DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le Serviteur des serviteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Serviteur des serviteurs   Mar 07 Avr 2009, 17:44

Mardi Saint - Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean
13, 21-33 et 36-38


Ayant dit cela, Jésus fut troublé en son esprit et il attesta : "En vérité, en vérité, je vous le dis, l'un de vous me livrera."
Les disciples se regardaient les uns les autres, ne sachant de qui il parlait.
Un de ses disciples, celui que Jésus aimait, se trouvait à table tout contre Jésus.
Simon-Pierre lui fait signe et lui dit : "Demande quel est celui dont il parle."
Celui-ci, se penchant alors vers la poitrine de Jésus, lui dit : "Seigneur, qui est-ce?"
Jésus répond : "C'est celui à qui je donnerai la bouchée que je vais tremper." Trempant alors la bouchée, il la prend et la donne à Judas, fils de Simon Iscariote.
Après la bouchée, alors Satan entra en lui. Jésus lui dit donc : "Ce que tu fais, fais-le vite."
Mais cela, aucun parmi les convives ne comprit pourquoi il le lui disait.
Comme Judas tenait la bourse, certains pensaient que Jésus voulait lui dire : "Achète ce dont nous avons besoin pour la fête", ou qu'il donnât quelque chose aux pauvres.
Aussitôt la bouchée prise, il sortit ; il faisait nuit.
Quand il fut sorti, Jésus dit : "Maintenant le Fils de l'homme a été glorifié et Dieu a été glorifié en lui.
Si Dieu a été glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera en lui-même et c'est aussitôt qu'il le glorifiera.
Petits enfants, c'est pour peu de temps que je suis encore avec vous. Vous me chercherez, et comme je l'ai dit aux Juifs : où je vais, vous ne pouvez venir, à vous aussi je le dis à présent.

Simon-Pierre lui dit : "Seigneur, où vas-tu?" Jésus lui répondit : "Où je vais, tu ne peux pas me suivre maintenant ; mais tu me suivras plus tard."
Pierre lui dit : "Pourquoi ne puis-je pas te suivre à présent? Je donnerai ma vie pour toi."
Jean 13, 38 Jésus répond : "Tu donneras ta vie pour moi? En vérité, en vérité, je te le dis, le coq ne chantera pas que tu ne m'aies renié trois fois.



Certes, ces passages de l’Évangile selon saint Jean sont particulièrement intenses ; parce qu’ils constituent le moment où se « noue » le drame de la Passion, parce que le Christ a délibérément accepté ses souffrances, qu’Il est allé au-devant de celles-ci... Par un Amour Incomparable et inconcevable envers tous les hommes.
À preuve la bouchée de pain qu’Il trempe et donne Lui-même à Judas. Telle est la Sainte Volonté de Dieu : « Après la bouchée, alors Satan entra en lui. »

Si Jésus est si bouleversé, c’est à cause de l’homme qui ne L’accueille pas comme l’Envoyé du Père (Jn 13, 20), l’homme qui refuse la Divine Miséricorde - Judas se pendra, incapable de croire en l’Amour qui embrasse toute notre noirceur pour la rendre plus blanche que neige !! (Ainsi de la Transfiguration du Christ-Jésus au Thabor)
« Il faisait nuit », dit l’Évangile, et le traître oeuvre dans l’ombre, dans les ténèbres qui fuient la Lumière de la vérité :

« Celui qui aime son frère demeure dans la lumière et il n'y a en lui aucune occasion de chute.
Mais celui qui hait son frère est dans les ténèbres, il marche dans les ténèbres, il ne sait où il va, parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux. » 1 Jn 2, 10-11


Jésus ne pleure pas sur Lui-même mais sur l’Amour que les hommes n’ont pas accueilli en leur coeur :

« Le Verbe était la lumière véritable, qui éclaire tout homme ; il venait dans le monde.
Il était dans le monde, et le monde fut par lui, et le monde ne l'a pas reconnu.
Il est venu chez lui, et les siens ne l'ont pas accueilli. » Jn 1, 9-11


Le traître est celui qui donne, qui vend son semblable, qui le livre en le monnayant comme un objet, une marchandise. Où est l’Amour dans tout cela ? Le traître est esclave de sa concupiscence, de son attachement à l’argent et aux idoles de ce monde..., pourtant éphémères !
Le trésorier des Douze aime trop l’argent pour aimer son Maître ; « où est ton trésor, là sera aussi ton coeur. » Il s’enchaîne à « ce qui ne rassasie pas vraiment », parce que seul l’Amour de Miséricorde comble le coeur de l’homme...

Ce Mystère d’Amour si grand, aucun disciple ne peut le comprendre, en embrasser toute la splendeur de la démesure ! Leur coeur ne s’est pas encore élargi à sa dimension, ils ne Le contiendront qu’après l’envoi de l’Esprit Saint :

« Ainsi vous recevrez la force de comprendre, avec tous les saints, ce qu'est la Largeur, la Longueur, la Hauteur et la Profondeur,
vous connaîtrez l'amour du Christ qui surpasse toute connaissance, et vous entrerez par votre plénitude dans toute la Plénitude de Dieu. » Ep 3, 18-19


« Ce que tu fais, fais-le vite ! » Jésus a hâte de glorifier son Père en donnant sa propre vie... Que sa Volonté soit faite !! Que son Règne advienne !

« Maintenant le Fils de l'homme a été glorifié et Dieu a été glorifié en lui.
Si Dieu a été glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera en lui-même et c'est aussitôt qu'il le glorifiera. »


Admirable et Ineffable Bienheureuse Trinité de Dieu ! Le Verbe S’est fait chair et a donné sa vie pour tous, c’est pourquoi le Père Le glorifie, par l’obéissance de sa Sainteté extrême :

« Au cours d'un repas, alors que déjà le diable avait mis au coeur de Judas Iscariote, fils de Simon, le dessein de le livrer,
sachant que le Père lui avait tout remis entre les mains et qu'il était venu de Dieu et qu'il s'en allait vers Dieu,
il se lève de table, dépose ses vêtements, et prenant un linge, il s'en ceignit.
Puis il met de l'eau dans un bassin et il commença à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge dont il était ceint. » Jn 13, 2-5


L’Incomparable Amour du Christ qui Se fait petit avec les petits, Serviteur des serviteurs, Homme parmi les hommes, est réellement le dernier
« instantané » que le Seigneur nous ait laissé de sa vie : un enseignement d’humilité et de compassion les uns envers les autres :

« Je vous donne un commandement nouveau : vous aimer les uns les autres ; comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres.
A ceci tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l'amour les uns pour les autres. » Jn 13, 34-35


Ce commandement est au coeur de notre fidélité à notre foi.
« Si nous disons que nous sommes en communion avec lui alors que nous marchons dans les ténèbres, nous mentons, nous ne faisons pas la vérité.
Mais si nous marchons dans la lumière comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus, son Fils, nous purifie de tout péché. » 1 Jn 1, 6-7


Si en toute chose, nous ne nous reconnaissons pas comme moins méritant et moins digne que notre frère, nous ne pourrons atteindre le sommet de la Croix – le Coeur du Christ !

« ...étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la Vie, et il en est peu qui le trouvent. » Mt 7, 14

« Où je vais, vous ne pouvez venir. » (aussi Jn 8, 21)

Seule l’Humilité parfaite pouvait affronter les forces du mal. Contrairement à ce que pensaient les Juifs, Jésus ne va pas se donner la mort, mais accepter de la subir en donnant sa vie – sa Vie !! Jésus va jusqu’au bout de l’Amour, aucun homme ne pouvait nous Sauver ; Dieu seul est Miséricorde envers les pécheurs... qui L’ont pourtant crucifié à la place d’un assassin ! On a libéré ce dernier, et on s’est saisi de l’Innocent. Folie des hommes !! Et plus grande folie de Dieu encore !... Sad I love you

« En effet le Dieu qui a dit : "Que des ténèbres resplendisse la lumière", est Celui qui a resplendi dans nos coeurs, pour faire briller la connaissance de la gloire de Dieu, qui est sur la face du Christ. » sunny 2 Co 4, 6
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le Serviteur des serviteurs   Mar 07 Avr 2009, 19:14

Serviteur des serviteurs....Je me présenterai donc comme serrepièrre;éponge ,chiffon....

et cela est vérité
Revenir en haut Aller en bas
vivredamour



Féminin Messages : 28
Inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le Serviteur des serviteurs   Mar 07 Avr 2009, 21:26

Bonsoir Enlui,

L'humilité, ce n'est pas de se présenter comme une serpillère devant Dieu!
L'humilité c'est de se savoir capable du pire (en se regardant soi-même) et pourtant capable du meilleur (en le regardant Lui!)
.... et nous sommes appelés à quitter nos regards sur nous- même pour ne regarder que LUI!

La plus humble, celle qui l'a contemplé toute sa vie et qui le contemple encore, Il l'a faite Mère de Dieu! (et servante de tous)
Ca ça devrait ouvrir grand les fenêtres de nos âmes!

Se suicider est la portée de tous!...mourir à soi-même, en revanche... C'est pourtant à cela qu'on est appelés!
Mourir à soi même pour enfin commencer à VIVRE!

Vivredamour
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le Serviteur des serviteurs   Mar 07 Avr 2009, 23:14

Je parlais du prochain être serviteur du prochain...

pour notre Dieu il faut être muni de casque et bouclier et épée le minimum quoi!
Revenir en haut Aller en bas
vivredamour



Féminin Messages : 28
Inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le Serviteur des serviteurs   Mar 07 Avr 2009, 23:48

Non, Enlui,

Le minimum, c'est AUSSI:

la ceinture de la Vérité,
la cuirasse de la Justice
ET
les chaussures de la Paix! (Ep6)

Sinon on n'est que des soldats inaccomplis et des serviteurs inutiles

PAIX!

Vivredamour
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le Serviteur des serviteurs   Mar 07 Avr 2009, 23:56

Oui voila je crois nous avons tout de l'armure

Merci

Les chaussures, je n'ai jamais bien compris...qu'ils sont beaux les pieds qui annoncent la bonne nouvelle ....
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le Serviteur des serviteurs   Mer 08 Avr 2009, 05:47

C’est la Pâque de l’Eternel

Quand vous la mangerez, vous aurez vos reins ceints, vos souliers aux pieds, et votre bâton à la main; Que vos reins soient ceints, et vos lampes allumées.

Car comme on attache la ceinture aux reins d’un homme ainsi je m’étais attaché toute la maison d’Israël

Je passai près de toi, je te regardai, et voici, ton temps était là, le temps des amours.
Le roi dit:suis donc mon conseil: achète chez moi de l’or purifié au feu pour t’enrichir; des habits blancs pour t’en revêtir et cacher la honte de ta nudité

Prenant la parole, celui-ci parla en ces termes à ceux qui se tenaient devant lui: Enlevez-lui ses habits sales et revêtez-le d’habits somptueux;

Je suis celui qui sonde les reins et les coeurs

ayez à vos reins la vérité pour ceinture et ceignez les reins de votre entendement


je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement?

Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement? Considérez comment croissent les lis des champs: cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux.
Si Dieu revêt ainsi l’herbe des champs, ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison?

Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Leurs toiles ne servent point à faire un vêtement, Et ils ne peuvent se couvrir de leur ouvrage; Leurs oeuvres sont des oeuvres d’iniquité

Votre Père céleste sait que vous en avez besoin.Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux.


Supposez, en effet, qu’il entre dans votre assemblée un homme avec un anneau d’or et un habit magnifique, et qu’il y entre aussi un pauvre misérablement vêtu; si, tournant vos regards vers celui qui porte l’habit magnifique, vous lui dites: Toi, assieds-toi ici à cette place d’honneur! et si vous dites au pauvre: Toi, tiens-toi là debout!,ne faites-vous pas en vous-mêmes une distinction, et ne jugez-vous pas sous l’inspiration de pensées mauvaises?

Ecoutez, mes frères bien-aimés: Dieu n’a-t-il pas choisi les pauvres aux yeux du monde, pour qu’ils soient riches en la foi, et héritiers du royaume qu’il a promis à ceux qui l’aiment?
Car dit Jesus:j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli; j’étais nu, et vous m’avez vêtu; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi.


Car tandis que nous sommes dans cette tente, nous gémissons, accablés, parce que nous voulons, non pas nous dépouiller, mais nous revêtir, afin que ce qui est mortel soit englouti par la vie. si du moins nous sommes trouvés vêtus et non pas nus
afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux.

Otez les dieux étrangers qui sont au milieu de vous,
Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.
Purifiez-vous et changez vos vêtements.
Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d’entrailles de miséricorde, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience.

Mais par-dessus toutes ces choses revêtez-vous de la charité, qui est le lien de la perfection.

Revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ

Heureux celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin qu’il ne marche pas nu et qu’on ne voie pas sa honte!

Quelques-uns n’ont pas souillé leurs vêtements; ils m’accompagneront, en blanc, car ils en sont dignes

Qu’il revête la benediction comme son vêtement, Qu’elle pénètre comme de l’eau dans son intérieur, Comme de l’huile dans ses os! Qu’elle lui serve de vêtement pour se couvrir, De ceinture dont il soit toujours ceint!
Le vainqueur sera donc revêtu de blanc;
et son nom, je ne l’effacerai pas du livre de vie,


Allez donc aux départs des chemins
conviez aux noces tous ceux que vous pourrez trouver. Pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, Une huile de joie au lieu du deuil, Un vêtement de louange au lieu d’un esprit abattu
Ces serviteurs ramassèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, les mauvais comme les bons

il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l’agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains.

Ils poussaient des cris, jetaient leurs vêtements, lançaient de la poussière en l’air.

Tous, nous étions comme des êtres impurs, et nos bonnes actions comme du linge souillé.
Tous, nous nous flétrissons comme des feuilles mortes, et nos fautes nous emportent comme le vent.


Une robe blanche fut donnée à chacun d’eux
et la salle de noces fut remplie de convives

J’étendis sur toi le pan de ma robe, je couvris ta nudité, je te jurai fidélité, je fis alliance avec toi, dit le Seigneur, l’Eternel, et tu fus à moi. j’ai enlevé de dessus toi ton iniquité.et je te revêts d’habits de fête

Vite, apportez la plus belle robe et l’en revêtez, mettez-lui un anneau au doigt et des chaussures aux pieds.Comme la fiancée se pare de ses joyaux

Mon âme sera ravie d’allégresse en mon Dieu; Car il m’a revêtu des vêtements du salut, Il m’a couvert du manteau de la délivrance,

Comme le fiancé s’orne d’un diadème, ,voici les noces de l’Agneau,

Sa tête est d’or, et d’un or pur; ses boucles sont des palmes, noires comme le corbeau.
Ses yeux sont des colombes, au bord des cours d’eau se baignant dans le lait.
Ses joues sont des massifs parfumés.
Ses lèvres sont des lis
Ses mains sont des globes d’or, garnis de pierres de Tarsis.
Son ventre est une masse d’ivoire, couverte de saphirs.
Ses jambes sont des colonnes d’albâtre, posées sur des bases d’or pur.
Son aspect est celui du Liban, sans rival comme les cèdres.
Ses discours sont la suavité même, et tout en lui n’est que charme.
Tel est mon bien-aimé, tel est mon époux.


et son épouse s’est faite belle: on lui a donné de se vêtir de lin d’une blancheur éclatante

le lin, c’est en effet les bonnes actions des saints. ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l’agneau
Puis il me dit: Écris: Heureux les gens invités au festin de noce de l’Agneau.

il fut transfiguré devant eux: son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière

Maintenant, Eternel Dieu, lève-toi, viens à ton lieu de repos, toi et l’arche de ta majesté! Que tes sacrificateurs, Eternel Dieu, soient revêtus de salut, et que tes bien-aimés jouissent du bonheur!
____________________________________________________________



Simon Pierre était nu,mit son vêtement et sa ceinture et se jeta dans la mer,dès qu’il eut entendu que c’était le Seigneur
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le Serviteur des serviteurs   Mer 08 Avr 2009, 08:27

Enlui a écrit:
Serviteur des serviteurs....Je me présenterai donc comme serrepièrre;éponge ,chiffon....

et cela est vérité

Non, Enlui.

Jésus n'a pas demandé à ce qu'on devienne une serpillère entre les mains de son prochain, ou une éponge, ou un chiffon. Jésus ne nous envoie pas pour être un article ménager ; il ne nous envoie pas pour être embauché pour servir à faire le ménage. Il nous envoie annoncer la bonne nouvelle de la rémission du péché et de la résurrection en préparation pour nous, par le Pain de Vie.

Jésus nous envoie apporter l'invitation que son Père adresse à tous les hommes, en leur demandant de venir dans son Royaume, pour célébrer les noces de son Fils.

A la limite, que nous soyons le tapis volant qui va les ramener vers la salle de noce, je veux bien, mais que nous devenions leur serpillière, alors là, non. Moi je veux bien être le paillasson pour leur âme, sur lequelle ils vont se débarasser de leur péché, oui ; mais être le chiffon avec lequel il vont essuyer la poussière qui se trouve sur leurs meubles, alors là,NON. Je n'ai pas été envoyé pour sauver les meubles, mais pour sauver, avec Jésus, ceux vers lesquels il m'envoie.

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Serviteur des serviteurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Serviteur des serviteurs
» La simplicité ne s'invente pas. (Le pape François se fait en vérité le serviteur des serviteurs de Dieu)
» Les serviteurs de Jésus et de Marie
» Les Serviteurs des Pauvres du Tiers-Monde
» Serviteur inutile...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: