DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La paresse : vice ou vertu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Krystyna
Invité



MessageSujet: La paresse : vice ou vertu ?   Jeu 22 Déc 2005, 18:31

Citation :
'Détendez-vous, la paresse est bonne pour la santé...
MUNICH (Reuters) - Les amateurs de farniente, amoureux de la sieste et
autres contemplatifs béats auraient-ils découvert la clé d'une vie longue
et heureuse ? C'est ce qu'affirme un scientifique allemand, qui prescrit à
présent la pratique assidue... de la paresse pour ses vertus anti-stress et
ses effets bénéfiques sur le vieillissement. "Les gens qui préfèrent
paresser dans un hamac plutôt que courir un marathon, ou ceux qui piquent un somme au milieu de la journée au lieu de transpirer sur un court de squash ont davantage de chance d'atteindre un âge avancé", déclare le professeur à l'université de Fulda Peter Axt, dans les colonne du magazine Bunte. Il ajoute toutefois que l'exercice à petite dose, comme le maintien d'un poids raisonnable, restent des facteurs essentiels pour la santé. Mais en faire trop n'est pas sain, "c'est une question de dosage", ajoute-t-il. "Perdez une moitié de votre temps libre. Contentez-vous de paresser", conseille-t-il.'
Je tairai volontairement le nom de la personne qui m'a envoyé cet article. ;) Mais fallait pas me tenter : je poste le texte !
Oui, oui, je sais, on va me dire que l'objectif n'est pas une vie longue et heureuse mais une vie courte et sainte ! Ou mieux : longue et pénible pour souffrir plus longtemps et plus saintement !
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Jeu 22 Déc 2005, 21:28

L'important n'est pas de vivre peu ou longtemps (perso, c'est qd mm le plus lgtps possible Very Happy ), mais de réussir sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Jeu 22 Déc 2005, 22:48

Very Happy

Quelques bonnes références :

Auteur: Marcel Colin
ÉLOGE DE LA PARESSE !
Qui lit et relit : «Calepin d'un flâneur» de Félix Leclerc a sûrement remarqué, tout en souriant, deux expressions condensées portant aussitôt à une mise en question de notre mentalité fin de siècle si pesante ; la première, sous son humour à ras vie, très profonde : «À la fin de nos vies, nous ferons l'addition et c'est moi le paresseux qui aura vécu». La seconde, plus significative que les incontournables discours de prétendus leaders cachés sous un «grimage-grimace» : «On condamne l'escroc, le faux-monnayeur, le parjure. Pas l'injuste.» Tel est l'esprit des réflexions proposées dans cette tentative de rébellion à propos des multiples et malveillants jugements assénés, ce mot s'impose ici, sur les inactifs dont certains, plus nombreux qu'on ne le pense, restent eux aussi, mais à leur manière, en «état de travail».
M.C.
Prix : 9,95$
L'éloge de la paresse ne passera pas par EDF
Sophie LUTRAND



Corinne Maier, auteur du livre "Bonjour paresse" et agent d'EDF depuis 12 ans est convoquée par sa direction en vue de sanctions disciplinaires. Le livre qui "prône l'art et la nécessité d'en faire le moins possible en entreprise" n'a pas été du goût de la direction.

Avez-vous déjà tenté de ne rien faire au bureau, mais rien du tout, une journée entière ? C'est à la portée de quiconque se donne un peu de mal. Allez, relevez le défi de la paresse. (23 août 2004)
"J'aime le travail. Je peux rester des heures à le regarder." Ce matin-là, vous vous sentez particulièrement en accord avec la sentence de Jerome K. Jerome. Vous visualisez votre cerveau comme une compote avec des vrais morceaux de neurones dedans. Vos pieds hurlent silencieusement (la faute à vos jolies sandales d'été qui vous saucissonnent sauvagement les orteils). A bien y réfléchir, vous avez aussi un peu la nausée, et votre dos ne va pas fort. Quant à votre motivation, c'est peu de dire qu'elle se situe au-dessous du niveau de la mer.


Sans compter le classique :

Le droit à la paresse, Paul Lafargue,
Format de fichier: Rich Text Format - Version HTML
Paul Lafargue, né en 1842, a participé toute sa vie au mouvement ouvrier français
... ne se contente pas de faire l'éloge de la paresse : il évoque de façon ...
elias.ens.fr/hss2001/travail/notion/paresse.rtf - Pages similaires

Bonne lecture, Krystyna.

Basketball cheers bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Jeu 22 Déc 2005, 22:58

Trop flemmarde pour lire tout ça ! Et Arnaud, il n'a rien à dire, sur la paresse ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Jeu 22 Déc 2005, 22:59

Aaaahhh, Alexandre le Bienheureux, avec ses saucisses et ses poulies...


Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Maria Borges



Messages : 248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Jeu 22 Déc 2005, 23:00

Alors, cher Lagaillete, vous êtes aussi en flemme!

:evil: :evil: Ah! bon, bon, il fallait être en flammes ;) ... d'autant plus qu'il fait froid! silent
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Ven 23 Déc 2005, 22:36

Krystyna a écrit:
Trop flemmarde pour lire tout ça ! Et Arnaud, il n'a rien à dire, sur la paresse ? Mr. Green

Si si chère Krystyna. Une chose très précise qui vient de saint Thomas d'Aquin.

Il disait que la vertu morale est TOUJOURS UN JUSTE MILIEU.


Trop de tension dans l'effort permanant est un vice qui peut user l'énergie de toute une vie.

Et à l'inverse, la Bible a des proverbes absolument amusants sur la parresse en tant que vice:

Citation :
"la porte tourne sur ses gonds et le paresseux dans son lit".

Proverbes 19, 24 Le paresseux plonge la main dans le plat, mais ne peut même pas la ramener à sa bouche.

Et il y en a des dizaines d'autres. Very Happy

Quelqu'un dans ce forum, en lisant cela, dira sans doute que l'on prône la tiédeur et non le zèle enflammé pour Dieu. ;)

Pas du tout:
Citation :
"Qui veut aller loin ménage sa monture".

C'est encore une donnée de l'expérience. et ce bon sens doit être consacré avec une détermination sans faille, à l'amour.

Bref, je pense que l'amour de Dieu et de son prochain exige un rythme au juste milieu...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Maria Borges



Messages : 248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Ven 23 Déc 2005, 22:44

Ah! bon, bon, bon bounce bounce bounce

Je savais bien que notre modérateur viendrait au secours de la pauvre 'flemme' pour la transformer en 'juste milieu'. Quel travail! Vraiment grand... Ouff! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Ven 23 Déc 2005, 23:32

Very Happy

Il a vraiment réponse à tout ce Saint Thomas d'Aquin !

Et là, au moins, "le juste milieu", c'est compréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Ven 23 Déc 2005, 23:35

Mon bureau est mon lit, portable sur les genoux. Mais je n'ai pas osé le déduire des impôts. J'ai donc déduit une chaise et un bureau...

Et pourtant, travail, travail !

:DD

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Sam 24 Déc 2005, 13:15

Je crois qu'Arnaud est le paresseux le plus actif que je connaisse !
Moi, ma spiritualité, jusqu'ici, c'était le "moindre effort". Alors maintenant je vais l'appeler "le juste milieu". Je préfère continuer le juste milieu dans la gourmandise, la paresse, etc. que d'être sainte dix jours et ensuite devenir la pire des pécheresse par réaction à un excès d'ascèse ! La meilleure ascèse : "De la mesure avant toute chose". Comme c'est ce que je sais le moins bien faire, je suppose que c'est là dessus que je dois travailler ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Sam 24 Déc 2005, 13:26

Les fainéants sont des personnes plus intelligentes que la moyenne. Après une analyse comportementales auprès de quelques spécimens, neuf qualités principales ont été mises en évidence. Voici la première:

1) La compétence : en général d'un caractère assez calme, le fainéant est réfléchi. Il sait très facilement s'entourer de personnes réputées compétentes. Ainsi, le fainéant, toujours très perspicace, arrive à comprendre les raisons de l'efficacité de ces personnes. Il est ensuite, à son tour, reconnu comme compétent.

(je vous donnerais les autres après Noël Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Sam 24 Déc 2005, 13:33

Louis a écrit:

en général d'un caractère assez calme, le fainéant est réfléchi.
cheers Je ne suis pas fainéante, alors !

En revanche, tu vous viens de dresser un portrait de Maître Dumouch !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Sam 24 Déc 2005, 15:07

Citation :
La compétence : en général d'un caractère assez calme, le fainéant est réfléchi. Il sait très facilement s'entourer de personnes réputées compétentes. Ainsi, le fainéant, toujours très perspicace, arrive à comprendre les raisons de l'efficacité de ces personnes. Il est ensuite, à son tour, reconnu comme compétent.

Laughing

Par contre, c'est tout à fait moi. Cher Louis, demandez à Krysyna cpmment je lui ai délégué la refonte totale de ce site:

http://visitationpourlavie.free.fr

Et ce n'est qu'un début !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Sam 24 Déc 2005, 15:31

Krystyna a écrit:
Je crois qu'Arnaud est le paresseux le plus actif que je connaisse !
Moi, ma spiritualité, jusqu'ici, c'était le "moindre effort". Alors maintenant je vais l'appeler "le juste milieu". Je préfère continuer le juste milieu dans la gourmandise, la paresse, etc. que d'être sainte dix jours et ensuite devenir la pire des pécheresse par réaction à un excès d'ascèse ! La meilleure ascèse : "De la mesure avant toute chose". Comme c'est ce que je sais le moins bien faire, je suppose que c'est là dessus que je dois travailler ! Very Happy

Chère Krystyna, C'est exactement ma spiritualité. C'est la spiritualité du bon larron.

Et j'ai profonement choqué mon beau frère, je crois. Il est très croyant et d'une honnêteté scrupuleuse. Je lui ai dit qu'il fallait juste un tout petit peu être souple en matière de fiscalité...

Pourtant, je ne crois pas du tout que c'est la spiritualité de la tiédeur. En un sens, c'est celle que pratiquait Jésus puisqu'il faisait livré ses impôts par les poissons ! :DD

Prenons maintenant la chastété. Doit-elle être pratiquée à un juste milieu? Laughing

Bien sûr non. Et pourtant.

attention, je ne suis pas en train de dire qu'il faut tromper son mari. Non, là, à 100%, il faut être fidèle. Je parle de ces regards et pensées impures qui sont le lot de beaucoup et dont Jésus disait:

Citation :
Matthieu 5, 28 Eh bien! moi je vous dis: Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son coeur, l'adultère avec elle.
(Donc Krystyna, vous avez bien compris. Je ne parle pas ici du regard esthétique sur la beauté de l'homme et de la femme mais du regard pig ) !

Eh bien voilà comment, selon moi, Luther aurait du prendre ces pensées au lieu de quitter l'Eglise: Comme un juste milieu:
1° Au plan de l'amour fidèle comme de vilains péchés dont il faut bien vite demander pardon à Jésus, d'un aire penaud ...
2° Au plan de l'humilité comme des occasions d'arrêter de se prendre pour le pharisien du coin.
3° Et amour et humilité s'unissant pour transformer notre vie dans la joie de sauvés...


clown

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Lun 26 Déc 2005, 11:49

Arnaud Dumouch a écrit:


attention, je ne suis pas en train de dire qu'il faut tromper son mari.

Pourquoi tu me le mets en rouge ? :DD
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Lun 26 Déc 2005, 12:04

Damien ? Tu lis?

Mr. Green

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Lun 26 Déc 2005, 12:10

Les fainéants sont des personnes plus intelligentes que la moyenne. Suite

2) Le sens de l'observation : C'est surtout grace à cette qualité que l'on reconnaît les gens intelligents. Par exemple, le flemmard sait très souvent, du premier coup d'oeil, repérer le travail qu'il y a à faire. Il sait aussi calculer, très vite, le temps pour le réaliser, sachant qu'il prendra en moyenne quatre fois moins de temps que tout autre travailleur de base.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Lun 26 Déc 2005, 12:17

Cher Louis,

Arf !

Vous êtes en train de ruiner par votre analyse précise toute la bonne opinion que j'avais de moi. Very Happy

Je m'aperçois que, dans l'odre des péchés capitaux chez moi, l'explication était simple: La paresse venait avant l'envie (trop fatiguant), la luxure (source d'ennuis), la goumandise (faut cuisiner). Par contre, l'avarice était importante: (celui qui reste dans son lit ne dépense pas) ...

Mais quelle lucidité vous m'apportez. :DD

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Lun 26 Déc 2005, 12:48

Very Happy

Suppôt de Satan !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Lun 26 Déc 2005, 14:50

8)

Code:
attention, je ne suis pas en train de dire qu'il faut tromper son mari.

Code:
Pourquoi tu me le mets en rouge ?

Parce qu'il a peur que ça lui arrive.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Lun 26 Déc 2005, 15:05

Les fainéants... Suite

3) L'organisation : le fainéant est une personne exceptionnellement bien organisée. Elle sait, par exemple, parfaitement ventiler les tâches. Elle les répartit tellement bien qu'après, elle n'a plus rien à faire...

4) La séduction : un "ramier" sait se faire apprécier des autres. Cette qualité lui est indispensable, surtout s'il demande des services à d'autres personnes, et il en a l'habitude.

5) La concentration : il sait à tout moment, et dans n'importe quel lieu, se concentrer de manière intense, sans que ça se remarque. Cette qualité lui permet de comprendre, et donc de fuir, certaines situations dangereuses pour lui. Un fainéant n'est jamais dans les mauvais coups!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Lun 26 Déc 2005, 15:08

Génial. Comment savez vous tout cela, Louis...

What the fuck ?!?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Lun 26 Déc 2005, 18:12

Louis a écrit:
Un fainéant n'est jamais dans les mauvais coups!
Alors, là, ce n'est plus Youssouff !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Lun 26 Déc 2005, 18:25

Krystyna a écrit:
Louis a écrit:
Un fainéant n'est jamais dans les mauvais coups!
Alors, là, ce n'est plus Youssouff !

Si si. Tout de même. Récupérer dans les conteneurs n'est pas dangereux... :DD

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Lun 26 Déc 2005, 21:42

Au fait, d'après Louis, il semble que Dieu soit le plus grand des fainéants.

Il délègue systématiquement aux causes secondes (anges, homme) ce qu'elle peuvent faire elles-mêmes...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Mar 27 Déc 2005, 11:06

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Mar 27 Déc 2005, 11:16

Les fainéants... Suite

6) La capacité de résistance : travaillant nettement moins que les autres, le fainéant résiste très facilement aux aléas de la vie. Plus reposé et beaucoup moins stressé que les travailleurs, il sait encaissé les chocs psychologiques et autres coups durs que réserve parfois l'existense. D'ailleurs, le fainéant vit beaucoup plus longtemps que les autres.

7) La diplomatie : à cause de tous les services qu'il demande aux autres, le fainéant a une très grande connaissance d'autrui. Cela lui permet également d'avoir un très bon carnet d'adresse. Par ailleurs, il est doué dans les négociations, car il sait tout de suite détendre une atmosphère lourde.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Mar 27 Déc 2005, 11:40

Ce fil là, il va falloir le garder en archives spéciales !

Merci Louis.

Est-ce aussi votre expérience ? Basketball

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Mar 27 Déc 2005, 12:14

Arnaud Dumouch a écrit:
Est-ce aussi votre expérience ? Basketball
Je crois oui. :oops:
Ce texte date de 1994. Nous l'avions fait paraitre dans la lettre mensuelle d'une association que nous avions créée avec une amie : "Le Club des Fainéants Actifs". Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Maria Borges



Messages : 248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Mar 27 Déc 2005, 12:32

Louis a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Est-ce aussi votre expérience ? Basketball
Je crois oui. :oops:
Ce texte date de 1994. Nous l'avions fait paraitre dans la lettre mensuelle d'une association que nous avions créée avec une amie : "Le Club des Fainéants Actifs". Very Happy

En face des immenses richesses de tout ce fil, des aveux inattendus d'Arnaud qui veut se constituer des archives, de Louis qui nous raconte sa belle tradition du Club des Fainéants Actifs, je propose à Krystyna d'inviter cette personne anonyme et timide Rolling Eyes que lui a envoyé le texte du début du fil, de venir sur le forum regarder le travail immense déclenché autour du thème 'Talent de Rien Faire'! bom
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Mar 27 Déc 2005, 12:39

Citation :
Au fait, d'après Louis, il semble que Dieu soit le plus grand des fainéants.

Où est-ce, pour se convertir ???
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Mar 27 Déc 2005, 14:04

Maria Borges a écrit:

je propose à Krystyna d'inviter cette personne anonyme et timide Rolling Eyes que lui a envoyé le texte du début du fil, de venir sur le forum regarder le travail immense déclenché autour du thème 'Talent de Rien Faire'! bom
Carmo s'est démasquée ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Maria Borges



Messages : 248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Mar 27 Déc 2005, 15:46

:oops: pale :oops:

Moooiii, Krystyna?
Non, je ne fais que travailler.... toujours! I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La paresse : vice ou vertu ?   Mer 28 Déc 2005, 09:45

Les fainéants... Suite et fin

8 ) La gestion des budgets : dans les grandes entreprises, il n'est pas rare qu'on choisisse un fainéant pour s'occuper de la comptabilité ou des finances. Ces personnes, très organisées, ont tout le temps qu'il leur faut pour compter et recompter!

9) La débrouillardise : si vous avez un problème quelconque, demandez à un fainéant de votre entourage de vous aider. Il trouvera tout de suite la solution à vos problèmes et saura en plus vous réconforter!

N'oubliez pas, n'est pas fainéant qui veut! A vous de faire des efforts... :|
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
 
La paresse : vice ou vertu ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La paresse : vice ou vertu ?
» L'ACÉDIE : une notion chrétienne??
» DUPERRE Victor-Guy,Vice Amiral et ministre de la marine
» LA TOUCHE TREVILLE (de)Louis René.Vice-Amiral
» Chemin de la Liberté: La vertu!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: