DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Viol sur enfant, avortement, excommunication

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 04:37

Enfant violée ayant avorté au Brésil: le Vatican justifie l'excommunication

Samedi 7 Mars 2009

(Belga) Le cardinal Giovanni Battista Re, préfet de la congrégation pour les évêques, a justifié l'excommunication de la mère d'une Brésilienne de 9 ans ayant avorté après avoir été violée, car les jumeaux qu'elle portait "avaient le droit de vivre", dans un entretien samedi à La Stampa.

L'archevêque de Recife (nord-est du Brésil) a excommunié jeudi la mère de l'enfant, qui a avorté de jumeaux alors qu'elle était enceinte de quinze semaines, à la suite d'un viol par son beau-père. L'excommunication a été étendue à toute l'équipe médicale qui a pratiqué l'opération. "C'est un triste cas, mais le vrai problème est que les jumeaux conçus étaient deux personnes innocentes, qui avaient le droit de vivre et qui ne pouvaient pas être supprimées", a déclaré Mgr Re, qui est également président de la Commission pontificale pour l'Amérique latine. Vendredi, le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva avait vivement critiqué l'excommunication de l'archevêque de Recife, "déplorant profondément en tant que chrétien et catholique qu'un évêque de l'Eglise catholique ait un comportement aussi conservateur". La grossesse de la fillette comportait de hauts risques et mettait la vie de l'enfant en danger. L'interruption volontaire de grossesse est toujours interdite au Brésil, sauf en cas de viol ou de danger pour la vie de la mère. (DEC)

http://www.skynet.be/actu-sports/actu/monde/detail_enfant-violee-ayant-avorte-bresil-vatican-justifie-lexcommunication?id=492537

Ca va hurler, mais tant pis :

Cette Eglise-là n'est pas celle du Christ, mais celle de Satan Idea

Immonde, abject, scandaleux, révoltant spiderman spiderman spiderman :colere: :cartonr:

Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 05:40

Les commentaires de la plupart des internautes aussi .
Revenir en haut Aller en bas
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 07:39

Bonjour,

La réponse à un Crime abominable ne doit jamais être un Crime abominable
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 08:27

Mécréant-LV a écrit:


Cette Eglise-là n'est pas celle du Christ, mais celle de Satan Idea

Immonde, abject, scandaleux, révoltant spiderman spiderman spiderman :colere: :cartonr:


Cher Mécréant, La maman de 9 ans ne doit pas être excommuniée. Elle fait partie des victime. Il m'étonnerait vraiment que l'excommunication la touche. Vérifiez vos sources ! Elle touche plutôt la grand-mère des deux jumelles qui l'a peut-être conduite à l'avortement.


Par contre, le père incestueux et l'équipe médicale sont vraiment excommuniés laetae Sentenciae. La logique de l'Eglise n'est pas celle du monde. Sa foi lui dit que, dans cette histoire, il y a eu deux meurtres (les jumeaux). Évidemment, le monde actuel le nie. Il ne croit pas en l'existence de l'âme immortelle des enfants présents dans le ventre de leur mère, comme si un enfant n'avait le droit de vivre qu'une fois né (et encore, de plus en plus de voix se lèvent pour autoriser, dans certains cas, l'euthanasie de nourrissons déjà nés dont on estime qu'ils ont un handicap mental non détecté).

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Dim 08 Mar 2009, 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 09:50

Personnellement, je suis plutôt absolument anti-avortement.
Cela dit, une grossesse de jumeaux est toujours médicalement considérée comme grossesse à risque.
Alors chez une enfant de neuf ans, le danger encouru par la mère devait être, j'imagine, multiplié, et donc très important.
Si sa vie a été sauvée, Dieu seul le sait. Mais c'est peut-être le cas.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 09:54

Philippe Fabry a écrit:
Personnellement, je suis plutôt absolument anti-avortement.
Cela dit, une grossesse de jumeaux est toujours médicalement considérée comme grossesse à risque.
Alors chez une enfant de neuf ans, le danger encouru par la mère devait être, j'imagine, multiplié, et donc très important.
Si sa vie a été sauvée, Dieu seul le sait. Mais c'est peut-être le cas.

Il faudrait connaître les détails médicaux.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12248
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 10:43

Pour une fois je suis totalement d'accord avec le Mécréant.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 11:52

Citation :
Par contre, le père incestueux et l'équipe médicale sont vraiment excommuniés laetae Sentenciae.

Rooohhhh, mais non, Arnaud, l'ordure de beau-père N'est PAS excommuniée, relis l'article !!!

boudo a écrit:
Les commentaires de la plupart des internautes aussi .

Vous, attendez, vais vous en foutre, moi, des commentaires :

Citation :
jicehem085

C'est vrai qu'une telle réaction du Vatican donne la nausée. Je respecte l'opinion de chacun, mais je ne serais pas fier d'être catholique (je suis athéee à 100%)

Tom Yamkhu...

Si l'Eglise continue, dans peu de temps, ce sera un honneur d'être excommunié !


francois45

Ils me font vomir

marphurius

Comme quoi, il vaut mieux être évêque négationiste que mère d'une gamine violée pour bénéficier de la grâce du Vatican.

Epervier

On accorde bien trop d'importance à ces gens d'Église: bonnes soeurs, curés, monseigneurs et autres.

Leur pouvoir vient de la crédulité du peuple.

L'Église peut m'excommunier, je m'en fous et Dieu sait si j'ai été croyant: élevé chez les "bonnes" soeurs, puis en internat chez les prêtres pour mes études.

Ce sont ces gens qui m'ont fait perdre la foi: don de Dieu paraît-il! Hé bien, Dieu m'a repris ce cadeau.

Souvenez-vous de ces paroles du Christ, chers amis :

Celui qui touche à un de ces petits...

spiderman spiderman spiderman

Pour résumer, en un mot :

OBSCURANTISME Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
adamev



Masculin Messages : 12248
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 11:58

Toujours d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 13:17

Dans ce drame humain effroyable, il est évident que le beau-père est le meurtrier véritable puisqu'il a violé UNE ENFANT la rendant enceinte de jumeaux ce qui comportait un risque sérieux pour sa vie physique (sans parler des dommages indélébiles pour sa vie psychique et probablement spirituelle aussi).

Quelqu'un pourrait-il m'éclairer sur ces questions :

1 pourquoi le beau-père qui est donc l'auteur réel de tout ce qui s'en est suivi, n'est pas excommunié (si tant est qu'il ne l'est pas) ?

2 pourquoi la malheureuse mère de cette enfant victime, et tout aussi malheureuse épouse de ce monstre, se voit-elle excommuniée pour rajouter encore à cette triple souffrance qui est la sienne ?
Qu'a-t-elle donc fait, elle ? Je ne crois pas que ce soit à titre d'autorité parentale puisqu'alors le beau-père devrait l'être dans une civilisation de type patriarcale.

3 Le péché ne suppose-t-elle pas la liberté (pleine connaissance et plein consentement) ? Comment cette enfant de neuf ans, traumatisée sur le plan physique et psychique par le viol et par la grossesse, était-elle en mesure de poser un acte véritablement libre entrainant l'excommunication sur le plan pénal canonique ?

4 comment va-t-elle pouvoir se confesser pour que l'excommunication légale soit levée, alors qu'elle était un OBJET de jouissance d'une autorité d'adulte (un monde s'est écroulé dans son psychisme !), sans que cette confession, où elle apparaîtra comme une pécheresse excommuniée de l'assemblée du Sauveur, ne représente pour elle un autre traumatisme psychologique ?

Prions pour qu'elle rencontre un prêtre qui soit un monument de charité !
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 13:18

Cher Mécréant, le Vatican n'a rien à voir avec cela. L'excommunication laetae Santentiae tombe ipso facto contre toute personne catholique conseillant ou pratiquant un avortement volontaire.

Cher Mécréant, allez à la SOURCE. Il est probable que votre document a été transformé entre temps par des dizaines de déformations venant des internautes. Je connais trop le système, et vous aussi. Donc faites votre petite enquête !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 13:27

Citation :
[quote="Christophore"]

1 pourquoi le beau-père qui est donc l'auteur réel de tout ce qui s'en est suivi, n'est pas excommunié (si tant est qu'il ne l'est pas) ?

Parce qu'il s'agit ici d'excommunication laetae sententiae qui, selon le droit, tombent (ipso facto donc) dans 7 cas. Les choses ont été transformées par les internautes qui ont cru que l'archevêque avait choisi d'excommunier telle ou telle personne. Le beau-père, lui, est en prison et en état de péché mortel. Mais s'il n'était pas au courant de cet IVG, il n'est pas concerné.

Citation :
2 pourquoi la malheureuse mère de cette enfant victime, et tout aussi malheureuse épouse de ce monstre, se voit-elle excommuniée pour rajouter encore à cette triple souffrance qui est la sienne ?

Toute personne conseillant ou pratiquant un avortement suivi d'effet est excommuniée laetae sententiae. Voici l'article du Droit canonique :

Citation :

C.1398


Qui procure un avortement, si l’effet s’en suit, encourt l’excommunication ‘latae sententiae’.
GS 27 ; GS 51 ; CIS 2350 ; CIO 1450


Citation :
Qu'a-t-elle donc fait, elle ? Je ne crois pas que ce soit à titre d'autorité parentale puisqu'alors le beau-père devrait l'être dans une civilisation de type patriarcale.

Aucun détail n'est donné. Mais si, étant catholique, elle a voulu cet avortement, elle tombe sous cet article de loi.


Citation :
3 Le péché ne suppose-t-elle pas la liberté (pleine connaissance et plein consentement) ? Comment cette enfant de neuf ans, traumatisée sur le plan physique et psychique par le viol et par la grossesse, était-elle en mesure de poser un acte véritablement libre entrainant l'excommunication sur le plan pénal canonique ?

L'excommunication laetae sententiae ne porte pas toujours sur un péché mais sur un ACTE POSITIVEMENT POSÉ. C'est une peine frappante pour l'imagination qui vise à montrer à tous la gravité objective de l'avortement. L'Eglise l'a inventée en 1983 à cause de l'idéologie du temps qui a fait de l'avortement un progrès intense.
Citation :

4 comment va-t-elle pouvoir se confesser pour que l'excommunication légale soit levée, alors qu'elle était un OBJET de jouissance d'une autorité d'adulte (un monde s'est écroulé dans son psychisme !), sans que cette confession, où elle apparaîtra comme une pécheresse excommuniée de l'assemblée du Sauveur, ne représente pour elle un autre traumatisme psychologique ?

L'excommunication est-elle le problème ou n'est ce pas plutôt l'inceste et l'avortement ? d'autre part, j'aimerais bien avoir la SOURCE de cette rumeur qui va peut-être se révéler être un bidouillage des assiociation pro-avortement.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 14:07

Arnaud Dumouch a écrit:

L'excommunication laetae sententiae ne porte pas toujours sur un péché mais sur un ACTE POSITIVEMENT POSÉ.

Mais justement, cher Arnaud, est-elle capable, cette fillette de neuf ans, de poser le fameux acte positif qui, comme vous le dites, doit être bien posé et pas seulement subi ?

Et la mère, est-elle en ce moment, et a-t-elle été au moment du drame, entourée de conseils ecclésiastiques et médicaux lui montrant des solutions alternatives pour garder et la vie de son enfant et celle des jumeaux ?
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 14:40

Chère Christophore, est-elle capable, à 9 ans, de faire sa première communion et de comprendre ce qu'est un enfant conçu dans le ventre ?

Si elle n'en est pas capable ou si on l'a forcé à avorter, elle est victime et elle n'est pas excommuniée laetae sententiae.

Si elle en est capable et a demandé elle-même l'avortement, qu'en dites-vous ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 14:59

Chère Arnaud, ayant étudié plus à fond la situation, j'ai vu que la fillette n'était, de fait, pas excommuniée. Sans doute que son archevêque savait qu'à cet âge, elle ne pouvait pas comprendre réellement ce qui lui arrivait.

Autre chose est de comprendre les vérités nécessaires à la réception du Corps du Christ, autre chose est de saisir que son beau père lui a fait de force dans son ventre des bébés que sa maman va vouloir faire tuer en elle.
Je ne suis pas sûr que si c'était de nos enfants qu'il s'agissait, nous irions avec une telle brutalité leur asséner ces "vérités du mal". Vous savez mieux que beaucoup que c'est avec le Bien que rime le Vrai.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 15:57

Je m'en doutais.

Cher Mécréant, vous voyez il faut vérifier les sources.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 16:04

Arnaud Dumouch a écrit:
Je m'en doutais.

Cher Mécréant, vous voyez il faut vérifier les sources.

L'article de Mécréant ne disait pas que l'enfant avait été excommunié, mais la mère et l'équipe médicale.
La question que je me pose au sur de l'excommunication latae sententiae est au sujet de la mère en grave danger de mort. L'application de cette règle est-elle absolue ou peut-elle être écartée par une sorte d'état de nécessité canonique ? (car il arrive aussi que l'on soit obligé de séparer des siamois en en tuant un pour sauver l'autre, et cela n'entraîne pas d'excommunication, si ?).

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 16:14

De la propagande pur et dur contre l'église et la religion, on essaye comme d'habitude en déformant chaque histoire, que l'église est un monstre, déshumanisé et les croyants de sombre abrutis esclaves des écrits et de gourou.

C'est vraiment la bêtise humaine qui veut cela, ou du moins les démons qui n'auront dans le futur plus besoin de poussé le mensonge pour que les être humains oublie entièrement les écrits saints.

Le viol est révoltant, les commentaires sont révoltants, l'intolérance et l'hypocrisie sont révoltant, par contre la justice de l'église elle semble juste, si on cherche la vérité elle n'est jamais bien loin.

l'excommunion de la "mère de l'enfant violé" semble quand même injuste quelque part. ;)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12248
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 16:37

Infect!!!
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 17:25

Vincent01 a écrit:

l'excommunion de la "mère de l'enfant violé" semble quand même injuste quelque part.


Quelqu'un a-t-il donc une idée sur le moyen d'entrer en contact avec cette maman pour lui dire notre prière et lui faire connaître le moyen simple pour pouvoir à nouveau communier. Car beaucoup pensent que l'excommunication interdit même la confession. Alors il vaudrait mieux le lui dire rapidement plutôt que de la laisser des années en dehors de l'Eglise, elle et ses proches, et de faire de son cas un emblème pro-avortement.
"Mieux vaut allumer une lampe que maudire l'obscurité".
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 17:32

Cher Christophore,

Celui qui est excommunié ne peut plus communier à la messe, par définition. Il ne peut plus non plus entrer dans l'église.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 17:44

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Christophore,

Celui qui est excommunié ne peut plus communier à la messe, par définition. Il ne peut plus non plus entrer dans l'église.

Oui, certes, mais je faisais allusion à ta remarque sur le fait qu'une confession sacramentelle peut remettre cette peine. J'exprime mon souhait que, si tel est bien le cas comme je crois le savoir, cette femme en soit informée. Me serais-je trompé ?
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 18:02

Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Je m'en doutais.

Cher Mécréant, vous voyez il faut vérifier les sources.

L'article de Mécréant ne disait pas que l'enfant avait été excommunié, mais la mère et l'équipe médicale.
La question que je me pose au sur de l'excommunication latae sententiae est au sujet de la mère en grave danger de mort. L'application de cette règle est-elle absolue ou peut-elle être écartée par une sorte d'état de nécessité canonique ? (car il arrive aussi que l'on soit obligé de séparer des siamois en en tuant un pour sauver l'autre, et cela n'entraîne pas d'excommunication, si ?).

Pour répondre à votre question Philippe, l'excommunication ne s'applique plus dès lors que le pronostic vital de la mère est engagé et qu'il faut choisir entre l'enfant ou la mère. (l'évolution de la grossesse précipitant le décès de la mère).

ex: les Grossesses extra-utérines: danger de mort pour la mère, on procède à un avortement par Méthotrexate ou chirurgie.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12248
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 18:21

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Mécréant, La maman de 9 ans ne doit pas être excommuniée. Elle fait partie des victime. Cependant, il ne faut pas grossir l'importance de cette excommunication qui sera est levée par une simple confession sacramentelle de la fillette. L'excommunication laetae Sententiae est une peine frappante pour l'imaginaire mais symbolique.

Par contre, le père incestueux et l'équipe médicale sont vraiment excommuniés laetae Sentenciae. La logique de l'Eglise n'est pas celle du monde. Sa foi lui dit que, dans cette histoire, il y a eu deux meurtres (les jumeaux). Evidemment, le monde actuel le nie. Il ne croit pas en l'existence de l'âme immortelle des enfants présents dans le ventre de leur mère, comme si un enfant n'avait le droit de vivre qu'une fois né (et encore, de plus en plus de voix se lèvent opour autoriser, dans certains cas, l'euthanasdie de nourrissons déjà nés dont on estime qu'ils ont un handicap mental non détecté).

Ce type de discours ne peut que révolter n'importe quel honnête homme.

D'abord l'épiscope n'a pas dit un mot de condamnation sur le père et c'est une honte. Ni à vrai dire un mot de compassion pour cette gamine (je viens de lire dans mon journal le texte précis de la déclaration de ce triste personnage). C'est encore une honte.

Ensuite cette double condamnation de la mère et de l'équipe médicale est scandaleuse. D'abord parce qu'elle vise à terroriser la mère et toutes les mères qui seraient dans son cas. Ensuite parce qu'elle vise, dans ce pays, majoritairement catholique et arriéré dans ses campagnes, à terroriser les équipes médicales qui seraient tentées d'agir de même dans pareil cas.

Ensuite encore parce même si la gamine n'est pas condamnée, elle apprendra un jour que sa mère l'a été ainsi que les médecins qui ont sauvé sa vie. Et pour elle, parce qu'entre temps on lui aura bien seriné qu'elle est complice d'un crime, elle portera une triple culpabilité : celle d'avoir fait perdre son âme à sa mère, celle d'avoir fait perdre son âme à l'équipe médicale, sa propre culpabilité. Alors qu'elle est innocente de ce que son père lui a fait faire ou de ce qu'il lui a fait.

Je parie qu'elle se fera ou bonne soeur pour racheter sa faute et il se sera trouvé de nombreuses bonnes âmes pour lui sussurer... Et tu parles d'une vocation! Ou qu'elle se suicidera...? Dans ce cas j'espère que sa mort retombera sur tout ceux qui directement ou indirectement donnent ici un blanc-seing à la pédophilie familiale ou justifient d'arguments spécieux une condamnation dont je souhaite qu'elle fasse prendre conscience à un grand nombre de gens ce qu'est cette église là qui a de tels représentants.

Pour le reste : Jésus a dit "laissez venir à moi ..." Alors pour être tout à fait franc voilà ce que je pense. Jésus est Dieu dites-vous? Il est donc créateur. Il a laissé faire ce mal (voire les théories d'AD) et même pire il l'a amplifié. "Ce que vous ferez au plus petit...". Il était donc justice de renvoyer ces deux futurs êtres innocents à leur géniteur lointain. Au moins est-on sûr qu'Il les a accueillis dans sa Grâce.

Et vous pouvez me bannir si ça vous chante.


Dernière édition par adamev le Dim 08 Mar 2009, 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 18:35

Citation :
[quote="adamev"]

Ensuite cette double condamnation de la mère et de l'équipe médicale est scandaleuse.

Vos source sont fausse et vous n'avez pas lu ce fil. Après vérification, la mère de 9 ans n'a absolument pas été condamnée.

Bref, on discute sur du vent et je pense que ce fil est un exemple de plus de la désinformation et de la façon dont on aime sauter dessus, surtout quand il s'agit de cracher sur les évêques catholiques.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 18:38

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
adamev a écrit:


Ensuite cette double condamnation de la mère et de l'équipe médicale est scandaleuse.

Vos source sont fausse et vous n'avez pas lu ce fil. Après vérification, la mère de 9 ans n'a absolument pas été condamnée.

Il parle de la mère de la fille de 9 ans, Arnaud, qui a bien été excommuniée.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12248
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 18:40

ET LA SOURCE PARLE DE LA MERE DE L'ENFANT AVORTEE PAS DE l'ENFANT EN TANT QUE FUTURE MERE.

L'archevêque de Recife (nord-est du Brésil) a excommunié jeudi la mère de l'enfant


C'est vous qui tentez de détourner l'attention de ce scandale et qui faites de la désinformation.

Et si vous me permettez c'est cet évêque qui vient de se cracher dessus et sur sa fonction.


Dernière édition par adamev le Dim 08 Mar 2009, 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 18:44

Pour ma part je suis un peu groggy devant cette nouvelle.
C'est une situation à tel point tragique. Deux enfants qui avaient le droit de vivre, mais aussi une jeune fille qui a besoin d'être protégée après ce qu'elle a vécu, au risque d'y laisser sa santé mentale et physique, sa mère qui doit être bouleversée au sens le plus fort du terme, et au milieu de tout ça une équipe médicale qui n'a certainement pas accompli son acte avec enthousiasme.
Il me semble que l'évêque aurait dû ne rien dire. Se taire et prier, surtout. Comme disait Wittgenstein "sur ce dont on ne peut parler, il convient de garder le silence".

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com


Dernière édition par Philippe Fabry le Dim 08 Mar 2009, 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 18:44

Si la grand-mère des enfants avortés a été excommunié, c'est qu'elle a poussé sa fille à avorter. Elle tombe effectivement sous l'article du code du Droit canon cité plus haut.

A l'heure de sa mort, Adamev sera accueilli par l'âme des deux jumelles dont il a prétendu ici que la mort était souhaitable comme un moindre mal.

Tous ceux qui auront accusé d'insensibilité et de trahison de l'Evangile ceux (dont les évêques) qui rappellent que les enfants existent et ont une âme ne pourront pas dire : "Personne ne nous l'avait dit."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12248
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 18:46

Philippe Fabry a écrit:
Pour ma part je suis un peu groggy devant cette nouvelle.
C'est une situation à tel point tragique. Deux enfants qui avaient le droit de vivre, mais aussi une jeune fille qui a besoin d'être protégée après ce qu'elle a vécu, au risque d'y laisser sa santé mentale et physique, sa mère qui doit être bouleversée au sens le plus fort du terme, et au milieu de tout ça une équipe médicale qui n'a certainement pas accompli son acte avec enthousiasme.
Il me semble que l'évêque aurait dû ne rien dire. Se taire et prier, surtout. Comme disait Wittgenstein "sur ce dont on ne peut parler, il convient de garder le silence".

Je ne peux que souscrire à ceci.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12248
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 18:50

Arnaud Dumouch a écrit:
Si la grand-mère des enfants avortés a été excommunié, c'est qu'elle a poussé sa fille à avorter. Elle tombe effectivement sous l'article du code du Droit canon cité plus haut.

A l'heure de sa mort, Adamev sera accueilli par l'âme des deux jumelles dont il a prétendu ici que la mort était souhaitable comme un moindre mal.

Tous ceux qui auront accusé d'insensibilité et de trahison de l'Evangile ceux (dont les évêques) qui rappellent que les enfants existent et ont une âme ne pourront pas dire : "Personne ne nous l'avait dit."

C'est ça après avoir tenté de me faire passer pour un ignare ne sachant pas lire et prêt à saisir toutes occasions de cracher sur la hiérarchie catholique vous voilà maintenant à tenter de me faire dire ce que je n'ai pas écrit.

L'heure de ma mort ne m'appartient pas. Et je m'en remet en confiance et sérénité (ainsi que l'enseigne l'initiation maçonnique) au dieu Créateur et à sa miséricorde.
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine



Messages : 10
Inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 19:06

Quand j'ai entendu cette nouvelle à la TV, j'ai pensé que nous n'avions pas toute la vérité car en effet cette condamnation laisse si peu de place à la miséricorde que j'ai l'espoir qu'il nous manque un élément.

Par ailleurs, est ce que quelqu'un a la déclaration exacte de l'évèque de Rome ? Il faut en effet tout lire avant de se prononcer.

Dieu condamne l'avortement mais pas celles qui avortent par désespoir et je suis sûre au fond de mon coeur que sa miséricorde englobe la mère désespérée.

Enfin, sur le dogme, je croyais que quand la vie de la femme( ici une enfant...)était menacée, l'avortement était autorisé. Comment cette grossesse de jumeaux pour une enfant de 9 ans n'a pas pu tomber sous cette exception ?

Sincèrement, je plains autant l'évèque que la mère excommuniée car il a été bien orgueilleux de penser pouvoir donner une telle sentence au nom de Dieu.

Que Dieu leur pardonne à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 19:10

Madeleine a écrit:

Enfin, sur le dogme, je croyais que quand la vie de la femme( ici une enfant...)était menacée, l'avortement était autorisé. Comment cette grossesse de jumeaux pour une enfant de 9 ans n'a pas pu tomber sous cette exception ?

C'est aussi la question que je me suis posé.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 19:30

Madeleine a écrit:


Dieu condamne l'avortement mais pas celles qui avortent par désespoir et je suis sûre au fond de mon coeur que sa miséricorde englobe la mère désespérée.

Chère Madeleine, c'est vrai. Mais, actuellement, des personnes catholiques disent partout que l'avortement est un progrès immense du XX° s. C'est un vrai drame. Durant 20 ans, l'Eglise a usé de la pastorale de la parole, par Jean-Paul II, rappelant simplement ce que souffraient les enfants dont le corps était déchiré dans le sanctuaire maternel. Personne n'écoutait. Que peut faire l'Eglise ? Elle tente partout cette nouvelle pastorale de fermeté venant du Droit canon. Comment faire autrement ? Avez-vous une idée ? Si cela peut faire peur à quelques uns ! Car, de fait, on tue des enfants !

Citation :

Enfin, sur le dogme, je croyais que quand la vie de la femme( ici une enfant...)était menacée, l'avortement était autorisé. Comment cette grossesse de jumeaux pour une enfant de 9 ans n'a pas pu tomber sous cette exception ?
Dans kla classe de mon fils, il y a des filles de 10 ans qui sont plus grandes que ma femme. C'est cela qu'il faudrait savoir. Quelles sont les circonstances ? Cette jeune fille aurait-elle du subir une césarienne ?



Citation :
Sincèrement, je plains autant l'évèque que la mère excommuniée car il a été bien orgueilleux de penser pouvoir donner une telle sentence au nom de Dieu.

La sentence ne dépend pas de l'évêque. Elle tombe ipso facto, de par l'acte commis. L'évêque n'a fait que le rappeler. L'Eglise esrt démunie devant l'extension du crime qui s'étend partout. En Europe, on parle d'éliminer maintenant, par humanisme, des handicapés. Rioen ne pourra plus arrpêter la vague de mort qui, ouverte par l'avortement, va frapper les plus faibles d'entre nous, enfant, handicapées et vieillards.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 19:39

Citation :

Enfin, sur le dogme, je croyais que quand la vie de la femme( ici une enfant...)était menacée, l'avortement était autorisé.

je le croyais aussi, mais qu'en est-il exactement?
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 19:39

Arnaud Dumouch a écrit:
Si la grand-mère des enfants avortés a été excommunié, c'est qu'elle a poussé sa fille à avorter.

Je ne suis donc pas sûr que la mère ait poussé la fillette à avorter. Je crois plutôt qu'elle était prise au dépourvu devant les médecins qui se préoccupaient de la vie de la fillette.

Citation :
La grossesse de quinze semaines a été découverte il y a quelques jours quand la fillette a commencé à ressentir des douleurs et a été conduite à l'hôpital par sa mère, qui n'était au courant de rien.

"La grossesse comportait de hauts risques et mettait la vie de l'enfant en danger", a déclaré à la presse le docteur Sergio Cabral, qui a réalisé l'intervention dans un hôpital public de Recife, la capitale de l'Etat du Pernambouc.

" comme médecins, nous ne pouvions pas faire courir de risques à une enfant de 9 ans, dont les organes ne sont pas encore formés", a expliqué le docteur Cabral.

La police a découvert que le beau-père de l'enfant abusait d'elle depuis qu'elle avait six ans, ainsi que de sa soeur aînée de 14 ans, handicapée de surcroît. Le beau-père de 23 ans a avoué les délits.

(in 24 heures)

Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 19:44

Arnaud Dumouch a écrit:

Dans la classe de mon fils, il y a des filles de 10 ans qui sont plus grandes que ma femme. C'est cela qu'il faudrait savoir. Quelles sont les circonstances ?


"comme médecins, nous ne pouvions pas faire courir de risques à une enfant de 9 ans, dont les organes ne sont pas encore formés", a expliqué le docteur Cabral." (ibid)
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 19:46

Clotilde a écrit:
Citation :

Enfin, sur le dogme, je croyais que quand la vie de la femme( ici une enfant...)était menacée, l'avortement était autorisé.

je le croyais aussi, mais qu'en est-il exactement?

L'avortement thérapeutique est évidemment autorisé à condition qu'il soit bien défini. Il ne s'agit pas d'avorter les enfant trisomiques.

Si la mère ou l'enfant (l'un des deux) va mourir de façon certaine si on ne choisit pas une vie, il faut choisir. Selon la situation, il arrive que la mère choisisse de mourir (Ex: sainte Jeanne Berreta Molla

http://www.michaeljournal.org/mollaf.htm

Mais parfois, la maman doit choisir de vivre (ex: pas de père. Si la mère meurt, les autres enfants seront livrés à eux-mêmes).

Si la mère et l'enfant vont mourir (ex: grossesse extra utérine, il FAUT avorter de manière absolument nécessaire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 19:50

Arnaud Dumouch a écrit:
Madeleine a écrit:


Sincèrement, je plains autant l'évèque que la mère excommuniée car il a été bien orgueilleux de penser pouvoir donner une telle sentence au nom de Dieu.

La sentence ne dépend pas de l'évêque. Elle tombe ipso facto, de par l'acte commis. L'évêque n'a fait que le rappeler.

"Mgr Sobrinho menace d'attaquer la mère en justice pour "homicide"."(ibid)
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 19:55

Christophore a écrit:

"Mgr Sobrinho menace d'attaquer la mère en justice pour "homicide"."(ibid)

Sad

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 20:18

Philippe Fabry a écrit:
Christophore a écrit:

"Mgr Sobrinho menace d'attaquer la mère en justice pour "homicide"."(ibid)

Sad

Cher Philippe, cette information est fausse ! C'est cousu de fil blanc ! Aucune loi au monde ne permet à un tiers civil d'attaquer en justice une personne pour un homicide qui n'est pas de sa famille. Seul le Procureur peut s'auto saisir d'un dossier au nom de l'Etat.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Turquoise



Féminin Messages : 1392
Inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 20:20

Le Vatican s'est emparé samedi de la querelle qui déchire le Brésil autour du drame de Franzina, volant ainsi au secours de l'Eglise catholique brésilienne. Depuis plusieurs jours, l'histoire de cette fillette de neuf ans oppose l'archevêché de Recife à une partie du gouvernement, dont le ministre de la santé et le président brésilien, Luiz Lula da Silva.


Âgée de neuf ans, violée par son beau-père, l'enfant a subi un avortement alors qu'elle était enceinte de jumeaux. Pour avoir autorisé cette intervention et pour l'avoir pratiquée, la mère de l'enfant, d'une part, et les membres de l'équipe médicale, d'autre part, ont été excommuniés jeudi par Dom José Cardoso Sobrinho, l'archevêque de Recife, au nord-est du Brésil.

Vendredi, le président brésilien s'est indigné de cette décision, "déplorant profondément en tant que chrétien et catholique qu'un évêque de l'Eglise catholique ait un comportement aussi conservateur". Réponse du Vatican, par la voix du cardinal Giovanni Battista Re, préfet de la congrégation des évêques: l'excommunication de la mère de Franzina est justifiée, car les jumeaux qu'elle portait "avaient le droit de vivre". Dans un entretien accordé au quotidien italien La Stampa, le cardinal estime qu'il "faut toujours protéger la vie, l'attaque contre l'Eglise brésilienne est injustifiée".

L'avortement est interdit au Brésil, sauf en cas de viol ou si la grossesse met en danger la vie de la mère. Sergio Cabral, le directeur de la maternité publique où a été pratiquée l'interruption volontaire de grossesse, avait insisté sur les dangers encourus par une très jeune fille pesant à peine 33 kilos et mesurant 1mètre 35. Risques accrus pour une pré-adolescente n'étant pas encore tout à fait pubère.



Si il y en a qui parle italien!
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 20:24

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Christophore a écrit:

"Mgr Sobrinho menace d'attaquer la mère en justice pour "homicide"."(ibid)

Sad

Cher Philippe, cette information est fausse ! C'est cousu de fil blanc ! Aucune loi au monde ne permet à un tiers civil d'attaquer en justice une personne pour un homicide qui n'est pas de sa famille. Seul le Procureur peut s'auto saisir d'un dossier au nom de l'Etat.

Ce n'est pas pour cette raison que c'est forcément faux. L'évêque en question peut ne rien connaître en matière judiciaire et avoir déclaré cela à l'emporte-pièce. Cela reste navrant.
Je le répète, la réaction, à mon sens, la plus intelligente aurait été de se taire. Sans vouloir faire dans le calcul malsain, il me semble qu'il vaut mieux laisser passer sous silence un si horrible épisode, et espérer sauver de nombreux enfants par un combat contre l'avortement plus ciblé sur des cas qui ne choquent pas l'opinion publique, plutôt que de s'y attarder et faire naître le scandale dans les coeurs, ce qui nuira encore à long terme au combat anti-avortement.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 20:25

Christophore a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Dans la classe de mon fils, il y a des filles de 10 ans qui sont plus grandes que ma femme. C'est cela qu'il faudrait savoir. Quelles sont les circonstances ?


"comme médecins, nous ne pouvions pas faire courir de risques à une enfant de 9 ans, dont les organes ne sont pas encore formés", a expliqué le docteur Cabral." (ibid)

Avez vous recoupé les sources ? avez-vous la source venant en directe de l'évêché ?
La dernière fois qu'on a attaqué le pape, il avait dit (soi-disant) que l'islam n'avait produit que de la violence.

Vérification faite, il avait cité un auteur du Moyen-âge qui citait le dialogue entre un empereur byzantin et un Khalife. L'empereur disait: "L'islam n'a produit que de la violence".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 20:26

Philippe Fabry a écrit:


Ce n'est pas pour cette raison que c'est forcément faux. L'évêque en question peut ne rien connaître en matière judiciaire et avoir déclaré cela à l'emporte-pièce. Cela reste navrant.
Je le répète, la réaction, à mon sens, la plus intelligente aurait été de se taire. Sans vouloir faire dans le calcul malsain, il me semble qu'il vaut mieux laisser passer sous silence un si horrible épisode, et espérer sauver de nombreux enfants par un combat contre l'avortement plus ciblé sur des cas qui ne choquent pas l'opinion publique, plutôt que de s'y attarder et faire naître le scandale dans les coeurs, ce qui nuira encore à long terme au combat anti-avortement.

Ce n'est pas forcement faux donc c'est vrai ? Sad

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 20:27

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:


Ce n'est pas pour cette raison que c'est forcément faux. L'évêque en question peut ne rien connaître en matière judiciaire et avoir déclaré cela à l'emporte-pièce. Cela reste navrant.
Je le répète, la réaction, à mon sens, la plus intelligente aurait été de se taire. Sans vouloir faire dans le calcul malsain, il me semble qu'il vaut mieux laisser passer sous silence un si horrible épisode, et espérer sauver de nombreux enfants par un combat contre l'avortement plus ciblé sur des cas qui ne choquent pas l'opinion publique, plutôt que de s'y attarder et faire naître le scandale dans les coeurs, ce qui nuira encore à long terme au combat anti-avortement.

Ce n'est pas forcement faux donc c'est vrai ? Sad

Non, mais ce n'est pas forcément faux. Tu sais mieux que moi que l'Eglise souffre d'un manque cruel de sens de la communication.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Turquoise



Féminin Messages : 1392
Inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 20:28

Arnaud,
si tu comprends l'italien va voir sur La Stampa
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 20:56

Chère Turquoise, cela ne me suffit pas. Je connais trop ces sources. Il me faudrait les textes directs du Vatican ou de l'évêque.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Turquoise



Féminin Messages : 1392
Inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 20:57

Pas facile à trouver Smile
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Viol sur enfant, avortement, excommunication   Dim 08 Mar 2009, 21:00

Turquoise a écrit:
Le Vatican s'est emparé samedi de la querelle qui déchire le Brésil autour du drame de Franzina, volant ainsi au secours de l'Eglise catholique brésilienne. Depuis plusieurs jours, l'histoire de cette fillette de neuf ans oppose l'archevêché de Recife à une partie du gouvernement, dont le ministre de la santé et le président brésilien, Luiz Lula da Silva.


Âgée de neuf ans, violée par son beau-père, l'enfant a subi un avortement alors qu'elle était enceinte de jumeaux. Pour avoir autorisé cette intervention et pour l'avoir pratiquée, la mère de l'enfant, d'une part, et les membres de l'équipe médicale, d'autre part, ont été excommuniés jeudi par Dom José Cardoso Sobrinho, l'archevêque de Recife, au nord-est du Brésil.

Vendredi, le président brésilien s'est indigné de cette décision, "déplorant profondément en tant que chrétien et catholique qu'un évêque de l'Eglise catholique ait un comportement aussi conservateur". Réponse du Vatican, par la voix du cardinal Giovanni Battista Re, préfet de la congrégation des évêques: l'excommunication de la mère de Franzina est justifiée, car les jumeaux qu'elle portait "avaient le droit de vivre". Dans un entretien accordé au quotidien italien La Stampa, le cardinal estime qu'il "faut toujours protéger la vie, l'attaque contre l'Eglise brésilienne est injustifiée".

L'avortement est interdit au Brésil, sauf en cas de viol ou si la grossesse met en danger la vie de la mère. Sergio Cabral, le directeur de la maternité publique où a été pratiquée l'interruption volontaire de grossesse, avait insisté sur les dangers encourus par une très jeune fille pesant à peine 33 kilos et mesurant 1mètre 35. Risques accrus pour une pré-adolescente n'étant pas encore tout à fait pubère.



Si il y en a qui parle italien!

Merci chère Turquoise ! L'article, présenté comme cela, est plus crédible.

Finis les rumeurs d'excommunication de la fillette ou les rumeurs sur la plainte au pénal de l'évêque Sad . Un seul détail cloche encore : A mon avis, l'évêque n'a excommunié personne.

L'excommunication est "ipso facto".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Viol sur enfant, avortement, excommunication
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 15Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peut-on être pardonné du péché grave de l'avortement ?
» Benoît XVI : Avortement et excommunication.
» L'avortement et l'enfant à naître en droit international - Les articles de San Jose !
» Prière contre l'avortement
» MON DIEU, PRENDS PITIE !! avortement OBLIGE a 8 mois de grossesse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: