DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le contenu de ce serment est-il encore valable ?
Oui : contenu valable
71%
 71% [ 12 ]
non : contenu périmé
24%
 24% [ 4 ]
Je ne sais pas
5%
 5% [ 1 ]
Total des votes : 17
 

AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Sam 21 Mar 2009, 06:13

Chers amis, je remets ici un texte du Magistère cité par Eric. Il essaye maintenant de prouver que l'Eglise elle-même a renié sa vérité dogmatique et que, de nos jours, le dogme évolue et contredit le dogme du passé. Il croit cette phrase (qu'il avait pris pour le rejet de l'évolution biologique), périmée :
Citation :

pour cette raison, je rejette absolument l'invention hérétique de l'évolution des dogmes, qui passeraient d'un sens à l'autre, différent de celui que l'Eglise a d'abord professé.
L'argumentation d'Eric : Ce serment n'est plus prononcé, donc l'Eglise en a rejeté le contenu dogmatique.

Question : si vous lisez ce serment, trouvez-vous que son contenu est encore valable ? Pour ma part, je n'ai absolument aucun problème avec lui.

Citation :
Motu proprio Sacrorum antistitum, 1er septembre 1910, promulgué par le pape Saint Pie X

Moi, N..., j'embrasse et reçois fermement toutes et chacune des vérités qui
ont été définies, affirmées et déclarées par le magistère infaillible de l'Eglise, principalement les chapitres de doctrine qui sont directement opposés aux erreurs de ce temps.

- Et d'abord, je professe que Dieu, principe et fin de toutes choses, peut être certainement connu, et par conséquent aussi, démontré à la lumière naturelle de la raison "par ce qui a été fait" Rm 1,20 , c'est-à-dire par les œuvres visibles de la création, comme la cause par les effets.

- Deuxièmement, j'admets et je reconnais les preuves extérieures de la Révélation, c'est-à-dire les faits divins, particulièrement les miracles et les prophéties comme des signes très certains de l'origine divine de la religion chrétienne et je tiens qu'ils sont tout à fait adaptés à l'intelligence de tous les temps et de tous les hommes, même ceux d'aujourd'hui.

- Troisièmement, je crois aussi fermement que l'Eglise, gardienne et maîtresse de la Parole révélée, a été instituée immédiatement et directement par le Christ en personne, vrai et historique, lorsqu'il vivait parmi nous, et qu'elle a été bâtie sur Pierre, chef de la hiérarchie apostolique, et sur ses successeurs pour les siècles.

- Quatrièmement, je reçois sincèrement la doctrine de la foi transmise des apôtres jusqu'à nous toujours dans le même sens et dans la même interprétation par les pères orthodoxes ; pour cette raison, je rejette absolument l'invention hérétique de l'évolution des dogmes, qui passeraient d'un sens à l'autre, différent de celui que l'Eglise a d'abord professé. Je condamne également toute erreur qui substitue au dépôt divin révélé, confié à l'Epouse du Christ, pour qu'elle garde fidèlement, une invention philosophique ou une création de la conscience humaine, formée peu à peu par l'effort humain et qu'un progrès indéfini perfectionnerait à l'avenir.

- Cinquièmement, je tiens très certainement et professe sincèrement que
la foi n'est pas un sentiment religieux aveugle qui émerge des ténèbres du
subconscient sous la pression du cœur et l'inclination de la volonté moralement informée, mais qu'elle est un véritable assentiment de l'intelligence à la vérité reçue du dehors, de l'écoute, par lequel nous croyons vrai, à cause de l'autorité de Dieu souverainement véridique, ce qui a été dit, attesté et révélé par le Dieu personnel, notre Créateur et notre Seigneur.

Je me soumets aussi, avec la révérence voulue, et j'adhère de tout mon cœur à toutes les condamnations, déclarations, prescriptions, qui se trouvent dans l'encyclique Pascendi (3475-3500) et dans le décret Lamentabili 3401-3466, notamment sur ce qu'on appelle l'histoire des dogmes.


De même, je réprouve l'erreur de ceux qui affirment que la foi proposée par l'Eglise peut être en contradiction avec l'histoire, et que les dogmes catholiques, au sens où on les comprend aujourd'hui, ne peuvent être mis d'accord avec une connaissance plus exacte des origines de la religion chrétienne.

Je condamne et rejette aussi l'opinion de ceux qui disent que le chrétien savant revêt une double personnalité, celle du croyant et celle de l'historien, comme s'il était permis à l'historien de tenir ce qui contredit la foi du croyant, ou de poser des prémices d'où il suivra que les dogmes sont faux ou douteux, pourvu que ces dogmes ne soient pas niés directement.

Je réprouve également la manière de juger et d'interpréter l'Ecriture sainte
qui, dédaignant la tradition de l'Eglise, l'analogie de la foi et les
règles du Siège apostolique, s'attache aux inventions des rationalistes
et adopte la critique textuelle comme unique et souveraine règle, avec
autant de dérèglement que de témérité.

Je rejette en outre l'opinion de ceux qui tiennent que le professeur des disciplines historico-théologiques ou l'auteur écrivant sur ces questions doivent d'abord mettre de côté toute opinion préconçue, à propos, soit de
l'origine surnaturelle de la tradition catholique, soit de l'aide promise par Dieu pour la conservation éternelle de chacune des vérités révélées ; ensuite, que les écrits de chacun des Pères sont à interpréter uniquement par les principes scientifiques, indépendamment de toute autorité sacrée, avec la liberté critique en usage dans l'étude de n'importe quel document profane.

Enfin, d'une manière générale, je professe n'avoir absolument rien de commun avec l'erreur des modernistes qui tiennent qu'il n'y a rien de divin
dans la tradition sacrée, ou, bien pis, qui admettent le divin dans un sens
panthéiste, si bien qu'il ne reste plus qu'un fait pur et simple, à mettre au même niveau que les faits de l'histoire : les hommes par leurs efforts, leur habileté, leur génie continuant, à travers les âges, l'enseignement inauguré par le Christ et ses apôtres.

Enfin, je garde très fermement et je garderai jusqu'à mon dernier soupir la foi des Pères sur le charisme certain de la vérité qui est, qui a été et qui sera toujours "dans la succession de l'épiscopat depuis les apôtres", non pas pour qu'on tienne ce qu'il semble meilleur et plus adapté à la culture de chaque âge de pouvoir tenir, mais pour que "jamais on ne croie autre chose, ni qu'on ne comprenne autrement la vérité absolue et immuable prêchée depuis le commencement par les apôtres.

Toutes ces choses, je promets de les observer fidèlement, entièrement et sincèrement, et de les garder inviolablement, sans jamais m'en écarter ni en enseignant ni de quelque manière que ce soit dans ma parole et dans mes écrits. J'en fais le serment ; je le jure. Qu'ainsi Dieu me soit en aide et ces saints Evangiles.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Sam 21 Mar 2009, 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Sam 21 Mar 2009, 08:28

Pour moi, c'est parfaitement d'actualité. On peut ne pas le prononcer ou ignorer son existence qu'il continue à exister et à s'appliquer.
Il définit simplement la fidélité au Magistère, que tout Catholique doit croire infaillible...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Sam 21 Mar 2009, 11:02

Pareil. Il me semble que le contenu, même sans être juré, est ce qu'un chrétien doit penser de l'Eglise et de sa foi.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
frederic



Masculin Messages : 282
Inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Sam 21 Mar 2009, 14:11

J'ai voté oui tout ayant passé un certain temps à me demander qui est l'auteur de la première citation.
Il serait bon Arnaud de le préciser clairement
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Sam 21 Mar 2009, 15:50

La première citation est un extrait du document de Pie X qu'Eric croit périmé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Sam 21 Mar 2009, 16:08

J'ai voté oui !!!!
Bien sûr que le contenu est valable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Dim 22 Mar 2009, 15:12

De même, je me joins à vos avis. heureux


Arnaud a écrit :

"Chers amis, je remets ici un texte du Magistère cité par Eric. Il essaye maintenant de prouver que l'Eglise elle-même a renié sa vérité dogmatique et que, de nos jours, le dogme évolue et contredit le dogme du passé. Il croit cette phrase (qu'il avait pris pour le rejet de l'évolution biologique), périmée :

Citation:

pour cette raison, je rejette absolument l'invention hérétique de l'évolution des dogmes, qui passeraient d'un sens à l'autre, différent de celui que l'Eglise a d'abord professé."

Pourquoi l'évolution signifierait-elle le changement ou le rejet? Les dogmes qui évoluent s'enrichissent et s'approfondissent, à la Lumière de l'Esprit - la "parfaite connaissance"...

De la même manière que le Christ-Jésus est venu accomplir les Ecritures et parfaire la Loi. :sts: sunny La mener à la perfection de l'Amour! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Dim 22 Mar 2009, 15:22

Chère Fanny,

C'est vrai : Si on prend "évolution des dogmes" au sens d'enrichissement de son contenu, alors le dogme évolue.

Mais si on prend "évolution des dogmes" au sens de contradiction avec le dogme précédemment défini, alors le dogme n'évolue pas.

On le voit nettement dans la lecture du Credo de Vatican II (Paul VI, 1968) : il est immensément plus riche que le Credo de Nicée, sans rien en rejeter.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Dim 22 Mar 2009, 15:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Fanny,

C'est vrai : Si on prend "évolution des dogmes" au sens d'enrichissement de son contenu, alors le dogme évolue.

Mais si on prend "évolution des dogmes" au sens de contradiction avec le dogme précédemment défini, alors le dogme n'évolue pas.

On le voit nettement dans la lecture du Credo de Vatican II (Paul VI, 1968) : il est immensément plus riche que le Credo de Nicée, sans rien en rejeter.

Très juste, merci cher Arnaud. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Lun 23 Mar 2009, 00:28

J'ai voté OUI.

Pourquoi chercher midi à quatorze heures ? scratch

Je vais me faire taxer de "toutou" par Eric. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Lun 23 Mar 2009, 00:30

Jeb a écrit:

Je vais me faire taxer de "toutou" par Eric. Mr. Green

Wouaf Wouaf !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
BenBornAgain



Masculin Messages : 187
Inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Lun 23 Mar 2009, 17:34

Il ya confusion entre "évolution des dogmes" et "développement dogmatique". L'évolution des dogmes n'est pas orthodoxe, mais la tentative de transformer le dogme de l'intérieur en le modifiant pour lui faire signifier autre chose que la foi de l'Eglise (par exemple en modifiant l'affirmation dogmatique de la Présence Réelle en une présence symbolique).
Le développement dogmatique (magnifiquement exposée par le Cardinal Newman) est l'évolution de la compréhension du dépôt de la foi qui trouve son origine en Jésus lui-même et transmis par les apôtres et l'autorité enseignante de l'Eglise. Il n'y a ni ajout, ni modification, mais approfondissement
Revenir en haut Aller en bas
http://cathobiblique.wordpress.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Lun 23 Mar 2009, 17:37

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Lun 23 Mar 2009, 18:02

BenBornAgain a écrit:
.
Le développement dogmatique (magnifiquement exposée par le Cardinal Newman) est l'évolution de la compréhension du dépôt de la foi qui trouve son origine en Jésus lui-même et transmis par les apôtres et l'autorité enseignante de l'Eglise. Il n'y a ni ajout, ni modification, mais approfondissement

Comme dit le Frère Bonino, dominicain du couvent de ma paroisse : "Le Christ a tout dit, mais nous n'avons pas encore tout compris".

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Lun 23 Mar 2009, 21:22

drunken Thumright cheers
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Lun 23 Mar 2009, 23:24

J'ai voté oui du bout des doigts . En fait , ce texte me paraît être un enfoncement violent de porte ouverte . Je ne vois pas bien ce qu'on pourrait lui reprocher , compte tenu de son caractère abstrait .
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2561
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Mar 24 Mar 2009, 01:54

je ne vois pas comment on peut réconcilier ceci :

"
Citation :
Si quelqu'un dit que le baptême est libre , c'est à dire n'est pas nécéssaire pour le salut : qu'il soit anathème "
concile de Trente ( DZ 1618, 1524 )

avec ceci :

"
Citation :
Ceux qui , sans faute de leur part, ignorent l'évangile du Christ et son Eglise et cependant cherchent Dieu d'un coeur sincère et qui, sous l'influence de la grâce, s'efforcent d'accomplir dans leurs actes sa volonté qu'ils connaissent par les injonctions de leur conscience, ceux-là peuvent obtenir le salut éternel "
Vatican II, Constitution dogmatique Lumen gentium ( DZ 4140)

si quelqu'un m'explique pourquoi ce n'est pas infailliblement contradictoire et irréconciliable , je veux bien changer de logique ....

à quelle opinion ci-dessus dois-je prêter serment ?? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Mar 24 Mar 2009, 07:10

Pour répondre à votre question , cher Oculus , il faudrait définir au préalable le "quelqu'un" du concile de Trente , qui essaie de mettre fin à la révolte des protestants .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Mar 24 Mar 2009, 09:36

Oculus a écrit:
je ne vois pas comment on peut réconcilier ceci :

"
Citation :
Si quelqu'un dit que le baptême est libre , c'est à dire n'est pas nécéssaire pour le salut : qu'il soit anathème "
concile de Trente ( DZ 1618, 1524 )

avec ceci :

"
Citation :
Ceux qui , sans faute de leur part, ignorent l'évangile du Christ et son Eglise et cependant cherchent Dieu d'un coeur sincère et qui, sous l'influence de la grâce, s'efforcent d'accomplir dans leurs actes sa volonté qu'ils connaissent par les injonctions de leur conscience, ceux-là peuvent obtenir le salut éternel "
Vatican II, Constitution dogmatique Lumen gentium ( DZ 4140)

si quelqu'un m'explique pourquoi ce n'est pas infailliblement contradictoire et irréconciliable , je veux bien changer de logique ....

à quelle opinion ci-dessus dois-je prêter serment ?? Mr.Red

La réponse est simple :

Nul n'entre dans la vie éternel sans le baptême de l'Esprit saint, c'est-à-dire sans aimer Dieu d'amour d'amitié = charité).
Les hommes de bonne volonté , qui n'ont pas reçu ce baptême (car ils ne connaissent pas le Christ et son salut) peuvent être sauvés.

Les deux dogmes sont valables à 100%. Aucun ne doit être rejeté. Il est évidemment plus simple d'opposer ces dogmes (diabolos) et d'en rejheter l'un (progressisme) ou l'autre (intégrisme et rejet de Vatican II). C'est une attitude erronée car l'Esprit saint est passé infailliblement dans ces deux dogmes qui, d'ailleurs sont explicitement dans l'Ecriture.

SOLUTION : A l'heure de la mort (la 11° heure de cette vie), tout homme sans exception se voit proposer ce baptême lors de l'apparition du Christ glorieux. Ceux qui sont de bonne volonté, comme naturellement, se mettent alors à aimer le christ (Charité) et sont sauvés.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?   Mar 24 Mar 2009, 09:37

boudo a écrit:
J'ai voté oui du bout des doigts . En fait , ce texte me paraît être un enfoncement violent de porte ouverte . Je ne vois pas bien ce qu'on pourrait lui reprocher , compte tenu de son caractère abstrait .

Certes, ce texte de 1900 est lié à une forme pastorale passagère. Mais, ce qui doit être regardé au delà de cette forme, c'est le fond. Est-il encore valable ? réponse : oui.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Le contenu de ce serment de Pie X est-il encore valable ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» contenu des cours de droit
» Le Serment d'Hippocrate
» Roselyne Bachelot et son serment d'hypocrite !
» Contenu programme biochimie/physio par unité
» tout sev fermé de C° contenu dans C1 est de dimension finie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: