DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Ven 27 Mar 2009, 06:54

Qui était vraiment Mahomet ?

par Djinn Al Nader

Les débuts de Mahomet

Mahomet est probablement né en 570 à la Mecque dans une riche famille de la tribu des Quraychites. Son père s’appelait Abd Allah, Allah étant un nom répandu à l’époque parmi les arabes. Devenu très tôt orphelin, il est élevé par son oncle Abu Talib qui l’emmène lors d’expéditions commerciales en Syrie. Le jeune Mahomet rencontra là-bas de nombreux juifs qui l’influencèrent de manière déterminante dans ses conceptions monothéistes. Parallèlement, il se mit au service d’une riche veuve, Khadija, avant de l’épouser. Son sens de la réussite sociale s’affirme donc assez tôt, comme le prouve ce mariage de raison qui lui permit de jouir d’une situation honorable.

Selon l’Islam, Mahomet commença à avoir des visions au Mont Hira, de sorte qu’il fut convaincu que Dieu l’avait choisi pour servir de messager. Il révéla publiquement ses visions en 613 aux mecquois. Les riches marchands de la ville s’opposèrent à Mahomet, à cause de ses premiers succès et de ses critiques véhémentes contre leur mode de vie. Mais pour tenter de se concilier leur bonne grâce, Mahomet admet que les divinités païennes de la Mecque pouvaient intercéder auprès de Dieu. Cette concession théologique dénote déjà l’opportunisme religieux de Mahomet qui, devant une situation politique délicate, n’hésite pas à nuancer ses principes monothéistes. Ce n’est que plus tard qu’il condamna ses anciennes paroles rejetées au statut de Versets Sataniques, selon at Tabari et Ibn Sad. Durant sa phase mecquoise en effet, une modération relative caractérise ses prises de positions religieuses et politiques.

Après la mort de son oncle Abu Talib et de sa femme Khadija, sa situation à la Mecque s’empira. L’élément décisif fut la rencontre avec un groupe d’habitants de Médine qui s’allièrent à lui pour régler certains de leurs problèmes politiques. Ils se convertirent au monothéisme affirmé par Mahomet, puis s’en retournèrent à Médine. Un groupe plus important de médinois s’allièrent ensuite avec Mahomet, de sorte que ce dernier quitta finalement la Mecque pour Médine en 622. Cette période correspond à l’Hégire, ou début de l’ère islamique. Pour un musulman, cette date constitue le point de départ d’une période prometteuse, mais pour Mahomet, elle signifie le début d’un radicalisme politique qui ira crescendo durant sa phase médinoise.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Ven 27 Mar 2009, 06:54

La radicalisation médinoise

Arrivé à Médine, Mahomet rassembla ses partisans médinois et mecquois sous une même communauté, l’ouma. Il rédigea un document appelé Constitution de Médine où il appela à la guerre sainte. Après six mois à Médine, il lança des raids pour capturer des caravanes mecquoises allant en Syrie. Il attaqua notamment une caravane durant le mois sacré des païens, s’appropriant un cinquième du butin. Cette violation du mois sacré scandalisa les médinois, mais Mahomet réussit à se concilier de nouveau leur confiance.

Entre-temps, les relations avec les juifs devinrent de plus en plus difficiles. Précisons qu’à l’époque, Médine était occupé par huit clans arabes et trois clans juifs. A ses débuts Mahomet gardaient en haute estime les juifs, eux dont il devait tout sur le plan religieux. Des juifs appartenaient probablement à son entourage, peut-être des samaritains. Mais justement, comme il s’attendait à ce que les juifs fussent les premiers à accueillir favorablement son message monothéiste à Médine, il fut rapidement déçu par leur méfiance et leur frilosité. En effet, les juifs ne le recevaient pas comme leur prophète. Au comble de l’amertume, il se détourna du judaïsme et développa une religion qui tira désormais sa source mystique d’Abraham, et non plus de Moïse. Le divorce avec le judaïsme était consommé.

En 624, il se lança dans une attaque contre une caravane mecquoise à Badr. Préalablement informés des plans de Mahomet, les mecquois tentèrent de l’écraser avec des troupes supérieures en nombre, mais les musulmans finirent tout de même par les mettre en déroute. Ce succès, connu sous le nom de victoire de la bataille de Badr, contribua au prestige de Mahomet, bien qu’une vulgaire histoire de razzia et de pillage en fut à l’origine. Parmi les prisonniers se trouvait un dénommé Al Nadr qui s’était autrefois illustré en se moquant du prophète à la Mecque. Ivre de vengeance, Mahomet en profita pour l’exécuter, et Al Nadr devint la première victime connue du djihad.

Une année après toutefois, les mecquois tinrent leur vengeance en battant les musulmans à la bataille d’Ohod. Cette première défaite de l’Islam ébranla l’esprit de nombreux croyants, mais Mahomet détourna le sens de cette défaite en imaginant qu’Allah avait voulu mettre à l’épreuve les croyants.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Ven 27 Mar 2009, 06:55

L’extermination des juifs

Enfin les mecquois tentèrent une attaque massive contre Médine, ou « bataille du fossé » en 627. Ils assiégèrent la ville, mais durent abandonner leur entreprise à cause d’un fossé qu’ils ne purent franchir. C’est à l’issue de cette bataille que le crime le plus abject de Mahomet fut commis. Reprochant aux juifs leur trahison supposée, Mahomet ordonna l’extermination des membres mâles de la tribu des Qurayza. Emmenés par groupe de cinq, ces hommes sont tous décapités et jetés dans des fosses communes creusées par les musulmans. Toute ressemblance avec des événements récents de l’Histoire européenne du XXième ne serait que fortuite. Les femmes et les enfants sont vendus comme esclaves. Après le carnage, Mahomet prend pour concubine la belle Rayhana, veuve de l’un des suppliciés.

Après quelques ultimes escarmouches sans succès, les Koraïchites de la Mecque comprennent qu’il ne leur reste plus qu’à se soumettre. C’est chose faite par le traité d’Hodaïbiya en 629 qui autorise les musulmans à effectuer un pèlerinage l’année suivante à la Mecque. En janvier 630, Mahomet entre à la Mecque à la tête d’une armée de 10 000 hommes et sans effusion de sang. Il se rend à la Kaaba, le sanctuaire de tous les Arabes, frappe les idoles aux yeux et ordonne de les détruire avant de retourner à Médine. Enfin en mars 632, peu avant de mourir, le Prophète accomplit un pèlerinage de trois jours à la Kaaba débarrassée de ses idoles. Il recommande alors à ses fidèles d’accomplir au moins une fois dans leur vie ce pèlerinage.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Ven 27 Mar 2009, 06:55

Les meurtres personnels de Mahomet

A ses débuts mecquois, Mahomet prêchait une religion relativement pacifique, axant son message sur la foi et sur la rédemption. Cette phase de modération correspondait-elle réellement à son état d’esprit, ou bien ne traduisait-elle surtout que sa prudence politique, lui qui devait se confronter à l’hostilité des puissants marchands de la Mecque ? N’en déplaise aux admirateurs de l’Islam, la seconde hypothèse reste la plus logique et la plus rationnelle. Car sitôt échappé à Médine au milieu de ses partisans, Mahomet commis nombre de meurtres politiques ou personnels d’une cruauté parfois insoutenable.

Nous avons vu qu’à l’issue de la bataille de Badr, il fit exécuter Al Nadr dont il n’appréciait guère les plaisanteries. Comme on lui jetait la tête d’un autre prisonnier décapité, Mahomet s’écria : « Cela m’est plus agréable que le plus beau chameau de toute l’Arabie ». Une telle formule se passe naturellement de commentaire. Puis Ocba fit les frais de la nouvelle religion crée par Mahomet, cette religion censée louer un dieu miséricordieux, selon un passage de la Biographie du Prophète :

« Deux jours plus tard (…) Ocba fut renvoyé pour être exécuté. Il tenta de protester et demanda pourquoi il devait être traité avec plus de rigueur que les autres captifs. « En raison de ton inimité avec Allah et son prophète », répondit Mahomet. « Et ma petite fille ! cria Ocba dans l’amertume de son âme, qui prendra soin d’elle ? ». « Les feux de l’enfer ! » s’exclama le prophète. Et à cet instant, la victime fut fendue jusqu’aux pieds. « Misérable que tu es ! » continua-t-il, « et persécuteur ! Mécréant qui ne crois ni en Allah, ni en son prophète, ni en son livre ! Je remercie le seigneur qui t’as tué, et ainsi a consolé mes yeux ».

On remarquera que le seul reproche que Mahomet formule pour justifier le meurtre d’Ocba, c’est son impiété. Ocba n’était ni un bourreau des premiers musulmans, ni un meurtrier sanguinaire. Il mourut pour la simple et bonne raison qu’il refusa l’Islam, fidèlement à ses convictions personnelles.

Ces assassinats troublèrent cependant quelques âmes sensibles, puisque le prophète trouva le moyen de se justifier par une nouvelle révélation : « Il n’appartient pas au prophète de faire des captifs, tant que, sur Terre, il n’a pas complètement vaincu les incrédules » (s.8, v.67).

Mais Mahomet assassine aussi des femmes. La poétesse Asma bint Marwan avait composé des vers contre cet étranger de Mahomet dont la nouvelle religion l’indignait. Apprenant ses dires un peu trop injurieux à son goût, Mahomet questionna : « N’y aurait-il donc personne pour me débarrasser de la fille de Marwan ? » Un serviteur zélé de Mahomet se porta volontaire en assassinant la malheureuse dans son lit. Lorsque ce serviteur exprima ses craintes quant à la réprobation possible d’Allah devant ce meurtre, preuve que les remords étaient parfois supérieurs dans le cœur de ses guerriers que dans le sien, Mahomet le rassura en lui disant que « même deux chèvres ne se disputeraient pas pour cela ». D’autres poètes suivirent sur la liste noire des assassinés, tel Abu Afak, lui qui avait osé critiquer le prophète.

Mahomet ordonna également le meurtre de Kab ibn al-Ashraf, fils de femme juive, qui tenta de mobiliser les foules mecquoises contre le prophète. Se faisant passer pour un ami, des partisans musulmans l’assassinèrent durant la nuit, près d’une cascade. On remarquera la tromperie qui précéda cet acte odieux, preuve que Mahomet n’obéissait pas toujours au code de l’honneur dès qu’il s’agit de sa personne. Au contraire, il félicita ses serviteurs qui jetèrent à ses pieds la tête coupée de Kab. Au milieu des assassinats qui touchèrent ensuite nombre de juifs, un homme s’écria même, voyant le meurtre d’un juif tué par son ancien ami musulman, que « une religion qui pousse à faire cela est certainement merveilleuse ! ».
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Ven 27 Mar 2009, 06:55

Mahomet et les femmes

Avant son entrée en politique, Mahomet n’eut que la riche Khadija comme épouse, son aînée de quinze ans. Aucun de ses enfants de sexe mâle ne survit, ce qui, dans la société bédouine, est un signe d’impuissance (abtar) et d’opprobre. Il est certain que cette descendance exclusivement femelle fut mal ressentie par Mahomet, et que ce dernier, les premiers succès aidant, chercha à placer nombre d’épouses et de concubines dans son lit.

Certes, la société arabe païenne pré-islamique autorisait la polygamie, mais il faut bien garder en esprit que Mahomet se revendiquait comme un monothéiste proche des juifs, non comme un païen. D’ailleurs Mahomet rejetait de nombreuses coutumes païennes, telles les "flèches du sort" citées dans le Coran (s.5, v.92), et avait adopté les mœurs juives de l’époque, ainsi leurs interdits alimentaires (s.5, v.4). Or les juifs refusaient la polygamie. Par conséquent Mahomet avait probablement conscience de se contredire lui-même en admettant la polygamie, cette coutume païenne qu’il aurait dû logiquement haïr, et son entourage d’origine juive devait s’en étonner. Pour régler ce petit problème diplomatique, une autorisation spéciale fut gracieusement accordée par Allah à Mahomet pour que ce dernier puisse épouser plusieurs femmes. Aussi de nombreuses femmes passèrent dans sa couche, parfois contre leur gré comme Marie, la captive copte.

Concernant le sexe, Mahomet ne connaissait ni règles ni contraintes. En effet, même si la plupart de ses mariages répondaient à un intérêt politique pour se concilier des alliances avec d’autres clans, le pouvoir de son seul désir s’exprima en de maintes occasions, comme l’illustre son aventure avec Zainab, la femme de son propre fils adoptif Zaid. Pour se justifier contre toute accusation d’inceste, Mahomet inventa une histoire incroyable où il reçut l’ordre divin de l’épouser. Selon l’Islam, un jour qu’il aperçut Zainab, Mahomet fut ébloui par sa beauté, et tout confus il rentra chez lui. Allah, qui fait décidément bien les choses, lui demanda alors de la prendre comme épouse, sans qu’on ne sache vraiment pourquoi. Mais encore prisonnier de ses scrupules, Mahomet aurait demandé la permission à Zainab qui aurait trouvé l’idée tout à fait ingénieuse, bien évidemment, puis à son fils Zaid qui accepta joyeusement de divorcer pour répondre au désir légitime de son père…

Les penchants sexuels de Mahomet rejoignent parfois le sordide. En effet, il épousa également Aïsha quelques mois avant l’Hégire, alors que lui avait passé la cinquantaine et qu’elle-même n’avait que… 6 ans. Fort heureusement, le prophète attendit sagement ses 9 ans avant de la pénétrer sexuellement. Puis Aïsha devint l’épouse préférée de Mahomet, détail qui révèle ses goûts très intimes. Ces faits incroyables sont relatés dans l’un des textes officiels de la tradition islamique, le hâdith 67 39. Dans certains pays appliquant la charia (tel l'Iran), cette histoire scabreuse avec une fillette de 9 ans fixe l’âge légal du mariage islamique. Soulignons que si Mahomet avait créé sa religion à notre époque, toute la presse se serait déchaînée contre lui en l’accusant d’être un affreux gourou pédophile…

Contrairement à la pudeur chrétienne, l’Islam ne rejette d’ailleurs pas les joies du sexe pour le croyant tué au combat. Arrivé au paradis en effet, le combattant musulman se voit accordé de nombreuses houris « aux gros yeux », ou vierges célestes, pour son bon plaisir (*). Les fantasmes d’une copulation éternelle imprègnent jusqu’à l’esprit des terroristes islamistes qui, dans leur esprit malade, enveloppent soigneusement leurs parties génitales avant de s’exploser. Pourtant ils devraient pouvoir s’en passer, car l’Islam donne même des détails pornographiques sur les détails du pénis dont seront heureusement dotés les croyants au paradis, ainsi un phallus « lisse comme un œuf ».
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Ven 27 Mar 2009, 06:56

Conclusion

Contrairement à Jésus qui subit la condamnation des hommes avant de souffrir sur la croix, Mahomet mourut en pleine gloire terrestre, à la fois puissant et respecté par ses contemporains. Les nombreuses conquêtes militaires lui conférèrent des droits inimaginables sur des populations entières, et ses révélations divines, bien qu’arrangées pour son satisfaire ses penchants humains, lui accordèrent une autorité considérable sur les hommes. Certes, un intérêt sincère pour la religion a certainement dû guidé Mahomet, durant sa première phase à la Mecque. Mais dès qu’il comprit son indiscutable pouvoir de conviction sur ses proches, son éloquence et son charisme incontestable, Mahomet devint un puissant manipulateur des esprits au service d’une cause essentielle à ses yeux : l’unification politique des arabes sous son égide, lui le seul intermédiaire avec le divin.

Bien sûr, il est assez probable qu’il croyait réellement en l’existence du dieu monothéiste dont parlait les juifs, mais en aucun moment Mahomet ne montre un intérêt excessif pour la discussion théologique, la recherche de l’absolu ou l’approfondissement personnel de la foi. La plupart, voire la totalité de ses croyances ne sont que des récupérations compilées du judaïsme, du paganisme, du christianisme apocryphe ou encore du zoroastrisme. Rien dans l’Islam ne constitue une innovation majeure sur le plan de la spiritualité intérieure. Il n’avait pas épousé le christianisme parce qu’il avait mal saisi le concept de la Sainte-Trinité, croyant que les chrétiens croyaient réellement en trois dieux. Mahomet n’était pas un intellectuel, mais un homme pratique doué d’une intelligence déterminante. Il avait compris que l’unification des arabes passait logiquement par l’unification des dieux autrefois païens en une seule personne : Allah.

D’un point de vue historique, Mahomet fut respectivement un chef de bandits, un pilleur de caravanes, un bourreau antisémite, un pédophile, un tueur de poètes, un affabulateur, un gourou. Au lieu de rechercher le pouvoir sur soi-même ainsi que l’exigerait un véritable homme de Dieu, la recherche du pouvoir sur les autres inspira la majeure partie de ses actes et de ses paroles. Car le grand génie de Mahomet, c’est d’avoir conçu, pour la première fois de l’Histoire universelle, une religion à des fins politiques.

Djinn Al Nader

http://www.sos-islam.org/comprendre_islam/mahomet.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Ven 27 Mar 2009, 14:24

Citation :
Les riches marchands de la ville s’opposèrent à Mahomet, à cause de ses premiers succès et de ses critiques véhémentes contre leur mode de vie. Mais pour tenter de se concilier leur bonne grâce, Mahomet admet que les divinités païennes de la Mecque pouvaient intercéder auprès de Dieu.

L'idée qui veut que l'Arabie à l'époque de Mahomet était polythéiste commence à faire long feu. Les traces d'un christianisme ambiant sont nombreuses dans toute la péninsule.
Toute trace d'anciens monuments commencent par ailleurs à être systématiquement écrasés à La Mecque.

L'Islam n'est pas né de rien. Mahomet est un leader guerrier, mais porté par une idéologie bien rôdée autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28494
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Ven 27 Mar 2009, 16:23

Pour moi, Mahomet est un faux prophète, un imposteur, un pédophile, un terroriste. Je crois qu'aucun des prophètes de l'Ancien Testament n'avait de conduite comme celle de Mahomet.

L'islam est à des années-lumière du christianisme; le Christ prêchait l'amour des ennemis alors que Mahomet prêchait le meurtre des "infidèles". L'islam nie la divinité du Christ et sa mort rédemptrice. Bref, Dieu ne peut pas avoir choisi quelqu'un comme Mahomet pour prophète après avoir envoyé son Fils unique.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Ven 27 Mar 2009, 16:54

Citation :
[quote="Melchisédech"]Pour moi, Mahomet est un faux prophète, un imposteur, un pédophile, un terroriste. Je crois qu'aucun des prophètes de l'Ancien Testament n'avait de conduite comme celle de Mahomet.

Mohamed est un enfant de choeur au plan de la guerre en comparaison de Moïse et Josué, et, au plan des moeurs, de Salomon (1000 femmes) Embarassed !

Citation :
L'islam est à des années-lumière du christianisme; le Christ prêchait l'amour des ennemis alors que Mahomet prêchait le meurtre des "infidèles". L'islam nie la divinité du Christ et sa mort rédemptrice. Bref, Dieu ne peut pas avoir choisi quelqu'un comme Mahomet pour prophète après avoir envoyé son Fils unique.

Si votre foi admet que Dieu a pu bénir Moïse, alors votre intelligence pourra émettre l'hypothèse suivante :

Mohamed a tout inventé mais, après coup, Dieu a donné succès à sa religion, comme il l'avait annoncé à Abraham en Ismaël.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Ven 27 Mar 2009, 16:57

Reste à se demander si la religion de Moïse est pure invention, tout comme celle de Mahomet, ce que l'hypothèse donnée, telle qu'elle est énoncée ici, peut laisser penser.
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Ven 27 Mar 2009, 17:00

Dieu a-t-il donc uniquement "béni" Moïse?
Ou l'a-t-il inspiré?

Et si, comme je le suppose, cela revient au même pour vous, chèr Arnaud, faut-il dire alors que Dieu a "béni" Mahomet, ou tout du moins sa religion, ce qui n'est pas très éloigné de ce que vous écrivez?
Revenir en haut Aller en bas
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Ven 27 Mar 2009, 17:03

Citation :
Melchisédech a écrit:
Pour moi, Mahomet est un faux prophète, un imposteur, un pédophile, un terroriste. Je crois qu'aucun des prophètes de l'Ancien Testament n'avait de conduite comme celle de Mahomet.

Mohamed est un enfant de choeur au plan de la guerre en comparaison de Moïse et Josué, et, au plan des moeurs, de Salomon (1000 femmes) Embarassed !

Citation :
L'islam est à des années-lumière du christianisme; le Christ prêchait l'amour des ennemis alors que Mahomet prêchait le meurtre des "infidèles". L'islam nie la divinité du Christ et sa mort rédemptrice. Bref, Dieu ne peut pas avoir choisi quelqu'un comme Mahomet pour prophète après avoir envoyé son Fils unique.

Si votre foi admet que Dieu a pu bénir Moïse, alors votre intelligence pourra émettre l'hypothèse suivante :

Mohamed a tout inventé mais, après coup, Dieu a donné succès à sa religion, comme il l'avait annoncé à Abraham en Ismaël.

Salut Arnaud,


Quel dieu a donné du succès à l'islam ? Lucifer peut-être ? Si oui je suis de ton avis !

.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Antoine L.



Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Ven 27 Mar 2009, 18:28

je suis d'accord avec le moine. Il n'y a rien de bon la dedans. Lucifer derrière l'islam, pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Ven 27 Mar 2009, 18:36

(Galate 1.8-9) :

"Mais, si nous-mêmes, si un ange du ciel annonçait un évangile ( le coran ) s'écartant de celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème !

(voir 2 Corinthiens 11:13-15) :

De plus, Paul précise dans une lettre adressée à l'Église de Corinthe que Satan se présente comme un ange de lumière. Un ange a donné à Mahomet le coran. :twisted:


flower :sts: flower
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Chrysostome



Masculin Messages : 28494
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Ven 27 Mar 2009, 21:49

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
Melchisédech a écrit:
Pour moi, Mahomet est un faux prophète, un imposteur, un pédophile, un terroriste. Je crois qu'aucun des prophètes de l'Ancien Testament n'avait de conduite comme celle de Mahomet.

Mohamed est un enfant de choeur au plan de la guerre en comparaison de Moïse et Josué, et, au plan des moeurs, de Salomon (1000 femmes) Embarassed !

Citation :
L'islam est à des années-lumière du christianisme; le Christ prêchait l'amour des ennemis alors que Mahomet prêchait le meurtre des "infidèles". L'islam nie la divinité du Christ et sa mort rédemptrice. Bref, Dieu ne peut pas avoir choisi quelqu'un comme Mahomet pour prophète après avoir envoyé son Fils unique.

Si votre foi admet que Dieu a pu bénir Moïse, alors votre intelligence pourra émettre l'hypothèse suivante :

Mohamed a tout inventé mais, après coup, Dieu a donné succès à sa religion, comme il l'avait annoncé à Abraham en Ismaël.

Le Dieu de Jésus Christ ne peut pas cautionner la violence et la haine qui caractérisent l'islam. Et puis les musulmans prétendent que les juifs et les chrétiens ont déformé le message divin; cela veut-il dire que Jésus est un imposteur? Les juifs ont cru ça et l'ont condamné mais moi, je considère que Jésus est le Messie promis, le dernier prophète et le plus grand, donc quiconque venu après lui pour soi-disant "rétablir les faits" est un imposteur.
Revenir en haut Aller en bas
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Dim 29 Mar 2009, 19:08

Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: L'avenir de l'europe selon l'islam !   Dim 29 Mar 2009, 19:17

Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Dim 29 Mar 2009, 19:18

Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Les politiques et l'islam !   Dim 29 Mar 2009, 19:20

Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Lun 30 Mar 2009, 00:09

Le moine a écrit:
(Galate 1.8-9) :

"Mais, si nous-mêmes, si un ange du ciel annonçait un évangile ( le coran ) s'écartant de celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème !

(voir 2 Corinthiens 11:13-15) :

De plus, Paul précise dans une lettre adressée à l'Église de Corinthe que Satan se présente comme un ange de lumière. Un ange a donné à Mahomet le coran. :twisted:


flower :sts: flower

+1

Bien qu'athée, c'est également mon avis (déjà exprimé à de nombreuses reprises ici même ;)) :

(Hypothèse : Dieu existe...alors : )

Islam : religion(...) luciférienne Idea

On voit en effet mal, pour ne prendre que cet exemple, parlant s'il en est, l'Ange de l'Annonciation venir, six siècles plus tard, prêcher l'exact contraire de ce qu'il a annoncé à la Vierge Marie Rolling Eyes

Autre exemple, parmi moult autres (dont le principal, à mon sens : la négation du Verbe, bref de la divinité du Christ, ravalé au rang de simple prophète...je ne sais pas si l'on se rend bien compte de l'incroyable importance théologique de cette affirmation :| ), actuellement en discussion en ce moment même ici : la réfutation, la négation de la Trinité..."Allah" n'est pas 3 en 1, mais UNIQUE...lucifer est en effet unique...autre exemple : l'incroyable misogynie qui parsème TOUT le Coran, ravalant la Femme à l'état de bête...le Dragon sera vaincu par une Femme : la Sainte Vierge...etc, etc...il y en a pour des pages et des pages...tout le Coran n'est qu'une négation de la Vérité :|

...donc, l'"Ange Gabriel" du Coran ne peut être, forcément, qu'un imposteur...et je ne vois qu'un seul candidat possible : Lucifer :|

"religion" qui a de plus en plus d'emprise...jugez-en :

Mécréant a écrit:
POUR RAPPEL :

Offense à l'Islam = violation des droits de l'Homme ?
Par Yvan Eisenbach pour Guysen International News Dimanche 15 mars 2009 à 13:40

Mercredi 11 mars, le Pakistan, au nom des pays musulmans membres de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI), a présenté un projet de résolution devant le 10e Conseil des droits de l’homme des Nations Unies visant à ce que tout questionnement sur le dogme islamique soit considéré comme une violation des droits de l’homme. Le texte a pour objectif de faire taire toutes les voix dissidentes et encourager l’imposition forcée de la Sharia, la loi islamique. En d’autres termes, ce projet de résolution vise à criminaliser toute tentative de ‘diffamation de l’Islam’.

Intitulé « Combattre la diffamation des religions » le projet de résolution ne mentionne cependant que l’Islam. Selon le texte, la diffamation de l’Islam constitue « un grave affront à la dignité humaine » pouvant « inciter à la haine religieuse et à la violence ». À ce titre, il met en garde contre les « graves implications de l’islamophobie ».

Le texte dénonce aussi « l’intensification d'une campagne générale de diffamation » visant à ce que l’Islam soit « fréquemment et à tort associé à des violations des droits de l'homme et au terrorisme » ainsi que la diffusion « d’images négatives de certaines religions dans les médias ».

Revenant sur le climat de l’après 11 Septembre, le texte évoque ainsi le « contrôle sélectif sur une base ethnique ou religieuse des minorités musulmanes ». Plus récemment, l’affaire des caricatures de Mahomet en 2005 est considérée comme une source « d’inquiétude » pour les musulmans.

Pour Hillel Neuer, le directeur exécutif de ‘UN Watch’, une ONG basée à Genève mandatée pour s’assurer que l’ONU se conforme bien aux obligations qui lui incombent en matière de droits de l’homme, « la résolution menace dangereusement la liberté d’expression partout, même si elle n’est pas juridiquement contraignante ».

Il explique que si elle était adoptée, toute offense faite aux sensibilités islamiques serait bannie au motif susmentionné de « grave affront à la dignité humaine » et de violation de la liberté de religion. Les Etats-membres de l’ONU pourraient alors voir, à terme, s’éroder les garde-fous garants de la liberté d’expression présents dans leur propre « système légal et constitutionnel ».

« Il s’agit d’un texte ‘orwellien’ qui dénature le sens même des droits de l’homme, de la liberté d’expression, la liberté de religion, et marque un retour en arrière colossal pour la liberté et la démocratie dans le monde » dénonce H. Neuer.

Et d’ajouter : « Les premiers à souffrir seront les musulmans modérés dans les pays qui seront sous le coup de cette résolution, à savoir l’Iran, l’Arabie Saoudite, l’Egypte et le Pakistan, où les lois de blasphème sanctionnées par l’Etat répriment la liberté religieuse et proscrivent les conversions de musulmans à une autre religion ».

« Les prochains sur la liste de ce maccarthisme onusien seront les écrivains et les journalistes de l’Occident démocratique puisque la résolution cible les médias qui selon le texte « stéréotypent délibérément les religions, leurs adhérents et personnages sacrés’ ».

« En fin de compte, la notion même de droits de l’homme s’appliquant aux individus est en jeu. Les auteurs de cette résolution ne cherchent pas à protéger les individus de tout préjudice, mais plutôt à protéger un ensemble spécifique de croyances de toute question, de tout débat et de toute investigation critique ».

« L’expression même de ‘diffamation de la religion’ est une déformation » indique Hillel Neuer, pour qui « le concept légal de diffamation protège la renommée des individus, pas des croyances ».

Tout cela « requiert également un examen de la véracité ou de l’inexactitude des remarques récusées. C’est quelque chose sur lequel personne, et plus particulièrement à l’ONU, ne peut se prononcer ou s’engager concernant n’importe quelle religion ».

Le projet de résolution doit être soumis à adoption les 26 et 27 mars, au cours des deux derniers jours de la 10e session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Un texte sur lequel 47 Etats-membres se prononceront.

« Etant donné que les Etats islamiques dominent complètement le Conseil des droits de l’homme, avec le soutien de membres non-démocratiques tel que la Russie, la Chine et Cuba, l’adoption de cette résolution ‘orwellienne’ sera tragiquement inévitable.
Tout ce que peuvent faire les diplomates européens et américaines, c’est d’essayer de faire basculer un grand nombre de pays latino-américains dans le camp de l’opposition (à ce texte) » explique enfin Hillel Neuer.

http://www.guysen.com/articles.php?sid=9407



Mécréant a écrit:
UNITED NATIONS

Press Release

LE CONSEIL DES DROITS DE L'HOMME A CLOS LES TRAVAUX DE SA DIXIÈME SESSION
Conseil des droits de l'homme
COMMUNIQUÉ FINAL

27 mars 2009

Il a adopté 34 textes sur diverses questions relatives aux droits de l'homme, créant notamment un mandat d'expert indépendant dans le domaine des droits culturels


(extraits)

S'agissant des cinq résolutions adoptées au sujet de la situation des droits de l'homme en Palestine et dans les autres territoires arabes occupés, dont une seule a été adoptée sans vote, le Conseil demande notamment la cessation immédiate de toutes les attaques et opérations militaires israéliennes dans tout le territoire palestinien occupé comme du lancement de roquettes de fabrication artisanale par des combattants palestiniens contre le sud d'Israël. Dans une autre résolution, il prie instamment Israël de renoncer à sa politique d'implantation de colonies dans les territoires occupés. S'agissant des récentes attaques militaires israéliennes contre la bande de Gaza occupée, le Conseil a prié son Président de poursuivre ses efforts inlassables en vue de nommer la mission internationale indépendante d'établissement des faits. Le Conseil a en outre réaffirmé le droit inaliénable, permanent et absolu du peuple palestinien de disposer de lui-même. Un autre texte enfin engage Israël à renoncer à modifier le caractère physique, la composition démographique, la structure institutionnelle et le statut juridique du Golan syrien occupé.

Le Conseil a par ailleurs adopté, s'agissant de la lutte contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance qui y est associée, une résolution sur la lutte contre la diffamation des religions dans laquelle il réaffirme que la recommandation générale XV du Comité pour l'élimination de la discrimination raciale -- dans laquelle le Comité précise que l'interdiction de la diffusion de toute idée fondée sur la supériorité ou la haine raciale est compatible avec le droit à la liberté d'opinion et d'expression -- est également applicable à la question de l'incitation à la haine religieuse. Le Rapporteur spécial sur les formes contemporaines de racisme a été prié de faire rapport, à la session de septembre prochain, sur toutes les manifestations de la diffamation des religions. Dans une autre résolution, adoptée aussi par vote, le Conseil demande instamment aux États de garantir le droit de toute personne à l'éducation, au travail et à un niveau de vie suffisant ainsi que le droit de jouir du meilleur état de santé possible et de prendre part à la vie culturelle, sans discrimination fondée sur la religion ou la conviction.

Le Conseil a approuvé la feuille de route adoptée par le Comité spécial sur l'élaboration de normes complémentaires à la Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale, en tant que document-cadre devant guider tous les travaux futurs à cet égard. Une autre résolution porte sur les travaux du Groupe de cinq éminents experts indépendants chargé d'assurer le suivi de la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d'action de Durban.

(...)

Le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance qui y est associée: suivi et application de la Déclaration et du Programme d'action de Durban

Par une résolution sur la lutte contre la diffamation des religions (A/HRC/10/L.2/Rev.1), adoptée par 23 voix pour, 11 contre et 13 abstentions, le Conseil réaffirme que la recommandation générale XV du Comité pour l'élimination de la discrimination raciale, dans laquelle le Comité précise que l'interdiction de la diffusion de toute idée fondée sur la supériorité ou la haine raciale est compatible avec le droit à la liberté d'opinion et d'expression, est également applicable à la question de l'incitation à la haine religieuse. Il prie le Rapporteur spécial sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et d'intolérance qui y est associée de lui faire rapport à sa douzième session sur toutes les manifestations de la diffamation des religions, et en particulier sur les incidences graves de l'islamophobie sur la jouissance de tous les droits.

(...)

Le Conseil a ensuite adopté, par 22 voix contre une, avec 24 abstentions, une résolution (document A/HRC/10/L.34 révisé), par laquelle il condamne toutes les formes d'intolérance et de discrimination fondée sur la religion ou la conviction ainsi que les atteintes à la liberté de pensée, de conscience, de religion ou de conviction. Il demande instamment aux États de garantir, entre autres, le droit de toute personne à l'éducation, au travail et à un niveau de vie suffisant ainsi que le droit de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible et de prendre part à la vie culturelle, sans discrimination fondée sur la religion ou la conviction. Il leur demande en outre de veiller à ce que nul ne soit victime de discrimination en raison de sa religion ou de sa conviction et de prêter une attention particulière aux pratiques discriminatoires à l'égard des femmes qui sont fondées sur leur religion ou leur conviction et portent atteinte à leurs droits économiques, sociaux et culturels.

http://www.unhchr.ch/huricane/huricane.nsf/view01/43D4ADB51BB49C31C1257587001CD2EA?opendocument

On ne saurait être plus clair Idea

Autre article : http://www.bivouac-id.com/2009/03/27/onu-le-conseil-des-droits-de-lhomme-adopte-une-resolution-controversee-sur-la-diffamation-des-religions/

A noter, également, l'extrême lucidité du Saint-Siège, qui vient de réagir :

Mécréant a écrit:
Le Saint-Siège dit non à la résolution de l’ONU sur la diffamation des religions

27/03/2009 18.52.24

Le Saint Siège a voté contre la résolution sur la diffamation des religions approuvée jeudi par le Conseil de l’ONU pour les Droits de l’Homme. Selon l’observateur permanent du Saint Siège auprès des institutions des Nations Unies à Genève, un tel texte peut aboutir à des discriminations à l’égard des minorités religieuses. Cette résolution, proposée par le Pakistan au nom de la Conférence islamique, ne cite que les offenses contre l’Islam. Mgr Silvano Tomasi souligne que la reconnaissance juridique du concept abstrait de diffamation d’une religion peut être utilisée pour justifier des lois punissant le blasphème, et dans certains Etats cela donne lieu, comme on le sait, à des attaques parfois violentes contre les minorités religieuses. Pour le Saint siège, la liberté d’expression est intimement liée à la liberté religieuse. Il s’agit de trouver un équilibre entre les libertés individuelles et le respect des sentiments d’autrui. Pour y parvenir, il faut appliquer les principes contenus dans les traités internationaux. Selon certaines études, plus de 200 millions de chrétiens souffrent de discrimination aujourd’hui dans le monde. Mgr Tomasi fait valoir que l’intolérance religieuse a augmenté et que les communautés chrétiennes sont les plus touchées, non seulement dans les régions où elles sont minoritaires. Les chrétiens, qui veulent réellement vivre leur foi sont de plus en plus marginalisés dans les pays où des politiques laïcistes sont mises en place pour réduire le rôle de la religion dans la vie publique. On en parle très peu, mais c’est une réalité

http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/Articolo.asp?c=276126

http://www.libertyvox.com/phpBB/viewtopic.php?f=5&t=54&sid=7d16085beed6dff7d58cd0cd4b436eb3&start=75

Alors, si l'on tient pour acquis, dans notre hypothèse, que l'Islam est une émanation du Malin, bref sa "religion", alors, en toute logique, l'Antéchrist ne peut être que musulman, donc :

Nous savons au vu de ce qui précède, que ce n'est pas Mahomet...apparemment (je dis bien apparemment) simple instrument, que ce soit pour la transmission du message (le Coran), et la référence qu'il est devenu par la suite (sunna, sîra )...alors...

Ce sera un nouveau Saladin, qui unifiera l'ensemble du monde islamique sous sa bannière, et fera la guerre au reste de l'Humanité au nom d'"Allah" Idea

...et qu'on ne vienne pas me sortir la rivalité entre sunnites et chiites, rendant impossible une telle unification, les deux se rejoignent dans la même haine des non-musulmans, sans parler de nos amis Juifs, et, surtout, leur font la guerre :|

Deux exemples : l'Iran des mollahs (chiite) et al qaeda (sunnite) Idea

Je terminerai par cette conclusion du Père Samuel :

Citation :
Allah professe une haine éternelle envers tous les non-musulmans

A vous de conclure Rolling Eyes


Dernière édition par Mécréant-LV le Lun 30 Mar 2009, 02:08, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Lun 30 Mar 2009, 00:13

Autre point, peut-être le plus important de tous, à retenir : le point focal ultime vers lequel converge tout ce qui précède (et plus particulièrement la haine d'"Allah"), tient en un mot :

Israël.

Israël est la clé Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Aaricia



Messages : 447
Inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Lun 30 Mar 2009, 17:16

Arnaud Dumouch a écrit:

Mohamed est un enfant de choeur au plan de la guerre en comparaison de Moïse et Josué, et, au plan des moeurs, de Salomon (1000 femmes) Embarassed !


Si votre foi admet que Dieu a pu bénir Moïse, alors votre intelligence pourra émettre l'hypothèse suivante :

Mohamed a tout inventé mais, après coup, Dieu a donné succès à sa religion, comme il l'avait annoncé à Abraham en Ismaël.


N'est-ce pas pour rétablir l'amour entre les hommes que Dieu a envoyé son fils sur terre ?
Qui dit que c'est Dieu, notre Dieu incarné en Jésus, qui a donné du succès à la religion de mahomet ? Comment peux-tu affirmer cela ? Qu'est-ce qui te permet d'affirmer cela ?
Je comprends mieux pourquoi tu es écartelé entre deux pensées au sujet de l'islam ...
Revenir en haut Aller en bas
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Lun 30 Mar 2009, 18:02

Aaricia a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Mohamed est un enfant de choeur au plan de la guerre en comparaison de Moïse et Josué, et, au plan des moeurs, de Salomon (1000 femmes) Embarassed !


Si votre foi admet que Dieu a pu bénir Moïse, alors votre intelligence pourra émettre l'hypothèse suivante :

Mohamed a tout inventé mais, après coup, Dieu a donné succès à sa religion, comme il l'avait annoncé à Abraham en Ismaël.


N'est-ce pas pour rétablir l'amour entre les hommes que Dieu a envoyé son fils sur terre ?
Qui dit que c'est Dieu, notre Dieu incarné en Jésus, qui a donné du succès à la religion de mahomet ? Comment peux-tu affirmer cela ? Qu'est-ce qui te permet d'affirmer cela ?
Je comprends mieux pourquoi tu es écartelé entre deux pensées au sujet de l'islam ...


L'islam a sont succès uniquement grace à l'aide de lucifer et pas de JESUS.

JESUS est venu pour vivre cette atroce Passion par Amour pour sa création, et IL va créer une religion pour (tenter) de nous détruire ?


pukel scratch puker
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Lun 30 Mar 2009, 18:16

Citation :
IL va créer une religion pour (tenter) de nous détruire ?

En tout cas, il n'a rien fait pour empêcher Lucifer. Mr. Green

=>Théologie insuffisante (manichéenne). Car vous ne prenez pas en compte les motions du Premier Moteur dans l'histoire. ;)
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Mar 31 Mar 2009, 12:17

Aaricia a écrit:

N'est-ce pas pour rétablir l'amour entre les hommes que Dieu a envoyé son fils sur terre ?
Qui dit que c'est Dieu, notre Dieu incarné en Jésus, qui a donné du succès à la religion de mahomet ? Comment peux-tu affirmer cela ? Qu'est-ce qui te permet d'affirmer cela ?
Je comprends mieux pourquoi tu es écartelé entre deux pensées au sujet de l'islam ...

Hypothèse tout à fait personnelle:
je me demande si Arnaud n'en vient pas à cette conclusion à cause de ce que dit la Dame de Medjugorje sur l'Islam, justement.
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Mar 31 Mar 2009, 12:20

Autre hypothèse, mais qui est complémentaire:
En Islam, il est de nombreux hommes et femmes de bonne volonté et qui cherchent Dieu et la Vérité dans un réel esprit de charité et d'humilité.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Mar 31 Mar 2009, 13:32

libremax a écrit:
Autre hypothèse, mais qui est complémentaire:
En Islam, il est de nombreux hommes et femmes de bonne volonté et qui cherchent Dieu et la Vérité dans un réel esprit de charité et d'humilité.

Pour être précis : en islam, il y a de la bonne volonté, de l'humilité (pas toujours en ce moment), mais pas de charité au sens de "vertu théologale". Les musulmans nient la possibilité de cet amour d'amitié avec Dieu et se revendiquent SERVITEUR (soumis) de Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Mar 31 Mar 2009, 13:34

Je parlais de charité entre êtres humains, qui est une "porte d'entrée" à la pratique chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Mar 31 Mar 2009, 13:40

C'est vrai. Cela est réel chez eux.

Finalement, ce que tous aimeraient que les musulmans acquièrent, c'est l'humilité. Cette humilité qui pourrait venir du regard sur leur propre histoire et ses travers ?

Je crois que cela ne suffira pas.

L'expérience montre qu'on n'acquière cette humilité sociologique que par 1° Des échecs politiques (apostasie, perte de puissance), 2° puis une réflexion sur son passé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader   Mar 31 Mar 2009, 13:44

Oui; c'est l'expérience de l'Exil, pour Israël, qui a été si déterminante pour les Juifs.
L'expérience de la Chute, de Babel, de la disgrâce de Moïse et de David, du martyre des Prophètes, l'expérience de la Croix... et de nos péchés quotidiens.
Revenir en haut Aller en bas
 
Qui est vraiment Mahomet ? par Djinn Al Nader
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le diable n' est pas un djinn mais bien un ange déchu
» Qui est vraiment Mahomet ?
» Mahomet était pauvre ! Vraiment ?
» mahomet etait il vraiment illetré ?
» Qui parle dans le coran, Allah ou Mahomet ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: