DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Leçon de purgatoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
frederic



Masculin Messages : 282
Inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Leçon de purgatoire   Ven 20 Mar 2009, 20:28

Au purgatoire....Ah c'est sûr j'irai

et je sais que l'impression là-bas
(je le sais par petite expérience )

que même si cela ne dure qu'une heure : c'est une éternité

et chaque seconde,fraction de seconde est une éternité

c'est total,
pur,
fort,
violemment transperçant,

un acide,une soude
un éclat de glace traversant
une flêche pleines encoches acérées
Une douleur qui n'a pas encore son nom

Oh! je me souviens:Hébreux 4:12 Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur.

terrible,
terrifiant,

Un feu qui fait plus que faire bouillonner,mais bouillir,
non! plus encore : vaporiser,pulvériser,écrabouiller,
que dis-je:écarteler,éviscérer,dévitaliser
et mettre face à la question:

qu'as-tu fais pour Dieu?

Et là:aucun mensonge bien sûr,mais aucune prière,
ni plus toute ces belles facultés qu'ils nous a donné, ne feront rien,

puisque maintenant il nous met au bouillon, sans toutes ces herbes de goût,

notre personnalité et intelligence, qui venaient de lui et nous donnait quelque parfum

(pensons aux herbes amères de l'Exode: nous y voici aux herbes amères! c'est le temps où l'exterminateur passe )

Il ne fait rien de mal ,comment le pourrait-il !! ?

Mais c'est le moment de la rencontre.....

Il ne fait que nous transpercer de son indicible flamme
De sa justice persévérante et sa lumineuse vérité

Et elle est transperçante,
pire qu'une vrille qui irait chercher le coeur ,
le vrillant,
le torboyant,
l'extrudant...

Oh mon Dieu tu ne nous a même pas donné un mot pour exprimer ce tourment ...

Et cela ,au point que nul refuge encore n'existe en soi,
sur terre,
ni au ciel.

Alors, soi-même ainsi devenu ,

même par terre, et invoquant à prière bégayantes,
bèguettantes ,
hoquettantes,
lui offrant bien sûr toute les suprêmes formules qui nous habitent,
celles que toute la vie de petite mesure vécue nous lui avons données,

rien n'y fait,

______________________________

Cela est une expérience terrestre,alors là-haut?

Son regard non pas de jugement mais d'amour

Oui,merveilleux est le purgatoire car Dieu, par la transpersion de son regard perce et trouve transparence dans la personne et transfigure tout en lui
afin de nous rendre prêt à entrer dans son royaume,malgré que pour cette personne elle passe un temps,combien? une seconde,une mois,un an....

Je crois peu de temps car Dieu agit vite mais pour la personne c'est une éternité intolérable,pire que ça,pire que ça!!!


là j'en parle de souvenir....

Mais là-haut! ce sera comment alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Ven 20 Mar 2009, 21:53

"In manus Tuas, Domine, commendo spiritum meum"

En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit...
C'est Toi qui me rachètes, Seigneur, Dieu de Vérité.
En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.
Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit.
En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

"On obtient du Bon Dieu autant qu'on espère de Lui"

(Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus)
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Ven 20 Mar 2009, 22:11

Impressionnant et bouleversant I love you


Merci frederic !
Revenir en haut Aller en bas
frederic



Masculin Messages : 282
Inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 21 Mar 2009, 00:17

Christophore a écrit:
"In manus Tuas, Domine, commendo spiritum meum"

En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit...
C'est Toi qui me rachètes, Seigneur, Dieu de Vérité.
En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.
Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit.
En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

"On obtient du Bon Dieu autant qu'on espère de Lui"

(Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus)

Oh oui je bredouillais cela même ....
que dis-je ....

toute prière sur terre auparavant vécue
et sue ....

tout ce que l'âme sachant qu'elle meurre peut bien savoir dire!

Oh oui !j'ai dit et redis, au début de l'heure à laquelle j'eus droit!

non seulement cela mais après affirmais
puis criais

puis ....
quand la pointe fine de sa lame (Dieu) enfin touchat plus loin en moi
je m'éffondrais sans mot ni repos dans l'immense torture

Dans un tremblement qu'aucun grand froid ne peut donner
à quoi seul un sang glacé ressemble
quand, la moindre seconde ,pend à son gibet ,
l'âme dans sa fêlure ,et en expurge son passé

Il en arrive ce moment infame où quoique pensant encore
l'âme se croyant trouver en elle quelque bien dernier
lance son cri déchiré:"Ô Dieu aies pitié !"

"Ô Père Eternel !
Seigneur Jesus"

mais peu de temps durera la prière,
car quelque soit la plainte,
tout retombe comme pierre et noirceur,
car chaque mot et chaque pensée
ne ramènent que plus de tourment,
qui apprennent à l'âme ce qu'elle est,
qui la souffle comme on éteint une bougie,
l'amènant à se taire
et à gémir telle une bête

enfoncé dans le pieu d'une horrible souffrance

quoiqu' elle essaie encore, cela lui nuit plus!!

Voici : c'est lorsque sans issue,ni recours possible ,
terrestre ou celeste
lorsque la torture fut infinie
et avait dans ses crocs toutes les membrures de l'âme
tous les arcs de l'esprit désormais rompus
l'âme ne priant plus sinon qu'avec angoisse,
puisqu' elle va mourrante.... et que ce qu'elle demande
ne ramène que mille fois plus de condamnation !

émettiée,
déchiquetée,
et pensant bien que mourir serait mieux...:Voici donc qu'une voix dans le coeur vient et dit:"tu es sauvé car tu as professé la foi de jesus avec coeur " et c'était Dieu

car c'est ainsi qu'à peine ceci entendu, tout poids s'évanouit,souffrance bien sûr et peur ,et ,qu'épuisé, je pus m'en aller dormir comme un grand enfant rompu de fatigue ,célébrant le Seigneur dans mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80268
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 21 Mar 2009, 06:34

Cher Frédéric,
Jadis, on disait que la moindre goutte du purgatoire du Ciel était pire que ce qu'on peut vivre sur terre.

Je réponds : Ca dépend.

Celui qui fait l'expérience sur terre du désespoir sur terre sait ce qu'est le pire. Et on ne peut imaginer pire, ici-bas ou dans l'autre monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 21 Mar 2009, 13:47

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Frédéric,
Jadis, on disait que la moindre goutte du purgatoire du Ciel était pire que ce qu'on peut vivre sur terre.

Je réponds : Ca dépend.

Celui qui fait l'expérience sur terre du désespoir sur terre sait ce qu'est le pire. Et on ne peut imaginer pire, ici-bas ou dans l'autre monde.
Merci, cher Arnaud, je suis tout à fait d'accord avec ce que vous dites.
Une précision : pourriez-vous montrer ce qui différencie cet état de déréliction avec le désespoir-péché (péché contre la vertu théologale d'Espérance) ?
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 21 Mar 2009, 13:54

...en d'autres termes, quand vous parlez de désespoir, vous le distinguez de la désespérance (qui dénie à Dieu la puissance d'Amour de sauver même le pécheur qui se voit spirituellement en enfer) ?
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80268
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 21 Mar 2009, 13:58

Le désespoir est lié à la nuit de l'esprit. C'est cette souffrance ultime que vit le Christ à la croix : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? Sad " C'est donc un état de souffrance ultime face au silence de Dieu. Ce n'est pas un péché.

Rien avoir avec la désespérance, blasphème contre l'Esprit qui est le fait d'un homme qui, face au Christ souffrant et glorieux d'amour lui proposant son pardon dit :
Citation :
"Quoi ? Mais un peu de dignité voyons ! Mon péché est impardonnable ! "
C'est un péché qui vient de son orgueil qui, de fait, méprise la méséricorde en pensant aucun pardon possible de manière digne.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 21 Mar 2009, 15:14

C'est bien ce que je voulais entendre. Merci de dire ici ces choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
frederic



Masculin Messages : 282
Inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 22 Mar 2009, 04:50

Ta réponse Arnaud est juste

Par contre ce n'est pas un desespoir écrit ici,ni une desespérance,
choses que j'ai connues trop bien dans la vie.

C'est l'heure où Dieu passe au crible et lave avec sa soude

et l'être entier ,Christophore ,est tout rendu à Dieu

et sait que seul Lui peut faire quelque chose

Ce que j'ai décrit,je ne crois pas que ce soit une chose habituelle pour un homme.
Dans la vie normalement cela n'est pas vécu.

Cela n'a été qu'une seule fois complêtement.

Alors pourquoi ?

Je n'en sais rien,vraiment rien.

Mais je sais que c'est le purgatoire

Franchement le revivre me fait frémir

Il le faudra bien!
Revenir en haut Aller en bas
Régine



Féminin Messages : 40
Inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 22 Mar 2009, 18:07

Citation :
Jadis, on disait que la moindre goutte du purgatoire du Ciel était pire que ce qu'on peut vivre sur terre.

Je réponds : Ca dépend.

Celui qui fait l'expérience sur terre du désespoir sur terre sait ce qu'est le pire. Et on ne peut imaginer pire, ici-bas ou dans l'autre monde
***************************************************


bonjour,
certes, pour ceux qui sont ici-bas martyrisés, notamment pour leur foi, cela est certainement vrai. Eux vont peut-être d'ailleurs presque directement "au paradis", je ne sais pas. En tout cas, ont certainement un purgatoire "plus clément".
Mais pour les autres, même s'il y a la joie de connaître le salut, et avant d'être constamment dans la louange, le désir d'une part d'union à Dieu est brûlant de "souffrances", et d'autre part le fait de découvrir tout ce qui a été notre vie, le fait de ne plus pouvoir être sur terre pour être et agir autrement est porteur de souffrances terribles. Ce n'est pas moi qui le dit, mais les personnes ayant le "charisme" d'être en lien avec des âmes du purgatoire rapportent ce témoignage. Même lorsqu'on était désespéré sur terre, car dans ce cas, on découvre qu'on "a cédé" à la tentation du désespoir, du découragement, et qu'est-ce qui nous a conduit à cela, que ce soit par ce qui n'était pas de notre fait, et de ce qui était de notre fait... et qu'on a plus alors la possibilité comme sur terre d'agir.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80268
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 22 Mar 2009, 18:34

Chère Régine, le désespoir n'est pas une tentation.

C'est une nuit de l'esprit par laquelle le Christ lui-même est passé :
Citation :

"Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?"

Je pense que tout homme, sans exception, doit passer par cette épreuve en cette vie ou dans l'autre pour une raison simple :
Citation :
"Nul ne peut voir Dieu sans mourir (à soi-même)".
e purgatoire vise moins à payer ses péchés qu'à acquérir "un coeur brisé, un esprit humilié".
L

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Régine



Féminin Messages : 40
Inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 22 Mar 2009, 22:39

Bonsoir Mr Arnaud,

excusez-moi, mais pour
la nuit de l'esprit par laquelle le Christ lui-même est passé :
Citation:
"Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?"

je ne considère pas cela comme du désespoir, mais comme un millimième de seconde de doute, car sinon, il n'aurait pas dit ensuite : "père, je remets mon esprit entre tes mains".
Je ne parle du purgatoire comme un lieu où on paye ses péchés, mais un lieu qui permet de les reconnaitre déjà, car sinon il est impossible d'entrer dans la plénitude de l'amour de Dieu, et de "purification" de tout ce qui dans notre coeur, notre âme, notre vision, notre pensée n'est pas en correspondance avec ce qu'est Dieu.
Reconnaître ses péchés, ce sera par exemple reconnaître pour beaucoup tous les enfants fécondés (homme comme femme) et tués... puisque c'est un des plus grands aveuglements actuellement ou compromissions dans le mal, non volonté. Mais vous, vous en êtes déjà convaincus.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80268
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 22 Mar 2009, 22:54

Régine a écrit:


je ne considère pas cela comme du désespoir, mais comme un millimième de seconde de doute, car sinon, il n'aurait pas dit ensuite : "père, je remets mon esprit entre tes mains".

Chère Régine, si le Christ avait douté de Dieu, il aurait péché. Par contre, si Dieu a plongé l'humanité du Christ dans une nuit totale, elle a juste vécue cette nuit de l'esprit dont parle saint Jean de la Croix et dont sainteThérèse de l'EJ dit : "Je comprends maintenant ceux qui se tuent".


Citation :

Je ne parle du purgatoire comme un lieu où on paye ses péchés, mais un lieu qui permet de les reconnaitre déjà, car sinon il est impossible d'entrer dans la plénitude de l'amour de Dieu, et de "purification" de tout ce qui dans notre coeur, notre âme, notre vision, notre pensée n'est pas en correspondance avec ce qu'est Dieu.

Le purgatoire où l'on reconnait ses péchés existe de fait et c'est principalement celui de la rencontre avec le Christ (Saint Paul l'appelle le troisième Ciel).
Les purgatoires mystiques qui suivent visent à faire entrer l'âme dans cette humilité totale, cette kénose, qui est nécessaire pour voir Dieu.

Il existe en fait, si on regarde la totalité des écrits des saints, 7 degrés du purgatoire. Le premier est cette terre.

Puis je vous conseiller cette page qui explique tout cela de manière structurée en vidéo ou en livre selon votre goût :

http://eschatologie.free.fr

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Régine



Féminin Messages : 40
Inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Lun 23 Mar 2009, 23:03

Je vous remercie Mr Arnaud.
Je vais vous avouer quelque chose. En fait, j'ai déjà lu vos thèses sur l'heure de la mort et la fin du monde. Et je vous remercie d'ailleurs pour ce que vous avez fait, car cela m'a permis de traverser de très grandes épreuves, allié à l'Eucharistie quotidienne, la Parole de Dieu méditée tous les jours (même que 5mn) et la pratique des autres sacrements, l'adoration eucharistique quotidienne aussi, et l'approfondissement du magistère, de la Tradition, la lecture ou écoute de médias cathos ou chrétiens et d'autres éléments. Mais c'est vrai que la connaissance de l'eschatologie a été très important pour moi, et l'est encore.
Mais pour des raisons de santé, c'est vrai que j'ai besoin de le relire ou réécouter plusieurs fois pour bien l'assimiler.
J'avoue aussi que par mon expérience toute petite, il y a des choses que vous avez écrites sur lesquelles je ne suis pas tout à fait d'accord, mais vous avez une expérience et connaissance bien autre que moi.
Mais peu à peu, je vous ferais part de ces points sur lesquels, pour l'instant, je reste sceptique. Mais il n'y en a pas beacuoup.
pour le cri du Christ "mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?"
si ce n'est pas un doute, et ce n'est pas du désespoir, qu'est-ce que c'est alors ? nuit de l'esprit d'accord, mais qui se situe sur quel plan : vous parlez de désespoir, c'est sur le plan psychologique, sentiments... moi je parle de doute, c'est sur le plan de la foi... ni l'un ni l'autre, qu'en est-il ? ou êtes-vous persuadé que c'est du désespoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80268
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Mar 24 Mar 2009, 09:48

Citation :
[quote="Régine"]
Mais peu à peu, je vous ferais part de ces points sur lesquels, pour l'instant, je reste sceptique. Mais il n'y en a pas beacuoup.

Quand vous voulez Régine ! Very Happy

Citation :
pour le cri du Christ "mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?"
si ce n'est pas un doute, et ce n'est pas du désespoir, qu'est-ce que c'est alors ? nuit de l'esprit d'accord, mais qui se situe sur quel plan : vous parlez de désespoir, c'est sur le plan psychologique, sentiments... moi je parle de doute, c'est sur le plan de la foi... ni l'un ni l'autre, qu'en est-il ? ou êtes-vous persuadé que c'est du désespoir ?

C'est du désespoir profond (épreuve à ne pas confondre avec le péché de refus orgueilleux d'espérer qu'on appelle la désespérance).

Jésus passe par la souffrance ultime que peut connaitre l'humain.

Ce n'est pas seulement du désespoir psychologique
Citation :
(= "J'ai le sentiment que plus rien n'a de sens".

C'est un désespoir SPIRITUEL profond qu'on appelle une "nuit de l'esprit" :
Citation :
"Mon intelligence ne voit plus de sens à rien."

C'est une souffrance si terrible, qui brise entièrement le coeur (et par où tout homme devra passer en ce monde ou dans l'autre afin de Voir le Dieu Trinité face à face) que l'épître aux Hébreux ose écrire du Christ :


Citation :

Hébreux 5, 7 C'est lui qui, aux jours de sa chair,
ayant présenté, avec une violente clameur et des larmes, des implorations et
des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort,
et ayant été exaucé
en raison de sa piété,


Hébreux 5, 8 tout Fils qu'il était, apprit, de ce
qu'il souffrit, l'obéissance;



Hébreux 5, 9 après avoir été rendu parfait, il est
devenu pour tous ceux qui lui obéissent principe de salut éternel,


Hébreux 5, 10 puisqu'il est salué par Dieu du titre de
grand prêtre selon l'ordre de Melchisédech.



Pour comprendre pourquoi, un jour, un telle souffrance nous frappe, il existe cette vidéo de 13 mn qui est centrale :

http://video.google.fr/videoplay?docid=-5811669521645494694

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 06:36

Fil remonté pour faire pendant au fil "parabole du fondeur" et pour lionceau
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 11:27

Merci Enlui, pour ce partage.

Rien que cela, et on ne se plus vraiment seul sur terre. On n'en a tant besoin. Tu le décris si bien, cette torture et tourmente.


Enlui a écrit:

car c'est ainsi qu'à peine ceci entendu, tout poids s'évanouit,souffrance bien sûr et peur ,et ,qu'épuisé, je pus m'en aller dormir comme un grand enfant rompu de fatigue ,célébrant le Seigneur dans mon coeur.

Quelle chance tu as eu. En fait, je suis tombé dans le piège décrit par Jean Tauler. Je cherchais secours partout, dehors. et la première fois que le Christ m'a parlé, dans une voix que j'ai entendue, comme si elle était physique, est:"Gérard, pourquoi me tournes-tu le dos ? Pourquoi cherches tu dehors alors que je suis au dedans de toi? " Je ne comprenais rien. Je titubais, comme un aveugle dans un labyrinthe de ténèbres et tu cries au secours, help, partout où tu peux, et personne ne répond, tout le monde te fuit, te ricane. Là est la fameuse excommunication. Seul le Christ vient à moi, et pour me dire que je me tournais dans la mauvaise direction. J'étais athée, sans culture chrétienne, sans aucune préparation donc, sans savoir où j'étais, sans préparation, devant donc tout apprendre en allant le chercher dans le fonds de moi. Aucun autre choix possible. Qu'est-ce que je savais du Christ, moi, l'athée. Et même cette voix, je ne savais pas qui c'était. Je demandais au gens autour de moi. RIen personne ne pouvait me dire qui était cette voix. Et pourtant, elle te parle, si douce, avec une telle compassion ïnouïe, elle qui sait tout de toi, qu'on se tourne vers cette voix. Et on déscend, encore, et encore,dasn le tréfonds de soi-même, dans la torpeur, mais la confiance. Comme une brebis qui se dirige vers le sifflement de son berger. C'est vraiment ça. A partir de là, des guidances arrivent, invisible. Comme si l'aveugle avait son chien qui lui dit, va à gauche, là, tu vas à droite. Là, regarde ça.

Enlui, tu le décris si parfaitement, même si les mots ne rendront jamais, je ne le pourrais jamais, la poèsie est encore la moins mauvaise façon pour le dire avec des mots. Moi, je ne peux.

Je sais que la souffrance en fait, je l'acceptais, car elle m'était due, elle était juste dans un sens. Ce qu ipour moi à été intolérable, et si dur à accepter, c'est l'excommunication. Un mouvement de révolte:"pourquoi il y a personne qui ne comprend rien sur terre, Pourquoi te crachent-ils presque dessus, te renie? Pourquoi aucune personne sur terre ne peut apporter le moindre soutien, la moindre compassion ? Ca, cela a été le plus dur, le plus intolérable. Et pourtant, je comprenais de cette façon : Je suis audelà de la barrière, l'infranchissable, j'ai été mené là alors que je ne l'ai pas demandé (de conscience en tout cas), l'homme se protège par cette barrière de ce qui pourrait être insupportable pour lui, elle le protège de sa vulnérabilité. Pourquoi, moi, pour obtenir d'eux un soutien, je devrais leur briser cette barrière pour qu'ils puissent avoir une compassion à mon égard, car en brisant cette barrière en eux, ils comprendraient ma souffrance. Et pourtant, en même temps, tu comprends que tu ne peux pas. Que cela est absolument interdit. Donc, que tu es perdu, seul, horriblement seul, insupportablement seul. C'est là, l'incroyabilité du Christ, car, lui seul peut venir au delà de ce qui est infranchissable pour eux. Car il est sans péché. Un homme a besoin de cette barrière pour le protéger de sa vulnérabilité, car il est pécheur, et donc, dans un sens, cette barrière est amour, puisque cette barrière le protège. Cette barrière pour lui se brisera à son heure. Cela pousse encore et encore à aller vers le Christ, car les hommes, ils ne peuvent te venir en aide, seul le Christ peut, car il n'a pas cette barrière qu ivient du péché. il peut donc venir. Lui seul. L'Amour du Christ est sans limite, car sans la barrière du péché, et qui nous est pourtant invisible, on ne sait pas que cette barrière est là. Un fois franchie, non par ma volonté, mais la volonté du saint-Esprit, on ne peut que la réaliser. Une barrière du non Amour car elle est barrière contre le Christ en nous, elle nous vient du péché, et qui pourtant est aussi Amour, car si barrière, il y a protection. La raison des barrières, c'est de protéger, et le Saint Esprit l'enlève à son heure. Donc, beaucoup de patience, d'Amour, de respect, de travail est demandé, à cause de cette barrière. Ca, ça a été ma grande leçon, en plus de la réalisation de la trinité, du Christ et de sa kénose, sans laquelle, bin je serais toujours dedans, mort.

Et l'astrologie a été ma pelle et ma pioche pour creuser le trou au fonds de mon puit. Je n'avais pas les évangiles. Tu les déterres en creusant ton trou. Ah si seulement j'avais eu une préparation chrétienne, mon enfer aurait été un paradis par rapport à ce que j'ai véçu
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 12:41

frederic a écrit:
Ta réponse Arnaud est juste

Par contre ce n'est pas un desespoir écrit ici,ni une desespérance,
choses que j'ai connues trop bien dans la vie.

C'est l'heure où Dieu passe au crible et lave avec sa soude

et l'être entier ,Christophore ,est tout rendu à Dieu

et sait que seul Lui peut faire quelque chose

Ce que j'ai décrit,je ne crois pas que ce soit une chose habituelle pour un homme.
Dans la vie normalement cela n'est pas vécu.

Cela n'a été qu'une seule fois complêtement.

Alors pourquoi ?

Je n'en sais rien,vraiment rien.

Mais je sais que c'est le purgatoire

Franchement le revivre me fait frémir

Il le faudra bien!

Enlui, je me pose une question. Je veux dire que le purgatoire que l'on peut vivre sur terre comme tu l'as véçu, selon ma compréhension, mais que Arnaud me corrige, est le plus bas que nous pouvont vivre. Le plus bas, le plus kénosé dans les enfers. Pire, Enlui, une goutte de plus dans l'épreuve, et il me semblerait que se serait la mort sans retour. Est-ce que les autres purgatoires peuvent être si bas, si proches de la mort ?


----------------

Bonjour Arnaud,

J'en profite aussi pour vous remercier Arnaud pour vos remarques théologiques. Car notre éxpérience est toujours partielle, et par cette partialité, notre regard de compréhension peut être biaisé, faussé, sans le regard global que peut apporter la connaissance théologique.

Arnaud, je ne vous remercierai jamais assez pour votre apport, ici sur ce forum, par vos vidéos et autres enseignements.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 14:09

Le purgatoire doit pouvoir durer bien plus longtemps....Plus douloureux je ne crois pas.
Savoir qu'il est vécu à chaque millisecondes et qu'à part l'expérience atroce,le temps est aboli,car c'est à chaque seconde une éternité.

_____________________________

Tu décris si bien ton expérience, Lion boisé ,que j'imagine que chacun comprendra et y trouvera sève.

Pour reprendre un post de Marc,je dirai que la barrière et similaire à cette peau de bête que Dieu nous donnait au sortir d'Eden,alors qu'Adam et Eve ne s'taient confectionné qu'une sorte de pagne de feuilles.

Dieu savait bien dans quelle existence ardue,où les morsures du climat,frimats et cagnards, les risques sauvages,le travail éreintant,il les envoyaient.

Ah ce ne sera plus le temps du merveilleux palace qu'était l'Eden!!!!

Cette peau montre l'animalité de l'homme,elle est cette barrière dont tu parles et elle est geste d'amour oui.
Malheureusement la vie charnelle difficile mène à toutes les fautes:accumuler pour prévoir la pénurie,envier le bien des autres,ne pas penser au prochain:chacun pour soi,mener une vie ou Dieu est l'improbable idée qui n'apporte pas de pain,s'énorgueilir de ses biens etc....

Voila l'égo et la satisfaction de soi en expansion,à la conquête de toute la personne,.

Dieu oui viendra frapper à la porte,que certains barricaderont.
Car changer fait peur.A peine l'ombre de Christ est sur le seuil que déjà la personne se sent saisie à la gorge et fouillée au coeur,alors face à sa présence,il nous faudrait fondre comme neige,s'écouler comme couenne au feu,changer d'état...peut-être d'être ....????
Et ce coin racorni qu'il nous dévoile dès son regard aimant auquel il faudrait s'avouer vaincu,et même reconnaissant...n'est-ce pas insupportable ?

C'est ainsi qu'il est flamme et feu!

Je dirai autre chose...:la contemplation.
Oui j'ai eu des expériences limites et si terribles,mais la mort n'est pas qu'à la proposition de recevoir le digne et saint visiteur,mais elle est aussi au temps de se disperser en lui.

En effet lors de contemplation lumineuse et puissante ,l'âme tout entière se sent près d'être vaporisée et de disparaitre dans son objet.

Nous avons parlé du travail du fondeur,dont l'or ou l'argent dans le creuset sont enfin tel un bassin de mercure ,tel un miroir sans tâche,en quoi il se voit et se réjouit,nous avons parlé donc d'un feu,non pas mortifiant mais purificateur,cette ardeur de dieu de nous atteindre et préparer à la révélation,il y a aussi un feu,après la nouvelle naissance,dans des contemplations où l'être ne se sent plus qu'une goutte d'eau toute entière reflétant son Dieu,

mais puisqu'encore elle est elle-même,encore,quoique transparence et transformée,exaltée,priante,adorante,elle veut se déliter en lui
et elle sait que si cela se passait ce serait exactement comme une goutte d'eau tombant sur une plaque chauffée au rouge:elle se vaporiserait en un instant et se perdrait à jamais.

Aussi,ne passe-t-elle jamais cette dernière barrière,possible à la ressurrection,car voir Dieu face à face c'est mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80268
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 14:53

lion-des-bois a écrit:


Bonjour Arnaud,

J'en profite aussi pour vous remercier Arnaud pour vos remarques théologiques. Car notre éxpérience est toujours partielle, et par cette partialité, notre regard de compréhension peut être biaisé, faussé, sans le regard global que peut apporter la connaissance théologique.

Arnaud, je ne vous remercierai jamais assez pour votre apport, ici sur ce forum, par vos vidéos et autres enseignements.

I love you

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 14:56

Ce doit être le même sentiment pour beaucoup.
C'est une chance que d'avoir Arnaud.

cheers
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 18:25

Arnaud Dumouch a écrit:
lion-des-bois a écrit:


Bonjour Arnaud,

J'en profite aussi pour vous remercier Arnaud pour vos remarques théologiques. Car notre éxpérience est toujours partielle, et par cette partialité, notre regard de compréhension peut être biaisé, faussé, sans le regard global que peut apporter la connaissance théologique.

Arnaud, je ne vous remercierai jamais assez pour votre apport, ici sur ce forum, par vos vidéos et autres enseignements.

I love you

Oui, Arnaud, lorsque je m'exprime sur différents points ci et ailleurs sur le forum, je parle essentiellement sur base de mon expérience véçue, c'est ma base de référence, et non sur une lecture assidue des textes et du dogme. Je vais chercher au fond de mon puit si je puis dire. Et j'ai si peur d'avoir remonté l'évangile selon le spiritisme ou un truc affreux du genre, que pour m'assurer qu'il s'agit bien de l'Evangile du Christ qui ronronne dans le fond de mon puit, je vous serai gré de ne pas hésiter à me remonter les bretelles si je raconte des infamies. J'ai pris le parti de m'exprimer librement, pour que ces infamies, s'il y en a, apparaissent, en pleine lumière, pour mieux les cerner. C'est comme un point de validation pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 18:37

Infamie,je n'ai jamais vu ni lu!

Va,bientôt le Christ ronronnera du fond du ciel,lionceau scrutant l'aurore!
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 18:47

En fait, Enlui, ma crainte est que quelques démons resteraient aglutinés à moi, à mon insu. Il sont terrible, tu sais, les démons, toujours cachés, toujours tapis dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 19:17

Jean Tauler, 19ème sermon, dernier paragraphe a écrit:

L'homme peut faire ce qu'il veut, s'y prendre comme il veut, il n'atteint pas la paix véritable, ile ne devient pas un homme du ciel, selon son être, avant d'avoir atteint la 40taine. Auparavant, il est accaparé par toutes choses, ses penchants l'entraînent de-çi, de-là ; et ce qui se passe en lui est bien souvent sous leur domination [LDB = des démons cachés dans la construction de l'Ego des 40 premières années de la vie], alors qu'on s'imagine que c'est tout entier de Dieu. Avant cet âge, il ne peut atteindre la paix en vérité et en plénitude, ni être pleinement du ciel.

Ensuite, l'homme devra attendre 10 ans encore, avant que l'Esprit-saint, le consolateur, lui soit communiqué en vérité, l'Esprit qui enseigne toute choses. En ces 10 ans, si l'homme est déjà parvenu à une vie divine, et si la nature est déjà vaincue (LDB: donc 2 "si", 2 conditionnels), il arrivera à se recueillir, se plonger, à se fondre dans la pureté, la divinité, la simplicité de ce bien intérieur, où la noble éteincelle intérieure se reporte et revient à son origine avec un mouvement d'amour pareil à celui d'où elle a jailli. [...]


Voilà, EnLui, j'ai 49 ans. Je sais que à 50 ans on reçoit en fonction de comment on a fait son lit. L'âme le sent, Enlui, pas besoin qu'on lui dise. Tobie l'a compris aussi. Et c'est qu'il travaille, notre petit Tobie. Mon émotion est si grande ...

Toi, tu es passé par là, moi, je ne suis encore que devant la porte.


Dernière édition par lion-des-bois le Sam 29 Mai 2010, 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 19:17

Je sens qu'il va me falloir aller lire Samuel 1 et 2!!!!

Mon lit est plein de plis! mais je ne m'en plaint pas,puisque le Seigneur me plait.

_____________

Il y en a qui atteignent les cinquante ans spirituellement à trente et d'autres à 70....

______________

Apparemment les démons n'ont pas pu pirater la ligne entre toi et christ!!!!! bounce

Sinon quoi ? Galates 5:17 Car la chair convoite contre l‘esprit, et l’esprit contre la chair; il y a entre eux antagonisme, si bien que vous ne faites pas ce que vous voudriez.

C'est le quotidien mais par l'horizon.

Savoir que plus le fidèle se sanctifie,plus les démons le désertent,mais et plus il prend conscience de ses péchés encore présents.Pour lui,ce qui nous est grain de sable est montagne immense.....
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 19:37

Enlui a écrit:

Il y en a qui atteignent les cinquante ans spirituellement à trente et d'autres à 70....

Tout-à fait. Avant 30 ans sont des exceptions. Je parle du retour du Christ que l'on vit lors de l'incarnation. Pour l'homme ordinaire, nous en gros, il se produit à l'âge de 50 ans. Il peut ne rien se produire en apparence. Car l'âme est fermée et ne donner aucun fruit. La graine peut également germer durant des années ou des décénies avant qu'elle ne se révèle. Elle peut se révéler après la mort (cas développé par Arnaud si j'ai bien compris son enseignement et sans doute le cas le plus fréquent, pour moi aussi probablement, tant d'humilité est demandée)

Difficile à expliquer, Enlui. Simplement, je le sais.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 20:58

Je pense qu'Arnaud parle plutôt de la onzième heure et donc de la fin de cette heure,en ce qui concerne cet apect,et du moment de la mort,du passage et non pas "après la mort".

Il faudra lui demander.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 21:25

Enlui a écrit:
Je pense qu'Arnaud parle plutôt de la onzième heure et donc de la fin de cette heure,en ce qui concerne cet apect,et du moment de la mort,du passage et non pas "après la mort".

Il faudra lui demander.

Oui je le crois aussi, car la Magistère est clair sur cette question, la conversion doit se faire avant la mort. Après la mort il est trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 21:31

C'est le caractère irrévocable de leur choix, et non un défaut de l'infinie misericorde divine, qui fait que le péché des anges ne peut être pardonné. "Il n'y a pas de repentir pour eux après la chute, comme il n'y a pas de repentir pour les hommes après la mort" (S. Damascène, f. o. 2,4: PG 94,877C). (CEC 393)
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 21:40

C'est ce que je crois.
Salut Marcou
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 21:45

Enlui a écrit:
C'est ce que je crois.
Salut Marcou

Chat-lut mon Enlui cheers SUis super content, aujourd'hui je suis allé acheter mon matériel de plongée L'été s'ra chaud bounce


Dernière édition par Lesage Marc le Sam 29 Mai 2010, 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 22:12

Gaz aux gaffe!
Gaffe au gaz
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80268
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Sam 29 Mai 2010, 22:41

Lesage Marc a écrit:
Enlui a écrit:
Je pense qu'Arnaud parle plutôt de la onzième heure et donc de la fin de cette heure,en ce qui concerne cet apect,et du moment de la mort,du passage et non pas "après la mort".

Il faudra lui demander.

Oui je le crois aussi, car la Magistère est clair sur cette question, la conversion doit se faire avant la mort. Après la mort il est trop tard.
salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 30 Mai 2010, 15:21

Je me demande si en utilisant le terme retour du christ, que en fait je ne maîtrise pas, car moi qui ne l'ai pas vraiment véçu, (je n'ai que la révélation de sa présence) il est difficile de m'en faire une idée concrète, je l'ai donc peut-être mal employé, ce qui génère des commentaires hors de mon propos.

En fait, comme je sens les choses, en essayant d'employer des mots plus juste, est que, à 50 (+/-), l'homme a la capacité et la potentialité d'atteindre ce qu'on appellerait l'union. C'est peut-être un mot plus juste que de parler de retour du Christ. Confused

Je parle de la majorité d'entre nous, les gens qui sont dans un parcours ordinaire, il y a des exceptions, que dire du Christ, et des saints comme la petite thérèse, et d'autres.

IL s'agit de capacité, de potentialité, qui dépendent de comment on a cheminé durant sa vie. Et comme on chemine tous - en gros - en faisant des boulettes, sans être dans le droit fil de la vie pure, où l'on accepte le repentir de tout, cette potentialité ne se réalise pas, ou ne se réalise que partiellement.

Cela entre en fait dans le cycle évolutif de l'homme dans sa vie sur terre. 50 ans est l'entrée dans la sagesse, et la qualité de cette sagesse est le fruit des années précédentes. Et ce n'est qu'une entrée, le chemin se poursuit ensuite. On n'est encore qu' un bébé sage. Puis on grandit de jour en jour dans l'Esprit-saint.

Enlui dit: mon lit est plein de plis. En gros, on est bien dans cette état là. A 50 ans le consolateur arrive. Ici bas, on devrait être comme une eau calme et pure afin de le recevoir. Mais on ne l'est jamais vraiment tout à fait.

Comme le rayon du soleil qui perce la couche atmosphérique. L'atmosphère est poluée, et également, il y a les perturbations atmosphériques, qui font que la surface de l'atmophère est ondulée, perturbée, de sorte que le rayon de soleil ne peut pénetrer la couche atmosphérique parfaitement droit, pur.

Voilà, cependant ce que je crois que nous sommes appelé à vivre à 50 ans. Tout dépend de la qualité de notre couche atmosphérique, de sa pureté, de son abaissement, de son humilité.

Pour moi, instinctivement, j'ai quand même envie d'appeler cela un retour du Christ. Car le Christ a la capacité de devenir pleinement vivant en moi. Il est de retour, je l'ai retrouvé, il est là, pleinement en moi, au quotidien, libéré de ma carapace. Imparfaitement en fonction du niveau de notre imperfection. Et que ce moment va conditionner beaucoup pour la suite, pour le reste de notre vie sur terre, et dans l'au delà. Mais bon, je me sens encore bien trop jeune pour affirmer quoi que ce soit.

Cependant, à ce moment, nous recevons une graine nouvelle. Et pour cela il est bon de se référer à la parabole de la graine plantée dans de la bonne ou mauvaise terre, la terre fermée qui rejette la graine, ou ouverte et meule, saine, qui l'accepte en son sein, va la fait germer, et donner beaucoup de fruit. Voilà pour moi de quoi dépend la qualité de notre sagesse/maturité que l'on peut avoir à partir de nos 50 ans.

Je remets le texte de Jean Tauler

Jean Tauler, 19ème sermon, dernier paragraphe a écrit:

L'homme peut faire ce qu'il veut, s'y prendre comme il veut, il n'atteint pas la paix véritable, ile ne devient pas un homme du ciel, selon son être, avant d'avoir atteint la 40taine. Auparavant, il est accaparé par toutes choses, ses penchants l'entraînent de-çi, de-là ; et ce qui se passe en lui est bien souvent sous leur domination [LDB = des démons cachés dans la construction de l'Ego des 40 premières années de la vie], alors qu'on s'imagine que c'est tout entier de Dieu. Avant cet âge, il ne peut atteindre la paix en vérité et en plénitude, ni être pleinement du ciel.

Ensuite, l'homme devra attendre 10 ans encore, avant que l'Esprit-saint, le consolateur, lui soit communiqué en vérité, l'Esprit qui enseigne toute chose. En ces 10 ans, si l'homme est déjà parvenu à une vie divine, et si la nature est déjà vaincue (LDB: donc 2 "si", 2 conditionnels), il arrivera à se recueillir, se plonger, à se fondre dans la pureté, la divinité, la simplicité de ce bien intérieur, où la noble éteincelle intérieure se reporte et revient à son origine avec un mouvement d'amour pareil à celui d'où elle a jailli. [...]

Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 30 Mai 2010, 16:16

Le retour du Christ comme tu l'entends est plutôt sa venue pour habiter en celui qui fait la volonté de Dieu et se sanctifie..."mon père et moi viendront..." .A la rigueur il peut venir nous visiter puissamment,profondement.

Le retour du Christ tel qu'il est conçu dans la Bible est un retour pour tous les hommes.Ce n'est pas un évènement individuel,et un retour au temps de la fin.

______________

C'est drôle,j'étais infiniment plus mystique et soucieux et ardent de Dieu avant mes 40 ans,en fait ...depuis ma foi venue vers 23 ans je crois.Certains textes de moi que j'ai cité dernièrement sont de cette période.
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 30 Mai 2010, 16:48

C'est ce que je me suis dit, que j'emploie mes mots à moi mais que l'enseignement théologique de l'Eglise catholique emploie ces mots dans un sens précis. D'où la nécessité de préciser ce que j'entends.

A 40 ans, j'ai réalisé que, me croyant athée, j'étais chrétien depuis le jour de ma naissance, mais que je ne le savais pas, cela m'était caché, comme le christ caché dans l'âme par l'égo et le corps de péché.

J'ai réalisé que l'athéïsme est une croyance alors que le Christ est une réalité !

Même si dans mon regard sur le Christ, il y a encore un voile. Ou comme tu dis, des plis dans mon lit.


J'ai réalisé à 40 ans que des signes avaient été présents autour de moi tout au long de ma vie, mais que aveugle, je ne les voyais pas.

Ce n'est que dans la fournaise du Creuset, que je l'ai réalisé.

On réalise tant de choses dans ce creuset, qu'on voudrait que tout le monde y passe. Et pourtant, on ne peut que s'en remettre qu'à Dieu, à sa décision, et avec beaucoup d'amour et de patience, de tolérance.

Les 10 années de la 40taines, la crise du milieu de la vie, a lieu la potentialité de la mort. A 50 ans, a lieu la potentialité de résurrection dans l'Esprit-saint.

Note le mot de "potentialité", Enlui. Tout est là en potentiel. Seul notre participation permet que ce potentiel se réalise ou non. Dans une histoire d'amour, on est 2. Tout ne revient pas à Dieu. C'est comme si je me disais: "que ma compagne se débrouille pour que l'amour règne au sein de mon couple, c'est son boulot" Confused

Enlui a écrit:

C'est drôle,j'étais infiniment plus mystique et soucieux et ardent de Dieu avant mes 40 ans,en fait ...depuis ma foi venue vers 23 ans je crois.Certains textes de moi que j'ai cité dernièrement sont de cette période.

C'est quelque chose que ma sensibilité comprend bien. LE christ est là, l'évangile est là, cachée au sein de nous-même, vivante, mais cachée, emprisonnée. C'est là qu'on la trouve.

Les évangiles papiers ne sont là pour moi que pour confirmer et discerner que ce que je déterre de moi vient du Christ ou des démons, pour y mettre plus de clarté, plus de lumière. C'est un chemin de vie. Ca ne se fait pas en 1 jour, évidement.

Ah si on n'était pas issu du péché, on n'aurait pas besoin de lire la Bible, car tout serait en nous en pleine lumière Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 30 Mai 2010, 16:57

Connais-tu le baptème de désir ?

_______________________

Puisses-tu un jour vivre ceci:

Ephésiens 3:17 que le Christ habite en vos coeurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. 18 Ainsi vous recevrez la force de comprendre, avec tous les saints, ce qu’est la Largeur, la Longueur, la Hauteur et la Profondeur,
(de la croix,du salut,de la rédemption)

19 vous connaîtrez l’amour du Christ qui surpasse toute connaissance, et vous entrerez par votre plénitude dans toute la Plénitude de Dieu.

20 A Celui dont la puissance agissant en nous est capable de faire bien au-delà, infiniment au-delà de tout ce que nous pouvons demander ou concevoir, 21 à Lui la gloire, dans l’Église et le Christ Jésus, pour tous les âges et tous les siècles! Amen.


Philippiens 4:7 Alors la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, prendra sous sa garde vos coeurs et vos pensées, dans le Christ Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 30 Mai 2010, 17:18

Disons que dans ce que tu dis, j'ai une compréhension de ce qu'on peut associer à la mort, crucifiction, et à la descente aux enfers. Pour ce qui est de la résurrection dans la paix, je ne sens pas y être encore, mais en train cheminer vers, comme devant la porte


IL est clair que je ne me sens pas encore dans cet etat çi:

Citation :


et vous entrerez par votre plénitude dans toute la Plénitude de Dieu.

Philippiens 4:7 Alors la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, prendra sous sa garde vos coeurs et vos pensées, dans le Christ Jésus.

Masi pour le reste, il me semble l'avoir véçu.

Entre la mort et la résurrection, il y a la descente aux enfers, et pour moi, c'est le creuset, ce chaudron, dont on a parlé.

Je me dirige vers la paix du Christ retrouvé. Ce qui pour moi, quand-même, même si c'est pas l'usage catho bien dodu, est un retour du Christ dans l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 30 Mai 2010, 17:38

Expérience est celle de Christ en soi,autre est celle de ce que tu appelles "retour".Elle est plénitude,elle est passion,elle est la rencontre de l'époux de notre âme.

Tu sais,dernièrement je t'ai nommé "lionceau scrutant l'aurore" et non plus "scrutant l'aube",il y a une raison à cela bien sûr.

______________

Connais-tu le baptème de désir ?
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 30 Mai 2010, 17:49

Enlui a écrit:
Expérience est celle de Christ en soi,autre est celle de ce que tu appelles "retour".Elle est plénitude,elle est passion,elle est la rencontre de l'époux de notre âme.

Je n'ai pas atteint l'union, Enlui. je ne pense pas en tout cas. L'âme tend vers.

Tu sais,dernièrement je t'ai nommé "lionceau scrutant l'aurore" et non plus "scrutant l'aube",il y a une raison à cela bien sûr.

Eh bien, soit explicite. L'aurore est l'entrée dans la nuit. L'aube l'entrée dans la lumière retrouvée. Qu'entends-tu exactement ? Que je vais revivre une nuit ?
______________

Connais-tu le baptème de désir ?

C'est la première fois que j'entends l'expression cher Enlui
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 30 Mai 2010, 18:11

lion-des-bois a écrit:
Enlui a écrit:
Expérience est celle de Christ en soi,autre est celle de ce que tu appelles "retour".Elle est plénitude,elle est passion,elle est la rencontre de l'époux de notre âme.

(couleur bleue:Lion des bois ) Je n'ai pas atteint l'union, Enlui. je ne pense pas en tout cas. L'âme tend vers.
( En couleur verte c'est moi,Enlui qui répond) Alors moi je me suis bien égaré quand même et n'y suis pas

Tu sais,dernièrement je t'ai nommé "lionceau scrutant l'aurore" et non plus "scrutant l'aube",il y a une raison à cela bien sûr.



Eh bien, soit explicite. L'aurore est l'entrée dans la nuit. L'aube l'entrée dans la lumière retrouvée. Qu'entends-tu exactement ? Que je vais revivre une nuit ?

L'entrée dans la nuit est le crépuscule,le couchant,l'aurore est le moment suivent l'aube.

L'aube est de couleur blanche,
comme la lune,(les premiers oiseaux chantent,le rossignol en premier)
et légèrement bleutée,à la lisière de ce qu'est encore la nuit,qui de noire est devenue d'un bleu profondement noir.

La couleur du ciel auparavant noir change.

Vient l'aurore,des traits jaune pâle,une clarté plus lumineuse
et puis vient le rosissement à l'est,
à la lisière du rosissement le bleu est leger et transparent
le ciel ailleurs est d'un bleu profond,à l'ouest il est toujours d'un bleu-noir.

L'aurore est le prélude du lever du jour,bientôt perceront les premières lueurs dorées après celles rosées ,ou plutôt se mélangeront, peu de temps encore apparaitra le soleil.

Souviens-toi de Roméo et Juliette...ils tardent plus qu'à l'heure de l'aube,le rossignol déjà a chanté,ils entrent dans le temps de l'aurore.

____________________

Le baptême de désir C'est la première fois que j'entends l'expression cher Enlui
Very Happy

Le baptême de désir est ce baptême que Dieu valide et l'église,si par exemple auparavant de mourir,nous étions tout brûlant que de le recevoir

Je me demande si tu sais qu'en cas de danger de mort réel de quelqu'un,que tu sois croyant ou non,chrétien ,ou aies quoi que ce soit comme religion,si cet homme te le demande,et puisqu'il n'y a aucun ministre de l'église présent, tu peux procéder au baptême de cette personne.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 30 Mai 2010, 18:33

Ok,je viens du wiki:
L'aurore succède à l'aube et correspond au moment où le jour pointe à l'horizon, juste au début du lever du soleil.

Bin, je ne sais pas si c'est l'aube ou l'aurore, mais c'est bien un truc du genre Very Happy

Disons le lever du soleil sans faire dans le détail Very Happy

En astro, c'est l'ascendant, défini comme étant le but de l'âme incarnée, là où le soleil sur la terre s'est levé au moment de notre naissance.

Ca me met en mémoire la chanson de William sheller, mais je ne sait s'il faut y lire un message spirituel dans sa chanson. Pour divertir, mais vraiment que pour divertir, la voici:

Les filles de l'aurore:



Pour ce qui est du baptème du désir, j'ai lu en effet dans un fil sur DA. Masi je ne vois pas de rapport avec le schmilibilik de notre discussion ?

Note, les filles de l'aurore aussi Very Happy

Bref, c'est quoi le rapport du baptème du désir dans le schmilblik qui nous concerne ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 30 Mai 2010, 18:52

Assimiles tu l'aurore au saint des saints dans le temple, le coeur du temple, secret et caché ?


Dernière édition par lion-des-bois le Dim 30 Mai 2010, 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 30 Mai 2010, 18:55

Sur le plan spirituel, fais-tu une différence entre:

- L'aube,
- l'aurore
- le lever du soleil

Il semblerait que oui.

Alors lache toi à fond, dis moi tout Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 30 Mai 2010, 19:01

Sais-tu que le coeur des Eglises est orienté vers l'Est, là où le soleil se lève ?

Le tombeau du Christ et le tabernacle au dessus du tombeau est le plus à l'est dans l'église. Encore plus haut, le vitrail, par où entre la lumière du soleil qui pénètre l'édifice, passant par le coeur, puis l'autel où ce situe le prêtre, puis les fidèles. Comme si de la mort du Christ, jaillissait la lumière naissante qui se dirige vers le prêtre et que le prêtre capte en tant que réceptacle et qui la retransmet aux fidèles durant l'eucharistie
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 30 Mai 2010, 19:32

L'aurore est avant le lever du soleil.Va voir demain matin ,l'aube,ses premières lueurs son apogée et puis l'aurore,

vers 5 h 30 il faut se lever dans mon coin,dans le tien 5h45 sans doute.

te concernant j'ai utilisé l'aube que le lionceau va scruter à la lisière de son bois,il sort du bois ,il est en attente du nouveau jour.La couleur de l'aube est celle de la bonté et douceur.

Je disais que tu scrutais l'aube,donc que tu étais au rendez-vous dans l'attente et en contemplation.

J'ai hier,je crois employé pour la première fois le mot aurore te concernant,c'est dire que Dieu se fait présent très doucement,qu'il se lève.

Cette fois-ci ce n'est plus le creuset,c'est sa chaleur et sa vie pénêtrantes,nourrissantes

Viendra les premiers ors de ses rayons,c'est l'éveil,le début de tout.Vient le jour.
L'aurore n'est pas le jour mais c'est le jour qui pointe et enfin se lève

L'aube c'est le jour qui s'annonce....et les oiseaux l'annoncent de même.

La gestation est près de finir donc et l'accouchement de s'accomplir.Nous en arrivons à un enfant né de par le surnaturel (Dieu)
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 30 Mai 2010, 19:47

L'aurore serait l'ouverture du voile du temple

____________________

Pour le baptême de désir,la relation au schlimblic est que depuis ton enfance tu avais cette recherche,cette soif.

Mais ce n'est pas la même chose cependant,pour le baptême de désir il faut vraiment désirer le baptême en Christ.

La relation par contre est devenue très forte ,à partir du moment où tu a découvert et marches à la suite de Christ.
Tu as sans doute été baptisé,eh bien tu as atteint ta confirmation!!!! Oui c'est bien selon ton mot "le retour de Christ" pour toi.

Une dernière chose:il est des portes qu'il faut pousser pour ouvrir et celles qu'il faut tirer

Et j'ai tellement et fortement et insensément poussé la porte quand il fallait la tirer!
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Leçon de purgatoire   Dim 30 Mai 2010, 19:53

Enlui a écrit:
L'aurore est avant le lever du soleil.Va voir demain matin ,l'aube,ses premières lueurs son apogée et puis l'aurore,

vers 5 h 30 il faut se lever dans mon coin,dans le tien 5h45 sans doute.

te concernant j'ai utilisé l'aube que le lionceau va scruter à la lisière de son bois,il sort du bois ,il est en attente du nouveau jour.La couleur de l'aube est celle de la bonté et douceur.

Je disais que tu scrutais l'aube,donc que tu étais au rendez-vous dans l'attente et en contemplation.

J'ai hier,je crois employé pour la première fois le mot aurore te concernant,c'est dire que Dieu se fait présent très doucement,qu'il se lève.

Cette fois-ci ce n'est plus le creuset,c'est sa chaleur et sa vie pénêtrantes,nourrissantes

Viendra les premiers ors de ses rayons,c'est l'éveil,le début de tout.Vient le jour.
L'aurore n'est pas le jour mais c'est le jour qui pointe et enfin se lève

L'aube c'est le jour qui s'annonce....et les oiseaux l'annoncent de même.

La gestation est près de finir donc et l'accouchement de s'accomplir.Nous en arrivons à un enfant né de par le surnaturel (Dieu)

Ok, donc je cherche midi à 14h

Je te rejoins tout à fait.

Tu veux seulement dire que selon toi j'ai progressé de l'aube à l'aurore

j'aime beaucoup le lever du soleil. Je me suis promené quelquefois dans le bois, seul tôt au matin. Un grand moment. Le problème est que je suis un couche tard, donc me lever aussi tôt est très exceptionnel. Je vis en ville.

Enlui a écrit:

J'ai hier,je crois employé pour la première fois le mot aurore te concernant,c'est dire que Dieu se fait présent très doucement,qu'il se lève.

C'est ce que j'ai toujours su des 50 ans. La lumière au bout du tunnel. Très franc-maçon également. La descente dans la cave dans un lieu de mort, et la remontée les yeux bandés pour arriver au sein de l'assemblée des frères en pleine lumière où l'on enlève le bandeau. Pour moi, la fraternité et la lumière Christique. Chez les franc-maçons, ce n'est qu'un rituel cependant, vide, sans l'Esprit-saint. Mais ce rituel est juste si le but est de préparer l'âme à vivre plus tard cette kénose par l'action de l'Esprit-saint.
Revenir en haut Aller en bas
 
Leçon de purgatoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» MARIA SIMMA ET LES SAINTES AMES DU PURGATOIRE -
» Le "Notre Père" de sainte Mechtilde pour les âmes du purgatoire
» prière pour sauver les AMES DU PURGATOIRE en cette semaine s
» LES DEFUNTS - LE PURGATOIRE - MARIA SIMMA VIDEOS
» Le purgatoire:avant ou apres la mort????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: