DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Christ sur une chaise électrique, Diocèse de Gap

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Comment trouvez vous cette initiative de Mgr Di Falco ?
très positive
36%
 36% [ 8 ]
Très négative
27%
 27% [ 6 ]
neutre
18%
 18% [ 4 ]
blasphématoire
9%
 9% [ 2 ]
sans opinion
9%
 9% [ 2 ]
Total des votes : 22
 

AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Christ sur une chaise électrique, Diocèse de Gap   Ven 22 Oct 2010, 12:44

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arc-en-Ciel



Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Le Christ sur une chaise électrique, Diocèse de Gap   Ven 22 Oct 2010, 12:58

Bonjour FB et sois le bienvenu sur ce forum. Very Happy
Je n'ai pas pris part au vote.
Je ne sais si j'ai une attitude de fermeture, mais j'avoue que cette sculpture me laisse "de marbre".
Je n'y vois aucun objet de contemplation. Désolée!
C'est "mort"! silent
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Christ sur une chaise électrique, Diocèse de Gap   Ven 22 Oct 2010, 13:05

C'est de l'art conceptuel ou figuratif ?
Revenir en haut Aller en bas
FB



Messages : 11
Inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: Le Christ sur une chaise électrique, Diocèse de Gap   Ven 22 Oct 2010, 14:11

Alexis232 a écrit:
C'est de l'art conceptuel ou figuratif ?

La question ne se pose pas tout à fait en ces termes, la figuration peut être au service d'une idée, d'une simple représentation,..., ou d'une oeuvre conceptuelle.

Pour moi il s'agit (incontestablement) d'une oeuvre figurative qui propose une vision actualisée d'une croyance chrétienne.
Lorsque l'on a affaire à une simple représentation d'une scène déjà connue (ex Jésus sur la croix) il est peu nécessaire d'expliquer cela à quelqu'un ayant un minimum de culture chrétienne.
En revanche pour cette même crucifixion quelqu'un ignorant absolument tout de l'histoire et de la religion aurait besoin d'une explication pour comprendre ce qui est représenté.
Quand il s'agit d'une représentation comme celle-ci le discours ne peut être absent sans générer (comme c'est le cas) une confusion dans l'interprétation, ou une hostilité, parfois un rejet.

En art ou ailleurs, certaines personnes ne se satisfont que de ce qu'ils comprennent directement sans aller chercher plus loin, libre à eux mais ils ne peuvent dénier que la même oeuvre peut faire écho chez d'autres personnes.
Je fais partie de ceux qui pensent que dès lors qu'un écho , une résonance émotionnelle est générée chez le spectateur par une oeuvre, l'artiste a atteint un de ses buts (qui peut-être lui aura même échappé en la créant).
car il y a une trinité dans une oeuvre d'art: l'artiste, l'oeuvre et son spectateur

Enfin, pour répondre à Arc en ciel, je dirais qu'il parle de son (absence d') émotion esthétique face à la sculpture, c'est tout à fait légitime, et sur ce simple plan je partage même cette réaction mais il faut parfois dépasser la simple réaction initiale pour aller plus loin et trouver d'autres plaisirs procurés par l'art au delà de l'esthétique: spirituel, ludique, intellectuel,etc.

faut-il s'arrêter à ce que l'on trouve "beau" et disqualifier ce qui n'est pas communément reconnu comme beau (le joli)? Et qu'en est-il des individus, c'est pareil?

Pour moi cette oeuvre est très fortement chargée d'un contenu purement chrétien, presque une oeuvre d'évangélisation et je comprends tout à fait que mgr di falco l'ait exposée dans une cathédrale.
Elle ne me plaît pas d'un point de vue esthétique (on est dans une représentation sulpicienne hyper classique), ce qui me plait (avec les réserves que j'ai exprimées) c'est le message caché et l'ambigüité des réactions qu'elle suscite.


Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Le Christ sur une chaise électrique, Diocèse de Gap   Ven 22 Oct 2010, 14:47

FB a écrit:


Enfin, pour répondre à Arc en ciel, je dirais qu'il parle de son (absence d') émotion esthétique face à la sculpture, c'est tout à fait légitime, et sur ce simple plan je partage même cette réaction mais il faut parfois dépasser la simple réaction initiale pour aller plus loin et trouver d'autres plaisirs procurés par l'art au delà de l'esthétique: spirituel, ludique, intellectuel,etc.

faut-il s'arrêter à ce que l'on trouve "beau" et disqualifier ce qui n'est pas communément reconnu comme beau (le joli)? Et qu'en est-il des individus, c'est pareil?

Pour moi cette oeuvre est très fortement chargée d'un contenu purement chrétien, presque une oeuvre d'évangélisation et je comprends tout à fait que mgr di falco l'ait exposée dans une cathédrale.
Elle ne me plaît pas d'un point de vue esthétique (on est dans une représentation sulpicienne hyper classique), ce qui me plait (avec les réserves que j'ai exprimées) c'est le message caché et l'ambigüité des réactions qu'elle suscite.



Je trouve très beau que cette oeuvre t'ai "parlé".
Je ne m'attache pas à une beauté d'une oeuvre pour la beauté ou à tout ce qui peut me paraître laid.
Dans la beauté (ou la laideur) d'une oeuvre, ce que j'aime, c'est qu'elle me parle au-delà de ce que mes yeux voient.

Dans cette oeuvre du Christ sur une chaise électrique, il n'y a eu, pour moi, aucune résonnance.

Je suis, au contraire, et m'en réjouis, que cette oeuvre ai été "perçue" et a "parlé" à beaucoup de visiteurs. cheers


Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Le Christ sur une chaise électrique, Diocèse de Gap   Ven 22 Oct 2010, 14:50

Bonjour FB,
Bienvenue sur ce forum. :hello:

FB a écrit:


Enfin, pour répondre à Arc en ciel, je dirais qu'il parle de son (absence d') émotion esthétique face à la sculpture, c'est tout à fait légitime, et sur ce simple plan je partage même cette réaction mais il faut parfois dépasser la simple réaction initiale pour aller plus loin et trouver d'autres plaisirs procurés par l'art au delà de l'esthétique: spirituel, ludique, intellectuel,etc.

faut-il s'arrêter à ce que l'on trouve "beau" et disqualifier ce qui n'est pas communément reconnu comme beau (le joli)? Et qu'en est-il des individus, c'est pareil?

Question difficile. Pour la prendre à l'envers peut on comparer une personne humaine à une oeuvre d'art? A une statue ou aux oeuvres de Marcel Duchamp? Peut on aimer une personne humaine comme on aime une oeuvre d'art?

Pour moi cette oeuvre est très fortement chargée d'un contenu purement chrétien, presque une oeuvre d'évangélisation et je comprends tout à fait que mgr di falco l'ait exposée dans une cathédrale.
Elle ne me plaît pas d'un point de vue esthétique (on est dans une représentation sulpicienne hyper classique), ce qui me plait (avec les réserves que j'ai exprimées) c'est le message caché et l'ambigüité des réactions qu'elle suscite.

Purement chrétien, je ne pense pas que cela soit possible. Jésus étant un homme ayant vécu il y a 2000 ans, cela concerne aussi l'homme abandonné, délaissé, humilié, laissé pour compte, victime de la barbarie des hommes, des injustices humaines. Sans s'appuyer sur la foi, ne voyons nous pas cela autour de nous?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Marlil



Messages : 16
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Le Christ sur une chaise électrique, Diocèse de Gap   Ven 22 Oct 2010, 16:27

Merci à F.B. En tant qu'artiste, il a su magnifiquement "décrypter" le symbolisme de l'oeuvre, et je suis tout à fait d'accord avec lui. Oui, le Christ supplicié est l'éternelle victime, l'Agneau de Dieu muet qui s'identifie à toutes victimes, quels que soient les modes de torture, de plus en plus raffinés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Christ sur une chaise électrique, Diocèse de Gap   Ven 22 Oct 2010, 16:30

Merci
Revenir en haut Aller en bas
FB



Messages : 11
Inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: Le Christ sur une chaise électrique, Diocèse de Gap   Ven 22 Oct 2010, 17:51

Arc en ciel: Je ne peux pas dire que cette oeuvre m'ait parlé au sens que je comprends dans ta remarque, c'est le hasard si je suis arrivé dans ce forum et ce sont les réactions qui s'y trouvaient qui m'ont fait réfléchir au sens de cette oeuvre et ont motivé mon message.
D'un point de vue spirituel cette oeuvre ne m'apporte rien à titre personnel, elle ne réveille rien en moi mais de par ma culture religieuse catholique ce décryptage m'est apparu cohérent.

Je pense que c'est une oeuvre apte à conforter un chrétien dans sa foi mais honnêtement et en règle générale je doute de la capacité d'une oeuvre d'art à remettre dans le droit chemin les brebis égarées.

Paco: "...peut on comparer une personne humaine à une oeuvre d'art?"
Non je ne le pense pas, en revanche je pense que l'appréhension que nous avons des choses et des humains est moins dissemblable que les choses elles-mêmes. Dit autrement nous sommes conscient qu'un humain n'est pas un objet mais instinctivement nous réagissons en premier lieu sur l'apparence avec des critères comparables.
On est attiré par le beau et le "laid" est repoussant, et cette première réaction souvent empêche de dépasser l'apparence, la surface des choses fait comme un écran sur les niveaux plus profonds.

"Peut on aimer une personne humaine comme on aime une oeuvre d'art?"
Oui et non.
Oui, au niveau de l'éros, du désir, de l'attirance, de l'envie de possession.
Ca c'est l'amour de soi, pour soi, l'autre devient objet de désir et en ce sens c'est comparable.

Non au niveau de l'agapé bien sûr, l'amour désintéressé et inconditionnel ne peut avoir de sens face à un objet matériel et je pense que c'est ce sens du verbe aimer tu as employé.


Marlil: ce que tu en dis illustre très bien l'écho que j'évoquais.

Je ne m'attendais à intervenir sur un forum tel que le votre mais je vous remercie en tout cas pour votre accueil et vos réactions à mon intervention.



Revenir en haut Aller en bas
 
Le Christ sur une chaise électrique, Diocèse de Gap
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le Christ sur une chaise électrique, Diocèse de Gap
» Jésus-Christ sur une chaise électrique
» Mgr Di Falco critique le pape et installe un Christ à la chaise électrique
» chaise électrique
» Le Visage du Christ apparaît sur un coussin de chaise dans une église !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: