DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dévoilement du Sacrement de l'ordre, son lien avec l'Eucharistie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Dévoilement du Sacrement de l'ordre, son lien avec l'Eucharistie   Ven 08 Mai 2009, 06:47

Cher amis,

Pour ouvrir votre coeur à l'intelligence du Sacrement de l'Ordre, voisi une homélie que je viens d'écrire sur le forum INXL6, suite à l'interpéllation qu'un pieux laïc m'a adressé, concernant le ministère dans lequel je sers et qui visiblement portait un regard peu spirituel sur ce ministère, le voyant plutôt comme un "fonctionnariat" ; le diacre, tout comme l'évêque et le prêtre étant pour lui, de simple fonctionnaire de l'Eglise, chargé par l'Eglise de faire fonctionner l'Eglise, comme les fonctionnaire de l'Etat font fonctionne l'institution Eglise.

Voici ce que je lui ai répondu et dont je puis commencer à vous faire profiter, puisque ce que l'Esprit Saint me confie pour que je vous le rapporte, concerne toute l'Eglise :

------------------------

Pour élever la vision, disons plutôt la compréhension de notre ami Chris sur le sacrement de l'ordre, et pour faire profiter de la grâce que le Seigneur lui accorde en l'élevant à cette compréhension, à tous ceux qui lieront ce sujet, voyons ce qu'est le sacrement de l'ordre.

La première chose à voir est "est-il un sacrement du même ordre" que le sacrement donné à tout chrétiens dans le baptême. C'est du moins ce que semble penser notre ami Chris pour le sacrement de l'ordre que reçoit le diacre permanent, puisque pour lui, le diacre est un laïc choisit parmi tous les laïcs pour être fonctionnaire de l'Eglise laïc, au même titre que les prêtres et les diacres.

Pour cela, regardons ensemble si ce sacrement est ordinairement donné comme le sacrement de baptême est ordinairement donné ; si il est donné au cours de la même célébration liturgique.

Le sacrement de baptême est ordinairement donné comment, c'est à dire (généralement donné) à l'issue de la célébration eucharistique. Il n'est donné pendant la messe, qu'extraordinairement, de temps en temps et principalement au cours de la veillée pascal et encore qu'au profit de quelques baptisés et pas de l'ensemble, on ne célèbre pas tous les baptêmes au cours de la veillée pascal. Disons que celui ou ceux qui le sont, rendent présent tous les autres baptême, pour signifier le lien qui existe entre tous ces baptêmes et ce que nous célèbrons par la veillé pascal.

Le sacrement de l'ordre, lui, est "TOUJOURS" donné pendant la célébration Eucharistique et celui qui reçoit se sacrement, entre d'une manière particulière dans la célébration de l'Eucharistie, il va y prendre une part particulière. Le baptisé, lui, rejoint la communauté des fidèles, et l'ordonné rejoint la communauté des fidèles qui ont été choisis pour célébrer de manière particulière l'Eucharistie. C'est toute l'Assemblée qui célèbre, mais les fidèles et les clers et ceux qui les servent à l'autel, les servants d'autel, ne célèbre pas au même endroit. Les clers célèbrant ce sacrement dans le Choeur de l'Eglise et les fidèles dans l'Eglise, mais à l'extérieur du Choeur de l'Eglise.

Qu'est-ce que représente le Choeur de l'Eglise ? Le Coeur dans un corps, c'est ce qui envoie le sang qui va circuler entre les membres du Corps. C'est l'organe moteur si on peut dire, c'est ce qui fait vivre le corps, le met en mouvement. Eh bien, le Choeur de l'Eglise, c'est on peut le dire, le moteur qui fait fonctionner l'Eglise qui est représenté par les fidèles qui entoure le Choeur. Les clers sont ceux qui entre dans le Choeur de l'Eglise, pour servir dans le Choeur de l'Eglise.

Ce service qu'ils rende pendant la "liturgie eucharistique", dans le Choeur de l'Eglise, il est "signe", "sacrement" du service qu'ils rendent dans le Coeur de l'Eglise, qui n'est pas autre chose que le Sacré Coeur du Christ.
Les clercs sont ordonnés pour le service du Sacré Coeur de Jésus, pour servir dans l'Eglise, le Corps Mystique du Christ, le Sacré Coeur de Jésus. Ce qui explique que lorsque le Sacré Coeur de Jésus est rendu présent, par la célébration de l'Eucharistie, ils entrent dans le Choeur de l'Eglise, où le Sacré Coeur de Jésus est rendu présent ; où Jésus avec son Sacré Coeur vient nous visiter, pour que nous recevions de son Sacré Coeur, une effusion nouvelle de Sang Nouveau, le Sang qui fait vivre l'Eglise et qui met en mouvement les membres de l'Eglise qui sont dans le monde, qui emporte avec eux l'Eglise, qui sont les bras et les mains de l'Eglise, les bras et les mains du Christ qui va se pencher sur les hommes pour leur dire tout son Amour.

On voit donc que le baptisé qui est ordonné au service du Sacré Coeur, n'est plus un membre de l'Eglise comme le sont tous les baptisés. Jésus le choisit pour devenir un membre de son Sacré Coeur qui va faire fonctionner le Coeur de l'Eglise, qui va aider au fonctionnement du Coeur de l'Eglise, qui va permettre au Coeur de l'Eglise de fonctionner, pour ne pas que l'Eglise meurt et fasse mourir tout le reste du corps, qui ne pourraient plus aller porter l'Amour du Christ à leur frères qui sont dans le monde, Amour qui fait aussi vivre ces membres, de l'Amour du Christ, de la Vie du Christ qui est tout Amour.

Eh bien, le diacre permanent, c'est partie des membres du Sacré Coeur de Jésus, du Sacré Coeur de l'Eglise, car l'Eglise n'a pas d'autre Coeur que celui de Jésus.

Celui qui fait battre le Coeur de l'Eglise, c'est celui qui préside l'Eucharistie entouré de tous les prêtres qui avec lui font battre le coeur de l'Eglise, et qui rendent présent celui qui fait battre le Sacré Coeur de Jésus, Dieu le Père. Les prêtres sont ceux qui rendent présent le Père de l'Eglise qui n'est autre que Dieu le Père, redonnant à l'Eglise, le Coeur qu'il avait donné à son Fils devenu homme, son propre Coeur, et que le Christ lui a rendu sur la Croix pour qu'il en fasse don à son Epouse l'Eglise. Voilà pourquoi celui que le Christ a placé à leur Tête, est appelé par tous le peuple, y compris les évêques et les prêtres : "Très Saint Père".

Comment les prêtres font-ils battre le Sacré Coeur de Jésus, le Sacré Coeur de l'Eglise ? En célébrant le sacrement de l'Eucharistie. C'est le sacrement de l'Eucharistie qui fait battre le Coeur de l'Eglise qui alimente toute l'Eglise en Eau de Vie, en Eau Vive, en Vie du Christ, en Charité. Voilà pourquoi il est si important que les prêtres célèbrent l'Eucharistie tous les jours et pourquoi il est si important que l'on continu à ordonné des prêtres, car ce sont eux, qui par la célébration quotidienne de l'Eucharistie, font vivre l'Eglise, maintiennent l'Eglise en Vie. Le jour où l'Eglise n'aura plus de prêtre, l'Eglise mourra. Le signe que l'Eglise se meurt, est à l'agonie, c'est quand son coeur n'arrive plus à renouvelle les membres qui font fonctionner le Coeur de l'Eglise.

Pour être complet, je rappèlerai que les prêtres font fonctionner le Coeur de l'Eglise, le Sacré Coeur de l'Eglise, le Sacré Coeur de Jésus, en assistant le Père car le premier qui donne Vie au Sacré Coeur de l'Eglise, c'est Dieu le Père, en faisant don à l'Epouse de son Fils, l'Eglise, du Sacré Coeur que son Fils sur la Croix lui a remis et qui n'est pas autre chose que l'Esprit Saint, l'Esprit Saint qui est le Sacré Coeur de la Trinité, l'Esprit Saint qui fait vivre la Trinité, qui donne Vie (si je puis m'exprimer ainsi) à la Trinité.

C'est par son Esprit Saint que Dieu s'engendre en Lui-même comme Père et Fils, qu'il s'engendrent comme Amour absolu qui est échangé par le Père et le Fils, l'Esprit Saint étant comme les membres du Père, ceux qui mettent en mouvement le Père, qui envoien le Père dans le monde, dans la Création ; ceux qui manifeste Dieu le Père et son Amour absolu ; ceux par qui toute la création existe. Le Fils étant la main du père qui façonne la création et l'Esprit étant celui qui donne vie à cette création, l'anime du souffle de Vie qu'Il est pour la Trinité.

Mais revenons au diacre que je suis.

Le diacre dans le Choeur de l'Eglise, il se tient auprès du Père rendu présent par le prêtre qu'on appelle ordinairement "mon père".

Le diacre lui, rend présent le Fils qui siège à la droite du Père et c'est ce qui explique pourquoi le diacre lorsqu'il assiste le prêtre à l'autel, se tient normalement à sa droite et que la créance devrait dans la mesure du possible, être placée de son côté, pour qu'il puisse y accéder facilement. Mais l'important c'est le signe qu'il donne en se tenant à droite de celui qui préside l'Eucharistie et qui rend présent le "Père" qui fait don, par le Sacrement de l'Eucharistie, du don que lui a fait son Fils sur la Croix, le don du Sacré Coeur que le Père lui avait donné, l'Esprit Saint qui est le Sacré Coeur de la Trinité.

Le diacre qui, par tous les gestes qu'il va poser dans le Choeur, au cours de la célébration eucharistique, va "signifier" le Christ présent au coeur même de l'Eglise ; le prêtre quand à lui, signifie le "Père" présent au coeur même de l'Eglise.

Je reviendrai dans un prochain message, sur tous ces signes que le diacre pose, que la liturgie de l'Eglise lui demande de poser et qui renvoie aussi à la mission particulière que le Christ lui confie par l'Evêque, le "Père" de l'Eglise Diocésaine.

Cordialement

Petero


Dernière édition par petero le Sam 09 Mai 2009, 07:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Dévoilement du Sacrement de l'ordre, son lien avec l'Eucharistie   Ven 08 Mai 2009, 18:04

pour remonter le sujet .....
Revenir en haut Aller en bas
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Dévoilement du Sacrement de l'ordre, son lien avec l'Eucharistie   Ven 08 Mai 2009, 22:41

petero a écrit:
Cher amis,

Pour ouvrir votre coeur à l'intelligence du Sacrement de l'Ordre, voisi une homélie que je viens d'écrire sur le forum INXL6, suite à l'interpéllation qu'un pieux laïc m'a adressé, concernant le ministère dans lequel je sers et qui visiblement portait un regard peu spirituel sur ce ministère, le voyant plutôt comme un "fonctionnariat" ; le diacre, tout comme l'évêque et le prêtre étant pour lui, de simple fonctionnaire de l'Eglise, chargé par l'Eglise de faire fonctionner l'Eglise, comme les fonctionnaire de l'Etat font fonctionne l'institution Eglise.

Voici ce que je lui ai répondu et dont je puis commencer à vous faire profiter, puisque ce que l'Esprit Saint me confie pour que je vous le rapporte, concerne toute l'Eglise :

------------------------

Pour élever la vision, disons plutôt la compréhension de notre ami Chris sur le sacrement de l'ordre, et pour faire profiter de la grâce que le Seigneur lui accorde en l'élevant à cette compréhension, à tous ceux qui lieront ce sujet, voyons ce qu'est le sacrement de l'ordre.

La première chose à voir est "est-il un sacrement du même ordre" que le sacrement donné à tout chrétiens dans le baptême. C'est du moins ce que semble penser notre ami Chris pour le sacrement de l'ordre que reçoit le diacre permanent, puisque pour lui, le diacre est un laïc choisit parmi tous les laïcs pour être fonctionnaire de l'Eglise laïc, au même titre que les prêtres et les diacres.

Pour cela, regardons ensemble si ce sacrement est ordinairement donné comme le sacrement de baptême est ordinairement donné ; si il est donné au cours de la même célébration liturgique.

Le sacrement de baptême est ordinairement donné comment, c'est à dire (généralement donné) à l'issue de la célébration eucharistique. Il n'est donné pendant la messe, qu'extraordinairement, de temps en temps et principalement au cours de la veillée pascal et encore qu'au profit de quelques baptisés et pas de l'ensemble, on ne célèbre pas tous les baptêmes au cours de la veillée pascal. Disons que celui ou ceux qui le sont, rendent présent tous les autres baptême, pour signifier le lien qui existe entre tous ces baptêmes et ce que nous célèbrons par la veillé pascal.

Le sacrement de l'ordre, lui, est "TOUJOURS" donné pendant la célébration Eucharistique et celui qui reçoit se sacrement, entre d'une manière particulière dans la célébration de l'Eucharistie, il va y prendre une part particulière. Le baptisé, lui, rejoint la communauté des fidèles, et l'ordonné rejoint la communauté des fidèles qui ont été choisis pour célébrer de manière particulière l'Eucharistie. C'est toute l'Assemblée qui célèbre, mais les fidèles et les clers et ceux qui les servent à l'autel, les servants d'autel, ne célèbre pas au même endroit. Les clers célèbrant ce sacrement dans le Choeur de l'Eglise et les fidèles dans l'Eglise, mais à l'extérieur du Choeur de l'Eglise.

Qu'est-ce que représente le Choeur de l'Eglise ? Le Coeur dans un corps, c'est ce qui envoie le sang qui va circuler entre les membres du Corps. C'est l'organe moteur si on peut dire, c'est ce qui fait vivre le corps, le met en mouvement. Eh bien, le Choeur de l'Eglise, c'est on peut le dire, le moteur qui fait fonctionner l'Eglise qui est représenté par les fidèles qui entoure le Choeur. Les clers sont ceux qui entre dans le Choeur de l'Eglise, pour servir dans le Choeur de l'Eglise.

Ce service qu'ils rende pendant la "liturgie eucharistique", dans le Choeur de l'Eglise, il est "signe", "sacrement" du service qu'ils rendent dans le Coeur de l'Eglise, qui n'est pas autre chose que le Sacré Coeur du Christ.
Les clercs sont ordonnés pour le service du Sacré Coeur de Jésus, pour servir dans l'Eglise, le Corps Mystique du Christ, le Sacré Coeur de Jésus. Ce qui explique que lorsque le Sacré Coeur de Jésus est rendu présent, par la célébration de l'Eucharistie, ils entrent dans le Choeur de l'Eglise, où le Sacré Coeur de Jésus est rendu présent ; où Jésus avec son Sacré Coeur vient nous visiter, pour que nous recevions de son Sacré Coeur, une effusion nouvelle de Sang Nouveau, le Sang qui fait vivre l'Eglise et qui met en mouvement les membres de l'Eglise qui sont dans le monde, qui emporte avec eux l'Eglise, qui sont les bras et les mains de l'Eglise, les bras et les mains du Christ qui va se pencher sur les hommes pour leur dire tout son Amour.

On voit donc que le baptisé qui est ordonné au service du Sacré Coeur, n'est plus un membre de l'Eglise comme le sont tous les baptisés. Jésus le choisit pour devenir un membre de son Sacré Coeur qui va faire fonctionner le Coeur de l'Eglise, qui va aider au fonctionnement du Coeur de l'Eglise, qui va permettre au Coeur de l'Eglise de fonctionner, pour ne pas que l'Eglise meurt et fasse mourir tout le reste du corps, qui ne pourraient plus aller porter l'Amour du Christ à leur frères qui sont dans le monde, Amour qui fait aussi vivre ces membres, de l'Amour du Christ, de la Vie du Christ qui est tout Amour.

Eh bien, le diacre permanent, c'est partie des membres du Sacré Coeur de Jésus, du Sacré Coeur de l'Eglise, car l'Eglise n'a pas d'autre Coeur que celui de Jésus.

Celui qui fait battre le Coeur de l'Eglise, c'est celui qui préside l'Eucharistie entouré de tous les prêtres qui avec lui font battre le coeur de l'Eglise, et qui rendent présent celui qui fait battre le Sacré Coeur de Jésus, Dieu le Père. Les prêtres sont ceux qui rendent présent le Père de l'Eglise qui n'est autre que Dieu le Père, redonnant à l'Eglise, le Coeur qu'il avait donné à son Fils devenu homme, son propre Coeur, et que le Christ lui a rendu sur la Croix pour qu'il en fasse don à son Epouse l'Eglise. Voilà pourquoi celui que le Christ a placé à leur Tête, est appelé par tous le peuple, y compris les évêques et les prêtres : "Très Saint Père".

Comment les prêtres font-ils battre le Sacré Coeur de Jésus, le Sacré Coeur de l'Eglise ? En célébrant le sacrement de l'Eucharistie. C'est le sacrement de l'Eucharistie qui fait battre le Coeur de l'Eglise qui alimente toute l'Eglise en Eau de Vie, en Eau Vive, en Vie du Christ, en Charité. Voilà pourquoi il est si important que les prêtres célèbrent l'Eucharistie tous les jours et pourquoi il est si important que l'on continu à ordonné des prêtres, car ce sont eux, qui par la célébration quotidienne de l'Eucharistie, font vivre l'Eglise, maintiennent l'Eglise en Vie. Le jour où l'Eglise n'aura plus de prêtre, l'Eglise mourra. Le signe que l'Eglise se meurt, est à l'agonie, c'est quand son coeur n'arrive plus à renouvelle les membres qui font fonctionner le Coeur de l'Eglise.

Pour être complet, je rappèlerai que les prêtres font fonctionner le Coeur de l'Eglise, le Sacré Coeur de l'Eglise, le Sacré Coeur de Jésus, en assistant le Père car le premier qui donne Vie au Sacré Coeur de l'Eglise, c'est Dieu le Père, en faisant don à l'Epouse de son Fils, l'Eglise, du Sacré Coeur que son Fils sur la Croix lui a remis et qui n'est pas autre chose que l'Esprit Saint, l'Esprit Saint qui est le Sacré Coeur de la Trinité, l'Esprit Saint qui fait vivre la Trinité, qui donne Vie (si je puis m'exprimer ainsi) à la Trinité.

C'est par son Esprit Saint que Dieu s'engendre en Lui-même comme Père et Fils, qu'il s'engendrent comme Amour absolu qui est échangé par le Père et le Fils, l'Esprit Saint étant comme les membres du Père, ceux qui mettent en mouvement le Père, qui envoien le Père dans le monde, dans la Création ; ceux qui manifeste Dieu le Père et son Amour absolu ; ceux par qui toute la création existe. Le Fils étant la main du père qui façonne la création et l'Esprit étant celui qui donne vie à cette création, l'anime du souffle de Vie qu'Il est pour la Trinité.

Mais revenons au diacre que je suis.

Le diacre dans le Choeur de l'Eglise, il se tient auprès du Père rendu présent par le prêtre qu'on appelle ordinairement "mon père".

Le diacre lui, rend présent le Fils qui siège à la droite du Père et c'est ce qui explique pourquoi le diacre lorsqu'il assiste le prêtre à l'autel, se tient normalement à sa droite et que la créance devrait dans la mesure du possible, être placée de son côté, pour qu'il puisse y accéder facilement. Mais l'important c'est le signe qu'il donne en se tenant à droite de celui qui préside l'Eucharistie et qui rend présent le "Père" qui fait don, par le Sacrement de l'Eucharistie, du don que lui a fait son Fils sur la Croix, le don du Sacré Coeur que le Père lui avait donné, l'Esprit Saint qui est le Sacré Coeur de la Trinité.

Le diacre qui, par tous les gestes qu'il va poser dans le Choeur, au cours de la célébration eucharistique, va "signifier" le Christ présent au coeur même de l'Eglise ; le prêtre quand à lui, signifie le "Père" présent au coeur même de l'Eglise.

Je reviendrai dans un prochain message, sur tous ces signes que le diacre pose, que la liturgie de l'Eglise lui demande de poser et qui renvoie aussi à la mission particulière que le Christ lui confie par l'Evêque, le "Père" de l'Eglise Diocésaine.

Cordialement

Petero
très édifiant que dire alors de l'évêque? Est ce que le prêtre aujourd'hui joue le même rôle que le sacrificateur dans A.T ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Dévoilement du Sacrement de l'ordre, son lien avec l'Eucharistie   Sam 09 Mai 2009, 07:46


Nous avons donc vu que les clers sont ordonné au Sacré Coeur pour servir le Corps Mystique du Christ, tous ses membres, la Vie du Christ, la Vie de Dieu que ces mêmes membres vont porter au monde quand le diacre à la fin de la célébration eucharistique leur dit : "allez dans la Paix du Christ". Tous nous repartons l'âme remplie d'Eau Vive, la Vie du St Esprit, la Vie de Dieu, la Vie qui sanctifie toute chose, qui va nous sanctifier et sanctifier le monde par nous. Nous repartons remplis de la Vie de l'Esprit qui tout au long de la semaine va répandre en nos coeur la Charité, don de Dieu qui est Amour, pour que nous vivions de Charité, pour que nous vivions de cet Amour de Dieu dont notre coeur devra déborder.

C'est par tous les membres de l'Eglise, y compris les clers que tout au long de la semaine, l'Amour de Dieu qui déborde du Coeur du Père pour se répandre dans le Coeur du Fils qui lui-même le fait déborder de son coeur pour qu'il se répande dans le Coeur de l'Eglise son épouse qui elle-même le fait déborder de son coeur pour qu'il se répande dans le coeur de chacun de ses membres, qui eux-même le font déborder pour qu'il se répande dans le monde et pour que le monde goûte à cet Amour et découvre que de cet Amour là que leur coeur a besoin pour être comblé au dela de toute mesure du bonheur qu'ils recherchent en ce monde.

La vocation de tout baptisés est d'être l'Amour au coeur du monde, pour que le monde rencontre l'Amour et celui qui est l'Amour, le Christ et Dieu son Père. Les baptisés sont ceux qui témoignent au coeur du monde, de l'Amour de Dieu qui les fait vivre et fait vivre l'Eglise et qui un jour fera vivre la création toute entière, quand cet Amour embrasera toute la création qui aspire à la Révélation des fils de Dieu comme le dit St Paul.

La vocation des clers quand à eux, elle est d'être l'Amour au coeur de l'Eglise, bien que lorsqu'ils sortent de l'Eglise pour aller dans le monde, ils sont appelés comme tout baptisés à être l'Amour au coeur du monde, à signifier l'Amour au coeur du monde, mais c'est par leur vocation première, leur vocation première étant de servir l'Amour au coeur de l'Eglise, de signifier l'Amour du Christ au milieur des baptisés rassemblés pour faire un seul Corps avec le Christ.
Mais revenons au ministère particulier du diacre qui, avec le prêtre, au côté de l'Evêque, dans le Choeur de l'Eglise qui nous rassemble en son sein, tient une place particulière.

Le diacre, dans la liturgie Eucharistique est celui qui accueille les offrandes que les fidèles apportent à l'Eglise pour que l'Eglise, avec les mains du Christ, les présente au Père, les offrent au Père pour que le Père les sanctifie en répandant sur elle son Esprit, afin que ces offrandes, soit purifiés et sanctifiés.

Qu'apportent les fidèles ? Ils apportent le pain et le vin, qui sont le fruit de la vigne et du travail des hommes ; le pain et le vin qui sont eux-mêmes signe du fruit que la Vigne du Seigneur produit quand elle travaille avec son Seigneur à cette Vigne pour produire le Vin Nouveau.

En réalité, ce que les fidèles apportent jusqu'à la porte du Choeur de l'église où va être célébré la sainte eucharistie, où ils sont accueillis par le diacre, c'est la Vie de l'Esprit, l'Eau Vive qui a été confié par le Christ a toute la Vigne, l'Eglise, le Corps Mystique du Christ, pour que cette Vie les nourrisse de la sainteté de Dieu, de la Sainteté de l'Amour car Dieu est Amour et pour qu'ils témoignent par toute leur Vie de la Sainteté de Dieu, de la Sainteté de l'Eglise son Epouse.

Le vin qu'ils apportent à l'autel, symbolise donc l'Eau Vive qu'ils ont mêlés à leur vie tout au long de la semaine, l'Eau Vive qui les a fait vivre au milieu du monde en enfant de Dieu. C'est donc leur Vie d'enfant de Dieu, la vie baptismale, qu'il rapporte au Seigneur, après l'avoir mêlée à la vie du monde où le Seigneur les appelle à vivre. La vie baptismale étant la vie nouvelle qu'ils ont reçu au jour de leur baptême et qui est symbolisé par le vêtement blance dont ils sont revêtu qui symbolise lui-même la Vie sainte du Christ, la Vie de l'Amour, la Vie de l'Esprit, la Vie de Dieu.
Et c'est parce que leur vie baptismale a été mêlée à la vie du monde, que leur vie baptismale, symbolisée par la robe de baptême, a besoin d'être purifiés. C'est comme si, si je puis m'exprimer ainsi, il ramenait leur robe de baptême au Père pour que celui-ci la plonge dans l'Eau Vive pour la laver de toutes les souillures dont l'esprit du monde l'a recouvert.

Voilà pourquoi il est bon que ce soit les fidèles qui apportent en procession la coupe de vin symbolisant leur vie baptismale qu'il ramène avec le pain qui lui symbolise le pain qu'il gagneront pour avoir travaillé à la vigne du Seigneur, leur corps nouveau qui un jour ressuscitera et sera revêtu de la Gloire de Dieu.

En fin de compte, c'est l'homme nouveau qu'ils sont devenus au jour de leur baptême, qui se présente chaque dimanche à l'Eglise du Seigneur, pour que le Père renouvelle en eux le don de l'Esprit, de la Vie Nouvelle que le Christ lui a remis pour qu'il nous la redistribue. C'est l'homme nouveau que nous sommes devenus, qui en retournant dans le monde, non seulement a été souillé par l'esprit du monde, mais qui en même temps s'est comme vidée du sang nouveau, du vin nouveau dont le Choeur de l'église où les fidèles sont rassemblés pour la célébration de l'Eucharistie.

(La suite dans mon prochain message)

Cordialement

Petero


Dernière édition par petero le Sam 09 Mai 2009, 07:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Dévoilement du Sacrement de l'ordre, son lien avec l'Eucharistie   Sam 09 Mai 2009, 07:50

Le diacre est donc le ministre qui accueille, à la porte du Chœur de l'église (où sont rassemblés tous les membres du Corps Mystique du Christ, les membres de la famille du Christ, la famille de Dieu, ces propres membres qui vienne présenter au Père l'homme nouveau qu'ils sont devenus par le baptême et qui en retournant dans le monde où il s'est mêlé au monde, s'est souillé.

A vrai dire, nous sommes tous ce fils de la Parabole de l'enfant prodigue qui s'en étant allé dans le monde après avoir reçu notre part d'héritage, la Vie Nouvelle, revienne après l'avoir gaspillé jusqu'à se souiller au milieu des porc, les hommes qui vivent dans le péché mortel, dans lesquels les démons se réfugient, pour les entraîner dans leur chute avec eux.

Quand je dis gaspiller il faut pas le prendre au sens péjoratif, mais dans le sens qui est propre à ce mot : "dépenser avec excès", c'est à dire sans calculer, sans rien garder en réserve, c'est donner sans compter. Voilà effectivement ce que nous devons faire de la Vie nouvelle que nous avons reçu de Dieu, le jour de notre baptême, nous devons la gaspiller, nous devons la dépenser sans compter en donnant sans compter ce qu'elle produit en nous, ce que répand l'Esprit Saint, la Charité.

Nous devons tous être des "fils prodigues", c'est à dire des fils de Dieu généreux qui donnent en abondance ce qu'ils reçoivent de leur Père prodigue et que leur a apporté le Fils unique de Dieu.

Et c'est bien parce que nous distribuons tout notre bien reçu du Père, la Vie Nouvelle auprès des pauvres de la terre, les pécheurs, et qui parfois sont sales comme des cochons possédés des démons, qu'il nous faut revenir chaque dimanche pour être lavé de toutes ces souillures qui ont pu s'infiltrer jusqu'à l'intérieur de notre cœur, afin de repartir le cœur rempli à nouveau de ce Bien que le Christ a remis entre les mains du Père pour qu'il nous soit redonné, la Vie de l'Esprit, la Vie de Dieu.

Le diacre est donc le ministre qui vient reprendre ce que Dieu nous a donné le jour de notre baptême et qu'il nous redonne chaque dimanche après l'avoir purifié et renouvelé. Il vient le reprendre parce que c'est nous qui venons jusqu'à Dieu pour lui redonner.

Il vient donc le chercher à la porte du Chœur de l'église en pierre dans laquelle nous nous sommes rassemblés et qui elle-même symbolise l'Eglise en Pierre (le Très Saint Père), l'Eglise qui repose sur le successeur de Pierre, qui lui-même en Dieu, repose sur la Pierre d'Angle, le Christ.

On peut donc dire que le chœur au sein duquel les clercs entre pour célébrer l'Eucharistie, symbolise, ou signifie sacramentellement, le Cœur de l'Eglise, du Corps Mystique du Christ qui ne fait qu'un seul Cœur avec le Sacré Cœur du Christ qui Lui-même ne fait qu'Un seul Cœur avec le Cœur de Dieu, le Saint Esprit de Dieu. On retrouve les Cœurs qui débordent comme les coupes de champagne qui débordent quand on fait déborder le verre qui se trouve au sommet de la pyramide. Quand le Cœur de Dieu qui se trouve au sommet de l'Eglise déborde d'Amour, ils se répand ainsi de cœur en cœur, jusqu'à la base, ceux qui soutiennent toute l'Eglise, tous les fidèles, qui sont comme les pieds de l'Eglise qui vont se souiller dans le monde.

Ce sont en effets les laïcs qui sont le plus exposés aux souillures du monde, car ce sont eux qui sont immergés par le Christ au cœur du monde. Ce sont eux maintenant qui font le travaillent que faisaient les Apôtres quand ils allaient annoncer au monde la Bonne Nouvelle du Salut. Ce sont eux qui ont remplacé les Apôtres qui maintenant que les communautés chrétiennes sont devenus importantes, se consacre à ces communautés. Ce sont vous cher disciples laïcs qui salissez vos pieds en allant porter au milieu du monde la Bonne Nouvelle de Jésus en témoignant par toute votre Vie de la Charité que le Christ répand dans le Cœur de l'Eglise et en votre cœur.

C'est vous que Jésus, par les ministres de l'Eglise, ses serviteurs, successeurs des Apôtres et leurs collaborateur, accueillent dans l'église, la maison de Pierre, pour que vous receviez votre part d'héritage, la Vie Nouvelle, afin que vous alliez la dépenser sans compter dans le monde. Ce sont ces même ministres qui se penchent vers vous pour laver vos pieds souillés par le monde, jusqu'à votre propre corps, jusqu'à votre propre cœur quand vous laissé les péchés du monde entre en votre corps et jusqu'en votre cœur.

C'est ce que fait le prêtre (représentant l'évêque) lorsqu'accompagné du diacre qui porte la cruche d'eau bénie, après la prière pénitentielle, la demande de pardon, il répand sur vous l'eau bénite, symbolisant l'Eau Vie que le Père fera retomber sur vous et en vous, par le don du St Esprit, après que sur l'autel le don que vous lui avez fait de vous mêmes avec toute l'Eglise par le Christ, lui soit présenté et offert.

Cela nous rappelle ce que dit Pierre à Jésus qui s'abaissait le soir du Jeudi Saint pour lui laver les pieds : "Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête!" (Jean 13, 9) Jésus qui lui répondra : "Qui s'est baigné n'a pas besoin de se laver; il est pur tout entier. Vous aussi, vous êtes purs; mais pas tous." (13, 10)

Nous aussi, lorsque nous nous rassemblons autour de Jésus pour célébrer l'Eucharistie, nous ne sommes pas tous purs, voilà pourquoi le prêtre, au nom de Jésus passe parmi nous pour nous laver en répandant sur nous l'eau bénie qui rappelle l'Eau du baptême qui nous a lavé du péché originel.

Excusez-moi, je me suis un peu étendu. Je vais revenir au diacre et au ministère particulier qu'il exerce au sein de l'Eglise, dans le Cœur de l'Eglise ou Chœur de l'Eglise. Ce sera dans le prochain message.

A tout de suite

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Dévoilement du Sacrement de l'ordre, son lien avec l'Eucharistie   Sam 09 Mai 2009, 07:57

Revenons au diacre qui accueille l'offrande des fidèles à la porte du Chœur de l'Eglise de pierre et qui est en même temps la porte du Cœur de l'Eglise de Pierre, et qui est en même temps la Porte du Cœur de Dieu qui n'est autre que le Christ Jésus, la Pierre d'Angle, le Rocher sous lequel nous sommes appelés à nous abriter, pour être abriter par Dieu le Père. Ce Cœur de Dieu étant le Paradis pour l'homme.

On peut donc dire que mystiquement, de manière caché, mais bien réelle, en entrant dans le chœur de l'église de pierre, les clercs, lorsqu'ils célèbrent l'Eucharistie, entrent dans le Paradis. C'est la raison pour laquelle ils revêtent l'aube qui symbolise le Christ qui les revêts pour les rendre digne d'entrer dans ce Paradis pour célébrer au milieu des anges et des saints, la Sainte Eucharistie.

Ce qui veut dire que les fidèles laïcs, lorsqu'ils entrent dans le chœur pour aider les clercs et les religieux ou religieuses lorsqu'elles ne sont pas assez nombreuses, devraient revêtir une aube. Dans le chœur, les prêtres et les diacres, avec l'évêque qu'ils entourent lorsqu'il est là, re-présente le Père, le Fils et le St Esprit, la Trinité ; les religieux ou religieuses revêtus de l'aube (où les laïcs quand il n'y a pas assez de religieux), d'une cape blanche re-présentent les saints, dont la Sainte Vierge (lorsque des religieuses sont présentes) et les servants d'autel représentent les anges.

Le chœur est donc "un espace sacré", l'espace réservé à Dieu et à ceux qui le servent dans la liturgie de l'Eglise. Ce qui veut dire qu'on ne peut pas faire n'importe quoi et n'importe comment dans ce chœur où est célébré l'Eucharistie. Ce qui explique que cette liturgie doit être particulièrement soignée et célébrée avec dignité, sans faire trop de tralala, en faisant tout simplement ce que prévoit les normes de la liturgie définies par l'Eglise et qui se trouve inscrit au début du missel romain.

Avant que j'aille plus loin, il apparaît clairement que les diacres, lorsqu'il participent à la célébration de l'Eucharistie, prennent leur place dans le chœur et pas dans l'assemblée ; car ils sont ministre du Cœur. Ils ne redeviennent pas de simple baptisés lorsqu'ils retirent leur aube ; ils restent ce qu'ils sont devenus, des baptisés, diacres de l'Eglise. Lorsqu'ils participent à la célébration de l'Eucharistie, leur place est dans le chœur, aux côté des autres clercs, ministres du chœur.

Le diacre apporte les offrandes à l'autel qui a été préparé par un autre diacre s'ils sont plusieurs présents au chœur. Arrivé à l'autel, il pose le pain et le vin sur le côté de l'autel et le prépare pour l'offrande. Dans le vin il verse un peu d'eau en disant à voix basse : "comme cette eau se mêle au vin pour le sacrement de l'alliance, puissions-nous être unis à la divinité de celui qui a pris notre humanité."

En posant ce geste, il signifie ce que le Christ va réaliser. Il signifie l'Eau Vive qui va se mêler à notre Vie baptismale, celle que nous avons rapportée pour qu'elle soit purifiée et renouvelée. Puis, invitant l'évêque ou le prêtre qui préside à venir à venir à l'autel, il lui présent le pain (notre corps nouveau, le corps de Jésus auquel nous avons été rattachés par le baptême pour que lui-même le présente dans la personne du Christ, au Père, afin que Dieu le sanctifie en répandant sur ce Corps, l'Eglise, son Esprit pour que ce même Esprit fasse jaillir dans le Cœur de l'Eglise, une nouvelle effusion de Charité.

Puis il prend la coupe de vin et la présente à l'évêque et au prêtre, pour lui-même la présente au Nom du Christ, au Père. Le Père qui après avoir béni ce don que lui fait l'Eglise de son Fils, en s'offrant elle-même avec Lui, comme Corps du Christ, ressuscite ce Corps, lui redonne Vie, le remets sur pied pour qu'il puisse retourner dans le monde témoigner de Lui. C'est en effet un Corps malade à cause du péché que l'Eglise vient présenter à Dieu et que Dieu après l'avoir lavé extérieurement et intérieurement, rempli à nouveau de la Vie de l'Esprit, pour que l'Esprit continu à animer la Vie de l'Eglise, la Vie de Charité que ce même Esprit répande dans le cœur de l'Eglise.

Je vais faire une pause. Je reprendrais la suite dans un prochain message.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Dévoilement du Sacrement de l'ordre, son lien avec l'Eucharistie   Lun 11 Mai 2009, 05:16

Continuons notre méditation sur le sacrement de l'ordre et son lien avec l'Eucharistie.

On a vu que c'est le diacre qui accueille les offrandes apportées par les fidèles et qui symbolique la vie baptismale qu'ils ont reçu au jour de leur baptême et que le Christ entretient et nourrie par le sacrement de l'Eucharistie.

Le diacre, après avoir présenté le pain et le vin à l'évêque ou au prêtre qui préside, restera en retrait derrière le prêtre jusqu'à la doxologie. A la doxologie, c'est lui qui prend la coupe de vin, symbolisant notre vie offerte mêlée à sa propre vie ressuscité, l'Eau Vive. Et c'est Lui, s'il y communion au sang du Christ, portera à ses frères et soeurs, à la porte du Paradis, en bas du choeur de l'église où est célébré l'Eucharistie, le calice.

J'aimerai vous parler du calice et de ce qu'il représente. Le calice, c'est le récipient qui contient le sang précieux de notre Seigneur, son sang mêlé d'Eau Vive, de la grâce dont son Sacré Coeur était rempli et dont il débordait pour animer son corps.

C'est ce même sang mêlé de sa Vie divine qui déborde du Coeur de l'Eglise, que le diacre vous tends après que vous ayez reçu l'hostie consacrée. Eh bien, le calice, il symbolise le Coeur de l'Eglise qui n'est autre que le Sacré Coeur de Jésus.

Ce qui fait que le Diacre, lorsqu'il vous tend le calice pour que vous posiez vos lèvres dessus pour recevoir un peu de sang précieux ou pour que vous puissiez y plongez l'hostie, c'est le Sacré Coeur de Jésus, le Coeur qui fait vivre l'Eglise et vous fais vivre vous qui êtes membres de l'Eglise.

Pourquoi plongez-vous l'hostie dans le Sacré Coeur de Jésus, le Coeur de l'Eglise ? C'est pour donner vie au coeur nouveau qui vous est donné, et qui va battre dans votre propre coeur, après que vous l'aurez déposé vous même en votre corps en l'introduisant vous même dans votre bouche ou en le faisant introduire par le prêtre.

L'hostie consacrée, c'est donc le coeur nouveau qui est tiré du Sacré Coeur de Jésus, comme Eve fut tiré de son côté et le sang, c'est la Vie Nouvelle qui va animer ce coeur nouveau tout au long de la semaine.

C'est ainsi que nous buvons chaque dimanche à un seul calice, à un seul Coeur.

Pourquoi est-ce le diacre qui tient toujours le Coeur de l'Eglise, le Sacré Coeur dans ses mains quand il faut le présenter au prêtre qui consacre notre vie baptismale, la Vie que l'Eglise offre à Dieu avec celle de Jésus d'où elle jaillit elle-même ?

Parce que le diacre est dans le Corps de l'Eglise, le Sacré Coeur de Jésus. Il est celui qui dans l'Eglise rend présent le Sacré Coeur de Jésus ; il est celui qui porte en lui le Sacré Coeur de Jésus, car il est celui qui rend présent l'Eglise portant en elle le Sacré Coeur de Jésus.

Quand au prêtre, lui, il est celui qui rend présent le Corps tout entier de Jésus, l'Eglise, ce qui veut dire qu'il porte aussi le Sacré Coeur de Jésus, car comment être le Corps tout entier s'il manque le Coeur. C'est la raison pour laquelle les prêtres sont ordonnés diacres avant d'être ordonné prêtre. Et c'est bien parce qu'il rend présent l'Eglise tout entière, c'est à dire, la petite communauté d'Eglise qui lui est confié, que c'est le pasteur de la communauté, le Curé, qui doit présider l'Eucharistie dominicale. Dans le Choeur où est célébré l'Eucharistie, il porte en lui toute la communauté et donc les fidèles qui sont là devant lui, à la porte du Paradis, ne pouvant pas entrer car ils n'ont pas été consacrés pour cela. Ils sont donc représentés par leur curé.

Et si nous parlions un peu de l'évêque que je n'oublie pas. Il est comme le prêtre, sauf que la communauté qu'il re-présente dans le Choeur de l'Eglise où il célèbre l'Eucharistie, toutes les communautés qui forment le diocèse. L'Evêque est celui qui met en communion, en les aimant avec le Coeur de l'Eglise, toutes les communautés que l'Eglise lui confie. C'est de sa chaire, son trône épiscopal, sur lequel repose pendant la messe le Corps de l'Eglise, de toute l'Eglise, l'Eglise Universelle qu'il rend présent, que sortent les prêtres et les diacres qu'il envoie pour servir les communautés qui forment son diocèse. Le prêtre et le diacre, comme je l'ai déjà dit, sont comme les 2 mains de l'évêque et plus encore.

Le trône de l'évêque, dans l'Eglise, Corps Mystique du Christ symbolise le Trône du Père dont Jean à la vison dans l'Apocalypse et sur lequel siège celui qui nous engendre à la Vie de Dieu, l'Agneau Pascal, le Christ Jésus. L'évêque est celui qui rend présent le Père et le Fils unis dans un même Amour, l'Esprit Saint ; il est celui qui nous relie au ciel et la mitre est le signe de cette union ; il est le signe de l'Esprit Saint dont il est rempli pour nous relier au Ciel ; le signe de la Plénitude de l'Amour dont son coeur est rempli par le sacrement de l'ordre. La forme de la mitre nous rappelle aussi la langue de Feu qui vînt se poser sur la tête des Apôtres aux jours de la Pentecôte. Ce qui fait qu'en l'évêque la Trinité toute entière est représentée.

La Trinité d'où sont sortis le Fils et le Saint Esprit que l'on retrouve de chaque côté de l'évêque lorsqu'il est assis sur son trône, le Fils qui est représenté par le Curé de la Cathédrale à qui l'évêque confie le Peuple qui s'y rassemble et le diacre à qui symbolise le St Esprit qui va assisté le prêtre dans la mission que l'Evêque lui confié, comme le St Esprit assistait Jésus en le conduisant, en lui donnant la Parole du Père, car tout ce que Jésus recevait du Père, il le recevait de l'Esprit du Père, car c'est l'Esprit du Père qui parlait en Lui.

Voilà pourquoi le diacre est celui qui ouvre la procession de la messe en portant le Livre de la Parole et pourquoi c'est Lui qui proclame l'Evangile, la Parole du Père incarnée.

Voilà pourquoi c'est lui qui est envoyé dans le monde pour annoncer la Parole aux plus pauvres, à tous ceux qui sont perdus parce que sans berger. Il est celui qui est envoyé par le Bon Pasteur du diocèse, l'Evêque, annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres du diocèses, ceux qui n'entendent plus cette Bonne Nouvelle, car ils ne viennent plus à la messe chaque dimanche. Le diacre est celui qui porte non seulement la Parole de Jésus au monde, mais il est aussi celui qui porte la parole que l'évêque donne à son Peuple, éclairé par l'Esprit Saint, pour le nourrir et surtout nourrir sa faim et sa soif de Dieu. Le diacre est non seulement celui qui rend présent la Parole, mais aussi l'Esprit Saint qui rappelle tout ce qu'à dit le Christ, mais aussi tout ce qu'à dit l'évêque.

Le prêtre sort donc de l'évêque pour être auprès des communauté sa parole et son esprit qui elle-même doit être Parole de Dieu et Esprit de Dieu. Par les prêtres et les diacres, c'est l'évêque qui à distance enseigne et répands sur elle, par les sacrements, la Charité dont il est Lui-même rempli par le St Esprit. Et c'est bien parce que le prêtre et le diacre sortent de l'évêque qu'ils sont appelés et ordonnés par l'évêque. Et c'est bien parce qu'ils sont les 2 mains de l'évêque, que ce sont les 2 mains de l'évêque qui le consacre par l'imposition des mains ; et c'est biens parce qu'ils sont les 2 mains de l'évêque que le jour de leur ordination ils placent leurs 2 mains dans les mains de l'évêque en lui promettant de rester unis à lui par l'obéissance.

La suite dans un prochain message.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Dévoilement du Sacrement de l'ordre, son lien avec l'Eucharistie   Lun 11 Mai 2009, 08:40

Merci Petero pour cette belle méditation!
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Dévoilement du Sacrement de l'ordre, son lien avec l'Eucharistie   Mar 12 Mai 2009, 06:03

Comme nous l'avons vu, l'Evêque (ou les Evêques), le prêtre (ou les prêtres) et le diacre (où les diacres), lorsqu'ils sont rassemblés dans le choeur de la cathédrale, rendent ensemblent, présent, la Trinité qui est Père, Fils et St Esprit. Dans la communauté paroissiale, c'est le prêtre qui rend présent le Père et le Fils, et le diacre qui rend présent le St Esprit.

En ouvrant la processsion, le diacre ou les diacres, nous rappellent que l'Eglise est guidé par l'Esprit Saint, c'est l'Esprit Saint qui lui ouvre le Chemin vers le Royaume de Dieu où est célébrée l'Eucharistie et qui est symbolisé dans une église, par le choeur.

Le diacre en proclamant l'Evangile, remplit la mission que le Père a confié à Jésus : "rappeler tout ce que Jésus a dit", et faire entrer dans la Vérité toute entière en prononçant l'homélie.

Le diacre ensuite est celui qui accueille l'offrande des fidèles qui se présentent à la Porte du Royaume pour qu'il soit renouvellés dans leur vie baptismale, repartant dans le monde pour être témoins

Le diacre remet au prêtre (re-présentant le Fils) à qui il remet la Vie de l'Eglise, qui n'est autre que la Vie que le Christ nous donne pour que ce même Fils la rende au Père, afin que celui-ci la sanctifie par la puissance de son Esprit.

Le diacre reçoit la Vie de l'Eglise après qu'elle eut été sanctifié et la rend aux fidèles en leur donnant à boire ; il fait retomber sur les fidèles, cette Vie de l'Esprit, renouvelant ainsi la Pentecôte, ce qui veut dire que chaque dimanche, dans la célébration de l'Eucharistie, nous célébrons le mystère de l'Incarnation : re-naissance de l'Eglise et chacun de ses membres grâce à l'Eucharistie, à l'action de grâce du Christ, l'offrande qu'il fait de Lui-même et son Eglise pour que ses péchés lui soit pardonnés et qu'elle reprenne Vie pour aller témoigner dans le monde de la résurrection du Christ.

Lorsqu'ils sortent du Choeur, les prêtres redevienne diacre, c'est à dire qu'ils sont envoyés pour faire circuler la Vie dans l'Esprit, la Vie dans l'Amour, tout comme les diacres. Le prêtre en redevenant diacre, s'abaisse pour servir les membres de la communauté qui sont à l'intérieur de l'Eglise, car le propre de l'Amour est de s'abaisser ; il va exercer son ministère avec les autres diacres qui reçoivent mission de servir la communauté, d'être le signe de l'Amour qui doit unir la communauté. Avec le prêtre, ils aideront l'Amour à circuler entre les membres et ils unifieront ces membres entre eux, pour que la communauté vive d'un seul Coeur re-présenté par le curé de la Paroisse et les prêtres qui l'assistent, et dans un même Amour, un même Esprit, représenté par les autres diacres.

Quant aux diacres qui n'ont pas reçu mission d'aider le curé, il est envoyé dans le monde, auprès de tous ceux qui ne reçoivent pas cette Parole parce qu'ils ne viennent pas à l'Eglise le dimanche, re-présentant ansi l'Esprit Saint, pour y proclamer la Parole du Christ et l'expliquer, faire entrer dans la Vérité du Christ qui nous montre le Chemin (le Christ Lui-même) nous ramenant vers le Père pour nous faire entrer éternellement en communion de Vie avec Lui.

Le diacre, pour proclamer cette Parole de Dieu dans le monde, doit pour cela être nourri intérieurement par cette Parole de Dieu, d'où la nécessité qu'il se plonge souvent dans la Parole, dans l'enseignement de l'Eglise qui nous éclaire et l'enseignement donné par ceux qui nous ont précédés et qui sont mainenant dans la Sainteté de Dieu, les saints qui nous ont laissés le souvenir de leur vie.

Le diacre, pour redonner au monde l'Esprit d'Amour, l'Esprit de Feu, pour jeter le Feu sur la terre devra être rempli de ce Feu de l'Esprit Saint ; il devra être rempli de la Vie du Christ, de la Vie de l'Esprit qui n'est autre que l'Amour qui est répandu dans le coeur et corps de l'Eglise. Le diacre est celui qui, dans le monde, rend présent l'Eglise à ceux qui sont loins de l'Eglise ; il rend présent la sollicitude que l'Eglise a pour les plus pauvres, il se penche en son nom pour panser leurs blessures comme le bon samaritain s'est baissé sur l'homme blessé par les brigands (le diable et ceux qui sur terre le servent) et si possible il le ramène sur ses épaules jusqu'à l'Auberge de Dieu, la communauté paroissiale où il sera accueilli par le curé et ceux qui l'assistent pour lui prodiguer les soins spirituels dont il a besoin.

C'est ainsi qu'il goûtera au met que sert l'Eglise et que par elle il sert à tous les membres de son Corps. Et si l'ambiance est bonne, s'il se bien à l'intérieur de l'Eglise, il reviendra régulièrement chaque dimanche, prendre son déjeuner avec toute l'Eglise qui elle-même s'assoie à la table dressée au ciel par les saints et les anges où leur sera servie la Vie du Ciel. Il repartira alors dans le monde, le coeur rempli de la Vie du Ciel.

Le diacre qui distribue ainsi les bienfaits de l'Eglise à ceux qui sont blessés par la vie dans le monde, recueillera ensuite, par les confidences (mini-confessions) et demandes que ces confidences exprimeront et qu'on lui fera, il les ramènera à l'Eglise pour qu'elles soient présentés avec les demandes des fidèles, dans l'intention de prière universelle, que le diacre fera monter vers le ciel avec toute l'Assemblée. Le diacre revenu dans le Choeur de l'Eglise, portera dans son coeur tous ceux sur lesquels il se sera penché tout au long de la semaine et il fera don de sa Vie au Père, par le Christ, de sa Vie. Le diacre qui aura travaillé à l'intérieur de l'Eglise en fera autant et ensemble, dans l'unité de l'Esprit qui les rassemble, c'est à dire unanime dans l'Esprit, dans l'Amour il demanderons au Père d'accueillir ce qu'on leur a offert en leur faisant ces confidences (pour le prêtre dans le confessionnal) dans le choeur de l'Eglise il offriront au Père tout ce qu'ils auront recueillis pour que tout soit purifié et reçoive le pardon de leur péché et la Vie nouvelle qui les guérira de leur péché.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Dévoilement du Sacrement de l'ordre, son lien avec l'Eucharistie   Jeu 14 Mai 2009, 02:38

Alors quelle souffrance de ne plus offrir le Vin , Sang du Christ lors des Messes !
Revenir en haut Aller en bas
 
Dévoilement du Sacrement de l'ordre, son lien avec l'Eucharistie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Sacrement de l’Ordre
» Le sacrement de l'Ordre peut-il être annulé par le pape ?
» Benoît XVI redéfinit le statut du diaconat permanent
» Les sacrements
» Ordre de Recette Badge Alise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: