DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un sondage a été effectué dans le sarcophage de Saint-Paul-hors-les-Murs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Un sondage a été effectué dans le sarcophage de Saint-Paul-hors-les-Murs   Lun 29 Juin 2009, 23:31

Un sondage a été effectué dans le sarcophage de Saint-Paul-hors-les-Murs


Homélie de clôture de l’Année Saint-Paul

ROME, Dimanche 28 juin 2009 (ZENIT.org) - Un sondage a été effectué dans le sarcophage de Saint-Paul-hors-les-Murs, annonce Benoît XVI : les résultats confirment la tradition séculaire.
Benoît XVI a en effet conclu ce soir, en la basilique papale de Saint-Paul-hors-les-Murs, l'Année Saint-Paul, lors des premières vêpres de la solennité des saints patrons de l'Eglise de Rome, Pierre et Paul. Une année qui a marqué le bimillénaire de la naissance de l'Apôtre des Nations.
Dans son homélie, Benoît XVI a confirmé ce que la rumeur annonçait déjà en mai 2007 : un sondage a été effectué dans le sarcophage de pierre, qui se trouve sous l'autel et son baldaquin.
« L'année commémorative de la naissance de saint Paul se conclut ce soir, a rappelé Benoît XVI. Nous sommes rassemblés auprès de la tombe de l'apôtre dont le sarcophage, conservé sous l'autel papal, a récemment fait l'objet d'une analyse scientifique attentive », a annoncé le pape.
Benoît XVI a décrit ainsi l'enquête et son résultat : « dans le sarcophage, qui n'a jamais été ouvert depuis tant de siècles, a été pratiquée une toute petite perforation pour introduire une sonde spéciale, grâce à laquelle ont été relevées des traces d'un tissu précieux en lin coloré de pourpre, laminé d'or fin, et d'un tissu de couleur bleu avec des filaments de lin ».
Mais ce n'est pas tout. Le pape ajouté que l'on a relevé « la présence de grains d'encens rouge », de « substances protéiques et calcaires » et de « fragments d'os », qui ont été soumis à l'examen du carbone 14 effectué « par des experts ignorant leur provenance » : ils ont conclu qu'il s'agissait d'ossements appartenant à « une personne ayant vécu entre le 1er et le 2e siècle ».
Pour Benoît XVI, « cela semble confirmer la tradition unanime et incontestée qu'il s'agisse des restes mortels de l'apôtre Paul ».
« Tout ceci, a confié le pape, remplit notre esprit d'une émotion profonde. Beaucoup de personnes ont, au cours de ces mois, suivi les voies - extérieures et intérieures plus encore - que l'Apôtre a parcourues pendant sa vie : la voie de Damas, à la rencontre du Ressuscité, les voies du monde méditerranéen, qu'il a traversé, avec le flambeau de l'Evangile, rencontrant contradictions et adhésions, jusqu'au martyre, par lequel il appartient pour toujours à l'Eglise de Rome ».
Rappelons que le sarcophage a été mis à jour en décembre 2006, à la suite de la campagne de quatre ans de fouilles conduites des archéologues du Vatican sous la direction de Giorgio Filippi. Elles avaient permis de mettre au jour cette inscription en latin : « Paul apôtre martyr » (« Paulo Apostolo Mart »). Mais le sarcophage, en pierre, de quelque 25 cm d'épaisseur n'a pas été ouvert.
Le cardinal Andrea Cordero Lanza di Montezemolo, archiprêtre de la basilique papale, a indiqué, vendredi dernier, que les travaux impliqueraient le déplacement de l'autel et du baldaquin, et qu'elles n'étaient donc pas possibles pendant l'Année Saint-Paul.
« Nous avons effectué des radiographies, mais les parois du sarcophage étaient trop épaisses pour que l'on puisse voir quelque chose », a-t-il précisé lors d'une conférence de presse faisant le bilan de l'année Saint-Paul, laissant à Benoît XVI l'annonce du résultat, ce dimanche, des sondages plus précis effectués en mai 2007.
La plaque de marbre indiquant le nom de l'apôtre est percée de trois trous qui servaient peut-être à faire passer des mouchoirs ou des linges, selon la pratique - du vivant de Paul - décrite dans les Actes des apôtres: « Dieu faisait par les mains de Paul des miracles peu ordinaires, à tel point même qu'on appliquait sur les malades des mouchoirs ou des linges qui avaient touché son corps : les maladies les quittaient alors et les esprits mauvais s'en allaient » (Actes 19, 11-12).

Anita S. Bourdin

http://www.zenit.org/rssfrench-21408
Revenir en haut Aller en bas
 
Un sondage a été effectué dans le sarcophage de Saint-Paul-hors-les-Murs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Texte trouvé dans la Cathédrale Saint-Paul
» Viens dans nos coeurs,Esprit Saint
» La boite à chat
» Examen de la lettre de Paul aux Romains chapitre 9
» Obéissez à vos conducteurs et soumettez-vous à eux (Hébreux 13:17)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: