DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Règle de Saint Benoit et commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Règle de Saint Benoit et commentaires   Mar 14 Avr 2009, 17:47

Règle de Saint Benoit : de http://www.maredsous.be/index.php?id=190

Et ici : http://www.scourmont.be/studium/rig-regula/

Et là : http://users.skynet.be/bs775533/Armand/chap/commentaires-5.htm

Ou encore ici : http://www.abbaye-ubexy.com.fr/pagesnewsite/commentairereglesaintbenoitprol.htm

Et le très pertinent site (recevez la Règle par courriel quotidiennement) : http://www.sanctaregula.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Règle de Saint Benoit et commentaires   Mer 15 Avr 2009, 06:55



LA REGLE DES MOINES
COMMENCEMENT DU PROLOGUE

Ecoute, ô fils, les préceptes du maître et prête l'oreille de ton coeur, reçois volontiers l'avis d'un tendre père et suis le pleinement, afin de revenir par le travail de l'obéissance à celui dont tu t'étais éloigné par l'inertie de la désobéissance.

Mes paroles s'adressent donc maintenant à toi, qui que tu sois, qui, renonçant à tes volontés propres et disposé à combattre pour le Seigneur Christ, le vrai roi, prends les très fortes et illustres armes de l'obéissance.

Avant tout, quand tu entreprends de faire quelque bien que ce soit, demande lui par une très instante prière qu'il le porte à son achèvement, afin que celui qui a déjà daigné nous compter au nombre des fils, ne doive pas un jour être attristé par nos mauvaises actions.

Car, en tout temps, il faut se rendre à lui avec ses biens en nous, de telle sorte que, non seulement il n'ait pas, père irrité, à déshériter un jour ses fils, mais non plus, maître redoutable, provoqué à la colère par nos méfaits, à livrer au châtiment éternel, comme de très mauvais serviteurs, ceux qui n'auraient pas voulu le suivre jusqu'à la gloire.

OBSCULTA PERVENIES


Levons-nous donc enfin une bonne fois, l'Ecriture nous y pousse, disant : " C'est l'heure désormais que nous sortions du sommeil ".

Et nos yeux étant ouverts à la lumière transformante de Dieu, les oreilles attentives, entendons la clameur quotidienne de sa voix qui nous avertit, disant : "Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs"; et de nouveau : "Qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende ce que l'Esprit dit aux églises".

Et que dit-il ? "Venez, fils, entendez moi, je vous enseignerai le respect profond du Seigneur ; courez, pendant que vous avez la lumière de la vie, de peur que les ténèbres de la mort ne se saisissent de vous".

OBSCULTA PERVENIES


Et, cherchant son ouvrier dans la foule du peuple à laquelle il crie ces choses, le Seigneur dit encore : "Quel est l'homme qui veut la vie et désire voir des jours heureux?"

Que si, toi qui entends, tu réponds : "Moi" ; Dieu te dit : "Si tu veux avoir la vie véritable et éternelle, tiens ta langue éloignée du mal et que tes lèvres ne profèrent pas de tromperie; détourne-toi du mal et fais le bien, recherche la paix et poursuis la".

Et, lorsque vous aurez fait ces choses, mes yeux seront sur vous et mes oreilles tournées vers vos prières. Et avant que vous m'invoquiez, je vous dirai : "Voici, je suis là".

Quoi de plus doux pour nous que cette voix du Seigneur qui nous invite, frères très chers? Voici que, par sa tendresse, le Seigneur nous montre le chemin de la vie.

Nos reins étant donc ceints et de la foi et de l'observance d'actions bonnes, continuons d'aller ses chemins sous la conduite de l'Evangile, afin que nous gagnions de voir celui qui nous a appelés dans son royaume.

OBSCULTA PERVENIES


Si nous voulons habiter dans le sanctuaire de son royaume, sachons qu'à moins d'y courrir par les bonnes actions, on n'y parvient nullement.

Mais interrogeons le Seigneur avec le prophète en lui disant : "Seigneur, qui habitera dans ton sanctuaire, ou qui se reposera sur ta montagne sainte ?"

Après cette question, frères, entendons le Seigneur nous répondre et nous montrer la route du sanctuaire même, disant : "C'est celui qui s'avance sans tache et pratique la justice ; celui qui parle selon la vérité présente en son coeur ; celui qui n'a pas causé de tort par sa langue ; celui qui n'a pas fait de mal à son prochain ; celui qui n'a pas accepté de parole outrageante contre son prochain."

C'est celui qui, renvoyant loin des regards de son coeur le diable mauvais qui lui conseille telle ou telle chose et le conseil même qu'il lui donne, les a réduit à rien et a saisi ses toutes jeunes pensées et les a brisées contre le Christ.

Ce sont ceux qui, révérant le Seigneur, ne s'élèvent pas du fait de leur bonne observance, mais, considérant que celle-là même résulte de l'action du Seigneur, exaltent le Seigneur qui travaille en eux, disant avec le prophète le fameux "non pas à nous, Seigneur, non pas à nous, mais à ton nom donne la gloire" ; de même que l'apôtre Paul ne s'est rien attribué en ce qui concerne sa prédication, disant : " C'est par la grâce de Dieu que je suis ce que je suis" ; et lui-même de nouveau dit : "Celui qui se glorifie, qu'il se glorifie dans le Seigneur".

D'où aussi le Seigneur affirme dans l'Evangile : "Qui entend ces miennes paroles et les accomplit, je l'assimilerai à un homme sage qui a construit sa maison sur le roc ; des masses d'eaux courantes sont arrivées, les vents ont soufflé et se sont abbatus sur cette maison, mais elle n'est pas tombée parce qu'elle avait été solidement assise sur le roc.

OBSCULTA PERVENIES


Le Seigneur qui accomplit ces choses attend de nous chaque jour que nous nous fassions un devoir de répondre par des actes à ses saints avertissements.

C'est pourquoi les jours de cette vie nous sont prolongés, comme délai en vue de la correction des fautes, l'apôtre disant : " Est-ce que tu ignores que la patience de Dieu te pousse au repentir ?"

Car ce tendre Seigneur dit : "Je ne veux pas la mort du pécheur, mais qu'il se convertisse et qu'il vive".

OBSCULTA PERVENIES

Ainsi donc, frères, lorsque nous avons interrogé le Seigneur au sujet de qui habitera son sanctuaire, nous avons entendu ce qui est prescrit pour y habiter ; mais la condition est que nous accomplissions les devoirs de l'habitant.

Il faut donc préparer nos coeurs et nos corps à combattre pour la sainte obéissance aux préceptes ; et quant à ce qui est moins possible à notre nature, demandons au Seigneur qu'il ordonne à sa grâce de nous fournir une aide.

Et si, fuyant les peines de l'enfer, nous voulons parvenir à la vie éternelle, tandis qu'il est encore temps et que nous sommes dans ce corps et qu'il est possible d'accomplir toutes ces choses durant cette vie de lumière, il faut courir et agir à l'instant en sorte que cela nous soit avantageux pour l'éternité.

OBSCULTA PERVENIES

Il nous faut donc établir une école du service du Seigneur : dans cette institution, nous espérons ne rien devoir établir de rude, rien de pesant.

Mais cependant, si quelque chose d'un peu plus rigoureux se présente, imposé par l'équité en vue de la correction des vices ou du maintien de la charité, ne fuis pas sur le champ, épouvanté par la crainte, la voie du salut, dont l'entrée ne peut être qu'étroite.

Mais quand on progresse dans ce genre de vie et dans la foi, le coeur se dilate et l'on court avec une indicible douceur d'amour dans la voie des commandements de Dieu, en sorte que, ne nous écartant jamais de son enseignement et persévérant jusqu'à la mort en sa doctrine dans le monastère, nous participions par la patience aux souffrances du Christ, afin aussi de mériter d'être associés à son règne. Amen.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Règle de Saint Benoit et commentaires   Mer 15 Avr 2009, 22:42

Ou j'ai fait une fausse manip ou la censure a frappé.

Je disait donc que si la plupart des membres de ce forum avait la moindre idée de ce qu'est la Règle de st Benoît il y aurait moins de c.... qui s'y écriraient.
:angebig:
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Règle de Saint Benoit et commentaires   Mer 15 Avr 2009, 23:18

adamev a écrit:
Ou j'ai fait une fausse manip ou la censure a frappé.

Non, vous n'avez pas fait de fausse manip, cher Adamev. Je dois vous rendre cette justice. J'ai lu votre message en fin d'après-midi, c'est donc qu'il y était.

Je disait donc que si la plupart des membres de ce forum avait la moindre idée de ce qu'est la Règle de st Benoît il y aurait moins de c.... qui s'y écriraient.
:angebig:

Et je pense que vous vous appliquez à vous-même aussi cette remarque n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Règle de Saint Benoit et commentaires   Mer 15 Avr 2009, 23:26

Ca m'arrive en effet. Mais notez que j'ai écrit "la plupart".

Sans compter le rapport nombre de fils ouverts/nombre de ceux où j'interviens...
Ou encore le rapport nombre de messages....
Revenir en haut Aller en bas
 
Règle de Saint Benoit et commentaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Règle de Saint Benoit et commentaires
» Le Mont Saint Michel
» Fromage de Saint-Benoit-du-Lac
» Saint Benoit : Neuvaine et Litanies
» La Croix de Saint Benoit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: