DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Méditation 226: Choisir de renaître.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eric



Messages : 898
Inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Méditation 226: Choisir de renaître.   Dim 22 Mar 2009, 07:59

De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au Jugement, celui qui ne veut pas croire est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et le Jugement, le voici : quand la lumière est venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. En effet, tout homme qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne lui soient reprochées ; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient reconnues comme des œuvres de Dieu. » (Jn. 3, 14-21)

L’extrême pureté du discours de Jésus, exempt de tout superflu et qui va droit au but, donne à ces lignes une puissance et une efficacité absolues : celles du Verbe de Dieu qui transperce l’âme comme le glaive transperce le cœur.
Revenons donc un peu sur ces versets :

Le Fils a été envoyé dans le monde par le Père pour le sauver, et non pour le juger.
Car l’homme a besoin d’être sauvé, enfoncé qu’il est dans le péché. Pour cela, il lui suffit de croire, c’est-à-dire de se faire un cœur d’enfant qui lui permet de s’abreuver à la source éternelle.
Cette source inépuisable régénère alors son cœur et l’homme renait, comme Jésus le dit à Nicodème quelques versets avant.
L’homme renaît et du même coup témoigne de la lumière et devient lui-même lumière. C’est-à-dire témoin du Christ.

Si par contre il refuse de croire, il se condamne lui-même à rester dans les ténèbres, et en fait s’il ne croit pas c’est qu’il veut rester dans les ténèbres. Il fait ce choix parce qu’il se complait dans son péché et ne veut pas y renoncer.

Bien sûr, cela ne veut pas dire que ceux qui ne croient pas au Christ préfèrent les ténèbres du péché : beaucoup d’athées ou de non chrétiens sont des justes et peuvent donner des leçons à bien des chrétiens.
Mais cela veut dire que ceux qui refusent délibérément et profondément de croire, préfèrent les ténèbres et se jugent eux-mêmes.

Cela peut d’ailleurs être notre cas, nous qui nous disons disciples du Christ : je peux me mettre dans les ténèbres lorsque par exemple j’élève des barrières de complication et de falsification entre la limpidité du message évangélique et tous mes frères incroyants ou mal-croyants pour qui je dois être le témoin du Christ.
Car là ce n’est pas dans le Christ que je mets ma foi, mais dans mon seul orgueil.

C’est la tentation de l’intégrisme, du dogmatisme forcené, du pharisianisme. C’est celle qui aboutit inéluctablement à l’orgueil de celui qui se croit au-dessus des autres et qu’il peut les juger, leur jeter l’anathème, les traiter d’hérétiques. C’est ce qui a valu à l’Eglise ses plus grandes divisions, c’est ce qui empêche tous rapprochements. C’est pour qualifier ce comportement que notre très doux Seigneur Jésus utilisa les mots extrêmement durs d’"engeance de vipère" ou de "sépulcres blanchis". C’est sans doute cela le péché contre l’Esprit.

Oui, si je veux renaître, il me faut retrouver un cœur d’enfant, et non garder celui des juges qui condamnèrent au bûcher une Sainte comme Jeanne .

Texte de l'Association Pierre Valdès. Rédacteur principal: Eric.
Revenir en haut Aller en bas
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation 226: Choisir de renaître.   Dim 22 Mar 2009, 11:15

Citation :
Bien sûr, cela ne veut pas dire que ceux qui ne croient pas au Christ préfèrent les ténèbres du péché : beaucoup d’athées ou de non chrétiens sont des justes et peuvent donner des leçons à bien des chrétiens.

A ce sujet, Péguy distinguait deux athéismes qui lui paraissaient tout à fait différents: l'athéisme révolutionnaire et l'athéisme bourgeois. Ainsi, selon lui, "l'athéisme "révolutionnaire" croit à des devoirs, d'impérieux devoirs, de solidarité humaine. Mais il n'y a rien à faire avec un athéisme réactionnaire, un athéisme bourgeois C'est un athéisme sans charité, sans espérance De l'athéisme réactionnaire, de l'athéisme bourgeois on ne peut rien attendre, que cendre et poussière, parce que tout n'y est que mort et cendre
Revenir en haut Aller en bas
frederic



Masculin Messages : 282
Inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: Méditation 226: Choisir de renaître.   Dim 22 Mar 2009, 12:34

eric a écrit:
De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au Jugement, celui qui ne veut pas croire est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et le Jugement, le voici : quand la lumière est venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. En effet, tout homme qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne lui soient reprochées ; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient reconnues comme des œuvres de Dieu. » (Jn. 3, 14-21)

L’extrême pureté du discours de Jésus, exempt de tout superflu et qui va droit au but, donne à ces lignes une puissance et une efficacité absolues : celles du Verbe de Dieu qui transperce l’âme comme le glaive transperce le cœur.
Revenons donc un peu sur ces versets :

Le Fils a été envoyé dans le monde par le Père pour le sauver, et non pour le juger.
Car l’homme a besoin d’être sauvé, enfoncé qu’il est dans le péché. Pour cela, il lui suffit de croire, c’est-à-dire de se faire un cœur d’enfant qui lui permet de s’abreuver à la source éternelle.
Cette source inépuisable régénère alors son cœur et l’homme renait, comme Jésus le dit à Nicodème quelques versets avant.
L’homme renaît et du même coup témoigne de la lumière et devient lui-même lumière. C’est-à-dire témoin du Christ.

Si par contre il refuse de croire, il se condamne lui-même à rester dans les ténèbres, et en fait s’il ne croit pas c’est qu’il veut rester dans les ténèbres. Il fait ce choix parce qu’il se complait dans son péché et ne veut pas y renoncer.

Bien sûr, cela ne veut pas dire que ceux qui ne croient pas au Christ préfèrent les ténèbres du péché : beaucoup d’athées ou de non chrétiens sont des justes et peuvent donner des leçons à bien des chrétiens.
Mais cela veut dire que ceux qui refusent délibérément et profondément de croire, préfèrent les ténèbres et se jugent eux-mêmes.

Cela peut d’ailleurs être notre cas, nous qui nous disons disciples du Christ : je peux me mettre dans les ténèbres lorsque par exemple j’élève des barrières de complication et de falsification entre la limpidité du message évangélique et tous mes frères incroyants ou mal-croyants pour qui je dois être le témoin du Christ.
Car là ce n’est pas dans le Christ que je mets ma foi, mais dans mon seul orgueil.

C’est la tentation de l’intégrisme, du dogmatisme forcené, du pharisianisme. C’est celle qui aboutit inéluctablement à l’orgueil de celui qui se croit au-dessus des autres et qu’il peut les juger, leur jeter l’anathème, les traiter d’hérétiques. C’est ce qui a valu à l’Eglise ses plus grandes divisions, c’est ce qui empêche tous rapprochements. C’est pour qualifier ce comportement que notre très doux Seigneur Jésus utilisa les mots extrêmement durs d’"engeance de vipère" ou de "sépulcres blanchis". C’est sans doute cela le péché contre l’Esprit.

Oui, si je veux renaître, il me faut retrouver un cœur d’enfant, et non garder celui des juges qui condamnèrent au bûcher une Sainte comme Jeanne .

Texte de l'Association Pierre Valdès. Rédacteur principal: Eric.

Tout à fait avec toi.
Ca me fait penser aussi à :

Jacques 4:11 Ne parlez point mal les uns des autres, frères. Celui qui parle mal d’un frère, ou qui juge son frère, parle mal de la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n’es pas observateur de la loi, mais tu en es juge.

12 Un seul est législateur et juge, c’est celui qui peut sauver et perdre; mais toi, qui es-tu, qui juges le prochain?
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Méditation 226: Choisir de renaître.   Dim 22 Mar 2009, 13:26

"Dieu a tant aimé..." et moi... ?

"Dieu a tant aimé le monde"... et moi !

"Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné son Fils"... et moi aussi Il me donne !
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation 226: Choisir de renaître.   Dim 22 Mar 2009, 18:55

Répondre oui a la foi qui nous est proposée par Dieu, nous invitant à recevoir de Jésus seul, les capacités de sortir du mal et d'aimer, car nous acceptons que sa lumière révèle ce qui est mal ou bien dans nos actes.

paul
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
 
Méditation 226: Choisir de renaître.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation 226: Choisir de renaître.
» Méditation 226: Choisir de renaître.
» "La méditation... Pour quoi faire ?"
» Le psaume 22 tellement prophétique- méditation de la passion
» Coussin de méditation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: