DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 03:21

DES PRÊTRES MARIES?
DES FEMMES PRÊTRES?




Le 18 juin est paru dans "La Croix"
un sondage Sofres disant qu'une majorité de catholiques serait favorable à des
femmes prêtres ou au mariage des prêtres. Or, vouloir que les femmes puissent
être ordonnées prêtres, ou vouloir que des prêtres puissent être mariés atteste
d'une grave perte de la notion de sacerdoce chez des fidèles qui se veulent
catholiques. Beaucoup ne savent plus, aujourd'hui, ce qu'est le ministère
sacerdotal.
La prêtrise, contrairement à ce que croient de nombreux fidèles, n'est pas une
"fonction": elle un "état" de vie librement accepté et
assumé. Quand un homme se marie, il choisit librement un état de vie qui
implique pour lui d'assumer les fonctions d'époux, de père, d'éducateur des
enfants... etc. On ne choisit pas de devenir époux ou épouse comme on choisit
d'être boulanger ou fraiseur... On est boulanger ou fraiseur durant le temps
légal de travail, et après on passe à autre chose. On est époux tout le temps,
toute sa vie. Il en est de même pour la prêtrise au sens catholique du terme:
la prêtrise est d'abord un état de vie et non une fonction qui donnerait des
droits ou des privilèges. Or la prêtrise, en tant qu'état de vie, oblige à deux
choses: une disponibilité totale dépassant le cadre d'une famille, et une vie
identifié à celle du Christ. Cette identité essentielle est telle que le
prêtre, à la messe, dit bien: "ceci est MON corps..." et non pas
"ceci est le corps du Christ". "MON": le prêtre est ici
totalement identifié à celui dont il est le ministre. Si l'on perd ceci de vue,
alors le prêtre devient effectivement un homme comme les autres: il peut
s'adapter au comportement de ses "potes", il peut se faire tutoyer et
appeler par son prénom, il peut se marier ou se "pacser" et le jour
où il est fatigué ou malade, il peut demander à sa femme (ou à son "petit
copain", puisqu'il faut bien vivre avec son temps) d' "animer"
la messe à sa place... S'il ne s'agit que d' "animer".
Mais selon l'enseignement reçu du Christ et transmis par l'Eglise fidèle à la
foi reçue des Apôtres, ce n'est pas du tout de cela qu'il s'agit. Un homme ne
choisit lui-même pas d'être prêtre. C'est l'Eglise, par le biais de l'évêque,
qui le choisit et l'invite à dire "oui" à l'appel qu'il a un jour
entendu. Ce "oui" répondu à l'invitation de l'évêque est une réponse
libre et responsable qui nécessite une réflexion préalable et une grande
maturité. C'est cette maturité qui fait que l'homme qui répond "oui, me
voici" accepte de s'associer pleinement au ministère de Jésus. Ce n'est
pas une association qui dure 35 heures ou qui ressemblerait à un
"pacs" - on vit ensemble mais sans qu'il soit question de fidélité -,
mais c'est une alliance qui saisit toutes les composantes de la vie humaine:
l'amour, l'affection, la sexualité.
Si l'exercice du sacerdoce se limite à gérer le bien matériel des paroisses et
à animer des réunions de secteur, une femme peut très bien être prêtre: elle
exercera la "fonction" aussi bien que n'importe quel homme... et
peut-être même mieux. Mais le prêtre n'est pas un "fonctionnaire"
paroissial; il n'est pas qu'un gentil organisateur de kermesses - d'ailleurs il
réussit généralement fort mal dans ce domaine -. Il est avant tout "en
état permanent de représentance de Dieu". Il est "le représentant de
Dieu sur terre", disait-on autrefois. Ce qui est parfaitement exact mais a
été perdu de vue dans nos sociétés matérialistes où la foi se perd et où les
connaissances religieuses se font de plus en plus vagues.
Cette notion de l' "état sacerdotal" est tellement enracinée dans la
foi chrétienne, tellement au coeur de l'enseignement même du Christ, que
l'Eglise a toujours su qu'un prêtre, même mécréant, incroyant, voleur,
libidineux... célèbre validement les sacrements lorsqu'il a l'intention de
faire ce que veut faire l'Eglise. C'est bien la preuve que le prêtre ne
s'appartient plus: il est l' "instrument" par lequel Dieu agit au
milieu des hommes. Prenons un exemple. Beethoven a composé des sonates pour
piano. Si un artiste médiocre joue l'une de ces sonates sur un piano
désaccordé, l'auditeur n'entendra rien de très beau. Cependant, l'incompétence
de l'artiste ou la défaillance de l'instrument enlève-t-elle quelque chose à la
qualité de l'oeuvre de Beethoven? Non. Viendra-t-il à l'idée de quelqu'un de
vouloir interpréter cette sonate sur un violon alors qu'elle a été écrite tout
spécialement pour le piano? Non.
Comme dans l'exemple de Beethoven et du piano désaccordé, dans le cas de la
prêtrise, la faiblesse de l'homme qui exerce le sacerdoce n'amoindrit pas la
puissance de l'oeuvre accomplie par Dieu. Et si la partition écrite par le
Seigneur a été composée pour être interprétée par des hommes, il ne convient
pas qu'elle soit interprétée par des femmes: la vérité du sacerdoce doit passer
avant nos arrangements à courte vue, car la prêtrise n'est ni adaptable ni
interchangeable au nom d'une prétendue "tolérance" que beaucoup
confondent avec un relativisme qui ignore la vérité objective.
Si Beethoven a composé pour le piano, on n'ira pas chercher un violoniste pour
interpréter son oeuvre... Non pas que le violoniste soit moins bon que le
pianiste, mais parce qu'un concerto écrit pour piano ne se joue pas au violon.
Si le Christ a voulu que son sacerdoce ministériel soit exercé par des hommes,
ce n'est pas à nous de décider qu'il soit exercé par des femmes. Non pas qu'une
femme soit moins compétente qu'un homme, mais simplement parce que l'homme et
la femme ont à exercer des fonctions différentes qui ne doivent pas être
confondues dans la mesure où elles sont d'une efficacité plus grande
lorsqu'elles demeurent complémentaires.
En instituant le sacerdoce, au cours de la dernière Cène, Jésus a expressément
demandé que sa partition soit jouée par des hommes. Il ne revient donc ni à
l'Eglise, ni à chacun d'entre nous, de trahir sa volonté en falsifiant sa
partition. C'est ainsi: dans le projet de Dieu pour l'humanité, l'homme et la
femme n'ont pas une nature interchangeable, et le sacerdoce ministériel
accompli au nom et à la place du Christ n'est pas réductible à l'exercice d'une
chargé asexuée.
On répond que, pourtant, chez les Protestants, les femmes peuvent être pasteurs
et que les pasteurs peuvent se marier. Cet argument que l'on trouve souvent
dans la bouche des fidèles catholiques, montre la méconnaissance qu'ils ont de
leur propre religion. Dans le Protestantisme, la notion de sacerdoce
ministériel - c'est-à-dire de prêtrise - n'existe pas. Le pasteur n'est pas un
prêtre: il est un lecteur-prédicateur dont la compétence est affirmée par le
port de la toge du théologien. Martin Luther avait d'ailleurs bien vu les
choses. En bon théologien attaché à l'enseignement de la Bible, il savait bien
quelle doit être la spécificité du sacerdoce ministériel. Mais comme il
estimait cette spécificité trop exigeante - à tous les points de vue -, il a
simplement supprimé la notion de prêtrise. Du coup, il a été obligé de
supprimer aussi certains sacrements: dans le protestantisme, il n'y a plus ni
Eucharistie, ni Pénitence, ni Sacrement des Mourants... Ayant aboli le
sacerdoce ministériel Martin Luther se devait, en toute logique, de supprimer
la "messe papiste": plus de prêtre, plus de messe. Il a alors remplacé
la célébration eucharistique par la Cène, qui n'est pas, comme chez les
catholiques, la réactualisation du sacrifice du Calvaire, mais juste une façon
de "faire mémoire" des faits passés de manière totalement symbolique.

Alors que le prêtre catholique donne la communion en disant à chaque fidèle
"le corps du Christ", ce qui est une claire affirmation de la réalité
eucharistique, le pasteur protestant donne le pain et le vin en ne disant rien,
laissant chacun totalement libre d'y voir ce qu'il veut bien y voir. (On peut
d'ailleurs penser que de bricolages liturgiques en bricolages
liturgiques, la réalité de l'Eucharistie est devenue moins affirmée, ce qui
fait que de plus en plus de catholiques reçoivent aujourd'hui la communion à la
façon des fidèles protestants, sans voir dans l'hostie autre chose qu'un
symbole...)
En conclusion, on peut dire que s'il y a actuellement tant de confusions
touchant à la notion de prêtrise (et aussi tant de réactions épidermiques dès
qu'un évêque remet les choses à leur place concernant un curé vivant en
concubinage), c'est peut etre parce que les bricolages liturgiques ont conduit
les fidèles catholiques à penser que désormais, chacun pouvait se fabriquer une
religion à la carte, celle qui nous arrange, avec un peu de ça et un peu de ci,
en fonction des modes: des femmes-prêtres? Pourquoi pas. Des prêtres concubins?
Pourquoi pas. L'émotionnel devrait-il désormais tenir lieu de saine réflexion?
On ne construit pas la foi catholique en l'adaptant aux tendances du jour: les
Evangiles n'ont pas été écrits après consultation de Madame Soleil, et le
relativisme ne saurait en aucun cas devenir le propre d'une religion qui veut
enseigner aux hommes quel est le sens véritable de leur existence.
Revenir en haut Aller en bas
Turquoise



Féminin Messages : 1392
Inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 10:44

Je suis d'accord avec toi et de plus, le fait d'ordonner des femmes prêtre ne ferait que prolonger le problème. Je ne sais pas en France, mais ici, les prêtre doivent administrer leur paroisse (des fois plus que une à cause du manque de prêtre) en plus de leur sacerdoce. C'est très lourd et la plupart sont âgé. Comme il n'y a pas de relève, cela oblige les laics à s'engager davantage (par ex: donner le sacrement du baptême). Je trouve que c'est un bien! Laisons souffler l'Esprit Saint dans la direction qu'Il souhaite pour son Église et prions pour elle!
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 11:02

On ne peut ordonner des femmes prêtres car c'est par la femme que le péché est entré dans le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5058
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 11:03

Ce qu'il y a de vraiment surprenant, tient dans le fait qu'on ignore que dans l'Eglise catholique ont peut être ordonné et marié.

Cela depuis plus de quarante ans,
et qu'il y a des milliers de personnes dans ce cas en France.

Est-ce dans les sondages ? Non
Est-ce dans les émissions de télé ? Non

Pourquoi cette ignorance ? Car c'est quand on approfondi la question, que l'on trouve la réponse à l'une et l'autre proposition (prêtres mariés et femmes prêtres).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Turquoise



Féminin Messages : 1392
Inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 11:13

Valtortiste91 a écrit:
Ce qu'il y a de vraiment surprenant, tient dans le fait qu'on ignore que dans l'Eglise catholique ont peut être ordonné et marié.

Cela depuis plus de quarante ans,
et qu'il y a des milliers de personnes dans ce cas en France.

Est-ce dans les sondages ? Non
Est-ce dans les émissions de télé ? Non

Pourquoi cette ignorance ? Car c'est quand on approfondi la question, que l'on trouve la réponse à l'une et l'autre proposition (prêtres mariés et femmes prêtres).

Cher Valtortiste,
aurais-tu une référence de cela, je l'ignorait complètement!
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 11:34

C'est faux : on peut être ordonné et veuf.

Les prêtres font voeu de chasteté. Or le mariage interdit de se soustraire aux demandes du conjoint.

Donc on ne peut être à la fois chaste et marié.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 11:37

Jésus Christ est mon pote a écrit:

Les prêtres font voeu de chasteté.
Non, ils font voeu de célibat, pas de chasteté.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 12:05

Jésus Christ est mon pote a écrit:
C'est faux : on peut être ordonné et veuf.

Les prêtres font voeu de chasteté. Or le mariage interdit de se soustraire aux demandes du conjoint.

Donc on ne peut être à la fois chaste et marié.

Cela dépend de ce que l'on entend par chasteté dans le cadre du couple. Il me semble qu'entre conjoints, la chasteté évoque plus la mesure que l'abstinence.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 12:20

La chasteté, c'est l'abstinence. Il n'y a pas de voeu de chasteté dans le mariage mais un voeu de fidélité.

Louis a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:

Les prêtres font voeu de chasteté.
Non, ils font voeu de célibat, pas de chasteté.

Ils ont donc le droit de sauter sur leur paroisiennes ?
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5058
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 12:21

Turquoise a écrit:
Cher Valtortiste,
aurais-tu une référence de cela, je l'ignorait complètement!

J'ai volontairement gardé une ambiguïté sur "l'ordination" : ce sont les diacres permanents. Souvent mariés, ils sont ordonnés en présence de leur femme à qui l'évêque demande l'accord.
Les bulletins diocésains annoncent "l'ordination" de tel ou tel diacre permanent. Ils sont quelques milliers en France.

Les diacres permanents ne sont pas les prêtres. Oui, mais quelle est la différence ?

- Les diacres ont un rôle qui les apparentent, peu ou prou, à des pasteurs, des immans ou des rabbins. Rien ne leur interdit de prendre en charge une communauté, rien ne les empêche de prêcher ou de conduire la prière collective (je l'ai moi-même fait dans le cadre d'une ADAP (assemblée du dimanche en absence de prêtre). Ainsi donc ont peut réaliser une vocation en étant marié, mais personne n'en parle. Et pour cause : on ne pourrait plus polémiquer !

- Ce qui n'est pas possible au diacre permanentt, c'est de concrétiser le sacrement de l'Eucharistie, qui chez les catholiques est REELLEMENT le corps et le sang du Christ (et non apparence comme dans le protestantisme). De même le sacrement de la Réconciliation ne leur est pas accessible. C'est cette différence, qui fait qu'un prêtre s'apparente au Christ pour la fonction sacramentelle. On sait qu'elle ne leur est pas réservée exclusivement puisqu'un baptisé peut baptiser et que les mariés sont les acteurs de leur propre sacrement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 12:33

suite à ce message ,un ami m'a repondu cela :

Merci Freddy pour votre excellente mise au point.


Au fond, peu de gens savent vraiment le point de vue que
vous exprimez, même chez les catholiques.


Et ceci me pose une question :" Est-ce d'une religion que
nous avons besoin ? Ou est-ce la vie du Saint-Esprit, comme l'ont reçue les
premiers chrétiens, qu'il nous faut absolument retrouver ?"


Si c'est la vie, alors les jours de la religion sont
comptés...et c'est peut-être ce que nous devinons tous. Les religions ne sont
que des rites (pas plus justifiables que ceux du judaïsme) et Jésus est venu
ABOLIR ou transfigurer les rites en VIE SPIRITUELLE et proximité directe avec
son Père. Et n'oublions pas la venue du SAINT-ESPRIT à la Pentecôte, qui devrait
être la vraie recherhe que chacun de nous doit refaire à son tour, pour être à
la fois dans la présence continue avec Dieu, et à son service en tous lieux et
toute situation de vie...(marié ou célibataire, etc).


Votre texte est une excellente mise au point sur ce que
devrait être la religion catholique...mais est-ce bien cela que Jésus voulait,
au soir où Il rompit le pain avec eux ? Voilà la vraie question à poser aux
catholiques et...aux protestants !


Bien fraternellement dans Son Amour,



Qu'en pensez vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 12:36

Jésus Christ est mon pote a écrit:
C'est faux : on peut être ordonné et veuf.

Les prêtres font voeu de chasteté. Or le mariage interdit de se soustraire aux demandes du conjoint.

Donc on ne peut être à la fois chaste et marié.
Comme beaucoup vous confondez chasteté et abstinence.

La chasteté dans un couple consiste pour chacun des conjoints à une attitude du coeur, des pensées et des actes.
Par exemple ne pas désirer une autre personne que son conjoint et commencer à phantasmer. Ou regarder des films ou des revues pornos. Etc, etc, les exemples ne manquent pas !

Pour un couple l'abstinence (sexuelle) est l'arrêt de rapports sexuels pour une période.

Le célibat, au moins dans son acception chrétienne, implique la chasteté et l'abstinence.
Un prêtre et un(e) religieux(se) font voeu de célibat, donc implicitement de chasteté et d'abstinence. Sinon cela est contre-évangélique si le voeu de célibat n'implique pas ces deux notions en même temps.


Dernière édition par Jeb le Lun 22 Juin 2009, 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 12:37

Valtortiste91 a écrit:
Cher Valtortiste,

Voltoriste je ne sais pas si c'est vous qui tient le site de maria valtorta , si c'est vous je vous ai envoyé un email mais surement que vous n'avez pas eu le temps de la repondre .C'etait pour savoir si vous ne seriez pas sous titre en francais les video que vous avez publiez sur la colloque au sujet de Maria de valtorta. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 12:40

fredsinam a écrit:
suite à ce message ,un ami m'a repondu cela :

Merci Freddy pour votre excellente mise au point.



Au fond, peu de gens savent vraiment le point de vue que
vous exprimez, même chez les catholiques.



Et ceci me pose une question :" Est-ce d'une religion que
nous avons besoin ? Ou est-ce la vie du Saint-Esprit, comme l'ont reçue les
premiers chrétiens, qu'il nous faut absolument retrouver ?"



Si c'est la vie, alors les jours de la religion sont
comptés...et c'est peut-être ce que nous devinons tous. Les religions ne sont
que des rites (pas plus justifiables que ceux du judaïsme) et Jésus est venu
ABOLIR ou transfigurer les rites en VIE SPIRITUELLE et proximité directe avec
son Père. Et n'oublions pas la venue du SAINT-ESPRIT à la Pentecôte, qui devrait
être la vraie recherhe que chacun de nous doit refaire à son tour, pour être à
la fois dans la présence continue avec Dieu, et à son service en tous lieux et
toute situation de vie...(marié ou célibataire, etc).



Votre texte est une excellente mise au point sur ce que
devrait être la religion catholique...mais est-ce bien cela que Jésus voulait,
au soir où Il rompit le pain avec eux ? Voilà la vraie question à poser aux
catholiques et...aux protestants !



Bien fraternellement dans Son Amour,



Qu'en pensez vous ?


J'en pense ce qu'en pensait le curé d'Ars : "enlevez-leur les prêtres, et dans vingt ans ils adorent les bêtes". Bien sûr que l'important c'est la vie de l'esprit, mais la religion permet justement d'y accéder. Supprimer la religion, c'est supprimer le chemin en arguant de l'importance supérieure de la destination. Mais comment arriver à destination sans chemin ? Il est bien plus certain de s'égarer et, finalement, de ne même plus chercher.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 12:46

Jeb a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
C'est faux : on peut être ordonné et veuf.

Les prêtres font voeu de chasteté. Or le mariage interdit de se soustraire aux demandes du conjoint.

Donc on ne peut être à la fois chaste et marié.
Comme beaucoup vous confondez chasteté et abstinence.

La chasteté dans un couple consiste pour chacun des conjoints à une attitude du coeur, des pensées et des actes.
Par exemple ne pas désirer une autre personne que son conjoint et commencer à phantasmer. Ou regarder des films ou des revues pornos. Etc, etc, les exemples ne manquent pas !

Pour un couple l'abstinence (sexuelle) est l'arrêt de rapports sexuels pour une période.

Le célibat, au moins dans son acception chrétienne, implique la chasteté et l'abstinence.
Un prêtre et un(e) religieux(se) font voeu de célibat, donc implicitement de chasteté et d'abstinence. Sinon cela est contre-évangélique si le voeu de célibat n'implique pas ces deux notions en même temps.

Dans ces conditions, les prêtres dovent faire voeu d'abstinence et non de chasteté.
Revenir en haut Aller en bas
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 13:04

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Jeb a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
C'est faux : on peut être ordonné et veuf.

Les prêtres font voeu de chasteté. Or le mariage interdit de se soustraire aux demandes du conjoint.

Donc on ne peut être à la fois chaste et marié.
Comme beaucoup vous confondez chasteté et abstinence.

La chasteté dans un couple consiste pour chacun des conjoints à une attitude du coeur, des pensées et des actes.
Par exemple ne pas désirer une autre personne que son conjoint et commencer à phantasmer. Ou regarder des films ou des revues pornos. Etc, etc, les exemples ne manquent pas !

Pour un couple l'abstinence (sexuelle) est l'arrêt de rapports sexuels pour une période.

Le célibat, au moins dans son acception chrétienne, implique la chasteté et l'abstinence.
Un prêtre et un(e) religieux(se) font voeu de célibat, donc implicitement de chasteté et d'abstinence. Sinon cela est contre-évangélique si le voeu de célibat n'implique pas ces deux notions en même temps.

Dans ces conditions, les prêtres dovent faire voeu d'abstinence et non de chasteté.
Comment voulez-vous être abstinent si vous n'êtes pas chaste dans le même temps?? La chasteté permet de répondre à sa vocation. Pour le prêtre, elle lui permet de vivre l'abstinence. Les deux en fait sont liées, et on ne peut opposer l'une à l'autre, ou rendre obligatoire l'une sans l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 13:26

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Jeb a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
C'est faux : on peut être ordonné et veuf.

Les prêtres font voeu de chasteté. Or le mariage interdit de se soustraire aux demandes du conjoint.

Donc on ne peut être à la fois chaste et marié.
Comme beaucoup vous confondez chasteté et abstinence.

La chasteté dans un couple consiste pour chacun des conjoints à une attitude du coeur, des pensées et des actes.
Par exemple ne pas désirer une autre personne que son conjoint et commencer à phantasmer. Ou regarder des films ou des revues pornos. Etc, etc, les exemples ne manquent pas !

Pour un couple l'abstinence (sexuelle) est l'arrêt de rapports sexuels pour une période.

Le célibat, au moins dans son acception chrétienne, implique la chasteté et l'abstinence.
Un prêtre et un(e) religieux(se) font voeu de célibat, donc implicitement de chasteté et d'abstinence. Sinon cela est contre-évangélique si le voeu de célibat n'implique pas ces deux notions en même temps.

Dans ces conditions, les prêtres dovent faire voeu d'abstinence et non de chasteté.
J'ai l'impression que vous avez zappé ma dernière phrase. Rolling Eyes

La chasteté est une vertu que tout chrétien doit pratiquer. St Paul en parle assez longuement.
Alors forcément elle l'est encore plus pour un prêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 14:24

Philippe Fabry a écrit:
fredsinam a écrit:
suite à ce message ,un ami m'a repondu cela :

Merci Freddy pour votre excellente mise au point.


Au fond, peu de gens savent vraiment le point de vue que
vous exprimez, même chez les catholiques.


Et ceci me pose une question :" Est-ce d'une religion que
nous avons besoin ? Ou est-ce la vie du Saint-Esprit, comme l'ont reçue les
premiers chrétiens, qu'il nous faut absolument retrouver ?"


Pour moi, c'est les 2. Indissociable.
Sans religion, sans guide, nous seront tentés de faire notre propre religion avec nos propres lois.
(voir la réponse de Philippe, juste en dessous)



Si c'est la vie, alors les jours de la religion sont
comptés...et c'est peut-être ce que nous devinons tous. Les religions ne sont
que des rites

La religion catholique n'est pas FIGEE dans ses rites, elle est en perpétuel MOUVEMENT de par l'action de l'ESPRIT SAINT;

(pas plus justifiables que ceux du judaïsme) et Jésus est venu
ABOLIR

Il me semble que Jésus est venu non pas pour ABOLIR, mais pour ACCOMPLIR. (désolé je ne sais pas retrouver le passage)

ou transfigurer les rites en VIE SPIRITUELLE et proximité directe avec
son Père. Et n'oublions pas la venue du SAINT-ESPRIT à la Pentecôte, qui devrait
être la vraie recherhe que chacun de nous doit refaire à son tour, pour être à
la fois dans la présence continue avec Dieu, et à son service en tous lieux et
toute situation de vie...(marié ou célibataire, etc).


Si on sait "regarder" Rolling Eyes c'est ce que la religion catholique "pratique" dans cette mouvance de l'Esprit Saint.

Votre texte est une excellente mise au point sur ce que
devrait être la religion catholique...mais est-ce bien cela que Jésus voulait,
au soir où Il rompit le pain avec eux ? Voilà la vraie question à poser aux
catholiques et...aux protestants !



Bien fraternellement dans Son Amour,



Qu'en pensez vous ?


J'en pense ce qu'en pensait le curé d'Ars : "enlevez-leur les prêtres, et dans vingt ans ils adorent les bêtes". Bien sûr que l'important c'est la vie de l'esprit, mais la religion permet justement d'y accéder. Supprimer la religion, c'est supprimer le chemin en arguant de l'importance supérieure de la destination. Mais comment arriver à destination sans chemin ? Il est bien plus certain de s'égarer et, finalement, de ne même plus chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5058
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 14:42

Jeb a écrit:

La chasteté est une vertu que tout chrétien doit pratiquer. St Paul en parle assez longuement.
Alors forcément elle l'est encore plus pour un prêtre.
Effectivement, la chasteté est le propre de tous chrétiens : Le Catéchisme le reprend après saint Paul que vous citez.

On en a peut-être besoin plus à notre époque où la seule chose qui semble faire débat chez le prêtre, est sa sexualité. Il y a donc une grande nouvelle à annoncer à notre époque : dans l'homme il y a énormément de chose au-dessus de la ceinture : l'essentiel !

Pour le droit d'être marié et d'être ordonné dans l'Eglise catholique, il y a lieu de se reporter aux articles 1569 et suivants du même catéchisme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5058
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 14:47

fredsinam a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
Cher Valtortiste,
Voltoriste je ne sais pas si c'est vous qui tient le site de maria valtorta , si c'est vous je vous ai envoyé un email mais surement que vous n'avez pas eu le temps de la repondre .C'etait pour savoir si vous ne seriez pas sous titre en francais les video que vous avez publiez sur la colloque au sujet de Maria de valtorta. Merci
Je viens de vous répondre par message direct à cette question. Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Lun 22 Juin 2009, 22:15

Louis a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:

Les prêtres font voeu de chasteté.
Non, ils font voeu de célibat, pas de chasteté.

Comme le dit Louis c'est vrai les prêtres "n'ont pas fait voeu de chasteté" !

Cette question sera encore débattue longtemps suite à une émission suivie en Alsace !!! je me suis rendue compte de l'opinion des français. Je ne critique pas les français, ce serait bête de ma part car la famille Aubry est bien connue en France ainsi que mon nom de jeune fille Very Happy

Oserais je parler ??, sans choquer personne.......... je crains toujours de choquer et ne voudrais pas qu'une seule âme soit inquiète par mes paroles.

Bon tant pis :

En moi "femme pourtant" le désir de servir Dieu jusque ce point, être son "prêtre" susbiste toujours.

Dieu va t'Il m'inspirer tant d'années un désir dont il a horreur ???????


Je vois dans certaines paroisses l'irrespect envers le Corps du Seigneur, ciboires laissés souvent avec des miettes,calices mal vidés....... je me tais et je communie alors en secret une fois de plus.
Et puis par la douceur, je suis parvenue à un excellent résultat..... oui je me suis accrochée et voila finalement je suis heureuse, maintenant on fleurit même le tabernacle pour m'être agréable, ceci n'est qu'un simple témoignage si Gloire il y a celle ci revient à Dieu, moi je n'y suis pour rien; je ne suis que l'instrument du Seigneur et il me rangera au placard quand Il veut.

J'étais à Kaysersberg cette été ,
nous avons eu la messe contrairement a il y a deux ans, une communauté de paroisses s'est formée en fait en Belgique nous appelons cela "Unité Pastorale" !!!

Quelle joie même si le prêtre est âgé et reste assis la plupart du temps à l'autel, juste pour l'homélie il reste debout.

Mais nous avons un prêtre.

Je me pose des questions : pourquoi les femmes sont elles exclues, nous sommes en 2009 !!! et on pourrait il me semble repenser la chose.

Une femme sait garder la chasteté, je n'en dis pas plus... mais je vous le dis par expérience, depuis des années mon époux est sérieusement malade, je suis mariée avec lui pour le meilleur et pour le pire.... nous nous aimons le sexe n'est pas si important du moins à un certain âge ! Very Happy

Donc j'ai du temps encore à donner à Dieu, à la paroisse,

Tout concourt toujours à notre bien, j'ai du malgré moi m'en rendre compte.

Excusez moi ,
J'ai parlé franchement mais je ne prétends pas détenir la vérité oh que non Very Happy pukel fleur 6 :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5058
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Mar 23 Juin 2009, 07:11

-Julienne a écrit:

...Je me pose des questions : pourquoi les femmes sont elles exclues, nous sommes en 2009 !!! et on pourrait il me semble repenser la chose.

La question est légitime, mais sa réponse suppose la compréhension de ce qu'est "un prêtre".

Souvent dans le désir de prêtrise (que partageait Sainte Thérèse de Lisieux), il y a de bons sentiments : désir de Jésus, attention à la communauté, souci de l'évangélisation.

Cependant, j'ai essayé de rappeler que parmi toutes les tâches que l'image traditionnelle du prêtre lui attribuait, il y en a de nombreuses qui ne sont pas attachées à son ordination. Aussi bien les diacres (ordonnés) que les laïcs dont je suis, prennent en charge officiellement des tâches jusqu'alors dévolues aux prêtres (la soicété cléricale le voulait ainsi). Ainsi, j'ai, depuis 16 ans, la "co-responsabilité de la vie matérielle et spirituelle de la communauté qui m'est confiée" (responsabilité non individuelle comme le prêtre, mais collective au sein du conseil de paroisse).

Ceci pour en arriver au point clé : le prêtre catholique (différent du pasteur ou du rabbin) a une mission spécifique. La femme en a une autre, tout aussi importante, qu'elle peut remplir ou pas : Malgré toutes les promotions de la femme, 100% des mères sont des femmes. Pourquoi ce don précieux de la vie leur est-elle attachée, avec tous les mystères et toutes les responsabilités qui l'entoure ?

Pourtant, les hommes savent aussi bien s'occuper des enfants, les aiment autant et savent les éduquer ? Mais il y a dans la loi naturelle, loi divine, un don spécifique : la co-création de l'homme avec Dieu, qui n'est dévolu qu'à elles. C'est autre chose que les tâches ménagères ou éducatives qui peuvent être assexuées et donc partagées, comme des spécialités professionnelles ou sociales.

Il en est ainsi pour le prêtre : il y a une partie qui lui est indissolublement attachée et une autre partageable.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Mar 23 Juin 2009, 08:51

Valtortiste91 a écrit:
-Julienne a écrit:

...Je me pose des questions : pourquoi les femmes sont elles exclues, nous sommes en 2009 !!! et on pourrait il me semble repenser la chose.

La question est légitime, mais sa réponse suppose la compréhension de ce qu'est "un prêtre".

Souvent dans le désir de prêtrise (que partageait Sainte Thérèse de Lisieux), il y a de bons sentiments : désir de Jésus, attention à la communauté, souci de l'évangélisation.

Cependant, j'ai essayé de rappeler que parmi toutes les tâches que l'image traditionnelle du prêtre lui attribuait, il y en a de nombreuses qui ne sont pas attachées à son ordination. Aussi bien les diacres (ordonnés) que les laïcs dont je suis, prennent en charge officiellement des tâches jusqu'alors dévolues aux prêtres (la soicété cléricale le voulait ainsi). Ainsi, j'ai, depuis 16 ans, la "co-responsabilité de la vie matérielle et spirituelle de la communauté qui m'est confiée" (responsabilité non individuelle comme le prêtre, mais collective au sein du conseil de paroisse).

Ceci pour en arriver au point clé : le prêtre catholique (différent du pasteur ou du rabbin) a une mission spécifique. La femme en a une autre, tout aussi importante, qu'elle peut remplir ou pas : Malgré toutes les promotions de la femme, 100% des mères sont des femmes. Pourquoi ce don précieux de la vie leur est-elle attachée, avec tous les mystères et toutes les responsabilités qui l'entoure ?

Pourtant, les hommes savent aussi bien s'occuper des enfants, les aiment autant et savent les éduquer ? Mais il y a dans la loi naturelle, loi divine, un don spécifique : la co-création de l'homme avec Dieu, qui n'est dévolu qu'à elles. C'est autre chose que les tâches ménagères ou éducatives qui peuvent être assexuées et donc partagées, comme des spécialités professionnelles ou sociales.

Il en est ainsi pour le prêtre : il y a une partie qui lui est indissolublement attachée et une autre partageable.

Certes Valtortiste, je comprends et cela se défend, je reste bien sûr en obéissance avec le Magistère de l'Eglise.

Je suis impliquée en paroisse depuis plusieurs années , le fait pour moi je n'ai pas pu être mère alors je me pose parfois des questions et les femmes sans enfants mariées ne pourraient elles encore mieux servir leur Dieu ???

En fait, je n'ai joué avec Dieu aucun rôle de co-création, sauf mon petit Dominique mort à 3 mois de grossesse.

Nous sommes par notre statut de baptisés appelés au "sacerdoce" entendons nous bien, le sacerdoce royal , celui de servir le Seigneur et surtout de nous laver les pieds les uns des autres...


Je rêve parfois de plus, je sais que ce sont des rêves.....

Comme Thérèse, j'essaierai d'être l'Amour au moins dans ma paroisse .... Very Happy

A la rentrée Conseil paroissial, de nouvelles tâches m'attendent sunny
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5058
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Mar 23 Juin 2009, 10:30

-Julienne a écrit:
... je reste bien sûr en obéissance avec le Magistère de l'Eglise. Je suis impliquée en paroisse depuis plusieurs années , le fait pour moi je n'ai pas pu être mère alors je me pose parfois des questions et les femmes sans enfants mariées ne pourraient elles encore mieux servir leur Dieu ??? En fait, je n'ai joué avec Dieu aucun rôle de co-création, sauf mon petit Dominique mort à 3 mois de grossesse. Nous sommes par notre statut de baptisés appelés au "sacerdoce" entendons nous bien, le sacerdoce royal , celui de servir le Seigneur et surtout de nous laver les pieds les uns des autres... Je rêve parfois de plus, je sais que ce sont des rêves..... Comme Thérèse, j'essaierai d'être l'Amour au moins dans ma paroisse .... A la rentrée Conseil paroissial, de nouvelles tâches m'attendent

Plus que l'obéissance au "Magistère", je pense qu'il faut de la fidélité, car cela suppose confiance, constance, compréhension en une humanité imparfaite, et parfois plus imparfaite. Je parle d'expérience : le compagnonnage avec Maria Valtorta m'a appris (et me fait subir) beaucoup de choses.

Faut-il donner des leçons ? Interdire (t)les rêves ? Condamner pensées et prises de position ? Non. Jean-Paul II, en publiant le Catéchisme en conclusion de Vatican II, le dit bien en préambule : il n'est plus question de condamner, mais de montrer toute les beautés de la foi. Je t'ai donné le fruit de méditations personnelles (et non une position toute codifiée) sur un débat assez courant sur les forums. A ta différence, ils prennent souvent l'aspect difforme de donneurs de leçons, de tirades contre "Rome", contre la "hiérarchie" en rupture avec "le peuple", etc... autant de déchets qui s'écoulent dans le cloaque de l'histoire... et que j'ai souvent plaisir à pousser de mon balai.

À ton expérience, correspond aussi d'autres, car je ne suis pas prêtre, même si "juridiquement" je pourrais l'être et si historiquement je me suis posé sérieusement la question. Je ne suis pas Diacre non plus. Mais j'ai mon espace de "sacerdoce", ma part de la Création où je suis "prêtre, prophète et roi". J'y mesure les efforts, peines et douleurs qu'il me donne, mais je n'y mesure pas les résultats, seulement le sentiment d'inutilité en écho au prophète Isaïe (49,4) : "Mais moi je disais: "C’est en vain que je me suis fatigué, c’est pour du vide, pour du vent, que j’ai épuisé mon énergie!" En fait, mon droit m’attendait auprès du Seigneur, ma récompense, auprès de mon Dieu".

La mort d'un enfant déchire cœur et entrailles : ce n'est pas mon expérience, mais je n'ai qu'une descendance par le cœur et non par le sang, car si j'ai un fils, j'ai hérité avec lui d'une famille recomposée : elle me comble pourtant d'une plénitude de joie. La descendance de mon sang se tarit avec cette génération, mais la prolifération de mon cœur s'étend aux confins des temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Mar 23 Juin 2009, 10:49

Merci Valtortiste pour cette réponse si profonde.

C'est vrai que ce genre de débats est assez courant sur certains forums et certains veulent à tout prix avoir raison...

La crise des vocations m'inquiète car par exemple j'étais en vacances en Alsace et à Bergheim, il y a la messe un dimanche sur deux, le curé ayant 8 paroisses à charge. Je suis restée étonnée quand il me l'a dit, nous dans les Unités Pastorales, les prêtres ont 3 ou 4 paroisses et déjà on trouve que cela est beaucoup !

Si on voit le côté positif, les laics peuvent ainsi aider et servir surtout en Eglise.

Merci de me rappeler la parole de Jean-Paul II j'avais oublié !

Pour l'Eglise le Seigneur y pourvoira à Son heure, je n'ai pas de craintes et j'ai confiance. Que la Volonté de Dieu se fasse.

Certes, être impliqué en paroisse n'apporte pas que des joies, des fatigues, parfois des dissenssions surgissent, des ragots... mais qu'importe si le Seigneur est avec nous qu'y a t'il à craindre ? l'important est de le Servir. Je me considère d'ailleurs comme un serviteur inutile , le serviteur quelconque qui a fait son travail et rien de plus.

Que t'apporte le compagnonnage de Marie Valtorta ?

Je lis parfois des textes d'elle et vu que tu en parles, je me pose la question que veux tu dire par me fait subir ?

J'espère ne pas être indiscrète.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5058
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Mar 23 Juin 2009, 11:12

-Julienne a écrit:

Que t'apporte le compagnonnage de Marie Valtorta ? Je lis parfois des textes d'elle et vu que tu en parles, je me pose la question que veux tu dire par me fait subir ?
J'espère ne pas être indiscrète.

C'est une question qui nous déroute du sujet de cette file, mais je vais y répondre : L'Évangile n'est pas une fin en soi, mais un moyen : celui de rejoindre Jésus, de devenir compagnon de celui qui est la Voie, la Vérité et la Vie, pour se laisser envoyer dans le monde par Lui.

Je ne t'apprends rien.

C'est cet amour de Jésus, cette envie de le connaître personnellement, de l'écouter ... qui m'a fait ouvrir l'œuvre de Maria Valtorta. L'émerveillement que j'ai eu alors est celui de ces nombreux lecteurs qui m'en parlent à travers mon site. Je suis devenu pèlerin à sa suite, avec le profond désir de le rejoindre pour qu'il parle à mon cœur à travers le temps, car il est vivant et présent chaque fois que je me tourne vers Lui.

Combien plus éblouissant ont du être les visions de Maria Valtorta ?

Face à cela, elle s'est heurtée - sans regimber, sans protester, se révolter - à l'incompréhension, à la cruauté, à l'infamie, d'un appareil ... Elle s'est unie ainsi à la Passion du Christ, frappé, injurié, méprisé, ... C'est la Passion de Jeanne d'Arc, condamnée comme hérétique. C'est celle de Marie d'Agréda, forcée de brûler tous ses trésors, ... et de bien d'autres condamnées, vilipendées, méprisées.

Saint Paul dénonce, dès les premiers temps, cet appareil qui dans l'ombre du souverain Pontife, assèche la grâce et menace "semant le trouble dans les communautés". Ce n'est pas nouveau, c'est l'humanité de l'Eglise que Jésus aime par-dessus tout, par dessus les fanfarons qui s'enfuient à la Passion, par dessus celui qui le renie, par dessus même celui qui le trahit... celle que Maria Valtorta a aimé.

Maria Valtorta, dont je porte le nom par mon pseudo, m'a donné un peu de cette grâce.

Paul a dénoncé avec véhémence, Maria Valtorta a souffert, car tu as raison : au pied de la croix, il n'y avait que des femmes et un seul apôtre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Mar 23 Juin 2009, 12:00

Merci Valtortiste, je comprends mieux a présent sunny

Une amie m'envoie parfois des extraits qu'elle a aimés de Maria Valtorta et cela m'a donné envie de la lire.

J'irai aussi sur ton site, mais j'aime avoir les livres aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Mar 23 Juin 2009, 22:22

j'ai beaucoup réfléchi au problème du célibat sacerdotal , moins à celui des femmes mariées.
j'en suis venu à penser qu'on ne peut pas aborder ces deux problèmes sans en faire des faux problèmes si on le fait en n'examinant pas quel est le coeur, le centre de la foi chrétienne .
pour moi le centre de la foi chrétienne s'appelle Relation .
l'homme nait totalement immature et totalement dépendant de la relation d'amour qu'il noue ( avec plus ou moins de bonheur) avec chacun de ses deux parents . l'homme est sans doute , de tous les êtres vivants évolués sur terre, celui qui est biologiquement intégralement dépendant toute sa vie des relations avec ses semblables .
Dieu aussi est Relation dans la révélation biblique et chrétienne.
mais alors que la relation humaine primordiale et nucléaire va se métamorphoser d'enfant en époux puis en parent , et que chaque relation va se parfaire ou se défaire en fonction de l'effort relationnel qu'y met chacun , Dieu est Relation subsistante comme le disait St Bonaventure . et il est cela parcequ'il est tout entier Don Total, alors que nous avons toute notre vie à apprendre ce qu'est le Don Total de soi même, et que très peu réalisent une prise de conscience accomplie de cela .
Au centre du message évangélique , il y a ce texte formidablement iconoclaste :
" ce que vous avez fait au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous l'avez fait "
c'est formidablement iconoclaste , car ça détruit radicalement toute possibilité pour un groupe quelconque, pour une quelconque Eglise d'être détenteur ou d'avoir le monopole du salut ! chacun est confronté aux actes qu'il a ou qu'il n'a pas posés, dans l'univers des relations qui ont été les siennes, en dehors de toute référence à des rites ,pratiques ou appartenance à une structure ecclesiale . Ce texte est l'Eglise Mystique de Jésus-Christ telle que la surprise l'assemblera avec l' humour de l'esprit saint à la fin des temps .

Il y a donc pour l'éternité Deux temples pour adorer Dieu :
le temple sacerdotal , rituel , ecclésial basé sur l'Eucharistie et le temple relationnel
basé sur l'amour du prochain que nous recevons et donnons . et où nouspouvons adorer "en Esprit et en Vérité "
le prêtre est le désservant du premier temple et nous sommes le désservant du deuxième
où nous sommes seuls à consacrer grace à l'Amour Divin les relations qui nous font vivre
et où nous donnons aussi la vie de mutiples manières .

Sans dialogue spirituel entre ces deux temples, il n'y a pas de vie chrétienne authentique ;
toute participation ritualiste et rigide à des rites qui n'auraient aucune conséquence pratique de charité et d'humilité dans notre vie quotidienne est donc stérile et ne porte
aucun fruit .

Mais il ne peut y avoir de vie chrétienne authentique sans amour profond de l'Eucharistie ,
sans besoin Physique de l'Eucharistie , sans elle nous désséchons et nous périssons ,
comme un désert aride et désolé .
Il y a un tel besoin , une telle détresse du monde, une telle nécéssité de baser nos relations
humaines sur la transcendance Eucharistique , il y a une telle soif de sécurité , de vérité ,
d'authenticité relationnelle dans notre pauvre humanité d'aujourd'hui !
Toutes ces inombrables familles qui se disloquent et se déchirent parcequ'elles n'ont pas basé leurs relations sur un rapport à la transcendance , nous le montrent atrocement
quotidiennement . toutes ces violences intrafamiliales, ces divorces, ces enfants abandonnés à eux mêmes non éduqués découlent de la non reconnaissance de l'effort
relationnel comme garant de la relation humaine .

Nous devons donc adorer l'Eucharistie comme source de consécration de nos relations
humaines au Don de Jésus. et quand nous communions , nous nous consommons tous les uns les autres , nous nous mangeons les uns les autres , car nous sommes devenus partie
de l'unique corps du Christ . nous bénéficions donc mystiquement des efforts que chacun a fait ou n'a pas fait pour vivre à hauteur de cet amour . voila pourquoi les péchés de chacun nous affectent aussi et les progres de même.

Sans Amour de l'Eucharistie Inconditionnel , pas d'Eglise !
Et voilà le centre du problème des vocations sacerdotales : Quel Amour de l'Eucharistie
est transmis aujourd'hui aux baptisés ? quels efforts en temps consacré sont-ils prêts à faire pour y participer dignement ?
quel match de foot, randonnée , courses en ville, activités diverses et variées sont-ils prêts à lui préférer à jamais ?
et voilà le corollaire , seul l'Esprit Saint peut enraciner en nous l'amour de l'Eucharistie ;
mais si nous ne donnons plus qu'à un baptisé sur six le sacrement de confirmation ,
comment l'Esprit Saint peut-il porter ce fruit-là ?

je ne doute pas qu'il y aura toujours des prêtres pour choisir l'état de célibat sacerdotal.
mais si il y a manque de vocations aujourd'hui , c'est que la vie sacerdotale de ceux qui s'y sont donnés ne respire pas l'évangile et repousse par certains aspects, quel que soit le soin qu'on prenne à les cacher..
trop de doubles-vie, de doubles-jeux, de duplicités ;
trop de souffrances cachées, qui apparaissent quand même, trop de solitude, trop d'épuisement à la tâche, trop d'amertume, de découragement , d'échecs, de dépressions, de dépendances .,
de stress, de culpabilisation.
échec d'ailleurs primordial à transmettre l'amour de l'eucharistie à travers une initiation chrétienne
efficace et une catéchèse recentrée.
échec à transmettre une pratique du sacrement de réconciliation et de conseil spirituel , complètement en déshérence .
échec à vivre simplement équilibré et non épuisé .
il faut donc ouvrir d'autres voies , permettre d'autres approches , il faut rendre les vies de prêtres
appelantes car équilibrées, saines , authentiques , rigoureuses et heureuses.
que ce soit par une pratique renouvelée du célibat et un soutien communautaire et fraternel
ferme et aimant ou par des prêtres qui auraient le droit de vivre comme des diacres permanents !
Revenir en haut Aller en bas
le chercheur



Messages : 458
Inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 01:16

encore une forme de discrimination d'un autre âge.

Jesus avait un énorme respect pour la femme, je ne vois pas pourquoi les choses ne changeraient pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 01:29

le chercheur a écrit:
encore une forme de discrimination d'un autre âge.

Personne ne vous interdit d'aller voir ailleurs si vous trouvez que l'Eglise catholique pratique des discriminations intolérables. Idea

Faites donc une étude de marché : je suis sûr qu'il y a assez de monde sur terre pour pouvoir monter votre petit créneau concurrent d'église humaniste. 8)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 06:52

le chercheur a écrit:
encore une forme de discrimination d'un autre âge.

Jesus avait un énorme respect pour la femme, je ne vois pas pourquoi les choses ne changeraient pas ...

Dieu a instauré dès le départ une discrimination entre les femmes et les hommes.

Il a voulu que seules les femmes portent l'enfant 9 mois et accouchent.

Vous devriez porter plainte contre Dieu !

Je pense que, si on suit les partisans de l'identité parfaite entre hommes et femmes, le monde serait plus beau et se reproduirait par partenogenèse, comme les amibes !

Le sacerdioce réservé aux seuls hommes est lié à la complémentarité profonde des sexes, la femme ayant pour vocation de rappeler à l'homme le but de tout sacerdoce ordonné : le sacerdoce royal de la prière.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Valtortiste91



Masculin Messages : 5058
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 07:35

Tout le monde s'accorde, désormais, pour reconnaître "que les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus". La vision assexuée des années soixante-dix, n'est plus de mise.

C'est l'accès indifférencié aux fonctions et aux rôles qui est le véritable enjeu.

L'Eglise a beaucoup changée sur la place réservée aux femmes, comme d'ailleurs aux laïcs ou aux croyants d'autres confessions. L'évolution vers la "catholicité" (universalité) est générale et certaine, à défaut d'être parfaite et achevée.

Cependant, la société a du mal à comprendre que dans la diversité, il y a aussi l'égalité : ce n'est pas parce que je serais boulanger que j'aurai des droits moindres que mon voisin le charcutier qui ne fait pas le même métier que moi.

Toute différence a ses attributs qui lui sont propres. La question est de savoir en effet quelle est la part du prêtre catholique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 08:49

Position de l'Eglise sur le célibat du prêtre :

"Le magistère pontifical plus récent

37. Les Souverains Pontifes de l’époque plus récente ont déployé l’ardeur de leur zèle et leur effort doctrinal pour éclairer et stimuler le clergé dans la pratique de cette observance.(23) A ce propos, Nous ne voulons pas manquer de rendre un hommage spécial à la pieuse mémoire de Notre Prédécesseur, dont le souvenir reste vivant au cœur des hommes. Au cours du Synode Romain, il prononça, au milieu des approbations sans réticence de Notre clergé de Rome, les paroles suivantes: " Nous sommes navré ... que certains puissent s’imaginer que l’Eglise catholique en viendra délibérément ou par convenance à renoncer à ce qui, durant de longs siècles, fut et demeure l’une des gloires les plus nobles et les plus pures de son sacerdoce. La loi du célibat ecclésiastique et le souci de la faire prévaloir évoquent toujours les combats des temps héroïques, alors que l’Eglise du Christ dut engager la lutte et réussit à faire triompher sa glorieuse trilogie, emblème constant de victoire : Eglise du Christ libre, chaste et catholique" .(24)
"

Source : SACERDOTALIS CAELIBATUS LETTRE ENCYCLIQUE DE SA SAINTETÉ LE PAPE PAUL VI SUR LE CÉLIBAT SACERDOTAL

Position de l'Eglise sur l'ordination des femmes :

"3. D'autre part, le fait que la très sainte Vierge Marie, Mère de Dieu et Mère de l'Église, n'ait reçu ni la mission spécifique des Apôtres ni le sacerdoce ministériel montre clairement que la non-admission des femmes à l'ordination sacerdotale ne peut pas signifier qu'elles auraient une dignité moindre ni qu'elles seraient l'objet d'une discrimination; mais c'est l'observance fidèle d'une disposition qu'il faut attribuer à la sagesse du Seigneur de l'univers.

La présence et le rôle de la femme dans la vie et dans la mission de l'Église, bien que non liés au sacerdoce ministériel, demeurent absolument nécessaires et irremplaçables. Comme l'a observé la Déclaration Inter insigniores, «l'Église souhaite que les femmes chrétiennes prennent pleinement conscience de la grandeur de leur mission: leur rôle sera capital aujourd'hui, aussi bien pour le renouvellement et l'humanisation de la société que pour la redécouverte, parmi les croyants, du vrai visage de l'Église»(10).

4. Bien que la doctrine sur l'ordination sacerdotale exclusivement réservée aux hommes ait été conservée par la Tradition constante et universelle de l'Église et qu'elle soit fermement enseignée par le Magistère dans les documents les plus récents, de nos jours, elle est toutefois considérée de différents côtés comme ouverte au débat, ou même on attribue une valeur purement disciplinaire à la position prise par l'Église de ne pas admettre les femmes à l'ordination sacerdotale.

C'est pourquoi, afin qu'il ne subsiste aucun doute sur une question de grande importance qui concerne la constitution divine elle-même de l'Église, je déclare, en vertu de ma mission de confirmer mes frères (cf. Lc 22,32), que l'Église n'a en aucune manière le pouvoir de conférer l'ordination sacerdotale à des femmes et que cette position doit être définitivement tenue par tous les fidèles de l'Église.
"

Source :LETTRE APOSTOLIQUE ORDINATIO SACERDOTALIS DU PAPE JEAN-PAUL II SUR L'ORDINATION SACERDOTALE EXCLUSIVEMENT RÉSERVÉE AUX HOMMES
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5058
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 09:09

Merci, Jeb, de rappeler les textes de l'Eglise, mais il y a une dimension qui manque ici : pourquoi l'Eglise statue-t-elle ainsi ?

Par exemple, dire "le fait que la très sainte Vierge Marie, Mère de Dieu et Mère de l'Église, n'ait reçu ni la mission spécifique des Apôtres ni le sacerdoce ministériel montre clairement que la non-admission des femmes à l'ordination sacerdotale ne peut pas signifier qu'elles auraient une dignité moindre ni qu'elles seraient l'objet d'une discrimination; mais c'est l'observance fidèle d'une disposition qu'il faut attribuer à la sagesse du Seigneur de l'univers", n'éclaire pas le pourquoi :

- quel est le rôle de la femme dans l'Eglise ? Il ne serait pas moindre.
- pourquoi la sagese du Seigneur a-t-il pris une telle disposition ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 09:28

Valtortiste91 a écrit:
Merci, Jeb, de rappeler les textes de l'Eglise, mais il y a une dimension qui manque ici : pourquoi l'Eglise statue-t-elle ainsi ?

Par exemple, dire "le fait que la très sainte Vierge Marie, Mère de Dieu et Mère de l'Église, n'ait reçu ni la mission spécifique des Apôtres ni le sacerdoce ministériel montre clairement que la non-admission des femmes à l'ordination sacerdotale ne peut pas signifier qu'elles auraient une dignité moindre ni qu'elles seraient l'objet d'une discrimination; mais c'est l'observance fidèle d'une disposition qu'il faut attribuer à la sagesse du Seigneur de l'univers", n'éclaire pas le pourquoi :

- quel est le rôle de la femme dans l'Eglise ? Il ne serait pas moindre.
- pourquoi la sagese du Seigneur a-t-il pris une telle disposition ?

Pour répondre à ta 1ère question cher Valtortiste, il aurait fallu que je mettre le texte très riche de la Lettre Apostolique en entier, ce qui aurait allourdi mon post. Les posts trop long me fatiguent Laughing

Il suffit de cliquer sur le lien pour avoir le texte complet.

Quant à ta 2ème question je ne suis pas assez sage pour y répondre. Confused
Je préfère m'en remettre à la sagesse de mes "ainés".
Certains pourront penser que je "botte en touche" (normal, habitant le Sud-Ouest, Terre du Rugby Laughing ), mais c'est une bonne tactique qui permets souvent d'arriver au but. Very Happy

La LETTRE APOSTOLIQUE MULIERIS DIGNITATEM DU SOUVERAIN PONTIFE JEAN-PAUL II SUR LA DIGNITÉ ET LA VOCATION DE LA FEMME À L'OCCASION DE L'ANNÉE MARIALE peut répondre à la question sur la place de la femme dans l'Eglise.

Beaucoup de documents très riches de l'Eglise, qui répondent à beaucoup de questions, sont méconnus. Le plus dur est d'avoir le courage de les lire, et les lire entièrement, courage que je n'ai pas toujours non plus. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 11:08

Je pense que la femme, au sein de l'Eglise, à toute sa place, en étant à son service, au service du prêtre, au service du Christ, qui par sa présence et sa vie de prières, peut révéler ou réveiller son Eglise??

Un peu comme à l'exemple de MARIE, aux noces de Cana: "Ils n'ont plus de vin" et qu'a fait Jésus????

N'est-ce pas la meilleure place? sunny
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5058
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 16:38

Jeb a écrit:
...Beaucoup de documents très riches de l'Eglise, qui répondent à beaucoup de questions, sont méconnus. Le plus dur est d'avoir le courage de les lire, et les lire entièrement, courage que je n'ai pas toujours non plus.
En effet, voilà comment commence le texte :

Un signe des temps

1. LA DIGNITÉ DE LA FEMME et sa vocation - objets constants de la réflexion humaine et chrétienne - ont pris ces dernières années un relief tout à fait particulier. On le constate, entre autres, dans les interventions du Magistère de l'Eglise, reprises par divers documents du Concile Vatican II, qui a ensuite affirmé dans son Message final: «L'heure vient, l'heure est venue où la vocation de la femme s'accomplit en plénitude, l'heure où la femme acquiert dans la cité une influence, un rayonnement, un pouvoir jamais atteints jusqu'ici. C'est pourquoi, en ce moment où l'humanité connaît une si profonde mutation, les femmes imprégnées de l'esprit de l'Evangile peuvent tant pour aider l'humanité à ne pas déchoir»(1). Les paroles de ce Message résument ce qui avait déjà été exprimé par l'enseignement du Concile, notamment dans la constitution pastorale Gaudium et spes(2) et dans le décret sur l'apostolat des laïcs Apostolicam actuositatem(3) .

(1) Message du Concile aux femmes (8 décembre 1965) : AAS 58 (1966), p. 13-14. (la mention AAS indique qu'il s'agit d'un document officiel du Saint-Siège).
(2) Cf. Constitution pastorale sur l’Église dans le monde de ce temps "Gaudium et spes", n. 8, 9, 60.
(3) Décret sur l’apostolat des laïcs "Apostolicam actuositatem", n. 9.

C'est donc intéressant de continuer à le lire pour savoir s'il y a une réponse aux questions (autres que des bonnes intentions) car l'annonce laisse supposer une mission assez forte. :pape:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5058
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 16:40

Arc-en-Ciel a écrit:
Je pense que la femme, au sein de l'Eglise, à toute sa place, en étant à son service, au service du prêtre, au service du Christ, qui par sa présence et sa vie de prières, peut révéler ou réveiller son Eglise??
On va voir, à la lecture du texte, si tu es prête à être un Père (une mère) conciliaire ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 16:54

Cher Valtortiste,

Moi je suis prête à être tout ce que Dieu VEUT ! rien que ce qu'Il veut !!!

Et au sujet du sacerdoce des femmes il y a longtemps que j'ai cessé d'avoir envie de discuter sur divers forums, je me heurte aux mêmes motifs.

Les femmes pasteurs valent bien les hommes pasteurs,

Il n'y a que dans l'Eglise Catholique que certaines pratiques subsistent....

Je n'ai jamais eu un esprit étroit, j'obéis parce que j'aime l'Eglise et la respecte car elle est le Corps du Christ.

Un jour.... dans 50 ans qui sait ???,,, je ne serai plus là pour savoir l'évolution !

Il me semble normal qu'un bateau avance en mer, de plus en plus au large et en eau profonde...

Et tant pis si je choque.....

Merci à toi, tu m'as toujours répondu

Amitiés
Julienne.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 17:02

-Julienne a écrit:

Les femmes pasteurs valent bien les hommes pasteurs,

La question étant : que vaut un homme pasteur ? Que fait un pasteur que n'importe quel laïc un peu au fait des Ecritures ne pourrait faire à sa place ?
Pour avoir assisté à une cérémonie de baptême par une "pasteuse" (pour le coup très "pâteuse" dans ses développements interminables en chaire) dans un temple toulousain (j'ai un cousinage oecuménique What a Face ), je peux affirmer deux choses :
1/ Un pasteur ne fait que blablater dans l'office protestant, il n'a pas le ministère du prêtre catholique dans l'eucharistie, puisqu'il n'y a pas de consécration.
2/ C'est encore plus flagrant quand c'est une femme (j'ai aussi assisté avec un homme une fois).

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 17:22

Cher Philippe,

Que personne ne le prenne mal, je prèfère me retirer de cette discussion, je dis bien CETTE DISCUTION,

Ce sujet , je n'oserai parler vrai et franc alors je préfère me taire !

Je suis pour le dialogue inter-religieux, je suis pour l'oecuménisme et je crois un jour que même les protestants croiront en la présence réelle,

Le Pape Benoît m'a donné beaucoup de joie en rétablissant la Paix liturgique, j'aime aussi la messe tradi ...

Dieu a dit qu'il a plusieurs brebis dans sa bergerie.. et un jour nous serons tous rassemblés sous l'Unique Pasteur le Christ Jésus.

Donc je m'arrête dans ce sujet, mon coeur contient encore des choses à dire mais je choisis de me taire.

Jésus aime toutes ses brebis même les égarées qui reviendront à Lui un jour.

Fin de cette discussion pour moi.


Amitiés,
Julienne.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 18:05

Valtortiste91 a écrit:
Merci, Jeb, de rappeler les textes de l'Eglise, mais il y a une dimension qui manque ici : pourquoi l'Eglise statue-t-elle ainsi ?

Par exemple, dire "le fait que la très sainte Vierge Marie, Mère de Dieu et Mère de l'Église, n'ait reçu ni la mission spécifique des Apôtres ni le sacerdoce ministériel montre clairement que la non-admission des femmes à l'ordination sacerdotale ne peut pas signifier qu'elles auraient une dignité moindre ni qu'elles seraient l'objet d'une discrimination; mais c'est l'observance fidèle d'une disposition qu'il faut attribuer à la sagesse du Seigneur de l'univers", n'éclaire pas le pourquoi :

- quel est le rôle de la femme dans l'Eglise ? Il ne serait pas moindre.
- pourquoi la sagese du Seigneur a-t-il pris une telle disposition ?

Je ne sais pas si le texte ci-dessous extrait de l'Encyclique "De la dignité de la Femme" peut répondre à ta 2° question (numérotation que je me suis permis de rajouter dans ton message) :

"26. Dans l'ample contexte du «grand mystère» qui s'exprime par le rapport sponsal entre le Christ et l'Eglise, il est aussi possible de bien comprendre le fait de l'appel des «Douze». En n'appelant que des hommes à être ses Apotres, le Christ a agi d'une manière totalement libre et souveraine. Il l'a fait dans la même liberté avec laquelle il a mis en valeur la dignité et la vocation de la femme par tout son comportement, sans se conformer aux usages qui prévalaient ni aux traditions que sanctionnait la législation de son époque. C'est pourquoi l'hypothèse selon laquelle il aurait appelé des hommes comme Apôtres en se conformant à la mentalité répandue en son temps ne correspond pas du tout à la manière d'agir du Christ. «Maître, nous savons que tu es véridique et que tu enseignes la voie de Dieu en vérité..., car tu ne regardes pas au rang des personnes» (Mt 22, 16). Ces paroles illustrent parfaitement le comportement de Jésus de Nazareth. On trouve là aussi une explication pour l'appel des «Douze». Ils sont auprès du Christ pendant la dernière Cène; eux seuls reçoivent le commandement sacramentel: «Faites cela en mémoire de moi» (Lc 22, 19; 1 Co 11, 24), lié à l'institution de l'Eucharistie."
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5058
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 18:23

J'ai commencé à lire l'encyclique "De la dignité de la femme" : un texte dense et ardu, mais qui me semble assez clair.

Après avoir rappellé l'importance de la femme dans toute l'Ecriture, puis après avoir détaillé deux missions spécifiques qui se réalisent dans la maternité et la virginité, La lettre aborde la mission spécifique de la femme (selon elle) : l'amour comme la plus grande des vertus :

Encyclique a écrit:
Ainsi s'explique aussi le primat de l'amour qu'expriment les paroles de Paul dans la Lettre aux Corinthiens: «La plus grande, c'est la charité» (cf. 1 Co 13, 13).

Sans recourir à cet ordre et à ce primat, il n'est pas possible de donner une réponse complète et adéquate à la question sur la dignité de la femme et sur sa vocation. Lorsque nous disons que la femme est celle qui reçoit l'amour pour aimer à son tour, nous ne pensons pas seulement ou avant tout au rapport nuptial spécifique du mariage. Nous pensons à quelque chose de plus universel, fondé sur le fait même d'être femme dans l'ensemble des relations interpersonnelles qui structurent de manières très diverses la convivialité et la collaboration entre les personnes, hommes et femmes. Dans ce contexte large et différencié, la femme présente une valeur particulière comme personne humaine et, en même temps, comme personne concrète, du fait de sa féminité. Cela concerne toutes les femmes et chacune d'elles, indépendamment du contexte culturel où elles se trouvent, de leurs caractéristiques spirituelles, psychologiques et physiques, comme par exemple leur âge, leur instruction, leur santé, leur travail, le fait d'être mariées ou célibataires.

Sa vocation c'est donc l'Amour. Ce qu'exprimait si bien saint Thérèse (pensée que rappelait Julienne avec amertume) : "Dans le cœur de l'Église, ma mère, je serais l'amour".

Puis le texte continue ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5058
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 18:28

Ce texte ne légifère pas sur la "place" de la femme (qui outre sa mission propre, est ressortissante de la mission des laïcs par ailleurs défini), mais il termine sur une déclaration assez forte, comme l'était l'introduction que j'ai cité :

L'Encyclique a écrit:
La force morale de la femme, sa force spirituelle, rejoint la conscience du fait que Dieu lui confie l'homme, l'être humain, d'une manière spécifique. Naturellement, Dieu confie tout homme à tous et à chacun. Toutefois cela concerne la femme d'une façon spécifique - précisément en raison de sa féminité - et cela détermine en particulier sa vocation.

Notre amie Turquoise prophétisait donc bien, à sa manière.

La conclusion est assez surprenante ....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5058
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 18:35

CONCLUSION de L'ENCYCLIQUE

«Si tu savais le don de Dieu»


[...]

En l'Année mariale, l'Eglise désire remercier la Très Sainte Trinité pour le «mystère de la femme» et pour toute femme, pour ce qui constitue la dimension éternelle de sa dignité féminine, pour les «merveilles de Dieu» qui, dans l'histoire des générations humaines, se sont accomplies en elle et par elle. [...]

C'est pourquoi l'Eglise rend grâce pour toutes les femmes et pour chacune d'elles: pour les mères, pour les sœurs, pour les épouses; pour les femmes consacrées à Dieu dans la virginité; pour les femmes dévouées à tant d'êtres humains qui attendent l'amour gratuit d'une autre personne; pour les femmes qui veillent sur l'être humain dans la famille, ce signe fondamental de la communauté humaine; pour les femmes qui exercent une profession, celles sur qui pèse parfois une grande responsabilité sociale; pour les femmes «vaillantes» et pour les femmes «faibles»: pour toutes, telles qu'elles sont sorties du cœur de Dieu dans toute la beauté et la richesse de leur féminité, telles qu'elles ont été entourées de son amour éternel; telles qu'avec l'homme elles accomplissent le pèlerinage de cette terre, «patrie» temporelle des hommes, parfois transformée en «vallée de larmes»; telles qu'elles portent, avec l'homme, la responsabilité commune du destin de l'humanité, selon les nécessités quotidiennes et suivant la destinée finale que la famille humaine a en Dieu, au sein de l'ineffable Trinité.

L'Eglise rend grâce pour toutes les manifestations du «génie» féminin apparues au cours de l'histoire, dans tous les peuples et dans toutes les nations; [...]

L'Eglise demande en même temps que ces inestimables «manifestations de l'Esprit» (cf. 1 Co 12, 4 ss.), données avec une grande générosité aux «filles» de la Jérusalem éternelle, soient attentivement reconnues, mises en valeur, afin qu'elle concourent au bien commun de l'Eglise et de l'humanité, spécialement à notre époque. Méditant le mystère biblique de la «femme», l'Eglise prie pour que toutes les femmes se retrouvent elles-mêmes dans ce mystère, pour qu'elles retrouvent leur «vocation suprême».

-------------------------------
Le texte est de Jean-Paul II et date du 15 août 1988.

Lien fourni par Jeb
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 20:50

Cher Valtortiste,

Tes 3 derniers messages sont un remarquable travail de synthèse de ce que "proclame" l'Eglise sur la place et la dignité de la femme. thumleft :chapeau:

Un bel hymne à la "glorification" de la Femme (avec un F majuscule !) cheers
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 20:57

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Jeu 25 Juin 2009, 22:14

Valtortiste91 a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:
Je pense que la femme, au sein de l'Eglise, à toute sa place, en étant à son service, au service du prêtre, au service du Christ, qui par sa présence et sa vie de prières, peut révéler ou réveiller son Eglise??
On va voir, à la lecture du texte, si tu es prête à être un Père (une mère) conciliaire ! Very Happy

Excuse-moi, cher Valtortiste, qu'est-ce que tu entends par "mère conciliaire"?
Pour moi, l'idée d'être femme prêtre ou femme pasteur, ne m'a jamais effleurée.

Mais être au service du Christ en étant au service d'un prêtre, prêtre du Christ : OUI oui!!

C'est ce que j'ai été durant 10 ans. Au service de mon abbé et pleinement investie dans sa paroisse. (cours résumé de 10 années!!)
Il faut bien dire que j'étais une "amoureuse" (du Christ) et cela devait forcément se voir et peut-être déranger.

En demandant le chapelet et l'Adoration du Très Saint-Sacrement, avec mon époux, et bien que notre prêtre nous traitait d'huluberlu ou de traditionnaliste, (au tout début)il a fini par nous accorder, pour la vie des prêtres du diocèse, des vocations et la vie de notre paroisse, cette 'faveur'.

Lorsque j'ai vu "mon abbé", redevenir amoureux de son sacerdoce et de l'Eucharistie, m'avoir dit qu'il avait repris son chapelet et le réciter dans les rues où il passait pour distribuer le bulletin paroissial dans les boîtes à lettres, pour ne plus distribuer la communion mais donner le corps du Christ....."mon abbé" est devenu un saint prêtre et le Seigneur l'a rappelé à LUI.
Ce que le Seigneur a fait dans le coeur de son petit prêtre, et la Vierge Marie "Ils n'ont plus de vin" j'en suis encore émerveillée et cela valait bien quelques "souffrances".

Ma mission s'est fini là, on ne désirait plus ma présence en cette paroisse. (qui d'ailleurs n'existe plus)
Cela fait maintenant + de 12 ans.

Alors, aujourd'hui, très franchement, cher Valtortiste, si j'en serai capable ????
Je fais la "marmotte" I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5058
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Ven 26 Juin 2009, 07:32

Arc-en-Ciel a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:
Je pense que la femme, au sein de l'Eglise, à toute sa place, en étant à son service, au service du prêtre, au service du Christ, qui par sa présence et sa vie de prières, peut révéler ou réveiller son Eglise??
On va voir, à la lecture du texte, si tu es prête à être un Père (une mère) conciliaire !
Excuse-moi, cher Valtortiste, qu'est-ce que tu entends par "mère conciliaire"? Pour moi, l'idée d'être femme prêtre ou femme pasteur, ne m'a jamais effleurée.

Rassures-toi, je m'essayais à un humour amical : il se trouve n'être pas bon. Mr.Red
Ton message, et son témoignage, est plus intéressant que mon mauvais humour.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?   Ven 26 Juin 2009, 10:34

Valtortiste91 a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:
Je pense que la femme, au sein de l'Eglise, à toute sa place, en étant à son service, au service du prêtre, au service du Christ, qui par sa présence et sa vie de prières, peut révéler ou réveiller son Eglise??
On va voir, à la lecture du texte, si tu es prête à être un Père (une mère) conciliaire !
Excuse-moi, cher Valtortiste, qu'est-ce que tu entends par "mère conciliaire"? Pour moi, l'idée d'être femme prêtre ou femme pasteur, ne m'a jamais effleurée.

Rassures-toi, je m'essayais à un humour amical : il se trouve n'être pas bon. Mr.Red
Ton message, et son témoignage, est plus intéressant que mon mauvais humour.

pukel Cher Valtortiste, j'avais bien compris ton humour Very Happy . C'est le terme de mère conciliaire que je n'avais pas bien saisi. scratch tout simplement flower
Bravo, pour la synthèse que tu as fait. Travail remarquable Thumright
Revenir en haut Aller en bas
 
Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des prêtres mariés? Des femmes prêtres?
» Benoît XVI excommunie l'archevêque Emmanuel Milingo
» Les prêtres : mariés ou pas ?
» LA PERSONNALITE DES DOUZE APÔTRES
» Conversion d'une catholique femme pretre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: