DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Qu'est ce que la joie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Qu''est ce que la joie ?   Dim 17 Mai 2009, 22:04

Qu'est ce que la joie ?
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Mer 20 Mai 2009, 23:51

Quelqu'UN qui Vit Et Est AMOUR ÉTERNEL
Revenir en haut Aller en bas
albatros



Féminin Messages : 294
Inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Jeu 21 Mai 2009, 06:20

fredsinam a écrit:
Qu'est ce que la joie ?


Avoir le coeur au chaud, contre le coeur de ceux qu'on aime et qui nous aiment. Et ainsi se réchauffer mutuellement à chaque instant.

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Jeu 21 Mai 2009, 10:09

Pour moi c'est lié au fait d'avoir la foi. Pas uniquement la foi en Dieu: la foi dans l'existence, dans les projets, dans sa relation aux autres...etc
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Jeu 21 Mai 2009, 12:45

Pour moi, la Joie vient de la Présence de Dieu. Elle surabonde si on se sait aimé de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Jeu 21 Mai 2009, 17:31

Pour moi la joie, c'est la vie qui te sourit avec tous pleins de bonnes petites choses et tu souris à la vie. De quoi sauter de joie :pompom:
Le vrai bonheur, c'est lorsque je verrais Jésus face à face, alors là, j'en mourrais ;) de Joie. heureux
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Ven 22 Mai 2009, 15:44

Cher Frédéric,

La joie vient de l'union au bien qui est aimé.
De même qu'il existe 4 niveaux de la vie pratique dans l'homme (corporelle >>> plaisir charnel, sensible >>> plaisir psychologique, sentimental, spirituelle >>> joie spirituelle dans la connaissance intellectuelle, mais aussi dans l'amitié, mystique >>> Union à Dieu), de même, il existe 4 niveaux de joie.

Mais seule la joie mystique, qui touche l'union parfaite à Dieu, est la joie parfaite et rend stable, dans l'éternité, les trois autres joies qui sont données mais qui, en elles-mêmes, lassent.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Ven 22 Mai 2009, 18:01

La joie parfaite selon Saint François d'Assise

Comment Saint François, cheminant avec frère Léon, lui exposa ce qu'est la joie parfaite.

Comme saint François allait une fois de Pérouse à Sainte Marie des Anges avec frère Léon, au temps d'hiver, et que le froid très vif le faisait beaucoup souffrir, il appela frère Léon qui marchait un peu en avant, et parla ainsi : « O frère Léon, alors même que les frères Mineurs donneraient en tout pays un grand exemple de sainteté et de bonne édification, néanmoins écris et note avec soin que là n'est pas point la joie parfaite. »

Et saint François allant plus loin l'appela une seconde fois : « O frère Léon, quand même le frère Mineur ferait voir les aveugles, redresserait les contrefaits, chasserait les démons, rendrait l'ouïe aux sourds, la marche aux boiteux, la parole aux muets et, ce qui est un plus grand miracle, ressusciterait des morts de quatre jours, écris qu'en cela n'est point la joie parfaite. »

Marchant encore un peu, saint François s'écria d'une voix forte : « O frère Léon, si le frère Mineur savait toutes les langues et toutes les sciences et toutes les Écritures, en sorte qu'il saurait prophétiser et révéler non seulement les choses futures, mais même les secrets des consciences et des âmes, écris qu'en cela n'est point la joie parfaite. »

Allant un peu plus loin, saint François appela encore d'une voix forte : « O frère Léon, petite brebis de Dieu, quand même le frère parlerait la langue des Anges et saurait le cours des astres et les vertus des herbes, et que lui seraient révélés tous les trésors de la terre, et qu'il connaîtrait les vertus des oiseaux et des poissons, de tous les animaux et des hommes, des arbres et des pierres, des racines et des eaux, écris qu'en cela n'est point la joie parfaite. »

Et faisant encore un peu de chemin, saint François appela d'une voix forte : « O frère Léon, quand même le frère Mineur saurait si bien prêcher qu'il convertirait tous les fidèles à la foi du Christ, écris que là n'est point la joie parfaite. »

Et comme de tels propos avaient bien duré pendant deux milles, frère Léon, fort étonné, l'interrogea et dit : « Père, je te prie, de la part de Dieu, de me dire où est la joie parfaite. » et saint François lui répondit : « Quand nous arriverons à Sainte-Marie-des-Anges, ainsi trempés par la pluie et glacés par le froid, souillés de boue et tourmentés par la faim, et que nous frapperons à la porte du couvent, et que le portier viendra en colère et dira : « Qui êtes-vous ? » et que nous lui répondrons : « Nous sommes deux de vos frères », et qu'il dira : « Vous ne dites pas vrai, vous êtes même deux ribauds qui allez trompant le monde et volant les aumônes des pauvres ; allez-vous en » ; et quand il ne nous ouvrira pas et qu'il nous fera rester dehors dans la neige et la pluie, avec le froid et la faim, jusqu'à la nuit, alors si nous supportons avec patience, sans trouble et sans murmurer contre lui, tant d'injures et tant de cruauté et tant de rebuffades, et si nous pensons avec humilité et charité que ce portier nous connaît véritablement, et que Dieu le fait parler contre nous, ô frère Léon, écris que là est la joie parfaite.

Et si nous persistons à frapper, et qu'il sorte en colère, et qu'il nous chasse comme des vauriens importuns, avec force vilenies et soufflets en disant : « Allez-vous-en d'ici misérables petits voleurs, allez à l'hôpital, car ici vous ne mangerez ni ne logerez », si nous supportons tout cela avec patience, avec allégresse, dans un bon esprit de charité, ô frère Léon, écris que là est la joie parfaite.

Et si nous, contraints pourtant par la faim, et par le froid, et par la nuit, nous frappons encore et appelons et le supplions pour l'amour de Dieu, avec de grands gémissements, de nous ouvrir et de nous faire cependant entrer, et qu'il dise, plus irrité encore : « ceux-ci sont des vauriens importuns, et je vais les payer comme ils le méritent », et s'il sort avec un bâton noueux, et qu'il nous saisisse par le capuchon, et nous jette par terre, et nous roule dans la neige, et nous frappe de tous les noeuds de ce bâton, si tout cela nous le supportons patiemment et avec allégresse, en pensant aux souffrances du Christ béni, que nous devons supporter pour son amour, ô frère Léon, écris qu'en cela est la joie parfaite.

Et enfin, écoute la conclusion, frère Léon : au-dessus de toutes les grâces et dons de l'Esprit-Saint que le Christ accorde à ses amis, il y a celui de se vaincre soi-même, et de supporter volontiers pour l'amour du Christ les peines, les injures, les opprobres et les incommodités ; car de tous les autres dons de Dieu nous ne pouvons nous glorifier, puisqu'ils ne viennent pas de nous, mais de Dieu, selon que dit l'Apôtre : « Qu'as-tu que tu ne l'aies reçu de Dieu ? et si tu l'as reçu de lui, pourquoi t'en glorifies-tu comme si tu l'avais de toi-même ? ». Mais dans la croix de la tribulation et de l'affliction, nous pouvons nous glorifier parce que cela est à nous, c'est pourquoi l'Apôtre dit : « Je ne veux point me glorifier si ce n'est dans la croix de Notre-Seigneur Jésus Christ. »

À qui soit toujours honneur et gloire dans les siècles des siècles. Amen.
Revenir en haut Aller en bas
respect13



Messages : 470
Inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Sam 23 Mai 2009, 17:39

fredsinam a écrit:
Qu'est ce que la joie ?

C'est la reconnaissance du bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Sam 23 Mai 2009, 18:39

respect13 a écrit:
fredsinam a écrit:
Qu'est ce que la joie ?

C'est la reconnaissance du bonheur.
C'est bien au-delà du bonheur ! Parce que d'abord, le bonheur on est assez grand pour le construire soi-même !Mais la joie est indicible : elle sait se faire grande, elle sait surtout se faire toute petite ! Donc, elle est toujours là : en soi ! 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Sam 23 Mai 2009, 18:41

Christophore a écrit:
Pour moi, la Joie vient de la Présence de Dieu. Elle surabonde si on se sait aimé de Dieu.
Oui, et on peut donner aussi notre propre joie à Dieu ! 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Dim 24 Mai 2009, 00:54

Commentaire de saint Anselme:

"Mon Dieu et mon Seigneur, mon espoir et la joie de mon coeur, dis à mon âme si sa joie est celle dont tu nous dis par ton Fils : « Demandez et vous recevrez : ainsi vous serez comblés de joie ». J'ai trouvé, en effet, une joie pleine et plus que pleine, car le coeur, l'esprit, l'âme, tout mon être étant rempli de cette joie, elle abondera encore sans mesure. Ce n'est pas elle qui entrera en ceux qui se réjouissent ; ce seront plutôt eux qui entreront de tout leur être en elle.

Parle, Seigneur ! Dis à ton serviteur, au fond de son coeur, si ce que j'éprouve est bien la joie dans laquelle entreront ceux qui goûteront la joie même de leur maître (Mt 25,21). Mais cette joie dont jouiront tes serviteurs, « nul oeil ne l'a vue, nulle oreille ne l'a entendue, le coeur de l'homme ne l'a pas sentie s'élever en lui » (1Co 2,9)... Je te prie donc, mon Dieu, de me donner de te connaître, de t'aimer, pour qu'en toi je sois dans la joie.

Et si je ne le peux pas pleinement en cette vie, fais-moi avancer maintenant jusqu'à ce que j'y entre pleinement un jour. Que ma connaissance de toi ici-bas grandisse, pour qu'elle puisse arriver à la plénitude où tu es. Que mon amour pour toi croisse ici pour être total là-haut. Que maintenant ma joie soit immense en espérance, pour être alors totale en réalité. Seigneur, tu ordonnes par ton Fils que nous demandions, et tu promets que nous recevrons, afin que notre joie soit parfaite... Fais grandir ma faim de cette joie, afin que j'y entre !" - Proslogion, 26


http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=commentary&localdate=20090523&id=2755
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Dim 24 Mai 2009, 18:58

doris a écrit:
Christophore a écrit:
Pour moi, la Joie vient de la Présence de Dieu. Elle surabonde si on se sait aimé de Dieu.
Oui, et on peut donner aussi notre propre joie à Dieu ! 


Pourriez-vous, chère Doris, en dire un peu plus ? Vous faites comment pour donner votre propre joie à Dieu ?
J'avais pensé qu'Il était la Source de notre joie comme aussi de notre bonheur éternel et véritable... mais, si je ne suis pas trop indiscret, j'aimerais bien entendre votre expérience si vous pouvez nous en dire un peu plus ?

sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Lun 25 Mai 2009, 03:13

Bonjour Doris et Christophore ;

j'ai fait un citer,
puis pour le second un copier coller:
mais je trouve la citation de Respect13 très limpide car, que fait Doris lorsqu'elle donne Sa joie a Dieu ? hé bien elle vie La Reconnaissance du Bonheur, car on ne peut donner que ce que l'on a reçu et Lui rendre (a Dieu) Amour pour Amour c'est LE Faire Vivre en nous (principe Spirituel de l'action de La Trinité qui se Sert l'Un l'Autre) et cette Reconnaissance fait que même Le Père nous reçoit comme S'IL était notre débiteur que nous LUi donnions de notre bien propre sans l'avoir d'abord reçu de LUI.
vraiment la Citation de Respect 13 est trés belle car trés Juste !

doris a écrit:
respect13 a écrit:
fredsinam a écrit:
Qu'est ce que la joie ?

C'est la reconnaissance du bonheur.

C'est bien au-delà du bonheur ! Parce que d'abord, le bonheur on est assez grand pour le construire soi-même !Mais la joie est indicible : elle sait se faire grande, elle sait surtout se faire toute petite ! Donc, elle est toujours là : en soi ! 



Christophore a écrit:
Pour moi, la Joie vient de la Présence de Dieu. Elle surabonde si on se sait aimé de Dieu.

doris a écrit:
Oui, et on peut donner aussi notre propre joie à Dieu !


Christophore a écrit :
Pourriez-vous, chère Doris, en dire un peu plus ? Vous faites comment pour donner votre propre joie à Dieu ?
J'avais pensé qu'Il était la Source de notre joie comme aussi de notre bonheur éternel et véritable... mais, si je ne suis pas trop indiscret, j'aimerais bien entendre votre expérience si vous pouvez nous en dire un peu plus ?
Revenir en haut Aller en bas
respect13



Messages : 470
Inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Lun 25 Mai 2009, 13:22

doris a écrit:
respect13 a écrit:
fredsinam a écrit:
Qu'est ce que la joie ?

C'est la reconnaissance du bonheur.
C'est bien au-delà du bonheur ! Parce que d'abord, le bonheur on est assez grand pour le construire soi-même !Mais la joie est indicible : elle sait se faire grande, elle sait surtout se faire toute petite ! Donc, elle est toujours là : en soi ! 

Chère Doris,

Qu'est-ce que le Bonheur?
Pour certains, c'est celui qui est ressenti dans les bras de Dieu. Pour d'autres, c'est la jouissance. Pour d'autres, c'est la jouissance de la paix. Pour d'autres, c'est même la jouissance du malheur, et/ou de la douleur!

Personnellement, pour tout chemin, le Bonheur est un état de grâce.
Mais pour pouvoir le reconnaître, faut-il déjà en avoir la connaissance, détenir la clé du chemin menant à la Joie. C'est en sachant que l'on a atteint le Bonheur que l'on entre dans un état de joie.

Mais la joie ne peut être égoïste, et elle doit découler d'un échange. Alors que le Bonheur est par nature (c'est mon avis) égoïste, la joie constitue le lien même, elle est le résultat du partage du Bonheur. Je pense que la Joie ne s'exprime que par un don de soi, et parachève le Bonheur. Voilà pourquoi elle est la reconnaissance du Bonheur.

Vous parlez de construction du bonheur. Oui, car "le Bonheur ce n'est pas ce qui se trouve au bout chemin, le Bonheur, c'est le chemin". La Joie se trouve à la fin de ce chemin. On y accède que s'y on reconnaît le Bonheur.

Vous êtes croyante, alors je vous dis que le Bonheur, c'est l'accès à l'Amour de Dieu (tous vos actes, vos prières, la lecture de la Bible comme signe évident etc), et la Joie, c'est la reconnaissance de ce fait qui transcende votre être, de l'état qui vous mène à Lui, tout en sachant qu'il a ses bras ouverts pour vous.
D'une manière, c'est votre foi en Dieu. Votre conviction qu'Il est là pour vous, et pour tous. Votre foi est cette clé, elle détermine votre chemin et vous mène à la Joie.

Ainsi, il y a des gens qui ne peuvent être heureux, car ils ne reconnaissent pas le Bonheur, et vivent dans une rigueur qui nient toute joie. La piété confère le Bonheur pour qui sait aimer et reconnaître sa faiblesse. Mais elle est aussi un lien de pureté qui lie l'âme du pêcheur au Très Grand; il nous aime même si nous ne sommes rien. Et nous l'aimons comme s'il était comme un être cher, fait de chair, car le lien est l'Amour, voilà donc une bien grande Joie, ne reconnaissez-vous pas ce Bonheur?

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
respect13



Messages : 470
Inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Lun 25 Mai 2009, 13:26

Théodéric a écrit:
Bonjour Doris et Christophore ;

j'ai fait un citer,
puis pour le second un copier coller:
mais je trouve la citation de Respect13 très limpide car, que fait Doris lorsqu'elle donne Sa joie a Dieu ? hé bien elle vie La Reconnaissance du Bonheur, car on ne peut donner que ce que l'on a reçu et Lui rendre (a Dieu) Amour pour Amour c'est LE Faire Vivre en nous (principe Spirituel de l'action de La Trinité qui se Sert l'Un l'Autre) et cette Reconnaissance fait que même Le Père nous reçoit comme S'IL était notre débiteur que nous LUi donnions de notre bien propre sans l'avoir d'abord reçu de LUI.
vraiment la Citation de Respect 13 est trés belle car trés Juste !

doris a écrit:
respect13 a écrit:
fredsinam a écrit:
Qu'est ce que la joie ?

C'est la reconnaissance du bonheur.

C'est bien au-delà du bonheur ! Parce que d'abord, le bonheur on est assez grand pour le construire soi-même !Mais la joie est indicible : elle sait se faire grande, elle sait surtout se faire toute petite ! Donc, elle est toujours là : en soi ! 



Christophore a écrit:
Pour moi, la Joie vient de la Présence de Dieu. Elle surabonde si on se sait aimé de Dieu.

doris a écrit:
Oui, et on peut donner aussi notre propre joie à Dieu !


Christophore a écrit :
Pourriez-vous, chère Doris, en dire un peu plus ? Vous faites comment pour donner votre propre joie à Dieu ?
J'avais pensé qu'Il était la Source de notre joie comme aussi de notre bonheur éternel et véritable... mais, si je ne suis pas trop indiscret, j'aimerais bien entendre votre expérience si vous pouvez nous en dire un peu plus ?

Eh bien merci.
Une louange non méritée qui vous élève cher Théodéric.
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Mar 26 Mai 2009, 08:19

respect13 a écrit:


Chère Doris,

Qu'est-ce que le Bonheur?
Pour certains, c'est celui qui est ressenti dans les bras de Dieu. Pour d'autres, c'est la jouissance. Pour d'autres, c'est la jouissance de la paix. Pour d'autres, c'est même la jouissance du malheur, et/ou de la douleur!

Personnellement, pour tout chemin, le Bonheur est un état de grâce.
Mais pour pouvoir le reconnaître, faut-il déjà en avoir la connaissance, détenir la clé du chemin menant à la Joie. C'est en sachant que l'on a atteint le Bonheur que l'on entre dans un état de joie.

Mais la joie ne peut être égoïste, et elle doit découler d'un échange. Alors que le Bonheur est par nature (c'est mon avis) égoïste, la joie constitue le lien même, elle est le résultat du partage du Bonheur. Je pense que la Joie ne s'exprime que par un don de soi, et parachève le Bonheur. Voilà pourquoi elle est la reconnaissance du Bonheur.

Vous parlez de construction du bonheur. Oui, car "le Bonheur ce n'est pas ce qui se trouve au bout chemin, le Bonheur, c'est le chemin". La Joie se trouve à la fin de ce chemin. On y accède que s'y on reconnaît le Bonheur.

Vous êtes croyante, alors je vous dis que le Bonheur, c'est l'accès à l'Amour de Dieu (tous vos actes, vos prières, la lecture de la Bible comme signe évident etc), et la Joie, c'est la reconnaissance de ce fait qui transcende votre être, de l'état qui vous mène à Lui, tout en sachant qu'il a ses bras ouverts pour vous.
D'une manière, c'est votre foi en Dieu. Votre conviction qu'Il est là pour vous, et pour tous. Votre foi est cette clé, elle détermine votre chemin et vous mène à la Joie.

Ainsi, il y a des gens qui ne peuvent être heureux, car ils ne reconnaissent pas le Bonheur, et vivent dans une rigueur qui nient toute joie. La piété confère le Bonheur pour qui sait aimer et reconnaître sa faiblesse. Mais elle est aussi un lien de pureté qui lie l'âme du pêcheur au Très Grand; il nous aime même si nous ne sommes rien. Et nous l'aimons comme s'il était comme un être cher, fait de chair, car le lien est l'Amour, voilà donc une bien grande Joie, ne reconnaissez-vous pas ce Bonheur?

Amicalement.

C'est très beau. Merci.

Fraternellement
Christophore
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
respect13



Messages : 470
Inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Qu'est ce que la joie ?   Mar 26 Mai 2009, 09:23

Christophore a écrit:
respect13 a écrit:


Chère Doris,

Qu'est-ce que le Bonheur?
Pour certains, c'est celui qui est ressenti dans les bras de Dieu. Pour d'autres, c'est la jouissance. Pour d'autres, c'est la jouissance de la paix. Pour d'autres, c'est même la jouissance du malheur, et/ou de la douleur!

Personnellement, pour tout chemin, le Bonheur est un état de grâce.
Mais pour pouvoir le reconnaître, faut-il déjà en avoir la connaissance, détenir la clé du chemin menant à la Joie. C'est en sachant que l'on a atteint le Bonheur que l'on entre dans un état de joie.

Mais la joie ne peut être égoïste, et elle doit découler d'un échange. Alors que le Bonheur est par nature (c'est mon avis) égoïste, la joie constitue le lien même, elle est le résultat du partage du Bonheur. Je pense que la Joie ne s'exprime que par un don de soi, et parachève le Bonheur. Voilà pourquoi elle est la reconnaissance du Bonheur.

Vous parlez de construction du bonheur. Oui, car "le Bonheur ce n'est pas ce qui se trouve au bout chemin, le Bonheur, c'est le chemin". La Joie se trouve à la fin de ce chemin. On y accède que s'y on reconnaît le Bonheur.

Vous êtes croyante, alors je vous dis que le Bonheur, c'est l'accès à l'Amour de Dieu (tous vos actes, vos prières, la lecture de la Bible comme signe évident etc), et la Joie, c'est la reconnaissance de ce fait qui transcende votre être, de l'état qui vous mène à Lui, tout en sachant qu'il a ses bras ouverts pour vous.
D'une manière, c'est votre foi en Dieu. Votre conviction qu'Il est là pour vous, et pour tous. Votre foi est cette clé, elle détermine votre chemin et vous mène à la Joie.

Ainsi, il y a des gens qui ne peuvent être heureux, car ils ne reconnaissent pas le Bonheur, et vivent dans une rigueur qui nient toute joie. La piété confère le Bonheur pour qui sait aimer et reconnaître sa faiblesse. Mais elle est aussi un lien de pureté qui lie l'âme du pêcheur au Très Grand; il nous aime même si nous ne sommes rien. Et nous l'aimons comme s'il était comme un être cher, fait de chair, car le lien est l'Amour, voilà donc une bien grande Joie, ne reconnaissez-vous pas ce Bonheur?

Amicalement.

C'est très beau. Merci.

Fraternellement
Christophore

Je rajouterai, même si je ne suis pas chrétienne, que plus que l'Amour pour Dieu, c'est la connaissance de l'Amour de Dieu pour nous qui apporte la félicité.
Ce Dieu-Amour est sans doute ce qui se rapproche de la notion même de Dieu. S'il est autre chose, il n'est pas Dieu, il n'est pas Parfait et Sage.

Chrétiens, demeurez dans la foi.

Merci de votre attention et paix à vous.
Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est ce que la joie ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La joie d'être mère
» Vos citations ou textes ou images sur le bonheur et la joie
» Béatification de Newman : « Une immense joie spirituelle »
» Le geste ouvre le coeur à la joie !
» joie pour sa collegue/joie tout court

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: