DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Viol sur enfant, avortement, excommunication

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 22:59

C'est bien ce je disais Kerux, l'Eglise n'aurait pas excommunié dans un cas si particulier ! Le Christ Lui-même serait moins sévère.

Où donc alors est l'Amour ?

Il manque des éléments ou cette histoire est exagérée.

Je voudrais avoir l'avis du Vatican mais ne trouve rien sur internet. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Kerux



Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 23:01

-Julienne a écrit:
Fée Violine a écrit:
J'ai lu sur un forum :
Citation :
Elle a tout juste 9 ans, mais victime de malnutrition, elle en apparaît même moins sur les photos. Ce mercredi des Cendres, alors que le Brésil tout entier émergeait de cinq jours de folie carnavalesque, elle a pu, pour la première fois de sa vie, quitter sa petite ville d'Alagoinha, pour se rendre à Recife, la capitale de l'État du Pernambouc, dans le Nordeste brésilien. Mais ce n'était pas des vacances. L'enfant a été conduite dans un hôpital, pour se faire avorter. Violée par son beau-père depuis l'âge de 6 ans, elle était enceinte de jumeaux. Interpellé par la police, l'homme a reconnu avoir également abusé de l'aînée de sa femme, une adolescente de 14 ans souffrant de déficiences mentales.

Lorsqu'il diagnostique la grossesse, le médecin José Severiano Cavalcanti est choqué : «Elle n'a même pas de seins.» Une vie sexuelle précoce, imposée par son violeur, a déclenché ses règles avant l'heure. Le praticien préconise immédiatement l'avortement.........La petite mesure 1,36 et pèse 33 kg, son corps est incapable de mener cette grossesse à terme.
http://www.lefigaro.fr/international/2009/03/09/01003-20090309ARTFIG00488-l-avortement-d-une-fillette-de-9-ans-bouleverse-le-bresil-.php

Alors franchement Dominique, au risque de choquer : je ne me laisse pas aveugler par la religion.

Je ne vois pas lieu à une excommunication dans ce cas pareil !

Désolée je choque j'en suis sûre. Embarassed

Pauvre enfant... même les plus croyants c'est à se révolter ....j'arrête j'en dis pas plus !

Vous ne choquez pas chère Julienne, le problème est que pour savoir précisément si l'excommunication Laetae Sententiae s'applique ici, il nous faudrait avoir la certitude que cette grossesse sur le plan médical ne pouvait être menée à terme sans encourir un risque vital certain... Or ce qui me gène précisément, c'est que le Cardinal de Récifé n'avait pas le dossier médical dans ces mains lorsqu'il a voulu rappeler la sentence qui s'applique automatiquement à tout avortement abusif...
Revenir en haut Aller en bas
Kerux



Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 23:04

-Julienne a écrit:
C'est bien ce je disais Kerux, l'Eglise n'aurait pas excommunié dans un cas si particulier ! Le Christ Lui-même serait moins sévère.

Où donc alors est l'Amour ?

Il manque des éléments ou cette histoire est exagérée.

Je voudrais avoir l'avis du Vatican mais ne trouve rien sur internet. Confused

En effet chère Julienne, pour y voir plus clair il faudrait dans l'idéal un communiqué direct du Vatican, statuant sur la légitimité d'appliquer ou non l'excommunication Laetae Sententiae à ce cas précis... Or il lui faudrait pour ca obtenir le Dossier Médical... Mais ne va-t-on pas trop loin dans cette dramatique histoire??? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 23:05

Cher Kerux,

Merci de me dire que je ne vous choque pas !

Je parle en mon âme et conscience. A lire l'état de cette enfant, il me semble que cette grossesse était à risques.

Je me répète Mécréant a oublié des éléments dans sa spiderman ou les infos ne sont pas correctes.

Et je pense aussi à cela s'il s'agissait de ma fillette que ferais je ?

Cela est le problème de conscience de chacun.

Excommunication !!! je vous avoue que ce mot me rend malade finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 23:07

Kerux a écrit:
Alors pour en revenir au débat, effectivement une grossesse à l'age de 9 ans semble à première vue à risque de complications:
Mais un accompagnement médical constant tout au long de la grossesse ne peut-il pas permettre d'éviter justement à l'extreme la mort tant de la mère que des 2enfants? Si la réponse est au mieux peut-être, alors vous serez d'accord qu'il est de notre devoir de tout faire pour mener la grossesse à son terme, ce pour éviter la mort de 2 innocents avec l'avortement...
Exactement cher Kerux thumleft

Par ailleurs je m'étonnerai toujours de voir des personnes être scandalisés par la position de l'Eglise sur ce sujet, mais peu qui le soit pour les 45 000 000 (et plus, on n'est plus à qq milliers près Rolling Eyes ) d'avortements dans le monde chaque année, se pratiquant même sur des bébés de 8 mois ! Mais les médias n'en parlent pas, alors y a pas scandale bien sûr, c'est normal ça ???!!! :cartonr: :colere:

S'il y en a qui sont en colère, je le suis aussi !!! :colere:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 23:09

Kerux a écrit:
-Julienne a écrit:
C'est bien ce je disais Kerux, l'Eglise n'aurait pas excommunié dans un cas si particulier ! Le Christ Lui-même serait moins sévère.

Où donc alors est l'Amour ?

Il manque des éléments ou cette histoire est exagérée.

Je voudrais avoir l'avis du Vatican mais ne trouve rien sur internet. Confused

En effet chère Julienne, pour y voir plus clair il faudrait dans l'idéal un communiqué direct du Vatican, statuant sur la légitimité d'appliquer ou non l'excommunication Laetae Sententiae à ce cas précis... Or il lui faudrait pour ca obtenir le Dossier Médical... Mais ne va-t-on pas trop loin dans cette dramatique histoire??? Rolling Eyes

Je pense Cher Kerux, qu'on va trop loin justement en terrain inconnu ou il manque des éléments.

Cette excommunication ne me semble pas raisonnable dans ce cas précis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 23:11

Jeb a écrit:
Kerux a écrit:
Alors pour en revenir au débat, effectivement une grossesse à l'age de 9 ans semble à première vue à risque de complications:
Mais un accompagnement médical constant tout au long de la grossesse ne peut-il pas permettre d'éviter justement à l'extreme la mort tant de la mère que des 2enfants? Si la réponse est au mieux peut-être, alors vous serez d'accord qu'il est de notre devoir de tout faire pour mener la grossesse à son terme, ce pour éviter la mort de 2 innocents avec l'avortement...
Exactement cher Kerux thumleft

Par ailleurs je m'étonnerai toujours de voir des personnes être scandalisés par la position de l'Eglise sur ce sujet, mais peu qui le soit pour les 45 000 000 (et plus, on n'est plus à qq milliers près Rolling Eyes ) d'avortements dans le monde chaque année, se pratiquant même sur des bébés de 8 mois ! Mais les médias n'en parlent pas, alors y a pas scandale bien sûr, c'est normal ça ???!!! :cartonr: :colere:

S'il y en a qui sont en colère, je le suis aussi !!! :colere:

Il s'agit ici d'un cas très spécial et j'aimerais en savoir plus.

J'ai mon âme et ma conscience, je ne suis pas obligée d'être de votre avis Jeb !

Et si c'était votre gosse ???

Oui, je suis en colère. spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 23:13

Jeb a écrit:
Kerux a écrit:
Alors pour en revenir au débat, effectivement une grossesse à l'age de 9 ans semble à première vue à risque de complications:
Mais un accompagnement médical constant tout au long de la grossesse ne peut-il pas permettre d'éviter justement à l'extreme la mort tant de la mère que des 2enfants? Si la réponse est au mieux peut-être, alors vous serez d'accord qu'il est de notre devoir de tout faire pour mener la grossesse à son terme, ce pour éviter la mort de 2 innocents avec l'avortement...
Exactement cher Kerux thumleft

Par ailleurs je m'étonnerai toujours de voir des personnes être scandalisés par la position de l'Eglise sur ce sujet, mais peu qui le soit pour les 45 000 000 (et plus, on n'est plus à qq milliers près Rolling Eyes ) d'avortements dans le monde chaque année, se pratiquant même sur des bébés de 8 mois ! Mais les médias n'en parlent pas, alors y a pas scandale bien sûr, c'est normal ça ???!!! :cartonr: :colere:

S'il y en a qui sont en colère, je le suis aussi !!! :colere:

Est-ce que tous ces avortements se font sur des fillettes de 9 ans? Je suis d'accord pour excommunier quiconque pratique un avortement mais quand il s'agit de femmes adultes qui décident de tuer leur enfant à naître parce qu'elles n'en voulaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 23:15

Melchisédech a écrit:
Jeb a écrit:
Kerux a écrit:
Alors pour en revenir au débat, effectivement une grossesse à l'age de 9 ans semble à première vue à risque de complications:
Mais un accompagnement médical constant tout au long de la grossesse ne peut-il pas permettre d'éviter justement à l'extreme la mort tant de la mère que des 2enfants? Si la réponse est au mieux peut-être, alors vous serez d'accord qu'il est de notre devoir de tout faire pour mener la grossesse à son terme, ce pour éviter la mort de 2 innocents avec l'avortement...
Exactement cher Kerux thumleft

Par ailleurs je m'étonnerai toujours de voir des personnes être scandalisés par la position de l'Eglise sur ce sujet, mais peu qui le soit pour les 45 000 000 (et plus, on n'est plus à qq milliers près Rolling Eyes ) d'avortements dans le monde chaque année, se pratiquant même sur des bébés de 8 mois ! Mais les médias n'en parlent pas, alors y a pas scandale bien sûr, c'est normal ça ???!!! :cartonr: :colere:

S'il y en a qui sont en colère, je le suis aussi !!! :colere:

Est-ce que tous ces avortements se font sur des fillettes de 9 ans? Je suis d'accord pour excommunier quiconque pratique un avortement mais quand il s'agit de femmes adultes qui décident de tuer leur enfant à naître parce qu'elles n'en voulaient pas.

Je suis d'accord avec toi Meldisédech et ne serai pas plus catholique que le Pape !
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 23:31

Melchisédech a écrit:
Jeb a écrit:
Kerux a écrit:
Alors pour en revenir au débat, effectivement une grossesse à l'age de 9 ans semble à première vue à risque de complications:
Mais un accompagnement médical constant tout au long de la grossesse ne peut-il pas permettre d'éviter justement à l'extreme la mort tant de la mère que des 2enfants? Si la réponse est au mieux peut-être, alors vous serez d'accord qu'il est de notre devoir de tout faire pour mener la grossesse à son terme, ce pour éviter la mort de 2 innocents avec l'avortement...
Exactement cher Kerux thumleft

Par ailleurs je m'étonnerai toujours de voir des personnes être scandalisés par la position de l'Eglise sur ce sujet, mais peu qui le soit pour les 45 000 000 (et plus, on n'est plus à qq milliers près Rolling Eyes ) d'avortements dans le monde chaque année, se pratiquant même sur des bébés de 8 mois ! Mais les médias n'en parlent pas, alors y a pas scandale bien sûr, c'est normal ça ???!!! :cartonr: :colere:

S'il y en a qui sont en colère, je le suis aussi !!! :colere:

Est-ce que tous ces avortements se font sur des fillettes de 9 ans? Je suis d'accord pour excommunier quiconque pratique un avortement mais quand il s'agit de femmes adultes qui décident de tuer leur enfant à naître parce qu'elles n'en voulaient pas.
Cher Melchisédech,

Relisez bien mon message. Je parle du scandale que cette triste affaire médiatisée suscite au sujet de la décision de l'Eglise alors que peu se scandalise sur le nombre faramineux d'avortements dans le monde chaque année, et ce même sur des bébés de 8 mois, parce que les médias n'en parlent pas. C'est tout. Ma comparaison s'arrête-là. Point. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 23:34

Jeb a écrit:
Melchisédech a écrit:
Jeb a écrit:
Kerux a écrit:
Alors pour en revenir au débat, effectivement une grossesse à l'age de 9 ans semble à première vue à risque de complications:
Mais un accompagnement médical constant tout au long de la grossesse ne peut-il pas permettre d'éviter justement à l'extreme la mort tant de la mère que des 2enfants? Si la réponse est au mieux peut-être, alors vous serez d'accord qu'il est de notre devoir de tout faire pour mener la grossesse à son terme, ce pour éviter la mort de 2 innocents avec l'avortement...
Exactement cher Kerux thumleft

Par ailleurs je m'étonnerai toujours de voir des personnes être scandalisés par la position de l'Eglise sur ce sujet, mais peu qui le soit pour les 45 000 000 (et plus, on n'est plus à qq milliers près Rolling Eyes ) d'avortements dans le monde chaque année, se pratiquant même sur des bébés de 8 mois ! Mais les médias n'en parlent pas, alors y a pas scandale bien sûr, c'est normal ça ???!!! :cartonr: :colere:

S'il y en a qui sont en colère, je le suis aussi !!! :colere:

Est-ce que tous ces avortements se font sur des fillettes de 9 ans? Je suis d'accord pour excommunier quiconque pratique un avortement mais quand il s'agit de femmes adultes qui décident de tuer leur enfant à naître parce qu'elles n'en voulaient pas.
Cher Melchisédech,

Relisez bien mon message. Je parle du scandale que cette triste affaire médiatisée suscite au sujet de la décision de l'Eglise alors que peu se scandalise sur le nombre faramineux d'avortements dans le monde chaque année, et ce même sur des bébés de 8 mois, parce que les médias n'en parlent pas. C'est tout. Ma comparaison s'arrête-là. Point. Very Happy

Le monde ne se scandalise pas des 45 millions et quelques d'avortements s'ils impliquent une femme adulte. Faut croire qu'ils trouvent normal qu'une femme se disant libre de faire ce qu'elle veut de son corps mette fin aux jours d'un foetus... Ils ont érigé cet argument en mythe, voire en dogme: "la femme fait ce qu'elle veut de son corps."! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 23:40

J'ai trouvé un site (que je ne connais pas) qui espère aussi une déclaration du pape :
http://www.radinrue.com/spip.php?article4851

Il me semble que l'archevêque aurait dû réfléchir un peu avant de parler.
Kerux disait qu'avec des soins médicaux, cette grossesse aurait pu être menée à terme. Mais si cette petite fille est sous-alimentée, à plus forte raison elle n'a certainement pas les moyens de se payer des soins médicaux, et qui c'est qui les aurait payés les soins médicaux ? L'archevêque ?
De toute façon, même avec des soins médicaux, il y a les limites de ses possibilités physiologiques... Si les médecins ont pris cette décision, c'est qu'elle était justifiée puisque dans ce pays, l'avortement n'est autorisé que pour les cas très graves.

J'ai un peu cherché sur internet et je vois de violentes réactions anticatholiques. Ça aussi c'est triste...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 23:44

Moi aussi je souhaite une intervention du pape. J'espère qu'il saura faire preuve de sagesse dans ce dossier!
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 23:51

Est-ce vraiment une décision de l'Eglise ?


... J'avais cru comprendre que c'était l'avortement en lui-même qui faisait que l'excommunication prenait effet. Comme un effet de logique. Alors ce terme de décision me paraît faux.
Un catholique —croyant, pratiquant et tout ça — qui refuse ce que l'Eglise enseigne s'excommunie lui-même, il me semble ...

Comprenez bien que je n'interviens que pour ce terme de décision de l'Eglise.

En ce qui concerne cette tragique histoire, pour avoir des gaminettes de cet âge en classe, pour avoir sans cesse l'occasion de me rendre compte de leur physique fragile et pour avoir porté des jumeaux, je sais combien la fillette aurait été en danger. C'est fou ça! ... elle aurait été bousillée de partout dans son corps ....
... A son âge, ma fille — de constitution assez frêle— en serait morte. Cela ne laisse pas beaucoup de place pour le choix ....
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Lun 09 Mar 2009, 23:54

Il faudrait un amendement dans le cas d'une fillette qui tombe enceinte contre son gré. Ceux qui ont rédigé le code de droit canon n'ont jamais pensé que ce genre de choses pouvait arriver, étant donné la perversité de certains?
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie



Messages : 2017
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 00:52

Chers vous tous,

J'ai entendu parler de cette excommunication à la TV ce soir. J'ai fait une recherche sur Internet et je vois que vous avez fait une discussion sur le sujet.

J'ai été choquée de la nouvelle. J'aurais excommunié le beau-père avant la mère de la fillete. Ce sont les péchés répétés de cet homme qui ont été la cause de ce drame. Où est son repentir ?

Je suis trop choquée pour en dire plus.

Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 02:04

Mécréant a écrit:
Uncle a écrit:
Eh bien, je ne sais pas quel interprétation de la pensée de Jésus Christ on fait là ; mais si Christ il y a, cette enfant représente mieux la passion christique que ces salauds de prélats.

Tout, absolument TOUT est résumé dans cette phrase !!!

Et c'est bien le message que je voulais faire passer spiderman spiderman spiderman

Je ne sais pas si le Christ existe vraiment, mais je suis, par contre, sûr d'une chose :

Si c'est le cas, alors je n'aimerais vraiment pas être à la place de certains, lorsqu'ils paraîtront devant leur Juge Idea

Rolling Eyes

Jeb : qu'est-ce que j'ai dit, plus haut ???

Citation :
Et par pitié, ne me sortez pas votre discours sur l'avortement, je suis AUSSI contre, je me suis maintes fois exprimé là-dessus !

Ca va, tu as lu ??? Alors lâche-moi avec ca, stp Rolling Eyes

Mathieu a écrit:
Laurent, je crois que tout le monde ici conditionne toute cette question au danger de mort pesant sur la (trop) jeune mère ! S'il est avéré que la grossesse constituait un danger vital et objectif, l'avortement est légitime. Je serais le dernier à dire le contraire !
Dans ce cas-là, il a pu y avoir erreur de jugement de la hiérarchie ecclésiastique...
Est-ce une raison pour généraliser abusivement et mettre en cause l'Eglise dans son ensemble et dans son essence ?


M.

Je te mets une partie de ma réponse, que je t'ai postée en face :

Mécréant a écrit:
Cette affaire est quand même bizarre, parce que ce cas est justement une des très rares exceptions (viol, inceste, urgence médicale) permises par le droit canon ! Encore mieux, le cas de cette petite martyre répond aux TROIS critères exigés !!!

Alors, pourquoi ces excommunications ???

Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 02:32

Cher Mécréant,

Tu as pu exprimer ta colère, n'est-ce pas ?
Dans son message du lundi 9 mars à 0h50, Mécréant a écrit:
Eglise diabolique, CRIMINELLE, LE CHRIST TE JUGERA !!!

Alors accorde-moi le droit de le faire aussi...
et je t'en remercie...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 08:25

Sylvie a écrit:


J'ai été choquée de la nouvelle. J'aurais excommunié le beau-père avant la mère de la fillete. Ce sont les péchés répétés de cet homme qui ont été la cause de ce drame. Où est son repentir ?

Je suis trop choquée pour en dire plus.

Sylvie

Chère Sylvie, je vais mettre ici une réponse pour tous et je vous invite à la diffuser sur Internet :

1° L'archevêque n'a excommunié personne. L'excommunication (Laetae sententiae) tombe ipso facto dans 7 cas :



Citation :

1- Tentative de meurtre sur le pape.


2- Ordination d'un évêque sans autorisation du pape (Mgr Lefebvre).


3- Schisme (quitter l'Eglise)


4- Absolution par un prêtre de
sa complice dans l'acte de chair


5- Vente de sacrements


6- Conseil ou pratique d'un IVG suivi de résultat : « C.1398 Qui
procure un avortement, si l’effet s’en suit, encourt l’excommunication ‘latae
sententiae’. »


7- Trahison du secret de confession


L'évêque s'est donc contenté de rappeler que, dans ce cas, la grand-mère des jumelles qui avait voulu l'avortement, et les médecins qui l'avaient pratiqué, étaient excommunié.




On s'étonne que le beau-père violeur ne soit pas excommunié ? Il a une peine PIRE : il est en état de péché mortel (et au civil en prison pour longtemps).

L'excommunication est une peine qu'utilise l'Eglise quand elle veut marquer à telle époque, que tel ou tel acte est absolument contradictoire avec la foi catholique. Violer une petite fille, tuer un homme n'a pas été mis dans les cas d'excommunication ipso facto car tout le monde sait que c'est contre la foi.

Par contre, tuer deux petites filles jumelles, parce qu'elles ne sont pas nées, la majorité des catholiques pense que c'est un acte conforme à la foi catholique comme si, sous prétexte qu'ils ne sont pas né, ils n'avaient pas d'âme. Erreur grave : leur âme est créée et, ces deux jumelles, chacun pourra les rencontrer dans l'autre monde, ainsi que les millions d'enfants avortés chaque année.
Donc, lorsque les catholiques croient qu'être en état de péché mortel est supportable mais que ne plus pouvoir franchir la porte d'une église est une peine puire, c'est vraiment que l'Eglise est spirituellement malade. A certaines époques, des régions entières étaient excommuniées (église fermées) parce que le prince l'était. Chacun distinguait cette peine canonique du péché mortel !


Autre objection : L'avortement est autorisé par l'Eglise quand il est thérapeutique, c'est à dire quand il va tuer la mère, ou l'enfant, ou les deux : Ex: grossesse extra-utérine. On se demande donc si c'était le cas ici, la fillette ayant 9 ans et pesant moins de 40 kg.

Les gynécologues brésiliens de l'équipe ont estimé que la grossesse était possible mais à risque et ils ont pratiqué l'avortement. Leurs collègues pensent qu'une grossesse suivie, accompagnée s'il le faut d'une césarienne à la fin, est tout-à-fait faisable. L'avortement thérapeutique, ce n'est pas avorter les grossesses à rique. Si c'était le cas, toutes les mamans qui restent alongées pour avoir leur enfant seraient avortées.


Il faudrait un amendement dans le cas d'une fillette qui tombe enceinte
contre son gré. Ceux qui ont rédigé le code de droit canon n'ont jamais
pensé que ce genre de choses pouvait arriver, étant donné la perversité
de certains?

Cette objection ne comprend pas ce qui est en jeu, à savoir la question du moindre mal. Il faut comprendre le regard angoissé de l'Eglise face à l'avortement : on tue un petit, innocent, qui dort dans son berceau (le sein de sa mère) en niant son humanité. L'âme de cet enfant se trouve propulsée dans la mort, pour un destin incertain. Un tel acte peut-il être un moindre mal dans certains cas ? On peut mentir dans certains cas pour sauver une vie. Mais peut-on tuer une vie innoncente et fragile ? Y a-til un cas ou un tel mal éviterait un mal pire ?

Je mets ici l'adresse mail d'un conte qui donne une idée de ce qui est en jeu ici :

http://eschatologie.free.fr/histoires/heuremort/22mamanavortement.htm

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 08:37

Merci Arnaud pour ce résumé très clair de la position de l'Eglise Catholique, à diffuser au plus grand nombre...

Olivier a écrit:
Melchisédech a écrit:
Il faudrait un amendement dans le cas d'une fillette qui tombe enceinte contre son gré. Ceux qui ont rédigé le code de droit canon n'ont jamais pensé que ce genre de choses pouvait arriver, étant donné la perversité de certains?
L'Esprit Saint non plus n'y aurait pas pensé ?

En fait, ce sont les forces de l'enfer qui s'en prennent pas tous les moyens à l'Eglise catholique
Cela doit nous faire comprendre que la libération approche, qu'un grand événement se rapproche en fait mais peut être à moyen terme.

C'est pour cela que l'enfer jette toutes ses forces dans la bataille. Cela peut encore empirer. Le Pape est peut être même en danger MAIS la victoire est certaine quand on voit l'enfer s'énerver
En effet avec l'affaire Williamson on sent vraiment que les attaques se multiplient contre l'Eglise ces derniers temps. Prions avec confiance!
Revenir en haut Aller en bas
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 08:45

«Le viol est moins grave que l'avortement», a dit l'Eveque Brésilien en question... Peut-on comparer deux crimes abominables entre eux et établir une telle hiérarchie dans l'horreur??
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 09:20

Mécréant-LV a écrit:
...
boudo a écrit:
Les commentaires de la plupart des internautes aussi .

Vous, attendez, vais vous en foutre, moi, des commentaires : ...

Je les connaissais déjà . J'ai vite vu que tout le web s'enflammait .

Votre révolte vous honore et vous déshonore à la fois , cher Mécréant-LV .
Des explications de l'évêque de Recife et du Vatican paraissent maintenant indispensables . Dommage qu'elles viennent après la tempête médiatique et pas avant .

Je propose au pape de recevoir secrètement l'équipe médicale et la
" grand-mère " et de leur expliquer exactement son point de vue .

La date de l'entrevue pourrait être communiquée à la presse quelques semaines après sa réalisation .
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 09:58

Olivier a écrit:
Melchisédech a écrit:
Il faudrait un amendement dans le cas d'une fillette qui tombe enceinte contre son gré. Ceux qui ont rédigé le code de droit canon n'ont jamais pensé que ce genre de choses pouvait arriver, étant donné la perversité de certains?
L'Esprit Saint non plus n'y aurait pas pensé ?

En fait, ce sont les forces de l'enfer qui s'en prennent pas tous les moyens à l'Eglise catholique
Cela doit nous faire comprendre que la libération approche, qu'un grand événement se rapproche en fait mais peut être à moyen terme.

C'est pour cela que l'enfer jette toutes ses forces dans la bataille. Cela peut encore empirer. Le Pape est peut être même en danger MAIS la victoire est certaine quand on voit l'enfer s'énerver


Thumright Thumright Thumright
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 10:17

]Dans quel monde vit-on !!!



A lire certain commentaire sur ce fil et dans les média, j’ai l’impression que les gens jugent l’Eglise en fonction de leur morale propre alors que cela devrait être le contraire.



Qui sont ces gens qui jugent l’Eglise de Saint Paul, d’Origène, de Saint Augustin, de Saint Thomas d’Aquin ?:cartonr:


Peut être que s’il y avait moins d’Athés, de relativiste, de positiviste de tout poil, il y aurait moins de violeurs d’enfant ?


Quelle différence faite vous entre le violeur qui considère la fillette comme un objet et les avorteurs qui considère les enfants à naître comme des objets ? Question



La bête transforme le sujet en objet.[/
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 11:05

Peut être que s’il y avait moins d’Athés, de relativiste, de positiviste de tout poil, il y aurait moins de violeurs d’enfant ?

Mais mon cher et si c'était vous et vos semblables qui les fabriquez?????

Je suis excommunié par l'église en raison de mon appartenance et parce que j'approuve la décision de l'équipe médicale au sujet de cet enfant.... parce que, même si je suis opposé à l'avortement que je considère comme un crime, je suis favorable aux lois IVG, à la contraception non "naturelle", au planning familial, à la laïcité... etc...

Et alors!!! Et bien je suis heureux de n'être pas en accord avec ces épiscopes coincés dans leurs préjugés, leur morale dénuée de compassion... qui n'ont pas un mot de condamantion contre ce pédophile.... alors qu'ils ne pensent qu'à "excommunier" et la mère de l'enfant et l'équipe médicale qui a jugé en son âme et conscience et par là même exonèrent implicitement les pédophiles.

A la limite je suis heureux de m'être excommunié moi-même en n'étant pas décidé à avaler toutes crues les couleuvres dogmatiques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 11:34

Cette histoire me choque beaucoup également et me peine Sad

Je n'en dis pas plus bientôt Very Happy on me traitera d'excommuniée moi aussi je suis catholique pratiquante...

ET ce n'est pas parce que je suis catholique que mon intelligence ne se pose pas de question.

Arrow voir le message de Cébé ! (je l'ai interprété pour moi, si je fais erreur je m'en excuse Embarassed )

Merci Cher Arnaud pour cette réponse claire, je vais imprimer si jamais on m'en parle en réunion.

Quand à Mécréant-LV ses réactions on les connaît ! il reste toujours lui-même et j'apprécie que Mécréant reste tel qu'il est et ne porte pas de masque.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 11:45

Kerux a écrit:
«Le viol est moins grave que l'avortement», a dit l'Eveque Brésilien en question... Peut-on comparer deux crimes abominables entre eux et établir une telle hiérarchie dans l'horreur??

Si vous lisez le code pénal français, vous trouverez que le meurtre est puni plus sévèrement que le viol.
Dès lors que l'Eglise considère l'avortement comme un meurtre, elle dit que c'est pire qu'un viol.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 13:19

Dans son message de lundi 9 mars à 23h11, Julienne a écrit:
Et si c'était votre gosse ???
Chère Julienne, Very Happy

Notre fils, à l'âge de 6 ans, à la sortie de l'école, s'est fait renversé par une voiture conduite par une institutrice (qui plus est !). Il a été projeté à 15 m sur le trottoir d'en face la tête la première sur le bord du trottoir.
Résultats :
traumatisme crânien, paralysie de tout le côté gauche, reins et foie touchés avec hémorragie interne, tibia cassé. Il est resté 15 jours dans le coma entre la vie et la mort. Les médecins nous disaient que s'il s'en sortait il y avait de grands risques qu'il reste paralysé.

Mon épouse et moi avons demandé à toute notre famille, nos amis, prêtres et religieux que nous connaissions de prier pour que Dieu sauve notre fils UNIQUE.

15 jours d'angoisses, de souffrances, de veilles (nous dormions dans la chambre de notre fils, à l'hopital) qui nous restent encore aujourd'hui douloureux à évoquer.

Dieu a exaucé la prière de tous : l'hémorragie s'est arrêtée, il est sorti du coma au bout de 15 jours, il a retrouvé l'usage de tout son côté gauche (bras, jambe). Maintenant il est pompier professionnel en pleine capacité physique et intellectuelle.

Ceci pour dire que je connais la douleur et les souffrances que peuvent éprouver des parents face au risque de perdre un enfant.

Si j'interviens dans des sujets sur ce forum c'est en m'appuyant sur l'expérience de faits que j'ai rencontré dans ma vie, sinon je préfère m'abstenir.

Je termine chère Julienne en redisant une fois de plus que je ne juge et ne condamne personne, étant je le répète mal placé pour le faire, et ma "boussole" reste ce que me dit Dieu à travers son Eglise, aussi dure et incompréhensible que puisse être sa Parole. C'est le seul moyen pour moi de "ne pas perdre le nord".
Revenir en haut Aller en bas
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 13:38

Arnaud, je remarque que tu parles toujours de "deux jumelles", suite à une phrase au début de ce fil que tu as interprétée de travers : quelqu'un parlait de "la mère de l'enfant" et tu as cru qu'il s'agissait de la petite fille, alors qu'il s'agissait, évidemment de la mère de la petite fille. C'est elle, "l'enfant" ! Il y a eu un quiproquo qui a duré un certain temps, et qui dure même encore puisque tu as gardé dans l'idée que cette petite fille attendait des jumelles.
Bref, c'est un détail.

J'apprends qu'il y a chaque année environ 300 000 avortements au Brésil. Est-ce qu'à chaque fois les archevêques font des déclarations, ou est-ce seulement dans le cas présent ?

Encore une petite remarque : on dit "latae sententiae", pas "laetae sententiae".
"laetae", ça voudrait dire "joyeuse", mais malheureusement ça n'a rien de joyeux.
"latae sententiae" = sentence portée


Dernière édition par Fée Violine le Mar 10 Mar 2009, 13:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 13:39

Mécréant-LV a écrit:

Samedi 7 Mars 2009

(Belga) Le cardinal Giovanni Battista Re, préfet de la congrégation pour les évêques, a justifié l'excommunication de la mère d'une Brésilienne de 9 ans ayant avorté après avoir été violée, car les jumeaux qu'elle portait "avaient le droit de vivre", dans un entretien samedi à La Stampa.

La fillette portait bien des jumeaux.
Mais peut-être votre remarque, chère Fée, portait-elle sur le sexe desdits jumeaux ? Auquel cas oubliez la mienne.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 13:42

Oui, c'est ce que je dis, c'étaient des jumeaux (dont on ignorait le sexe), et pas des jumelles !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 13:51

Jeb a écrit:
Dans son message de lundi 9 mars à 23h11, Julienne a écrit:
Et si c'était votre gosse ???
Chère Julienne, Very Happy

Notre fils, à l'âge de 6 ans, à la sortie de l'école, s'est fait renversé par une voiture conduite par une institutrice (qui plus est !). Il a été projeté à 15 m sur le trottoir d'en face la tête la première sur le bord du trottoir.
Résultats :
traumatisme crânien, paralysie de tout le côté gauche, reins et foie touchés avec hémorragie interne, tibia cassé. Il est resté 15 jours dans le coma entre la vie et la mort. Les médecins nous disaient que s'il s'en sortait il y avait de grands risques qu'il reste paralysé.

Mon épouse et moi avons demandé à toute notre famille, nos amis, prêtres et religieux que nous connaissions de prier pour que Dieu sauve notre fils UNIQUE.

15 jours d'angoisses, de souffrances, de veilles (nous dormions dans la chambre de notre fils, à l'hopital) qui nous restent encore aujourd'hui douloureux à évoquer.

Dieu a exaucé la prière de tous : l'hémorragie s'est arrêtée, il est sorti du coma au bout de 15 jours, il a retrouvé l'usage de tout son côté gauche (bras, jambe). Maintenant il est pompier professionnel en pleine capacité physique et intellectuelle.

Ceci pour dire que je connais la douleur et les souffrances que peuvent éprouver des parents face au risque de perdre un enfant.

Si j'interviens dans des sujets sur ce forum c'est en m'appuyant sur l'expérience de faits que j'ai rencontré dans ma vie, sinon je préfère m'abstenir.

Je termine chère Julienne en redisant une fois de plus que je ne juge et ne condamne personne, étant je le répète mal placé pour le faire, et ma "boussole" reste ce que me dit Dieu à travers son Eglise, aussi dure et incompréhensible que puisse être sa Parole. C'est le seul moyen pour moi de "ne pas perdre le nord".

Cher Jeb,

Je ne me risque plus à intervenir sur ce fil... pas envie de me faire juger !

Vous avez souffert dans votre vie je le comprends mais moi aussi j'ai souffert d'une autre façon ... une façon que si vous n'étiez pas croyant et n'aviez pas la foi solide certains ministres de par leur conduite vous éloigneraient de Jésus. Moi j'ai été manipulée cruellement et failli perdre le nord. Je préfère ne plus évoquer ces souvenirs.


Donc je me tais. Confused .. et je n'ai pas dit que vous me jugiez !

Je n'ose plus m'exprimer finalement ici.


Fraternellement,
Julienne.
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 13:55



Il s'agit de Lina Medina.

Ici avec son garçon :

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 13:59

Pauvre enfant de neuf ans ! Sad Sad :sts:

Je suis révoltée et écoeurée...

Le violeur lui après quelques temps courra de nouveau dans la nature.

L'assassin de Marie Trintignant est bien libre lui de nouveau (je sors du sujet) et donne des concerts, pendant que cette jeune femme a perdu la vie... spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 14:21

Merci Acri.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lina_Medina

Lina Medina avait cinq ans et demi quand elle a accouché. Elle était plus frêle et plus jeune que la petite brésilienne. Lina Medina est toujours en vie aujourd'hui. Et c'était il y a 75 ans.
Si la petite brésilienne pouvait mener sa grossesse à terme avec l'aide de l'équipe médicale, alors ses deux jumeaux sont morts pour rien.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 14:25

Je ne vois pas pourquoi étaler ces photos, c'est irrespecteux envers celle qui est maintenant une jeune femme.

Toute leur vie des êtres violés moralement ou physiquement en gardent des traces indélébiles.

Alors un peu de respect conviendrait je pense...

C'est à vous dégoûter des hommes pour la vie ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 14:28

-Julienne a écrit:
Je ne vois pas pourquoi étaler ces photos, c'est irrespecteux envers celle qui est maintenant une jeune femme.

En fait elle a plus de 80 ans maintenant. Acri a seulement voulu montrer que les choses sont plus compliquées que l'émotion ne le fait croire au premier abord. Le poids des mots, le choc des photos.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 14:28

Philippe Fabry a écrit:
Merci Acri.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lina_Medina

Lina Medina avait cinq ans et demi quand elle a accouché. Elle était plus frêle et plus jeune que la petite brésilienne. Lina Medina est toujours en vie aujourd'hui. Et c'était il y a 75 ans.
Si la petite brésilienne pouvait mener sa grossesse à terme avec l'aide de l'équipe médicale, alors ses deux jumeaux sont morts pour rien.

Et ce genre de choses ne vous révolte pas ! ?

Croyez cher Philippe que ce n'est pas une marque d'hostilité à votre égard, mais vraiement on voit bien que les hommes eux ne connaissent pas ce genre de sévices.

Je quitte ce fil parce que je pleure devant mon écran, j'imagine la souffrance de ces enfants devenues femmes avant l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 14:33

adamev a écrit:
Peut être que s’il y avait moins d’Athés, de relativiste, de positiviste de tout poil, il y aurait moins de violeurs d’enfant ?

Mais mon cher et si c'était vous et vos semblables qui les fabriquez?????


Je ne pense pas.

La déshumanisation est indispensable au massacre.

Les juifs était déshumanisés ou sous humanisés par le parti des travailleurs National Socialistes allemands.

Aujourd'hui les enfants à naitre sont déshumanisés pour justifier l'avortement.

Le tueur en série, le violeur déshumanise ses victimes qui ne sont plus que les objets de sa satisfaction.

Comment leur en vouloir, il parait que nous ne sommes qu'un amas de molécules carbonées guère différent du singe bonobo.

Bienvenu dans la Posthumanité.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 14:33

-Julienne a écrit:

Et ce genre de choses ne vous révolte pas ! ?

Bien sûr que ces histoires sont bouleversantes. Mais La mort des deux jumeaux, s'il était médicalement possible de les sauver, est également révoltante.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 14:42

Jeb a écrit:
Dans son message de lundi 9 mars à 23h11, Julienne a écrit:
Et si c'était votre gosse ???
Chère Julienne, Notre fils, à l'âge de 6 ans.../... ".

Pour boulversant qu'il soit, pout témoignage de foi qu'il soit aussi et signe de l'efficacité de la prière... votre exemple est hors de propos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 14:52

adamev a écrit:
Jeb a écrit:
Dans son message de lundi 9 mars à 23h11, Julienne a écrit:
Et si c'était votre gosse ???
Chère Julienne, Notre fils, à l'âge de 6 ans.../... ".

Pour boulversant qu'il soit, pout témoignage de foi qu'il soit aussi et signe de l'efficacité de la prière... votre exemple est hors de propos.

Adamev je trouve aussi que cet exemple est hors de propos. Tu vois bien que je n'ai pas répondu.
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 14:53

Il ne faut jamais avoir vécu enceinte de jumeaux pour penser qu'une gamine de 9 ans sorte indemne de sa grossesse!
A 6 mois de ma 3ème grossesse (des jumeaux, donc) j'avais l'impression d'être enceinte de 9 mois ...
... Je vous laisse imaginer ce qu'aurait pu être le dernier mois pour cette petite fille .... Entre muscle cardiaque comprimé et poumons mal aérés, entre chairs déchirées, reins engorgés et vessie écrasée ... Haaa oui! .. ses jumeaux auraient peut-être survécu, la médecine fait de si belles choses aujourd'hui, dans les pays civilisés, en matière de naissance à risque.


Personnellement, je vois ces enfants au Ciel, attendant sagement et amoureusement leur jeune maman .... Si Dieu a prévu que ces êtres existent, il aura aussi prévu le meilleur pour eux ... Il n'est plus temps de regretter ce qui est passé pour vivre avec ce qui est maintenant — aussi vrai qu'on ne peut pas rembobiner le fil de la vie —: une mère et une fille dans de grandes souffrances morales que nos prières peuvent aider ...

Mais trêve de blabla plus moralisateur les uns que les autres de la part d'une cébé non autorisée Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 14:54

Philippe Fabry a écrit:
-Julienne a écrit:

Et ce genre de choses ne vous révolte pas ! ?

Bien sûr que ces histoires sont bouleversantes. Mais La mort des deux jumeaux, s'il était médicalement possible de les sauver, est également révoltante.

Philippe la preuve est elle établie qu'il était possible de les sauver ?

et elle l'enfant-mère serait elle morte ?

Ce fil me bouleverse au point dont vous n'imaginez même pas la teneur.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 14:58

Acri a écrit:

Il s'agit de Lina Medina. ici avec son garçon :

Quelle horreur!!! Digne du docteur Mengele (http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seaux_d%E2%80%99exfiltration_nazis)

Comment peut-on se complaire à diffuser de tels faits sous couvert de religion????
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 14:59

-Julienne a écrit:
[
Philippe la preuve est elle établie qu'il était possible de les sauver ?

et elle l'enfant-mère serait elle morte ?

Non, je n'en sais rien, moi ! C'est toute la limite que j'ai posé à mes propos : je ne suis pas médecin, et c'est aux médecins de dire si la mort des jumeaux a sauvé la vie de la fillette ou pas.
Tout ce que j'ai fait, c'est expliciter le propos de l'Eglise, qui n'est pas un propos de cruauté, contrairement à ce que j'ai pu lire.
Maintenant, cette enfant, sa mère, l'équipe médicale, tous sont dans ma prière.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 15:00

cébé a écrit:

Mais trêve de blabla plus moralisateur les uns que les autres de la part d'une cébé non autorisée Embarassed

Mais pleine de bon sens et de compassion!!!
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 15:00

adamev a écrit:
Acri a écrit:

Il s'agit de Lina Medina. ici avec son garçon :

Quelle horreur!!! Digne du docteur Mengele (http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seaux_d%E2%80%99exfiltration_nazis)

Comment peut-on se complaire à diffuser de tels faits sous couvert de religion????

Merci, nous connaissons Mengele. Et le rappochement que vous faites est honteux. Le médecin sur la photo a sauvé deux vies : celle de Lina et celle du bébé. Mengele était un monstre qui usait des hommes comme d'objets.
Vous voyez où mène votre pensée libre ? A confondre le bien et le mal, tout simplement.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 15:03

Philippe Fabry a écrit:
-Julienne a écrit:
[
Philippe la preuve est elle établie qu'il était possible de les sauver ?

et elle l'enfant-mère serait elle morte ?

Non, je n'en sais rien, moi ! C'est toute la limite que j'ai posé à mes propos : je ne suis pas médecin, et c'est aux médecins de dire si la mort des jumeaux a sauvé la vie de la fillette ou pas.
Tout ce que j'ai fait, c'est expliciter le propos de l'Eglise, qui n'est pas un propos de cruauté, contrairement à ce que j'ai pu lire.
Maintenant, cette enfant, sa mère, l'équipe médicale, tous sont dans ma prière.

Moi aussi Philippe ils sont dans ma prière. Mais je pense comme Adamev : comment peut-on se complaire en étalant tout cela ... tout n'est il pas dit sur ce fil ?

Philippe, je suis bouleversée et je te demande encore une fois de pardonner mes propos Embarassed mais je sais que c'est fait depuis longtemps.

Je suis épuisée de souffrances pour toutes ces jeunes-mamans et leurs enfants.

Eh oui je suis très réceptive, je capte tout !
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 15:04

SJA a écrit:
adamev a écrit:
Peut être que s’il y avait moins d’Athés, de relativiste, de positiviste de tout poil, il y aurait moins de violeurs d’enfant ?

Mais mon cher et si c'était vous et vos semblables qui les fabriquez?????


Je ne pense pas. La déshumanisation est indispensable au massacre.
Les juifs était déshumanisés ou sous humanisés par le parti des travailleurs National Socialistes allemands. Aujourd'hui les enfants à naitre sont déshumanisés pour justifier l'avortement. Le tueur en série, le violeur déshumanise ses victimes qui ne sont plus que les objets de sa satisfaction. Comment leur en vouloir, il parait que nous ne sommes qu'un amas de molécules carbonées guère différent du singe bonobo.
Bienvenu dans la Posthumanité.

Mais vous dites n'importe quoi!!! Le viol, l'avortement, tous les crimes que vous citez et bien d'autres son,t multimillénaires. Ca ne les excuse en rien mais ça ne fait pas non plus de notre époque la coupable de leur existence.... pour notre salut paraît-il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 15:05

Philippe Fabry a écrit:
adamev a écrit:
Acri a écrit:

Il s'agit de Lina Medina. ici avec son garçon :

Quelle horreur!!! Digne du docteur Mengele (http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seaux_d%E2%80%99exfiltration_nazis)

Comment peut-on se complaire à diffuser de tels faits sous couvert de religion????

Merci, nous connaissons Mengele. Et le rappochement que vous faites est honteux. Le médecin sur la photo a sauvé deux vies : celle de Lina et celle du bébé. Mengele était un monstre qui usait des hommes comme d'objets.
Vous voyez où mène votre pensée libre ? A confondre le bien et le mal, tout simplement.

Philippe a qui parles tu ? je mélange des trucs finalement ici !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Mar 10 Mar 2009, 15:08

-Julienne a écrit:


Philippe a qui parles tu ? je mélange des trucs finalement ici !

Je réponds à Adamev, c'est lui que je cite.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
 
Viol sur enfant, avortement, excommunication
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peut-on être pardonné du péché grave de l'avortement ?
» Benoît XVI : Avortement et excommunication.
» L'avortement et l'enfant à naître en droit international - Les articles de San Jose !
» Prière contre l'avortement
» MON DIEU, PRENDS PITIE !! avortement OBLIGE a 8 mois de grossesse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: