DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 L'Église d'Autriche traverse une grave crise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patre blessé



Masculin Messages : 556
Inscription : 29/04/2007

MessageSujet: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Sam 21 Fév 2009, 01:25

Une grave crise menace l'Eglise

Le 18 février 2009 - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - En Autriche, l'Eglise est entrée dans une crise crise d'une importance telle que certains observateurs pensent que d'ici une vingtaine d'années le catholicisme pourrait bien avoir disparu du paysage de ce pays autrefois si chrétien.

Que se passe-t-il dans le pays de Mozart ? Simplement ceci: les évêques nommés par le pape Benoît XVI sont refusés et la doctrine de la foi est contestée par des groupes de fidèles qui se sont infiltrés dans l'Eglise pour la prendre en otage.

Qui sont ces fidèles qui se conduisent comme des loups dans la bergerie ? Ce sont souvent ceux auxquels les autorités diocésaines ont confié des missions pastorales; ce sont ceux qui font la pluie et le beau temps dans les paroisses, ceux qui se mêlent de régenter la liturgie et la catéchèse. Ce sont ces "super-cathos" libéraux qui se croient indispensables dès lors qu'ils ont participé à quelques sessions dites "de formation" et dont les propos souvent affectés dissimulent mal la présomption.

Vu l'état de l'Eglise en France et vue la place de plus en plus grande prise par une certaine catégorie de laïcs, il se pourrait bien que nous connaissions très rapidement une situation semblable à celle de l'Autriche. Déjà de nombreux prêtres reconnaissent qu'ils ne sont plus maîtres dans leurs paroisses: dès qu'ils font les choses comme elles devraient être faites, il se trouve toujours une poignée de laïcs - parmi lesquels généralement une religieuse sexagénaire en civil - pour envahir la sacristie et bombarder le curé de reproches généralement totalement injustifiés. Déjà des évêques reconnaissent qu'ils ne sont plus obéis et sont obligés de gérer la situation dont ils héritent plutôt que de pouvoir l'assainir.

Dans une telle situation, nos paroisses et les messes qui sont célébrées n'auront bientôt plus de catholique que le nom. On entrera alors dans une crise qui pourrait progressivement aboutir à l'apparition d'une nouvelle Eglise, libérale, autonome, détachée de Rome et n'assurant plus qu'une cohésion de façade par d'inévitables compromis théologiques conduisant progressivement à rejeter les dogmes et à affadir le Credo. Pendant un certain temps encore, rien ne paraîtra changé; mais au fond, la foi célébrée et vécue ne sera plus celle reçue des Apôtres. Ce sera progressivement le règne d'une religiosité "soft" conduisant à remplacer le Pater noster par la prière de Prévert: "Notre Père qui êtes aux cieux, restez-y. Et nous, nous resterons sur la terre qui est quelquefois si jolie..."

Le libéralisme que certains fidèles sont en train d'introduire dans les structures de l'Eglise-qui-est-en-France et que ne semblent pas vouloir reconnaître les évêques alors même qu'on le voit déjà à l'œuvre dans de très nombreuses paroisses, n'a pas d'autre solution, s'il veut poursuivre son travail de sape, que de demeurer dans l'Eglise. On ne verra jamais les libéraux inciter les fidèles à critiquer violemment l'enseignement magistériel: ils sont plus subtils. Il parleront plutôt de "pluralisme", de "dialogue" de "différents niveaux de relecture des textes du Concile"... tout cela pour induire dans les mentalités l'idée selon laquelle toutes les interprétations subjectives de la doctrine se valent. Les libéraux sauront judicieusement utiliser les structures de l'Eglise afin de progressivement remplacer la véritable doctrine catholique par un état d'esprit corrosif. Un état d'esprit qui conduit à ne jamais interdire au Successeur de Pierre de parler, mais à interdire aux fidèles d'entendre et de suivre son enseignement.

Nous savons cependant que les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre l'Eglise. Et c'est ce qui nous permet d'imaginer que cette période de troubles est annonciatrice d'une purification qui suscitera plus tard des conversations nombreuses et inattendues. Raison de plus pour demeurer indéfectiblement attachés à Pierre.



Source :

http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=1802092_crise
Revenir en haut Aller en bas
http://forumarchedemarie.forumperso.com/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Sam 21 Fév 2009, 01:50

Mon archevêque (Monseigneur Le Gall, pour ne pas le nommer... mais ma localisation vous aurait permis de l'identifier de toute façon) a raconté l'autre jour dans ma paroisse qu'il avait discuté avec des musulmans et qu'il avait appris de leurs imams que, eux, blablabli, blablabla... Donc déjà, merci l'évêque mou-du-genou.
Ensuite la nonne sexagénaire en civil, je connais. Et c'est vrai qu'il y a du boulot pour clouer le bec de tous ces progressistes à la graisse d'oie.
Toutefois je me permets de faire une observation que je me remémore chaque fois que l'état de certains secteurs de l'Eglise me navre : cette sainte institution a toujours été un bateau prenant l'eau dont les fidèles doivent constamment écoper pour éviter qu'il ne sombre. Pensons à Saint Augustin et à d'autres Pères de l'Eglise qui bataillèrent toute leur vie contre des dizaines et des dizaines d'hérésies qui ne cessaient de se renouveler et de prendre de nouvelles formes. Tout comme la chasteté, la douceur et la tempérance, l'intégrité de la doctrine de la foi chrétienne est un combat constant qui ne prendra fin qu'avec l'Eglise sur Terre.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Patre blessé



Masculin Messages : 556
Inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Sam 21 Fév 2009, 02:32

Merci Phillipe de nous donner le poul de votre région.Nous devons prier pour l'église d'Autriche tout spécialement et nous convertir tjs davantage.

D'autres part,il y a un texte du catéchisme ,souvent mis sur ce forum , comme quoi l'église va traverser son calvaire tout comme son créateur et donc,nous ne devons pas trop nous inquiéter....Mais prier et nous convertir davantage...
Revenir en haut Aller en bas
http://forumarchedemarie.forumperso.com/
Oculus



Masculin Messages : 2556
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Sam 21 Fév 2009, 14:47

Votre interprétation me parait inadéquate .
Voici ce qu'ont écrit les évêques autrichiens dans leur lettre pastorale :

Citation :

Extraits en français : « Il ne fait aucun doute que le pape nomme librement les évêques. Nous, évêques, sommes convaincus, que la procédure prévue par le droit canonique pour le choix et l’examen des candidats a fait ses preuves, si cette procédure est vraiment respectée. En Autriche, dans les prochaines années, plusieurs évêques doivent être nommés. Les croyants attendent à juste titre que la procédure de recherche des candidats, l’examen des propositions et la décision finale soient effectués consciencieusement et avec intuition pastorale. Ainsi, il sera clair que les évêques sont nommés non pas “contre” mais “pour” l’Église locale.

Lorsque la nomination d’un évêque signifie pour les croyants joie et encouragement, c’est un signe hautement souhaitable pour l’unité de l’Église. Confiants dans l’aide de Dieu, nous pourrons dépasser la crise des dernières semaines. Nous devons tirer pour l’avenir les leçons des derniers événements et des erreurs. » (la-croix)
Lire la lettre (en allemand)

Vous , vous lisez que les laîcs refusent une nomination épiscopale, moi j'y lis que les évêques demandent au Pape de mieux appliquer le droit canonique ....
autrement dit , ils suggèrent que tout n'est pas permis à Rome et qu'il y a
des principes à respecter dans une nomination .
Il faut dire qu'il y a eu dans ce pays des précédents récents comme celle
du prédécesseur du cardinal Schönborn , le cardinal Groer, comme celle
de l'évêque de Sankt Polten et de ses séminaristes , qui ont scandalisé l'opinion publique .
par ailleurs l'autriche n'est nullement le Pays le plus critique envers Rome,
dans les 40 dernières années un tiers des catholiques des USA ont quitté
l'Eglise catholique , soit plusieurs millions de personnes , à cause ,entre autres,de la gestion des scandales de pédophilie .
Si le nombre de catholiques nord américains s'est maintenu à peu près constant c'est grace à la forte immigration latino-américaine presque catholique à 100%, qui a compensé la vague de départs "WAS" ( sans P).
l'Autriche , comme l'Allemagne (et comme deux départements français ), est sous régime concordataire . Tout citoyen doit déclarer une religion ou un agnosticisme, et voit un pourcentage de ses impôts directement versé à son eglise par l'état . Ce sont deux pays gros contributeurs au budget
Romain , et tout départ constitue aussi une perte de ressources sèche
pour les finances de l'Eglise ...qui constitue une variable du problème posé.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Sam 21 Fév 2009, 16:09

Cher Oculus, c'est juste que vous vous êtes fait prendre par le langage sacristiquement correct.

La vérité est bien que le pape a essayé de nommer un évêque qui n'a pas plu.
Cependant, il y a de l'espoir : les catholiques "progressistes" qui font barrage vieillissent et n'ont aucune fécondité. Ceux qui ont leurs idées se gardent bien de fréquenter l'église.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Sam 21 Fév 2009, 20:59

Je n'y comprends plus rien dans tous ces genres de catholiques ? Confused

C'est qui les bons catholiques alors maintenant ?

La question est sans doute naïve et pas très pertinente !
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2556
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Sam 21 Fév 2009, 21:28

Citation :
Cher Oculus, c'est juste que vous vous êtes fait prendre par le langage sacristiquement correct.
"
kesako "sacristiquement ? Laughing qui sort de la sacristie ? comme les punaises ? Embarassed

Citation :
La vérité est bien que le pape a essayé de nommer un évêque qui n'a pas plu.Cependant, il y a de l'espoir : les catholiques "progressistes" qui font barrage vieillissent et n'ont aucune fécondité. Ceux qui ont leurs idées se gardent bien de fréquenter l'église

j'aime bien les prophéties démographiques d'Arnaud . Very Happy
D'ici peu Une armée de bons catholiques respectant humanae vitae vont rater la méthode des températures ( damned!) et pulluler comme des lapins australiens .
il s'en suivra nécéssairement que d'ici peu de temps des hordes d'enfants de coeur accros à St Pie V ayant remplacé les stocks de chrétien(nes) progressistes prostatiques et ménopausées , réclameront à Rome des évêques dévoilant enfin les significations cachées de la météo mondiale qui ne répond pas au dérèglement climatique , mais seulement au défoulement rageur d'un Dieu vengeur mais tout à fait impuissant quand il fait beau affraid

jocolor ai-je bien pigé votre prophétie , Arnaud ? jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2556
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Sam 21 Fév 2009, 21:57

Citation :
C'est qui les bons catholiques alors maintenant ?
La question est sans doute naïve et pas très pertinente !

à mon avis , c'est ceux que leur pratique du catholicisme a rendu meilleurs , qui ont été heureux de l'être et qui ont donné envie aux autres de le devenir . et Deo Gratias , il y en a BEAUCOUP ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Sam 21 Fév 2009, 23:06

Oculus a écrit:
Citation :
C'est qui les bons catholiques alors maintenant ?
La question est sans doute naïve et pas très pertinente !

à mon avis , c'est ceux que leur pratique du catholicisme a rendu meilleurs , qui ont été heureux de l'être et qui ont donné envie aux autres de le devenir . et Deo Gratias , il y en a BEAUCOUP ! cheers

Merci Oculus pour ta réponse.

Je suis de ton avis après réflexion. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Dim 22 Fév 2009, 00:20

-Julienne a écrit:
Oculus a écrit:
Citation :
C'est qui les bons catholiques alors maintenant ?
La question est sans doute naïve et pas très pertinente !

à mon avis , c'est ceux que leur pratique du catholicisme a rendu meilleurs , qui ont été heureux de l'être et qui ont donné envie aux autres de le devenir . et Deo Gratias , il y en a BEAUCOUP ! cheers

Merci Oculus pour ta réponse.

Je suis de ton avis après réflexion. cheers

D'après un individu dont le nom m'échappe, il n'y a eu que deux bons chrétiens : Jésus-Christ et saint François d'Assises.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Dim 22 Fév 2009, 00:28

Jésus-Christ était Dieu,

St François d'Assise, un grand saint.

Nous, nous essayons de faire de notre mieux et de tendre à la perfection puisque nous sommes appelés à la sainteté.

En fait, maintenant on parle de tradis, intégristes, progressistes, modernistes, conservateurs etc...

Et moi en tant que simple catholique fidèle au pape, je ne m'y reconnais plus.

Je ne sais plus où je dois aller... dans ma paroisse on a lourdement critique notre Saint-Père concernant la levée des excommunications, il a été insulté par certains, moqué... je suis écoeurée. J'ai voulu le défendre et me suis faite remettre à ma place.

Peut-on se dire catholique si on n'est pas avec le pape ?

Car si on n'est pas avec le pape on n'est pas avec Dieu !

C'est ne pas reconnaître la Primauté de Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Dim 22 Fév 2009, 01:28

Ma chère Julienne, comme je vous comprends !
Et à votre discours j'imagine que vous êtes, vous-même, une "simple" catholique, qui s'en remet à Dieu et à l'Eglise, comme moi-même.
Mais pour les intégristes, nous sommes de dangereux progressistes (un site lefebvriste traite Jean-Paul II d'antipape !) et pour les progressistes nous sommes des réactionnaires fascistes antisociaux.

Mais rassurez-vous, quand un chrétien est villipendé de tous côtés, il y a fort à parier qu'il tient précisément sa place ! Après, que cette place soit inconfortable, il faut l'offrir au Seigneur !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Patre blessé



Masculin Messages : 556
Inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Dim 22 Fév 2009, 03:24

Citation :
Votre interprétation me parait inadéquate .
Ce n'est pas mon interprétation car j'ai prisle texte a l'adresse plus bas.
Revenir en haut Aller en bas
http://forumarchedemarie.forumperso.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Dim 22 Fév 2009, 05:28

Oculus a écrit:
Citation :
Cher Oculus, c'est juste que vous vous êtes fait prendre par le langage sacristiquement correct.
"
kesako "sacristiquement ? Laughing qui sort de la sacristie ? comme les punaises ? Embarassed

Citation :
La vérité est bien que le pape a essayé de nommer un évêque qui n'a pas plu.Cependant, il y a de l'espoir : les catholiques "progressistes" qui font barrage vieillissent et n'ont aucune fécondité. Ceux qui ont leurs idées se gardent bien de fréquenter l'église

j'aime bien les prophéties démographiques d'Arnaud . Very Happy
D'ici peu Une armée de bons catholiques respectant humanae vitae vont rater la méthode des températures ( damned!) et pulluler comme des lapins australiens .
il s'en suivra nécéssairement que d'ici peu de temps des hordes d'enfants de coeur accros à St Pie V ayant remplacé les stocks de chrétien(nes) progressistes prostatiques et ménopausées , réclameront à Rome des évêques dévoilant enfin les significations cachées de la météo mondiale qui ne répond pas au dérèglement climatique , mais seulement au défoulement rageur d'un Dieu vengeur mais tout à fait impuissant quand il fait beau affraid

jocolor ai-je bien pigé votre prophétie , Arnaud ? jocolor

Cher Oculus,

La fécondité spirituelle vient de l'Esprit Saint. Les séminaires de ceux qui identifient le christianisme à l'humanisme social se vident.

C'est un fait constaté.

Les vocations et la fécondité spirituelle catholiques sont partout sauf là. Certes la dimension sociale est essentielle au christianisme mais comme une CONSÉQUENCE, pas comme une CAUSE. Sinon, si on fait cette confusion, on devient simplement "socialiste" et il est inutile de rester dans l'Eglise. La plupart de ceux qui ont fait cette identification ont les caractéristique suivante :
1° absence de pratique religieuse eucharistique (tout en se revendiquant catholique).
2° Mépris du pape (considéré comme d'extrême droite).
3° Rire méprisant pour la Vierge Marie.


Chère Julienne, qui sont les catholiques au plan de la foi ? Ceux qui restent fidèles aux trois blancheurs malgré l'épreuve, disaient saint Jean Bosco : Eucharistie, Marie, Magistère du pape.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Dim 22 Fév 2009, 10:52

Philippe Fabry a écrit:
Ma chère Julienne, comme je vous comprends !
Et à votre discours j'imagine que vous êtes, vous-même, une "simple" catholique, qui s'en remet à Dieu et à l'Eglise, comme moi-même.
Mais pour les intégristes, nous sommes de dangereux progressistes (un site lefebvriste traite Jean-Paul II d'antipape !) et pour les progressistes nous sommes des réactionnaires fascistes antisociaux.

Mais rassurez-vous, quand un chrétien est villipendé de tous côtés, il y a fort à parier qu'il tient précisément sa place ! Après, que cette place soit inconfortable, il faut l'offrir au Seigneur !

Merci Cher Philippe, oui je suis une simple catholique qui s'en remet à Dieu en effet, vous avez tout compris.

Je ne savais pas q'un site lefebvriste traite Jean-Paul II d'antipape ! on en apprend tous les jours.

Bonne idée, j'offre cette place inconfortable au Seigneur !

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Dim 22 Fév 2009, 10:58

Chère Julienne, qui sont les catholiques au plan de la foi ? Ceux qui restent fidèles aux trois blancheurs malgré l'épreuve, disaient saint Jean Bosco : Eucharistie, Marie, Magistère du pape.
----------------------------------------------------------


Cher Arnaud,

Oui c'est vrai j'ai même écouté votre vidéo !

Ce qui me pose problème c'est qu'en paroisse pour le moment le pape est attaqué et si je le défends comme je l'ai fait aimablement pourtant c'est comme si j'étais une brebis galeuse.

C'est difficile à supporter de ne pouvoir exprimer son opinion dans une paroisse. Un samedi, un prêtre est venu remplacer notre curé, il a juste demandé de prier pour le pape attaqué de toutes parts, cette communauté a été fort choquée et il a reçu une lettre appuyée par le curé de reproche d'avoir parlé ainsi.

Je ne suis pas d'accord avec cela. Et je souffre en mon âme.

Il me devient donc de plus en plus dur de rester en cette communauté qui est si indifférente justement aux trois blancheurs.

Je crois que le Seigneur guidera mes pas....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Dim 22 Fév 2009, 11:03

Confused Oui. Le schisme (rupture de la charité) est dans les coeurs d'une grande partie des catholiques)

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Dim 22 Fév 2009, 11:13

Arnaud Dumouch a écrit:
Confused Oui. Le schisme (rupture de la charité) est dans les coeurs d'une grande partie des catholiques)

Vous exprimez bien ce que je ressens Arnaud !

C'est un véritable cas de conscience et je me sens partagée.

Je me déplais maintenant en cette communauté qui est devenue comme une bande de loups en majorité !

Je n'ose plus y être moi-même. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2556
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: L'Église d'Autriche traverse une grave crise   Dim 22 Fév 2009, 22:56

Citation :
Cher Oculus,
La fécondité spirituelle vient de l'Esprit Saint.

je suis d'accord à 110% Arnaud ,
ça me semble être l'explication majeure à la crise des vocations
sacerdotales : l'Esprit Saint n'est plus donné aux baptisés !
Saviez-vous qu'en France , seul un baptisé sur Six est confirmé ?
Une Pastorale de la confirmation ,à mon avis inopérante , a repoussé
l'âge de raison pour recevoir ce sacrement vers la crise d'Adolescence
où , évidemment , les valeurs religieuses et familiales sont ( souvent )
violemment remises en cause.
Alors que l'histoire de ce sacrement montre :
qu'aux premiers temps du christianisme , il était administré en même temps que le baptême, c'est d'ailleurs toujours la pratique de l'Orthodoxie .
Cet état de fait est dû à une réforme du moyen-âge où les évêques ont voulu avoir l'exclusivité de ce sacrement , alors qu'avant tout prêtre pouvait l'administrer. Il en reste d'ailleurs un vestige dans la liturgie du baptême des enfants , où l'onction d'huile est toujours effectuée par le prêtre, dans le but d'une venue de l'esprit saint mais non plénière comme à la confirmation .
Or relisez le catéchisme et les décrets de vatican II concernant la confirmation : ce sacrement est absolument nécéssaire pour que le baptême porte pleinement ses fruits ! sans lui , l'initiation chrétienne n'est pas achevée et les autres sacrements ne peuvent pas porter pleinement
leurs fruits: d'où l'abandon de la confession, Un mariage sur deux qui se termine en divorce ... et ... l'absence de vocations sacerdotales et même
encore plus de vocations religieuses féminines .
Comment peut-on vouloir se mettre au service de l'Eglise , puisque c'est l'Esprit Saint qui fait réaliser cela et appelle à la servir , si on ne donne pas l'Esprit Saint aux Chrétiens ???
Quand les évêques auront réalisé à quel point leur pastorale de la confirmation entraine la mort de l'Eglise, nous aurons peut-être une chance de nous en sortir , car le drame n'est pas l'absence de vocations ,
le drame est l'absence de CHRETIENS de plein exercice.

Et c'est bizarre , il faudrait cinq fois plus de vocations qu'actuellement pour conserver le même nombre de prêtres en france ( environ 500/an)
et c'est exactement la proportion de baptisés ( 5/6) qui ne reçoivent pas la confirmation . Coincidence ??, allez savoir !
Citation :

Les séminaires de ceux qui identifient le christianisme à l'humanisme social se vident. C'est un fait constaté.

Il ya eu sans doute beaucoup d'érreurs commises. Mais je ne suis pas d'accord pour juger de la fécondité d'une communauté uniquement à son nombre de vocations. l'obnubilation de la hierarchie de l'Eglise par ce problème devient préoccupante et tient à son obsession du maintien
de la règle du célibat sacerdotal .
"les intégristes sont nécéssairement bien , car ils ont beaucoup de vocations " entend-on .
Eh bien , numériquement au moins, c'est faux :
en nombre de prêtres les lefebristes en compteraient 500 pour 150 000 fidèles en France , ce qui fait environ un pour 300.
alors qu'il subsiste 20 000 prêtres séculiers pour 3 000 000 de pratiquants réguliers ce qui fait deux sur 300 aujourd'hui encore. certes la moyenne d'âge fait cauchemarder les évêques ...
Mais qu'est-ce qui prouve que ces jeunes prêtres tradis résisteront mieux que leurs ainés et qu'ils se préserveront mieux de toutes les souillures possibles de la vie sacerdotale qui les guettent ? Absolument Rien , vous en conviendrez!

Citation :
Les vocations et la fécondité spirituelle catholiques sont partout sauf là.

Justement la fécondité spirituelle catholique n'équivaut pas aux vocations,
elle les dépasse infiniment .
Saint Séraphim de Sarov disait que le But de la vie Chrétienne est de faire
L'ACQUISITION du Saint Esprit ! ( entretiens avec Motovilov) .
On peut être prêtre et passer royalement à côté de cela , et même être un repoussoir pour l'Esprit , hélas!
Citation :

Certes la dimension sociale est essentielle au christianisme mais comme une CONSÉQUENCE, pas comme une CAUSE. Sinon, si on fait cette confusion, on devient simplement "socialiste" et il est inutile de rester dans l'Eglise.

Oui , mais c'est la pratique de la Charité qui fait apercevoir la Vérité.
la jouissance de La vérité seule est impuissante à suciter la pratique de la Charité . Sur ce Point toutes les confessions Chrétiennes se valent !
Et au Jugement dernier , il n'y aura que " ce que vous aurez FAIT ..."
et pas ce en quoi vous aurez CRU .

Citation :

La plupart de ceux qui ont fait cette identification ont les caractéristique suivante : 1° absence de pratique religieuse eucharistique (tout en se revendiquant catholique).2° Mépris du pape (considéré comme d'extrême droite).3° Rire méprisant pour la Vierge Marie.
Chère Julienne, qui sont les catholiques au plan de la foi ? Ceux qui restent fidèles aux trois blancheurs malgré l'épreuve, disaient saint Jean Bosco : Eucharistie, Marie, Magistère du pape

Je suis d'accord pour considérer que ce sont des points importants .
mais celui qui dans sa vie spirituelle prend Jésus comme Ami , ce qu'il nous a expréssément demandé dans l'évangile de Jean, sera naturellement conduit vers ces trois fidélités essentielles .
Le travail essentiel est à faire sur soi-même et à l'intérieur de soi-même,
en étant nourri de tout cela . Si on se contente de la nourriture sans faire aucun travail sur soi, ça ne sert probablement à rien !
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Église d'Autriche traverse une grave crise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marie, Reine de la paix, à Sulema 30 novembre 2013 : Je vous ai prédit la grave crise de l’Église
» Une grave crise menace l'Eglise
» Les prêtres rebelles de l'église catholique autrichienne
» Chronologie des combats et des batailles de 1809 (Autriche)
» Croyez vous que l'Église soit infiltrée par des groupes anti-catholiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: