DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Viol sur enfant, avortement, excommunication

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 20:56

Chère Turquoise, cela ne me suffit pas. Je connais trop ces sources. Il me faudrait les textes directs du Vatican ou de l'évêque.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Turquoise



Messages : 1392
Inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 20:57

Pas facile à trouver Smile
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 21:00

Turquoise a écrit:
Le Vatican s'est emparé samedi de la querelle qui déchire le Brésil autour du drame de Franzina, volant ainsi au secours de l'Eglise catholique brésilienne. Depuis plusieurs jours, l'histoire de cette fillette de neuf ans oppose l'archevêché de Recife à une partie du gouvernement, dont le ministre de la santé et le président brésilien, Luiz Lula da Silva.


Âgée de neuf ans, violée par son beau-père, l'enfant a subi un avortement alors qu'elle était enceinte de jumeaux. Pour avoir autorisé cette intervention et pour l'avoir pratiquée, la mère de l'enfant, d'une part, et les membres de l'équipe médicale, d'autre part, ont été excommuniés jeudi par Dom José Cardoso Sobrinho, l'archevêque de Recife, au nord-est du Brésil.

Vendredi, le président brésilien s'est indigné de cette décision, "déplorant profondément en tant que chrétien et catholique qu'un évêque de l'Eglise catholique ait un comportement aussi conservateur". Réponse du Vatican, par la voix du cardinal Giovanni Battista Re, préfet de la congrégation des évêques: l'excommunication de la mère de Franzina est justifiée, car les jumeaux qu'elle portait "avaient le droit de vivre". Dans un entretien accordé au quotidien italien La Stampa, le cardinal estime qu'il "faut toujours protéger la vie, l'attaque contre l'Eglise brésilienne est injustifiée".

L'avortement est interdit au Brésil, sauf en cas de viol ou si la grossesse met en danger la vie de la mère. Sergio Cabral, le directeur de la maternité publique où a été pratiquée l'interruption volontaire de grossesse, avait insisté sur les dangers encourus par une très jeune fille pesant à peine 33 kilos et mesurant 1mètre 35. Risques accrus pour une pré-adolescente n'étant pas encore tout à fait pubère.



Si il y en a qui parle italien!

Merci chère Turquoise ! L'article, présenté comme cela, est plus crédible.

Finis les rumeurs d'excommunication de la fillette ou les rumeurs sur la plainte au pénal de l'évêque Sad . Un seul détail cloche encore : A mon avis, l'évêque n'a excommunié personne.

L'excommunication est "ipso facto".
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 21:06

Oui, je suis allé chercher les sources. Non seulement RTL info.be ou France 24 mais aussi AFP dépêches religion sur La Croix.com.
Tous citent la même source : AFP. Mais la dépêche je l'ai prise sur La Croix.com.
Nous voudrions tous que ce ne soit pas vrai. Mais quel élément permet de dire que cette information soit fausse, alors que je suis allé la chercher sur ces sites ?
Je voudrais tellement pouvoir excuser les propos de l'évêque, espérer que ce ne sont que canards de l'AFP mais, concrètement, je ne peux que prier pour que l'attitude miséricordieuse du Saint-Père soit adoptée dans le gouvernement des églises locales.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Axelle



Féminin Messages : 43
Inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 21:06

Arnaud a dit :
"Dans la classe de mon fils, il y a des filles de 10 ans qui sont plus grandes que ma femme. C'est cela qu'il faudrait savoir. Quelles sont les circonstances ? Cette jeune fille aurait-elle du subir une césarienne ?"

ça c'est intéressant parce que c'est une réalité que l'on ne voit pas forcément. Certaines jeunes filles ou plutôt enfants sont effectivement formées très tôt et plutôt "femmes" que filles.
D'autre part, dans le crainte de jumeaux à un âge aussi jeune, Je crois qu'on ne se rend pas compte de la remarquable adaptation du corps féminin à des grossesses et à des grossesses "spéciales" (=jumeaux ou triplés ou plus).
J'ai moi-même porté des jumeaux et je suis plutôt petite et assez maigrichonne. Ceci n'a rien à voir avec le cas qui nous occupe ( cette petite fille de 9 ans), je vous l'accorde. Mais je me souviens de ma réaction franchement terrifiée quand j'ai su que j'attendais deux bébés. J'ai agrippé le docteur et je lui ai dit stupidement : "mais docteur, regardez-moi! où est-ce que je vais bien pouvoir les mettre, ces deux petits??
C'était un patricien déjà âgé et il a eu une réaction remarquable : il m'a dit du tac au tac : "madame, vous en avez porté déjà 6, vous pourrez bien en porter deux de plus!"
Effectivement, je les ai bien portés et ils étaient assez gros à la naissance ( sans césarienne)
Bon, ce cas personnel a simplement valeur indicative : le corps humain est une "machine" tout à fait étonnante.On l'oublie trop souvent.
Je veux revenir au tout début de cette info où l'on croyait que c'était la petite qui était excommuniée (en fait c'est la mère, ce qui paraît logique).
Arnaud disait une autre chose intéressante : il faut simplement une confession pour lever cette excommunication. C'est vrai, ça! Et cette confession, on oublie trop souvent que non seulement elle "purifie" notre âme mais la grâce donnée opère de véritables guérisons (spirituelles mais pas seulement puisqu'on ne peut dissocier l'âme du corps) et "soins". Jésus n'est pas là comme juge mais Il a hâte de réinvestir sa créature pour l'habiter, la soigner et transcender tout ce qui est possible. On est un peu sots tout de même de négliger cet aspect de la confession, c'est le plus important, il me semble.
Tout le monde a besoin de bonnes confessions et j'essaie d'y habituer le plus tôt possible mes petits ( dès qu'ils distinguent le bien du mal dans une action et ça vient vite) pour qu'ils jouissent des "soins guérisseurs" du Seigneur...(ça ne remplace ni le psy, ni le docteur, nous sommes bien d'accord)
Cette pauvre mère n'a pas à paniquer de son Eglise qui l'excommunie...( ou plutôt excommunication de facto à cause du meurtre, réel, de deux bébés) Elle doit se jeter dans les bras de Jésus en se confessant; nul ne sait exactement l'ampleur de sa faute ( le personnel médical a du certainement pousser à l'avortement au plus vite, surtout si la petite était en danger). Je pense que la mère recouvrira un peu de paix en se confessant, tout bêtement! ça lui fera un bien fou, ça n'est pas une punition ou une humiliation mais plutôt un soin que seul le Christ peut donner par le sacrement. ( si vous connaissez d'autres moyens que les sacrements, je veux bien attendre des triplés!^^^)
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 21:10

Christophore a écrit:
Vincent01 a écrit:

l'excommunion de la "mère de l'enfant violé" semble quand même injuste quelque part.


Quelqu'un a-t-il donc une idée sur le moyen d'entrer en contact avec cette maman pour lui dire notre prière et lui faire connaître le moyen simple pour pouvoir à nouveau communier. Car beaucoup pensent que l'excommunication interdit même la confession. Alors il vaudrait mieux le lui dire rapidement plutôt que de la laisser des années en dehors de l'Eglise, elle et ses proches, et de faire de son cas un emblème pro-avortement.
"Mieux vaut allumer une lampe que maudire l'obscurité".
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 21:13

Christophore a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Dans la classe de mon fils, il y a des filles de 10 ans qui sont plus grandes que ma femme. C'est cela qu'il faudrait savoir. Quelles sont les circonstances ?


"comme médecins, nous ne pouvions pas faire courir de risques à une enfant de 9 ans, dont les organes ne sont pas encore formés", a expliqué le docteur Cabral." (ibid)
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 21:39

Christophore a écrit:
Oui, je suis allé chercher les sources. Non seulement RTL info.be ou France 24 mais aussi AFP dépêches religion sur La Croix.com.
Tous citent la même source : AFP. Mais la dépêche je l'ai prise sur La Croix.com.
Nous voudrions tous que ce ne soit pas vrai. Mais quel élément permet de dire que cette information soit fausse, alors que je suis allé la chercher sur ces sites ?
Je voudrais tellement pouvoir excuser les propos de l'évêque, espérer que ce ne sont que canards de l'AFP mais, concrètement, je ne peux que prier pour que l'attitude miséricordieuse du Saint-Père soit adoptée dans le gouvernement des églises locales.

L'AFP est la source première de cette info ?

Alors j'ai plus que des doutes. Ils ont mis de l'huile sur le feu.

Regardez leur dernière frasque ici :

http://docteurangelique.forumactif.com/philosophie-realiste-discussions-diverses-f2/un-exemple-de-la-necessite-de-revenir-aux-sources-des-textes-t7419.htm?highlight=sources

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 21:43

A toute fin utile je vous mets la première partie de l'article de La Croix de ce soir :
"
Quels sont les faits ?
Mgr José Cardoso Sobrinho, archevêque de Recife (nord-est du Brésil), a excommunié jeudi 5 mars la mère d’une fillette de 9 ans ayant avorté de jumeaux dont elle était enceinte après avoir été violée par son beau-père. Âgé de 23 ans, celui-ci a reconnu abuser d’elle depuis qu’elle avait 6 ans, ainsi que de sa sœur aînée handicapée de 14 ans.

La grossesse de la fillette a été découverte il y a quelques jours, quand elle a commencé à ressentir des douleurs et a été conduite à l’hôpital par sa mère. L’équipe médicale a décidé de la faire avorter en raison des risques que sa grossesse faisait courir à sa santé. La loi brésilienne interdit l’interruption volontaire de grossesse, sauf en cas de viol ou de danger pour la vie de la mère.

L’archevêque de Recife a justifié l’excommunication de la mère de la fillette, ainsi que de l’équipe médicale, en rappelant que « la loi de Dieu est supérieure à toute loi humaine. Alors, quand une loi promulguée par des législateurs humains est contraire à la loi de Dieu, cette loi n’a aucune valeur. » À propos du beau-père violeur, Mgr Sobrinho a noté qu’il « était contre l’avortement » : « Certes, ce qu’il a fait est horrible, mais il y a tant de péchés graves, et le plus grave est l’élimination d’une vie innocente. »
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Madeleine



Messages : 10
Inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 21:49

Cher Arnaud,

Oui l'avortement est un terrible fléau mais que cet évèque a pris une bien mauvaise décision en faisant de cette malheureuse un exemple que les pro-avortements vont utiliser à tour de bras pour décrédibiliser notre combat pour la vie. J'ai vraiment du mal à croire que cette sentence porte la main de Dieu et que la l'excommunication tombe ipso facto sans comprendre les victimes. Comme je l'ai dit, mon coeur me dit l'inverse et Dieu peut tout, même ne pas approuver une décision théorique et intellectuelle pleine de certitude et d'orgueil.

Enfin, en terme d'efficacité pour le combat pro-life , c'est vraiment vraiment raté!

Décidement, je suis consternée.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 21:54

Chère Madeleine,
Je ne suis pas sûr que notre combat pro-life soit efficace. L'avortement étend ses conséquences mortelles dans toutes les sociétés. Seuls les pays musulmans résistent encore. Or, quand le ventre de la mère, le saint des saints, devient un lieu de mort, plus rien ne peut protéger le plus faible. L'Eglise essaye l'arme psychologique de l'excommunication. Le discours fort marchera-t-il après l'échec du discours doux ?

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Dim 08 Mar 2009, 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Axelle



Féminin Messages : 43
Inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 21:58

à tous,
j'ai dit une plaisanterie à la fin de mon message ( les triplés) que je regrette terriblement sur ce sujet aussi grave et triste et je m'en excuse.
A Madeleine : il me semble que justement il ne faut pas prendre cette excommunication pour une sentence mais plutôt comme une main tendue de la part de Dieu par l'intermédiaire de son Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Turquoise



Féminin Messages : 1392
Inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 22:18

Le cardinal Giovanni Battista Re, préfet de la congrégation pour les évêques, a justifié l'excommunication de la mère d'une Brésilienne de 9 ans ayant avorté après avoir été violée. L'archevêque de Recife (nord-est du Brésil) a excommunié jeudi la mère de l'enfant, qui a avorté de jumeaux alors qu'elle était enceinte de quinze semaines, à la suite d'un viol par son beau-père. L'excommunication a été étendue à toute l'équipe médicale qui a pratiqué l'opération. Mgr Re, qui est également président de la Commission pontificale pour l'Amérique latine, a indiqué :

"C'est un triste cas, mais le vrai problème est que les jumeaux conçus étaient deux personnes innocentes, qui avaient le droit de vivre et qui ne pouvaient pas être supprimées. Il faut toujours protéger la vie, l'attaque contre l'Eglise brésilienne est injustifiée. L'excommunication pour ceux qui ont provoqué l'avortement est juste [car cette opération constitue] toujours la suppression d'une vie innocente".

Cette affaire est intéressante car elle indique bien que quiconque pousse ou incite à l'avortement encourt l'excommunication. Un exemple à suivre. L'avortement est toujours un mal, quelles que soient les circonstances.




J'ai pris ça sur : chretiente info
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 22:44

Turquoise a écrit:

Cette affaire est intéressante car elle indique bien que quiconque pousse ou incite à l'avortement encourt l'excommunication. Un exemple à suivre. L'avortement est toujours un mal, quelles que soient les circonstances.
J'ai pris ça sur : chretiente info

Toute ma vie je me suis battu contre l'avortement et je continuerai. Mais cette "affaire" n'est pas "intéressante", il ne s'agit pas d'un cas d'école. Il s'agit d'un drame : drame humain, tragédie pour cette fillette pour qui le Christ est mort, de même que pour sa mère, révélation du malheur de l'homme pécheur dont je suis le premier et, ne l'oublions pas, implicite calomnie contre l'Eglise et contre le doux Vicaire du Christ qui est sali et à qui l'on fera endosser aux yeux de tous l'effroyable dureté qui entoure cette affaire.
Je réitère ma demande pour la troisième fois : quelqu'un pourrait-il donner les coordonnées de cette femme pour qui le Christ est mort et que nous devons aimer au-delà du drame afin de lui envoyer l'expression de notre prière et surtout de l'exhorter à voir un prêtre pour cette confession sacramentelle qui pourrait la guérir elle et sa fille par le Sang du Christ et le pardon de Dieu et de l'Eglise ?
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Turquoise



Féminin Messages : 1392
Inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 22:53

Nulle part est mentionnée son nom (probablement parce que la fillette est mineure).
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 22:57

Vous pouvez toujours passer par Mgr José Cardoso Sobrinho, archevêque de Recife.
Ou par le médecin : le docteur Sergio Cabral, qui a réalisé l'intervention dans un hôpital public de Recife, la capitale de l'Etat du Pernambouc.

Je doute que le public puisse avoir accès aux coordonnées de la maman et de sa fillette.


Pour ma part, je suis en union de prière avec vous ...

Puisse Notre Dame de Guadeloupe nous venir en aide.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle



Féminin Messages : 43
Inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 23:06

Christophore
je suppose que les prêtres au Brésil se sont empressés d'expliquer l'importance de cette confession à cette maman.

Je ne doute pas un instant que cette femme et sa famille n'ait rencontré un bon prêtre prêt à les écouter en confession.( le voudront-elles ? tout est là )

Il ne nous reste plus qu'à prier pour cette famille, cette enfant détruite doublement : par le viol, par l'avortement;et à prier pour que Dieu nous pardonne un jour ces millions de morts dans le sein de leur mère.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 23:34

Arnaud, soit tu ne sais pas lire, et encore moins COMPRENDRE un texte, soit, et c'est le plus problable, tu es d'une mauvaise foi hallucinante...il n'a JAMAIS, dans cet article, été question d'une quelconque excommunication de la fillette Idea

Ensuite, pour le reste, également d'accord avec Adamev :

adamev a écrit:
Infect!!!

En clair, plutôt laisser CREVER une petite gamine de NEUF ans, sans cesse VIOLEE depuis l'âge de SIX ans (tiens, ca me rappelle quelque chose spiderman ), que lui SAUVER LA VIE en l'avortant spiderman :colere: :cartonr:

Une enfant foutue, martyre, qui portera toute sa vie les traces de l'enfer que l'autre raclure, ordure parmi les ordures, lui a fait subir, et dont la mère, par l'acte qu'elle a posé, en plus de la douleur de ce qu'elle subit, est DOUBLEMENT condamnée, puisque l'Eglise la condamne - et pour une croyante, c'est la PIRE des peines, bien pire que n'importe quelle condamnation civile ou morale - à l'ENFER :colere:

Et par pitié, ne me sortez pas votre discours sur l'avortement, je suis AUSSI contre, je me suis maintes fois exprimé là-dessus !

Quoiqu'il en soit, si je continuerai, quoiqu'il arrive, à défendre le christianisme, il ne faudra plus JAMAIS compter sur moi pour défendre cette église-là, église dhimmie, soumise à l'Islam, et dont l'inhumanité révolte la conscience Idea

Je suis ce que je suis, j'ai mes qualités et certainement beaucoup de défauts, mais je sais encore faire la différence entre le Bien et le Mal spiderman

Dernier message de ma part sur ce forum, comme Adamev, vous pouvez me foutre dehors, parce que je COMBATS désormais cette Eglise du M.A.L. :cartonr:

Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 23:54

Ce serait très dommage de ne plus vous lire, c'est du moins mon avis, car l'intérêt d'un forum c'est justement de rencontrer différentes opinions sur différents sujets et d'en débattre.
Je serais vraiment désolé que, tant l'un que l'autre, vous partiez de ce forum et j'espère au contraire souvent vous lire encore !
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 00:04

Comment tu pars avec Adamev ?

Enfin Mécréant-LV, tu nous a donné une info, j'ai lu le fil c'est une triste et lamentable situation.

Pauvre gosse, pauvre mère ... ça fait mal de lire cela.

Nous ne pouvons que prier Celui qui guérit toutes les blessures. :sts: Sad

Alors tu sais quand je dis que je pars personne ne me croit plus, tu le dis encore mais tu reviendras et toi et Adamev n'avez pas de raison de nous quitter...

Merci pour l'info au contraire !

J'ai pourtant bien lu le texte, j'ai interprété qu'il y a eu excommunication !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 00:05

Je vais essayer de résumer les faits, et seulement les faits.
- Une jeune fille a été violée pendant trois ans. C'est horrible.
- Les viols ont fini par la mettre enceinte. C'est tragique.
- La jeune fille avorte, l'avortement provoque la mort de deux individus.
L'Eglise considère, et ne s'en est jamais caché, et nous sommes plusieurs ici à être d'accord avec cela, que l'avortement est un meurtre.
Or tout le monde s'accordera à dire qu'un meurtre est pire qu'un viol. Ici il pourrait y avoir double meurtre. Cela n'est pas certain car cela dépend de critères médicaux sur lesquels je suis incapable de juger.
Admettons que la jeune fille était effectivement en grave danger, alors l'excommunication latae sententiae ne s'applique pas.
Admettons maitenant qu'effectivement il y ait ce double meurtre, certes la pauvre gamine n'y peut rien, et la situation est d'une puissance dramatique qui défie l'imagination, mais ce double meurtre admis l'on devrait reconnaître qu'il est du fait de la mère de la jeune fille enceinte, qui l'a demandé pour elle, et de l'équipe médicale, qui l'a conseillé et pratiqué.
Ce que dit ici l'Eglise c'est que le remède, dans ce cas, est pire que le mal, car l'on "traite" les conséquences d'un crime par un crime plus horrible encore, et commis en double. C'est comme une peine de mort, mais appliquée non pas au coupable, mais à la conséquence de son crime. C'est inadmissible.
Cela dit l'Eglise s'appuie sur la miséricorde. Elle donne l'occasion à ceux qui ont commis cette faute (et qui nous dit que la mère de la jeune fille n'est pas croyante et a eu son acte en horreur, même si elle s'est sentie obligée de le commettre, désemparée qu'elle était ?) de la reconnaître devant Dieu en faisant ce que fait tout pécheur : apporter sa misère et son impuissance à être juste à Celui qui a souffert pour nous. Et l'Eglise nous appelle tous à avoir confiance en l'amour infini de Dieu et au soutien qu'il peut apporter à ces gens dans la douleur.
Voilà quels sont les faits aux yeux de l'Eglise, et si vive que soit la douleur qui nous étreint et nous secoue tous au récit de ce tragique évènement, nous ne devons pas perdre de vue l'essentiel : deux enfants ont été tués dans le ventre de leur mère. Ils étaient enfants d'un criminel, mais ils étaient innocents. Ils étaient le produit d'un crime, mais ils étaient des créatures de Dieu. Si la vie de la mère n'était pas réellement en danger, ils sont morts pour rien.

La seule chose que je désapprouverai dans l'attitude du clergé est alors, si elle est avérée, la menace de poursuite de l'évêque, qui me paraît un manque de charité supplémentaire dans une situation qui est l'accumulation de suffisamment de malheurs. Mais on ne peut pas reprocher à Battitsta Re d'avoir simplement rappelé qu'on ne soigne pas un viol par un double meurtre. L'Eglise condamne la peine de mort pour les coupables, elle ne va pas la justifier pour les innocents.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 00:11

Merci Cher Philippe.

Je ne vois rien à ajouter, je suis d'accord avec vous.

Cette situation m'émeut beaucoup.

En union de prières :sts:
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 00:27

Non Philippe ce n'est pas une jeune fille c'est une enfant de 9 ans à qui on a fait subir un martyr depuis qu'elle à eu 6 ans.

Sa taille et son poids sont les même que ceux de ma petite fille de 9 ans... zut (j'ai écris m..de)!!! La religion vous aveugle ou quoi?????

Les médecins ont pris une juste décision.
Et je ne dirais pas ce que je pense de cet évêque ni du préfet Ré.

Toutes ces arguties que je lis ici sont à vomir.


Dernière édition par adamev le Lun 09 Mar 2009, 01:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 00:41

adamev a écrit:
Non Philippe ce n'est pas une jeune fille c'est une enfant de 9 ans à qui on a fait subir un martyr depuis qu'elle à eu 6 ans.

Sa taille et son poids sont les même que ceux de ma petite fille de 9 ans... zut!!! La religion vous aveugle ou quoi?????

Les médecins ont pris une juste décision.

La religion ne m'aveugle pas : je vous ai dit que si la mère était effectivement en danger grave, cela ne peut être considéré comme un meurtre.
Si les médecins ont pris une juste décision, alors pas de problème (façon de parler, bien sûr).

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 00:50

"- Maman, pourquoi on ne me soigne pas ???

- Parce que l'Eglise l'interdit, mon amour. Si je demande à ce qu'on te soigne, je vais en Enfer.

- Mais si on ne me soigne pas, je vais mourir ???

- Oui, ma douce, tu vas aller rejoindre le Bon Dieu, et les gentils Anges.

- Je vais aller en Enfer, moi aussi ???

- ... Sad "

spiderman spiderman spiderman :colere: :cartonr:

Eglise diabolique, CRIMINELLE, LE CHRIST TE JUGERA !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 00:52

Eh oui, être enceinte, c'est une maladie...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 00:59

Acri a écrit:
Eh oui, être enceinte, c'est une maladie...

Sutout à neuf ans des suites d'un viol.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 00:59

C'est ca, tu vas dire à une enfant de neuf ans qu'elle va avorter Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 01:00

Mais à dix ans ou à douze ou à treize ou à ....
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 01:01

Mécréant-LV a écrit:
C'est ca, tu vas dire à une enfant de neuf ans qu'elle va avorter Rolling Eyes

Vous répondez à qui là?
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 01:01

Mécréant-LV a écrit:
C'est ca, tu vas dire à une enfant de neuf ans qu'elle va avorter Rolling Eyes

Et le viol, on lui dit que c'était un jeu ?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 01:02

Acri a écrit:
Mais à dix ans ou à douze ou à treize ou à ....

A tous âges suite à un viol.
Vous vous sentez une vocation de violeur?????
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 01:05

adamev a écrit:
Acri a écrit:
Mais à dix ans ou à douze ou à treize ou à ....

A tous âges suite à un viol.
Vous vous sentez une vocation de violeur?????

Bien, adamev reconnait donc que l'âge n'est rien dans l'affaire dont on cause.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Vo   Lun 09 Mar 2009, 01:11

Mécréant-LV a écrit:


Eglise diabolique, CRIMINELLE, LE CHRIST TE JUGERA !!!


Jean 16.2 même l'heure vient où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu.


Cher Mécréant, le Christ jugera, certes, mais non point comme le monde juge.
Lorsqu'Il jugera, ces deux enfants seront auprès de Lui, comme l'a remarqué
Arnaud, et ils demanderont "pourquoi ?". Je ne doute pas qu'ils pardonneront, mais leur pardon même sera la preuve qu'un mal aura été commis contre eux, et ce mal l'Eglise ne peut l'applaudir. Vous jugez, et c'est compréhensible car nous sommes des hommes et que nos émotions nous tourmentent, que l'Eglise est cruelle car elle condamne cet avortement. L'Eglise juge que le monde est cruel, et d'autant plus cruel qu'il croit bien faire en ajoutant au crime encore plus de crime. Et l'Eglise juge selon l'enseignement du Christ. Vos mots durs montrent que vous parlez au nom du monde, car vous crachez sur l'Eglise, qui n'a eu que des mots, et vous défendez le fait d'avoir tué deux enfants. Vous faites ce que le Christ a annoncé : vous vous attaquez à l'innocent en croyant rendre un culte à la justice.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 01:14

adamev a écrit:
Mécréant-LV a écrit:
C'est ca, tu vas dire à une enfant de neuf ans qu'elle va avorter Rolling Eyes

Vous répondez à qui là?

A Acri, bien évidemment Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 01:24

A lire les réactions, ici - à part Adamev, qui est le SEUL à avoir une réaction NORMALE -, je me demande FRANCHEMENT si certains ici sont encore HUMAINS Rolling Eyes

Parce qu'accepter le fait de laisser mourir un ENFANT, au nom de je ne sais quel dogme, alors qu'on peut le sauver, c'est la sortie pure et simple de l'Humanité Idea

Dernière contribution de ma part ici.

De l'air, bordel, DE L'AIR !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 01:26

Mécréant-LV a écrit:
A lire les réactions, ici - à part Adamev, qui est le SEUL à avoir une réaction NORMALE -, je me demande FRANCHEMENT si certains ici sont encore HUMAINS Rolling Eyes

Parce que accepter le fait de laisser mourir un ENFANT, au nom de je ne sais quel dogme, alors qu'on peut le sauver, c'est la sortie pure et simple de l'Humanité Idea

Dernière contribution de ma part ici.

De l'air, bordel, DE L'AIR !!!

Encore une fois, la vie de l'enfant est précisément la limite que je pose depuis le début à mon raisonnement.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 01:36

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 04:07

Merci cher Philippe ! Tout est dit.

Et, cher Acri, c'est une excellente idée que de clore ce débat par la prière que vous avez mis.

Car finalement, auy delà de ce débat douloureux, seul le silence de Marie peut parler.

Qu'elle console et guérisse la jeune maman.
Qu'elle rende lucide les hommes sur l'avortement.
Qu'elle accueille les âmes des jumelles et les baptise.
Qu'elle éclaire le monde sur la valeur d'un enfant conçu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 20:26

Mécréant-LV a écrit:
A lire les réactions, ici - à part Adamev, qui est le SEUL à avoir une réaction NORMALE -, je me demande FRANCHEMENT si certains ici sont encore HUMAINS Rolling Eyes

Parce qu'accepter le fait de laisser mourir un ENFANT, au nom de je ne sais quel dogme, alors qu'on peut le sauver, c'est la sortie pure et simple de l'Humanité Idea

Dernière contribution de ma part ici.

De l'air, bordel, DE L'AIR !!!

Mécréant, je suis aussi de ton avis.
J'ai lu (sur un autre forum) que cette enfant n'est même pes pubère. Ce sont les viols répétés qui ont déclenché des règles chez elle.
Alors quand je vois qu'on la qualifie de "jeune fille" ! C'est juste une toute petite fille... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 21:07

cher Arnaud,

Je viens de "tombé" sur le fil dissertant sur l'excommunication à la suite de la reprise de l'info sur France Culture sous le titre "Comment l'Eglise peut-elle être ausi immorale?".

Sachez que je suis entièrement d'accord avec vous.

Le pire c'est que dans 50 ans, s'il plait à Dieu que ce Monde existe encore, il y aura des gens pour dire:
"Pourquoi l'Eglise n'a rien fait lorsqu'il s'est agit de luter contre l'avortement!" au son de "Qu'a fait l'Eglise pour luter contre les Nazi ?".

Les paroles changent, l'air reste le même.
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Messages : 306
Inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 21:09

Laurent, je crois que tout le monde ici conditionne toute cette question au danger de mort pesant sur la (trop) jeune mère ! S'il est avéré que la grossesse constituait un danger vital et objectif, l'avortement est légitime. Je serais le dernier à dire le contraire !
Dans ce cas-là, il a pu y avoir erreur de jugement de la hiérarchie ecclésiastique...
Est-ce une raison pour généraliser abusivement et mettre en cause l'Eglise dans son ensemble et dans son essence ?


M.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 22:23

Shocked :x :evil:

L'Église aurait dû faire preuve de jugement et de compréhension! Je ne suis pas pour l'avortement car je crois que c'est un meurtre mais est-il raisonnable de laisser une fillette de 9 ans avoir une grossesse, surtout après un viol?

Il paraît que les mouvements protestants sont en progression en Amérique latine. Ils vont progresser encore plus avec des décisions comme celle-là.

Que le Seigneur prenne pitié de ceux qui font mal aux enfants et de ceux qui dirigent son Église et qui n'ont pas toujours des jugements éclairés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 22:27

Fée Violine a écrit:
Mécréant-LV a écrit:
A lire les réactions, ici - à part Adamev, qui est le SEUL à avoir une réaction NORMALE -, je me demande FRANCHEMENT si certains ici sont encore HUMAINS Rolling Eyes

Parce qu'accepter le fait de laisser mourir un ENFANT, au nom de je ne sais quel dogme, alors qu'on peut le sauver, c'est la sortie pure et simple de l'Humanité Idea

Dernière contribution de ma part ici.

De l'air, bordel, DE L'AIR !!!

Mécréant, je suis aussi de ton avis.
J'ai lu (sur un autre forum) que cette enfant n'est même pes pubère. Ce sont les viols répétés qui ont déclenché des règles chez elle.
Alors quand je vois qu'on la qualifie de "jeune fille" ! C'est juste une toute petite fille... Crying or Very sad

Est ce que nous en sommes en possession de tous les éléments de cette histoire ?

mon arrière grand-mère a eu ses première règles à l'âge de 9 ans et pourtant n'a jamais été violée.

Elle a bien vécu en bonne santé et est décédée à l'âge de 82 ans !

Elle a mis 3 enfants au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 22:45

J'ai lu sur un forum :
Citation :
Elle a tout juste 9 ans, mais victime de malnutrition, elle en apparaît même moins sur les photos. Ce mercredi des Cendres, alors que le Brésil tout entier émergeait de cinq jours de folie carnavalesque, elle a pu, pour la première fois de sa vie, quitter sa petite ville d'Alagoinha, pour se rendre à Recife, la capitale de l'État du Pernambouc, dans le Nordeste brésilien. Mais ce n'était pas des vacances. L'enfant a été conduite dans un hôpital, pour se faire avorter. Violée par son beau-père depuis l'âge de 6 ans, elle était enceinte de jumeaux. Interpellé par la police, l'homme a reconnu avoir également abusé de l'aînée de sa femme, une adolescente de 14 ans souffrant de déficiences mentales.

Lorsqu'il diagnostique la grossesse, le médecin José Severiano Cavalcanti est choqué : «Elle n'a même pas de seins.» Une vie sexuelle précoce, imposée par son violeur, a déclenché ses règles avant l'heure. Le praticien préconise immédiatement l'avortement.........La petite mesure 1,36 et pèse 33 kg, son corps est incapable de mener cette grossesse à terme.
http://www.lefigaro.fr/international/2009/03/09/01003-20090309ARTFIG00488-l-avortement-d-une-fillette-de-9-ans-bouleverse-le-bresil-.php
Revenir en haut Aller en bas
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 22:49

Mécréant-LV a écrit:
A lire les réactions, ici - à part Adamev, qui est le SEUL à avoir une réaction NORMALE -, je me demande FRANCHEMENT si certains ici sont encore HUMAINS Rolling Eyes

Parce qu'accepter le fait de laisser mourir un ENFANT, au nom de je ne sais quel dogme, alors qu'on peut le sauver, c'est la sortie pure et simple de l'Humanité Idea

Dernière contribution de ma part ici.

De l'air, bordel, DE L'AIR !!!

Je me demande vraiment Mécréant si vous avez correctement lu la discussion depuis le début. COMMENT accuser l'Eglise de vouloir laisser mourir un enfant au prix d'un dogme? On ne fait que répéter qu'en cas de danger vital pour la mère l'Eglise autorise l'avortement!!!! cf le message tres clair d'Arnaud!!!


Alors pour en revenir au débat, effectivement une grossesse à l'age de 9 ans semble à première vue à risque de complications:
Mais un accompagnement médical constant tout au long de la grossesse ne peut-il pas permettre d'éviter justement à l'extreme la mort tant de la mère que des 2enfants? Si la réponse est au mieux peut-être, alors vous serez d'accord qu'il est de notre devoir de tout faire pour mener la grossesse à son terme, ce pour éviter la mort de 2 innocents avec l'avortement...

Bien à vous,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 22:51

Fée Violine a écrit:
J'ai lu sur un forum :
Citation :
Elle a tout juste 9 ans, mais victime de malnutrition, elle en apparaît même moins sur les photos. Ce mercredi des Cendres, alors que le Brésil tout entier émergeait de cinq jours de folie carnavalesque, elle a pu, pour la première fois de sa vie, quitter sa petite ville d'Alagoinha, pour se rendre à Recife, la capitale de l'État du Pernambouc, dans le Nordeste brésilien. Mais ce n'était pas des vacances. L'enfant a été conduite dans un hôpital, pour se faire avorter. Violée par son beau-père depuis l'âge de 6 ans, elle était enceinte de jumeaux. Interpellé par la police, l'homme a reconnu avoir également abusé de l'aînée de sa femme, une adolescente de 14 ans souffrant de déficiences mentales.

Lorsqu'il diagnostique la grossesse, le médecin José Severiano Cavalcanti est choqué : «Elle n'a même pas de seins.» Une vie sexuelle précoce, imposée par son violeur, a déclenché ses règles avant l'heure. Le praticien préconise immédiatement l'avortement.........La petite mesure 1,36 et pèse 33 kg, son corps est incapable de mener cette grossesse à terme.
http://www.lefigaro.fr/international/2009/03/09/01003-20090309ARTFIG00488-l-avortement-d-une-fillette-de-9-ans-bouleverse-le-bresil-.php

Alors franchement Dominique, au risque de choquer : je ne me laisse pas aveugler par la religion.

Je ne vois pas lieu à une excommunication dans ce cas pareil !

Désolée je choque j'en suis sûre. Embarassed

Pauvre enfant... même les plus croyants c'est à se révolter ....j'arrête j'en dis pas plus !
Revenir en haut Aller en bas
jean-pierre



Masculin Messages : 76
Inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 22:53

et aprés ça on va dire a nos jeune qui ne comprenent deja pas grand chose que c'est au nom de la religion d'amour qu'on excommunie
chapeau
Revenir en haut Aller en bas
jean-pierre



Masculin Messages : 76
Inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 22:55

heureusement qu'on est en 2009
sinon ils auraient pu etre tous brulés
Revenir en haut Aller en bas
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 22:55

Fée Violine a écrit:
J'ai lu sur un forum :
Citation :
Elle a tout juste 9 ans, mais victime de malnutrition, elle en apparaît même moins sur les photos. Ce mercredi des Cendres, alors que le Brésil tout entier émergeait de cinq jours de folie carnavalesque, elle a pu, pour la première fois de sa vie, quitter sa petite ville d'Alagoinha, pour se rendre à Recife, la capitale de l'État du Pernambouc, dans le Nordeste brésilien. Mais ce n'était pas des vacances. L'enfant a été conduite dans un hôpital, pour se faire avorter. Violée par son beau-père depuis l'âge de 6 ans, elle était enceinte de jumeaux. Interpellé par la police, l'homme a reconnu avoir également abusé de l'aînée de sa femme, une adolescente de 14 ans souffrant de déficiences mentales.

Lorsqu'il diagnostique la grossesse, le médecin José Severiano Cavalcanti est choqué : «Elle n'a même pas de seins.» Une vie sexuelle précoce, imposée par son violeur, a déclenché ses règles avant l'heure. Le praticien préconise immédiatement l'avortement.........La petite mesure 1,36 et pèse 33 kg, son corps est incapable de mener cette grossesse à terme.
http://www.lefigaro.fr/international/2009/03/09/01003-20090309ARTFIG00488-l-avortement-d-une-fillette-de-9-ans-bouleverse-le-bresil-.php
Si la grossesse ne peut pas être menée à terme, alors l'avortement est permis par l'Eglise.

Si les motifs médicaux ayant conduit à l'avortement s'avèrent fondés sur le risque vital majeur encouru par la fillette, (ce que nous ne pouvons pas vérifier), l'excommunication laetae sententiae ne s'applique pas à ce cas précis. Le Cardinal de Récifé se serait-il alors précipité en affirmant que le droit canonique sanctionnait la présente décision d'avorter, sans avoir tous les éléments médicaux en main??? Confused Dans ce cas ce serait à Rome de trancher...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 22:59

C'est bien ce je disais Kerux, l'Eglise n'aurait pas excommunié dans un cas si particulier ! Le Christ Lui-même serait moins sévère.

Où donc alors est l'Amour ?

Il manque des éléments ou cette histoire est exagérée.

Je voudrais avoir l'avis du Vatican mais ne trouve rien sur internet. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 23:01

-Julienne a écrit:
Fée Violine a écrit:
J'ai lu sur un forum :
Citation :
Elle a tout juste 9 ans, mais victime de malnutrition, elle en apparaît même moins sur les photos. Ce mercredi des Cendres, alors que le Brésil tout entier émergeait de cinq jours de folie carnavalesque, elle a pu, pour la première fois de sa vie, quitter sa petite ville d'Alagoinha, pour se rendre à Recife, la capitale de l'État du Pernambouc, dans le Nordeste brésilien. Mais ce n'était pas des vacances. L'enfant a été conduite dans un hôpital, pour se faire avorter. Violée par son beau-père depuis l'âge de 6 ans, elle était enceinte de jumeaux. Interpellé par la police, l'homme a reconnu avoir également abusé de l'aînée de sa femme, une adolescente de 14 ans souffrant de déficiences mentales.

Lorsqu'il diagnostique la grossesse, le médecin José Severiano Cavalcanti est choqué : «Elle n'a même pas de seins.» Une vie sexuelle précoce, imposée par son violeur, a déclenché ses règles avant l'heure. Le praticien préconise immédiatement l'avortement.........La petite mesure 1,36 et pèse 33 kg, son corps est incapable de mener cette grossesse à terme.
http://www.lefigaro.fr/international/2009/03/09/01003-20090309ARTFIG00488-l-avortement-d-une-fillette-de-9-ans-bouleverse-le-bresil-.php

Alors franchement Dominique, au risque de choquer : je ne me laisse pas aveugler par la religion.

Je ne vois pas lieu à une excommunication dans ce cas pareil !

Désolée je choque j'en suis sûre. Embarassed

Pauvre enfant... même les plus croyants c'est à se révolter ....j'arrête j'en dis pas plus !

Vous ne choquez pas chère Julienne, le problème est que pour savoir précisément si l'excommunication Laetae Sententiae s'applique ici, il nous faudrait avoir la certitude que cette grossesse sur le plan médical ne pouvait être menée à terme sans encourir un risque vital certain... Or ce qui me gène précisément, c'est que le Cardinal de Récifé n'avait pas le dossier médical dans ces mains lorsqu'il a voulu rappeler la sentence qui s'applique automatiquement à tout avortement abusif...
Revenir en haut Aller en bas
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 23:04

-Julienne a écrit:
C'est bien ce je disais Kerux, l'Eglise n'aurait pas excommunié dans un cas si particulier ! Le Christ Lui-même serait moins sévère.

Où donc alors est l'Amour ?

Il manque des éléments ou cette histoire est exagérée.

Je voudrais avoir l'avis du Vatican mais ne trouve rien sur internet. Confused

En effet chère Julienne, pour y voir plus clair il faudrait dans l'idéal un communiqué direct du Vatican, statuant sur la légitimité d'appliquer ou non l'excommunication Laetae Sententiae à ce cas précis... Or il lui faudrait pour ca obtenir le Dossier Médical... Mais ne va-t-on pas trop loin dans cette dramatique histoire??? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
 
Viol sur enfant, avortement, excommunication
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peut-on être pardonné du péché grave de l'avortement ?
» Benoît XVI : Avortement et excommunication.
» L'avortement et l'enfant à naître en droit international - Les articles de San Jose !
» Prière contre l'avortement
» MON DIEU, PRENDS PITIE !! avortement OBLIGE a 8 mois de grossesse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: