DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Viol sur enfant, avortement, excommunication

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant
AuteurMessage
adamev



Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 15:04

SJA a écrit:
adamev a écrit:
Peut être que s’il y avait moins d’Athés, de relativiste, de positiviste de tout poil, il y aurait moins de violeurs d’enfant ?

Mais mon cher et si c'était vous et vos semblables qui les fabriquez?????


Je ne pense pas. La déshumanisation est indispensable au massacre.
Les juifs était déshumanisés ou sous humanisés par le parti des travailleurs National Socialistes allemands. Aujourd'hui les enfants à naitre sont déshumanisés pour justifier l'avortement. Le tueur en série, le violeur déshumanise ses victimes qui ne sont plus que les objets de sa satisfaction. Comment leur en vouloir, il parait que nous ne sommes qu'un amas de molécules carbonées guère différent du singe bonobo.
Bienvenu dans la Posthumanité.

Mais vous dites n'importe quoi!!! Le viol, l'avortement, tous les crimes que vous citez et bien d'autres son,t multimillénaires. Ca ne les excuse en rien mais ça ne fait pas non plus de notre époque la coupable de leur existence.... pour notre salut paraît-il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 15:05

Philippe Fabry a écrit:
adamev a écrit:
Acri a écrit:

Il s'agit de Lina Medina. ici avec son garçon :

Quelle horreur!!! Digne du docteur Mengele (http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seaux_d%E2%80%99exfiltration_nazis)

Comment peut-on se complaire à diffuser de tels faits sous couvert de religion????

Merci, nous connaissons Mengele. Et le rappochement que vous faites est honteux. Le médecin sur la photo a sauvé deux vies : celle de Lina et celle du bébé. Mengele était un monstre qui usait des hommes comme d'objets.
Vous voyez où mène votre pensée libre ? A confondre le bien et le mal, tout simplement.

Philippe a qui parles tu ? je mélange des trucs finalement ici !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 15:08

-Julienne a écrit:


Philippe a qui parles tu ? je mélange des trucs finalement ici !

Je réponds à Adamev, c'est lui que je cite.
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 15:18

Et moi je dis que ce médecin a conduit une ""expérience" inhumaine digne de Mengele.

Ce que l'équipe médicale brésilienne a eu la sagesse de ne pas faire.

Au passage vous n'avez pas vu que Mengele recherché comme criminel de guerre a échappé à la justice des hommes grâce à un réseau... très catholique couvert par un de ces prélats de la même eau que l'excommunicateur brésilien.

Voyez où conduit votre soumission religieuse? Je lui préfère en effet ma pensée libre qui ne m'amènera pas à me faire complice du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 15:18

Philippe Fabry a écrit:
-Julienne a écrit:


Philippe a qui parles tu ? je mélange des trucs finalement ici !

Je réponds à Adamev, c'est lui que je cite.

Merci Philippe.

Adamev voit cela selon sa vision et ces crimes existent depuis Cain !

Je préfère ne plus trop entrer dans ce dialogue,

Je ne juge pas vos réponses,

mais je pense qu'Adamev a la peau solide pour continuer à répondre sur tous les fils où il est concerné et je l'admire pour cela aussi .

Je suis ce qui se passe , je n'ai pu avoir d'enfants ce n'est pas pour cela que je ne mets pas dans la peau de ces enfants-mères.

Parce qu'alors les prêtres non plus ne pourraient pas aider ...

Bon au risque de blesser encore... je me tais, je sors Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 15:24

adamev a écrit:
Et moi je dis que ce médecin a conduit une ""expérience" inhumaine digne de Mengele.

Ce que l'équipe médicale brésilienne a eu la sagesse de ne pas faire.

Au passage vous n'avez pas vu que Mengele recherché comme criminel de guerre a échappé à la justice des hommes grâce à un réseau... très catholique couvert par un de ces prélats de la même eau que l'excommunicateur brésilien.

Voyez où conduit votre soumission religieuse? Je lui préfère en effet ma pensée libre qui ne m'amènera pas à me faire complice du mal.

Adamev, je te concède que l'Eglise étouffe souvent dans tous les genres d'affaires d'ailleurs.

Normalement, je devrais porter plainte contre un prêtre (j'ai déjà raconté mon calvaire), j'ai répondu au prêtre qui me le proposais que je ne voulais pas scandaliser plus encore ! et puis à quoi bon c'est moi qui serais souillée me fait plus d'illusions.

On verra peut-être plus tard si je suis harcelée de nouveau....

Alors tu vois je suis catholique, je serai taxée peut-être de catholique spéciale par certains, j'écoute l'Eglise en matière de dogme... l'Eglise est un phare pour moi mais je ne suis pas soumise aveuglément ma raison s"exerce , mon intelligence se pose des questions....
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 15:37

adamev a écrit:


Mais vous dites n'importe quoi!!! Le viol, l'avortement, tous les crimes que vous citez et bien d'autres son,t multimillénaires.


Oui, mais quid de leur prévalence ??

Quid de la tolérances voire de l'encouragement de la société envers eux ?

Comment ne pas faire le lien entre la réification de l'homme depuis les trois derniers siècles et les crimes de masse du XX° dont l'avortement d'une part et émergence des tueurs en série d'autre part ?

Franchement cette affaire Brésilienne réuni les trois éléments cités plus haut.

Je constate que l'Eglise est la seule à condamner tout à la fois le violeur et les avorteurs.

Tout à la fois celui pour qui la fillette était une chose et ceux pour qui les jumeaux était également une chose.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 16:21

adamev a écrit:
Jeb a écrit:
Dans son message de lundi 9 mars à 23h11, Julienne a écrit:
Et si c'était votre gosse ???
Chère Julienne, Notre fils, à l'âge de 6 ans.../... ".

Pour boulversant qu'il soit, pout témoignage de foi qu'il soit aussi et signe de l'efficacité de la prière... votre exemple est hors de propos.
hors de propos à votre avis, cher Adamev.
Pourtant vous soulignez le lien avec l'efficacité de la prière dans des cas désespérés. Et c'était bien d'un cas désespéré dont on parle ici entre autre.

Et je ne tiens pas cet exemple pour "exemplaire" ni "moralisateur", de nombreux parents l'ont expérimenté.

Par contre laissez-moi vous dire que votre comparaison avec le "docteur" Mengele est des plus ignobles et des plus déplacées.

S'il en est besoin de le démontrer, le combat de la "culture de mort" contre la "civilisation pour la Vie" n'a jamais été aussi intense que depuis quelques temps, l'Eglise étant en première ligne puisqu'elle la défend contre vents et tempêtes de tout bord.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 16:29

SJA a écrit:

Oui, mais quid de leur prévalence ??Quid de la tolérances voire de l'encouragement de la société envers eux ?

Demande ça aux inquisiteurs de tous poils, aux allumeurs de bûchers, aux croisés exterminateurs au cri de "dieu le veut"....

Comment ne pas faire le lien entre la réification de l'homme depuis les trois derniers siècles et les crimes de masse du XX° dont l'avortement d'une part et émergence des tueurs en série d'autre part ?

Désespérant de négativité.

Franchement cette affaire Brésilienne réuni les trois éléments cités plus haut.

Je constate que l'Eglise est la seule à condamner tout à la fois le violeur et les avorteurs.

Tout à la fois celui pour qui la fillette était une chose et ceux pour qui les jumeaux était également une chose.

Faux. A ce jour le violeur a été emprisonné par les tribunaux civils. l'église n'a pas eu un mot à son sujet. En vrai elle n'a condamné que ceux qui ont sauvé la vie de cette gamine.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 16:34

L'Eglise condamne... l'Eglise a condamné... souvent ce mot reviens.

Jésus dit à la femme adultère : Femme où sont ils donc ? personne ne t'a condamnée ? va moi non plus je ne te condamne pas !
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 16:40

Jeb a écrit:
adamev a écrit:
Jeb a écrit:
Dans son message de lundi 9 mars à 23h11, Julienne a écrit:
Et si c'était votre gosse ???
Chère Julienne, Notre fils, à l'âge de 6 ans.../... ".

Pour boulversant qu'il soit, pout témoignage de foi qu'il soit aussi et signe de l'efficacité de la prière... votre exemple est hors de propos.
hors de propos à votre avis, cher Adamev.
Pourtant vous soulignez le lien avec l'efficacité de la prière dans des cas désespérés. Et c'était bien d'un cas désespéré dont on parle ici entre autre.

Et je ne tiens pas cet exemple pour "exemplaire" ni "moralisateur", de nombreux parents l'ont expérimenté.

Je dis seulement que votre cas pour exemplaire qu'il soit n'est pas en rapport avec le sujet. Rien de plus.

Par contre laissez-moi vous dire que votre comparaison avec le "docteur" Mengele est des plus ignobles et des plus déplacées.

Non car il répond à la présentation d'images et d'un cas d'instrumentalisation d'enfant qui ne peut que révulser n'importe quel honnête homme.

S'il en est besoin de le démontrer, le combat de la "culture de mort" contre la "civilisation pour la Vie" n'a jamais été aussi intense que depuis quelques temps, l'Eglise étant en première ligne puisqu'elle la défend contre vents et tempêtes de tout bord.

Compte tenu des réactions que ça suscite... elle s'y prend comme d'hab mal. J'étais hier soir à une réunion de paroisse à laquelle assistaient plusieurs médecins dont la catholicité n'a rien à envier à la vôtre. La question leur a été posée de savoir ce qu'ils pensaient de ce cas et de la condamnation ecclésiastique. Réponse "scandaleux" l'équipe médicale a eu raison qq soient les motifs de sa décision. Quant aux prêtres présents ils sont restés silencieux... mais leurs mines parlaient pour eux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 16:45

Quant aux prêtres présents ils sont restés silencieux... mais leurs mines parlaient pour eux.

C'est déplorable cela Adamev !

Mon curé ne restera pas silencieux lui ! s'il le reste il écrira un article dans le journal paroissial ce sera encore plus public

Je l'admire parce que il ose lui, il ne craint rien , il s'exprime....

Ils sont restés silencieux, pourquoi ils ont peur ???

Jésus n'était pourtant pas un lâche Lui !
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 16:54

Mais non parce qu'ils étaient d'accord avec les médecins mais ne peuvent le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:01

adamev a écrit:
Mais non parce qu'ils étaient d'accord avec les médecins mais ne peuvent le dire.

Je me doute qu'ils étaient d'accord.

Ne pouvoir pas dire ce que l'on pense, quel étouffement !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:18

adamev a écrit:
Et moi je dis que ce médecin a conduit une ""expérience" inhumaine digne de Mengele.
Vous auriez pu soutenir cela en face du garçon né ? Vous auriez pu lui dire : moi, je t'aurais tué, tu n'aurais pas du naître, c'est scandaleux ?

Au passage vous n'avez pas vu que Mengele recherché comme criminel de guerre a échappé à la justice des hommes grâce à un réseau... très catholique couvert par un de ces prélats de la même eau que l'excommunicateur brésilien.
Voyez où conduit votre soumission religieuse? Je lui préfère en effet ma pensée libre qui ne m'amènera pas à me faire complice du mal.
Et voilà, le penseur libre me traite de nazi. Le réseau n'était pas "très catholique", il était conduit par un évêque douteux, comme il y en eut tant dans l'histoire. Et dites-vous bien que ce n'est pas parce que l'Eglise catholique dit ces choses que je les pense, c'est parce que je les pense que je suis catholique.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:18

adamev a écrit:
Jeb a écrit:
adamev a écrit:
Jeb a écrit:
Dans son message de lundi 9 mars à 23h11, Julienne a écrit:
Et si c'était votre gosse ???
Chère Julienne, Notre fils, à l'âge de 6 ans.../... ".

Pour boulversant qu'il soit, pout témoignage de foi qu'il soit aussi et signe de l'efficacité de la prière... votre exemple est hors de propos.
hors de propos à votre avis, cher Adamev.
Pourtant vous soulignez le lien avec l'efficacité de la prière dans des cas désespérés. Et c'était bien d'un cas désespéré dont on parle ici entre autre.

Et je ne tiens pas cet exemple pour "exemplaire" ni "moralisateur", de nombreux parents l'ont expérimenté.

Je dis seulement que votre cas pour exemplaire qu'il soit n'est pas en rapport avec le sujet. Rien de plus.
Je vous laisse avoir raison si ça peut vous aider à avoir une vision plus positive.

Par contre laissez-moi vous dire que votre comparaison avec le "docteur" Mengele est des plus ignobles et des plus déplacées.

Non car il répond à la présentation d'images et d'un cas d'instrumentalisation d'enfant qui ne peut que révulser n'importe quel honnête homme.
Votre vision négative encore... J'y vois la victoire de la Vie.

S'il en est besoin de le démontrer, le combat de la "culture de mort" contre la "civilisation pour la Vie" n'a jamais été aussi intense que depuis quelques temps, l'Eglise étant en première ligne puisqu'elle la défend contre vents et tempêtes de tout bord.

Compte tenu des réactions que ça suscite... elle s'y prend comme d'hab mal. J'étais hier soir à une réunion de paroisse à laquelle assistaient plusieurs médecins dont la catholicité n'a rien à envier à la vôtre. La question leur a été posée de savoir ce qu'ils pensaient de ce cas et de la condamnation ecclésiastique. Réponse "scandaleux" l'équipe médicale a eu raison qq soient les motifs de sa décision. Quant aux prêtres présents ils sont restés silencieux... mais leurs mines parlaient pour eux.
Votre exemple est l'exemple typique qui existe dans beaucoup de paroisses que je connais où la majorité des membres du Conseil Pastoral na pas cessé de critiquer Jean-Paul II et maintenant Benoît XVI, et dont les prêtres restent muets quand il s'agit d'avortements et qui prennent de graves libertés avec la liturgie de la Célébration de l'Eucharistie, malgré les rappels incessants de Jean-Paul II, de Benoît XVI et de leurs Evêques successifs.
(Là je crois que je ne suis pas loin du record en longueur de phrase ! Laughing )

Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:22

Mécréant-LV a écrit:
Enfant violée ayant avorté au Brésil: le Vatican justifie l'excommunication

Samedi 7 Mars 2009

(Belga) Le cardinal Giovanni Battista Re, préfet de la congrégation pour les évêques, a justifié l'excommunication de la mère d'une Brésilienne de 9 ans ayant avorté après avoir été violée, car les jumeaux qu'elle portait "avaient le droit de vivre", dans un entretien samedi à La Stampa.

L'archevêque de Recife (nord-est du Brésil) a excommunié jeudi la mère de l'enfant, qui a avorté de jumeaux alors qu'elle était enceinte de quinze semaines, à la suite d'un viol par son beau-père. L'excommunication a été étendue à toute l'équipe médicale qui a pratiqué l'opération. "C'est un triste cas, mais le vrai problème est que les jumeaux conçus étaient deux personnes innocentes, qui avaient le droit de vivre et qui ne pouvaient pas être supprimées", a déclaré Mgr Re, qui est également président de la Commission pontificale pour l'Amérique latine. Vendredi, le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva avait vivement critiqué l'excommunication de l'archevêque de Recife, "déplorant profondément en tant que chrétien et catholique qu'un évêque de l'Eglise catholique ait un comportement aussi conservateur". La grossesse de la fillette comportait de hauts risques et mettait la vie de l'enfant en danger. L'interruption volontaire de grossesse est toujours interdite au Brésil, sauf en cas de viol ou de danger pour la vie de la mère. (DEC)

http://www.skynet.be/actu-sports/actu/monde/detail_enfant-violee-ayant-avorte-bresil-vatican-justifie-lexcommunication?id=492537

Ca va hurler, mais tant pis :

Cette Eglise-là n'est pas celle du Christ, mais celle de Satan Idea

Immonde, abject, scandaleux, révoltant

La vie de la génitrice de 9 ans était en danger: cela suffit! Il n'y a donc pas avortement mais sauvegarde de la santé de la mère. De plus, peut-on raisonnablement penser qu'il y ait scandale à avorter cette enfant, scandale qui est une des règles de l'excommmunication(ICor.5, Mat.18/15-20)?

Donc, ces donatistes ont erré!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:23

D'ailleurs, je ne crois pas que la matrice d'une enfant de 9 ans soit adéquatement formée pour quelque gestation. Alors, selon toutes apparences, il y aurait eu grave préjudice pour la santé physique de la mère, à moins d'avis contraire.

De toutes façons, il y a différence entre le principe anti-avortement et son application pastorale. Mieux vaut donc, dans ce cas, donner un peu trop du côté de la Grâce que de la Loi. Surtout, lorsqu'on pense qu'un avortement, dans ces conditions, n'est pas vraiment scandaleux. Or, le scandale est une des conditions nécessaires à toute mesure d'excommunication(Mt.18/15-20, ICor.5)!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:27

Si j'ai le droit de dire ce que je pense : l'équipe médicale a eu raison...

Ceci dit en tant que catholique, je l'ai toujours dit eh bien mes propres sentiments passent après la position de l'Eglise,

Donc je me soumets....

Le bateau évoluera bien un jour, je reste sur ce bateau quoiqu'il arrive.

Et me tais s'il avait s'agit de mon enfant, j'aurais sans doute aussi demandé à l'équipe médicale d'agir...

Mais voilà j'obéis à la Sainte Eglise Catholique quoiqu'il arrive...

Il y a plus de difficultés pour moi à obéir en pensant ce que je pense et de respect envers l'Eglise que certains.

Oui JE ME SOUMETS A ROME !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:27

Jésus lorsqu'il chasse les vendeurs du temple, par ce geste purificateur dénonce les contrefaçons et le formalisme du culte ....
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:28

adamev a écrit:
Jeb a écrit:

Par contre laissez-moi vous dire que votre comparaison avec le "docteur" Mengele est des plus ignobles et des plus déplacées.

Non car il répond à la présentation d'images et d'un cas d'instrumentalisation d'enfant qui ne peut que révulser n'importe quel honnête homme.
Je renvoie à ce que j'ai dit plus haut : Mengele n'a jamais sauvé aucune vie, il a torturé et sacrifié, mais ce médecin sur la photo en a sauvé deux. Et il n'y a aucune instrumentalisation. Vos propos sont monstrueux.

S'il en est besoin de le démontrer, le combat de la "culture de mort" contre la "civilisation pour la Vie" n'a jamais été aussi intense que depuis quelques temps, l'Eglise étant en première ligne puisqu'elle la défend contre vents et tempêtes de tout bord.

Compte tenu des réactions que ça suscite... elle s'y prend comme d'hab mal. J'étais hier soir à une réunion de paroisse à laquelle assistaient plusieurs médecins dont la catholicité n'a rien à envier à la vôtre. La question leur a été posée de savoir ce qu'ils pensaient de ce cas et de la condamnation ecclésiastique. Réponse "scandaleux" l'équipe médicale a eu raison qq soient les motifs de sa décision. Quant aux prêtres présents ils sont restés silencieux... mais leurs mines parlaient pour eux.
L'indignation provoquée par un chrétien se comportant en chrétien est la meilleure mesure de la nécessité de son geste. Voyez celle des fidèles et même des prêtres de l'Eglise catholique qui ne sont plus convaincus de la valeur de la vie des enfats avortés. Cela montre que l'Eglise en est réduite aux électrochocs pour faire entendre sa voix à ses propres brebis.



_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:29

saint Zibou a écrit:
D'ailleurs, je ne crois pas que la matrice d'une enfant de 9 ans soit adéquatement formée pour quelque gestation. Alors, selon toutes apparences, il y aurait eu grave préjudice pour la santé physique de la mère, à moins d'avis contraire.

De toutes façons, il y a différence entre le principe anti-avortement et son application pastorale. Mieux vaut donc, dans ce cas, donner un peu trop du côté de la Grâce que de la Loi. Surtout, lorsqu'on pense qu'un avortement, dans ces conditions, n'est pas vraiment scandaleux. Or, le scandale est une des conditions nécessaires à toute mesure d'excommunication(Mt.18/15-20, ICor.5)!

Saint Zibou, là je dois dire que tu m'épates avec tes posts sunny
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:39

-Julienne a écrit:
saint Zibou a écrit:
D'ailleurs, je ne crois pas que la matrice d'une enfant de 9 ans soit adéquatement formée pour quelque gestation. Alors, selon toutes apparences, il y aurait eu grave préjudice pour la santé physique de la mère, à moins d'avis contraire.

De toutes façons, il y a différence entre le principe anti-avortement et son application pastorale. Mieux vaut donc, dans ce cas, donner un peu trop du côté de la Grâce que de la Loi. Surtout, lorsqu'on pense qu'un avortement, dans ces conditions, n'est pas vraiment scandaleux. Or, le scandale est une des conditions nécessaires à toute mesure d'excommunication(Mt.18/15-20, ICor.5)!

Saint Zibou, là je dois dire que tu m'épates avec tes posts sunny

C'est d'un bon sens absolu. Contre lequel ne prévaudront pas les forces de l'enfer ni les éructations de ceux qui sont incapables d'humanité au nom d'un magistère absolu.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:43

Philippe Fabry a écrit:
L'indignation provoquée par un chrétien se comportant en chrétien est la meilleure mesure de la nécessité de son geste. Voyez celle des fidèles et même des prêtres de l'Eglise catholique qui ne sont plus convaincus de la valeur de la vie des enfats avortés. Cela montre que l'Eglise en est réduite aux électrochocs pour faire entendre sa voix à ses propres brebis.



Thumright
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:50

SJA a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
L'indignation provoquée par un chrétien se comportant en chrétien est la meilleure mesure de la nécessité de son geste. Voyez celle des fidèles et même des prêtres de l'Eglise catholique qui ne sont plus convaincus de la valeur de la vie des enfats avortés. Cela montre que l'Eglise en est réduite aux électrochocs pour faire entendre sa voix à ses propres brebis.



Thumright

La vie des enfants avortés compte, certes. Cette situation est profondément déplorable. Cependant, la santé de la mère prime tout. Car, à quoi sert-il de mettre au monde des enfants qu'on ne peut élever, à cause de grave altération de santé de la mère? Ce ne serait plus un accouchement mais un vêlage!
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:51

Certes, et j'ai mis cette limite de l'état médical de la mère à tous mes raisonnements.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:52

adamev a écrit:

C'est d'un bon sens absolu. Contre lequel ne prévaudront pas les forces de l'enfer ni les éructations de ceux qui sont incapables d'humanité au nom d'un magistère absolu.

M'enfin qui tue qui dans cet histoire :x !!

Reprenez vous, ce qui est en jeu dans cette histoire, c'est la vie contre la mort.

Ce n'est quand même pas l'Eglise catholique qui a les mains pleines de sang dans cette histoire.

Si cette grossesse met en péril la vie de la mère,l'avortement est justifié dans tous les autre cas, c'est un crime.

Pensez-vous une seule seconde à toutes ses jeunes filles dont la famille fait le choix contraire ? puker
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:52

Philippe Fabry a écrit:
saint Zibou a écrit:
D'ailleurs, je ne crois pas que la matrice d'une enfant de 9 ans soit adéquatement formée pour quelque gestation. Alors, selon toutes apparences, il y aurait eu grave préjudice pour la santé physique de la mère, à moins d'avis contraire.

De toutes façons, il y a différence entre le principe anti-avortement et son application pastorale. Mieux vaut donc, dans ce cas, donner un peu trop du côté de la Grâce que de la Loi. Surtout, lorsqu'on pense qu'un avortement, dans ces conditions, n'est pas vraiment scandaleux. Or, le scandale est une des conditions nécessaires à toute mesure d'excommunication(Mt.18/15-20, ICor.5)!

Le scandale est aux yeux de Dieu, pas aux yeux du monde. Et la mort d'enfants sera toujours un scandale aux yeux de Dieu, si elle ne l'est plus aux yeux du monde.

Alors, nul pécheur ne sera jamais sauvé. Car, sans J-C, nous sommes tous scandaleux!
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:53

saint Zibou a écrit:
D'ailleurs, je ne crois pas que la matrice d'une enfant de 9 ans soit adéquatement formée pour quelque gestation. Alors, selon toutes apparences, il y aurait eu grave préjudice pour la santé physique de la mère, à moins d'avis contraire.

Cet argument est totalement réfuté par de nombreux exemples de grossesse précoce.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:54

saint Zibou a écrit:

Alors, nul pécheur ne sera jamais sauvé. Car, sans J-C, nous sommes tous scandaleux!

Certes. Mais Jésus-Christ, il faut déjà le suivre sur la voie étroite, pas la voie facile dans laquelle on jette les bébés avec l'eau du bain.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:54

Acri a écrit:
saint Zibou a écrit:
D'ailleurs, je ne crois pas que la matrice d'une enfant de 9 ans soit adéquatement formée pour quelque gestation. Alors, selon toutes apparences, il y aurait eu grave préjudice pour la santé physique de la mère, à moins d'avis contraire.

Cet argument est totalement réfuté par de nombreux exemples de grossesse précoce.

Chaque cas médical est unique!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:56

Philippe Fabry a écrit:
saint Zibou a écrit:

Alors, nul pécheur ne sera jamais sauvé. Car, sans J-C, nous sommes tous scandaleux!

Certes. Mais Jésus-Christ, il faut déjà le suivre sur la voie étroite, pas la voie facile dans laquelle on jette les bébés avec l'eau du bain.

Est-ce jeter le bébé que de préserver la santé physique de cette enfant?
On aimerait que le vatican excommunie aussi souvent les financiers qui poussent au désespoir et au suicide des peuples entiers... Relisez Léon Bloy: le sang du pauvre(1909)!
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:57

saint Zibou a écrit:

La vie des enfants avortés compte, certes. Cette situation est profondément déplorable. Cependant, la santé de la mère prime tout. Car, à quoi sert-il de mettre au monde des enfants qu'on ne peut élever, à cause de grave altération de santé de la mère? Ce ne serait plus un accouchement mais un vêlage!

Relisez "Le meilleur des Mondes".study

Tous les accouchements y sont considérés comme des vêlages. Le simple fait d'être mère est synonyme de dégout chez les femmes.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:58

SJA a écrit:
adamev a écrit:

C'est d'un bon sens absolu. Contre lequel ne prévaudront pas les forces de l'enfer ni les éructations de ceux qui sont incapables d'humanité au nom d'un magistère absolu.

M'enfin qui tue qui dans cet histoire :x !!
Reprenez vous, ce qui est en jeu dans cette histoire, c'est la vie contre la mort. Ce n'est quand même pas l'Eglise catholique qui a les mains pleines de sang dans cette histoire. Si cette grossesse met en péril la vie de la mère,l'avortement est justifié dans tous les autre cas, c'est un crime.
Pensez-vous une seule seconde à toutes ses jeunes filles dont la famille fait le choix contraire ? puker

Réponse de Zibou que je fais totalement mienne : La vie des enfants avortés compte, certes. Cette situation est profondément déplorable. Cependant, la santé de la mère prime tout. Car, à quoi sert-il de mettre au monde des enfants qu'on ne peut élever, à cause de grave altération de santé de la mère? Ce ne serait plus un accouchement mais un vêlage!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:58

Acri a écrit:
saint Zibou a écrit:
D'ailleurs, je ne crois pas que la matrice d'une enfant de 9 ans soit adéquatement formée pour quelque gestation. Alors, selon toutes apparences, il y aurait eu grave préjudice pour la santé physique de la mère, à moins d'avis contraire.

Cet argument est totalement réfuté par de nombreux exemples de grossesse précoce.

Oui réfuté par les sectaires de la Loi ! vous ne pensez pas vous les sectaires à l'Amour.

Jésus était moins sévère .... la vie de cette enfant était en danger, le crime monstrueux qu'elle a vécu pendant 6 ans l'aurait laissée brisée, même l'accouchement ne se serait pas bien mené à terme...

Et puis je ne pas intégriste, je suis plutôt moderniste et j'ai des amis protestants ... qui ne pensent pas comme vous et St Zibou les représente.

Le sectarisme me donne des boutons.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:59

SJA a écrit:


Relisez "Le meilleur des Mondes".study

Tous les accouchements y sont considérés comme des vêlages. Le simple fait d'être mère est synonyme de dégout chez les femmes.

Vous savez très bien que, dans ce cas de figure, l'avortement une exception, pas une règle!
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:59

Acri a écrit:
saint Zibou a écrit:
D'ailleurs, je ne crois pas que la matrice d'une enfant de 9 ans soit adéquatement formée pour quelque gestation. Alors, selon toutes apparences, il y aurait eu grave préjudice pour la santé physique de la mère, à moins d'avis contraire.

Cet argument est totalement réfuté par de nombreux exemples de grossesse précoce.

Vous êtes vraiment à l'ouest!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 17:59

saint Zibou a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
saint Zibou a écrit:

Alors, nul pécheur ne sera jamais sauvé. Car, sans J-C, nous sommes tous scandaleux!

Certes. Mais Jésus-Christ, il faut déjà le suivre sur la voie étroite, pas la voie facile dans laquelle on jette les bébés avec l'eau du bain.

Est-ce jeter le bébé que de préserver la santé physique de cette enfant?
On aimerait que le vatican excommunie aussi souvent les financiers qui poussent au désespoir et au suicide des peuples entiers... Relisez Léon Bloy: le sang du pauvre(1909)!


Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 18:01

adamev a écrit:
SJA a écrit:
adamev a écrit:

C'est d'un bon sens absolu. Contre lequel ne prévaudront pas les forces de l'enfer ni les éructations de ceux qui sont incapables d'humanité au nom d'un magistère absolu.

M'enfin qui tue qui dans cet histoire :x !!
Reprenez vous, ce qui est en jeu dans cette histoire, c'est la vie contre la mort. Ce n'est quand même pas l'Eglise catholique qui a les mains pleines de sang dans cette histoire. Si cette grossesse met en péril la vie de la mère,l'avortement est justifié dans tous les autre cas, c'est un crime.
Pensez-vous une seule seconde à toutes ses jeunes filles dont la famille fait le choix contraire ? puker

Réponse de Zibou que je fais totalement mienne : La vie des enfants avortés compte, certes. Cette situation est profondément déplorable. Cependant, la santé de la mère prime tout. Car, à quoi sert-il de mettre au monde des enfants qu'on ne peut élever, à cause de grave altération de santé de la mère? Ce ne serait plus un accouchement mais un vêlage!

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 18:02

saint Zibou a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
saint Zibou a écrit:

Alors, nul pécheur ne sera jamais sauvé. Car, sans J-C, nous sommes tous scandaleux!

Certes. Mais Jésus-Christ, il faut déjà le suivre sur la voie étroite, pas la voie facile dans laquelle on jette les bébés avec l'eau du bain.

Est-ce jeter le bébé que de préserver la santé physique de cette enfant?
On aimerait que le vatican excommunie aussi souvent les financiers qui poussent au désespoir et au suicide des peuples entiers... Relisez Léon Bloy: le sang du pauvre(1909)!

cheers Arrêtez Zibou vous allez faire exploser mon applaudimètre
thumleft Thumright
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 18:06

adamev a écrit:
...Car, à quoi sert-il de mettre au monde des enfants qu'on ne peut élever...[/size]!

Voilà bien le bout de phrase que l'on retrouve dans tout discourt de propagande du planning familial.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 18:07

adamev a écrit:
saint Zibou a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
saint Zibou a écrit:

Alors, nul pécheur ne sera jamais sauvé. Car, sans J-C, nous sommes tous scandaleux!

Certes. Mais Jésus-Christ, il faut déjà le suivre sur la voie étroite, pas la voie facile dans laquelle on jette les bébés avec l'eau du bain.

Est-ce jeter le bébé que de préserver la santé physique de cette enfant?
On aimerait que le vatican excommunie aussi souvent les financiers qui poussent au désespoir et au suicide des peuples entiers... Relisez Léon Bloy: le sang du pauvre(1909)!

cheers Arrêtez Zibou vous allez faire exploser mon applaudimètre
thumleft Thumright

Voilà pour votre applaudimètre à tous les deux !


cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 18:07

-Julienne a écrit:
Acri a écrit:
saint Zibou a écrit:
D'ailleurs, je ne crois pas que la matrice d'une enfant de 9 ans soit adéquatement formée pour quelque gestation. Alors, selon toutes apparences, il y aurait eu grave préjudice pour la santé physique de la mère, à moins d'avis contraire.

Cet argument est totalement réfuté par de nombreux exemples de grossesse précoce.

Oui réfuté par les sectaires de la Loi ! vous ne pensez pas vous les sectaires à l'Amour.

Jésus était moins sévère .... la vie de cette enfant était en danger, le crime monstrueux qu'elle a vécu pendant 6 ans l'aurait laissée brisée, même l'accouchement ne se serait pas bien mené à terme...

Et puis je ne pas intégriste, je suis plutôt moderniste et j'ai des amis protestants ... qui ne pensent pas comme vous et St Zibou les représente.

Le sectarisme me donne des boutons.


Je dis seulement que des enfants ont déjà accouché très jeune et que donc, cela n'a pas mis en danger la mère.

Je ne me prononce pas sur le cas de cette petite brésilienne dont je ne sais que ce que la presse nous a donné comme éléments.

On rejoint le débat sur l'euthanasie avec le chantage organisé par l'entourage de Chantal Sébire en faveur de la modification de la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 18:10

Rien ne me fera changer d'avis sur ce cas !

Je finirai pas inscrire mon mari et lui il sera encore plus tranchant que moi et d'ailleurs mon époux est d'origine protestant de par son père et donc le sectarisme très peu pour lui !
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 18:10

Sinon, j'ai entendu parler d'une certaine Marie qui il y a près de 2000 ans s'est retrouvée enceinte à l'âge de 14 ans.

Son époux Joseph a accepté l'enfant. Il n'a pas demandé d'avortement, ni répudié sa future femme.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 18:14

-Julienne a écrit:

Oui réfuté par les sectaires de la Loi ! vous ne pensez pas vous les sectaires à l'Amour.
Précisément, nous pensons à l'amour des enfants qui meurent dans le ventre de leur mère.
Et il nous est répondu que lorsqu'un médecin sauve les deux vies dans un cas extrêmement difficile, il doit être comparé à un nazi. Quel amour y a-t-il là dedans ?

Jésus était moins sévère .... la vie de cette enfant était en danger, le crime monstrueux qu'elle a vécu pendant 6 ans l'aurait laissée brisée, même l'accouchement ne se serait pas bien mené à terme...
L'avortement n'effacera pas ses 3 ans de calvaire. Lina Medina, dont nous avons cité l'exemple plus haut, qui nous a valu d'être comparés à des nazis, a elle été violée alors qu'elle avait 5ans. Elle a mené son enfant à terme, qui a été élevé et a vécu. Et elle-même est toujours vivante aujourd'hui.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 18:15

SJA a écrit:
adamev a écrit:
...Car, à quoi sert-il de mettre au monde des enfants qu'on ne peut élever...[/size]!

Voilà bien le bout de phrase que l'on retrouve dans tout discourt de propagande du planning familial.

Vous ne pouvez pas mettre sur le même pied d'égalité un accouchement issu d'un viol sur une enfant même pas nubile et un avortement sur une conception "normale".

Dans le premier cas la phrase en exergue (qui n'est pas de moi mais du Zibou que j'approuve) s'applique de plein droit. Dans l'autre il faut analyser au cas par cas.

Je pense aussi qu'une grossesse non désirée alors qu'il y a déjà plusieurs enfants dans un foyer en grande difficulté matérielle... mérite qu'on y regarde à deux fois avant de laisser faire la nature. Et à tout prendrre plutôt que de laisser la mère se débrouiller seule je préfère un avortement médicalisé.

Mon point de vue pourra être différent selon le cas. Notamment en cas de demande d'avortement dit "de confort".


Dernière édition par adamev le Mar 10 Mar 2009, 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 18:16

Acri a écrit:
Sinon, j'ai entendu parler d'une certaine Marie qui il y a près de 2000 ans s'est retrouvée enceinte à l'âge de 14 ans.

Son époux Joseph a accepté l'enfant. Il n'a pas demandé d'avortement, ni répudié sa future femme.

Premier 14 ans n'est pas 9 ans !

Marie n'a pas été violée, elle a conçu du Saint Esprit !

Et 14 ans n'est pas certain, la Bible est muette sur ce point.

Les femmes orientales déjà aussi sont plus précoces dans ces régions.

Et Dieu protégea la grossesse car Elle portait le Fils de Dieu.

Il est déplaisant que vous entremeliez Marie à ce débat.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 18:19

:colere: Mais c'est qu'elle a aussi des dents la Julienne!!!

thumleft Thumright :pompom: fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 18:20

Philippe Fabry a écrit:
-Julienne a écrit:

Oui réfuté par les sectaires de la Loi ! vous ne pensez pas vous les sectaires à l'Amour.
Précisément, nous pensons à l'amour des enfants qui meurent dans le ventre de leur mère.
Et il nous est répondu que lorsqu'un médecin sauve les deux vies dans un cas extrêmement difficile, il doit être comparé à un nazi. Quel amour y a-t-il là dedans ?

Jésus était moins sévère .... la vie de cette enfant était en danger, le crime monstrueux qu'elle a vécu pendant 6 ans l'aurait laissée brisée, même l'accouchement ne se serait pas bien mené à terme...
L'avortement n'effacera pas ses 3 ans de calvaire. Lina Medina, dont nous avons cité l'exemple plus haut, qui nous a valu d'être comparés à des nazis, a elle été violée alors qu'elle avait 5ans. Elle a mené son enfant à terme, qui a été élevé et a vécu. Et elle-même est toujours vivante aujourd'hui.

On voit bien que c'est un homme qui parle.

Et encore pas tous Adamev , Saint-Zibou ne tiennent pas le même discours.

Mon idée est faite, quitte à être bannie je dirai ce que je pense.


Je parle en mon âme et conscience, c''est inutile de me convaincre avec plein d'arguments.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 18:24

adamev a écrit:
:colere: Mais c'est qu'elle a aussi des dents la Julienne!!!

thumleft Thumright :pompom: fleur 6

Pourquoi tu croyais que je n'avais pas mes idées personnelles ! Very Happy

Si tu me connaissais vraiment Adamev tu serais surpris affraid Very Happy

Je les exprimerai je le répète au risque d'être bannie !

fleur 6 fleur 6 :pompom: fleur 6

Je suis catholique pas bigote..... et l'obscurantisme très peu pour moi, je n'ai rien à perdre à dire ce que je pense...

Oui le risque d'être séparée de vous.... :bisou: :bisou: fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 18:30

Un point semble oublié , dans toute cette agitation . La passivité de la mère pendant plusieurs années me pose problème . C'est d'ailleurs fréquent dans de nombreux cas de pédophilie "familiale " .
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 18:32

SJA a écrit:
adamev a écrit:
...Car, à quoi sert-il de mettre au monde des enfants qu'on ne peut élever...[/size]!

Voilà bien le bout de phrase que l'on retrouve dans tout discourt de propagande du planning familial.

Ne sortez pas cette phrase de son contexte singulier. Je suis profondément anti-avortement, lequel demeure, à mes yeux, un meurtre, au moins une mise à mort, déplorable, même indirecte. Néanmoins, l'Église donatiste(romaine) a raté une belle occasion de se taire, devant un cas singulier, qui ne risquait, certes, pas de s'ériger en règle ni en maxime autorisant n'importe quelle pratique abortive!
Revenir en haut Aller en bas
 
Viol sur enfant, avortement, excommunication
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peut-on être pardonné du péché grave de l'avortement ?
» Benoît XVI : Avortement et excommunication.
» L'avortement et l'enfant à naître en droit international - Les articles de San Jose !
» Prière contre l'avortement
» MON DIEU, PRENDS PITIE !! avortement OBLIGE a 8 mois de grossesse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: