DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Ven 15 Mai 2009, 21:49

Citation :
[size=16][size=12]L'Express.

Dialogue interreligieuxCe que le Pape n'a pas dit à Yad VashemPar Claire Chartier, publié le 15/05/2009 18:39 - mis à jour le 15/05/2009 19:05



Lors de son discours le 11 mai au mémorial de la Shoah, à Jérusalem, le Pape Benoît XVI a blessé ses hôtes israéliens en élargissant la tragédie de l'Holocauste à sa dimension universelle. Il a aussi marqué la fin de la repentance catholique.

Il s'en serait fallu de trois fois rien. Quelques mots pour dire son émotion de pape, né et grandi au pays de la barbarie nazie, l'Allemagne. Quelques mots venus du coeur devant ce mémorial de Yad Vashem, emblème de l'insondable, de l'innommable tragédie de la Shoah. Benoît XVI ne les a pas prononcés.

REUTERS/Pier Paolo Cito
Benoît XVI a prononcé lundi 11 mai un discours au mémorial de Yad Vashem, jugé frileux par certains observateurs.

Le Saint Père a parlé "d'atrocité" déshonorant "l'humanité". Il a prié pour que "toutes les personnes de bonne volonté" demeurent "vigilantes à déraciner du coeur de l'homme tout ce qui peut conduire à des tragédies comme celle-ci". Il a évoqué le "cri" des victimes, "reproche perpétuel contre le sang versé innocent". Mais il ne s'est pas impliqué intimement dans cette oraison funèbre et conjuratoire comme l'avait fait Jean-Paul II, en 2000, en évoquant le souvenir "de ses voisins et amis juifs" morts durant l'Holocauste.
Pourquoi Benoît XVI a-t-il choisi de rester en retrait, sachant qu'il fournirait là matière à polémique et décevrait sans coup férir ses hôtes israéliens, déjà hérissés par l'affaire Williamson? Parce qu'il avait "déjà dit" tout cela lors de sa visite à Auschwitz, en mai 2006, a répondu le porte-parole du Saint-Siège, Fédérico Lombardi.
C'est un premier élément d'explication. Mais ce n'est évidemment pas le seul. Benoît XVI a-t-il dramatiquement sous-estimé le ciment symbolique que constitue Yad Vashem dans la société israélienne? Sans doute, mais pas seulement. Dans son discours, qu'il est intéressant d'analyser de près, le pape élargit, bien évidemment en parfaite connaissance de cause, la tragédie de la Shoah à sa dimension universelle, et non plus simplement raciale. "L'humanité", "l'homme", "l'histoire humaine" traversent son propos, comme un fil ténu retenant les âmes au-dessus du précipice.
L'holocauste, dit-il en substance, n'est pas seulement l'oeuvre criminelle d'un peuple envers un autre, le peuple juif, mais une effroyable question posée à l'espèce humaine dans son entier: jusqu'où l'homme peut-il aller dans l'avilissement et le renoncement de ce qui fait, précisément, son humanité? D'où sa mention à tous ceux qui "sont l'objet de persécutions pour des raisons de race, de couleur, de condition de vie ou de religion".
Cette vision, dont on peut critiquer le caractère trop abstrait, a pour conséquence de dépasser la singularité de la Shoah - génocide nazi perpétré à l'encontre du peuple juif. Ce que les Israéliens sont parfaitement fondés à juger insupportable.
Troisième élément d'explication: Benoît XVI veut tourner la page de la repentance, la demande de pardon de l'Eglise à la communauté juive pour près de deux mille ans d'antijudaïsme. Jean-Paul II est allé très loin sur ce chemin capital et nécessaire. Une partie du monde catholique -dont les traditionnalistes- partagent aujourd'hui ce désir "d'en finir" avec ce qu'ils considèrent comme des mortifications excessives et, à terme, nuisibles pour l'image de leur religion. "L'Eglise catholique [...] éprouve une profonde compassion pour les victimes dont il est fait mémoire ici", souligne plus loin le pape dans son discours, sous le regard de papier des portraits de disparus.
Loin de demander pardon, l'Eglise, dans la bouche de Benoît XVI, reprend en quelque sorte du galon. Elle renoue avec ce qui la fait naître: le message de l'Evangile. Et c'est bien là, sûrement, où ce pape du "ressourcement" et de l'affirmation chrétienne voulait en venir. Que cela plaise ou pas.








[/size][/size]



Pour qui se prennent-ils?
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Lun 18 Mai 2009, 09:45

De deux choses l'une,

Soit la shoa est un crime à l'encontre des seuls juifs dans ce cas elle n'est pas un crime contre l'humanité mais contre la judicité.

Soit la shoa est un crime contre l'humanité et dans ce cas nous sommes tous victimes.

Personnellement, je penche pour la deuxième solution.
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Lun 18 Mai 2009, 21:49

La haine exprimée dans la shoah contre les Juifs, qui ont été principalement visés, a quelque chose de blasphématoire et de luciférien en tant qu´elle s´oppose absolument au choix de Dieu.

A ce titre elle met, idéologiquement et pratiquement, l´homme en état de révolte volontaire contre Dieu.

En ce qui concerne les méthodes employées, elles expriment l´avilissement sans précédent de l´homme ravalé au rang de matériau ou d´ouvrier d´une usine de mort.

A tous ces titres il y a eu meurtre du Serviteur Souffrant auquel le peuple Juif est configuré mais aussi un avilissement de l´homme qui, depuis Auschwitz, a vu qu´il était nu...

C´est pourquoi les propos du Saint-Pere sont empreints d´un surcroit d´humilité, d´un approfondissement de la vérité spirituelle du coeur de l´homme et de son besoin du Salut.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Lun 18 Mai 2009, 22:32

Doit-on parler d'avilisement ?

Je dirais réification de l'homme. Réification des victimes mais aussi des boureaux. C'est peut être en cela que ce crime est véritablement contre l'humanité. Un crime non pas contre l'humanité toute entière mais contre l'idée d'humanité.

La machine a frappé fort d'entrée mais le spectacle continue depuis Auschwitz qui était l'antichambre du Monde de notre temps.

Mais qui écoute les successeurs de Pierre ?
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mar 19 Mai 2009, 17:14

Christophore a écrit:
La haine exprimée dans la shoah contre les Juifs, qui ont été principalement visés, a quelque chose de blasphématoire et de luciférien en tant qu´elle s´oppose absolument au choix de Dieu.

Quel choix de Dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mar 19 Mai 2009, 17:24

Je vois que mes messages ont été frappés de rouge. Qu'est ce qui ne plait pas aux juges masqués dans ce que j'ai écrit ?? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mar 19 Mai 2009, 17:26

Il est vrai que ce système est tout à fait anticonvivial.

Mais le jour où vous trouverez un chrétien capable de ne pas juger son prochain, vous me le présenterez...
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mar 19 Mai 2009, 17:42

En tout cas ce n'est pas vous puisque vous juger les administrateurs. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mar 19 Mai 2009, 19:23

Moi, je n'ai jamais prétendu être chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mar 19 Mai 2009, 20:50

Ah... Qu'êtes vous donc alors ? La connaissance de vous même ?
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mar 19 Mai 2009, 21:28

Pour SJA, il y a sur la terre d'une part les chrétiens et d'autre part le néant.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mar 19 Mai 2009, 22:09

SJA a écrit:
De deux choses l'une,

Soit la shoa est un crime à l'encontre des seuls juifs dans ce cas elle n'est pas un crime contre l'humanité mais contre la judicité.

Soit la shoa est un crime contre l'humanité et dans ce cas nous sommes tous victimes.

Personnellement, je penche pour la deuxième solution.

Cher SJA,

Je ne comprends pas votre distinction. La judéité tuée dans ses hommes, femmes et enfants, c'est l'humanité.

Citation :
"Celui qui tue un homme, tue le monde entier."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mar 19 Mai 2009, 23:00

Alors il n'y a plus de génocide mais juste des morts par fait de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mer 20 Mai 2009, 08:54

Je ne sais plus qui (un juif, je crois) a dit au sujet de l'extermination des juifs par les nazis: "on tue le juif, c'est l'Homme qu'on assassine..."
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mer 20 Mai 2009, 09:49

Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:
De deux choses l'une,

Soit la shoa est un crime à l'encontre des seuls juifs dans ce cas elle n'est pas un crime contre l'humanité mais contre la judicité.

Soit la shoa est un crime contre l'humanité et dans ce cas nous sommes tous victimes.

Personnellement, je penche pour la deuxième solution.

Cher SJA,

Je ne comprends pas votre distinction. La judéité tuée dans ses hommes, femmes et enfants, c'est l'humanité.

Citation :
"Celui qui tue un homme, tue le monde entier."

Ce que je voulait dire c'est que ce crime est contre l'humanité pour la raison que vous exprime mais aussi (et surtout) parce que le criminel déshumanise les victimes. Le régime national socialiste a commencé par déshumaniser, par réifier le peuple juif avant de tenter de l'éliminer physiquement.

En procédant de la sorte, c'est "l'idée" d'humanité qui est la première victime. Donc nous sommes tous victimes.

Attaquer l'humanité au travers du peuple de Dieu est somme toute logique vu les dessins de la machine.


De plus lorsque je dis qu'Auschwitz est l'antichambre du Monde de notre temps, je ne fait que poursuivre les propos de Jean Paul II qui avait déclaré que l'avortement de masse et Shoa procédaient du même principe.

Si encore il n'y avait que l'avortement...
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mer 20 Mai 2009, 11:30

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Christophore a écrit:
La haine exprimée dans la shoah contre les Juifs, qui ont été principalement visés, a quelque chose de blasphématoire et de luciférien en tant qu´elle s´oppose absolument au choix de Dieu.

Quel choix de Dieu ?

Le choix - ou si vous le préférez : l´élection - que Dieu a fait d´Israel.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mer 20 Mai 2009, 12:35

Ah bon...
Donc le judaïsme est la religion voulue par Dieu et le christianisme une hérésie qu'il condamne.
Nous avançons.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mer 20 Mai 2009, 13:43

drunken
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mer 20 Mai 2009, 13:51

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Ah bon...
Donc le judaïsme est la religion voulue par Dieu et le christianisme une hérésie qu'il condamne.
Nous avançons.

Pouvez-vous justifier cette conclusion ? Par quel raisonnement théologique y etes-vous abouti ?
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mer 20 Mai 2009, 14:05

Il est dit dans l'Evangile de prêcher à toutes les nations.
Donc il n'y a plus de peuple élu.

Or selon Christophore, Israel est toujours peuple élu.

Donc Christophore - le mal nommé - vient de renier Jésus-Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mer 20 Mai 2009, 14:15

clown
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mer 20 Mai 2009, 14:20

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Il est dit dans l'Evangile de prêcher à toutes les nations.
Donc il n'y a plus de peuple élu.


Saint Paul dit l'inverse :

Citation :
"Les dons de Dieu (sur Israël) sont sans repentance".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mer 20 Mai 2009, 15:43

Ne faudrait-il pas considérer l'élection d'Israel comme une charge et non un privilège ?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mer 20 Mai 2009, 15:56

C'est ce que disait un juif, songeant ausx épouvantables épreuves qui s'étaient abattues sur son peuple: "Seigneur, nous sommes le peuple élu depuis 4000 ans, ne pourrais-tu maintenant conférer ce privilège à un autre?"
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mer 20 Mai 2009, 17:19

Karl a écrit:
Je ne sais plus qui (un juif, je crois) a dit au sujet de l'extermination des juifs par les nazis: "on tue le juif, c'est l'Homme qu'on assassine..."

C'est pas de Frossard ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mer 20 Mai 2009, 17:56

Arnaud Dumouch a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
Il est dit dans l'Evangile de prêcher à toutes les nations.
Donc il n'y a plus de peuple élu.


Saint Paul dit l'inverse :

Citation :
"Les dons de Dieu (sur Israël) sont sans repentance".

Paul dit que les Juifs ont le droit de se convertir au même titre que les païens et non que le judaïsme reste la religion voulue par Dieu.

Comment pouvez-vous vous dire chrétien et prêcher qu'il existe des humains que Dieu préfère à d'autres du seul fait de leur naissance ?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mer 20 Mai 2009, 18:26

Jésus Christ est mon pote a écrit:


Paul dit que les Juifs ont le droit de se convertir au même titre que les païens et non que le judaïsme reste la religion voulue par Dieu.

Comment pouvez-vous vous dire chrétien et prêcher qu'il existe des humains que Dieu préfère à d'autres du seul fait de leur naissance ?

Il n'est pas seulement question de religion mais d'un peuple, il n'est pas question de préférence mais d'élection.

Dieu veut que le peuple juif demeure, en témoignage de tout ce qu'il a été, et parce qu'il a un rôle particulier à jouer.
Dieu ne "préfère" pas les Juifs, il les a chargés d'un fardeau historique et mystique spécial qui, effectivement, en font un peuple à part.
Tout juif est invité à se convertir mais le peuple Juif est destiné à perdurer.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Mer 20 Mai 2009, 18:36

On ne dit pas que Dieu les préfere. Ne coupez pas les nuances: On dit que Dieu a choisi Israel pour montrer la singularité de Son Amour qui est toujours personnel et unique, de type nuptial, une alliance, mais cela pour mieux choisir chacun.

Et tous les hommes sont sauvés et aimés , tous, sans exception, par le salut apporté par le Christ. Tous sont aimés comme des fils dans le Fils : lá nous voyons l´universalité de Son Amour.

Ainsi donc tous les hommes sont aimés d´un amour unique : lá est révélé le Don inoui de la grace de Dieu qui est Amour.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Jeu 21 Mai 2009, 19:35

Christophore a écrit:
On ne dit pas que Dieu les préfere. Ne coupez pas les nuances: On dit que Dieu a choisi Israel pour montrer la singularité de Son Amour qui est toujours personnel et unique, de type nuptial, une alliance, mais cela pour mieux choisir chacun.

Si l'ancienne alliance est toujours valable, alors il ne peut y avoir de nouvelle alliance :

"Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous."

Vous êtes donc apostat.
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Jeu 21 Mai 2009, 19:39

Philippe Fabry a écrit:
Il n'est pas seulement question de religion mais d'un peuple, il n'est pas question de préférence mais d'élection.

Dieu veut que le peuple juif demeure, en témoignage de tout ce qu'il a été, et parce qu'il a un rôle particulier à jouer.
Vous excommuniez donc Paul ? "Il n'y a plus ni Juif ni Grec...."

Citation :
Dieu ne "préfère" pas les Juifs, il les a chargés d'un fardeau historique et mystique spécial qui, effectivement, en font un peuple à part.
Quel est ce fardeau ? D'être un peuple "déicide" ?

Citation :
Tout juif est invité à se convertir mais le peuple Juif est destiné à perdurer.
Donc le judaïsme est destiné à disparaître car l'ancienne alliance est abolie et l'élection avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Jeu 21 Mai 2009, 21:29

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Christophore a écrit:
On ne dit pas que Dieu les préfere. Ne coupez pas les nuances: On dit que Dieu a choisi Israel pour montrer la singularité de Son Amour qui est toujours personnel et unique, de type nuptial, une alliance, mais cela pour mieux choisir chacun.

Si l'ancienne alliance est toujours valable, alors il ne peut y avoir de nouvelle alliance :

"Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous."

Vous êtes donc apostat.

L'Ancienne Alliance n'est plus valide. Le Temple a été détruit. Mais Israël a encore une mission : le RETOUR du Messie !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Jeu 21 Mai 2009, 22:35

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Il n'est pas seulement question de religion mais d'un peuple, il n'est pas question de préférence mais d'élection.

Dieu veut que le peuple juif demeure, en témoignage de tout ce qu'il a été, et parce qu'il a un rôle particulier à jouer.
Vous excommuniez donc Paul ? "Il n'y a plus ni Juif ni Grec...."

C'est-à-dire que désormais Dieu parle en tant que Dieu à toutes les nations, pas seulement au peuple juif. Cela n'emporte pas disparition de la judéité.

Citation :
Dieu ne "préfère" pas les Juifs, il les a chargés d'un fardeau historique et mystique spécial qui, effectivement, en font un peuple à part.
Quel est ce fardeau ? D'être un peuple "déicide" ?

Pas du tout, le fardeau est d'être ceux qui rappellent sans arrêt à la face du monde l'existence de Dieu et son projet pour le monde, son oeuvre dont le monde ne veut pas. C'est le peuple prêtre. Le problème d'être le peuple élu, c'est que cela entraîne la jalousie de ceux qui ne le sont pas, et leur haine. Les nazis ont cherché à exterminer les juifs par volonté d'être un peuple élu, mais une telle attitude est un blasphème contre Dieu.

Citation :
Tout juif est invité à se convertir mais le peuple Juif est destiné à perdurer.
Donc le judaïsme est destiné à disparaître car l'ancienne alliance est abolie et l'élection avec elle.

L'élection n'est pas abolie. Vous regardez cette situation avec les yeux de l'homme, pas de Dieu. Dieu sait que le peuple juif demeurera jusqu'à la fin, et il paraît avoir béni ce destin, alors il adviendra.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Dim 24 Mai 2009, 19:05

Arnaud Dumouch a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
Christophore a écrit:
On ne dit pas que Dieu les préfere. Ne coupez pas les nuances: On dit que Dieu a choisi Israel pour montrer la singularité de Son Amour qui est toujours personnel et unique, de type nuptial, une alliance, mais cela pour mieux choisir chacun.

Si l'ancienne alliance est toujours valable, alors il ne peut y avoir de nouvelle alliance :

"Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous."

Vous êtes donc apostat.

L'Ancienne Alliance n'est plus valide. Le Temple a été détruit. Mais Israël a encore une mission : le RETOUR du Messie !

Jésus a dit : "Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi et les Prophètes. Je ne suis pas venu abolir mais accomplir.
Celui qui méprisera l'un de ces plus petits commandements de la Loi et enseignera aux autres à faire de même sera tenu pour petit dans le Royaume des Cieux".
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Marcelline



Féminin Messages : 82
Inscription : 30/05/2009

MessageSujet: Re: A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?   Sam 30 Mai 2009, 20:03

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Ah bon...
Donc le judaïsme est la religion voulue par Dieu et le christianisme une hérésie qu'il condamne.
Nous avançons.
Mais non ! Dans l'Ancien Testament, les juifs sont le peuple élu de Dieu. C'est même ce peuple là que Dieu à choisi pour le Sauveur de l'humanité :eh oui, Jésus était Juif. C'est pour cela que l'Ancient Testament, qui appartient au peuple juif, est indispensable pour comprendre le Nouveau, qui ne fait que réaliser les prophéties données dans l'Ancient Testament. Par exemple, quand Jésus crie sur la croix :"Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as tu abandonné" il cite un psaume qui parle de la crucifixion et de la résurrection.

Le peuple juif est élu par Dieu pour donner son salut au monde entier : c'est la signification du déchirement du rideau du temple lors de la mort de Jésus : ce rideau était celui qui fermait l'accès au Saints des Saints, le coffre contenant la Sainte écriture que seuls les prêtes avient le droit de sortir de son coffre pour la lire ou la faire lire lors des assemblées religieuses. Ce déchirement du rideau signifie que l'écriture est désormais accessibles à tous. J'ésus affirme ainsi au Juifs qu'à cause de leur incrédulité, il y aura des païens qui entrerons au Royaume des cieux avant eux, parce que les païens ont cru avant eux.

Il y a encore beaucoup de parallèles à faire entre l'Ancien et le Nouveau Testament : Comme a dis Jésus, "Cherche et tu trouveras !" study

Par exemple : "Et toi Béthléem ephrata, tu n'est pas la moindre parmi les villes de Juda, car de toi naîtra un sauveur"

D'ailleurs, Béthléem en Hébreux se traduit par la maison du pain, eh oui, le pain de la vie qui est Jésus ! :jesus: prière

Donc en résumé, le Christ, c'est l'accomplissement du Nouveau Testament ! Mais certains juifs se sont rendus coupables parce qu'ils n'ont pas cru en Jésus le Messie.

D'ailleurs, ce n'est pas la première fois que Dieu châtie le peuple juif : il l'a déjà fait dans l'Ancien Testament. Il nous châtie "comme ses enfants bien-aimés". En effet, la licence ce convient à l'esclave que les anciens romains ou grecs excitaient à dire des bons mots pour se divertir, mais la discipline convient aux enfants du maître parce qu'il veut qu'ils deviennent des hommes. Il est écrit dans le livre des proverbes :"N'hésite pas à punir tes enfants, car une punition n'a jamais tué personne, mais peut au contraire préserver d'erreurs mortelles". évidement, dans le contexte nazi, la mort est à prendre au sens spirituel, beaucoup plus profond qu'au sens matériel. Il est en effet écrit : Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et ne peuvent rien faire ensuite. Craignez plutôt celui qui peut détruire le corps et l'âme dans la géhenne de feu".
Revenir en haut Aller en bas
 
A tant vouloir le monopole, ne justifie-t-on pas Hitler?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reprendre des "études" en étant salarié
» puffff apres tant d efforts et defits pendant 1 ans et demi
» Peut-on vraiment s'assumer en tant que grosse ?
» J'aimerais tant te parler
» Agis en étant certain que Je suis toujours avec toi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: