DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Crise économique : ALERTE !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 27 Sep 2010, 11:35

Chiffres catastrophiques du chômage pour Août 2010!!!

de patdu49Décryptage des vrais chiffres connus (Aout 2010) des demandeurs d’emploiCeux dont les médias classiques ne parlent JAMAIS.Ils occultent les catégories D et E systématiquement, les DOM TOM systématiquement, et encore pire, une énorme partie des RADIES mensuels (380 000 tout les mois pour autre motif que reprise d’emploi précaire), et ils ne parlent évidemment JAMAIS des centaines de milliers de demandeurs d’emploi qui ne dépendent pas de pôle emploi pour diverses raisons.Aout, malgré les remplacements de salariés en congés, les chiffres sont toujours catastrophiques et en nette augmentation.En parallèle, les chiffres des travailleurs précaires et pauvres explosent, en même temps que celui du chômage de longue durée, tout comme les entrées à pôle emploi pour motif licenciement économique.A noter qu’environ 40% des demandeurs d’emploi inscrits, ne sont aucunement indemnisés, ni par les Assedics, ni par la solidarité nationale (RSA ou ASS), encore pire si l’on compte donc, les non inscrits à Pôle emploi. 45,9% des personnes qui arrivent en fin de droits, ne dépendent plus de pôle emploi 6 mois après (soient sont des RSastes qui dépendent d’un autre suivi, soit sont des sans-droits à rien)Mon analyse :

VRAIS chiffres du chômage AOUT 2010 :plus 15 900 chômeurs disent les médias catégorie A , ou 7 100 catégorie ABC ?Réalité : résultat net, catégories ABCDE 14 600 demandeurs d’emplois de inscrits à Pôle Emploi entre Juillet et Aout :catégorie A 0,6 %
catégorie B 0,3 %
catégorie C – 1,4 %
catégorie D – 0,4 %
catégorie E 2,3 %catégorie A : 2 692 500 ( 4,9% sur 1 an)
catégorie B et C : 1 278 400 ( 7,7 % B, 15,8% C sur 1 an)
catégorie D et E : 617 200 ( 9,4% D, et 45,2% E sur 1 an)catégorie ABCDE juillet 2010 : 4 573 500catégorie ABCDE aout 2010 : 4 588 100TOTAL : 14 600 demandeurs d’emploi, par rapport à Juillet, où il y avait déjà augmentation réelle de 9 300ATTENTION ! sorties des listes de pôle emploi pour autres cas que : reprise d’activité (100 300) – 3,1 % ou entrée en stage (32 800) – 13,9% ou arrêts maladie, retraite, maternité (19 700) – 7,9 %, donc les Radiés qui échappent complètement au 5 catégories :pour cessations d’inscription pour défaut d’actualisation : 210 200 personnes pour ce mois de Juillet 2010 ( 9,9 %)
sorties des listes pour radiation administrative (les punis) 43 200 personnes pour ce mois de Juillet ( – 5,7 %)
sorties des listes inexpliquées, classées dans « autres cas » 54 000 personnes (- 1,5%).. les incarcérés peut être ?? !soit 210 200 43 200 54 000 =307 400 demandeurs d’emploi sortis artificiellement des 5 listes A B C D et E … et c’est du même ordre tout les mois.

Ne sont donc pas comptés dans ces chiffres de 14 600 officieux :Des RSastes qui pour une grosse partie ne sont pas inscrits à pôle emploi , (autre suivi) environs 30 à 40%
Les dom-tom (Réunion, Guadeloupe, Martinique et Guyane)
Des sans droits, car moins de 25 ans, qui ne perçoivent RIEN
Des sans droits radiés ou désinscrits, car dépassement du plafond de ressources dans un couple, qui sont donc privés du RSA ou de l’ASS et qui n’ont droit à rien .
Des retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre
Des étudiants boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentairesEstimation 2,5 MILLIONS au bas mot à rajouter aux chiffres « officieux », soit environ7 MILLIONS de demandeurs d’emploi

Seuls 39% des 55/61 ans sont en encore en activité, et seuls 32% des 16/24 ans sont en activité en France.Sources rapport de 18 pages : http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-AZ78bn.pdfRendez-vous le 26 Octobre, pour les chiffres de Septembre 2010
catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ;
catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (de 78 heures ou moins au cours du mois) ;
catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (de plus de 78 heures au cours du mois) ;
catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en raison d’un stage, d’une formation, d’une maladie, maternité …), sans emploi ;
catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (essentiellement bénéficiaires de contrats aidés ou l’employeur peut avoir de 50% jusqu’à 105% du salaire payée par l’état et les collectivités locales) on y trouve très souvant, tri en déchetterie, ménage, repassage, aide à la personne, élimination de gravats, débroussaillage, plonge en restauration collective ou non, mais ça touche aussi parfois des métiers à BAC 5 dans des domaines divers et variés ( tourisme, commerce, administrations, etc ) !!
vrais chiffres chômage catastrophiques
25 septembre 2010 – 16h40 – Posté par patdu4982.***.191.***
98% de mes chiffres viennent des organismes comme la DARES, l’INSEE etc donc des organismes d’état.seulement les principaux médias se contentent des seuls communiqués de presses de 2 pages, et non pas des rapports complets de 18 pages, ou il faut aller chercher les informations (ça prend un peu de temps). .. d’ou jamais un mot sur les radiés etc ..et même leurs propres chiffres, officieux, aux organismes, sont floux, puisqu’un ne sait pas à quoi ils correspondent pour certains, comme les radiés pour motif « autres cas » … qui ne peuvent pas etre ventilés, dans les autres rubriques … avec ça comme info … on est pas fauché …quand aux chiffres de toutes façons invérifiables, à moins de faire un grand recensement, j’ai bien spécifié qu’il sagissait d’une estimation, difficile de comptabiliser les sans droits qui ne sont plus inscrits nul parts, comme les etudiants pauvres, qui ne sont pas inscrits à pôle emploi, ou des sans-papiers etc ..perso j’ai plusieurs fois même discuté avec des ayants droits qui refusaient leurs droits, tellement ils ne veulent même pas avoir à faire à pôle-emploi, ni même à une assistante sociale, tellement ils sont dégoutés, ou mal dans leur peau etc .. et qui survivaient de la solidarité familiale uniquement , ou de petits trafics, ou de faire la manche …
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 28 Sep 2010, 16:38

Citation :
Monnaies : un dangereux débasement généralisé (Evans-Pritchard, note CI)
mardi 28 septembre

Avec un taux de croissance du crédit au secteur privé à deux chiffres dans de nombreux pays depuis des années, la dette accumulée surpasse les capacités de remboursement, qui, au niveau agrégé, dépendent de - et ne peuvent excéder - la croissance du PIB.

Le « débasement » (entendre, la perte de valeur) de monnaies surplombées par une pile de dettes privées insoutenables a donc eu lieu depuis bien longtemps.

Le début de prise de conscience du caractère fictif des actifs portés par le système financier a provoqué une panique menaçant de tout emporter.

Le sauvetage de la finance par les Etats a mis un terme à la spirale de liquidation. Mais le problème reste entier. Et les Etats sont confrontés à une double mission contradictoire : restaurer l’endettement - qui est un mécanisme fondamental d’anticipation de croissance du capitalisme - et réduire la dette privée héritée du passé, tout en refusant d’annuler une partie de celle-ci.

Pour échapper à ce piège, la tentation est grande de rechercher le désendettement via les surplus à l’exportation (cf le billet accompagnant le texte de Martin Wolf, hier), en affaiblissant les monnaies. Dans une économie mondiale qui est un jeu à somme nulle, où chaque surplus à l’exportation a pour contrepartie un déficit, aucune nation n’acceptera de tenir le rôle de la victime consentante, et l’effet destabilisateur des "dévaluations compétitives" est assuré.

Sur le fond, les dysfonctionnement structurels qui ont permis l’accumulation de la dette ne sont toujours pas traités :

inégalités, c’est à dire en réalité décrochage des salaires par rapport à la productivité, avec pour résultat une demande structurellement faible, maintenue grâce aux bulles d’actif et au crédit. (Notons au passage une réalité trop méconnue : les grandes fortunes, pour "fascinantes" qu’elles puissent paraître, sont faites de créances. Ce qui signifie qu’elles ont pour contrepartie des dettes. Lorsqu’on s’extasie sur la réussite de tel ou tel milliardaire, on applaudit en fait sa capacité à générer de la dette pour autrui.)

démographie vieillissante, alimentant des fonds pensions qui étrillent les entreprises (et au premier chef leurs salariés) en exigeant un rendement de 8% dans des économies ayant une croissance de 3%.

prédation actionnariale, version moderne du parasitisme des charges de l’ancien régime.

déficits des déséquilibres commerciaux, alimentant la création monétaire du crédit.

En résumé, nous sommes encore très loin du solde de tout comptes.

Enfin une note qui pointe du doigt la démographie vieillissante ! :sage:

Depuis le temps que je le dis !

C'est pour cela que les choses ne peuvent s'arrenger avant un temps long. Temps qui sera d'autant plus long que peu de personne semble avoir identifié cette cause primordiale de la crise.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 28 Sep 2010, 22:10

Le prix de l’or a fortement grimpé mardi, franchissant pour la toute première fois la barre des 1310 dollars et enregistrant un nouveau niveau historique, à la faveur d’un net accès de faiblesse de la monnaie américaine.Le métal jaune est monté vers 19h00 à 1310,20 dollars l’once, dépassant ainsi les 1300,15 dollars atteints la veille. Comme vendredi, le prix de l’or a bénéficié d’un accès de faiblesse du dollar, qui s’est nettement replié mardi après des indicateurs américains médiocres.Or, une dépréciation de la monnaie américaine rend bien plus attractifs les achats de métaux précieux, libellés en dollars, pour les investisseurs munis d’autres devises. Dans le sillage de l’or, l’argent a lui aussi connu une soudaine envolée, qui l’a fait monter jusqu’à 21,74 dollars l’once vers 19h00, un niveau sans précédent depuis septembre 1980.« Vu les gains récents de l’or et de l’argent (…), il faut s’attendre à une période de consolidation durant laquelle une partie de la fièvre d’achats s’atténuera », tempérait James Moore, analyste de The Bullion Desk.Face aux incertitudes quant à la solidité de la reprise économique, notamment aux Etats-Unis, et à la volatilité des marchés d’actions et d’obligations, l’or joue plus que jamais son rôle de valeur refuge pour les investisseurs désireux de diversifier leurs actifs.Le métal jaune bénéficie par ailleurs d’une recrudescence des achats d’or de certaines banques centrales, notamment dans les pays émergents, tandis que les banques centrales des pays développés limitent sérieusement leur cessions de métal jaune.(ats / 28 septembre 2010 19:29)
Normal qu’ils limitent,il n’y en a plus!Il y a plus d’or papier en circulation que d’or physique d’où le big problème!
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 28 Sep 2010, 22:35

La hausse continue de l'or est le phénomène qui nous donne une information fiable de l'économie mondiale, ça ne trompe pas, c'est la crise, la vraie !

à savoir que les monnaies des anciens pays, Dollar et Euro sont déconsidérés. ça c'est la seule certitude.

L'or ne sera pas la monnaie du futur, mais la monnaie du futur se construira comme jadis le dollar sur l'étalon or.

C'est incroyable de voir ça au troisième millénaire, le retour d'un métal précieux dit monnaie barbare qui va faire le lien entre les anciennes monnaies et la nouvelle monnaie.

Dans ce futur yalta des monnaies qui se préparent, le dollar malgré la puissance Américaine vaudra peanuts, le "yes we can" d'Obama va faire rire la planète.

Les USA sont victimes d'avoir choisi comme président une belle gueule, mais pas un leader, ils commencent à s'en apercevoir.

Du côté de l'Europe, tout le monde sait depuis le début que l'euro est voué à se casser la figure, l'Europe poursuit sa désinstrualisation, même l'Allemagne va souffrir, les grandes sociétés Européennes savent que leur survie se fera hors de l'Europe.

La dénatalité en Europe des populations autochtones se poursuit, remplacé par des populations qui ne poursuivent pas les mêmes buts.

Nous allons vivre un déclin plus rapide que nous l'imaginions.

Peut être un mal pour un bien, nous avons vécu les deux yeux rivé sur les choses d'en bas, certains d'entre nous ont eu un oeil pour les choses d'en bas et l'autre pour les choses d'en haut,

peut être aurons nous le privilège d'avoir tout notre temps pour poser nos doux regards avec nos deux yeux pour regarder les choses d'en haut !

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 28 Sep 2010, 23:05

Atomic a écrit:
La hausse continue de l'or est le phénomène qui nous donne une information fiable de l'économie mondiale, ça ne trompe pas, c'est la crise, la vraie !

à savoir que les monnaies des anciens pays, Dollar et Euro sont déconsidérés. ça c'est la seule certitude.

L'or ne sera pas la monnaie du futur, mais la monnaie du futur se construira comme jadis le dollar sur l'étalon or.

C'est incroyable de voir ça au troisième millénaire, le retour d'un métal précieux dit monnaie barbare qui va faire le lien entre les anciennes monnaies et la nouvelle monnaie.

Dans ce futur yalta des monnaies qui se préparent, le dollar malgré la puissance Américaine vaudra peanuts, le "yes we can" d'Obama va faire rire la planète.

Les USA sont victimes d'avoir choisi comme président une belle gueule, mais pas un leader, ils commencent à s'en apercevoir.

Du côté de l'Europe, tout le monde sait depuis le début que l'euro est voué à se casser la figure, l'Europe poursuit sa désinstrualisation, même l'Allemagne va souffrir, les grandes sociétés Européennes savent que leur survie se fera hors de l'Europe.

La dénatalité en Europe des populations autochtones se poursuit, remplacé par des populations qui ne poursuivent pas les mêmes buts.

Nous allons vivre un déclin plus rapide que nous l'imaginions.

Peut être un mal pour un bien, nous avons vécu les deux yeux rivé sur les choses d'en bas, certains d'entre nous ont eu un oeil pour les choses d'en bas et l'autre pour les choses d'en haut,

peut être aurons nous le privilège d'avoir tout notre temps pour poser nos doux regards avec nos deux yeux pour regarder les choses d'en haut !


les spéculateurs parient sur la chute économique vers 16 octobre, jour des manifestations en grece, je suis sur qu'on aura des directs comme la fois passé,..

OCTOBRE ROUGE ?
Une vraie alerte rouge semble-t-il pour le 16 octobre 2010, puisque les gros poissons de Wall Street, nous dit la video de StockMarketFunding, exéctutent des paris massifs à la baisse pour le mois d'octobre... Les spécialistes, les financiers et les parisiens apprécieront l'accent de ventes aux enchères au lasso texan! Rendez-vous le 16 octobre pour voir s'ils vont gagner ou être lessivés...


http://www.youtube.com/watch?v=Jc6xUj7ujYg&feature=player_embedded

----------

SCOOP DU WALL STREET: L'EURO A FAILLI EXPLOSER EN 2008 !
On le savait plus ou moins, mais le Wall Street nous l'apprend avec détails, il y a bien eu un comité très secret pour sauver l'euro de l'explosion et il s'est constitué 2 mois après la chute de Lehman Brothers. Plus drôle, ce groupe n'a jamais existé pour qu'il n'y ait pas de fuites, y compris au plus haut sommet de l'Etat. "When Greece ran into trouble a year later, the conclave, whose existence has never before been reported, had yet to agree on a strategy". Eh oui, l'euro a bien failli exploser, ce qui explique pourquoi 1 milliard d'euros ont été votés... Et cela à cause du coup de force de Nicolas Sarkozy, comme vous l'avez vu avec ce blog et la presse étrangère. Lisez ça: "When Mr. Sarkozy barreled into one meeting with camera crews and photographers in tow, Ms. Merkel icily ordered the cameras out: "I won't let you do this to me," she said, warning she wouldn't play the part of "the stubborn old bag.""... Et après on s'étonne des cordiales relations entre les deux ! La Hongrie a bénéficié de 20 milliards... pour acheter ses bons du trésor. Et vous verrez que Sarkozy a bien "violé" Angela Merkel à Bruxelles. Mais ensuite c'est Angela Merkel qui a "violé" Sarkozy, en le forçant à accepter que le FMI vienne faire la police en Europe !!! Angela Merkel serait-elle si Américanisée ?. Bref, l'affaire n'est pas terminée. Lire ici.


---------

EL MAGNIFICO DIT QUE L'EUROPE EST EN DANGER
El Magnifico, le patron de Pimco, a dit dans Marketwatch que le "sauvetage des pays européens n'a pas fonctionné et que la pression de l'Irlande, Espagne, Grèce, etc. est maintenant à un niveau dangereux". Et il note (comme tout le monde) que les CDS sur l'irlande ont monté de 444.5 points soit payer "444.500 par an pour assurer 10 millions de dollars sur 5 ans". Voilà voilà... Merci à Mr Croenne et à Mr Arfeuille qui a déjà vu ça pour nous en surveillant les taux. Lire ici.


----

Allez, l'Angleterre est en AAA, mais la Banque d'Angleterre elle n'a cessé de faire tourner la planche à billets... Et c'est de nouveau sur le tapis. C'est dire à quel point son économie va bien... "The MPC voted 8-1 to keep interest rates at 0.5% and maintain its boost to the supply of money in the banking system at Ł200bn. Andrew Sentance once again wanted to raise interest rates, the fourth month that he has argued for an increase". Après ça, on s'étonne que tout le monde cherche refuge dans l'or. Lire le Guardian.
---

Le Washington Post montre que de plus en plus de banques US, 120 exactement, qui ont été sauvées par les milliards du TARP n'arrivent pas à rembourser leurs échéances. Et on ne parle pas des banques sauvées qui sont "mourues" entre temps !

----

etc ...

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 29 Sep 2010, 09:55

Atomic a écrit:
La hausse continue de l'or est le phénomène qui nous donne une information fiable de l'économie mondiale, ça ne trompe pas, c'est la crise, la vraie !

à savoir que les monnaies des anciens pays, Dollar et Euro sont déconsidérés. ça c'est la seule certitude.

L'or ne sera pas la monnaie du futur, mais la monnaie du futur se construira comme jadis le dollar sur l'étalon or.

C'est incroyable de voir ça au troisième millénaire, le retour d'un métal précieux dit monnaie barbare qui va faire le lien entre les anciennes monnaies et la nouvelle monnaie.

Dans ce futur yalta des monnaies qui se préparent, le dollar malgré la puissance Américaine vaudra peanuts, le "yes we can" d'Obama va faire rire la planète.

Les USA sont victimes d'avoir choisi comme président une belle gueule, mais pas un leader, ils commencent à s'en apercevoir.

Du côté de l'Europe, tout le monde sait depuis le début que l'euro est voué à se casser la figure, l'Europe poursuit sa désinstrualisation, même l'Allemagne va souffrir, les grandes sociétés Européennes savent que leur survie se fera hors de l'Europe.

La dénatalité en Europe des populations autochtones se poursuit, remplacé par des populations qui ne poursuivent pas les mêmes buts.

Nous allons vivre un déclin plus rapide que nous l'imaginions.

Peut être un mal pour un bien, nous avons vécu les deux yeux rivé sur les choses d'en bas, certains d'entre nous ont eu un oeil pour les choses d'en bas et l'autre pour les choses d'en haut,

peut être aurons nous le privilège d'avoir tout notre temps pour poser nos doux regards avec nos deux yeux pour regarder les choses d'en haut !


salut

Je suis d'accord.

Pour moi, la cause profonde de la crise est la natalité.

Ce sont les rendements indispensables pour payer les retraites (quelque soit le système de retraite) qui fait pression sur les salaires et comprime la consommation.

Je pense même que la dénatalité est la source de la mondialisation.

Pour deux raison :

1- à l'echèle planétaire on retrouve une pyramide des ages équilibrée.

2- La pression sur les salaires rend non vivable le travail non qualifié. Seul peuvent encore supporter la pression les salaires plus élevés donc qualifiés.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 29 Sep 2010, 10:00

joker911 a écrit:

les spéculateurs parient sur la chute économique vers 16 octobre, jour des manifestations en grece, je suis sur qu'on aura des directs comme la fois passé,..

OCTOBRE ROUGE ?
Une vraie alerte rouge semble-t-il pour le 16 octobre 2010, puisque les gros poissons de Wall Street, nous dit la video de StockMarketFunding, exéctutent des paris massifs à la baisse pour le mois d'octobre... Les spécialistes, les financiers et les parisiens apprécieront l'accent de ventes aux enchères au lasso texan! Rendez-vous le 16 octobre pour voir s'ils vont gagner ou être lessivés...


http://www.youtube.com/watch?v=Jc6xUj7ujYg&feature=player_embedded

----------

SCOOP DU WALL STREET: L'EURO A FAILLI EXPLOSER EN 2008 !
On le savait plus ou moins, mais le Wall Street nous l'apprend avec détails, il y a bien eu un comité très secret pour sauver l'euro de l'explosion et il s'est constitué 2 mois après la chute de Lehman Brothers. Plus drôle, ce groupe n'a jamais existé pour qu'il n'y ait pas de fuites, y compris au plus haut sommet de l'Etat. "When Greece ran into trouble a year later, the conclave, whose existence has never before been reported, had yet to agree on a strategy". Eh oui, l'euro a bien failli exploser, ce qui explique pourquoi 1 milliard d'euros ont été votés... Et cela à cause du coup de force de Nicolas Sarkozy, comme vous l'avez vu avec ce blog et la presse étrangère. Lisez ça: "When Mr. Sarkozy barreled into one meeting with camera crews and photographers in tow, Ms. Merkel icily ordered the cameras out: "I won't let you do this to me," she said, warning she wouldn't play the part of "the stubborn old bag.""... Et après on s'étonne des cordiales relations entre les deux ! La Hongrie a bénéficié de 20 milliards... pour acheter ses bons du trésor. Et vous verrez que Sarkozy a bien "violé" Angela Merkel à Bruxelles. Mais ensuite c'est Angela Merkel qui a "violé" Sarkozy, en le forçant à accepter que le FMI vienne faire la police en Europe !!! Angela Merkel serait-elle si Américanisée ?. Bref, l'affaire n'est pas terminée. Lire ici.


---------

EL MAGNIFICO DIT QUE L'EUROPE EST EN DANGER
El Magnifico, le patron de Pimco, a dit dans Marketwatch que le "sauvetage des pays européens n'a pas fonctionné et que la pression de l'Irlande, Espagne, Grèce, etc. est maintenant à un niveau dangereux". Et il note (comme tout le monde) que les CDS sur l'irlande ont monté de 444.5 points soit payer "444.500 par an pour assurer 10 millions de dollars sur 5 ans". Voilà voilà... Merci à Mr Croenne et à Mr Arfeuille qui a déjà vu ça pour nous en surveillant les taux. Lire ici.


----

Allez, l'Angleterre est en AAA, mais la Banque d'Angleterre elle n'a cessé de faire tourner la planche à billets... Et c'est de nouveau sur le tapis. C'est dire à quel point son économie va bien... "The MPC voted 8-1 to keep interest rates at 0.5% and maintain its boost to the supply of money in the banking system at Ł200bn. Andrew Sentance once again wanted to raise interest rates, the fourth month that he has argued for an increase". Après ça, on s'étonne que tout le monde cherche refuge dans l'or. Lire le Guardian.
---

Le Washington Post montre que de plus en plus de banques US, 120 exactement, qui ont été sauvées par les milliards du TARP n'arrivent pas à rembourser leurs échéances. Et on ne parle pas des banques sauvées qui sont "mourues" entre temps !

----

etc ...


Attention cher Joker911,

Nous assistons en ce moment même à une guerre des monnaies.

Les Anglo Saxons utilisent tout les moyens pour décrédibiliser l'Euro pour attirer les capitaux sur le dollar.

Rassurez vous, les Européens font de même.

Le problème est que personne ne sortira gagnant de ce conflit. L'issu de la partie est trés trés incertaine.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 29 Sep 2010, 10:02

joker911 a écrit:
Il y a plus d’or papier en circulation que d’or physique d’où le big problème![/color][/i]

L'indexation du papier monnaie sur l'or n'est plus possible. Il n'y a pas assez d'or en comparaison des immenses richesses que l'ère industrielle a produite. L'or ne peut plus être qu'un refuge pour des nostalgiques. Je vous conseille de placer la plus grande partie de votre papier monnaie dans autre chose comme une maison, un terrain, une entreprise.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 29 Sep 2010, 10:05

[quote][quote="SJA"]
joker911 a écrit:

les spéculateurs parient sur la chute économique vers 16 octobre, jour des manifestations en grece, je suis sur qu'on aura des directs comme la fois passé,..

[size=16]OCTOBRE ROUGE ?
Une vraie alerte rouge semble-t-il pour le 16 octobre 2010, puisque les gros poissons de Wall Street, nous dit la video de StockMarketFunding,


Tiens ! Ca recommence ! Julieng a déjà promis l'écroulement du système économique pour le 20 novembre 2009.

Nous somme le 289 novembre 2009. Il va finir par avoir raison ! Mr.Red


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 29 Sep 2010, 10:19

Arnaud Dumouch a écrit:

L'indexation du papier monnaie sur l'or n'est plus possible. Il n'y a pas assez d'or en comparaison des immenses richesses que l'ère industrielle a produite. L'or ne peut plus être qu'un refuge pour des nostalgiques. Je vous conseille de placer la plus grande partie de votre papier monnaie dans autre chose comme une maison, un terrain, une entreprise.


Et lorsque vous aurez besoin de vous acheter des habits, vous payerez le vendeur en lui donnant un volet roulant ou une porte.

N'oubliez pas de garder les joints de tuyauterie pour acheter votre baguette. Mr.Red


Celà vous avez raison, l'immobilier est le refuge absolu.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 29 Sep 2010, 11:36

SJA a écrit:

Celà vous avez raison, l'immobilier est le refuge absolu.

Tant qu'il y a un Etat de droit pour garantir votre droit de propriété, qui n'est absolu qu'en théorie (comme tous les droits).

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 29 Sep 2010, 11:42

Arnaud Dumouch a écrit:
joker911 a écrit:
Il y a plus d’or papier en circulation que d’or physique d’où le big problème![/color][/i]

L'indexation du papier monnaie sur l'or n'est plus possible. Il n'y a pas assez d'or en comparaison des immenses richesses que l'ère industrielle a produite. L'or ne peut plus être qu'un refuge pour des nostalgiques. Je vous conseille de placer la plus grande partie de votre papier monnaie dans autre chose comme une maison, un terrain, une entreprise.

Ou sur un compte paypal!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 29 Sep 2010, 11:57

Philippe Fabry a écrit:
SJA a écrit:

Celà vous avez raison, l'immobilier est le refuge absolu.

Tant qu'il y a un Etat de droit pour garantir votre droit de propriété, qui n'est absolu qu'en théorie (comme tous les droits).

C'est vrai,

comme dit un ami à moi.

Si un jour l'oxygène disparait et que tu fais partie des prévoyants qui ont acheté un masque à gaz.

Et bien il y aura toujours un type plus prévoyant qui aura acheté un fusil pour te prendre le masque.
rambo

C'est pourquoi je dis : Dans la vie faut pas s'en faaaiiire ..... Moi je m'en fais paaaas ...
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 29 Sep 2010, 12:24

SJA a écrit:
joker911 a écrit:

les spéculateurs parient sur la chute économique vers 16 octobre, jour des manifestations en grece, je suis sur qu'on aura des directs comme la fois passé,..

OCTOBRE ROUGE ?



http://www.youtube.com/watch?v=Jc6xUj7ujYg&feature=player_embedded

----------

SCOOP DU WALL STREET: L'EURO A FAILLI EXPLOSER EN 2008 !
.


---------

EL MAGNIFICO DIT QUE L'EUROPE EST EN DANGER
El Magnifico, le patron de Pimco, a dit dans Marketwatch que le "sauvetage des pays européens n'a pas fonctionné et que la pression de l'Irlande, Espagne, Grèce, etc. est maintenant à un niveau dangereux". Et il note (comme tout le monde) que les CDS sur l'irlande ont monté de 444.5 points soit payer "444.500 par an pour assurer 10 millions de dollars sur 5 ans". Voilà voilà... Merci à Mr Croenne et à Mr Arfeuille qui a déjà vu ça pour nous en surveillant les taux. Lire ici.


----

----

etc ...

[/size]

Attention cher Joker911,

Nous assistons en ce moment même à une guerre des monnaies.

Les Anglo Saxons utilisent tout les moyens pour décrédibiliser l'Euro pour attirer les capitaux sur le dollar.

Rassurez vous, les Européens font de même.

Le problème est que personne ne sortira gagnant de ce conflit. L'issu de la partie est trés trés incertaine.

Et voici une illustration de ce que je dis.

Citation :
L'Etat californien à court de PQ
LU SUR... LA TIMES

Difficile de tenter d’équilibrer le budget de l’Etat de Californie (19 milliards de dollars de déficit). Ce sont des négociations entre partis, à l’intérieur des partis, etc. Et tant qu’il n’y a pas d’accord (environ 8 milliards de dollars de coupes à trouver), il n’y pas de budget. Et tant qu’il n’y a pas de budget, les banques peuvent décider de couper les vivres quand les comptes ne sont plus approvisionnés.

C’est ce qui est arrivé à l’Etat dirigé par Arnold Schwarzenegger, en pleines négociations sur la question (elles auraient dû aboutir il y a 85 jours). Les créditeurs ont tout simplement désactivés certaines cartes de crédit utilisées par des organismes publics pour l’achat de fournitures. Parmi eux, les parcs. Et parmi ces fournitures, l’indispensable papier toilette. C’est d’ailleurs cette rupture de stock à venir qui résume le mieux la situation: c’est en tout cas comme cela qu’un membre de l’administration californienne l’a expliqué dans un mail interne:

«Pour faire simple : les parcs ruraux les plus éloignés seront probablement en rupture de stock de papier toilette début octobre».

Les autres, plus urbains, bénéficient des achats groupés, explique le Los Angeles Times. Qui ironise : les parcs les plus touchés sont ceux des zones dirigés par ceux qui réclament le plus grand nombre de coupes dans le budget.

Les cartes de crédit ne seront pas réactivées tant qu’un budget n’aura pas été voté. Au delà de l’anecdote sur le PQ, ce sont des milliers de fournisseurs de l’Etat qui ne sont plus payés, rappelle le LA Times, depuis juillet.

Que vont faire Schwarzenegger et son administration? Pas forcément grand chose, puisque le gouverneur quitte son mandat début novembre à l’occasion des élections. Dans six semaines, la Californie changera de patron. Ce sera alors à Jerry Brown — l’Attorney général de l’Etat (responsable de la justice) et démocrate, récemment épinglé pour avoir utilisé un jet aux frais de l'Etat lors d'un déplacement de campagne — ou à Meg Whitman — républicaine comme Schwarzenegger et ancienne PDG d’eBay, de gérer les toilettes et un Etat à nouveau au bord de la faillite.


Vous voyez, les Européens ne sont pas en reste.
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 29 Sep 2010, 12:26

SJA a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
SJA a écrit:

Celà vous avez raison, l'immobilier est le refuge absolu.

Tant qu'il y a un Etat de droit pour garantir votre droit de propriété, qui n'est absolu qu'en théorie (comme tous les droits).

C'est vrai,

comme dit un ami à moi.

Si un jour l'oxygène disparait et que tu fais partie des prévoyants qui ont acheté un masque à gaz.

Et bien il y aura toujours un type plus prévoyant qui aura acheté un fusil pour te prendre le masque.
rambo

C'est pourquoi je dis : Dans la vie faut pas s'en faaaiiire ..... Moi je m'en fais paaaas ...


C'est l'état qui va braquer les gens prévoyants par une fiscalité de plus en plus confiscatoire, les personnes qui auront fait preuve preuve de lucidité dans la gestion de leur patrimoine et de pugnacité dans leur effort de travail n'en récolteront que peu les fruits, c'est encore une fois l'état qui va s'occuper d'eux.

La fiscalité Française va décourager définitivement les gens, les jeunes qui auront de l'envie au travail feront leurs valises pour aller sous des cieux plus cléments.

Tout concoure à la ruine de notre pays. Comme on dit, nous sommes aux abois.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 29 Sep 2010, 12:52

Atomic a écrit:


La fiscalité Française va décourager définitivement les gens, les jeunes qui auront de l'envie au travail feront leurs valises pour aller sous des cieux plus cléments.




Et pour aller où ?
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 29 Sep 2010, 17:16

L’agence Moody’s s’apprêterait à dégrader la note de l’Espagne (Bloomberg)
mercredi 29 septembre

Spain’s top Aaa credit rating, held since 2001, probably will be cut one level by Moody’s Investors Service as the euro region’s fourth-biggest economy struggles to grow, according to investors managing about $700 billion.

...

Moody’s said then it will take several years for Spain’s economy to recover from the collapse of its real estate boom, predicting gross domestic product will expand an average of “slightly above” 1 percent between 2010 and 2014. A one-step cut would put Moody’s ranking on par with Fitch Ratings, which has a AA+ classification for the Iberian nation, while a two- level reduction would equal Standard & Poor’s.

“The market is pretty shaky so if they get downgraded by two, then that could have an impact,”

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 29 Sep 2010, 22:36



je vous conseil fortement de voir ca ce très intéressant, officiel (fox news) et drôle en plus.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Jeu 30 Sep 2010, 17:17

Le Portugal et l’Irlande pris au piège du surendettement,




Par Ambrose Evans-Pritchard, Telegraph, 19 septembre 2010

Le Portugal s’est rapproché de la ligne fatidique vendredi, lorsque le quotidien Diario de Noticias a rapporté les propos de trois anciens ministres des Finances avertissant que le pays devrait faire appel au Fonds monétaire international (FMI).

L’un d’entre eux a parlé d’une « imprudente dépendance à la dette extérieure », et un autre d’une « dérive des dépenses publiques ». Peu importe que tous aient été impliqués dans le processus d’adhésion du Portugal à l’euro, un choix politique qui a préparé cette crise et qui enferme aujourd’hui le Portugal dans le piège de la dépression.

Le Portugal avait un solde créditeur net vis-à-vis de l’étranger au milieu des années 1990. L’Union Monétaire en a fait un débiteur net, à hauteur de 109 % du PIB. Voila ce qui advient lorsqu’on réduit subitement les taux d’intérêt de 16 % à 3 %.

Quoi qu’il en soit, ces déclarations ont touché une corde sensible. Les rendements sur la dette portugaise à 10 ans ont bondi à 6,15 %, retrouvant le niveau atteint durant la crise du mois de mai, lorsque l’UE fit face à son « moment Lehman-Brother » et a lancé un plan de sauvetage de 750 milliards d’euros.

António de Sousa, le patron du syndicat des banques portugaises, a déclaré que ses membres sont dans une situation désespérée. Les banques ne peuvent lever de fonds à l’étranger, demeurent « extrêmement fragiles », et n’auront « tout simplement » plus rien à prêter tant que les capitaux étrangers ne seront pas de retour.

Les banques portugaises ne peuvent survivre en comptant sur l’épargne locale. Elles dépendent des financements étrangers à hauteur de 40 % de leurs actifs, selon les chiffres du FMI. C’est la raison pour laquelle une réunion d’urgence a eu lieu vendredi entre le gouverneur de la banque centrale et le président Cavaco Silva. Le gouverneur a déclaré que les flux de financement de l’étranger en direction du Portugal étaient en train de se tarir. Les marchés n’acceptent plus le rythme trop lent des mesures d’austérité budgétaire au Portugal.

Quelques heures plus tard, les dirigeants portugais se sont accordés sur le principe d’un durcissement du nouveau budget 2011, abandonnant l’espoir qu’ils pourraient à la fois éviter des coupes budgétaires et réduire le déficit de 9,3 % du PIB en 2009 à 7,3 %. La première victime pourrait être le train à grande vitesse vers Madrid.

Que peut on attendre de cette austérité budgétaire ? Le total de la dette publique et privée combinée équivaut à 325 % du PIB, contre 247 % pour la Grèce, de sorte que le pays risque déjà d’être entraîné dans une spirale de surendettement. Lisbonne a supprimé des emplois publics depuis plusieurs années. Cela a certainement entravé la croissance, mais pas résolu le problème. La productivité du pays reste bloquée à 64 % de la moyenne de l’UE.

La vérité dérangeante, c’est que le Portugal a perdu une grande partie de sa compétitivité depuis son adhésion à l’Union monétaire, et n’a jamais été en mesure de la retrouver. La « convergence » n’a pas eu lieu.

L’Irlande illustre ce qui arrive lorsqu’on recourt à la purge budgétaire, en réduisant les salaires du secteur public de 13 % - sous les applaudissements de l’élite de l’UE - sans qu’elle soit compensée par une relance des exportations et la politique monétaire. Les obligations irlandaises ont grimpé encore plus haut, à 6, 38 %, un record depuis l’entrée dans la zone Euro.

Cet envol des taux a été déclenché par la publication de deux notes de conjoncture publiées par les banques : La Barclays prévoit que l’Irlande aura peut-être besoin de l’aide du FMI et Willem Buiter, de la Citigroup, estime que l’Irlande « pourrait ne pas être en mesure d’honorer » en même temps les créanciers de la dette souveraine et les créanciers des banques. Le Dr Buiter a également déclaré qu’un défaut de paiement de la Grèce est « un événement de forte probabilité ».

Deux ans après sa purge, l’Irlande enregistre un déficit budgétaire atteignant près de 20 % du PIB. Mais ce chiffre est réduit à 12 % si l’on exclut le sauvetage des banques. La raison pour laquelle le volume de créances douteuses de la banque Anglo Irish continue à augmenter, c’est que l’économie continue de s’enfoncer. Les prix des logements ont chuté 35 %. Le PIB nominal s’est contracté de 19 %.

« La dette de l’Irlande monte comme une montgolfière sans pilote, alors que sa capacité à payer s’est effondrée », avertit Simon Johnson, ex-économiste en chef au FMI. Il estime que le pays a signé un pacte faustien avec l’Union Européenne, l’autorisant à emprunter jusqu’à hauteur de 75 % du PIB auprès de la BCE, tant que les contribuables irlandais serviront de bouclier pour les créanciers européens.

Quoi qu’il en soit, le FMI lui-même est devenu un problème, en agissant comme le bras armé de l’idéologie de l’UE sous la conduite de Dominique Strauss-Kahn. Il n’offre pas de recours car il acquiesce à l’interdiction de l’UE de restructurer la dette.

En Grèce, il soutient une politique qui laissera le pays chargé d’une dette publique atteignant 150 % du PIB au sortir de l’épreuve - permettant ainsi aux créanciers français et allemands de transférer une grande partie du risque vers les contribuables d’Asie via le FMI, et vers les contribuables de l’UE grâce au système de soutien de la zone euro .

M. Strauss-Kahn a engagé à hauteur de 250 milliards d’euros les fonds du FMI pour « sauver » l’Union Européenne, sans l’approbation préalable du Conseil du FMI, provoquant la fureur de ses membres asiatiques. Il a promu la doctrine spécieuse qui affirme que les défauts sur la dette souveraine sont « inutiles, indésirables, et peu probables ».

Disons-le clairement : le Fonds Monétaire International est devenu le promoteur d’une politique incohérente et de l’aléa moral. En août, il a aboli son plafond de crédit et a créé un nouvel outil pour précipiter dans de nouvelles dettes les États qui ont autant besoin que de se tirer une balle dans le pied.

Simon Johnson indique que la solution, pour les parents pauvres de l’Union monétaire, serait un mécanisme de réduction de la dette semblable à celui des « obligations Brady », mis en œuvre en Amérique latine dans les années 1980, qui obligeait les créanciers à partager les difficultés des débiteurs, comme c’était le cas par le passé, et donnait aux débiteurs un moyen de sortir du bourbier.

Pour être juste envers les responsables européens, il faut cependant reconnaitre que le problème auquel ils font face est peut-être tellement énorme que, s’ils laissaient la Grèce, le Portugal et l’Irlande restructurer leur dette, ils risqueraient une contagion instantanée à l’Espagne, et de là à l’Italie. Peut-être n’ont-ils pas vraiment le choix. Si c’est le cas, l’union monétaire a créé un monstre.

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 04 Oct 2010, 20:13

GB: Osborne abolit les allocations familiales pour tous, écarte la récession
Posted 4 octobre 2010 by realinfos in BILLET D'HUMEUR. Marqué : angleterre, recession, coupe budgétaire, allocation familliale. Laisser un commentaire

BIRMINGHAM (Royaume-Uni) – Le ministre britannique des Finances, George Osborne, a annoncé lundi la fin des allocations familiales universelles, dans le cadre d’un programme d’austérité draconien qui, a-t-il promis, ne fera pas replonger le pays dans une nouvelle récession.

« C’est une décision importante pour nous mais nous pensons qu’elle est abolument nécessaire et juste étant donné la situation financière dans laquelle nous nous trouvons », a estimé M. Osborne sur la BBC, conscient que l’universalité des allocations familiales, établie en 1946, est un principe cher au coeur des Britanniques.

Ces aides sont actuellement accordées à tous les ménages, quels que soient leurs revenus. En vertu du nouveau système, mis en place d’ici à 2013, les allocations seront supprimées si l’un des parents paie des impôts dans la tranche la plus élevée (44.000 livres ou 51.000 euros par an), ce qui concernera environ 15% des familles.

Les allocations familiales sont accordées aux parents d’enfants âgés de moins de 16 ans, et jusqu’à 19 ans s’ils suivent une formation ou un cursus universitaire. Elles sont forfaitaires et s’élèvent à 20,30 livres (23,4 euros) par semaine pour le premier enfant et 13,40 livres (15,5 euros) pour chacun des autres.

Cette réforme, à la porté symbolique et qui ne fera économiser qu’un milliard de livres, est l’un des premiers actes concret dans le cadre de la cure d’amaigrissement radicale que M. Osborne a annoncée le 22 juin dernier. Le resserrrement budgétaire sans précédent, dont les détails seront annoncés le 20 octobre, vise à éliminer en cinq ans la quasi-totalité du déficit budgétaire légué par le Labour (10,1% du PIB en 2010).

L’ampleur des coupes, qui peuvent atteindre jusqu’à 40% pour certaines ministères, a fait naître des craintes pour l’économie britannique, encore fragile. Le ministre de la Justice et ancien ministre des Finances, Kenneth Clarke, s’est ainsi déclaré dimanche « plus pessimiste » que le gouvernement. « Je n’exclus pas le risque d’une nouvelle récession », a-t-il déclaré dans un entretien au journal dominical The Observer.

(©AFP )

Et ce n’est qu’un début!
Imaginez que cela ne soit pas suffisant,ce qui risque d’arriver d’ailleurs et qu’il prennent la tranche du dessous!!!
Ce sont les plus nombreux,l’Anglais moyen en sommes,là il y aura un réel soucis et cela risque de ne pas plaire à tout le monde!!!

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 04 Oct 2010, 21:02

S'attaquer à la famille ne risque pas de favoriser la démographie des européens de souche ! Civilisation en route vers sa disparition, jusqu'en Allemagne et en Russie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 05 Oct 2010, 09:44

Arnaud Dumouch a écrit:
S'attaquer à la famille ne risque pas de favoriser la démographie des européens de souche ! Civilisation en route vers sa disparition, jusqu'en Allemagne et en Russie.

Et oui.

D'autant plus que la démographie est la source de la crise.

Cela dit la dénatalité est généralisée dans le monde. Même au Magreb, la fécondité est proche de 2 enfants par femme.

Ex: Algérie, 2.29 alors que dans les années 70 c'était 7 enfants par femme.


On le voit, le problème n'est pas qu'Européen.


Bientot la courbe des Etats Unis (en progression constante) croisera celle de l'Algérie (en diminution constante).

Etats Unis : 2.17 enfants par femme
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 05 Oct 2010, 10:08

Le Japon crée la surprise en ramenant ses taux à zéro


Sujets :Economie, Gouvernement et PolitiqueBourse Leika Kihara et Rie Ishiguro, Le mardi 5 octobre 2010, à 9h 18


La Banque du Japon a annoncé mardi qu'elle ramenait ses taux d'intérêt à zéro en réaction à l'impact de plus en plus visible de la vigueur du yen sur l'économie, prenant de court les marchés qui s'attendaient à ce que la Réserve fédérale des Etats-Unis annonce la première un renforcement de son soutien à l'économie.

La banque centrale japonaise a aussi décidé, à titre temporaire, la création d'un fonds de 5.000 milliards de yens (43 milliards d'euros) destiné à financer des achats d'actifs comme des emprunts d'Etat, des billets de trésorerie et des obligations d'entreprises. Elle collectera en outre des actifs supplémentaires à hauteur de 30.000 milliards de yens comme collatéral dans le cadre d'un programme de prêts.

La BoJ a précisé qu'elle fixerait un objectif pour son taux au jour le jour dans une fourchette comprise entre zéro et 0,1% contre un objectif de 0,1% précédemment.

Les taux seront maintenus à zéro tant que les prix ne se seront pas stabilisés, a-t-elle promis.

"La BoJ rapproche sa politique monétaire d'un assouplissement quantitatif, en permettant aux taux de marché d'évoluer aux environs de zéro et en promettant de conserver une politique de taux d'intérêt proches de zéro à long terme jusqu'à ce que les prix se stabilisent", commente Naomi Hasegawa, analyste à Mitsubishi UFJ Morgan Stanley Securities.

"Ces mesures sont plus énergiques que ce que les marchés prévoyaient. La décision de la BoJ constitue une surprise et aura un impact sur les devises en raison du message qu'elle contient", ajoute-t-elle.

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 05 Oct 2010, 10:12

Europe / Eco : Moody's place la dette irlandaise sous surveillance

(Boursier.com) -- Moody's a placé ce matin à 8h00 la notation souveraine "Aa2" de l'Irlande sous surveillance en vue d'un possible abaissement. Cette décision a été prise après les doutes sur la capacité des autorités à maintenir un profil financier adéquat après les nouveaux besoins en capitalisation des banques, une reprise de la demande domestique incertaine et une nouvelle hausse du coût de refinancement de la dette publique.

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 05 Oct 2010, 10:16

Economie : le Panda ne se laissera pas bousculer sur le Yuan !




(Boursier.com) -- La bonne volonté de la Chine semble atteindre rapidement ses limites !... Dès l'ouverture du sommet Asie-Europe à Bruxelles, le Premier ministre Wen Jiabao a en effet douché les espoirs des observateurs les plus optimistes, en réaffirmant qu'il souhaitait "maintenir les taux de change des principales monnaies de réserve relativement stables".

Traduction : il n'est pas question pour Pékin de laisser le Yuan s'apprécier rapidement, ce qui contribuerait à rééquilibrer les échanges commerciaux mondiaux... Si M. Wen avait évoqué pendant le week-end son objectif d'encourager une hausse de la consommation intérieure en Chine, réduisant ainsi le poids des exportations dans le PIB du pays, il s'agit là d'une évolution structurelle de longue haleine pour la Chine.

En attendant, le dirigeant chinois ne s'est pas privé de se plaindre hier des "tendances protectionnistes qui se font jour en Europe avec une multiplication de mesures antidumping" !... Alors qu'officiellement, le sujet du Yuan n'est pas à l'ordre du jour du sommet de Bruxelles, il est donc bel et bien au centre de toutes les préoccupations... Le chef de file des ministres des Finances de la zone Euro, Jean-Claude Juncker, a ainsi fait savoir hier qu'il trouvait le Yuan "totalement sous-évalué"...

De nouvelles rencontres auront lieu à Bruxelles aujourd'hui et demain, lors d'un sommet Chine-Europe, entre le dirigeant chinois et les responsables européens. La France en particulier, qui prendra le 12 novembre prochain la présidence 'tournante' du G20, ne désespère pas d'obtenir des engagements de la part de la Chine.

Nicolas Sarkozy, qui a rencontré hier M. Wen, a appelé à la construction d'un 'nouvel ordre monétaire mondial' susceptible de remédier aux déséquilibres actuels, ainsi qu'à une régulation des prix des matières premières et à une autre gouvernance économique.

Face aux accusations de "dumping monétaire", Pékin a fait en juin dernier un premier pas pour calmer l'agacement de ses partenaires commerciaux occidentaux, en mettant fin au système de taux de change fixe entre le Dollar et le Yuan. Cette mesure, qui avait fait espérer une hausse rapide de la monnaie chinoise, s'est soldée par une appréciation modeste de 2,1% du Yuan face au Dollar. En revanche, face à l'Euro, le Yuan s'est tout de même affaibli de 9,4%... ce qui explique peut-être pourquoi les Etats-Unis ont davantage haussé le ton que l'Europe contre Pékin. La semaine dernière, rappelons que la Chambre des représentants américaine a adopté une loi assimilant le niveau du Yuan à une subvention illégale, ouvrant la voie à des sanctions douanières contre les produits chinois....
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 05 Oct 2010, 10:57

SJA a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
S'attaquer à la famille ne risque pas de favoriser la démographie des européens de souche ! Civilisation en route vers sa disparition, jusqu'en Allemagne et en Russie.

Et oui.

D'autant plus que la démographie est la source de la crise.

Cela dit la dénatalité est généralisée dans le monde. Même au Magreb, la fécondité est proche de 2 enfants par femme.

Juste pour info : à partir du premier siècle, la natalité a diminué dans tout l'Empire romain (si je me souviens bien, cela préoccupait Auguste qui a tenté en Italie une politique nataliste à la Mussolini). La population de l'Empire a diminué d'environ un tiers sous l'Empire.

Y a-t-il donc un lien entre mondialisation, paix durable, abondance et baisse de fécondité ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 05 Oct 2010, 13:16

Mauvais présage pour l'avenir de notre occident européen en pleine désindustrialisation, les matières premières repartent à la hausse.

A moyen terme, nous allons être écartés de ces marchés,

là, on verra ce que le mot crise veut dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 05 Oct 2010, 13:20

L'idéologie libéral-libertaire est à l'origine de la dénatalité,cette idéologie a mutée depuis peu en libéral-sécuritaire...a terme un'autre mutation idéologique se profile la : Total-sécuritaire.
Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 05 Oct 2010, 13:30

SJA a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
S'attaquer à la famille ne risque pas de favoriser la démographie des européens de souche ! Civilisation en route vers sa disparition, jusqu'en Allemagne et en Russie.

Et oui.

D'autant plus que la démographie est la source de la crise.

Cela dit la dénatalité est généralisée dans le monde. Même au Magreb, la fécondité est proche de 2 enfants par femme.

Ex: Algérie, 2.29 alors que dans les années 70 c'était 7 enfants par femme.


On le voit, le problème n'est pas qu'Européen.


Bientot la courbe des Etats Unis (en progression constante) croisera celle de l'Algérie (en diminution constante).

Etats Unis : 2.17 enfants par femme

Dans ce cas, si c'est un phénomène de régulation mondiale, c'est plutôt positif.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 05 Oct 2010, 13:50

Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
S'attaquer à la famille ne risque pas de favoriser la démographie des européens de souche ! Civilisation en route vers sa disparition, jusqu'en Allemagne et en Russie.

Et oui.

D'autant plus que la démographie est la source de la crise.

Cela dit la dénatalité est généralisée dans le monde. Même au Magreb, la fécondité est proche de 2 enfants par femme.

Ex: Algérie, 2.29 alors que dans les années 70 c'était 7 enfants par femme.


On le voit, le problème n'est pas qu'Européen.


Bientot la courbe des Etats Unis (en progression constante) croisera celle de l'Algérie (en diminution constante).

Etats Unis : 2.17 enfants par femme

Dans ce cas, si c'est un phénomène de régulation mondiale, c'est plutôt positif.

Sauf si la fécondité mondiale passe en dessous de 2 !
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Jeu 07 Oct 2010, 17:01

PARIS – Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn, affirme prendre « très au sérieux la menace d’une guerre des monnaies » et promet de faire des « propositions » pour « l’éviter », dans un entretien publié jeudi par le quotidien français Le Monde.

« Je prends très au sérieux la menace d’une guerre des monnaies, même larvée », déclare-t-il juste avant d’accueillir, jeudi à Washington, l’assemblée générale annuelle du FMI.

« Il faut l’éviter, le FMI fera des propositions en ce sens », ajoute Dominique Strauss-Kahn.

Selon le patron du Fonds, la reprise de l’économie mondiale peut faire ressurgir « la tentation de solutions nationales », « notamment en matière de monnaies ».

« On l’a vu avec l’intervention japonaise pour faire baisser le yen, avec les alarmes brésiliennes face à la montée du réal », souligne-t-il.

Le risque d’une guerre des devises plane ces derniers jours sur l’économie mondiale, plusieurs pays émergents, notamment la Chine, étant accusés par les Etats les plus riches de ne pas vouloir laisser leur monnaie s’apprécier afin de stimuler leurs exportations.

(©AFP / 07 octobre 2010 11h55)
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 08 Oct 2010, 15:50

Citation :
Le taux de chômage à 9,6% aux USA, des emplois encore détruits

Le vendredi 8 octobre 2010, à 14h 51


L'économie américaine a, contre toute (les) attente (d'Arnaud Dumouch ;) ), détruit pour le quatrième mois d'affilée des emplois en septembre tandis que le secteur privé a créé moins d'emplois que prévu (par Arnaud Dumouch Mr.Red ), montrent les statistiques officielles publiées vendredi.

Le mois dernier, 95.000 emplois non agricoles ont été supprimés selon le département du Travail, sous l'effet de la perte de 159.00 emplois dans la fonction publique.

Les économistes et analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une stabilité du marché de l'emploi.

Le département du Travail a en outre révisé le nombre de postes détruits en août à 57.000 contre un chiffre de 54.000 annoncé initialement, de même que celui de juillet à 66.000 contre 54.000 précédemment.

Le seul secteur privé a créé 64.000 postes en septembre, contre 93.000 (révisé de 67.000) en août, alors que le marché attendait 75.000 créations pour le mois dernier.

Le taux de chômage est resté stable à 9,6% contre 9,7% attendus.

L'horaire de travail hebdomadaire moyen est également resté inchangé à 34,2 heures.

Mercredi, l'enquête du cabinet de recrutement et de conseil ADP Employer Services a montré que le secteur privé américain avait détruit 39.000 emplois en septembre alors que les économistes et analystes interrogés par Reuters prévoyaient au contraire 24.000 créations de postes.

Bureau de Washington, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Danielle Rouquié

en revanche, j'ai apris que les chinois utilisaient leurs liquidités pour investir dans les infrastructures en Europe.

Les infrastructures, l'une des vrais richesses d'aprés Arnaud et les chinois donc.

Je dois avouer par ailleurs que les bruits de guerre des monnaies est rassurante car elle siffle le départ de l'inflation.

Il n'y a plus qu'à attendre que l'Allemagne s'y résolve et alors nous aussi en Europe on pourra souffler. Enfin, peut être pas vous mais moi en tout cas qui me suis mis plein de crédit sur le dos en prévision de la vague inflationniste. Mr.Red

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 08 Oct 2010, 16:03

SJA a écrit:
Citation :
Le taux de chômage à 9,6% aux USA, des emplois encore détruits

Le vendredi 8 octobre 2010, à 14h 51


L'économie américaine a, contre toute (les) attente (d'Arnaud Dumouch ;) ), détruit pour le quatrième mois d'affilée des emplois en septembre tandis que le secteur privé a créé moins d'emplois que prévu (par Arnaud Dumouch Mr.Red ), montrent les statistiques officielles publiées vendredi.

Le mois dernier, 95.000 emplois non agricoles ont été supprimés selon le département du Travail, sous l'effet de la perte de 159.00 emplois dans la fonction publique.

Les économistes et analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une stabilité du marché de l'emploi.

Le département du Travail a en outre révisé le nombre de postes détruits en août à 57.000 contre un chiffre de 54.000 annoncé initialement, de même que celui de juillet à 66.000 contre 54.000 précédemment.

Le seul secteur privé a créé 64.000 postes en septembre, contre 93.000 (révisé de 67.000) en août, alors que le marché attendait 75.000 créations pour le mois dernier.

Le taux de chômage est resté stable à 9,6% contre 9,7% attendus.

L'horaire de travail hebdomadaire moyen est également resté inchangé à 34,2 heures.

Mercredi, l'enquête du cabinet de recrutement et de conseil ADP Employer Services a montré que le secteur privé américain avait détruit 39.000 emplois en septembre alors que les économistes et analystes interrogés par Reuters prévoyaient au contraire 24.000 créations de postes.

Bureau de Washington, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Danielle Rouquié

en revanche, j'ai apris que les chinois utilisaient leurs liquidités pour investir dans les infrastructures en Europe.

Les infrastructures, l'une des vrais richesses d'aprés Arnaud et les chinois donc.

Je dois avouer par ailleurs que les bruits de guerre des monnaies est rassurante car elle siffle le départ de l'inflation.

Il n'y a plus qu'à attendre que l'Allemagne s'y résolve et alors nous aussi en Europe on pourra souffler. Enfin, peut être pas vous mais moi en tout cas qui me suis mis plein de crédit sur le dos en prévision de la vague inflationniste. Mr.Red



http://www.marianne2.fr/Comment-l-empire-du-Milieu-fait-les-yeux-doux-a-la-belle-Hellene_a198233.html

Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 08 Oct 2010, 16:11

Alexis232 a écrit:


http://www.marianne2.fr/Comment-l-empire-du-Milieu-fait-les-yeux-doux-a-la-belle-Hellene_a198233.html

Mr.Red

A mon sens, la chine soutient la grèce pour tenir l'Europe en respect dans la guerre des monnaies.

Pour faire simple, la Chine dit à l'europe "Si vous faites une dévaluation compétitive comme le font les Etats Unis et le Japon, je lache la grèce et tout le continent chute."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 08 Oct 2010, 16:17

SJA a écrit:
Alexis232 a écrit:


http://www.marianne2.fr/Comment-l-empire-du-Milieu-fait-les-yeux-doux-a-la-belle-Hellene_a198233.html

Mr.Red

A mon sens, la chine soutient la grèce pour tenir l'Europe en respect dans la guerre des monnaies.

Pour faire simple, la Chine dit à l'europe "Si vous faites une dévaluation compétitive comme le font les Etats Unis et le Japon, je lache la grèce et tout le continent chute."


Stratégie probable...le Yuan est très sous évalué artificiellement....c'est la guerre des taux de changes & valeurs des devises qui sont en jeux en effet.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 08 Oct 2010, 16:21

Anecdote

Le vendredi 4 juin 2010 François Fillon a provoqué une dégringolade de l'euro en assurant qu'il ne voyait « que des bonnes nouvelles dans la parité entre l'euro et le dollar ». Une erreur de traduction a fait croire aux cambistes que le but de la France était d'arriver au taux de un dollar pour un euro, ce qui a provoqué des ventes massives de la devise européenne et fait tomber l'euro à son taux le plus bas depuis quatre ans.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_de_change



Shocked
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 08 Oct 2010, 16:27

US / Eco : le taux réel de chômage dépasse 17% en septembre




(Boursier.com) -- Selon le Département américain au Travail ce vendredi, le taux de chômage aux États-Unis pour le mois de septembre 2010 s'est élevé à 9,6%, inchangé en comparaison du mois antérieur et inférieur au consensus de place. Par contre, les destructions d'emplois non-agricoles en septembre ont été au nombre de 95.000, ce qui est nettement moins bon que prévu puisque le consensus n'anticipait pratiquement aucune destruction. L'emploi gouvernemental en septembre a reculé de 159.000 postes, avec la baisse des emplois temporaires du recensement 2010 et les pertes locales. Le secteur privé aurait par contre créé 64.000 postes à en croire le gouvernement américain.

Le nombre des personnes sans emplois, à 14,8 millions en septembre, a été pratiquement inchangé. Le gouvernement a supprimé 159.000 postes, dont 77.000 pour le recensement et 76.000 dans les emplois gouvernementaux locaux.

Les destructions d'emplois aux Etats-Unis en août ont été revues à 57.000, contre 54.000 évalués un mois plus tôt. Les destructions de postes de juillet ont été ajustées de 54.000 à 66.000.

Sur le mois de septembre 2010, le taux de sous-emploi aux États-Unis, mesure plus large comprenant les emplois à temps partiel de ceux qui ne peuvent trouver un contrat à plein temps, ainsi que les chômeurs découragés qui ont arrêté leurs recherches, totalise 17,1% en septembre, contre 16,7% en août.

Ainsi, 9,5 millions d'Américains travaillent à temps partiel pour des raisons économiques, en hausse de 612.000 en septembre. Sur deux mois, leur nombre a grimpé de 943.000. Ces personnes ont vu leurs heures réduites ou travaillent à temps partiel faute d'un emploi à temps plein.

2,5 millions d'Américains ont été rattachés "marginalement" à la force de travail en septembre, contre 2,2 millions un an avant. Ces personnes étaient disponibles pour travailler et ont cherché un emploi dans les douze derniers mois, mais n'ont pas été comptabilisées dans le chômage car elles n'ont pas cherché durant les 4 dernières semaines précédant l'étude
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Lun 11 Oct 2010, 20:50


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mar 12 Oct 2010, 18:30

Les institutions financières de Wall Street s’apprêtent à verser un montant record de 144 milliards de dollars de rémunérations variables à leurs dirigeants et employés cette année, selon une étude du Wall Street Journal publiée mardi.

Ce chiffre record, qui porte sur les primes, bonus et autres stock-options des dirigeants et employés de Wall Street, dépasse de 4% celle versée pour l’année 2009, qui s’élevait à 139 milliards de dollars, précise le journal.

L’étude porte sur 35 institutions financières: des banques, des fonds d’investissements, des maisons de courtages et des sociétés de services financiers.

Le chiffre d’affaires de 29 de ces institutions est également en hausse (3%), à 448 milliards de dollars contre 433 l’an dernier, poursuit l’étude.

En revanche, les bénéfices de ces sociétés, estimés à 61,3 milliards de dollars cette année, demeurent de 20% en deçà du record de 82 milliards de dollars établi en 2006, soit l’année précédant le début de la crise.

Au total, Wall Street va verser 32% de son chiffre d’affaires à ses employés, soit le même pourcentage que l’an dernier. Ce chiffre était de 36% en 2007.

Alors que la question de la rémunération des financiers de Wall Street fait polémique depuis la crise financière en raison de leur montant exorbitant, une autre étude publiée mardi montre que les professionnels de la finance s’attendent à une augmentation de leur bonus au titre de l’année 2010.

Aux Etats-Unis, la moitié table sur un bonus plus élevé que celui de l’an passé, tandis que 57% de ceux de la City de Londres ont la même attente, selon cette étude de eFinancialCareers.com.

Les chiffres concernant les places financières asiatiques sont encore plus éloquents, puisque 71% des professionnels à Hongkong, 69% à Singapour et 55% en Australie disent s’attendre à un bonus plus élevé que l’an passé.

Cette enquête a été menée en septembre auprès de 5.671 banquiers et professionnels de la finance à l’échelle mondiale, dont 2.145 professionnels aux USA et 537 au Royaume-Uni.

Les autorités américaines, qui ont injecté des milliards de dollars pour voler au secours de plusieurs grands noms de la finance, ont rendu publique en juin leur directive destinée à guider les banques dans leur politique de primes et de bonus, mais ces nouvelles consignes restent assez générales et ne comportent aucune obligation de limiter la rémunération des employés du secteur bancaire.

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/ad3e8966-d603-11df-9552-bf32c651740c%7C0
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 22 Oct 2010, 13:52


Le ministère de la défense n’est pas en crise la preuve!!!!


http://www.mvtpaix.org/utils/petitionbudget2011defense.php
Signez la Cyber-Lettre adressée aux parlementaires
Refusez le budget militaire 2011
Les caisses sont vides ? Et pourtant, les députés sont appelés à voter le 4 novembre un budget de la Défense de plus de 31 Milliards d’euros (hors pensions).
http://www.mvtpaix.org/
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 23 Oct 2010, 17:12

Les Etats-Unis ont enregistré vendredi sept nouvelles faillites de banques, portant le total depuis le début de l’année à 139 soit une de moins que sur l’ensemble de 2009.

L’autorité publique chargée de garantir les dépôts bancaires, la FDIC, a indiqué que les régulateurs bancaires avaient mis un terme aux activités de sept établissements sous-capitalisés.

Le plus grand d’entre eux, Hillcrest Bank, est une banque du Kansas (centre) qui contrôlait 1,65 milliards de dollars d’actifs et 1,54 milliards de dollars. Deux sont en Floride (Sud-Est), et deux en Georgie (Sud-Est), des Etats durement touchés par la crise du marché immobilier.

Pour six d’entre eux, la FDIC a trouvé un repreneur pour la plupart des actifs et pour les clients.

En revanche, pour la dernière, First Arizona Savings, une banque de l’Arizona (Sud-Ouest) avec 272 millions de dollars d’actifs et 199 millions de dollars de dépôts, aucun repreneur n’a été trouvé. La FDIC remboursera donc les clients à concurrence de 250’000 dollars.

Le site internet de cette banque avec sept agences montre vingt biens immobiliers saisis pour lesquels elle cherchait un acquéreur, dont quatre villas mises à prix entre 1 et 1,5 million de dollars.

L’année 2009 avait vu le plus grand nombre de faillites bancaires depuis 1992. Le record date de 1989, avec la disparition de 534 établissements.

(ats / 23 octobre 2010 13:52)
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Dim 24 Oct 2010, 19:15


Reprenons. On connait les subrpime, ces crédits hypothécaires attribués à des personnes souvent insolvables, dont les taux d’intérêt ont monté en flèche, ce qui a contracté le marché et fait baisser les prix de l’immobilier. C’était le départ de la crise subprime, devenue une crise économique mondiale grâce à l’efficacité de la régulation concoctée par les banques.
Aujourd’hui, les Etats-Unis sont confrontés à ce que les médias appellent la « crise des saisies immobilières », c’est-à-dire le « gel de centaines des saisies immobilières » par certaines banques comme Bank of America2], le numéro un du crédit immobilier, Ally Bank ou JP Morgan Chase qui a bloqué 56.000 dossiers et est en train d’étudier 115.000 autres dossiers en cours. 80% des expulsions en cours seraient concernées. Et les procureurs de différents Etats sont en train de pousser à de nombreuses révisions de dossiers.
Cette année, les Etats-Unis ont connu plus de 800.000 saisies d’habitations, dont plus de 100.0003] en septembre et presque autant en août. Avant la crise, en 2005, on saisissait environ 100.000 logements par an. Tout le monde s’accorde à dire que le mouvement s’accélère ces derniers mois (normal si l’on tient compte de l’endettement colossal des banques), et au final ce sont plus de 2,4 millions d’habitations qui ont été saisies aux Etats-Unis depuis décembre 2007.
Or, il se trouve que les associations de consommateurs US commencent à s’énerver, et réclament un moratoire sur les saisies, pendant que les 50 Etats US ont lancé une enquête conjointe sur les recouvrements, que le Congrès en réclame une autre, et que les premiers procès en « class action » se préparent. Même la FED, huit fonds spéculatifs tels que Blackrock et des assureurs, comme Ambac Assurance Corp. ou l’Association of Financial Guaranty Insurers (AFGI)4] sont aussi en train de poursuivre la seule Bank of America à cause de ces titres hypothécaires –et/ou de sa filiale Countrywide5], spécialisée dans lesdits prêts mais surtout les plus pourris. Pourquoi tous ces procès ?
Malhonnêtes ou incompétents ?



Parce que les procédures qui doivent être appliquées lors des saisies ont été mal ou pas du tout appliquées. Normal : ceux qui s’occupaient de faire les prêts ne comprenaient rien à ce qu’ils faisaient, étant parfois coiffeur, employé de Wal Mart, bref non qualifiés. Ce sont eux qui étaient chargés de signer les documents, car il y avait à l’époque tellement de contrats à défiler qu’il fallait recruter n’importe qui pour suivre la cadence. Une employée de la Wells Fargo (en très mauvaise passe actuellement) a ainsi calculé qu’elle avait signé 500 documents en moyenne chaque jour, quand d’autres chez Bank of America arrivaient à 8.000 contrats par mois.
D’après le New York Times, Citigroup et Ally avaient même carrément délocalisé le traitement de ces dossiers aux Philippines et à Guam. Ce qui n’empêche pas Citigoup de déclarer que ses procédures de saisie sont « saines » et qu’il n’y a donc pas lieu de suspendre quoi que soit. En Floride, un des Etats où les saisies et les prêts illégaux sont les plus nombreux, trois entreprises gèrent 80% des faillites et sont sous le coup d’investigations du procureur général de Floride6].
En dehors de cela, il se trouve qu’on ne sait plus très bien qui détient les titres hypothécaires à l’autre bout de la chaîne, si bien que les banques pourraient devoir racheter les dérivés qui en sont issus aux spéculateurs qui les ont achetés. Certaines banques (JP Morgan Chase, Bank of America, Wells Fargo) ou sociétés de crédit (Ally, Fannie Mae et Freddie Mac) ont admis avoir présenté aux magistrats qui enquêtaient des documents « parfois incomplets, enregistrés par inadvertance avant que les informations manquantes aient été obtenues », c’est-à-dire falsifiés.
Bank of America, officiellement, pourrait avoir à débourser 74 milliards de dollars à cause de prêts octroyés sans que personne n’ait vérifié les dossiers. Les joies de la « validation automatique »

Évidemment, les banques sont en train de pleurer en disant que si on les empêche de saisir, le crédit sera plus cher et ce sera terrible7]. Du coup, l’Etat[sup]8][/sup] les soutient et demande aux organismes de prêts hypothécaires de poursuivre les saisies et cela « sans délai ».
Ben oui, les spéculateurs ont hâte que les logements saisis, à bas prix, cessent de faire baisser les prix du marché pour se remettre à spéculer comme avant. Remarque : les banques ont raison de s’inquiéter, puisqu’elles ont déjà du payer près de 10 milliards, et certains évoquent la somme de 700 milliards de dollars9]. A quoi il faudrait ajouter l’équivalent en dommages et intérêts, ainsi que des arriérés. On parle carrément de « foreclosure gate » (foreclosure = saisie) aux États-Unis, et on pressent que ça va encore coûter cher.
Où l’on apprend qu’une société dénommée MERS (Mortgage Electronic Registration Systems) créée à la fin des années 90 par les deux grandes boites publiques de prêts hypothécaires Fannie Mae et Freddie Mac, est soupçonné par certains d’être à l’origine de l’arnaque. Censée sécuriser les procédures de prêt et éviter les « complications », elle aurait en fait permis de falsifier de documents à grande échelle et de signer à non moins grande échelle. La société se vante même de réduire les coûts en supprimant diverses étapes d’une procédure normale. Elle se vante aussi d’avoir été créée par l’industrie du prêt hypothécaire, ce qui après la crise subprime n’est certes pas un gage de compétence. Et à son comité de direction, on trouve des pontes de Freddie Mac, de Fannie Mae, de l’association des prêteurs hypothécaires US, de la First National Bank etc. Ses actionnaires ? En gros les mêmes : Fannie et Freddie, Ally (ex GMAC), la filiale hypothèques de Citigroup, HSBC, AIG, Wells Fargo…
Sans ces artifices, on aurait probablement compris plus tôt ce que représentait la crise subprime, et on aurait compris à quel point les gens avaient été abusés. Car les documents fournis aux magistrats lors de certaines instructions par MERS ont été jugé irrecevables car incomplets. Et la société s’est même autorisée à lancer des saisies sans demander l’avis de la justice, y compris lorsque c’était une obligation légale. Ceux qui se sont occupés de ça, ce sont les « foreclosure mills », les moulins à saisies, des avocats qui ne faisaient que cela quitte à mettre la loi de côté.


Dans certains cas les abus ont été si flagrants que deux, voire trois employés de banques différentes réclament les clés d’une maison qui doit être saisie. Et tous ont un certificat de propriété, qui s’avère faux car aucune banque n’est en capacité de prouver sa propriété sur l’habitation. Entre temps, tout le monde s’est allègrement revendu des paquets de ces hypothèques frauduleuses, en fabriquant s’il le fallait de faux documents. Effet boule de neige garanti.
Par exemple, une femme qui avait perdu son appartement suite à une faillite et à une saisie, se pensait « au moins libérée » de son crédit. Pas de bol : Wells Fargo se pointe et lui réclame 72.000$ en tant que « seconde hypothèque », qui sont souvent des HELOC (pour Home Equity Line of credit) dont le remboursement intervient quand la personne a été saisie et que le deuxième « prêteur » ne peut donc plus se rembourser en vendant la maison. Le détenteur du HELOC demande donc à être remboursé. A ce sujet, Bank of America est en effet spécialiste, et vante encore ses produits HELOC, c’est génial (par exemple tu paies seulement les intérêts sur la somme que tu dépenses). Sauf que les taux sont souvent variables10], que le prêt est ‘revolving’ (c’est-à-dire qu’on ne rembourse que les intérêts, justement, et jamais un seul euro du ‘capital’ qui reste une dette à 100% quoi qu’il arrive) et que les gens misent leur maison pour la deuxième fois. Donc, même en la perdant ils restent surendettés.
Le problème, outre l’aspect éthique du système qui permet de prêter deux fois à des personnes endettées, est que ces hypothèques n°2, appelées « junior lien mortgage » ou HELOC ou autre et détenues par les mêmes banques, représentaient fin 2009 pour 1 trillion de dollars. Il semblerait que la plupart de ces « deuxièmes hypothèques » n’aient en fait « aucune valeur économique réelle », pourtant ceux qui continuent à payer leur première hypothèque paient parfois aussi la deuxième.


Perversité totale
Comme dans l’affaire des assurances « paysan mort », où l’on a vu des multinationales comme Wal Mart prendre des contrats d’assurance vie sur leurs employés et toucher le pactole à leur mort, tout en gagnant des déductions d’impôt et des actifs gonflés, l’affaire du ‘foreclosure gate’ est bien terre à terre.
Le système MERS, un « registre électronique des prêts hypothécaires », a en effet permis aux banques d’éviter pas mal de taxes, dont le montant est estimé à 60 à 120 milliards de dollars rien que pour la Californie. Il a aussi permis de dissimuler depuis un bon moment le gouffre liés aux dérivés de prêts hypothécaires, c’est-à-dire l’ampleur de la crise des subprime. D’autant plus qu’en revendant massivement ces titres de manière informatisée, le contrôle devenait impossible.
Mais la société s’octroie le droit de saisir les habitations sans autre forme de procès, et elle le revendique. Mais, elle a déjà perdu des procès en Arkansas, dans le Kansas et dans le Maine, tandis que des « class action » sont en cours en Californie, dans l’Arizona et dans le Nevada.
Il semble en effet que nous en étions seulement à la « première couche » de la crise subprime, et que la deuxième se profile avec ces HELOC. Car nous n’avons calculé les déficits des banques qu’à partir des prêts eux-mêmes, pas des multiples produits dérivés –bidons- que tout le monde s’est revendu en faisant mine de croire que ça valait quelque chose. Comme des camés devant leur dose, les spéculateurs n’ont pas pu résister à ce moyen facile de transformer le plomb en or, la dette en magot, le rien, même, en magot.
30% des MBS (ces produits dérivés de prêts hypothécaires) pourraient être frauduleux. Mais au final, on ne sait pas à quel point les banques ont gonflé leurs résultats en mettant à leur actif des titres qu’elles ne détiennent pas. Le montant total des MBS en cours est quant à lui estimé à 2.800 milliards de dollars.
Accessoirement, en Floride au moins, il a fallu recruter des retraités pour faire office de juge et juger ces histoires de saisies et de titres de propriété bidon, hors ceux-ci s’avèrent d’une rare complaisance avec les « preuves » fournies par les banques.
Pour être bien certaine de toucher l’oseille, la banque Wells Fargo, une des plus grosses du pays, a même inséré une clause selon laquelle les emprunteurs renoncent à toute poursuite si les titres de propriété s’avèrent bidons.


Comme si les délires hypothécaires récents ne suffisaient pas, les banques ont poussé l’administration Obama à lancer en 2009 un autre programme de prêts hypothécaires encore plus pourris, appelé HAMP pour Home Affordable Modification Program. Il vise les gens sous le coup d’une expulsion, et est destiné à les aider à « éviter l’expulsion en modifiant les prêts à un niveau supportable pour les emprunteurs aujourd’hui et soutenable sur le long terme », mais seulement à ceux-là, avec un plafond de … 729.750$, à un taux qui démarre à 2% et pour une durée pouvant aller jusqu’à 40 ans. Le hic, c’est que ce sont les banques qui se chargent de les refourguer. Lancé en mars 2010, ledit programme HAMP fait déjà des ravages.
Des gens se sont ainsi retrouvés avec des mensualités passant de 4.000 à 1.826$ grâce au programme HAMP vendu par Bank of America. Oui mais voilà, lesdites mensualités sont remontées à 8.000$, et les ennuis financiers ont vraiment commencé. Le mieux, c’est que Bank of America les a menacés de saisir leur maison. Dans le cas d’une autre, sa banque, Wells Fargo, lui a dit de rembourser 40.000$ six mois après avoir signé le contrat, car Wells Fargo estimait qu’elle ne rentrait plus dans les critères d’éligibilité pour le programme HAMP, sans bien sûr l’en avoir avertie. C’est ce qu’on appelle là bas le « système des modifications ».
Le montant de ces HAMP s’élèverait à plus de 4 milliards de dollars, et 1,6 millions de personnes seraient concernées. Et la banque se dédouane en disant que les prêts étaient déjà entachés d’irrégularités avant qu’elle ne les prenne en charge, et qu’elle n’y peut rien. Pas de bol : les poursuites, notamment en class action, se préparent sur ce front-là aussi.
Mais dans cette affaire des produits HAMP, c’est la situation extrêmement critique des gens concernés qui frappe le plus, et la manière dont les banques n’hésitent pas à foncer sur eux pour saisir leur maison. Comme si ce programme lancé par le gouvernement était une caution pour les banques, une assurance de mettre la main sur les derniers sous, sur le toit des derniers « mauvais payeurs ». En tout cas, sous prétexte d’aider les gens, on les met de fait dans des situations inextricables.


Ce qui est drôle, c’est qu’apparemment Wall Street était parfaitement au courant de ces malversations en série dès 2007, quand il a fallu afficher des bilans positifs malgré le marasme. Tout simplement parce, miracle du libéralisme, c’est une firme, Clayton Holdings, qui détient le quasi monopole des audits des banques et assurances qui jouaient avec les hypothèques, et qui avait remarqué à l’époque que 28% des prêts étudiés11] étaient irréguliers. Parmi les 10.200 prêts de Bank of America audités, le cabinet en aurait décelé 30% non conformes aux règles, mais pour Credit Suisse, c’étaient 37% des 56.300 prêts étudiés, 27 et 23% pour JP Morgan et Goldman Sachs, 35% pour Freddie mac. Quant à ceux que Citigroup voulait acheter à ce moment, Clayton en a repéré 42% qui étaient foireux.
Mais pour être complet, il faut encore préciser que Clayton Holding se trouve aujourd’hui au milieu du scandale, soupçonnée d’avoir réalisé des audits d’un laxisme rare dans la profession, ce qui n’est pas peu dire.
Le FBI, apparemment, était lui aussi au courant depuis 2006 –et même peut-être depuis 2004- des petits tracas de procédures auxquels étaient confrontées les banques & Co : il a publié un rapport intitulé « Mortgage fraud report 2006 » (rapport sur la fraude aux emprunts hypothécaires), où il jugeait sévèrement « l’industrie du prêt hypothécaire », surtout, à l’époque, en Californie, en Floride, en Géorgie etc. (Etats forts concernés aujourd’hui par les subprime et les saisies immobilières). En 2006 déjà, le FBI expliquait que 30 à 70% des défauts de paiement sur plus de 3 millions de prêts analysés, étaient liés à des dysfonctionnements dans l’octroi des prêts. En outre, le rapport pointait aussi les HELOC auxquels il consacrait un paragraphe. Et il considérait que « Des personnes et des groupes criminels sont en train d’exploiter la procédure de demande de home equity line of credit (HELOC) pour construire des schémas frauduleux » à base de prêts hypothécaires multiples.
Au passage, signalons qu’en 1933, Roosevelt a fait passer le « Farm relief bill », qui permettait aux détenteurs des crédits de fermiers surendettés ayant une procédure de saisie sur le dos d’échanger ledit crédit contre des bons fédéraux, avec des taux d’intérêt fixes garantis. Ca avait évité à pas mal de gens de tout perdre. Mais là, il n’est pas question d’un machin de ce type.


Faillites bancaires, la suite…
Toutes ces méthodes dignes du far west, destinées à récupérer des dollars coûte que coûte quitte à transgresser la loi, à passer en force en espérant que dans le tas, certains se laisseront faire, semble montrer que les banques ne sont pas à l’aise du tout. Bank of America serait, pour certains, en train de « plomber Wall Street » à cause de cela. C’est la banque qui aurait le plus de ces dérivés et prêts hypothécaires, avec 2.135 milliards de dollars engagés, contre 1.812 pour Wells Fargo et 1.354 pour JP Morgan Chase.
De fait : 2010 a été un très mauvais cru pour les faillites. 139 banques ont fait faillite aux Etats-Unis en 2010, 30% de plus que l’an passé (140 faillites « seulement » en 2009). Trois faillites sont survenues la semaine du 18 octobre (Premier Bank, West Bridge et Security Savings Bank), sept la semaine suivante.
Étrangement, on voit s’agiter les banques européenne depuis le 20 septembre, comme si elles anticipaient le krach à venir. Le Figaro titrait ce jour-làBruxelles organise les faillites bancaires », un peu comme on pouvait désigner les ‘sorcières’ sous l’inquisition. Car, horreur suprême, la Commission Européenne serait en train de réfléchir à un système qui permettrait de mettre les banques en faillite au lieu de renflouer leurs caisses avec l’argent des contribuables. Que les banquiers se rassurent, d’après le communiqué il n’y a pas de quoi casser trois pattes à un canard, et les « mesures » tiennent davantage de l’incantation que de la réforme.
La question est : a-t-on une chance de s’en sortir, sachant que la seule réponse qu’on nous trouve du FMI à l’Europe en passant par les banques, relève de l’incantation ultra libérale sans aucune efficacité. Pour comprendre le problème, prenons l’exemple de l’Irlande, qui a longtemps fait office de modèle de bonne conduite libérale[sup]12][/sup] puis d’application des plans d’austérité. Seulement voilà : on est en train de comprendre que le renflouage des banques va couler le pays pour des années. Examinons ce qui risque de nous arriver.


D’abord, il faut évoquer le cas de l’Anglo Irish Bank, sauvée par le gouvernement en 2009 via la bad bank créée pour cela, la NAMA[sup]13][/sup]. Après avoir touché 4 milliards d’euros en juin 2009, puis de nouveau 8,3 milliards en mars 2010, la banque a réclamé 25 milliards d’euros au total il y a quelques semaines, mais la somme vient d‘être révisée, passant à 34 milliards. Une paille. Mais comme la banque devrait finir par être démantelée, il convient d’éponger d’abord quelques dettes. Accessoirement, on a appris qu’en 2008 le PDG de l’Anglo irish Bank Sean Fitzpatrick[sup]14][/sup], aidé par quelques pontes de la banque, s’était octroyé discrètement des prêts importants ainsi qu’à quelques copains, ce que le régulateur financier du pays savait sans pour autant réagir. Les deux ont démissionné à la suite de ce scandale.
Lors de la débandade liée à la crise, on a aussi appris que la boîte d’assurances d’un milliardaire irlandais, Sean Quinn, a garanti de nombreux produits d’Anglo Irish Bank sans avoir le cash nécessaire. Détail : Quinn détenait à un moment, de manière fort discrète, jusqu’à 25% des parts de l’Anglo Irish Bank, et les a cédées d’un coup. Bref : tout le monde s’est servi avant que ça pète, même si certains, comme Quinn, disent y avoir perdu quelques plumes.
Il y a aussi l’Allied Irish Bank (AIB), autre banque en difficulté, qui doit rapidement augmenter ses fonds propres pour faire face à la crise qui se prépare (mais dont personne ne parle évidemment) et parvenir à 8% de fonds propres. Il ne lui faudrait que 7,4 milliards, mais très vite. AIB a été dirigée à une époque par Peter Sutherland[sup]15][/sup], pilier du Bilderberg, de la Trilatérale, du CFR, ex commissaire européen à la concurrence, directeur du GATT et 1er chef de l’OMC, patron de BP jusqu’à il y a peu et aujourd’hui patron de Goldman Sachs. Accessoirement, il a aussi été membre du conseil d’administration d’une autre banque en pleine déconfiture, la Royal Bank of Scotland, où l’a remplacé un autre ancien commissaire européen, Gunter Verheugen.
Dès 2002, on savait qu’une filiale US de la banque, Allied First, avait commis des malversations, et près de 700 millions de dollars s’étaient évaporés. C’était un peu l’affaire Kerviel avant l’heure[sup]16][/sup]. Un autre scandale avait entaché la Allied Irish bank en 2004, quand une dizaine de chefs ont investi près d’un milliard de dollars dons des comptes offshore et ont utilisé la banque pour cacher le pognon et éviter des impôts.

Depuis 2008, l’Irlande a mis sur la table 5,5 milliards (décembre 2008) pour les donner à Allied Irish Bank, Anglo Irish Bank et Bank of Ireland, puis l’Anglo Irish Bank a été nationalisée (janvier 2009). En mars 2010, la NAMA (donc l’Etat) a sorti 16 milliards d’euros supplémentaires pour racheter les actifs toxiques de cinq banques en difficulté nationalisées. Jusque là, l’Anglo Irish Bank a déjà coûté 23 milliards à l’Irlande depuis sa nationalisation, et il en faudrait encore près de 7.
Or, le fric vient des quelque 4,4 millions d’Irlandais[sup]17][/sup] qui s’attachent à éponger une dette nationale qui augmente à mesure du refinancement des banques. Et, alors que le pays vient d’essuyer plus de deux ans de politiques d’austérité (qui ont encore plus plombé les comptes), que préconise la commission européenne aux politiques irlandais ? De réformer pour « faire des économies »…
Le déficit est arrivé à 12% du PIB mi 2010, un taux proche de celui de la Grèce, mais on estime qu’à cause des banques, il pourrait s’élever à 32% du PIB pour la fin de l’année. C’est ballot, quand on sait que les plans de rigueur de 2009, portant sur la somme totale de 9 milliards, étaient censés ramener ledit déficit sous la barre des 12% en 2010. A l’époque, on avait diminué de 5 à 15% les salaires bruts des fonctionnaires, tout en diminuant les allocations sociales et en augmentant les taxes ou en en créant, comme la taxe sur l’eau qui n’existait pas jusque là. Les chômeurs sont laissés sans de quoi vivre, les malades doivent renoncer aux soins parce que dans le privé c’est trop cher et les assurances privées remboursent très mal (les publiques, n’en parlons pas). Mais, l’Irlande est un paradis fiscal où l’impôts sur les sociétés est extrêmement bas (12,5%), et où la propriété intellectuelle y est si favorable qu’IBM et Microsoft y ont leur siège.
En Irlande, on ne compte plus les maisons neuves à vendre, ni les chantiers en arrêt. La crise de l’immobilier est passée par là après quatre ou cinq ans d’euphorie spéculative, et l’immobilier a chuté d’environ 50% depuis la crise. Les irlandais fuient en masse leur pays, et cela rappelle une sale période pour l’Irlande. C’est à tel point que les « salons de l’expatriation » marchent très bien, là-bas.
En tout cas, le message « cure d’austérité », devenu l’alpha et l’oméga des politiques publiques, est très bien passé, et déjà on s’attend à ce que le plan d’austérité soit « deux fois plus important que prévu ». Ce n’est pas 7,5 milliards d’euros qu’il va falloir économiser, mais 11 ou 15.
Du coup, les « agences de notation » s’en donnent à cœur joie et dégradent la note irlandaise sur le long terme, de AA- à A+. Et l’Irlande emprunte aujourd’hui l’argent sur les marchés avec un taux d’intérêt de 7%.
Bref : voici des faillites bancaires totalement épongées (et ce n’est pas fini) par les contribuables.


Aux Etats-Unis, le système est en gros le même qu’en Irlande : la FED renfloue les banques avec l’argent des contribuables, se transformant ainsi en une vulgaire bad bank. Avec une « croissance » qui devrait se limiter à 1,5% sur l’année 2010, un endettement record qui augmente plus vite que le PIB, à environ 65% du PIB.
On sait que la plupart des Etats (en fait quasiment tous) sont en banqueroute ou presque, de même qu’un grand nombre de villes, comme Los Angeles (222 millions de dollars de déficit). Mais ça n’inquiète semble-t-il personne : sur le site du bureau US de la dette publique, on peut lire « La dette des Etats-Unis, à l’étranger et domestique, était le prix de la liberté ». Les Etats-Unis doivent donc être très libres aujourd’hui, puisque la dette publique US atteint 94% du PIB, à plus 13.600 milliards de dollars, dont près de 9.000 milliards dont détenus par le public.
Question : dans ces conditions, avec quel argent les contribuables vont-ils éponger les dettes des banques ?
C’est là le nœud du problème, surtout qu’en ce moment, l’Europe se prépare à organiser les faillites bancaires de manière soft (pour les banques).
———————
Au final, le foreclosure gate risque de coûter encore plus cher que la crise subprime. Les banques ont bidonné leurs comptes par tous les moyens possibles si bien qu’aujourd’hui il est impossible de dire à quel gouffre financier nous allons être confrontés.
Il ne faudra pas écouter les pouvoirs publics quand ils nous diront qu’ils vont réguler (cf. Bâle III18]), ni les banques quand elles nous diront qu’elles font des bénéfices (cf. paradis fiscaux), parce que le scénario sera le même que d’habitude : gesticulations sur scène et tractations de couloir.
__________________________________________________

[1] Ou Mortgage-backed security (sic.), les produits spéculatifs issus de prêts hypothécaires, souvent pourris.

[2] En fait, ces banques avaient déjà suspendu ses saisies dans 23 Etats ayant une législation quant aux saisies immobilières, et où un juge doit approuver la saisie. Aujourd’hui, elles les ont suspendues dans tout le pays.
[3] Mais rien que pour le mois de septembre, 347.420 propriétaires d’habitations ont reçu une notification de saisie, ce qui amène à penser que les choses ne vont pas s’arranger dans les mois à venir.
[4] L’AFGI réclame modestement entre 10 et 20 milliards à Bank of America, uniquement pour les prêts dits HELOC, des prêts hypothécaires contractés en deuxième lieu par les emprunteurs alors que le premier est toujours en cours.
[5] Ambac a estimé que 97% des 6.633 prêts qu’elle a révisés par le biais de Courntywide n’étaient pas conformes aux règles en matière de prêt et qu’une les emprunteurs étaient incapables dès le départ de faire face à leurs mensualités. Si bien qu’Ambac a du payer 466 millions de dollars de dédommagements pour 35.000 HELOC (Home Equity Line of Credit), des « seconds prêts » qui interviennent après un premier prêt hypothécaire.
[6] Apparemment, l’enquête aurait démarré après que deux banques (JP Morgan et Washington Mutual) se soient présentées comme détentrices de l’hypothèque pour même faillite. Mais après enquête, il s’est avéré que c’était Fannie Mae le vrai propriétaire. En réalité, c’est le cabinet qui a géré les faillites (Shapiro & Fishman) qui a produit des faux antidatés. Washington Mutual est d’ailleurs en si mauvaise position que les autorités financières veulent faire racheter ses opérations pourries par JP Morgan, qui a les reins plus solides.
[7] En effet, nous rapporte La Tribune, « Des experts du marché immobilier, dont l’agence Standard & Poor’s, estiment qu’une suspension des saisies se traduirait par des pertes pour les établissements de crédit, par un relèvement des taux des prêts et par l’augmentation des stocks de logements invendus, qui pèserait sur les prix. Cela pourrait encore ralentir la reprise du marché immobilier américain ».
[8] Plus précisément l’autorité US de régulation du marché du financement du logement (FHFA), via une directive publiée mi octobre.
[9] Soit l’équivalent du TARP (Troubled Asset Relief Program), le « plan de relance » du secteur financier US lancé en 2008 et financé par les contribuables.
[10] D’autant plus que la FED est susceptible d’augmenter furieusement ses taux n’importe quand, comme elle l’a fait à partir de fin 2004 à une vingtaine de reprises.
[11] Au final, 5 à 10% des prêts détenus par les banques ont été audités. Et les banques n’ont pas jugé nécessaire d’examiner les 90 à 95% restants malgré que 28% étaient déjà bidons.
[12] En misant tout sur les banques et la spéculation, l’Irlande a pu afficher un taux de croissance de 9% par an entre 1995 et 2000, et de 6% en 2006, juste avant la crise subprime qui l’a touchée en même temps que les États Unis. On a poussé les Irlandais à s’endetter pour acquérir des habitations aux prix surévalués (+30% d’endettement des ménages chaque année depuis 2004. Lors de l’entrée dans l’euro, les ménages irlandais étaient endettés à 60% de leurs revenus, pour atteindre 147% fin 2006). Comme en Espagne, et aux Etats-Unis, les ménages Irlandais se sont endettés pour consommer et pour vivre, ce qui a stimulé la demande intérieure mais a plombé l’espoir de vivre décemment après la crise. Mais ce processus est le même partout en Europe.
[13] NAMA, pour National Asset Management Agency. Elle a été créée en septembre 2009 pour racheter les actifs pourris des banques qui ont trop déliré avec les subprime et leurs dérivés.
[14] Fitzpatrick a été arrêté en mars 2010 par la brigade antifraudes irlandaise. Il avait démissionné fin 2008 après avoir admis avoir dissimulé durant huit ans un prêt que sa banque lui avait fait, pour environ 87 millions d’euros. Le prêt en question était sorti du bilan de la banque. Fitzpatrick est aujourd’hui en faillite personnelle. La somme totale des prêts octroyés aux chefs de la banque s’élèverait à plus de 255 millions d’euros.
[15] Irlandais, fils d’un courtier en assurances il travaille dans la banque en menant une carrière au sein du gouvernement irlandais, puis il devient commissaire européen à la concurrence en 1985, tout en s’occupant aussi d’éducation et d’affaires sociales, sous la présidence de Jacques Delors. Très à l’aise avec les lobbies pendant qu’il occupe ces fonctions, il n’hésite pas à faire un discours (probablement rémunéré) lors d’un meeting organisé par le lobbie des télécoms en 1988, par exemple. Juste après, il entre chez Allied Irish Banks SA. Sutherland est ensuite devenu le parton du GATT qu’il a fortement contribué à transformer en OMC10] en dehors de tout débat démocratique. En 1995, il débarque chez Goldman Sachs en tant que vice président non exécutif puis président de Goldman Sachs International, tout en étant également président (non exécutif) de BP11] jusqu’en 2009, directeur d’Ericsson et directeur de la Royal Bank of Scotland (nationalisée en grande partie après la crise subprime) jusqu’en 2006. Côté coulisses, Sutherland est très actif dans tout un tas de groupuscules atlantistes et dogmatiques en matière d’ultra libéralisme. Parmi lesquels : le Bilderberg, dont il est un pilier, la Trilatérale12] dont il a été jusqu’à récemment le président pour l’Europe et dont il est aujourd’hui président honoraire, le Transatlantic Policy network, l’Institute of European Affairs, le Centre for European Reform. Il a aussi été jusqu’en 2009 vice président de l’European Round Table of Industrialists, le lobbie des 47 plus grosses multinationales européennes. Chez nous, Michel Pebereau a en gros le même rôle.
[16] D’ailleurs, le trader incriminé pour avoir tenté de dissimuler ses 700 millions de dollars de pertes dans ses opérations de change effectuées dans les années 90, John Rusnak, a fini en taule lui aussi, pour 7 ans et demi.
[17] Et un PIB qui se limite à 160 milliards d’euros (contre près de 2.000 pour la France)
[18] Bâle III ou « la réforme qui n’aura pas lieu » : vidé de sa substance à force de lobbying, le texte final n’est absolument pas contraignant pour les banques même si elles crient à la menace sur la croissance, sur le crédit et sur l’économie mondiale.
http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vous-avez-aime-les-subprime-voici-83349
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Mer 24 Nov 2010, 16:33


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 26 Nov 2010, 14:32

Les banques inquiètes de l'annonce d'une action visant à retirer son argent

La Bruxelloise Géraldine Feuillien a repris l'idée d'Eric Cantona pour "piller" les banques


BRUXELLES Les banques belges sont inquiètes après l'appel lancé par la réalisatrice belge Géraldine Feuillien, 41 ans, invitant les personnes à retirer tout leur argent des banques le 7 décembre. "Cet appel peut de nouveau poser des problèmes aux banques", affirme mercredi dans Het Nieuwsblad et De Standaard la fédération du secteur financier, Febelfin. En France, l'ancienne star du football Eric Cantona a appelé chacun à vider son compte bancaire.

La Bruxelloise Géraldine Feuillien a repris l'idée d'Eric Cantona pour "piller" les banques. Avec quelques amis, elle a développé le site www.bankrun2010.com. Elle veut réunir autant de personnes que possible afin qu'elles aillent retirer tout l'argent de leur banque le 7 décembre. Géraldine Feuillien pense que près de 15.000 personnes vont participer à cette action en Belgique et en France.
Les banques en Belgique sont totalement opposées à cette initiative.

"Cette action peut déstabiliser notre système financier qui est fragile", a réagi Michel Vermaerke, administrateur délégué de Febelfin, la fédération du secteur financier. "Certaines institutions bancaires en Belgique ont dû être sauvées par le gouvernement en raison des conséquences de la crise du crédit. Un tel sauvetage ne doit pas être réitéré car il est très coûteux", a insisté Michel Vermaerke qui espère que les auteurs de cette initiative ne vont pas passer à l'action.


© La Dernière Heure 2010

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 26 Nov 2010, 14:41

Zone euro/DB: la restructuration de la dette touchera tous les pays

Berlin (awp/afp) – La restructuration de la dette de certains pays de la zone euro actuellement en difficulté ne pourra vraisemblablement pas être évitée, juge Thomas Mayer, économiste en chef de Deutsche Bank, dans un entretien paru vendredi.

« Il sera très difficile d’éviter (une restructuration de la dette) pour tous les pays », a déclaré l’économiste de la première banque allemande dans les colonnes du quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ).

C’est ce constat, plus que les inquiétudes sur les contours d’un mécanisme de crise après 2013, qui affole les investisseurs et cause les tensions observées à l’heure actuelle sur le marché de la dette publique.

« Les politiques disent que (le mécanisme de crise) ne doit valoir que pour la dette émise après 2013, pas celle déjà émise. Mais nous avons une crise maintenant, et je n’ai encore trouvé personne qui m’explique ce qui va se passer avec les dettes existantes », a expliqué M. Mayer. « Que va-t-il se passer avec ces titres si les programmes de consolidation ne fonctionnent pas ? », s’interroge-t-il, en référence aux mesures d’assainissement budgétaire annoncées par la Grèce, l’Irlande ou encore le Portugal.

A propos de ce dernier, M. Mayer assure que « les marchés ont les yeux rivés principalement sur le Portugal en ce moment », s’attendant à ce que le pays, après l’Irlande dimanche dernier, soit le prochain à faire appel à l’aide de ses partenaires européens.

Mais dans le cas de l’Espagne, dont les taux sont également soumis à de fortes tensions, « il faut faire comprendre clairement au marché que l’Espagne a des fondamentaux complètement différents », a-t-il dit.

« La dynamique économique espagnole est supérieure à celle de l’Italie et pas plus faible que celle de la France, il faut le faire comprendre au marché ». A cette fin, « le gouvernement espagnol doit montrer par des actes que ses réformes structurelles mènent quelque part ».

« Si l’Espagne faisait appel au fonds (d’aide européen), sur qui porteraient les prochaines inquiétudes ? Sur l’Italie ? Et peut-être plus tard sur la France. Les fondamentaux là-bas ne sont pas mirobolants, et les Français peinent à se réformer », selon lui. « Tout le monde ne peut pas s’appuyer sur l’Allemagne, sinon nous aussi nous tombons », poursuit-il dans son raisonnement.

tt

(AWP/26 novembre 2010 09h15)
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 26 Nov 2010, 14:51

joker911 a écrit:
Les banques inquiètes de l'annonce d'une action visant à retirer son argent

La Bruxelloise Géraldine Feuillien a repris l'idée d'Eric Cantona pour "piller" les banques

Que ce soit clair, avant de lire et d'entendre d'autre idioties : si tout le monde allait retirer son argent des banques, plus personne n'aurait d'argent, c'est-à-dire qu'on en vient au chaos, et aux massacres.

Faire ce que suggère Cantona, à deux doigts de se noyer dansa bêtise, c'est livrer le monde au pouvoir des armes, et les peuples en pâture au banditisme.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 26 Nov 2010, 16:15

Philippe Fabry a écrit:
joker911 a écrit:
Les banques inquiètes de l'annonce d'une action visant à retirer son argent

La Bruxelloise Géraldine Feuillien a repris l'idée d'Eric Cantona pour "piller" les banques

Que ce soit clair, avant de lire et d'entendre d'autre idioties : si tout le monde allait retirer son argent des banques, plus personne n'aurait d'argent, c'est-à-dire qu'on en vient au chaos, et aux massacres.

Faire ce que suggère Cantona, à deux doigts de se noyer dansa bêtise, c'est livrer le monde au pouvoir des armes, et les peuples en pâture au banditisme.

Je suis d'accord avec toi mais l'action est prevu pour le debut decembre ..
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 26 Nov 2010, 16:25

joker911 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
joker911 a écrit:
Les banques inquiètes de l'annonce d'une action visant à retirer son argent

La Bruxelloise Géraldine Feuillien a repris l'idée d'Eric Cantona pour "piller" les banques

Que ce soit clair, avant de lire et d'entendre d'autre idioties : si tout le monde allait retirer son argent des banques, plus personne n'aurait d'argent, c'est-à-dire qu'on en vient au chaos, et aux massacres.

Faire ce que suggère Cantona, à deux doigts de se noyer dansa bêtise, c'est livrer le monde au pouvoir des armes, et les peuples en pâture au banditisme.

Je suis d'accord avec toi mais l'action est prevu pour le debut decembre ..

Elle n'aura pas berauicoup d'effet car, on a beau être bête, on l'est rarement quand il s'agit du grisbi ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 26 Nov 2010, 16:27

joker911 a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
joker911 a écrit:
Les banques inquiètes de l'annonce d'une action visant à retirer son argent

La Bruxelloise Géraldine Feuillien a repris l'idée d'Eric Cantona pour "piller" les banques

Que ce soit clair, avant de lire et d'entendre d'autre idioties : si tout le monde allait retirer son argent des banques, plus personne n'aurait d'argent, c'est-à-dire qu'on en vient au chaos, et aux massacres.

Faire ce que suggère Cantona, à deux doigts de se noyer dansa bêtise, c'est livrer le monde au pouvoir des armes, et les peuples en pâture au banditisme.

Je suis d'accord avec toi mais l'action est prevu pour le debut decembre ..

D'abord, ce n'est qu'en Belgique.

Ensuite, dites-vous bien que si j'avais la certitude que tout le monde retirerait son argent le 7, j'irais retirer le mien tout de suite.

Mais même au niveau individuel c'est idiot, parce que si vous retirez votre argent pour le mettre sous le matelas, il ne rapporte plus d'intérêts, et du coup, par l'inflation qui ne cesse pas, vous perdez de l'argent.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 27 Nov 2010, 19:19

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 27 Nov 2010, 19:24

Le risque économique en Europe est loin d'être disparu. Les Etats sont fragiles, trop endettés. Je pense que tous, un par un, vont devoir couper dans le train de vie de l'Etat (pensions, aides sociales, salaire des fonctionnaires).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Sam 27 Nov 2010, 19:34

Arnaud Dumouch a écrit:
Le risque économique en Europe est loin d'être disparu. Les Etats sont fragiles, trop endettés. Je pense que tous, un par un, vont devoir couper dans le train de vie de l'Etat (pensions, aides sociales, salaire des fonctionnaires).

Moi je panse que la fin de l'europe est proche, tout comme USSR, l'UE a attein ses limites ...
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Crise économique : ALERTE !!   Ven 03 Déc 2010, 20:09

Zone euro/Portugal: après l’Etat, S&P envisage d’abaisser la note des banques

Paris (awp/afp) – L’agence d’évaluation financière Standard and Poor’s (S&P) envisage d’abaisser la note des cinq principales banques portugaises, a-t-elle indiqué vendredi dans un communiqué, trois jours après avoir annoncé qu’elle pourrait en faire de même pour l’Etat portugais.

L’agence a précisé que si elle devait abaisser la note d’un ou plusieurs de ces établissements au terme de sa période d’observation de trois mois, ils ne seraient pas relégués en catégorie spéculative (« BB+ » ou moins).

« Les défis macroéconomiques du Portugal et ses conditions de financement externe difficiles vont mettre sous pression le contexte d’activité des banques, ce qui pourrait affaiblir la perception qu’ont les investisseurs de leur solvabilité », ont expliqué les auteurs de la note.

Les banques concernées sont Banco BPI, Banco Comercial Português (Millenium bcp), Caixa Geral de Depositos (CGD), Banco Espirito Santo et Banco Santander Totta, filiale de l’espagnol Santander.

Elles sont toutes notées « A- » ou mieux, à l’exception de Millenium bcp, qui est à « BBB+ ».

Standard and Poor’s avait annoncé mardi qu’elle envisageait d’abaisser la note de dette du Portugal, actuellement à A-, du fait des incertitudes pour ses créanciers nées du plan de l’Union européenne sur la dette publique des pays de la zone euro.

rp

(AWP/03 décembre 2010 13h31)
Revenir en haut Aller en bas
 
Crise économique : ALERTE !!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvel Ordre Mondial : les responsables de la crise économique
» Benoit XVI:crise économique et péché(tres intéressant)
» La Crise Économique va augmenter....
» Crise économique, les abandons d'animaux se multiplient
» Crise économique, crise démocratique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: