DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
petero



Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Dim 03 Mai 2009, 18:24

dims a écrit:
Il y a un question qu'ils ne se posent pas. Pourquoi jesus nous a dit d'aimer notre prochain ?

Cher dims,

Voici ce que dit Jésus : "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout ton esprit voilà le plus grand et le premier commandement. Le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. (Matthieu 22, 37-39) ... "Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez en mon amour, comme moi j'ai gardé les commandements de mon Père et je demeure en son amour. Je vous dis cela pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète. Voici quel est mon commandement vous aimer les uns les autres comme je vous ai aimés. (Jean 15, 10-12) ... "Si vous m'aimez, vous garderez mes commandements; et je prierai le Père et il vous donnera un autre Paraclet, pour qu'il soit avec vous à jamais, l'Esprit de Vérité ... (Jean 14, 15-17)

Pour aimer son prochain, il faut d'abord aimer Dieu de tout son être, et comme Dieu s'est révélé en Jésus, il faut aimer Jésus de tout son être ; il faut aimer Dieu par Jésus, avec l'Esprit de Jésus, l'Esprit de Dieu qui aimera notre prochain avec nous, par nous et nous rendra capable de l'aimer absolument, infiniment, comme Dieu.

Voici encore ce que dit Jésus : "Qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi. Qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi. (Matthieu 10, 37)

dims a écrit:
Pour faire sa bonne action et faire partie de son royaume ?

Ou bien parceque notre prochain est une partie integrante de jesus ( l'amour absolu) ?

Non, dims, notre prochain comme nous mêmes, nous ne sommes pas une partie "intégrante de Jésus", de sa divinité.

C'est la personne divine de Jésus qui en s'incarnant en notre humanité, notre nature humaine, est devenu plus que partie intégrante de notre humanité ou de notre nature ; il est devenu celui qui récapitule en lui l'Humanité et chacune de nos humanité personnelle. Ce qui veut dire chacune de nos humanité personnelle est devenu "sienne". Il est devenu l'Âme de l'humanité, l'Âme de chacune de nos âmes, l'Esprit de chacun de nos esprit.

C'est pourquoi Jésus dit que tout ce que nous faisons à l'humanité de notre prochain en la nourrissant, en l'habillant c'est à Lui que nous le faisons.

dims a écrit:
Ce qu'il faut savoir c'est que jesus lui meme a dit certains accompliront des miracles bien plus grand que moi. Et aucun chretien n'en fait ! Sauf ceux qui ont compris comme le saint padre pio qui souffrait horriblement du sort de son prochain, car il a bien compris ce qu'est l'amour.

Le Padré Pio n'a certainement pas compris l'Amour ou Jésus comme vous le comprenez Laughing Moi j'appelle cela de la récupération. Laughing

dims a écrit:
L'amour est sans limite, le temps n'existe pas, il n'a besoin rien d'autre que d'etre aimé, il ne depend pas de la matiere.

Il n'y a que l'Amour de Dieu qui soit infini, comme la Vie en Dieu qui soit éternelle, qui soit éternité. L'amour humain, lui, est prisonnier de notre corps, de l'espace où nous notre corps vie et du moment, de l'instant qu'il vie.


Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
dims



Messages : 3774
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Dim 03 Mai 2009, 18:27

Voila ou vous vous perdez cher petero !

"Eh bien là je dis NON, tout ce qui est amour n'est pas vérité. Parfois, derrière l'amour se cache le mensonge, se cache le mal, se cache la perversité. L'amour a bon dos Laughing"

l'amour est uniquement source de verité.
L'erreur c'est que vous pensez que l'amour est possible dans la matiere.
Vous n'etes pas dans la verité car la matiere fait pecher l'homme qui est amour en lui faisant croire que tout lui appartient.

L'amour veritable n'est pas mensonge ! Prennez exemple sur jesus qui ne ment pas pour sauver la prostitué, il a la justesse de l'amour pour repondre a ceux qui veullent la lapider.
Il ne se cache pas du mal, il embrassera la souffrance par amour.
Et la perversité il ne la connait encore moins, car il est dans la verité total de ce qu'il est.
Il est dans la purté total de l'amour la matiere ne l'aveugle pas.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Messages : 3774
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Dim 03 Mai 2009, 18:32

petero a écrit:
dims a écrit:
Il y a un question qu'ils ne se posent pas. Pourquoi jesus nous a dit d'aimer notre prochain ?



Voici encore ce que dit Jésus : "Qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi. Qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi. (Matthieu 10, 37)


Ce passage est justement tres interessant .

Tu ne peux pas aimer une personne unique plus que l'amour absolu, il faut aimer chaque etre, il faut aimer l'univers pour aimer le christ.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Dim 03 Mai 2009, 19:14

dims a écrit:
l'amour est uniquement source de verité.

Non dims,

C'est la Vérité qui est source d'Amour. J'aime vraiment quand je suis "vrai" et pas "je suis vrai quand j'aime. Laughing

L'amour est véritable quand il prend sa source dans la Vérité, quand il met sa joie dans la Vérité.

dims a écrit:
L'erreur c'est que vous pensez que l'amour est possible dans la matiere. Vous n'etes pas dans la verité car la matiere fait pecher l'homme qui est amour en lui faisant croire que tout lui appartient.

Non, l'homme n'est pas amour, Dieu seul est Amour. L'homme devient Amour quand il est rempli de l'Esprit d'Amour donné par Dieu qui est Tout Amour.

Oui, je crois que je peux, dès cette terre, aimer comme j'aimerai au ciel, aimer comme Dieu aime, absolument ; je crois que c'est possible avec l'Esprit de Dieu, quand je livre à cet Esprit qui me guéris de tous les péchés qui m'empêche d'aimer saintement, parfaitement, divinement.

dims a écrit:
L'amour veritable n'est pas mensonge !

L'amour qui repose sur la Vérité n'est pas mensonge effectivement. Et c'est effectivement ce dont témoigne Jésus avec la femme prise en flagrant délit d'adutère. Lui qui est Dieu, il connaît cette femme en Vérité, comme les Pharisiens sont incapable de la connaître. Et c'est la raison pour laquelle il ne la juge pas. Il sait pourquoi elle a commis ce péché. Jésus juge avec justice car il lit dans les coeurs, grâce à l'Esprit de son Père.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Dim 03 Mai 2009, 22:40

spirit a écrit:
La preuve en est la compréhension de pétéro. Il met tout sur le plan spirituel alors que Jésus parle d'un côté de l'amour possessif matériel et de l'autre de l'Amour spirituel altruiste.

Non, Jésus nous invite à aimer "comme il a aimé", c'est dire "comme Dieu aime" puisqu'il Est Dieu avec le Père. Et pour que nous aimions comme Dieu aime, comme Jésus aime, Jésus a demandé à son Père qu'il nous fasse don de l'Esprit d'Amour qui les unit depuis toute éternité, L'Esprit qui est l'Amour qui les unie ; pour que nous soyons nous-même unis au Père, dans le Fils, par ce même Esprit.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3774
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Dim 03 Mai 2009, 22:54

petero a écrit:

.

Oui, je crois que je peux, dès cette terre, aimer comme j'aimerai au ciel, aimer comme Dieu aime, absolument ; je crois que c'est possible avec l'Esprit de Dieu, quand je livre à cet Esprit qui me guéris de tous les péchés qui m'empêche d'aimer saintement, parfaitement, divinement.


[/quote]


Qui est Dieu si j'aime comme Dieu ?
Donc il faut reconnaitre que l'esprit de Dieu est un amour infini qui doit nous composer.Notre amour est separé par la matiere mais a notre mort nous retournerons a notre nature qui est Dieu.
La connexion d etres infini qui se donnent aux autres et chacun sera innondé de cette amour et chacun sera aimé comme Dieu est aimé et chacun aimera comme Dieu aime.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Dim 03 Mai 2009, 23:12

dims a écrit:
Qui est Dieu si j'aime comme Dieu ?

Il est mon Créateur qui a voulu que j'aime infiniment comme Lui, que je vive de son Amour absolu, que je partage son bonheur d'aimer absolument et d'être aimé.

dims a écrit:
Donc il faut reconnaitre que l'esprit de Dieu est un amour infini qui doit nous composer.

C'est l'Amour infini de Dieu qui nous accorde à Lui, qui nous unit à Lui pour que nous devenions avec Lui, tout Amour ; pour que nous vivions à jamais d'Amour.

dims a écrit:
Notre amour est separé par la matiere mais a notre mort nous retournerons a notre nature qui est Dieu.

Non, nous ne retournons pas à notre nature qui est Dieu, nous entrons dans la Vie de Dieu, par le Fils de Dieu, l'un de Dieu, devenu homme comme nous. Nous ne sommes pas de nature divine. Nous sommes de nature humaine ; notre âme est humaine, elle n'est pas divine ; notre esprit est humain, il n'est pas divin.

dims a écrit:
La connexion d etres infini qui se donnent aux autres et chacun sera innondé de cette amour et chacun sera aimé comme Dieu est aimé et chacun aimera comme Dieu aime.

Non, nous sommes des êtres finis et nous le resterons toujours ; comme la nature humaine de Jésus n'est pas devenu "infini". Ce qui est fini ne peut pas devenir infini. Notre âme est fait de matière spirituelle, une matière finie, qui a ses propres limites et la preuve c'est que nous sommes incapable de communiquer d'esprit à esprit, directement. Nous sommes obligés de passer par notre corps ; comme vos fameux esprits sont obligés de passer par des médiums ; ils ne peuvent pas communiquer directement avec vous. Ce sont des esprits finis, qui n'ont rien de divin.

Moi j'ai comme l'impression qu'avec Spirit vous confondez ce qui est spirituel avec ce qui est divin. Laughing

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3774
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Dim 03 Mai 2009, 23:46

Une ame n'est pas humaine mon cher petero ! Le corps ne peut pas vivre sans amour.Ce qui prouve bien que vous pensez etre de ce monde.
C'est l'amour qui est source de vie, la ou vous voyez la vie vous voyez l'amour.

Je peux donc recommencer nous sommes incapable de communiquer d'esprit a esprit a cause de la matiere qui nous aveugle.Il faut que l'esprit comprenne sa veritable nature.

Le monde est fini et l'amour infini.Je suis un etre unique qui porte un amour sans limite.Mon esprit sait que son amour est inconditionel mais il pense que son origine est materiel ce qui provoque une limite par le monde fini.


Dernière édition par dims le Dim 03 Mai 2009, 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Lun 04 Mai 2009, 06:52

spirit a écrit:
Aimer réellement comme Dieu aime est inaccessible.

C'est inaccessible pour des âmes comme la vôtre qui n'accueillez pas l'Esprit de Dieu en vous, qui n'accueillez pas l'Esprit d'Amour absolu. Mais pour toutes les âmes qui accueille le don que le Père, leur fait par Jésus de son Esprit Saint, cela devient possible. Cela devient possible quand l'Esprit de Dieu aime par moi, avec moi et en moi en répandant en mon coeur la Charité qui est un amour de même qualité que l'Amour que Dieu a pour nous.

Spirit a écrit:
Ce qui n'empêche pas qu'on puissse aimer de toute nos forces d'une manière relative mais tout à fait respectable pour être admis au royaume des cieux.

Pour être admis au Royaume de Dieu il faut que le règne de l'Amour de Dieu, le règne de son Esprit Saint s'établisse en nous, car le Royaume de Dieu c'est pas un lieu c'est un état d'esprit, c'est l'état dans lequel nous mets l'Esprit Saint, l'Esprit d'Amour auquel on se livre totalement, après nous avoir transformé en Lui, avoir fait de nous une Vive Flamme d'Amour.

Spirit a écrit:
Vous pouvez vous sentir animé du plus bel amour de la terre et des cieux, vous ne pouvez pas savoir comment vous réagiriez si votre propre enfant se faisait violer, torturer et assassiner sous vos yeux.

Mon propre enfant n'a pas été violé sous mes yeux, mais l'a quand même été par le père de mon épouse, et cela a duré 18 mois. Bien que j'ai été intérieurement profondément révolté par ce qu'il avait fait et profondément blessé par le martyre que m'a petite fille avait subie, j'ai pardonné à mon beau-père (paix à son âme il est maintenant au purgatoire) et qui plus est je suis allé le voir régulièrement en prison avec ma belle-mère.

Quand on est uni à Dieu par l'Esprit Saint, ce qui nous semble impossible devient possible, ce qui nous semble innaccessible devient accessible.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Lun 04 Mai 2009, 16:45

spirit a écrit:
Accueillir l'Amour absolu? Pas de problème...

Cher Spirit,

Donc, vous allez chaque dimanche recevoir l'Esprit d'Amour absolu se donnant à vous dans l'Eucharistie ?

Donc, vous recevez le sacrement de réconciliation lorsque vous péchez gravement ?

Je m'en réjouis Very Happy Vous êtes sur la Bonne Voie, l'Union avec Jésus par les sacrements de l'Eglise catholique Laughing

Spirit a écrit:
et après? Vous devenez parfait? Vous ne péchez plus au point d'aimer comme Dieu aime? Vous pensez déjà avoir atteint ce stade?

Et après, Jésus fait tout le reste Very Happy Moi je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour l'aider à faire le reste en restant branché sur Lui par l'oraison, le Coeur à coeur. Je crois que je l'ai déjà expliqué, lorsque je communie c'est comme si je faisais une séance de chimiothérapie en vue de la rémission de mon cancer du péché Laughing Et quand je fais oraison, c'est comme si je faisais en plus une séance de "radiothérapie" ; je m'expose au rayon du Soleil de l'Amour, Jésus, pour que ses rayons d'Amour élimine les métastases qui pourraient redévelopper des tumeurs du péchés. Et oui, "tu pèches à nouveau et tu-meurs" Laughing

Spirit a écrit:
C'est terrible de vivre une telle situation, mais je comprends que l'on puisse pardonner... ce n'est pas de ce type de souffrance dont je parlais. La cruauté est très difficile à supporter...

Je ne souhaites à personne ce que j'ai vécu, et beaucoup d'autre chose qui m'ont crucifié dans l'amour que j'avais pour mes proches et même dans l'amour que j'avais pour l'Eglise ; l'Eglise qui par ses prêtres m'a aussi crucifiée.

C'est vrai que la cruauté est très diffile à supporter, mais avec la Charité, l'Esprit Saint présent en notre coeur, tout devient supportable, car l'Amour absolu, "la Charité supporte tout". Regardez notre Seigneur, comme on a été cruel avec Lui : la flagellation, la couronne d'épine, les crachats, les insultes, le chemin de croix, la crucifixion, les humiliations ; alors que c'était le plus "innocent" des hommes, le plus doux des hommes, le plus aimant des hommes. Regardez comme il a "tout supporté" par amour pour nous, pour nous sauver et surtout pour que nous héritions de cette Vive flamme d'Amour dont son Coeur était consumé : "Je suis venu allumé un feu sur la terre et comme j'aimerai que déjà il brûle". Jésus qui malgré tout ce qu'on lui faisait subir a été capable de dire "Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font".

J'ai vécu durant 33 ans, un véritable calvaire, parce que j'ai voulu aimer comme Jésus aime ; j'ai voulu donner ma vie pour le salut des membres de ma famille qui me crucifiaient ; des membres de l'Eglise, ma famille, la famille de l'époux de mon âme, qui me crucifiaient ; de tous les chrétiens qui par leur divisions ont crucifiés ma Mère l'Eglise et m'ont crucifié ; de tous les hommes qui en continuant à railler le Christ, à railler sa Parole, à la déformer, à la manipuler, à cracher sur l'Eglise, sur les Chrétiens, m'ont crucifié dans l'Amour que j'avais pour l'Eglise.

Je n'ai pas accepté de suivre Jésus sur la Croix pour devenir parfait, d'autant plus qu'il sait, lui, combien je suis loin d'être parfait moralement. Par contre, j'ai accepté de le suivre par amour pour lui, pour mes frères les hommes et pour que mon coeur puisse être un jour consumé par cet Amour qui consumait le Sacré Coeur de Jésus.

Oui, je reconnais, j'ai désiré de tout mon coeur aimer parfaitement, aimer comme Jésus aime, comme Dieu aime ; j'ai désir aimer infiniment, absolument et ce désir a été pour moi un véritable martyre tans que Jésus ne l'avait pas comblé. Je crois aujourd'hui qu'il a comblé mon désir, que j'aime comme il aime, absolument, infiniment, sans que rien ne puisse m'empêcher d'aimer, pour le simple bonheur d'aimer.

Sans doute verrez-vous dans ce désirs qui m'a fait tant souffrir un péché d'orgueil. Eh bien pas moi, car je n'ai fais que désirer ce que Jésus voulait me donner quand il a dit : "aimez vous les uns les autres, comme je vous ai aimé".

Spirit a écrit:
Bref, vous évitez soigneusement de répondre aux arguments auxquels vous n'avez pas de réponse.

Je ne vois vraiment pas quels arguments j'aurais évité !!!!

Spirit a écrit:
Ce n'est pas grave, on s'est déjà beaucoup trop éternisé sur ce sujet.

Comment peux-t-on "trop s'éterniser" !!! En tous les cas, moi je ne me fatigue pas du tout à échanger avec vous. Au fait, j'oubliais : "la Charité est patiente". Ma patience est infinie, comme l'Amour que j'ai pour vous, mon ami. Very Happy

Pour séduire votre coeur, j'ai toute l'éternité devant moi.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Lun 04 Mai 2009, 18:57

spirit a écrit:
On ne vous dit pas que l'amour que vous avez pour Dieu est une idée, mais que vous aimez "quelque chose" que vous ne connaissez pas avec précision.

Cher Spirit,

Voilà maintenant que le Dieu que j'aime est "UNE CHOSE" que je ne connais pas. Very Happy

Dieu n'est pas une chose mon ami ; il n'est pas ma chose comme votre dieu l'est. Eh oui mon ami, vous avez fait de votre dieu votre chose que l'on peut s'échanger entre nous. Allez mon ami musulman, prête moi le dieu que tu t'imagines, ton dieu pour que je l'aime et toi aussi mon ami, prête moi ton dieu .....

Spirit a écrit:
VOUS AIMEZ UN DIEU QUE VOUS IDÉALISEZ, QUE VOUS IDOLATREZ, MAIS CE N'EST QUE VOTRE DIEU, CELUI DONT VOUS VOUS FAITES L'IDÉE.

Non mon ami, vous l'auriez rencontré vous ne diriez pas cela. Mon Dieu c'est Jésus-Christ qui est venu juqu'à moi et que d'autre avant moi ont rencontré au plus intime de leur coeur ; qui s'est manifesté à moi comme il s'est manifesté à tous ceux qui ont gardé sa Parole et fait tout ce qu'il avait prescris de faire. Le Dieu que j'aime c'est le Dieu qui s'est révélé pleinement en Jésus-Christ, le Dieu tout Amour qui m'a fait don de son Esprit d'Amour.

Spirit a écrit:
Tout ça parce que selon vous l'église détient la vérité absolue. C'est la démonstration d'une fierté et une prétention intolérable, et un manque évident de respect envers toutes les religions de la terre!

Non, tout simplement parce que mon Dieu il vient à nous par les sacrements de l'Eglise Catholique ; il se donne à moi, chaque dimanche, dans le Sacrement de l'Eucharistie.

Spirit a écrit:
Pourriez-vous dire que vous aimez le Dieu tel que les musulmans ou les juïfs le décrivent, avec toute la doctrine qui est enseignée avec? Certainement pas!

Cher Spirit, mon Dieu n'est pas "le Dieu" ; il est "Dieu" tout simplement. Je vous l'ai dit, Dieu n'est pas "une chose" que l'on modèle soit-même, que l'on se fabrique selon l'idée que l'on s'en fait ; il est Dieu pleinement révélé en Jésus-Christ son Fils unique.

Spirit a écrit:
JE RÉITèRE QU'AIMER LE DIEU QU'ON IDOLATRE C'EST AIMER SOI-MÊME!

Non, c'est le Dieu qu'on chosifie, que l'on sculte dans notre esprit selon la vison qu'on en a, que l'on idolâtre ; un dieu qui nous ressemble, que l'on sculte à son image et la preuve vous nous la donnez en faisant de votre âme ou esprit, une partie de Dieu, une émanation de Dieu.

C'est vous-même mon ami, votre moi le plus profond que vous idôlatrez en vous divinisant, en vous prenant pour une émanation de Dieu Very Happy

Spirit a écrit:
Commencez déjà par aimer vos prochains de la même manière que VOUS AIMERIEZ VOTRE DIEU IDéAL ET VOUS AIMEREZ AINSi LE VRAI DIEU UNIVERSEL ET UNIFICATEUR.

"Le vrai Dieu universelle et unificateur" c'est quoi encore ce "machin" Very Happy cet engin unificateur !!!! Mon Dieu, mon ami, vous devriez demander un brevet pour votre engin à unifier les religions. Very Happy Cela m'a l'air d'être une belle invention !!! Si un jour cet engin fonctionne, je vous promet que j'en achèterai un Very Happy En attendant, désolé, mais je préfère l'Esprit Saint que Jésus me donne gratuitement et avec lequel j'aime mon frère musulman, protestant, ésotérique, athée, etc.. pour lui-même et pas pour l'image qu'il a Dieu.

Spirit a écrit:
En réponse au message qui s'est croisé avec celui-ci, je peux vous dire que si vous avez souffert en aimant c'est que vous avez aimé pour vous, ET PAS POUR LES AUTRES! (ça fait partie exactement du même problème que je viens de développer plus haut)

Je n'ai pas souffert en aimant, j'ai été crucifié dans l'amour que j'avais pour mes proches ; ce sont mes proches et l'Eglise qui ont crucifié l'amour que j'avais pour eux, comme les pharisiens et les juifs, en crucifiant Jésus, on surtout crucifié l'Amour qu'il était venu leur apporter ; ils ont crucifié son Coeur brûlant d'Amour pour eux.

Donc, Jésus qui est mort d'amour, est mort parce qu'il a aimé à ce point pour Lui. Vous n'avez vraiment rien compris à l'Amour de Jésus. Very Happy

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Lun 04 Mai 2009, 22:36

spirit a écrit:
Cher Pétéro, vous êtes irrécupérable. Vous vous n'avez rien compris à l'Amour tout court. Aimer c'est comprendre son prochain

Spirit,

Je ne désespère pas de vous ouvrir à la Vérité de l'Amour. Vous qui semblez attachez tellement d'importance à l'amour, vous allez peut-être finir par vous libérer de votre attachement à l'idée que vous vous faites de l'amour Very Happy

Vous me dite qu'aimer c'est comprendre son prochain. Prenons l'exemple de mon beau-père qui a abusé de l'amour de sa petite fille, qui a trompé la confiance que mon épouse avait en lui en la lui laissant à garder quand elle allait faire ses courses avec ma belle-mère. Je n'ai jamais cessé de l'aimer, même quand, face à mon amour blessé il niait avoir abusé de ma petite fille. Donc, pour vous, en l'aimant j'ai compris ce qu'il avait fait à ma petite fille.

Non, car ce qu'il avait fait à ma petite fille était "innaceptable" et "incompréhensible". Ce que vous êtes entrain de me dire, c'est que c'est parce que je pouvais comprendre ce qu'il avait fait, que je l'aimais.

Eh bien NON, je ne l'ai pas aimé à ce moment là parce que je comprenais ce qu'il avait fait à ma petite fille, parce que je le comprenais. Je ne l'ai pas non plus aimer pour qu'il devienne catholique comme moi ; pour qu'il retourne à la messe tous les dimanches pour recevoir en Lui le Sauveur.

Je l'ai aimé malgré l'innaceptable, l'insuportable, l'incompréhension de son geste parce que je voulais le sauver tout simplement. En ayant fait cela à ma petite fille, il s'était condamné à mourir éternellement et moi je ne voulais pas qu'il meurt éternellement ; je voulais qu'un jour, si ce n'est sur terre, au moins au Paradis, il puisse retrouver sa petite fille et réparer sa faute en l'aimant en Vérité. Je voulais aussi qu'il retrouve la paix, car comme vivre en paix avec soi-même quand on a un tel péché sur la conscience ? J'ai même voulu lui éviter la prison, vu son âge et tout le mal qu'il allait en même temps faire à son épouse. Il n'est pas allé en prison parce que je l'ai souhaité et même ma petite fille qui avait 11 ans en me confiant ce qu'il lui avait fait m'avait dit : "je ne veux pas que papy aille en prison" ; parce que ma petite fille, malgré tout le mal que lui avait fait son papy, elle l'aimait encore ; elle lui trouvait des excuses. Eh oui, non seulement elle m'a dit qu'elle ne voulait pas qu'elle aille en prison, mais en plus elle m'a dit que ce n'était pas de sa faute, que s'il lui avait fait cela c'est qu'il était malheureux.

Non, Aimer absolument, comme Jésus, c'est pas comprendre son prochain, c'est aimer même si on ne le comprends pas ; même si ce qu'il fait est incompréhensible.

Spirit a écrit:
Dans la vie, à part si l'on subit un coup du sort auquel on ne peut rien faire, si on souffre c'est qu'on est dans le faux. Dieu ne nous a pas créé pour souffrir. L'Amour et la charité doivent se manifester dans la joie.

Voyez Jésus lorsqu'il sent la mort approchée, il dit à ses Apôtres, que son âme est triste à en mourir et pourtant c'est l'Amour absolu qu'il a pour nous qui le fait avancé vers la mort comme un agneau que l'on mène à l'abattoir. Jésus pouvait sauver sa peau s'il avait voulu, il lui suffisait de dire qu'il n'était pas Dieu, qu'il n'avait pas l'intention de régner sur Israël ; il pouvait rassurer ceux qui projetaient de le faire crucifier. L'Amour que Jésus avait pour nous était plus grand que le mal qu'on lui faisait, que ceux qui le crucifiait lui faisait. Le coeur de Jésus, lorsqu'il arriva au jardin des olives, tout en débordant d'amour, était triste à en mourir.

Pourquoi ? A cause de ceux qui allaient le faire arrêter et crucifier ; comme moi avec mon beau-père, lorsque je me suis trouvé face à lui pour lui faire avouer sa faute, pour que l'inceste de ma fille soit reconnu, je l'ai interrogé avec beaucoup d'amour et de vérité en même temps, de fermeté alors que mon coeur était triste à en mourir par tout ce qu'il avait fait à ma petite fille.

Non, vous avez tord mon ami, l'Amour on peut aussi le ressentir lorsqu'on est triste à en mourir, où lorqu'on souffre le martyre, comme Jésus l'a ressenti. A l'âme qui vit hors de Dieu comme votre âme, qui ne vit pas en Jésus, c'est impossible ; mais à l'âme qui est crucifié avec Jésus jusque dans sa propre chair et en Jésus, c'est possible, car dans ces moment là ce n'est plus moi qui aimais, mais Jésus qui vie en moi.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Lun 04 Mai 2009, 23:13

Petero, je me retrouve dans ton témoignage. Y compris dans l'incompréhension et le fait de ne pas accepter les gestes.
Mais là, il s'agissait d'un beau-frère et de ses nièces ... ( ... et si je dis que j'ai une fille, tu comprendras sûrement)
Il a fallu un travail de pardon avant de pouvoir dire que je l'aimais quand même ... et encore, je ne le dis pas trop ouvertement, pour ne pas choquer ceux dans ma famille qui en sont encore malades presque 10 ans après ....
... Le déclic est venu une nuit dans un rêve, alors que je me "travaillais" au pardon depuis quelque jours : la plus jeune de la famille (elle avait 6 ans à peine et c'était la petite soeur d'une de de celles qui avaient été abusées) a répondu à une question que je me posais : Qu'est-ce que le pardon ? et sa petite voix flutée m'a dit en rêve: Pardonner, c'est aimer quand même.
Je continue à refuser, à ne pas comprendre, à rejeter, à vomir ce comportement, mais je mets la distance entre le "faire" et l'être de cet homme. Aucun concept de compréhension. Il n'avait aucune excuse à mes yeux. Mais cet homme est aimé de Dieu ... Le moins que je puisse faire est de suivre ce chemin aussi. Maintenant, je le dis sans ambiguïté : l'amour que je portais à mon beau-frère est restauré dans le pardon.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
dims



Masculin Messages : 3774
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 01:34

Agir dans la verité de l'amour, c'est vivre dans la souffrance du monde.
Mais attention Jesus avait cette connaissance que l'homme n'arrive pas a comprendre.
Par la connaissance de ce qu'il est amour, prendre la souffrance n'est pas un fardeau, mais la plus grande preuve d'amour dans ce monde.

Il montre que la souffrance n'est rien comparé a l'amour en embrassant sa croix, car il est dans la verité.La souffrance donne la gloire a ce qu'il est.

Nous sommes dans le mensonge, nous ne comprenons pas ce que represente l'amour, donc la souffrance est vecu dans la douleur et on pense betement que l'amour en est la cause.
Alors que c'est cet attachement a une contre nature qui crée cette souffrance.

Mais vous n'etes pas dans l'oligation de le comprendre car tout ceci est voulu pour etre chacun digne du salut.
Je resume la vie " qu'on me donne la haine pour que j'aime l'amour".

Dieu a crée chaque homme au salut, si certains sont handicapés c'est pour etre digne du salut, si certains vivent plus lontemps c'est pour etre digne du salut.
Tout a un sens rien n'est hasard, Dieu a tout prevu.Personne ne peut fuir ce qu'il est ! Il est libre de le faire mais tres vite il y reviendra.

Est-ce lui qui a péché, ou bien ses parents ? » Jésus répondit : « Ni lui, ni ses parents. Mais l'action de Dieu devait se manifester en lui.

L'evangile n'est pas a lire au premier degrés. Il devient coherant au second degrés.
C'est comme pour le bapteme, qui aujourd'hui baptisé est sans péché ?
Il faut naitre d'eau et d'esprit pour voir le royaume de Dieu.
L'eau est le symbole de purification.L'esprit doit etre pur ( sans péché ) pour vivre dans sa nature ( il se pensait chair, il devient esprit).
Vous pouvez le decouvrir des maintenant ou porter du fruit pour accepter cette purification.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3774
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 02:24

Demandez vous d'ou vient le péché.Constatez le de vous meme.
La chair (la matiere) ne vaut rien, plus on si attache et plus on vit dans le peché, dans la souffrance.Ce monde est la confrontation du limité et de l'infini.
Quand l'infini pense etre limité il trahit ce qu'il est.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3774
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 02:58

petero a écrit:
spirit a écrit:
On ne vous dit pas que l'amour que vous avez pour Dieu est une idée, mais que vous aimez "quelque chose" que vous ne connaissez pas avec précision.

Non, c'est le Dieu qu'on chosifie, que l'on sculte dans notre esprit selon la vison qu'on en a, que l'on idolâtre ; un dieu qui nous ressemble, que l'on sculte à son image et la preuve vous nous la donnez en faisant de votre âme ou esprit, une partie de Dieu, une émanation de Dieu.

C'est vous-même mon ami, votre moi le plus profond que vous idôlatrez en vous divinisant, en vous prenant pour une émanation de Dieu Very Happy


Il ne dit pas qu'il sera le seul a se diviniser, mais bien au contraire il dit que tout le monde sera en parfaite eguallité, contrairement a ce que vous pensez cher Petero.
Vous pensez que parceque votre esprit est pur vous serez dans le royaume de Dieu, contrairement a celui qui l'insulte et qui est dans le péché.Vous pensez disposer d'un privilege face a cette homme ?
Vous etes different donc vous etes different face au salut, donc ne pensez pas qu'un homme aveugle de la verité se damnera car il aura vecu dans le mensonge.

Jesus est l'exemple meme, il y a ceux qui l'on suivit et ceux qui l'ont meprisé mais c'est pour les deux qu'il se sacrifit.
Et il dit pardonne leur Pere ils ne savent pas ce qu'ils font.Ce qui prouve que l'esprit est aveugle de sa nature divine.
Il leur pardonne car il sait qu'il faut que l'esprit porte du fruit pour accepter sa nature.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 05:20

cébé a écrit:
Pardonner, c'est aimer quand même.
Je continue à refuser, à ne pas comprendre, à rejeter, à vomir ce comportement, mais je mets la distance entre le "faire" et l'être de cet homme. Aucun concept de compréhension. Il n'avait aucune excuse à mes yeux. Mais cet homme est aimé de Dieu ... Le moins que je puisse faire est de suivre ce chemin aussi. Maintenant, je le dis sans ambiguïté : l'amour que je portais à mon beau-frère est restauré dans le pardon.

Cher Cébé,

Pardonner c'est réparer la blessure que notre amour a reçu et qui peut s'infecter. Un amour blessé qui n'est pas réparé peut se transformer pour devenir "haine". C'est la rancoeur, le pus qui s'installe dans notre coeur et que l'on vomit sur celui que l'on haît qui pourrie notre coeur, l'handicapant pour aimer et pire encore allant juqu'à tuer l'amour en nous.

Pourquoi Jésus nous demande de pardonner 77 fois 7 fois, c'est à dire de pardonner sans cesse ? Pour ne pas que notre coeur pourisse et soit malheureux, car ce qui rend notre coeur heureux c'est pas uniquement l'amour qu'on reçoit, c'est surtout l'amour que l'on donne, car notre coeur a été créé pour aimer. Lorsque notre coeur n'aime plus, c'est le signe que notre coeur est malade, qu'il a un problème.

Lorsque vous dite que l'amour pour votre beau-frère a été "restauré" vous avec raison. En pardonnant vous avez guéri votre coeur de la blessure qu'il avait reçu, votre coeur est redevenu capable d'amour.

Ce qui explique pourquoi certaine personne ne savent pas aimer. C'est pas qu'elles sont né incapable d'aimer, mais c'est parce que leur coeur a été blessé lorsqu'il était petits enfants et même lorsqu'ils se trouvaient dans le sein de leur mère. Pourquoi mon beau-père a-t-il fait cela à ma fille ? Parce que son coeur fonctionnait mal, il aimait mal ma petite fille, et certainement aussi parce qu'il avait mal aimé ma belle-mère, l'aimant sans doute comme il a aimé ma petite fille, pas pour elle-même, mais pour le plaisir qu'il éprouvait en faisant avec ma petite fille ce qu'il ne pouvait peut-être plus faire avec ma belle-mère. Et s'il aimait si mal c'est certainement à cause de blessure que son coeur avait reçu depuis de nombreuses années et peut-être dans son enfance ; blessure qu'on lui avait fait où qu'il s'était peut-être fait lui-même ; blessures causées par le péchés des autres et les siens.

En disant cela je ne lui cherche pas d'excuses, car son geste reste inexcusable ; je ne justifie pas l'acte qui reste horrible, je n'excuse pas le mal qui vient de plus loin que nous-même, qui prend sa source dans un autre que nous-mêmes et que cet autre que nous-mêmes, le malin, le diable, le Serpent a réussi à introduire dans le coeur d'Eve pour qu'elle aime mal dans le seul but de faire mourir son âme, de le faire mourir à l'amour que Dieu désirait déverser dans son coeur.

En pardonnant on répare la blessure que notre coeur a reçu et en même temps on aide celui qui nous a offensé à réparer la blessure qu'il s'est faite lui-même à son coeur, en faisant ce qu'il a fait à celle que Dieu lui avait donné à aimer, sa petite fille et qu'il aimait désordonnément.

Pardonner infiniment (soixante dix sept fois sept fois) cela nous est donné par l'Esprit de Dieu, par Dieu habitant notre coeur ; cela ne nous vient pas naturellement. C'est Dieu qui nous rend capable de pardonner sans mesure, en nous apprenant doucement à vivre de la Charité que son Esprit répands en nos coeurs, lorsque nous le recevons dans le sacrement de l'Eucharistie, mais lorsque nous recevons aussi le sacrement de Réconciliation. Comme apprendre à pardonner sans mesure quand on se prive du pardon sans mesure de notre Dieu. Comment arriver à pardonner comme Dieu pardonne si on se prive soi-même du pardon sans mesure de notre Dieu, lorsque l'on est soit même à la source des blessures de notre coeur ou du coeur de notre prochain, par les péchés que nous commettons contre nous-mêmes et contre notre prochain.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 06:36

spirit a écrit:
Vous confondez l'idée que l'on se fait de Dieu et de l'Amour avec la réelle capacité à aimer de notre âme. Mon idée tend à être la plus universelle possible, mais je ne prétends absolument pas l'assumer de toute mon âme. Si quelqu'un devait toucher à une de mes filles, je suis sincère avec vous cher Pétéro, il y a de grandes chances que selon votre croyance je finisse en enfer!

Cher Spirit,

L'enfer c'est de ne pas aimer. Il est évident qu'en n'arrivant pas à aimer celui qui blesse l'amour que vous aviez pour lui, vous conduisez votre âme vers l'enfer ou comme vous le diriez, vous empêchez votre âme de s'ouvrir à l'amour infini de Dieu. Le Paradis, c'est quand on aime infiniment avec l'Amour de Dieu, avec la Charité répandue en nos coeur par le St Esprit. Comme notre coeur, s'il se replie sur lui-même à cause des blessures qu'il reçoit, pourra-t-il s'ouvrir à cet Amour infini de Dieu et dont Dieu désire le combler. Je vais vous prendre une image. Quand vous souffrez du ventre, que fait votre corps, il se repli sur lui-même, il se contracte. Eh bien notre coeur, lorsqu'il souffre, il se contracte, il se repli sur lui-même. Et le problème, c'est que notre coeur n'est pas fait pour se replier sur lui-même ; notre coeur il est fait pour s'ouvrir ; il est heureux lorsqu'il s'ouvre aux autres et à Dieu ; lorsqu'il s'ouvre à l'amour des autres et à l'Amour infini de Dieu qui seul peut le combler au delà de toute mesure.

Le coeur qui se repli sur lui-même, il finit par ne plus chercher l'amour en dehors de lui-même, mais en lui-même et il finit par s'aimer lui-même sans mesure, il tombe dans l'égoïsme ou bien dans l'égocentrisme qui rien d'autre que l'idolatrie de son égo ; on finit pas s'adorer soi-même, adorer ce que l'on croit être, une divinité pour soi-même, alors que la divinité est un autre que nous-même, elle est celui qui nous fait être, elle est celui qui Est et qui donne existence à tout ce qui est à l'extérieur de lui-même et qui n'Est pas absolument. En s'idolatrant on s'absolu.

Spirit a écrit:
Ceci dit, je n'ai jamais mis en doute votre capacité à aimer. Ma réflexion a été motivé par le fait que vous m'ayez dit que votre "calvaire était dû au fait que vous avez voulu aimer comme Jésus aime". C'est "votre Amour pour l'église" et la manière que vous avez de faire passer l'église avant autrui que je critique. Ca ne vous empêche pas d'avoir une réelle grandeur d'âme et une excellente capacité à aimer autrui.

Votre problème, mon ami, c'est que vous faites une séparation entre l'Eglise institution et l'Eglise formée par l'ensemble des baptisés. Pour moi il n'y a pas 2 église, l'un qui serait institution et l'autre qui serait instituée par le Christ. Pour moi l'institution église fait partie de l'Eglise que Jésus a institué. L'institution église elle est composé de baptisés qui sont rassemblés en un seul Corps par le Christ. Pour moi, le pape, les cardinaux, les évêques, les prêtres, les diacres, sont d'abord des baptisés qui sont appelés à servir le Corps du Christ, à servir chaque membre du Corps du Christ.

Pour moi, les clercs sont d'abord des prochains à aimer. Je ne dois pas aimer moins l'institution église qui est la Tête de l'Eglise comme le Christ est la Tête de son Corps que j'aime les membres du corps, car la Tête reste un membre du Corps. Jésus, l'un de Dieu, en s'incarnant est devenu notre Tête, notre Chef et en même temps il s'est fait membre de l'humanité ; un membre éminent certe, comme l'est notre tête, qui domine, qui se distingue entre tous les membres, mais qui n'en reste pas moins un membre parmi les autres ; comme la mission confié au pape, aux évêques, aux prêtres leur donne une certaine "éminence", les élèvant au dessus des baptisés pour mieux les servir, sans pour cela faire d'eux plus que des baptisés. Ce sont des baptisés qui sont mis à part, parce qu'ils sont mieux que les autres, pas parce qu'ils sont plus intelligent que les autres. Non, ils sont mis à part par le Christ pour servir l'ensemble des baptisés ; pour leur servir le Christ, l'Amour du Christ. La dignité dont ils sont revêtus, c'est la dignité du Christ qui fait d'eux, au milieu de leurs frères et soeurs, des porte-Christ, des Christophores. Ils sont appelés, par tous leur être, par toute leur vie, à manifester le Christ au milieu de leurs frères et soeurs baptisés, comme tout baptisé est appelé à manifester le Christ au milieu de leurs frères et soeurs non baptisés.

Pourquoi j'aime l'Eglise plus que moi-même, parce que je n'aime pas moins mon frère Pape, mes frères évêques que mes frères baptisés ; parce que j'aime le Corps du Christ en entier et pas à moitié comme vous ; j'aime l'Eglise en entier et pas à moitié comme vous ; je ne fais pas comme vous le faites, un tri parmi les membres de l'Eglise. J'aime l'Eglise comme Jésus qui la bâtit l'aime, pécheresse. J'aime l'épouse de Jésus comme Jésus l'aime, comme Jésus l'a aimé, sans mesure, pour elle-même et pas pour sa beauté ; acceptant en l'épousant d'épouser tous ses péchés.

En refusant d'aimer mon beau-père, à cause de ce qu'il avait fait à ma fille, je refusait de l'aimer avec son péché. C'est comme si j'avais refusé d'aimer mon fils homosexuel à cause de son péché, du mal qu'il se fait en aimant désordonnément et en blessant le Dieu qui l'a créé pour ne faire qu'une seule chair, dans l'amour, avec la femme. Mon beau-père, je ne l'ai pas choisi, il m'a été donné par Dieu, apporté par mon épouse qui elle-même ne l'a pas choisit car il lui a été donné comme père par Dieu. Mon beau-père est un des prochains, de mes proches que le Seigneur m'a donné à aimer avec son péché ; comme le pape, les cardinaux, les évêques, les prêtres, mes frères diacres, mes frères laic, bref, tous mes frères baptisés et même non baptisés avec qui je partage la vie, m'ont été aussi donné à aimer par Dieu, avec leurs faiblesses et leurs péchés.

Spirit a écrit:
En ce qui concerne la compréhension, il faut l'interpréter de la manière suivante

Cher Spirit. Pourquoi vous me dites : "IL FAUT". Vous n'êtes pas mon Chef. Mon Chef c'est le Christ, c'est Dieu, c'est l'Esprit de Dieu. Moi j'ai pris l'habitude de faire ce que me dit mon Dieu qui habite en moi et qui tout en me parlant au plus intime de mon coeur, me parle aussi par celui qu'il a établit comme Chef de son Eglise, le Pape et qui a reçu mission de confirmer ce que je crois entendre de l'Esprit de Dieu.

Ors, ce que j'entends de l'esprit qui parle en vous et qui me dit : "IL FAUT QUE" ou bien "il ne faut pas écouter l'Eglise, il ne faut s'écouter que soi, que ce que dit le dieu que je suis pour moi-même, je ne reconnais pas en cet esprit l'Esprit qui me parle au plus intime de moi-même et qui me parle par l'Eglise. Pour moi, l'esprit qui vous guide et qui cherche absolument à me guider, à guider ceux qui sont sur ce forum, n'est absolument pas l'Esprit de Dieu, l'Esprit du Christ, l'Esprit qui fait vivre l'Eglise.

Spirit a écrit:
La capacité à aimer de chacun de nous se situe à un degré particulier. Celui qui aime moins n'est pas moins bon, mais est moins évolué spirituellement.

Celui qui aime moins, c'est pour moi celui qui s'est trop replié sur lui-même, peut-être pour se protéger des autres, mais aussi celui qui s'est moins ouvert à l'Amour infini du Christ qui se donne à tout homme pour devenir l'Amour de son coeur. C'est celui qui n'a pas réussir à grandir dans l'amour humain et dans l'amour divin dans lequel le Christ, notre Dieu d'Amour désire l'élever.

Spirit a écrit:
Vous comprenez que l'âme est jeune, que vous êtes aussi passé par là et qu'elle est aussi digne d'Amour.

Tout âme pour moi, qu'elle soit jeune ou vieille est digne d'amour et digne de l'Amour absolu ; car tout nous sommes digne de nous aimer les uns les autres, car ayant reçu de Dieu un coeur approprié à l'amour, adapter à l'amour, capable d'amour et rendu capable d'Amour infini par l'Esprit d'Amour quand nous l'accueillons en notre coeur, par le don de la Charité.

Spirit a écrit:
Vous l'aimez comme un enfant.

Je l'aime surtout comme Dieu l'aime, comme Jésus l'aime, d'un amour qui se donne totalement en aimant.

Spirit a écrit:
Mais, voyez-vous, lorsque votre coeur parle (lorsque vous ne théorisez plus), vous répondez mieux.

Spirit, une fois de plus, vous n'êtes pas "mon maître". Je n'ai qu'un seul Maître c'est l'Esprit du Christ, c'est le Christ, c'est Dieu à qui j'ai confié la maîtrise de moi-même.

Spirit a écrit:
Si, vous, vous tenez absolument à sauver votre beau-père, à plus forte raison Dieu voudra également le sauver.

Si je tiens absolument à sauver mon beau-père, à vous sauver vous, de cet esprit qui vous guide hors de l'Eglise, c'est parce que c'est d'abord Dieu qui habite en moi par son Esprit, l'Esprit de son Fils, faisant de moi son Fils, qui désire vous sauver avec moi.

Spirit a écrit:
Ca me permet de revenir sur le sujet et de conclure que Dieu ne peut condamner éternellement, même si momentanément une âme l'a refusé.

Dieu ne condamne pas, il sauve. Seul l'âme peut se condamner en rejetant jusqu'au dernier jour, le jour du jugement, le Salut de Dieu, donné par Jésus à toute l'Humanité. Seul celui qui refuse d'aimer comme le Christ a aimé, comme Dieu désire qu'il aime, en s'oubliant lui-même totalement pour n'aimer que l'autre, le Tout Autre et son prochain, seul celui là se condamne à l'enfer.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 13:28

spirit a écrit:
Ayez l'humilité de comprendre que vous ne pourrez jamais aimer comme Dieu aime et vous diminuerez vos souffrances.

Cher Spirit,

La différence entre vous et moi c'est que moi je crois que Dieu s'est fait homme en Jésus-Christ et que c'est Dieu qui m'a aimé par Jésus-Christ et en Jésus Christ. Mon Seigneur et mon Dieu, c'est le Christ Jésus.

Ors voici ce que dit Jésus à ses disciples : "aimez-vous les uns les autres, COMME je vous ai aimé".

Puisque mon Dieu me demande d'aimer comme Lui aime, c'est qu'il m'est possible d'aimer comme Lui, avec l'aide de son Esprit Saint. Pourquoi me demanderait-il quelque chose que je ne pourrai jamais faire !!!! Non seulement je crois que c'est possible parce que c'est ce que Dieu désire pour moi ; mais de plus j'en fais l'expérience.

Comprenez-vous cela ?

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 14:47

spirit a écrit:

Jésus n'a malheureusement pas tout prévu dans ses paraboles et ses citations. Il ne pouvait pas prévoir que tout ce qu'il disait allait être pris au 1er, au 2ème ou au 3ème degré, selon le discernement de chacun.

Etant donnait que Jésus est Dieu, il pouvait tout prévoir. Si le Christ a transmis un message, c'est celui que Dieu estimait suffisant.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 15:27

J'ai deux frères. L'un et l'autre, comme moi, ont eu une fille victime des agissements pervers de notre beau-frère.

Chacun de nous a été éduqué dans la religion catholique, avec bien entendu des parcours et des pratiques différents, arrivé au temps du discernement adulte.
Je me disqualifie dans la description qui suit, puisque je suis catéchiste, engagée en paroisse, etc avec tout ce que cela suppose de suite ... et de Joie dans la pratique. Et puis parce que j'ai déjà témoigné plus haut en ce qui concerne le pardon.

La spiritualité: Mes deux frères ne pratiquent quasi plus en communauté si ce n'est aux premières communions, confirmations, mariages et enterrements dans la famille ...
Je ne sais pas ce qu'ils ont au fond des tripes, bien sûr, mais je sais que soit l'un soit l'autre parle peu de la vie spirituelle, comme si c'était quelque chose d'extérieur à eux, comme si c'était un autre monde, une Chine lointaine dans leur vie quotidienne.
Le cadet a touché un petit peu au spiritisme, dans sa jeunesse. Lisant avidement des livres pas très catho sur le sujet ... Mais n'a pas pratiqué à ma connaissance.

Les faits suivis de constat: L'aîné a eu sa fille violée. Je ne sais ce qu'il en est du pardon qu'il a pu ou dû faire, mais je sais qu'il n'est ni aigri, ni haineux, ni ne souffre atrocement comme notre autre frère, maintenant.
Celui-ci ne sait plus comment dire combien il souffre des attouchements (pas de viol, heureusement) dont a été victime sa fille. Il va jusqu'à haïr notre soeur, la pauvre épouse de celui par qui tout est arrivé, ne désirant plus la voir parce qu'il la dit coupable et complice de son mari. La haine est exprimée avec force, avec des mots très durs que je n'ose transcrire ici. Ses souffrances le conduisent même à me faire des reproches à moi aussi.

Constat plus de 5 ans après que tout soit arrivé à notre connaissance, et entre 15 et 10 ans après les faits:
L'un souffre encore et l'autre ne souffre plus. L'un dit sa haine et l'autre protège notre soeur, ce que je fais aussi (ce qui accentue la haine du premier). L'un refuse toute présence aux fêtes de famille, pour ne pas croiser notre soeur et ses enfants, tandis que l'autre a de bonnes relations avec tout le monde.
Ambiance familiale plombée, parfois ....
L'un est riche de biens (par mariage et par ambition) et l'autre est plutôt pauvre, pour faire en raccourci.
Mais le riche semble pauvre et le pauvre est riche malgré un cancer en rémission.

Et je ne sais pas de quoi est faite cette différence de comportement, d'acceptation, de compréhension, de pardon .... Sûrement que notre approche personnelle est différente; sûrement que notre approche de la souffrance des uns et des autres est perçue et projetée différemment, calmant la douleur ici mais l'augmentant ailleurs ... Je reste perplexe.


Serait-ce pour l'un qu'il est en train de vivre une réincarnation plus élevée et pour l'autre une piste pour dire que son âme est encore trop lourde ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 16:07

[quote="spirit"]
cébé a écrit:

C'est incroyable que vous rapportiez ce fait sur ce fil sachant quelle est exactement ma position à ce sujet. Vous me donnez l'argument pour soutenir mes propos. Ce que vous ne semblez pas comprendre, vous tous les catholiques, c'est que NOUS SOMMES TOUS SITUÉS à UN DEGRÉ D'ÉVOLUTION SPIRITUELLE DIFFÉRENT! Qu'êtes-vous en train d'apprendre avec cette expérience directe? Tout simplement que l'évolution spirituelle est une réalité et qu'UNE VIE NE SERA probablement PAS SUFFISANTE POUR PERMETTRE à VOTRE FRèRE D'éVOLUER. Il doit encore expérimenter ici bas pour cela. Parfois, la souffrance pousse à réagir et aide à comprendre. Un changement radical peut s'opérer en fin de vie, mais ce n'est pas du tout évident. Votre frère démontre un caractère bien trop ancré en lui.

Maintenant, passons un peu à la vitesse supérieure au niveau de la réflexion. Pourquoi devrions-nous nous réincarner au lieu d'apprendre au purgatoire dans l'au-delà? Parce que tout simplement il n'y aura jamais dans l'au-delà les mêmes possibilités d'expérimentation. Personne dans l'au-delà ne peut violenter qui que ce soit pour permettre d'en faire l'expérience et acquérir la miséricorde, une des dernières qualités que l'âme doit acquérir avant de pouvoir s'éloigner définitivement du plan terrestre.

Ridicule. Et votre premier paragraphe va jusqu'à contester le jugement de Dieu.
Si le premier des deux frères souffre plus, c'est peut-être qu'il a plus de chemin à faire que l'autre, et son tourment (je ne juge personne, cébé, j'essaie d'analyser les éléments que tu nous soumets) est probablement l'instrument de Dieu, ou de son ange gardien, pour le conduire à la plus grande lucidité à l'heure de la mort. C'est la gloire de Dieu que d'envoyer à chacun les épreuves qu'il lui faut, ou de tourner celles auxquelles le soumettent la malveillance de ses frères à l'avantage du salut de son âme. Nier cette perfection de l'oeuvre divine en une seule vie, c'est nier l'infinie sagesse de Dieu.

Ce qui donne la réponse à votre deuxième assertion : ce qui peut être fait par expérimentation terrestre sera fait à la fin de la vie, et le reste en purgatoire.
Et n'oublions pas que ce n'est pas l'exercice de la miséricorde qui permet la vision béatifique, mais la kénose dont la miséricorde n'est qu'un fruit (le kénotique parfait, le Christ, est ainsi infinie miséricorde). Or le purgatoire, par la privation de la vue de Dieu et diverse épreuves que nous ne connaissons pas, est fait pour conduire à la kénose.

L'idée de réincarnation est une absurdité incompatible avec l'idée de Dieu.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 16:47

Bon ..... je vous livre un élément passé sous silence : le rôle de l'épouse du cadet. Dans le ménage, c'est elle qui décide de tout.
Chaque fois que notre frère a eu un revirement de sentiment envers l'un de nous, il s'est passé une journée. J'explique : à 18h il dit blanc à l'un de nous, puis le soir suivant à 18h, il hurle noir et je n'exagère pas. Entre deux, soirée avec madame.
Le soir où il est venu chez moi pour me reprocher 3 choses, cela faisait suite à un téléphone banal (ou que je pensais tel) entre ma belle-soeur et moi .... 2 heures de discussion plus tard, à son départ, nous étions dans les bras l'un de l'autre. Depuis ... rien. Plus de contact. J'apprends par un biais que nous sommes "tous des méchants" (mais c'est une autre histoire)....

Spirit : mon frère a le même degré d'évolution que chacun de nous, vous, Philippe, moi, etc .. il est un homme de sa génération dans notre civilisation. Il est juste un peu trop soumis. Ou sa dame est sûrement juste un peu trop persuasive. Votre analyse est de plus un peu trop simpliste et ..... éthérée ...
Ce que Philippe nous dit de tout cela est par contre très éclairant pour moi. Riche de vérité et de liberté. Et il avait le même éléments manquant avant de le dire Very Happy
Mais cela ne doit pas vous étonner, je vous renvoie amicalement votre mot : sachant quelle est exactement ma position à ce sujet ;)

Pour moi c'est clair: loin d'être une preuve de lourdeur ou de légèreté d'âme, le comportement de chacun relève du caractère. Ce n'est pas à comprendre grâce à la réincarnation, c'est de la psychologie.

J'avoue avoir caché exprès l'élément conjugal .... Et je me dis que si mon frère me déteste un tout petit peu, mon petit côté machiavélique ne doit pas y être étranger :P

.... Ne me détestez pas trop de ce petit "oubli" volontaire ... tout est vrai dans les faits mais ma dernière phrase était de la provocation ...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 16:59

Cher Spirit, nous ne sommes pas du tout différents face à l'Amour! ... c'est au contraire comme la pluie qui tombe sur le juste comme sur le méchant. Notre manière d'aimer est par contre différente, mais elle procède de notre éducation, de notre environnement familial, des relations que nous avons avec nos paires, pas d'un quelconque karma ou ce qui en tient lieu dans votre approche de la réincarnation.
Dieu nous crée tous différents avec exactement toute les cartes qu'il nous faut pour notre salut.
Ainsi, une des vôtres est peut-être bien votre inscription ici sur DA Very Happy
..... Un peu de temps passé ici sème quelques graines en vous. Si elles ne fleurissent pas aussitôt et même pas dans cette vie, elles montreront le bout de leur feuilles lors de votre rencontre avec Jésus. Elles sont arrosées de nos prières.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 17:03

Déjà, je suis assez amusé par ce vocabulaire New Age complètement vide de sens mais qui permet d'enfiler les jolies phrases comme des perles en plastique sur un fil de nylon : "devenir vérité" !
La vérité, mon cher spirit, n'est pas un attribut, ni même un état. On peut contempler la vérité, la déceler, mais pas l'être. C'est une affirmation absurde.
Ensuite, pour tirer un profit d'une réincarnation, encore faudrait-il s'en souvenir. La vision de la personne dans les philosophies croyant à la réincarnation finit par être celle d'une espèce d'ectoplasme sans intelligence ni volonté, bref ce n'est plus une personne mais une substance informe.
Or je suis une personne, vous êtes une personne, et Dieu est une personne qui veut nous rencontrer.
Je suis né dans cette époque, vous aussi. Ce n'est pas juste par rapport à nos frères du XVe siècle qui n'avaient rien à bouffer et avaient une espérance de vie de 45 ans. Mais sans doute avaient-ils aussi moins besoin de temps que nous pour apprendre l'humilité, confronté qu'ils étaient à des douleurs insondables.
Et si telle est la décision de Dieu, que nous naissions tous différents face à l'amour ? S'il propose à chacun un salut à sa hauteur, c'est que cela est bon. Vous voulez lui opposer la Déclaration des droits de l'Homme, à Dieu ? Avez-vous peur d'être né avec une aptitude à aimer moindre qu'un autre, qui vous place derrière lui au paradis ? Si cela vous gêne, vous avez peut-être plus de chemin à faire dans l'humilité que vous ne le pensez.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 17:20

spirit a écrit:
Lorsqu'il a dit la phrase que vous me citez, il s'adressait à ses disciples. Jésus s'est mis à leur porté et il est clair qu'entres eux ils pouvaient s'aimer comme Jésus les aimait. Il n'a pas dit "aimez-vous les uns les autres et aimez toute l'humanité entière comme Dieu le père aime toute sa création et toutes ses créatures" (le diable et le mal y compris).

Spirit,

Non, les Apôtres ne pouvait pas s'aimer entre eux comme Jésus les aimaient, sans l'aide de Jésus, sans l'Esprit de Jésus, l'Esprit Saint, l'Esprit d'Amour : "Je suis la vigne; vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit; car hors de moi vous ne pouvez rien faire... Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez en mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez en mon amour, comme moi j'ai gardé les commandements de mon Père et je demeure en son amour." (Jean 15, 5-10)

Pourquoi Jésus demande-t-il instament à ses disciples de demeurer dans son Amour ; parce que hors de son Amour, sans son Amour, la Charité, répandue en nos coeurs par le St Esprit, l'Amour en personne, l'Amour qui uni le Père et le Fils ; hors de l'Amour que Jésus nous donne par l'Esprit Saint, on ne peut rien faire et surout on ne peut pas aimer "comme Jésus a aimé", avec cet Amour infini et absolu de Dieu.

Ce n'est pas pour rien que Jésus utilise l'image de la Vigne et des Sarment. Jésus, en se disant "Vigne" nous inclue en Lui, en sa Vie, en la Vie de la Vigne, la sève qui uni le cep aux sarments et tous les sarments entre eux, qui donne vie aux sarments et leur fait produire du fruit. Cette sève c'est la Charité que le St Esprit répand en son Corps, l'Eglise, c'est la Charité, son Amour qui nous unit à Lui et par Lui au Père et les uns avec les autres, dans un unique Amour, celui de Dieu.

Spirit a écrit:
Jésus s'est fait crucifier pour notre salut, pas pour nous donner l'exemple de ce que nous devrions faire pour l'obtenir.

Jésus ne s'est pas fait crucifier. Jésus a été crucifié c'est pas la même chose, même s'il n'a rien fait pour échapper à cette crucifixion. Jésus n'est pas allé voir les pharisiens en leur disant : "crucifiez-moi pour le salut des hommes". Confused

Si on suivait ce que vous dites, on devrait tous se faire crucifier, chercher à être crucifier pour obtenir notre salut.

Non, Jésus nous invite tout simplement à aimer comme il nous a commander d'aimer ; il nous invite à témoigner par toute notre vie de l'Amour qui fait jaillier de son Coeur dans le Coeur de l'Eglise pour que ce même Amour jaillisse en chacun de nos coeurs et déborde de nos coeurs.

Spirit a écrit:
Jésus ne pouvait pas exiger l'impossible, il ne pouvait pas exiger que nous aimions comme lui d'un Amour infini, c'est d'une évidence enfantine et totalement contraire à un principe d'un Dieu infini, le seul à pouvoir aimer d'un Amour infini.

Non, Spirit, c'est tout simplement "contraire à l'idée que vous vous faites de Jésus", à l'idée que vos entité ont de Jésus ou de ce qu'ils essaient de vous faire croire pour vous détourner de la Source d'Amour absolu qu'Est Jésus pour tout homme.

Dieu est le seul à pouvoir aimer d'un Amour infini, mais ce pouvoir il a voulu le partager avec l'homme sa créature, en lui donnant une âme capable de l'accueillir, Lui, l'Amour infini, dans le don qu'il nous fait avec son Fils, de son Esprit Saint, de l'Amour qui l'unit depuis toute éternité à son Fils.

Lorsque Jésus est baptisé, il nous donne l'image ou la figure de ce qui va arriver à tout homme qui se fera baptiser en son Nom. Il reçoit l'Esprit de Dieu qui descend sur Lui pour le faire entrer dans l'Amour infini de Dieu symbolisé par "une colombe", l'oiseau qui pour les hommes symbolise l'amour qui se donne pour toujours ; car la colombe lorsqu'elle donne son amour, c'est pour toujours. Et en même temps elle symbolise "la Paix" que Dieu met dans le coeur de tous ceux qui accueille son Esprit Saint, l'Amour dont le Coeur de Jésus était consumé.

Jésus est venu pour nous baptiser, c'est à dire nous plonger dans l'Esprit Saint, dans l'Esprit de Feu, le Feu de l'Amour de Dieu ; il est venu nous enfanter à la Vie de l'Amour, la Vie de Dieu, la Vie de l'Esprit.

C'est vraiment dommage, mon ami Spirit, que vous n'arriviez pas à comprendre qu'avec l'Esprit Saint que Jésus répand sur son disciple, il devient possible à l'homme d'aimer absolument, comme Lui, comme son Père, de vivre d'Amour absolu, infini.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1270
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 17:21

Je suis assez déçu de l'idéologie de dim's qui ressemble de plus en plus à une idéologie new age.

Comme la dit Petero, des infos venant de nos pensées il y en a plein à disposition le plus important c'est ce que nous a montré le Christ, certains oublient.
Les démons eux n'ont aucun mal à dévier notre trajectoire pour tomber dans l'abime avec eux.

Ces démons, sont beaucoup plus intelligents que les êtres humains, alors croire que l'être humain en tant que mortel est depuis sa naissance divin est franchement très dangereux.

Comme le dit Philippe, vous êtes totalement déconnecté de la réalité, et quand bien même vous pensez détenir la vérité, sachez que l'être humain n'a jamais la vérité entière dans sa main. Nous sommes de simple mortel, mais aussi de bêtes créature, la preuve aussi par le Christ qui fut obligé de nous montrer le bon chemin par des paraboles.

Je suis encore jeune, et tout ce que je peut dire, c'est que souvent on croit connaitre tout sur tout, et pourtant Dieu par certaines épreuves nous rappelle à l'ordre, car l'abime sans lui serait déjà atteint.

Bref, j'étais un peu dans le même chemin que vous pendant plus de 5 ans, sachez qu'aujourd'hui je suis heureux d'avoir une église prêt de chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 17:33

spirit a écrit:
nier la perfection de l'oeuvre divine en plusieurs vies, c'est nier l'infinie sagesse de Dieu! La perfection c'est l'union et non la séparation.


Non, Spirit, c'est vous qui "niez l'oeuvre divine réalisé par et en Jésus". C'est Jésus qui nous unit à Dieu par le don qu'il nous fait de l'Esprit qui l'uni à Dieu depuis toute éternité, l'Esprit Saint, l'Esprit de Dieu, l'Esprit d'Amour absolu.

Spirite a écrit:
Ce qui est absurde et incompatible avec l'Amour infinie de Dieu c'est de naitre tous différents face à l'Amour, le pardon et l'humilité et devoir ensuite en rendre compte.

Non, nous naissons tous avec un coeur fait pour accueillir l'Esprit de Dieu en nous, emportant avec Lui le Père et le Fils et nous naissons tous avec la blessure du péché originel qui pousse notre coeur à se fermer à ce don de l'Amour absolu de Dieu ; blessure à laquelle viennent se rajouter toutes les blessures faites par notre entourage tout au long de notre enfance et notre vie d'adulte.

Jésus vient pour tous ces blessés de l'amour, ceux qui ploient sous le fardeau dont on les charge ; il vient pour nous faire don de l'Amour absolu donné dans la Charité, qui comble notre coeur au delà de toute mesure.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 17:44

spirit a écrit:
Il ya des environnemnts familiaux irréprochables qui peuvent engendrer des monstres et des environnements familiaux détestable qui peuvent engendrer des saints...

Cher Spirit,

Seul des époux sanctifiés par l'Esprit de Dieu, des époux saints comme le furent Louis et Zélie Martin, peuvent offrir à leurs enfants un environnement qui préparent à la sainteté ; mais c'est toujours l'Esprit de Dieu qui sanctifie ces enfants dont le coeur a été préparé.

Jamais un environnement familiale saint ne fera des enfants qui en bénéficie des monstres. Mais comme l'idée que vous avez de la sainteté n'a rien à voir avec la sainteté donnée par l'Esprit Saint, vous ne pouvez pas comprendre.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 17:48

petero a écrit:


Jamais un environnement familiale saint ne fera des enfants qui en bénéficie des monstres.

Petero

Cher Pierre, hélas ce n'est pas vrai.

Je dirai même plus : les plus grands péchés contre l'Esprit Saint ont lieu plutôt chez des enfants de familles saintes qui, trahissant la grâce de leur baptême, savent parfaitement contre quoi ils luttent.

Mais vous avez raison, de telles trahisons sont rares.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 18:43

Arnaud Dumouch a écrit:
Je dirai même plus : les plus grands péchés contre l'Esprit Saint ont lieu plutôt chez des enfants de familles saintes qui, trahissant la grâce de leur baptême, savent parfaitement contre quoi ils luttent.

Arnaud,

Qu'est-ce que vous appelez des familles saintes ?

Des familles comme celle de Thérèse de l'Enfant Jésus, vous en connaissez beaucoup ?

Avez-vous des exemples d'enfant de familles saintes qui ont commis les plus grand péchés contre l'Esprit Saint. Je suis étonné que vous parliez de "péchés contre l'Esprit Saint" alors que Jésus parle "du péché contre l'Esprit Saint". Le péché contre l'Esprit Saint étant le rejet du salut proposé par Jésus. Il n'y a que Jésus qui connaît ceux qui pèche contre l'Esprit Saint, qui rejette jusqu'au bout le salut qu'il propose dans le don du St Esprit.

Arnaud a écrit:
Mais vous avez raison, de telles trahisons sont rares.

Ce sont surtout les familles saintes qui sont très rares, comme les saints d'ailleurs, ce qui n'est pas trop grave puisque nous avons le purgatoire pour achever notre sanctification.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 18:46

spirit a écrit:
Le contraire est également valable. Des enfants de monstres ont démontré être des saints ou, en tout cas, être bons. Et c'est moins rare.

La sainteté c'est pas la bonté. S'il suffisait d'être bon pour être saint, cela se saurait. Laughing

On est saint quand on est remplis de l'Esprit Saint, quand on sent bon l'Esprit Saint, l'Amour de Jésus, l'Amour de Dieu ; quand on est une "icône" de Jésus (pas physique), mais quand on aime comme Jésus a aimé.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 18:51

Citation :
[quote="petero"]

Avez-vous des exemples d'enfant de familles saintes qui ont commis les plus grand péchés contre l'Esprit Saint. Je suis étonné que vous parliez de "péchés contre l'Esprit Saint" alors que Jésus parle "du péché contre l'Esprit Saint". Le péché contre l'Esprit Saint étant le rejet du salut proposé par Jésus. Il n'y a que Jésus qui connaît ceux qui pèche contre l'Esprit Saint, qui rejette jusqu'au bout le salut qu'il propose dans le don du St Esprit.

Cher Pierre, il y a 6 péchés contre l'Esprit Saint qui tous ont la caractéristique d'être un rejet lucide et volontaire du salut de Dieu.

Saint Thomas les cite dans ce texte.

http://docteurangelique.free.fr/livresformatweb/sommes/3sommetheologique2a2ae.htm

(question sur le blasphème).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
dims



Masculin Messages : 3774
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 18:57

Vincent01 a écrit:
Je suis assez déçu de l'idéologie de dim's qui ressemble de plus en plus à une idéologie new age.

Comme la dit Petero, des infos venant de nos pensées il y en a plein à disposition le plus important c'est ce que nous a montré le Christ, certains oublient.
Les démons eux n'ont aucun mal à dévier notre trajectoire pour tomber dans l'abime avec eux.

Ces démons, sont beaucoup plus intelligents que les êtres humains, alors croire que l'être humain en tant que mortel est depuis sa naissance divin est franchement très dangereux.

Comme le dit Philippe, vous êtes totalement déconnecté de la réalité, et quand bien même vous pensez détenir la vérité, sachez que l'être humain n'a jamais la vérité entière dans sa main. Nous sommes de simple mortel, mais aussi de bêtes créature, la preuve aussi par le Christ qui fut obligé de nous montrer le bon chemin par des paraboles.

Je suis encore jeune, et tout ce que je peut dire, c'est que souvent on croit connaitre tout sur tout, et pourtant Dieu par certaines épreuves nous rappelle à l'ordre, car l'abime sans lui serait déjà atteint.

Bref, j'étais un peu dans le même chemin que vous pendant plus de 5 ans, sachez qu'aujourd'hui je suis heureux d'avoir une église prêt de chez moi.

Attention je n'ai pas dis que je detenais la verité, je n'ai pas dis que j'etais digne de jesus, j'ai dis que la verité me vient en suivant la justesse de mon coeur.
Tout comme vous je crois en un homme qui etait le christ et qui a dit celui qui ne croit pas que je suis le christ ne connaitra pas le royaume et en lui j'ai mis mon coeur.

Je suis desolé vincent que tu sois decu, mais pense un peu plus par ton coeur que par ce que te dis le monde.
Et la pensée new age n'est pas si new, elle etait la bien avant la venu du christ.

" Vous venez du démon, qui est votre père, et vous cherchez à réaliser les désirs de votre père. Celui-ci, dès le commencement, a voulu la mort de l'homme. Il n'a jamais été dans la vérité, parce qu'il n'y a pas en lui de vérité. Quand il dit le mensonge, il parle selon sa nature propre, parce qu'il est menteur et père du mensonge. Mais moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas. Qui d'entre vous peut m'accuser de péché ? Si je dis la vérité, pourquoi ne me croyez-vous pas ? Celui qui vient de Dieu écoute les paroles de Dieu. Et vous, vous n'écoutez pas, parce que vous ne venez pas de Dieu. »"

Celui qui pense avoir pour Pere le monde est tout comme lui dans le mensonge.

"En effet, tout homme qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses oeuvres ne lui soient reprochées ; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient reconnues comme des oeuvres de Dieu. »"


Contraiment a vous qui ne comprenez pas pk il faut se detacher du péché, moi en pensant ainsi ca devient une evidance.
La pensée chretienne n'est pas juste car elle pense que certains hommes accepteront jesus et d'autre non et en meme temps elle dit que l'homme est en parfaite eguallité face a l'amour Very Happy . Comment voulez vous sincerement qu'un homme reconnaisse le christ en vivant dans le mensonge ? Ne vous pensez pas plus digne qu'un autre.

Jésus dit alors : « Je suis venu en ce monde pour une remise en question : pour que ceux qui ne voient pas puissent voir, et que ceux qui voient deviennent aveugles. »

Ce qui est matiere vous aveugles et vous ne voulez pas le comprendre, vous aimez une contre nature.Votre esprit lui est amour.

"C'est l'esprit qui fait vivre, la chair n'est capable de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et elles sont vie."
Deja cela contredit arnaud qui me dit que les animaux n'ont pas d'ame. Je vous le repette la ou il y a la vie il y a de l'amour.

Contrairement a ce que vous pensez, pour moi tous les etres sont egaux ! Que ce soit un chien, un chat, un homme, un papillon etc ...
Par amour ils deviendront tous egaux . Chacun est une pierre de l'edifice .
Et tout devient logique et l'amour je le ressens dans chaque coeur.
Mon inspiration inspire les poetes, l'amour ! Vous vous croyez au concile de constantinople !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 19:06

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Pierre, il y a 6 péchés contre l'Esprit Saint qui tous ont la caractéristique d'être un rejet lucide et volontaire du salut de Dieu.

Cher Arnaud,

Pécher contre l'Esprit Saint, c'est selon Dominum et vivificantem : "refuser de recevoir le salut que Dieu offre à l'homme par l'Esprit Saint agissant en vertu du sacrifice de la Croix. Si l'homme refuse la "manifestation du péché", qui vient de l'Esprit Saint et qui a un caractère salvifique, il refuse en même temps la "venue" du Paraclet, cette "venue" qui s'est effectuée dans le mystère de Pâques, en union avec la puissance rédemptrice du Sang du Christ, le Sang qui "purifie la conscience des oeuvres mortes".

Je n'ai pas dit autre chose. Maintenant qu'il existe 6 attitudes qui conduisent au péché contre l'Esprit Saint, c'est autre chose ; comme il y a 7 dons du St Esprit et Un seul Esprit Saint.

Vous ne m'avez pas donné un exemple de personnes ayant été élevé dans une sainte famille et ayant commis des péchés contre l'Esprit Saint.

Qui peut dire que tel personne, à l'heure du jugement dernier, rejettera encore le salut offert par Jésus ? Personne et même pas Jésus puisque le jugement dernier n'est pas encore arrivé ?

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi   Mar 05 Mai 2009, 20:16

Citation :
[quote="petero"]
Cher Arnaud,

Pécher contre l'Esprit Saint, c'est selon Dominum et vivificantem : "refuser de recevoir le salut que Dieu offre à l'homme par l'Esprit Saint agissant en vertu du sacrifice de la Croix.

Attention : ce n'est pas n'importe quel refus. C'est un refus parfaitement lucide et maitrisé.

Et, dit saint Thomas, il y a 6 manières de refuser.



Citation :
Vous ne m'avez pas donné un exemple de personnes ayant été élevé dans une sainte famille et ayant commis des péchés contre l'Esprit Saint.


Je pense à quelqu'un mais il est encore vivant.

A l'époque de Jésus, il vit ce péché chez des prêtres et pharisiens, c'est-à-dire les familles les plus nobles au plan religieux de l'époque, famille d'où venait saint Paul.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'heure de la mort et thèse d'Arnaud Dumouch. Objection sur la foi
» La thèse d'Arnaud Dumouch sur le passage de la mort combattue par une thèse de théologie d'un moine de Flavigny
» La mort de Marie selon Arnaud Dumouch
» Objection à la thèse de l'apparition du Christ à l'heure de la mort
» A l'heure de la mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: