DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Peut on faire le mal pour l'amour ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Arc-en-Ciel



Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Mar 16 Juin 2009, 01:37

Cher spirit,
En tant qu'homme, si je suis votre philosophie, vous ne seriez bon qu'à offrir votre sperme (avec amour, certes) qui donnera vie qu'à des âmes ou esprits qui veulent se réincarner????

Une femme serait destinée qu'à donner la vie, à une âme ou esprit qui veut se réincarner????

En tant que femme et mère, Si je devais vous suivre, mes jours seraient un véritable cauchemar en regardant mon enfant qui ne serait pas le mien. affraid

Ce que je vous dis là, n'est pas du tout pour me moquer de vous.

C'est un ressenti au plus profond de moi, que j'essaie de vous traduire bien maladroitement et j'espère que vous l'aurez traduit. Il m'est IMPOSSIBLE de vous suivre dans votre raisonnement. C'est un NON-SENS.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Mar 16 Juin 2009, 01:41

spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
...Je le répète une énième fois, l'homme est une créature à l'image de Dieu et non un être d'essence divine qui serait, de par le fait, Dieu.[/color]

Question On ne parle pas de l'homme, mais de l'âme!

Sauf que l'on a dit que l'âme est l'essence de l'homme : mon âme c'est moi, c'est tout ce que j'ai été et que je suis. Je ne peux pas être dissocié de mon âme.

Philippe Fabry a écrit:
...
Spirit: Il te reste maintenant à nous expliquer comment une âme a pu être pure avant le péché originel (donc, forcément divine) et comment ensuite tu peux prétendre qu'elle est l'essence de l'homme et non de Dieu.

Alors déjà l'âme pure avant le péché originel n'a rien de divin, comme je viens de le dire (tu confonds pureté et perfection). Et ensuite elle est l'essence de l'homme et non de Dieu car l'homme est pour Dieu une altérité, et réciproquement, condition sine qua non à une relation d'amour.
En outre, si l'âme était l'essence de Dieu, tu serais Dieu et je serais Dieu, et cela voudrait dire que Dieu n'est franchement pas d'accord avec Lui-même, ce qui serait stupide. Mr.Red


Je ne comprends toujours pas. Pourquoi assimiles-tu forcément l'homme à l'âme?

Je l'ai dit juste au-dessus.


Si l'âme a été créée à l'origine pure c'est qu'elle existait avant l'homme

Que tout soit clair, quand on dit "l'origine" c'est celle de l'homme. Lorsque j'ai été conçu par mes parents, Dieu a créé une âme dans le corps de chair né de leur union, illuminant d'un esprit tout neuf le petit embryon de Philippe Fabry, et aussitôt (hélas !) cette âme a été souillée par le péché originel. Disons que "péché originel" est un tampon rouge apposé sur la première ligne de la première page du dossier de l'âme, une fois le dossier vierge préparé. Mais il est évident que l'homme apparaît en même temps que l'homme puisque l'âme fait l'homme. Sans âme, ce ne serait pas un homme !

, pourquoi maintenant tu m'affirmes que l'âme et l'homme ne font qu'un?

Parce qu'un homme sans âme ça n'existe pas, c'est un non-sens. Tout homme a un esprit, et donc une âme spirituelle.

D'autre part, Si l'âme devait être d'essence divine et qu'elle serait était en l'homme,

Mais pourquoi diable l'âme serait-elle d'essence divine ? Où qu'c'est-y que j'ai dis ça ? Au contraire, je n'arrête pas de le dire, c'est l'essence d'un individu, et dès lors que cet individu est un homme, l'âme est humaine. C'est syllogistique ! :sage:

je ne vois pas pourquoi l'homme serait lui aussi d'essence divine.

Répondu juste au-dessus.

C'est justement ce point qui est l'incompréhension fondamentale entre votre doctrine et celle en laquelle je crois. L'homme en tant QU'ANIMAL n'a rien à voir avec l'âme D'ESSENCE DIVINE.

L'âme n'est pas d'essence divine, et l'homme n'est JAMAIS juste un animal, il a seulement une partie animale et qu'il partage avec l'animal, qui sont son corps et son psychisme (capacités sensorielles, estimative). Il a une partie qu'il partage avec les anges : son esprit. RIEN n'est d'essence divine, tout est créé.
A la base, tant qu'il n'a rien fait, rien pensé, agi en rien, c'est cela qui constitue l'âme : son esprit (intelligence +volonté)+ information du corps (le psychisme n'est probablement pas encore actif quand l'homme n'est qu'un embryon)+ le péché originel (depuis sa commission par Adam et Eve).
On le voit donc bien, l'esprit considéré seul n'est pas un homme, et l'âme humaine n'est jamais composée uniquement de l'esprit.


Comme tu l'as très bien expliqué plus haut, l'âme s'enrichit des expériences de l'homme par l'intermédiaire de son esprit.

L'âme s'enrichit de ses actes. Une essence "croît" en faisant des chose qui s'ajoutent à elle-même. Imaginons l'âme X. Elle est "X". C'est l'essence X. Si elle fait du vélo, elle devient "X-qui-a-fait-du-vélo". Si ensuite elle mange une gaufre elle devient "X-qui-a-fait-du-vélo-puis-a-mangé-une-gaufre". Et après toute une vie terrestre d'actions et de pensées, on a "X-(n pensées et actions)". C'est l'essence accrue, agrandie par son propre exercice.
L'âme s'enrichit donc par l'intermédiaire non seulement de son esprit, mais d'elle-même toute entière.


En aucun cas ça fait de l'homme un être divin, bien au contraire. Dans mes explications je n'ai jamais dit que l'homme était d'essence divine, mais je disais que c'était l'esprit (alors que j'aurais dû dire que c'était l'âme de manière à ce qu'on se comprenne. On a perdu beaucoup de temps à cause de cette inversion âme et esprit).

Ni l'homme, ni l'âme, ni l'esprit. Seul Dieu est d'essence divine. L'esprit humain est d'essence humaine, il appartient à une essence humaine : l'âme humaine. Changer de terme ne change rien.

Ensuite, une âme pure c'est une âme pure, je ne vois pas pourquoi elle serait imparfaite - d'autant plus que maintenant le but c'est de la purifier pour qu'elle redevienne comme elle était (selon sainte Catherine). IL EST CLAIR QUE PURE VEUT DIRE SANS PéCHé! Si tu peux aussi éclaircir ce point, ça serait sympa.

C'est très simple : sans péché ne signifie pas parfait. L'accomplissement suprême de l'homme ce n'est pas l'absence de péché, c'est la vision béatifique, relation d'amour à Dieu. Un homme n'est parfait qu'une fois dans la vision béatifique, car alors il trouve son accomplissement : il est à la place pour laquelle il est fait.


J'aurais bien aimer continuer cette discussion, mais malheureusement je dois partir. Je rentre mercredi.

Dans ce cas on continuera mercredi. Bon voyage ! :hello:
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
dims



Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Mar 16 Juin 2009, 02:14

spirit a écrit:
dims a écrit:
...Il y a encore un probleme car si l'esprit prend conscience c'est que sa personnalité lui est deja propre et donc le besoin d'en avoir une est impossible.

Lorsqu'un enfant commence à prendre conscience il n'a pas encore sa personnalité qui est affirmée. La prise de conscience est progressive et la personnalité est très évolutive. On n'acquiert pas une personnalité absolue et immuable. C'est d'ailleurs parce que notre personnalité évolue qu'une éternité peut être supportable. Tu imagines demeurer une éternité la même personne? Ce serait un sort horrible.

Il y a aussi le problème de la connaissance conceptuelle (avant les incarnations) et de la connaissance expérimentale (après les incarnations). C'est la connaissance expérimentale qui nécessite le passage par l'homme et la matière.

Tu dis: "Je sais que Dieu ( l absolu ) n'est pas en moi"

Et tu finis par: ( je suis en Dieu et Dieu est en moi )

Tes idées ne sont pas très claires. Désolé, mais ce soir je ne peux pas te répondre en détail.

A bientôt
Spirit sunny

Mais si bien au contraire mais le raisonnement est complexe.

Oui je dis que Dieu ( l absolu ) n'est pas en moi, je ne suis pas moi individu limité et donc unique l'absolu.
Mais je dis que l'amour des autres me fait devenir absolu mais je reste unique c'est l'amour que l'on me porte qui me fait devenir absolu.
Je peux ressentir l'amour absolu en moi et donner mon amour a l'absolu. C'est comme un enfant qui a l'amour de son pere en lui, il le ressent mais il n'est pas son pere.
C'est tres different de ta conception, tu penses que l'enfant est a la fois enfant et pere et dans ce cas il n y a plus l'echange d'amour entre l'enfant et le pere si l'enfant est les 2 en meme temps.
Si tout le monde etait absolu tout le monde serais identique et donc l'amour ne sert plus a unir.

Demeurer l'eternité la meme personne n'est pas un probleme car tu as eguallement en toi tous l'amour de l'univers et donc tout le savoir, toute la beauté, tous les arts etc ....
Tu es dans l'ettonement pour l'eternité, car la creation est infini.

Toi tu penses devenir Dieu par toi meme alors que je pense plutot que nous deviendrons Dieu par l'union, l'amour et donc le partage de nos qualités.
Ce qui est bon en toi est en moi et ce qui est bon en moi est en toi mais seullement dans l'amour, si il n y a pas la volonté d'aimer nous restons chacun limité.
Je ne suis pas toi et tu n'es pas moi c'est de vouloir aimer ( donner ) qui le rend possible et c'est pour cela que nous restons unique et a la fois composé de l'infini.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Mer 17 Juin 2009, 15:59

[quote="spirit"]
Philippe Fabry a écrit:
spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
...Je le répète une énième fois, l'homme est une créature à l'image de Dieu et non un être d'essence divine qui serait, de par le fait, Dieu.[/color]

Question On ne parle pas de l'homme, mais de l'âme!

Sauf que l'on a dit que l'âme est l'essence de l'homme : mon âme c'est moi, c'est tout ce que j'ai été et que je suis. Je ne peux pas être dissocié de mon âme.

Bonjour Philippe,

Questions:

- D'où vient cette âme? de l'homme ou de Dieu?

L'esprit est créé par Dieu, et insufflé au corps qui est engendré par les parents, et dès lors le nouvel être humain existe : l'âme apparaît. Il y a âme dès qu'il y a un nouvel être humain. Pour résumer : l'esprit est créé par Dieu, l'âme c'est l'homme dont fait partie cet esprit.

- Comment et quand arrive-t-elle dans le corps?

Insufflée par Dieu. On ignore le moment exact où l'oeuf fécondé est illuminé d'un esprit par la volonté divine.

- De quoi est-elle faite? Comment peut-elle être immortelle si elle ne possède pas cet attribut éternel typiquement divin?

L'âme peut être immortelle car elle est relative à Dieu qui est absolu. Or la volonté de Dieu, immuable, est dans la pérennité de l'être qu'il crée. L'âme est immortelle de par la volonté créatrice de Dieu.
Et précision : il ne faut pas confondre l'éternité, exclusivement divine (seul Dieu est éternel, c'est-à-dire sans commencement ni fin) avec l'immortalité, qui est l'absence de fin mais non de commencement. La différence est la même qu'entre la droite et la demi-droite.


- Comment peut-elle être à l'origine pure et sans péché si elle est le corps et directement liée au corps?

Elle est pure dans la volonté de Dieu : Il ne crée pas quelque chose de pécheur. la preuve est que le péché originel n'est pas de Dieu, mais de l'homme. Et cette souillure marque tout esprit dès sa création depuis la décision patriarcale, mais pas en sa création même. En outre, je rappelle que le péché n'est pas seulement attaché au corps : des anges ont péché, or ils n'ont pas de corps.


Philippe Fabry a écrit:
...
Spirit: Il te reste maintenant à nous expliquer comment une âme a pu être pure avant le péché originel (donc, forcément divine) et comment ensuite tu peux prétendre qu'elle est l'essence de l'homme et non de Dieu.

La pureté n'implique aucunement la divinité, tu te permets un raccourci que tu n'expliques même pas.
Si tu prends de l'or pur, il est pur parce qu'il ne contient aucune impureté, qu'il ne contient que ce qui fait partie de sa nature. Cela n'en fait pas quelque chose de divin. La pureté, c'est la conformité totale avec sa propre nature. Le péché est une souillure en ce sens que l'homme n'est pas, selon la volonté de Dieu, fait pour cela.


Alors déjà l'âme pure avant le péché originel n'a rien de divin, comme je viens de le dire (tu confonds pureté et perfection). Et ensuite elle est l'essence de l'homme et non de Dieu car l'homme est pour Dieu une altérité, et réciproquement, condition sine qua non à une relation d'amour.

La pureté n'a rien de divin? Shocked Plutôt étrange, ça, comme conception. Même si elle n'est pas perfection absolue (Dieu étant la perfection absolue à tous les niveaux), la pureté absolue n'est-elle pas une forme de perfection? Comment un homme peut-il engendrer une âme d'une pureté parfaite en absolue?

La pureté est une condition de la perfection, pas une forme de perfection, sauf si l'accomplissement est uniquement dans la pureté, ce qui n'est pas le cas. Un lingot d'or pur, c'est bien, mais si sa perfection est d'être façonné en parure brillant de mille feux, la pureté n'est qu'une condition, pas un accomplissement.
Il faut vraiment que tu distingue pureté et perfection.


Philippe Fabry a écrit:
...
En outre, si l'âme était l'essence de Dieu, tu serais Dieu et je serais Dieu, et cela voudrait dire que Dieu n'est franchement pas d'accord avec Lui-même, ce qui serait stupide. Mr.Red


affraid De quoi? Shocked Pourquoi une âme qui présente une pureté absolue, attribut normalement exclusif à Dieu, devrait être Dieu, qui, comme je l'ai dit plus haut, est le seul à être la perfection absolue à tous les niveaux? Pourquoi refuses-tu absolument de reconnaitre en l'âme des attributs divins tels la pureté et l'immortalité? C'est parce que ça dérange ta croyance que tu dois déformer la réalité?

Dire que "la pureté absolue est un attribut exclusif à Dieu", ça veut dire tout et rien.
Je ne déforme aucunement la réalité, je dis que l'âme humaine a effectivement des caractères qui ressemblent à ceux de Dieu puisque l'homme est à l'image de Dieu. Mais il est seulement à son image. C'est toi qui mélanges les choses en concluant d'un caractère partagé une identité de nature, alors qu'une identité de nature implique le partage de TOUS les caractères inhérents à cette nature. L'âme n'étant no omnisciente, ni éternelle, ni omnipotente, il est évident qu'elle n'est pas d'essence divine.


Philippe Fabry a écrit:
...
Spirit: Si l'âme a été créée à l'origine pure c'est qu'elle existait avant l'homme

Que tout soit clair, quand on dit "l'origine" c'est celle de l'homme. Lorsque j'ai été conçu par mes parents, Dieu a créé une âme dans le corps de chair né de leur union, illuminant d'un esprit tout neuf le petit embryon de Philippe Fabry, et aussitôt (hélas !) cette âme a été souillée par le péché originel.

gne Si tu lis bien ce que tu as écrit: "Nous avons été conçu par nos parents, mais c'est DIEU QUI CRÉE L'ÂME DANS LE CORPS". Cette âme, si elle est pure et immortelle, possède donc d'une manière IRRÉFUTABLE des attributs DIVIN!

[color=blue]L'âme crée l'esprit dans le corps, et dès lors l'âme existe (je t'ai expliqué la distinction entre les deux, essaye de l'employer).
Pour la pureté de l'âme, encore une fois, c'est le cas nonobstant le péché originel, mais pas si l'on en tient compte.
Pour ce qui est du rapport attributs/nature et de l'impossibilité de déduire la seconde par la présence de certains des premiers seulement, voir ci-dessus.


Philippe Fabry a écrit:
...
...pourquoi maintenant tu m'affirmes que l'âme et l'homme ne font qu'un?

Parce qu'un homme sans âme ça n'existe pas, c'est un non-sens. Tout homme a un esprit, et donc une âme spirituelle.

Shocked C'est parce qu'un homme a un esprit qu'il a une âme? Et l'esprit, d'où sort-il? Observe mieux les animaux et tu verras que la seule chose qui nous différencie ce n'est pas l'esprit, mais l'intelligence. L'esprit est un dérivé de l'intelligence. Il existe maintenant suffisamment d'expériences scientifiques qui démontrent cet état de fait.

[color=blue]Mais pas du tout. Cela fait vingt fois que je t'explique : l'esprit c'est l'intelligence+la volonté. Les animaux n'ont ni l'un ni l'autre : les animaux ne font pas d'équations à inconnues et ne prennent pas de décisions. Les singes si "intelligents" soient-ils, sont incapables de pensée abstraite. Un singe ayant appris le langage des signes ne peut comprendre la notion "d'au-delà". Les animaux ne partagent avec l'homme que ce qu'Aristote appelait "estimative" : l'intelligence des choses concrètes : compter des grains de raisin, reconnaître un objet, etc...
Cite-moi une seule expérience scientifique démontrant la présence d'intelligence abstraite chez nos amis les animaux.

Philippe Fabry a écrit:
...
Mais pourquoi diable l'âme serait-elle d'essence divine ? Où qu'c'est-y que j'ai dis ça ? Au contraire, je n'arrête pas de le dire, c'est l'essence d'un individu, et dès lors que cet individu est un homme, l'âme est humaine. C'est syllogistique ! :sage:

C'est syllo quoi? Smile Dieu crée l'âme, lui confère des attributs divins particuliers (immortalité et pureté), nous nous naissons de la chair de nos parents et toi tu en déduis que l'âme est humaine?

Si je moule un vase en poterie, peut-on dire que le vase est humain ?
Les créatures de Dieu ne sont pas divines, elles sont l'oeuvre divine.
Et encore une fois : notre chair naît de nos parents, mais notre esprit est directement créé par Dieu, pour chacun d'entre nous. Et si nous sommes humains, c'est parce que la nature humaine naît de la conjonction de ces deux phénomènes : esprit et chair.

Philippe Fabry a écrit:
...
L'âme n'est pas d'essence divine, et l'homme n'est JAMAIS juste un animal, il a seulement une partie animale et qu'il partage avec l'animal, qui sont son corps et son psychisme (capacités sensorielles, estimative). Il a une partie qu'il partage avec les anges : son esprit. RIEN n'est d'essence divine, tout est créé.
A la base, tant qu'il n'a rien fait, rien pensé, agi en rien, c'est cela qui constitue l'âme : son esprit (intelligence +volonté)+ information du corps (le psychisme n'est probablement pas encore actif quand l'homme n'est qu'un embryon)+ le péché originel (depuis sa commission par Adam et Eve).
On le voit donc bien, l'esprit considéré seul n'est pas un homme, et l'âme humaine n'est jamais composée uniquement de l'esprit.

D'accord, en attendant cette âme humaine (créée par Dieu et non par l'homme, il ne faut pas l'oublier) est étrangement immortelle sans être divine... Bizarre...

Les anges sont immortels et pourtant ils ne sont pas divins. Tu confonds immortalité (absence de fin) et l'éternité (être sa propre cause, ce qui n'est le cas que de Dieu).

Philippe Fabry a écrit:
...
Ni l'homme, ni l'âme, ni l'esprit. Seul Dieu est d'essence divine. L'esprit humain est d'essence humaine, il appartient à une essence humaine : l'âme humaine. Changer de terme ne change rien.

Dieu est Dieu, point barre. Ce qui procède de son essence ce sont ses attributs principaux (essen-tiels) dont l'intelligence et l'immortalité font partie. Un enfant est d'essence humaine et une âme d'essence divine. Tu ferais bien de débattre de cette question en université, ça promet d'être houleux...

"Essentiel", si tu veux te piquer d'étymologie, signifie "ce qui appartient à l'essence". Ce qui est essentiel est ce qui est dans l'essence. L'intelligence infinie de Dieu, c'est Dieu. EN REVANCHE l'intelligence en général, comme attribut comme concept, n'est pas Dieu, mais est une image de Dieu, puisque Dieu est la Règle, l'Absolu auquel tout est relatif.
Et si l'enfant est d'essence humaine, son âme (qui est son essence) est devine quoi ? ... Humaine, oui, bravo !
Par contre l'âme de Dieu est (oulà, c'est dur cette fois!)... Divine ! Touché !


Je n'ai plus le temps de développer, mais il y en aurait une sacrée tartine à écrire... Je pense notamment au lien animique qui nous permet de tous nous unir en tant que frères et de se sentir lié à Dieu. Tu penses bien que si je ne ressentais pas Dieu et mes frères en moi par l'intermédiaire de quelque chose de commun, je ne risquerais pas de les aimer.

Ce que tu partages avec tes frères, cher ami, est une communauté de nature...humaine !

On ne peut aimer une personne extérieure à soi si ce n'est d'une manière égoïste et possessive.

Drôle de vision de l'amour. Je suis sûr que Christ est mort sur la croix d'un amour égoïste et possessif...

Cette personne ne devient plus soi, mais une chose. Sans compter la bonté/altruisme et la méchanceté/égoïsme naturels qui est incompréhensible avec le concept d'une âme pure qui serait ensuite souillée d'une manière différente selon chaque individu.

Chaque individu est souillé exactement de la même façon : PECHE ORIGINEL. Les péchés personnels dépendent ensuite de l'individu, mais n'auraient pas lieu sans le péché originel.

Philippe, t'as un sacré boulot explicatif sur la planche!

Fait, et fastoche. Par contre tu as du boulot sur les distinctions entre attributs et nature, entre pureté et perfection.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 01:14

spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
...Fait, et fastoche. ...

Laughing Si tu es le seul juge de ce que tu écris, évidemment c'est fastoche.

Bon, j'ai commencé à rédiger une réponse, mais y a trop de boulot. J'abandonne.
Relis-toi, voilà maintenant que tu mêles l'âme et l'esprit, on ne sait même plus qui est insufflé et qui engendre l'un ou l'autre, ça en est trop...

Spirit sunny

Tout ce que j'ai expliqué est fonction de la distinction que j'ai faite : l'esprit (intelligence+volonté) est insufflée au corps, constituant une essence humaine complète (corps matériel + esprit) début et fondement du dossier d'information spirituel que constitue l'âme. C'est complètement cohérent.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 01:23

spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
...Fait, et fastoche. ...

Laughing Si tu es le seul juge de ce que tu écris, évidemment c'est fastoche.

Bon, j'ai commencé à rédiger une réponse, mais y a trop de boulot. J'abandonne.
Relis-toi, voilà maintenant que tu mêles l'âme et l'esprit, on ne sait même plus qui est insufflé et qui engendre l'un ou l'autre, ça en est trop...

Spirit sunny
Ton gros problème mon cher Spirit c'est qu'il te manque les notions de bases de la philosophie et de la théologie, encore plus pour ce qui est de la théologie catholique, sinon tu ne confondrais pas âme, esprit, essence, nature, éternité, immortalité, etc, etc, et bien d'autres notions de base de la SPIRITUALITE catholique qui n'a rien a voir avec le spiritualisme et encore moins le spiritisme.

Tu veux confronter ton idéologie spirite à la théologie catholique. Il y a un énorme canyon qui sépare les deux. Et tu auras beau faire l'une ne rejoindra jamais l'autre.

C'est une quetion d'humilité de le reconnaître. Et l'humilité fait grandir, encore une notion de la spiritualité chrétienne que le spiritisme n'a pas encore assimilée, notamment celle de la kénose autant du côté de Dieu que du côté de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 02:15

Jeb a écrit:
spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
...Fait, et fastoche. ...

Laughing Si tu es le seul juge de ce que tu écris, évidemment c'est fastoche.

Bon, j'ai commencé à rédiger une réponse, mais y a trop de boulot. J'abandonne.
Relis-toi, voilà maintenant que tu mêles l'âme et l'esprit, on ne sait même plus qui est insufflé et qui engendre l'un ou l'autre, ça en est trop...

Spirit sunny
Ton gros problème mon cher Spirit c'est qu'il te manque les notions de bases de la philosophie et de la théologie, encore plus pour ce qui est de la théologie catholique, sinon tu ne confondrais pas âme, esprit, essence, nature, éternité, immortalité, etc, etc, et bien d'autres notions de base de la SPIRITUALITE catholique qui n'a rien a voir avec le spiritualisme et encore moins le spiritisme.

Tu veux confronter ton idéologie spirite à la théologie catholique. Il y a un énorme canyon qui sépare les deux. Et tu auras beau faire l'une ne rejoindra jamais l'autre.

C'est une quetion d'humilité de le reconnaître. Et l'humilité fait grandir, encore une notion de la spiritualité chrétienne que le spiritisme n'a pas encore assimilée, notamment celle de la kénose autant du côté de Dieu que du côté de l'homme.

C'est aussi humble d'admetre que le theologie catholique n'est pas source de verité.
Ce n'est pas jesus qui a installé se dogme mais le concile de nicée, qui par la suite on exterminé toutes autres pensées spirituelles, d'ailleurs le gnostiscisme que l'on appellerait new age aujourd'hui etait tres rependu.

Jesus aurait voulu imposer l'amour par la force ? ou laisser fusionner ces 2 croyances ? Ce qui s'etabli par la force n'est jamais source de verité, mais par la suite les theories chretiennes se sont adaptées aux idées du monde ( confondre ce qui est materiel et spirituel et ce qui est limité et illimité ).
Le fait de dire que l'homme n'est pas composé lui meme d'une partie de Dieu et qu'il doit choisir entre le paradis et l'enfer c'est une pensée qui vient de la matierre et de l'ego.

Vous pensez sincerement que Dieu ( amour ) a crée des hommes et qu'il en a crée specialement pour l'enfer, car Dieu est passé present futur depuis votre creation il sait ce que vous deviendrez.
Vous allez me dire mais l'homme est libre de choisir l'enfer ou le paradis mais il n y a qu'une verité et vous dites ces choses en vivant du mensonge car nous sommes tous sous l'emprise du malin.
La verité annonce ou est la vie et ou la vie ne peut exister, vivre de l'ego c'est mourir et vivre de la charité c'est vivre voila ce que jesus annonce il n'offre pas un choix.
Nous sommes en vie donc nous sommes amour, si nous sommes amour nous devons accepter cet amour car l'amour est aussi une liberté c'est pour cela que nous sommes aveugles face a la verité.
Etre aveugle nous permet du vivre du péché ( la ou la vie n'est pas ) et donc de trahir notre nature divine et celle des autres.
Par cette trahison nous acceptons ce que nous sommes et ce que Dieu represente.



Le point fort du dogme chretien c'est la puissance de la compassion et le fait que l'homme se rabaisse plus bas qu'il ne doit etre par amour.
Ils peuvent admetre ceci mais ensuite de dire que l'esprit n'est que amour et que la matierre l'aveugle c'est impossible.
Donc vous ne savez pas pourquoi il faut aimer Dieu plus que tout et son prochain, vous ne savez pas d'ou vous venez et ou vous allez.


Dernière édition par dims le Jeu 18 Juin 2009, 02:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 02:21

dims a écrit:
Jeb a écrit:
spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
...Fait, et fastoche. ...

Laughing Si tu es le seul juge de ce que tu écris, évidemment c'est fastoche.

Bon, j'ai commencé à rédiger une réponse, mais y a trop de boulot. J'abandonne.
Relis-toi, voilà maintenant que tu mêles l'âme et l'esprit, on ne sait même plus qui est insufflé et qui engendre l'un ou l'autre, ça en est trop...

Spirit sunny
Ton gros problème mon cher Spirit c'est qu'il te manque les notions de bases de la philosophie et de la théologie, encore plus pour ce qui est de la théologie catholique, sinon tu ne confondrais pas âme, esprit, essence, nature, éternité, immortalité, etc, etc, et bien d'autres notions de base de la SPIRITUALITE catholique qui n'a rien a voir avec le spiritualisme et encore moins le spiritisme.

Tu veux confronter ton idéologie spirite à la théologie catholique. Il y a un énorme canyon qui sépare les deux. Et tu auras beau faire l'une ne rejoindra jamais l'autre.

C'est une quetion d'humilité de le reconnaître. Et l'humilité fait grandir, encore une notion de la spiritualité chrétienne que le spiritisme n'a pas encore assimilée, notamment celle de la kénose autant du côté de Dieu que du côté de l'homme.

C'est aussi humble d'admetre que le theologie catholique n'est pas source de verité.
Ce n'est pas jesus qui a installé se dogme mais le concile de nicée, qui par la suite on exterminé toutes autres pensées spirituelles, d'ailleurs le gnostiscisme que l'on appellerait new age aujourd'hui etait tres rependu.

Le Concile de Nicée étant un concile de l'Eglise instituée et établie dans son Magistère par Jésus Lui-même, contester l'autorité du Concile en l'opposant à celle de Jésus est une absurdité : les moyens qui ont pu être employés par l'Eglise pour préserver la vérité peuvent être discutés, pas la détention de la Vérité du Christ par l'Eglise, car contester l'autorité de l'Eglise sur les dogmes c'est contester la volonté de Jésus Lui-même, qui l'a établie.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 02:39

Philippe Fabry a écrit:
dims a écrit:
Jeb a écrit:
spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
...Fait, et fastoche. ...

Laughing Si tu es le seul juge de ce que tu écris, évidemment c'est fastoche.

Bon, j'ai commencé à rédiger une réponse, mais y a trop de boulot. J'abandonne.
Relis-toi, voilà maintenant que tu mêles l'âme et l'esprit, on ne sait même plus qui est insufflé et qui engendre l'un ou l'autre, ça en est trop...

Spirit sunny
Ton gros problème mon cher Spirit c'est qu'il te manque les notions de bases de la philosophie et de la théologie, encore plus pour ce qui est de la théologie catholique, sinon tu ne confondrais pas âme, esprit, essence, nature, éternité, immortalité, etc, etc, et bien d'autres notions de base de la SPIRITUALITE catholique qui n'a rien a voir avec le spiritualisme et encore moins le spiritisme.

Tu veux confronter ton idéologie spirite à la théologie catholique. Il y a un énorme canyon qui sépare les deux. Et tu auras beau faire l'une ne rejoindra jamais l'autre.

C'est une quetion d'humilité de le reconnaître. Et l'humilité fait grandir, encore une notion de la spiritualité chrétienne que le spiritisme n'a pas encore assimilée, notamment celle de la kénose autant du côté de Dieu que du côté de l'homme.

C'est aussi humble d'admetre que le theologie catholique n'est pas source de verité.
Ce n'est pas jesus qui a installé se dogme mais le concile de nicée, qui par la suite on exterminé toutes autres pensées spirituelles, d'ailleurs le gnostiscisme que l'on appellerait new age aujourd'hui etait tres rependu.

Le Concile de Nicée étant un concile de l'Eglise instituée et établie dans son Magistère par Jésus Lui-même, contester l'autorité du Concile en l'opposant à celle de Jésus est une absurdité : les moyens qui ont pu être employés par l'Eglise pour préserver la vérité peuvent être discutés, pas la détention de la Vérité du Christ par l'Eglise, car contester l'autorité de l'Eglise sur les dogmes c'est contester la volonté de Jésus Lui-même, qui l'a établie.

Je ne fais pas confiance aux hommes ils accomplissent l'oeuvre de satan et ils parlent de verité divine.
Jesus le dis : "Soyez donc adroits comme les serpents, et candides comme les colombes."

Ce n'est parceque des hommes parlent pour jesus qu'ils accomplissent son oeuvre, Les allemands ont dit Dieu est avec nous.
Ce jour-là, beaucoup me diront : 'Seigneur, Seigneur, n'est-ce pas en ton nom que nous avons été prophètes, en ton nom que nous avons chassé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ? Alors je leur déclarerai : 'Je ne vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui faites le mal !'

Les evangiles eux seuls sont sources de verité, je dirais le chemin vers la verité plutot que la verité mais le dogme chretien ferme les portes de la verité.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 02:58

dims a écrit:

Je ne fais pas confiance aux hommes ils accomplissent l'oeuvre de satan et ils parlent de verité divine.
Jesus le dis : "Soyez donc adroits comme les serpents, et candides comme les colombes."

Ce n'est parceque des hommes parlent pour jesus qu'ils accomplissent son oeuvre, Les allemands ont dit Dieu est avec nous.
Ce jour-là, beaucoup me diront : 'Seigneur, Seigneur, n'est-ce pas en ton nom que nous avons été prophètes, en ton nom que nous avons chassé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ? Alors je leur déclarerai : 'Je ne vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui faites le mal !'

Les evangiles eux seuls sont sources de verité, je dirais le chemin vers la verité plutot que la verité mais le dogme chretien ferme les portes de la verité.

Et ça ne vous gêne pas de vous asseoir sur "Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirais mon Eglise" et "j'ai prié pour que ta foi ne défaille pas, affermis tes frères" en rejetant l'autorité du Magistère ? Vous faites preuve d'un orgueil immensurable en pensant pouvoir interpréter vous-mêmes les Evangiles alors que Jésus a explicitement confié cette tâche au Magistère.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 03:29

Philippe Fabry a écrit:
dims a écrit:

Je ne fais pas confiance aux hommes ils accomplissent l'oeuvre de satan et ils parlent de verité divine.
Jesus le dis : "Soyez donc adroits comme les serpents, et candides comme les colombes."

Ce n'est parceque des hommes parlent pour jesus qu'ils accomplissent son oeuvre, Les allemands ont dit Dieu est avec nous.
Ce jour-là, beaucoup me diront : 'Seigneur, Seigneur, n'est-ce pas en ton nom que nous avons été prophètes, en ton nom que nous avons chassé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ? Alors je leur déclarerai : 'Je ne vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui faites le mal !'

Les evangiles eux seuls sont sources de verité, je dirais le chemin vers la verité plutot que la verité mais le dogme chretien ferme les portes de la verité.

Et ça ne vous gêne pas de vous asseoir sur "Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirais mon Eglise" et "j'ai prié pour que ta foi ne défaille pas, affermis tes frères" en rejetant l'autorité du Magistère ? Vous faites preuve d'un orgueil immensurable en pensant pouvoir interpréter vous-mêmes les Evangiles alors que Jésus a explicitement confié cette tâche au Magistère.

Pourtant Jesus a dit que le pere etait en nous et que nous sommes dans le pere, Pourquoi devrais je accepter la parole des hommes alors que je trouve jesus dans mon coeur ?
Ne confondez pas avec ne pas aimer les hommes, nous sommes tous des esprits d'amour mais nous accomplissons tous l'oeuvre de satan car nous sommes aveugles. Nous devons portés du fruit pour que le blé et la paille soient enfin separés.

Pensez réellement amour philippe et voyez l'erreur du dogme chretien.
C'est marrant que vous parlez d'orgueil ! La verité je ne la cherche pas cher philippe, mais c'est elle qui vient a moi quand je vis d'amour et je pense amour, l'orgeuil m'en a toujours ecarté.
Il ne faut pas oublier que le fardeau est légé face a l'amour et sa verité. Mais un homme qui se sacrifit sans connaitre la verité est bien plus grand.

Je dis haut ce que j'entends tout bas, mais il est preferable que chaques hommes l'entendent tout bas.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 04:41

Les hommes se font la guerre pour des dogmes, ils se meprisent pour des dogmes, ils accomplissent les oeuvres de satan pour des dogmes.
Je ne donne aucune autorité a l'eglise et a aucune autre religion, car si je le ferais j'accepterais un salut et donc la condamnation de beaucoup de mes freres.
Si ma famille n'accepte pas le salut pourquoi dois-je l'accepter ? je dois sauver ma peau Very Happy ?
La verité c'est que ma vie n'a aucune valeur sans eux.
Le christ c'est sacrifier pour les bons comme pour les mauvais, car si le christ a aimé les mauvais c'est qu'il savait qu'ils etaient bons.
L'amour ne se trouve pas dans les dogmes, l'amour ne se vit pas du mensonge, mais pour vivre de l'amour il faut que l'homme est vecu du mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 09:17

dims a écrit:
Jeb a écrit:
spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
...Fait, et fastoche. ...

Laughing Si tu es le seul juge de ce que tu écris, évidemment c'est fastoche.

Bon, j'ai commencé à rédiger une réponse, mais y a trop de boulot. J'abandonne.
Relis-toi, voilà maintenant que tu mêles l'âme et l'esprit, on ne sait même plus qui est insufflé et qui engendre l'un ou l'autre, ça en est trop...

Spirit sunny
Ton gros problème mon cher Spirit c'est qu'il te manque les notions de bases de la philosophie et de la théologie, encore plus pour ce qui est de la théologie catholique, sinon tu ne confondrais pas âme, esprit, essence, nature, éternité, immortalité, etc, etc, et bien d'autres notions de base de la SPIRITUALITE catholique qui n'a rien a voir avec le spiritualisme et encore moins le spiritisme.

Tu veux confronter ton idéologie spirite à la théologie catholique. Il y a un énorme canyon qui sépare les deux. Et tu auras beau faire l'une ne rejoindra jamais l'autre.

C'est une quetion d'humilité de le reconnaître. Et l'humilité fait grandir, encore une notion de la spiritualité chrétienne que le spiritisme n'a pas encore assimilée, notamment celle de la kénose autant du côté de Dieu que du côté de l'homme.

C'est aussi humble d'admetre que le theologie catholique n'est pas source de verité.
Votre affirmation repose sur une méconaissance de ce qu'est la théologie catholique.
La théologie catholique a comme fondement premier les Ecritures etudiées depuis 2000 ans et principalement sur les Paroles de Jésus, qui est la Vérité.


Ce n'est pas jesus qui a installé se dogme mais le concile de nicée, qui par la suite on exterminé toutes autres pensées spirituelles, d'ailleurs le gnostiscisme que l'on appellerait new age aujourd'hui etait tres rependu.
Votre lecture des Evangiles est très "personnelle". Jésus n'a fait justement qu'enseigner des dogmes. Un dogme est une vérité fondamentale.
Lorsque Jésus dit "En vérité, en vérité je vous le dis" ou "Je vous le dis en vérité" ou "croyez-moi" il affirme un dogme, une vérité fondamentale. Ces expressions passent souvent inaperçues en les prenant pour une figure de style oratoire, alors qu'elles font écho à ce que Dieu dit en s'adressant à son peuple dans l'Ancien Testament : "Ecoute Israël !", sous-entendu "Ouvre grandes les oreilles de ton coeur et de ton intelligence, ce que je te dis est une vérité fondamentale".


Jesus aurait voulu imposer l'amour par la force ? ou laisser fusionner ces 2 croyances ? Ce qui s'etabli par la force n'est jamais source de verité, mais par la suite les theories chretiennes se sont adaptées aux idées du monde ( confondre ce qui est materiel et spirituel et ce qui est limité et illimité ).
Le fait de dire que l'homme n'est pas composé lui meme d'une partie de Dieu et qu'il doit choisir entre le paradis et l'enfer c'est une pensée qui vient de la matierre et de l'ego.

Vous pensez sincerement que Dieu ( amour ) a crée des hommes et qu'il en a crée specialement pour l'enfer, car Dieu est passé present futur depuis votre creation il sait ce que vous deviendrez.
C'est vous qui interprétez à votre façon et ce que vous en comprenez de la théologie catholique. Regardez et écoutez les vidéos d'Arnaud à ce sujet, vous verrez qu'il vous manque des informations.

Vous allez me dire mais l'homme est libre de choisir l'enfer ou le paradis mais il n y a qu'une verité et vous dites ces choses en vivant du mensonge car nous sommes tous sous l'emprise du malin.
La verité annonce ou est la vie et ou la vie ne peut exister, vivre de l'ego c'est mourir et vivre de la charité c'est vivre voila ce que jesus annonce il n'offre pas un choix.
Vous oubliez que bien souvent Jésus propose ce choix en commençant sa phrase par "si" : "Si quelqu'un veut me suivre, qu'il prenne sa croix et me suive", par exemple. C'est donc un choix qu'Il propose. Dieu n'impose jamais, même une Vérité, il propose toujours, à l'homme d'accepter ou non par son libre-arbitre.

Nous sommes en vie donc nous sommes amour, si nous sommes amour nous devons accepter cet amour car l'amour est aussi une liberté c'est pour cela que nous sommes aveugles face a la verité.
Etre aveugle nous permet du vivre du péché ( la ou la vie n'est pas ) et donc de trahir notre nature divine et celle des autres.
Par cette trahison nous acceptons ce que nous sommes et ce que Dieu represente.



Le point fort du dogme chretien c'est la puissance de la compassion et le fait que l'homme se rabaisse plus bas qu'il ne doit etre par amour.
Cela est juste, bien que la formulation en soit très concise.

Ils peuvent admetre ceci mais ensuite de dire que l'esprit n'est que amour et que la matierre l'aveugle c'est impossible.
Donc vous ne savez pas pourquoi il faut aimer Dieu plus que tout et son prochain, vous ne savez pas d'ou vous venez et ou vous allez.
Si je crois en Dieu et ce qu'Il m'enseigne à travers l'Eglise je crois quand même savoir cela, c'est, il me semble, le sens de la vie sur cette terre et son but dans la Vie éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 10:32

Citation :
[quote="spirit"]

En passant, je suis d'accord avec jeb, je n'y comprends rien à la doctrine catholique et je ne veux même plus chercher à comprendre. Comme tu dis, il y a Satan la derrière qui fait son oeuvre et il vaut mieux que je m'en écarte au plus vite.

Franchement, si Satan est derrière Jésus et sa prédication de l'humilité et de l'amour, alors fuyez vite ce forum !

Retournez vers les esprits qui vous informent et vous proposent une vie éternelle debout, dans un cheminement sans fin ! Mr.Red

Pour tous les membres catholiques de ce forum : Cette dernière remarque de Spirit boucle la boucle. Lors de sa première venue sur ce site, il y a plus d'un an, il nous a exposé le message des esprits qui parlent dans le spirituisme. Et j'y ai reconnu très exactement la beauté, la dignité de ce que proposera Lucifer à l'heure de la mort et qui est loin d'être un four de feu. Il s'agit simplement de l'homme individualiste, qui tend à la perfection de sa nature PAR SES PROPRES FORCES, en refusant bien sûr le salut par la croix, tel que l'annonce Jésus christ.

Tout est dit ! Ne pratiquez pas le spiritisme, surtout lorsque les esprits qui se montrent sont extrêmement profonds, spirituels, parlent de réincarnation.

Cette vidéo est confirmée :
http://video.google.fr/videoplay?docid=4469433676835221338

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 11:31

spirit a écrit:
Bravo Dims! :bravo:

Les broutilles qui parfois nous séparent sont insignifiantes par rapport au fond qui nous rapproche.

En passant, je suis d'accord avec jeb, je n'y comprends rien à la doctrine catholique et je ne veux même plus chercher à comprendre. Comme tu dis, il y a Satan la derrière qui fait son oeuvre et il vaut mieux que je m'en écarte au plus vite.

Pour Philippe: "tu es pierre et sur cette pierre... La juste interprétation de "pierre" est FOI! L'apôtre Pierre n'était certainement pas celui en qui Jésus pouvait avoir la plus grande confiance.


Et lorsque Jésus demande à Pierre d'affermir ses frères, en disant qu'il a prié pour que la foi de son apôtre ne défaille pas, il ne lui fais pas confiance et "pierre" signifie toujours foi ? Tu est ridicule !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 11:33

spirit a écrit:


Oui, Arnaud a raison, il est vrai que dans ces conditions je préfère de loin Lucifer! :twisted: (et ce n'est pas de l'ironie).

Voyez-vous, cher Arnaud, je suis un chef d'entrepride qui fais bosser une quinzaine d'employés et c'est dans ma nature de diriger et de me réaliser par mes propres forces. Mes employés, eux, effectivement, s'ils veulent avancer ne peuvent que me faire confiance. En somme je suis Lucifer lui-même :twisted: . Ca n'empêche pas qu'être Lucifer m'apporte de la joie et du bonheur. Je m'occupe bien de ma famille et de mes employés et ils me le rendent bien. Very Happy

Effectivement c'est un choix et j'ai choisi, mais de là à dire que ce choix est irréversible, il ne faut pas exagérer. Tôt ou tard nous trouvons tous notre maître, que ce soit Jésus, Lucifer ou qui que ce soit.

Donc, je confirme les conseils d'Arnaud, ne suivez pas mon exemple car je suis dans l'erreur, j'espère pouvoir me corriger au purgatoire (si j'y ai droit)... Smile

Spirit sunny

Et voilà le fond du problème : bouffi d'orgueil, arrogant. A tel point qu'après une discussion dans laquelle tu as décroché, tu en es réduit à enchaîner les rodomontades. Dommage.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 11:46

spirit a écrit:

Oui, bouffi d'orgueil et arrogant, et j'en suis fier! Laughing Heureusement que faute avouée à moitié pardonnée.

Pas l'orgueil, c'est un péché contre l'Esprit Saint. Allez directement en enfer, ne passez pas par la case "pardon", ne bénéficiez pas du purgatoire.

et n'oublie pas une chose, cher Philippe, je suis ton miroir

Mon miroir de quoi ? En ce qui me concerne j'ai de l'orgueil, je le sais, mais je n'en suis pas fier, au contraire.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 11:57

spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
spirit a écrit:
Bravo Dims! :bravo:

Les broutilles qui parfois nous séparent sont insignifiantes par rapport au fond qui nous rapproche.

En passant, je suis d'accord avec jeb, je n'y comprends rien à la doctrine catholique et je ne veux même plus chercher à comprendre. Comme tu dis, il y a Satan la derrière qui fait son oeuvre et il vaut mieux que je m'en écarte au plus vite.

Pour Philippe: "tu es pierre et sur cette pierre... La juste interprétation de "pierre" est FOI! L'apôtre Pierre n'était certainement pas celui en qui Jésus pouvait avoir la plus grande confiance.


Et lorsque Jésus demande à Pierre d'affermir ses frères, en disant qu'il a prié pour que la foi de son apôtre ne défaille pas, il ne lui fait pas confiance et "pierre" signifie toujours foi ? Tu est ridicule !

Pierre et tous les écrits signifient ce que l'on veut. Je ne risque pas de me contenter des interprétations du magistère (et encore moins depuis qu'il y a Benoît XVI "au pouvoir").

Oui, cela peut signifier tout ce que l'on veut si l'on y met de la mauvaise foi et de la haine gratuite pour le Pape.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 11:58

spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
spirit a écrit:

Oui, bouffi d'orgueil et arrogant, et j'en suis fier! Laughing Heureusement que faute avouée à moitié pardonnée.

Pas l'orgueil, c'est un péché contre l'Esprit Saint. Allez directement en enfer, ne passez pas par la case "pardon", ne bénéficiez pas du purgatoire.

et n'oublie pas une chose, cher Philippe, je suis ton miroir

Mon miroir de quoi ? En ce qui me concerne j'ai de l'orgueil, je le sais, mais je n'en suis pas fier, au contraire.

L'orgueil un péché contre l'esprit saint? Smile Ok, pas de problème, j'assume.

Tu ne pouvais pas mieux résumer ta doctrine.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 12:22

Citation :
[quote="spirit"]

Voyez-vous, cher Arnaud, je suis un chef d'entrepride qui fais bosser une quinzaine d'employés et c'est dans ma nature de diriger et de me réaliser par mes propres forces. Mes employés, eux, effectivement, s'ils veulent avancer ne peuvent que me faire confiance. En somme je suis Lucifer lui-même

Parce que vous croyez que les chefs d'entreprise chrétiens font oraison avant de prendre des décisions ?

Vous confondez tout. C'est dans le domaine dui SALUT qu'il faut s'en remettre à Dieu plutôt qu'à soi. Et c'est sur ce point que Lucifer s'est révolté

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 13:10

L'important, c'est d'être heureux !

Serait-ce une profession d'individualisme ?

L'important n'est-il pas d'aimer Dieu et le prochain, le bonheur venant par surcroît comme le dit Jésus :
Citation :
"Cherchez le Royaume de Dieu et sa justice. Le reste vous sera donné par surcroît".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 13:34

[quote="spirit"]
Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
spirit a écrit:


Voyez-vous, cher Arnaud, je suis un chef d'entrepride qui fais bosser une quinzaine d'employés et c'est dans ma nature de diriger et de me réaliser par mes propres forces. Mes employés, eux, effectivement, s'ils veulent avancer ne peuvent que me faire confiance. En somme je suis Lucifer lui-même

Parce que vous croyez que les chefs d'entreprise chrétiens font oraison avant de prendre des décisions ?

Vous confondez tout. C'est dans le domaine dui SALUT qu'il faut s'en remettre à Dieu plutôt qu'à soi. Et c'est sur ce point que Lucifer s'est révolté

Aujourd'hui je m'en remets à moi, demain je m'en remettrai peut-être à Dieu, et puis quoi, où est le problème?
L'important c'est d'être heureux, cher Arnaud. Pour cela il faut savoir assumer ce pour quoi on a été conditionné. C'est ce que vous faites avec votre croyance et c'est ce que je fais avec la mienne. Vous ne semblez pas prendre conscience que toutes les croyances sont le fruit d'un conditionnement à la fois culturel et animique. Votre vérité n'est pas plus vérité que la mienne ou celle du voisin.


Quand on connaît l'histoire d'Arnaud, on sait que la foi n'est pas une affaire de conditionnement.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 14:03

Dieu n'est pour vous QUE l'idée que vous en faites car vous le regardez pas Jésus : "Qui m'a vu a vu le Père", dit-il avec raison.

Et c'est justement parce qu'on aime Dieu EN PREMIER que, faisa,nt sa volonté, on aime le prochain en premier, pas toutefois jusqu'à commettre pour un prochain un acte de déshonneur qui détruit un autre prochain innocent.

Cette ignorance de ce qu'est Dieu vient encore une fois du spiritisme, hélas ... où Dieu est r&éduit à une énergie inconnue, lointaine, inaccessible et sans visage.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 14:30

spirit a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
...
Cette ignorance de ce qu'est Dieu vient encore une fois du spiritisme, hélas ... où Dieu est r&éduit à une énergie inconnue, lointaine, inaccessible et sans visage.

Ok, je ne demande pas mieux que de voir un jour Jésus et Dieu par Jésus, mais c'est tout. Pour le reste, l'église et tout son saint frusquin, loin de moi toute ces croyances ancestrales. Vous vous avez besoin de mettre un visage sur Dieu et moi non, voilà la différence.

Spirit sunny

En fait depuis le début tout ce qui ressort de ton discours, spirit, c'est la suffisance du type habitué à commander et surtout pas à ce que l'on remette ce qu'il dit en question. Dès lors, te trouvant face à des gens capables de te mettre face à tes limites et à tes contradictions, tu t'enfermes dans un "de toute façon, vous ne savez pas, moi je sais" qui sied peut-être pour un patron envers ses employés (encore que... mais bon, mettons sur le principe, pour l'autorité) mais ne suffit pas pour donner du poids à ta parole.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 14:45

spirit a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
...
Cette ignorance de ce qu'est Dieu vient encore une fois du spiritisme, hélas ... où Dieu est r&éduit à une énergie inconnue, lointaine, inaccessible et sans visage.

Ok, je ne demande pas mieux que de voir un jour Jésus et Dieu par Jésus, mais c'est tout. Pour le reste, l'église et tout son saint frusquin, loin de moi toute ces croyances ancestrales. Vous vous avez besoin de mettre un visage sur Dieu et moi non, voilà la différence.

Spirit sunny

J'ai l'impression que vous construisez votre propre dieu qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 15:17

spirit a écrit:


Je n'ai l'intention de donner aucun poids à quoi que ce soit. Je pensais juste à tort que la logique et la raison étaient universelles et c'est loin d'être le cas. Je répète, si vous êtes heureux avec cette logique, j'en suis ravi pour vous. Un être humain, à partir du moment où il n'ôte la liberté à personne et qu'il ne fait de mal à personne, c'est quand il commence à se plaindre qu'il a un problème à résoudre. Si un jour j'ouvre un site c'est ce type d'enseignements que je m'efforcerai de faire: le bonheur pour tous et sans exception (qui passe par l'acceptation de soi et l'Amour de son prochain)!

Spirit sunny

La logique de la raison, face à l'infini de Dieu, voici ce qu'elle dit :

Citation :
Luc 18, 26 Ceux qui entendaient dirent : "Et qui peut être sauvé?"

C'est ce que vous dites : Dieu inaccessible à jamais, progression éternelle etc.

Or voilà ce que répond Jésus :
Citation :
Luc 18, 27 Il dit : "Ce qui est impossible pour les hommes est possible pour Dieu."

Dans ce forum, nous choisissons de faire confiance à Jésus et à sa manière de faire par la croix. Evidemment, croire que Dieu, en nous faisant passer un jour par sa croix, va créé en nous un coeur adapté à le voir face à face peut vous paraître illogique !

Mais que peut faire la logique face à Dieu et sa vie trinitaire, éclatante d'amour, de vérité, de kénose ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 15:48

Citation :
Non, c'est que je n'ai tout simplement pas la prétention qu'un jour je pourrai connaitre entièrement Dieu. Ce qui veut dire que la compréhension de Dieu et celle de la vérité absolue seront toujours des compréhensions intermédiaires. Ca n'empêche pas que je peux ressentir Dieu en moi, mais c'est autre chose. Vous vous n'avez plus rien à construire puisque selon vous Dieu c'est Jésus. Si vous arrivez à vivre de cette manière, tant mieux pour vous.

Sauf que vous faites du bonheur une idole, un dieu. Or le bonheur va et vient dans nos vies et n’explique pas pourquoi nous devons mourir un jour. Rien qu’à l’idée d’y penser le bonheur s’estompe. Votre dieu bonheur n’explique pas non plus la souffrance, c'est-à-dire la maladie, les peines. Comment seriez vous heureux sans espérance autre qu’ici bas par un bonheur fragile qui passe par le temps ? D’ici peu il vous arrivera quelque chose de grave et toute votre pensée du bonheur idolâtré tombera comme du bois mort. Et ce qui est mort n’apporte plus le bonheur. C’est pourquoi il y a quelque chose de plus grand que le bonheur, c’est l’espérance. La foi qui apporte le bonheur même dans les épreuves. Car la vie c’est l’amour et l’amour et plus fort que la mort. D’où le visage de Dieu révélé par Jésus Christ dans la passion, la mort et la résurrection.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 16:18

spirit a écrit:


Cher Arnaud, vous ne comprenez pas ce que j'essaye de vous dire. "Qui peut être sauvé" n'est pas du tout la question que je me pose. C'est bien parce que Dieu sera à jamais innaccessible qu'il faut savoir s'accepter comme on est. Pour moi nous sommes déjà tous sauvés, il n'y a pas d'enfer éternel, pour les cas extrêmes ce n'est qu'une question de temps! Voilà la différence majeure avec votre doctrine. Vous pensez que c'est moi qui court après un Dieu innaccessible alors que c'est vous! Moi je me contente de ma condition et JE SUIS DÉJà HEUREUX, PAS BESOIN DE KÉNOSE! Si kénose un jour il devait y avoir, ce ne sera que progressivement, à un rythme qui me convient.

Même si je devais me tromper, je pars sur une note positive, déjà heureux, pendant que vous vous courrez après votre kénose d'une manière négative (malheureux, ça je n'en sais rien, à vous de voir).

Spirit sunny

Oh que si il y a l'enfer éternel.
C'est celui des gens qui disent à Jésus qui vient les chercher "Moi je me contente de ma condition et JE SUIS DÉJà HEUREUX, PAS BESOIN DE KÉNOSE! Si kénose un jour il devait y avoir, ce ne sera que progressivement, à un rythme qui me convient."
Et comme ils sont déjà heureux, dans le confort douillet de leur petite auto-satisfaction, pourquoi cheminer vers la kénose qui est le contraire, à savoir un abandon de soi ?
Tu viens de mieux résumer l'enfer qu'aucun de nous n'y est parvenu jusqu'à maintenant. Chapeau bas. Très bas.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 16:46

Citation :
Vous n'avez pas lu grand-chose de ce que j'ai écrit. Ce n'est pas grave.

De plus "Le Spirit" est un comics.

http://www.lebdvore.com/LE_SPIRIT/accueil.html
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 17:07

spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
spirit a écrit:


Cher Arnaud, vous ne comprenez pas ce que j'essaye de vous dire. "Qui peut être sauvé" n'est pas du tout la question que je me pose. C'est bien parce que Dieu sera à jamais innaccessible qu'il faut savoir s'accepter comme on est. Pour moi nous sommes déjà tous sauvés, il n'y a pas d'enfer éternel, pour les cas extrêmes ce n'est qu'une question de temps! Voilà la différence majeure avec votre doctrine. Vous pensez que c'est moi qui court après un Dieu innaccessible alors que c'est vous! Moi je me contente de ma condition et JE SUIS DÉJà HEUREUX, PAS BESOIN DE KÉNOSE! Si kénose un jour il devait y avoir, ce ne sera que progressivement, à un rythme qui me convient.

Même si je devais me tromper, je pars sur une note positive, déjà heureux, pendant que vous vous courrez après votre kénose d'une manière négative (malheureux, ça je n'en sais rien, à vous de voir).

Spirit sunny

Oh que si il y a l'enfer éternel.
C'est celui des gens qui disent à Jésus qui vient les chercher "Moi je me contente de ma condition et JE SUIS DÉJà HEUREUX, PAS BESOIN DE KÉNOSE! Si kénose un jour il devait y avoir, ce ne sera que progressivement, à un rythme qui me convient."
Et comme ils sont déjà heureux, dans le confort douillet de leur petite auto-satisfaction, pourquoi cheminer vers la kénose qui est le contraire, à savoir un abandon de soi ?
Tu viens de mieux résumer l'enfer qu'aucun de nous n'y est parvenu jusqu'à maintenant. Chapeau bas. Très bas.

Si je parle d'un chemin progressif vers la kénose, je ne vois pas pourquoi tu en déduis que je ne veux pas cheminer vers la kénose. T'as une manière vraiment très sélective de comprendre ce qu'on t'écrit. Ce n'est pas étonnant que tu aies ces interprétations aussi farfelues des écrits.

C'est facile de m'accuser de compréhension sélective maintenant que ton propos est contraire à celui que tu avais ci-dessus. A force de dire tout et le contraire de tout (ce qu'est ta croyance), tu ne devrais pas être étonné du sens que l'on donne à tes propos.


Ton problème Philippe, c'est que tu ne crois pas en Dieu, en tout cas pas au même que le mien. Débrouilles-toi avec ton Dieu, moi, au mien, je lui fais confiance, il m'aime et ne veut que mon bonheur - autant que moi-même j'ai fait mes enfants pour eux, pas pour moi. Même s'ils devaient ne pas m'aimer, moi je les aimerai toujours.

Dieu t'aimera toujours, cela est certain. Mais si tu ne veux pas de son amour parce que tu t'estimes très bien comme cela, tu n'as pas de relation d'amour avec Lui.
Or certes, Dieu veut ton bonheur, mais il sait que ce bonheur n'est que dans la relation d'amour avec Lui, et que si tu trouves ta satisfaction hors de cela, ce n'est pas celui qu'il souhaitait pour toi.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 23:19

[quote="spirit"]
Philippe Fabry a écrit:
spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
spirit a écrit:


Cher Arnaud, vous ne comprenez pas ce que j'essaye de vous dire. "Qui peut être sauvé" n'est pas du tout la question que je me pose. C'est bien parce que Dieu sera à jamais innaccessible qu'il faut savoir s'accepter comme on est. Pour moi nous sommes déjà tous sauvés, il n'y a pas d'enfer éternel, pour les cas extrêmes ce n'est qu'une question de temps! Voilà la différence majeure avec votre doctrine. Vous pensez que c'est moi qui court après un Dieu innaccessible alors que c'est vous! Moi je me contente de ma condition et JE SUIS DÉJà HEUREUX, PAS BESOIN DE KÉNOSE! Si kénose un jour il devait y avoir, ce ne sera que progressivement, à un rythme qui me convient.

Même si je devais me tromper, je pars sur une note positive, déjà heureux, pendant que vous vous courrez après votre kénose d'une manière négative (malheureux, ça je n'en sais rien, à vous de voir).

Spirit sunny

Oh que si il y a l'enfer éternel.
C'est celui des gens qui disent à Jésus qui vient les chercher "Moi je me contente de ma condition et JE SUIS DÉJà HEUREUX, PAS BESOIN DE KÉNOSE! [i]Si kénose un jour il devait y avoir, ce ne sera que progressivement, à un rythme qui me convient."Et comme ils sont déjà heureux, dans le confort douillet de leur petite auto-satisfaction, pourquoi cheminer vers la kénose qui est le contraire, à savoir un abandon de soi ?
Tu viens de mieux résumer l'enfer qu'aucun de nous n'y est parvenu jusqu'à maintenant. Chapeau bas. Très bas.

Si je parle d'un chemin progressif vers la kénose, je ne vois pas pourquoi tu en déduis que je ne veux pas cheminer vers la kénose. T'as une manière vraiment très sélective de comprendre ce qu'on t'écrit. Ce n'est pas étonnant que tu aies ces interprétations aussi farfelues des écrits.

C'est facile de m'accuser de compréhension sélective maintenant que ton propos est contraire à celui que tu avais ci-dessus. A force de dire tout et le contraire de tout (ce qu'est ta croyance), tu ne devrais pas être étonné du sens que l'on donne à tes propos.


Ha bon? Dois-je en déduire que tu ne sais pas lire?

J'ai écrit: "Si kénose un jour il devait y avoir, ce ne sera que progressivement, à un rythme qui me convient."
Je parle d'une progression vers une kénose, oui ou non? Si je l'exprime de cette manière c'est parce que la kénose est un état ultime auquel il faut aspirer sans en faire une obsession. Nous avons un chemin éternel à cet effet. Tes manières de raisonner en absolu te perdront (heureusement pour toi, seulement momentanément, juste le temps que tu t'aperçoives que c'est au dessus de tes forces).

Au-dessus de mes forces, mais pas de la toute-puissance de Dieu. Par tes propres forces, tu n'arriveras qu'à une autosatisfaction cachant une amertume devant un objectif inatteignable. Celui qui ne compte que sur ses propres forces finit inexorablement par revoir ses ambitions à la baisse, en se trouvant forcément une bonne excuse, pour que l'orgueil reste sauf.
La kénose est un point de mire pour le chrétien, c'est le passage obligé pour la vision béatifique, celui qu'il faut vouloir atteindre pour voir Dieu (même si vouloir ne suffit pas, il faut la grâce divine pour transformer le souhait en réalité). La kénose est ce en fonction de quoi tout être doit en fin de compte se déterminer : est-ce que j'accepte ou non de passer par cet état, de reconnaître ma profonde misère, mon insuffisance insurmontable ? Voilà la question.

Tu t'es beaucoup gargarisé, au début de nos échanges, du mot "humilité", expliquant que ta croyance était forcément bonne puisqu'elle résonnait avec ce terme présent chez nous aussi. Cette tentative (qui est plus celle de ton entité A que la tienne) de faire de l'humilité un cheval de troie échoue à cause de la contradiction que porte en elle la façon dont tu l'emploie : en aucun cas, je dis bien EN AUCUN CAS la kénose ne peut être atteinte par quelqu'un qui compte sur ses propres forces, car la kénose, humilité absolue, est contradictoire avec le fait de compter sur ses propres forces qui est un orgueil. Ainsi, celui qui veut atteindre la kénose par ses propres forces se tire une balle dans le pied : il pourra cheminer durant l'éternité, il n'atteindra jamais son but.
Tu veux atteindre la kénose par tes propres forces ? Vas-y, mais saches avant de te mettre en route que ton voyage interminable a un nom : c'est l'enfer.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Jeu 18 Juin 2009, 23:34

spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
spirit a écrit:


Cher Arnaud, vous ne comprenez pas ce que j'essaye de vous dire. "Qui peut être sauvé" n'est pas du tout la question que je me pose. C'est bien parce que Dieu sera à jamais innaccessible qu'il faut savoir s'accepter comme on est. Pour moi nous sommes déjà tous sauvés, il n'y a pas d'enfer éternel, pour les cas extrêmes ce n'est qu'une question de temps! Voilà la différence majeure avec votre doctrine. Vous pensez que c'est moi qui court après un Dieu innaccessible alors que c'est vous! Moi je me contente de ma condition et JE SUIS DÉJà HEUREUX, PAS BESOIN DE KÉNOSE! Si kénose un jour il devait y avoir, ce ne sera que progressivement, à un rythme qui me convient.

Même si je devais me tromper, je pars sur une note positive, déjà heureux, pendant que vous vous courrez après votre kénose d'une manière négative (malheureux, ça je n'en sais rien, à vous de voir).

Spirit sunny

Oh que si il y a l'enfer éternel.
C'est celui des gens qui disent à Jésus qui vient les chercher "Moi je me contente de ma condition et JE SUIS DÉJà HEUREUX, PAS BESOIN DE KÉNOSE! Si kénose un jour il devait y avoir, ce ne sera que progressivement, à un rythme qui me convient."
Et comme ils sont déjà heureux, dans le confort douillet de leur petite auto-satisfaction, pourquoi cheminer vers la kénose qui est le contraire, à savoir un abandon de soi ?
Tu viens de mieux résumer l'enfer qu'aucun de nous n'y est parvenu jusqu'à maintenant. Chapeau bas. Très bas.

Si je parle d'un chemin progressif vers la kénose, je ne vois pas pourquoi tu en déduis que je ne veux pas cheminer vers la kénose. T'as une manière vraiment très sélective de comprendre ce qu'on t'écrit. Ce n'est pas étonnant que tu aies ces interprétations aussi farfelues des écrits.

Ton problème Philippe, c'est que tu ne crois pas en Dieu, en tout cas pas au même que le mien. Débrouilles-toi avec ton Dieu, moi, au mien, je lui fais confiance, il m'aime et ne veut que mon bonheur - autant que moi-même j'ai fait mes enfants pour eux, pas pour moi. Même s'ils devaient ne pas m'aimer, moi je les aimerai toujours.

Spirit sunny

Cher spirit,
Nous croyons en Dieu CELUI qui s'est révélé en Jésus le Christ.
Celui que ton entité te fais croire n'est pas ce Dieu RELATION d'Amour avec nous (Esprit-Saint)et nous en LUI.
Il se trouve que nous aussi nous LUI faisons confiance et qu'il veut que notre bonheur, mais pas en ce monde, mais dans l'autre, mais auquel IL nous fait participer déjà en ce monde en nous montrant un peu de Sa vision du Ciel.

J'aurais tendance à te dire, même si c'est un absurdité : Plus Kénose que le Christ, Dieu qui se fait si petit en toi, en t'honorant de son amour, en mettant Sa parole d'Amour sur "la plaquette" de ton coeur, avec une telle délicatesse, que tu n'en meurs pas d'Amour, OUI Plus kénose que le Christ Dieu Tu meurs.

C'est bien cette kénose, qui est relation d'amour envers mon prochain parce qu'elle est relation d'amour à Dieu, là que le Seigneur a touché par un seul de Son regard, avec une joie- souffrance- sans -nom ce que mon coeur désire. Lui seul, avec ma participation-mon désir, peut m'aider à atteindre.
TOUTE SEULE, comme une grande, je n'y arriverai jamais.
En me relisant, je vois que je ne suis pas arrivée à exprimer ce que je voulais vraiment dire.
Et Zut, pourtant je ne "fume pas la moquette" shakng2 et tant pis pour mon orgueil :vexe: flower
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Ven 19 Juin 2009, 00:26

La mort à soi-même, cher spirit, la mort à soi-même.
Quelle joie que d'écourter une souffrance éternelle!!! Celle que nous avons choisie.
Vous vous fatiguez en vain.


Dernière édition par Arc-en-Ciel le Ven 19 Juin 2009, 00:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Peut on faire le mal pour l'amour ?   Ven 19 Juin 2009, 00:30

spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
...Tu veux atteindre la kénose par tes propres forces ? Vas-y, mais saches avant de te mettre en route que ton voyage interminable a un nom : c'est l'enfer.

Smile Et toi, ton voyage qui se termine a un nom, c'est la mort. Smile

La kénose n'est pas la mort, elle est la porte d'entrée dans la vision béatifique, la relation d'amour à Dieu dans laquelle il n'y a plus aucun péché car, abandonné à Dieu, l'on a lucidité parfaite et totale maîtrise de soi pour aimer Dieu de tout notre coeur, dans la plénitude infinie, qui est la seule vie éternelle.
Toi tu veux sauver ta petite vie centrée sur ta liberté de décision de ne pas pécher ? "Qui veut sauver sa vie la perdra, et qui perd sa vie à cause de moi la sauvera" dit le Christ.


Non seulement tu as l'intention de terminer ton voyage trop tôt, mais pour y arriver tu vas souffrir d'une manière insoutenable.

Ainsi soit-il, si c'est le chemin. J'ai déjà souffert pour perdre de l'orgueil. Je suis prêt à continuer.

Le seul moyen d'être heureux une éternité en étant pécheur c'est de toujours moins pécher. Nous avons une éternité pour cela. C'est la progression vers la pureté qui apporte l'ivresse de l'ascension. Maintenant, si un jour je devais être fatigué du voyage, rien ne m'empêche de m'en remettre à Dieu, et c'est ça que tu ne comprends pas. Ce n'est pas toi qui va me condamner une éternité, et encore moins Dieu qui est tout Amour. C'est moi qui vais décider où, quand et comment je vais arrêter mon voyage. Ainsi, tout est ouvert, le voyage et l'arrivée. Smile

Et voilà : tu es prêt à vivre éternellement pécheur, à ne jamais à arriver à te défaire complètement du péché ? Tu parles de "l'ivresse de l'ascension" ? Mais qui a dit que le spiritualisme n'est pas luciférien ?

Mais je pense que c'est encore plus grandiose que ça. On doit pouvoir voyager, arriver, se reposer, repartir en voyage etc... Il ne peut y avoir une arrivée fixe, ce serait la mort.

Non la mort, la plénitude de la relation d'amour à Dieu sans tâche.

A chacun sa vision du paradis. A toi de le comprendre, j'ai été suffisamment clair.

En effet : tu es un sataniste qui s'ignore.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
 
Peut on faire le mal pour l'amour ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» En quelle classe peut-on faire Le jeu de l'amour et du hasard ?
» Qui prier pour l'amour
» Merci, Seigneur, pour ton amour.
» Pour l'amour de Dieu
» Un EPLE peut-il faire un don ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: