bons ou mauvais, cause de ruine.

Vous, nouveaux prêtres et scribes du nouveau Temple, écoutez. Malheur à vous, et à ceux qui après vous, s'idolâtreront et ne veilleront pas et ne surveilleront pas eux-mêmes et les autres, les fidèles, pour observer, essayer la bonté des pierres et des boiseries, sans se fier aux apparences, et seront cause de ruines en permettant que des matériaux douteux, ou même tout à fait nuisibles, soient employés pour le Temple, donnant du scandale et provoquant la ruine. 126> Malheur à vous si vous laissez se créer des lézardes et des murailles peu sûres, informes, qui s'écrouleront facilement parce qu'elles ne sont pas en équilibre sur des bases solides et parfaites. Ce n'est pas de Dieu, Fondateur de l'Église, que viendrait le désastre, mais de vous tous et vous en seriez responsables devant le Seigneur et les hommes. Diligence, observation, discernement, prudence ! La pierre, la brique, la poutre faible, qui seraient ruineuses dans un gros mur, peuvent servir et bien servir dans des parties de moindre importance. C'est ainsi que vous devez savoir choisir. Avec charité pour ne pas dégoûter les parties faibles, avec fermeté pour ne pas dégoûter Dieu et ruiner son Édifice. Et si vous vous apercevez qu'une pierre, déjà en place pour soutenir un angle maître, n'est pas bonne ou n'est pas équilibrée, soyez courageux, audacieux, et sachez l'enlever de cette place, mortifiez-la en l'équerrant par le ciseau d'un saint zèle. Si elle crie de douleur, n'importe. Elle vous bénira ensuite, au long des siècles, parce que vous l'aurez sauvée. Déplacez-la, donnez-lui une autre fonction. N'ayez pas peur même de l'éloigner tout à fait si vous voyez qu'elle est un objet de scandale et de ruine, rebelle à votre travail. Mieux vaut peu de pierres que beaucoup de remplissage. Ne vous hâtez pas. Dieu ne se hâte jamais, mais ce qu'il crée est éternel, parce que bien pesé avant l'exécution. A défaut d'être éternel, il doit durer autant que les siècles. Regardez l'Univers. Depuis des siècles, des milliers de siècles, il est comme Dieu l'a fait par des opérations successives. Imitez le Seigneur. Soyez parfaits comme votre Père. Ayez sa Loi en vous, son Royaume en vous, et vous ne faillirez pas
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: MEDITATION SUR L'EGLISE   Jeu 09 Juil 2009, 16:17

Il n'y a rien à méditer. L'Eglise est. N'en déplaise aux laïcards...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MEDITATION SUR L'EGLISE   Jeu 09 Juil 2009, 17:39

Loup Ecossais a écrit:
Il n'y a rien à méditer. L'Eglise est. N'en déplaise aux laïcards...

La messe est dite !!!! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
 
MEDITATION SUR L'EGLISE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet d'une Eglise protestante unie rassemblant luthériens
» (vidéo) Une Prière à méditer pour L'Eglise=Ephraim et Juda
» "Aucune Eglise ne peut s'identifier au Christ"
» le role du diacre dans l'eglise catholique
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: