DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'avenir des semences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'avenir des semences   Jeu 09 Juil 2009, 08:12

Bonjour,

A côté du fil sur Claude Allègre, il m'a paru bon de développer une information de ce matin (Le Monde, site web):

Citation :
En un siècle, les trois quarts de la diversité des plantes cultivées se sont volatilisés. Sur les quelque dix mille plantes vivrières ayant nourri l'humanité, 150 sont encore cultivées et une douzaine procure 80 % de l'alimentation végétale mondiale.........Pour tenter de sauvegarder cette biodiversité, le Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture prévoit la mise en place d'un système de conservation et d'échange multilatéral des semences.........Les 121 Etats membres du Traité sont tombés d'accord sur la création d'un fonds visant à encourager la conservation "en champ" de semences dans les pays en développement et la recherche de variétés résistantes à la sécheresse et aux maladies.

Ca fait tout de même froid dans le dos. Comme dans le fil sur Allègre, qu'elle est la responsabilité de l'homme ?
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Lun 20 Juil 2009, 13:18

bonjour Antoine Henri,

il existe une association qui je crois s'appelle Kokopeli ? (ce doit être le nom d'un patelin en Afrique ?), ils se sont donné pour but de protéger les semences anciennes et surtout les variétés de semences diverses, car l'Afrique subit le dictat de l'agriculture industrielle, et de stas de semences disparaissent, mais en fait elles se sont adaptées aux secteur surtout en Afrique les gens n'avaient pas un gros trafique de transport donc les variétés étaient sélectionnée au cours du temps par petites zone.
mais comme aujourd'hui se sont des semenciers même là bas , les graines ne répondent pas bien et la production est moins bonne mais lutter contre cela c'est pas facile, chaquun se trouve seul ; donc une asso c'est formée et elle a emplifié sont action sur l'Europe, chacun peut devenir membre et s'appliquer a acheter des graines (rares plutôt devenu rare) tu les plantes dans ton jardin et tu t'engage a garder certain pieds pour faire de la graine et leur renvoyer afin qu'ils puissent distribuer a d'autres et empécher la disparition de variété.

mais ils ont des problèmes avec les lois bénéfiques aux semenciers, sous prétexte d'hygiène ect ect, comme ci les vieux avaient eu besoin de cel apour manger chaque jour.


dans mon secteur une asso c'est faite pour les arbres des vergers car même les pros se sont aperçu que a cause des normes pour produire des pommes ui répondent au critères industriels on ne travaillais que sur 4 type de race de pommes (et leurs variantes) mais en cas de maladie si elles disparaisse il n'y a plus de pommes !
alors chacun peut s'engager a leur acheter de veilles race de pommiers et les planter tu est si tu veux sur une liste et ils passent voir comment tu entretiens ils te conseille et en cas de catastrophe tu t'engage a mettre a disposition des fruits des greffons et de jeune s arbre pour le repeuplement.
évidement ces fruits là ont une moins belles apparences et ne sont pas toujours excellent, mais étant différent ils représente un capital génétique autres.

les arbres sélectionnés sont ceux de l'histoire locale, mais tu peux si tu veux avoir des arbres d'autre régions (qui se plaisent plus ou moins) il y a maintenant dans chaque région de France de telles asso pour beaucoup de fruits, la vigne entre autre a une bonne place , car elle a échappée de peu a la catastrophe, grace aux plants Américain.

l'industrialisation engendre l'uniformité et l'appauvrissement des variétés; a nous d ene pas entrer en suivant ce systéme mais il faut de la motivation ; l'amour des générations futur est une bonne motivation !

je me demande parfois si dans l'Eglise on est pas un peu comme les industriel on recherche ce qui va a lamasse et on engendre l'uniformité de ce fait on dépérit.
car on ne sait pas trop accepter la variation de la race spirituelle sans y percevoir une trahison, alors que c'est une croissance !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Lun 20 Juil 2009, 14:21

Antoine-Henri a écrit:
Bonjour,

A côté du fil sur Claude Allègre, il m'a paru bon de développer une information de ce matin (Le Monde, site web):

Citation :
En un siècle, les trois quarts de la diversité des plantes cultivées se sont volatilisés. Sur les quelque dix mille plantes vivrières ayant nourri l'humanité, 150 sont encore cultivées et une douzaine procure 80 % de l'alimentation végétale mondiale.........Pour tenter de sauvegarder cette biodiversité, le Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture prévoit la mise en place d'un système de conservation et d'échange multilatéral des semences.........Les 121 Etats membres du Traité sont tombés d'accord sur la création d'un fonds visant à encourager la conservation "en champ" de semences dans les pays en développement et la recherche de variétés résistantes à la sécheresse et aux maladies.

Ca fait tout de même froid dans le dos. Comme dans le fil sur Allègre, qu'elle est la responsabilité de l'homme ?

Mais non ça fait pas froid dans le dos. L'homme n'est pas responsable de leur disparition, il était responsable de leur profusion. A votre avis, y aurait-il autant de maïs, de blé et de patates, de riz sur Terre si l'homme ne les faisait pas pousser ?
Eh bien tout ce qui est arrivé, c'est que l'homme a commencé à lâcher certaines cultures du passé parce que des variétés importées nourrisaient mieux (on cultive beaucoup moins le navet qu'au moyen-âge, il a presque disparu de nos tables au profit de la patate. Sauf à être un fan du navet (je crois que c'est rare) on ne peut que s'en réjouir !).

En bref, on trouvait beaucoup de ces plantes parce que l'homme les avait développées. Et elles ont disparu (ou presque) parce que l'on a trouvé mieux.

D'ailleurs (et pan dans la tête des végétariens) si demain on cessait de manger de la viande, on assisterait à une quasi-disparition des espèces ovine, bovine et porcine, qui vivent essentiellement de l'élevage humain.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80862
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Lun 20 Juil 2009, 16:44

Philippe Fabry a écrit:
Antoine-Henri a écrit:
Bonjour,

A côté du fil sur Claude Allègre, il m'a paru bon de développer une information de ce matin (Le Monde, site web):

Citation :
En un siècle, les trois quarts de la diversité des plantes cultivées se sont volatilisés. Sur les quelque dix mille plantes vivrières ayant nourri l'humanité, 150 sont encore cultivées et une douzaine procure 80 % de l'alimentation végétale mondiale.........Pour tenter de sauvegarder cette biodiversité, le Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture prévoit la mise en place d'un système de conservation et d'échange multilatéral des semences.........Les 121 Etats membres du Traité sont tombés d'accord sur la création d'un fonds visant à encourager la conservation "en champ" de semences dans les pays en développement et la recherche de variétés résistantes à la sécheresse et aux maladies.

Ca fait tout de même froid dans le dos. Comme dans le fil sur Allègre, qu'elle est la responsabilité de l'homme ?

Mais non ça fait pas froid dans le dos. L'homme n'est pas responsable de leur disparition, il était responsable de leur profusion. A votre avis, y aurait-il autant de maïs, de blé et de patates, de riz sur Terre si l'homme ne les faisait pas pousser ?
Eh bien tout ce qui est arrivé, c'est que l'homme a commencé à lâcher certaines cultures du passé parce que des variétés importées nourrisaient mieux (on cultive beaucoup moins le navet qu'au moyen-âge, il a presque disparu de nos tables au profit de la patate. Sauf à être un fan du navet (je crois que c'est rare) on ne peut que s'en réjouir !).

En bref, on trouvait beaucoup de ces plantes parce que l'homme les avait développées. Et elles ont disparu (ou presque) parce que l'on a trouvé mieux.

D'ailleurs (et pan dans la tête des végétariens) si demain on cessait de manger de la viande, on assisterait à une quasi-disparition des espèces ovine, bovine et porcine, qui vivent essentiellement de l'élevage humain.

Je partage votre réalisme.

D'autre part, en ce qui concerne les VARIÉTÉS dans une même espèce (il y a trente variétés de patates), rien ne disparaît vraiment. L'homme les fit apparaître jadis par sélection artificielle. Tout est présent dans le patrimoine génétique et il suffit de mettre de nouveau ces gènes en valeur.

C'est la technologie OGM qui, par contre, crée du nouveau, mêlant des gènes qui n'auraient pas pu se rencontrer. Bien maîtrisée cette technologie fait gagner un temps énorme à la lente sélection artificielle, de générations en générations.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Lun 20 Juil 2009, 23:25

Même si ce n'est pas forcément en rapport avec le sujet principal.

Je me demande si comme il est dit pour le réchauffement climatique, un changement pur et simple voir même à l'extrême une planète presque invivable pour l'homme, si dans tout cela finalement ce n'est juste pas des angoisses de plus pour le futur.

Enfin ce que je veut dire, c'est que Dieu ne laissera pas périr l'homme dans son environnement, aujourd'hui quel raisonnement au niveau de Dieu peut on trouver sur le futur changement des climats ?

Questions peut être un peu farfelue je me l'accorde. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Mar 21 Juil 2009, 03:12

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Antoine-Henri a écrit:
Bonjour,

A côté du fil sur Claude Allègre, il m'a paru bon de développer une information de ce matin (Le Monde, site web):

Citation :
En un siècle, les trois quarts de la diversité des plantes cultivées se sont volatilisés. Sur les quelque dix mille plantes vivrières ayant nourri l'humanité, 150 sont encore cultivées et une douzaine procure 80 % de l'alimentation végétale mondiale.........Pour tenter de sauvegarder cette biodiversité, le Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture prévoit la mise en place d'un système de conservation et d'échange multilatéral des semences.........Les 121 Etats membres du Traité sont tombés d'accord sur la création d'un fonds visant à encourager la conservation "en champ" de semences dans les pays en développement et la recherche de variétés résistantes à la sécheresse et aux maladies.

Ca fait tout de même froid dans le dos. Comme dans le fil sur Allègre, qu'elle est la responsabilité de l'homme ?

Mais non ça fait pas froid dans le dos. L'homme n'est pas responsable de leur disparition, il était responsable de leur profusion. A votre avis, y aurait-il autant de maïs, de blé et de patates, de riz sur Terre si l'homme ne les faisait pas pousser ?
Eh bien tout ce qui est arrivé, c'est que l'homme a commencé à lâcher certaines cultures du passé parce que des variétés importées nourrisaient mieux (on cultive beaucoup moins le navet qu'au moyen-âge, il a presque disparu de nos tables au profit de la patate. Sauf à être un fan du navet (je crois que c'est rare) on ne peut que s'en réjouir !).

En bref, on trouvait beaucoup de ces plantes parce que l'homme les avait développées. Et elles ont disparu (ou presque) parce que l'on a trouvé mieux.

D'ailleurs (et pan dans la tête des végétariens) si demain on cessait de manger de la viande, on assisterait à une quasi-disparition des espèces ovine, bovine et porcine, qui vivent essentiellement de l'élevage humain.

Je partage votre réalisme.

D'autre part, en ce qui concerne les VARIÉTÉS dans une même espèce (il y a trente variétés de patates), rien ne disparaît vraiment. L'homme les fit apparaître jadis par sélection artificielle. Tout est présent dans le patrimoine génétique et il suffit de mettre de nouveau ces gènes en valeur.

C'est la technologie OGM qui, par contre, crée du nouveau, mêlant des gènes qui n'auraient pas pu se rencontrer. Bien maîtrisée cette technologie fait gagner un temps énorme à la lente sélection artificielle, de générations en générations.

Arnaud bonjour,

je ne suis pas de ton avis sur les OGm lon s'en faut ; quitte a sembler un peu a la lettre il faut se rappeler qu'il est dit a Adam et Eve " tu pourras manger toutes les plantes qui portent semences !";
c'est assez étonnant une telle remarque " qui portent semence !" et justement les OGM ne portent pas de semence, en fait elle le pourrait (peut être ça reste a savoir ! seulement cela n'intéresse pas les producteur d'OGM ainsi ceux qui sèment meurs graines demeurent dépendant d'eux seul pour ressemer l'année d'après !

là on est encore en rupture clair avec une parole donnée , une parole qui précéde l'homme pour le guider et lui éviter les embarras, ça en fait des choses que l'on tronque en disant " oui ho ben c'est pas cela que ça veut dire , ils parlaient pas des OGM en disant cela " ben tiens donc même si ce sont des Anges (des Puissances Céleste) qui ont donné les instructions leurs paroles atteignaient déja les problémes OGM par les quels on se tente nous même, donc ils ont adressé un message au travers du temps et au delà.

attention de ne pas brader ces paroles car encore un coup on va le payer cher ; comme s'en était rendu compte Saint Exupéri " la terre on ne la reçoit pas de nos parents on l'emprunte a nos enfants !".

l'homme a reçu un capital a faire fructifier avec l'aide Fraternel du Ciel pas a traficoter avec ses caprices et fantasmes. mais on s'en bas l'œil ; on peut s'attendre a de beaux résultats encore un coup, surtout que c'est fait dans un but mercantile d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80862
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Mar 21 Juil 2009, 08:05

Citation :
[quote="Théodéric"] en fait elle le pourrait (peut être ça reste a savoir ! seulement cela n'intéresse pas les producteur d'OGM ainsi ceux qui sèment meurs graines demeurent dépendant d'eux seul pour ressemer l'année d'après !

Ne vous inquiétez pas. Cela sera régulé. Évidemment, certains semenciers ont essayé de rendre stérile leurs OGM pour en garder l'exclusivité. Ils ont été contourné par la concurrence.

Des lois mondiales sont en cours de réflexion sur cette question du brevet sur le vivant.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Mar 21 Juil 2009, 11:05

Arnaud Dumouch a écrit:
Des lois mondiales

!!!! affraid affraid affraid C'est la tour de Babel qui se reconstruit ?
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Mar 21 Juil 2009, 11:10

Acri a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Des lois mondiales

!!!! affraid affraid affraid C'est la tour de Babel qui se reconstruit ?

Evidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80862
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Mar 21 Juil 2009, 17:29

Acri a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Des lois mondiales

!!!! affraid affraid affraid C'est la tour de Babel qui se reconstruit ?

Pas à cause des lois mondiales qui sont importantes et de bon sens.

Mais à cause de ce qu'en fera l'orgueil de l'homme, ayant retrouvé sa toute puissance ... Mais c'est un autre problème, spirituel celui-là.

Au plan politique et économique, il est évident, dit le pape Benoît XVI dans sa dernière encyclique, qu'il faut des lois mondiales qui tempèrent les excès actuels.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Mar 21 Juil 2009, 18:22

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :

Ne vous inquiétez pas. Cela sera régulé. Évidemment, certains semenciers ont essayé de rendre stérile leurs OGM pour en garder l'exclusivité. Ils ont été contourné par la concurrence.

Des lois mondiales sont en cours de réflexion sur cette question du brevet sur le vivant
.
Soyez précis, cher Arnaud, il ne s'agit en aucun cas de "lois" mais de "conventions" humaines, qui ne sont d'ailleurs fondées sur aucun principe stable et donc source d'erreur et de destruction - c'est-à-dire de malheur assuré !
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Mar 21 Juil 2009, 18:40

Arnaud Dumouch a écrit:
Acri a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Des lois mondiales

!!!! affraid affraid affraid C'est la tour de Babel qui se reconstruit ?

Pas à cause des lois mondiales qui sont importantes et de bon sens.

Mais à cause de ce qu'en fera l'orgueil de l'homme, ayant retrouvé sa toute puissance ... Mais c'est un autre problème, spirituel celui-là.

Au plan politique et économique, il est évident, dit le pape Benoît XVI dans sa dernière encyclique, qu'il faut des lois mondiales qui tempèrent les excès actuels.
Mon cher Arnaud, vous confondez vos désirs et vos fantasmes avec la réalité.
Quand sa Sainteté le Pape Benoît XVI s'exprime es-qualité, ses propos sont d'un tout autre ordre et n'ont absolument aucun rapport et ne sont comparables en rien avec les discours de nos baratineurs de politiques dont les vues se limitent à celle de V.R.P. multicartes.
Les lois dont il parle sont issues de principes immuables. Il s'agit là des lois établies par Dieu et non de simples conventions humaines.
C'est d'ailleurs par cette attitude seule que l'on peut comprendre le vrai sens de l' "infaillibilité" pontificale.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80862
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Mar 21 Juil 2009, 20:18

Cher Lephenix,

Lisez juste un tout petit peu la dernière encyclique du pape.

vous verrez que le pape parle de la crise financière et de la nécessité de lois qui, concrètement, au niveau mondial, empêche ce genre de bulle de se créer.

il ne fait pas que voler dans les hautes sphères des principes universels, comme d'ailleurs Léon XIII dans "Rerum novarum".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Mar 21 Juil 2009, 23:40

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Lephenix,

Lisez juste un tout petit peu la dernière encyclique du pape.

vous verrez que le pape parle de la crise financière et de la nécessité de lois qui, concrètement, au niveau mondial, empêche ce genre de bulle de se créer.

il ne fait pas que voler dans les hautes sphères des principes universels, comme d'ailleurs Léon XIII dans "Rerum novarum".

Normal : es-qualité (entre-autre) de chef de la religion catholique, religion qui s'adresse donc à tous, il se doit de s'exprimer de manière compréhensible, autant que faire se peut, c'est-à-dire dans un langage accessible à tous ... ce qui n'est pas une mince affaire, n'est-ce pas cher Arnaud ? ... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80862
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Mer 22 Juil 2009, 06:52

drunken

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Mer 22 Juil 2009, 08:51

Le sujet traité s'est éloigné de celui que j'avais lancé.

Je pensais qu'on allait rester dans le domaine de la science, de la société de consommation, des bouleversements écologiques, .....

Que vient faire le Saint Père dans ce débat ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80862
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Mer 22 Juil 2009, 12:25

Antoine-Henri a écrit:
Le sujet traité s'est éloigné de celui que j'avais lancé.

Je pensais qu'on allait rester dans le domaine de la science, de la société de consommation, des bouleversements écologiques, .....

Que vient faire le Saint Père dans ce débat ?

Thumright

Cher Antoine-Henri,

Les progrès du décryptage de l'ADN semblent indiquer son immense variabilité autour de grandes structures stables.

Si c'est le cas, l'avenir montrera que, en fait, aucune grande espèce n'a vraiment disparu (sauf au post cambrien) mais que tout est une question de déclinaisons de quelques variables dans les grandes classes de vivants.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Mer 22 Juil 2009, 19:32

Pour étayer l' "optimisme" d'arnaud :

Monsanto à Babylone

L’agriculture millénaire irakienne détruite par les multinationales agro-alimentaires US

“Contrôlez le pétrole, et vous contrôlez des nations entières ; contrôlez le système alimentaire, et vous contrôlez les populations.” Henry Kissinger

C’est au coeur de la Mésopotamie qu’a été inventée l’agriculture – avec un système d’irrigation sophistiqué –, voici plus de dix mille ans.

La plaine alluviale exceptionnellement fertile située entre le Tigre et l’Euphrate offre des conditions idéales pour la culture des céréales. C’est là qu’est apparu le blé sauvage dans l’Antiquité.

On y faisait pousser presque toutes les variétés connues aujourd’hui dans le monde (plus de 200.000). Les palmiers dattiers, autre ressource vitale du pays, abritaient des plantes potagères très variées.

Les “semences de la démocratie” *

Depuis son invasion en 2003, l’Irak n’a pas été seulement spolié de sa souveraineté politique, de son patrimoine
archéologique, de ses ressources pétrolières, mais aussi de sa souveraineté alimentaire.

En violation de la Constitution irakienne et des conventions de La Haye et de Genève, qui stipulent que l’occupant doit respecter la juridiction du pays occupé, l’administrateur provisoire Paul Bremer a édicté, avant l’installation d’un gouvernement fantoche par Washington, cent ordonnances scélérates qui ont force de loi.

L’ordonnance 81 du 26 avril 2004 a livré le pays en pâture aux nécro-entreprises géantes qui contrôlent le commerce mondial des graines, comme Monsanto (le fabriquant de l’agent Orange).

Elle conduit à la destruction irréversible de l’agriculture irakienne. L’Afghanistan avait subi le même sort en 2002.

Biopiratage dans le jardin d’Eden

Cette circulaire, rédigée de façon très perverse, a institué de fait l’obligation pour les fermiers irakiens d’acheter
chaque année une licence et des semences transgéniques aux multinationales US, alors que la juridiction
irakienne interdisait toute privatisation des ressources biologiques.

La règle de “Protection des variétés des plantes” (PVP), au centre de cette loi, ne traite pas de biodiversité, mais de la protection des intérêts commerciaux des transnationales semencières. Pour être qualifiées, les plantes doivent être “nouvelles, distinctes, uniformes et stables”, des critères que les plantes irakiennes ne peuvent pas remplir.

Ces sociétés étrangères détiennent un droit de propriété intellectuelle qui leur concède pendant vingt ans le
monopole sur la production, la reproduction, la vente, l’exportation, l’importation et le stockage de toutes les
semences génétiquement modifiées et les variétés de plantes “similaires”.

Monsanto a fait un hold-up sur les semences de l’Irak pour les modifier génétiquement et les breveter. Ainsi, les agriculteurs sont maintenant contraints de payer pour pouvoir cultiver des céréales qu’ils semaient depuis des millénaires !

Les fermiers irakiens rançonnés par les géants semenciers

Cette ordonnance a rendu illégales les traditions antiques de sélection des meilleures semences par les agriculteurs afin de les réutiliser d’une année sur l’autre, et d’échanges entre voisins. (Selon la FAO, 97 % des fermiers irakiens réutilisaient encore leurs graines, ou les achetaient sur le marché local en 2002.)

Par croisements, ils avaient créé des variétés hybrides adaptées au dur climat de la région. Les agriculteurs “coupables” d’avoir semé des graines non achetées, ou dont le champ aurait été contaminé, encourent de fortes amendes, voire des peines d’emprisonnement, et la destruction de leurs récoltes, de leurs outils et de leurs installations !

Le terrorisme alimentaire pratiqué par les multinationales comme Monsanto dans les pays qu’elles colonisent a
conduit au suicide de milliers de paysans de par le monde – ruinés par l’achat annuel de semences transgéniques
et des pesticides, herbicides et fongicides très toxiques qui leur sont nécessairement associés.

Les bombardements incessants depuis 1991 avec des armes à l’uranium appauvri – qui ont transformé le pays en une vaste déchet terie radioactive – et l’embargo de treize ans avaient déjà commencé de détruire l’agriculture irakienne (anéantissement du système d’irrigation, du matériel agricole et des palmiers dattiers).

De 1990 (date de l’instauration des sanctions) à 2003, le volume de la production de céréales avait diminué de moitié.

Vers le contrôle total de la chaîne alimentaire de l’Irak par les transnationales américaines

En plus de subir les exactions quotidiennes des occupants, les fermiers irakiens, devenus des serfs, sont désormais condamnés à produire des plantes artificielles, destinées pour moitié à l’exportation mondiale (ou aux troupes d’occupation, comme les variétés de blé réservées à la fabrication de pâtes, étrangères au régime alimentaire irakien), au seul bénéfice de Monsanto et consorts. Ceci alors même que la population irakienne souffre de la faim.

Les chimères issues des nécro-technologies représentent un très grave danger sur les plans environnemental, sanitaire, économique et éthique. Ils entraînent une pollution environnementale aussi irréversible que celle qui a été provoquée par l’uranium appauvri.

Ils peuvent par ailleurs être utilisés dans le cadre de guerres biologiques ou bactériologiques silencieuses(1).

Les OGM constituent l’une des principales armes des instigateurs du Nouvel Ordre Mondial, pour asservir, l’une
après l’autre, les populations du monde entier. L’Irak est devenu le nouveau laboratoire en grandeur réelle de cet
instrument de domination diabolique, et les Irakiens, les cobayes. Joëlle PENOCHET (extrait de Votre Santé n° 103)

* “Nous sommes en Irak pour y répandre les semences de la démocratie de façon à ce qu’elles y prospèrent et se propagent dans toute la région où règne l’autoritarisme.” (George Bush) ...... (Un marrant ce Bush, vous trouvez pas ? :mdr: )

1. Cf. les articles de Mae Wang Ho et Joe Cumming, de l’Institute of Science in Society (ISIS).

Sources : articles de F.W. Engdahl, Stephan Lendman, Jeffrey Smith, Jeremy Smith, Michel Chossudovsky et Ghali Hassan sur :

http://globalresearch.ca/

intéressant aussi : http://votre-sante.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80862
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Mer 22 Juil 2009, 20:27

Pfff ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'avenir des semences   Jeu 23 Juil 2009, 02:40

Invité a écrit:
Le sujet traité s'est éloigné de celui que j'avais lancé.

Je pensais qu'on allait rester dans le domaine de la science, de la société de consommation, des bouleversements écologiques, .....

Que vient faire le Saint Père dans ce débat ?

Bonjour invité ;

que vient faire le Saint Père dans ce débat ?

bah tiens y vient casser la croute , pourquoi y mangerait pas un morceau avec nous !? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
L'avenir des semences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le CRAC contre Avenir & JC Decaux
» L'avenir de la Chine
» pas d'avenir...
» Avenir apres DUT ???
» L'Avenir selon les illuminaties selon Jacuqes Attali

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: