DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Jeu 12 Fév 2009, 23:02

Citation :
18 Le lendemain matin, en revenant vers la ville, il eut faim. 19 Voyant un figuier au bord de la route, il s'en approcha, mais il n'y trouva rien d'autre que des feuilles, et il lui dit : « Plus jamais aucun fruit ne viendra de toi. » Et à l'instant même, le figuier se dessécha. 20 En voyant cela, les disciples s'étonnèrent et dirent : « Comment se fait-il que le figuier s'est desséché à l'instant même ? » 21 Alors Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : si vous avez la foi et si vous ne doutez pas, vous ne ferez pas seulement ce que j'ai fait au figuier ; vous pourrez même dire à cette montagne : 'Enlève-toi de là, et va te jeter dans la mer', et cela se produira.

J'avoue, étant ado, j'ai essayé. La montagne a pas bougé. Pourtant ce passage a l'air d"avoir un sens très littéral. Ai-je seulement manqué de conviction en le disant, comme Jean-Pierre Marielle réclamant son pot d'eau chaude dans "Les Acteurs" ?

Quid ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Jeu 12 Fév 2009, 23:23

C'est du littéral ! Marc (je pense...), dit à propos de ce figuier, que ce n'était pas la saison ! Il y a donc cohérence ! D'après le texte que tu cites, c'est à l'arbre que Jésus parle : 'il lui dit : 'Plus jamais aucun fruit ne viendra de toi' ! Pareil pour la montagne, à qui Jésus parle :
  • 'Enlève toi de là, et va te jeter dans la mer'


Pour la foi, c'est pareil : il suffit d'un bon discours pour déplacer par exemple, des préjugés, pour les expédier
  • dans la mer
! Autrement dit libérer l'esprit de ces
  • montagnes
de préjugés !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Ven 13 Fév 2009, 08:39

Philippe Fabry a écrit:
18 Le lendemain matin, en revenant vers la ville, il eut faim. 19 Voyant un figuier au bord de la
route, il s'en approcha, mais il n'y trouva rien d'autre que des
feuilles, et il lui dit : « Plus jamais aucun fruit ne viendra de
toi. » Et à l'instant même, le figuier se dessécha. 20 En voyant cela, les disciples s'étonnèrent et dirent : « Comment se fait-il que le figuier s'est desséché à l'instant même ? » 21 Alors
Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : si vous avez la foi et si vous
ne doutez pas, vous ne ferez pas seulement ce que j'ai fait au
figuier ; vous pourrez même dire à cette montagne : 'Enlève-toi de là, et va te jeter dans la mer', et cela se produira.

J'avoue, étant ado, j'ai essayé. La montagne a pas bougé. Pourtant ce passage a l'air d"avoir un sens très littéral. Ai-je seulement manqué de conviction en le disant, comme Jean-Pierre Marielle réclamant son pot d'eau chaude dans "Les Acteurs" ?

Quid ?

Cher Philippe, ce texte a effectivement un sens littéral (un saint a même déplacé une fois une montagne en Egypte musulmane). Mais ce sens littéral est loin d'être le plus profond. Il existe des montagnes bien plus grosses : notre orgueil.

Et je pense que c'est le vrai travail de Dieu. Il passe sont en cette terre et dans les purgatoires de l'autre monde, à détruire la montagne de notre orgueil, de notre certitude d'être des gens biens. C'est extrêmement dur car cette montagne repousse. Nous finissons par progresser en amour et en humilité et, tout d'un coup, nous nous regardons et nous disons : "Je suis vraiment quelqu'un de bien !" Laughing

Voici aussi pourquoi parfois Dieu ne nous exauce pas.

Exemple : nous prions tous pour que l'Esprit Saint revienne souffler sur l'Europe et le monde. Et il ne vient pas (du moins en masse). C'est que dieu nous exauce VRAIMENT. Par son silence, il livre l'Europe à ses travers, et aux conséquences qui en découlent (absence de sens à une vie matériellement comblée, ==> angoisses, divorces, suicides, avortements). Eh bien cela fonctionne ! La montagne de l'orgueiol des européens ne cesse, sous les coup de ces souffrance, de se déplacer et de se dissoudre dans la mer. De l'autre côté de cette vie, nous verrons comment le coeur de beaucoup, abreuvé de ce désert, se tournera vers le Messie apparaissant dans sa gloire et l'aimera.

Citation :
18 Le lendemain matin, en revenant vers la ville, il eut faim. 19 Voyant un figuier au bord de la route, il s'en approcha, mais il n'y trouva rien d'autre que des feuilles, et il lui dit : « Plus jamais aucun fruit ne viendra de toi.
» Et à l'instant même, le figuier se dessécha. 20 En voyant cela, les
disciples s'étonnèrent

Quant à ce texte curieux, son sens spirituel ultime est sans doute celui-ci :

APRES LA MORT (donc après la Venue du Christ), tout âme qui ne se sera pas converti à son amour ne portera plus jamais de fruit. L'enfer est éternel. (Dogme, Benoît XII).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Ven 13 Fév 2009, 10:32

Arnaud a écrit:
Cher Philippe, ce texte a effectivement un sens littéral (un saint a même déplacé une fois une montagne en Egypte musulmane).
Effectivement, je crois me souvenir d'avoir lu (ou vu un reportage) qu'un Abba copte, considéré comme un saint, avait déplacé une montagne pour pouvoir bâtir un monastère et son village autour, donnant protection ainsi aux habitants.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand



Masculin Messages : 701
Inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Ven 13 Fév 2009, 13:55

le figuier asséché et la montagne déplacée;; Jésus a montré que l'homme aurait le pouvoir par la foie de rendre stérile les arbres de mauvaises disposition et qu'il aura aussi le pouvoir de déplacer les montagnes ; =faire des choses qu'il croyait impossible..
Revenir en haut Aller en bas
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Sam 14 Fév 2009, 00:16

Bonsoir,

Le terme de figuier est très présent dans les écritures.
Il est en général attaché à la vigne.
Le figuier représente la perception des choses selon l'esprit, la connaissance, la foi; la charité du coeur étant symbolisée par la vigne. (Osée 9,10) (1 Roi, 4,25).
Elle est attachée à la connaissance des anciens et des maîtres (Pro 27,18).

Pour vivre d'amour, un homme ne doit pas seulement avoir un coeur mais aussi la connaissance qui lui permet de comprendre et qui accompagne l'amour afin de le rendre exploitable(Lc 13,6-9). N'oublions pas que le ministère de Jésus dura 3 ans 1/2 (Lc 13, 6-9) (Ap 6,13).

La symbolique du figuier sec (Mt 21, 18-22) est là pour nous montrer que lorsque la connaissance est complète (ou plutôt suffisante), elle n'apporte plus ("jamais plus tu ne porteras de fruits").
Et Jésus explique aussi aux disciples que s'ils avaient eux aussi une connaissance et une foi accomplit, ("non seulement vous ferez ce que je viens de faire au figuier") ils pourront bien entendu accomplir des miracles sans limites mais aussi comme le dit Arnaud, ils seront transformés et transformeront (la notion de montagne: Carmel pour Elie, Sinaï pour Moïse, Thabor pour la transfiguration; déplacer des montagnes signifie donc rendre effective la transfiguration).

La connaissance et la foi sûr ne trompent pas, elle mène à tout les coups au resultat et l'annoncent même, si elles sont bien là! (Lc, 21,29-31).

Nathanael (Cana), en homme de connaissance en fait l'expérience (Philippe symbolise la vision ou le visible) (Jean 1,45-51), mais Jésus lui dit bien qu'il verra bien plus (pauvres protestants).

Historiquement, avant la venue du Messie il y a 2000 ans, la notion de figuier à été réalisée par le Bouddha (connaissance seule).

A noter que depuis 2005 un jeune homme sous un figuier à dit qu'il lui faudrait 6 ans avant de devenir un Bouddha; bon signe non!
Un site qui lui ai dédié pour ceux que cela interresse : paldendorje.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Sam 14 Fév 2009, 00:24

Oui ! d'autant que cet épisode précède quasiment la Passion !
Revenir en haut Aller en bas
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Sam 14 Fév 2009, 00:38

Bonsoir Doris,

Après relecture, pour mieux expliquer (mea culpa), la nouvelle Alliance vient accomplir l'ancienne alliance; le mont Carmel (Elie) et Sinaï (Moïse) viennent donc s'accomplir sur le mont Thabor (Transfiguration de Jésus), d'où le déplacement de montagne qui signifie: être transfiguré, être changé.
Bonne nuit
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Sam 14 Fév 2009, 13:05

mat 24:31 Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre.
32 Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l’été est proche.
33 De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte.
34 Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n’arrive.


Luc 13:7 Alors il dit au vigneron: Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n’en trouve point. Coupe-le: pourquoi occupe-t-il la terre inutilement?
8 Le vigneron lui répondit: Seigneur, laisse-le encore cette année; je creuserai tout autour, et j’y mettrai du fumier.
9 Peut-être à l’avenir donnera-t-il du fruit; sinon, tu le couperas.

Luc 21:29 Et il leur dit une comparaison: Voyez le figuier, et tous les arbres.
30 Dès qu’ils ont poussé, vous connaissez de vous-mêmes, en regardant, que déjà l’été est proche.
31 De même, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche.


Marc 13:28 Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l’été est proche.
29 De même, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte.
30 Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n’arrive.

Alors voila ,(la figue vient en début d' été et en fin pour certains arbres et en fin d'été pour d'autre),et si le symbole concerne la fin des temps,le figuier qui n'a pas de fruit c'est la personne,le groupe,quoi encore ? je ne sais,qui n'a pas annoncé l' été,la moisson.Bien sûr l'arbre peut etre fatigué ou avoir besoin d'avoir sa terre amendée....mais trois ans sans fruits (luc) j'ai jamais entendu ça!!!!

On est donc devant un symbole ,dans le cas extrème,de quelqu'un,ou d'un groupe,qui quoique ayant été nourri de la parole,entretenu du Seigneur,cultivé dans la voie,au temps où tout est essentiel,crucial,malgré tout demeure inerte et n'en voit pas les exigences.Comment cet arbre ne serait-il pas arraché!!! Il est déjà mort!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Sam 14 Fév 2009, 13:30

cruchoix a écrit:
Bonsoir Doris,

Après relecture, pour mieux expliquer (mea culpa), la nouvelle Alliance vient accomplir l'ancienne alliance; le mont Carmel (Elie) et Sinaï (Moïse) viennent donc s'accomplir sur le mont Thabor (Transfiguration de Jésus), d'où le déplacement de montagne qui signifie: être transfiguré, être changé.
Bonne nuit

Bonjour cruchoix ! bien belle démonstration que tu fais là !
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand



Masculin Messages : 701
Inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Sam 14 Fév 2009, 14:25

l'arbre est donc tenu de produire des fruits si non; il est sans valeur.. ainsi celui qui entend la parole et que cette eau de vie ne produit rien sur cette arbre;; il sera coupé..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Sam 14 Fév 2009, 14:28

Bertrand a écrit:
l'arbre est donc tenu de produire des fruits si non; il est sans valeur.. ainsi celui qui entend la parole et que cette eau de vie ne produit rien sur cette arbre;; il sera coupé..

Cela peut se voir ainsi ! Mais il y a un autre arbre dans l'évangile !
Il ne donne pas de fruit, il est prêt à mourir ! Cependant, il est arrosé chaque jour avec patience et amour !
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand



Masculin Messages : 701
Inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Sam 14 Fév 2009, 14:51

Dieu semble faire entendre la vérité a la fin ce qui lui permet de voir ceux qui ont l'amour de la vérité !!!*** Rbi8 2 Thessaloniciens 2:9-12 ***

9 Mais la présence du sans-loi est selon l’opération de Satan avec toutes les œuvres de puissance et des signes et présages mensongers, 10 ainsi qu’avec toutes les tromperies de l’injustice pour ceux qui périssent, en rétribution, parce qu’ils n’ont pas accepté l’amour de la vérité pour être sauvés. 11 De sorte que Dieu laisse aller vers eux une opération d’égarement, pour qu’ils se mettent à croire au mensonge, 12 afin qu’ils soient tous jugés parce qu’ils n’ont pas cru à la vérité, mais ont pris plaisir à l’injustice

remarquez ; quand arrive ce sans loi ;la vérité est entendu;; l'humanité a donc un choix a faire,,je crois que ce sera le parclet ce sans loi ;; Jésus fut compté parmi les sans loi;; donc ce sans loi pourrait être un fidèle intendantll il est écrit qu'il connait la volonté du Père,,*** Rbi8 Luc 12:47 ***

47 Alors cet esclave qui a compris la volonté de son maître, mais qui ne s’est pas préparé ou n’a pas agi selon sa volonté, sera battu de nombreux coups..
il est donc tenu de porter du fruit....
le cosollateur; le paraclet;; attendu par les Musulmans...*** Rbi8 Jean 16:12-15 ***

12 “ J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter à présent. 13 Cependant, quand celui-là arrivera, l’esprit de la vérité, il vous guidera dans toute la vérité, car il ne parlera pas de son propre mouvement, mais tout ce qu’il entend, il le dira, et il vous annoncera les choses qui viennent. 14 Celui-là me glorifiera, parce qu’il recevra de ce qui est à moi et vous l’annoncera. 15 Toutes les choses que le Père a, sont à moi. Voilà pourquoi j’ai dit qu’il reçoit de ce qui est à moi et vous [l’]annonce

les musulmans le disent présent a notre époque ???apparament des médiums leurs auraient confirmé ca ????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Sam 14 Fév 2009, 14:56

Bertrand a écrit:
Dieu semble faire entendre la vérité a la fin ce qui lui permet de voir ceux qui ont l'amour de la vérité !!!*** Rbi8 2 Thessaloniciens 2:9-12 ***



Dieu ne semble jamais ceci ou cela ! Dieu est la vérité !
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand



Masculin Messages : 701
Inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Sam 14 Fév 2009, 14:59

L'Écriture affirme que la vérité deviendra abondante selon son plan;;;*** Proverbes 4:18 ***

18 Mais le sentier des justes est comme la lumière brillante dont l’éclat augmente jusqu’à ce que le jour soit solidement établi
Revenir en haut Aller en bas
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Sam 14 Fév 2009, 15:04

Bonjour, merci Doris.

Pour Enlui, très juste.
Avant leur conversion, les saints arrive à "sentir" que le moment est proche, car des signes probants se portent à eux.
Ce qui est capital, c'est de posséder cette capacité d'analyse pour discerner le moment venu, sans quoi on est tout juste bon à être brûler.
D'une certaine manière les élus ont cette capacité "innée", c'est à dire que le fait de sentir Dieu venir et le vent tourné est tout à fait naturel chez eux; ils sont choisit, le savent intuitivement d'abord, puis cette intuition se transforme en réalité concrète.

Même s'ils ne peuvent connaître le jour ni l'heure de celui qui vient "comme un voleur", ils savent qu'ils sont dans le temps; c'est cette capacité à savoir qu'on est dans le temps que le figuier symbolise.

On peut développer davantage encore.

Pendant 3 ans un homme vient chercher des fruits à son figuier sans jamais en trouver: La foi éveillée fait savoir que les jours sont proches, pourtant cette foi seule s'use et finit par disparaitre ("coupe le"). Mais dans le secret du coeur (le vigneron) un espoir demeure, celui de continuer à travailler dans le but de voir la grande opération du Christ ressuscité: le fruit.
Matthieu fait le lien quand à lui avec le livre de l'apocalypse bien sûr.

Comme je disais plus haut, historiquement, le Bouddha Gautama (symbolique du figuier) qui est venu il y a 2600 ans était déjà une annonce de l'arrivée du Messie.
Ce même Bouddha annonça qu'un autre Bouddha viendrait après lui: le Maitreya; les bouddhistes attendent sa venue depuis si longtemps.

On peut donc se poser la question; le petit Ram Bahadur Bomjon (18 ans) qui se manifeste depuis 2005 est il ce Bouddha Maitreya?
Ma conviction est que oui, c'est bien lui pour plusieurs raisons:

Tout d'abord, comme je l'ai expliqué longuement dans le fil "le retour de Pierre", je considère qu'un nouvel espace c'est ouvert dans le ciel depuis le 19 avril 2005 (jour de l'election de Sa Sainteté Benoit XVI).
Le jeune Ram, qui est resté 8 ans dans un monastère tibetain est revenu dans sa famille courant avril 2005 et à fait ses premiers "essais" de méditations fin avril 2005 puis debut mai avant de se fixer le 18 mai 2005.
Etrangement, sans le savoir peut être, il est donc en phase avec le processus.
Ensuite, le jeune homme qui est aujourd'hui caché dans une "cave" est apparut pour bénir et parler un peu pendant une semaine courant novembre 2008.
Il a en outre parlé du processus de destruction dans laquelle l'humanité est engagée à cause du manque de religiosité.
Il à indiqué clairement dans son langage où il en était de sa méditation; demandé qu'on le laisse finir tranquillement et annoncé qu'il "ferait".
En outre, il a beaucoup parlé de Maitreya; soit de lui à la troisième personne selon moi.
Enfin, des spécialistes comme Matthieu Ricard avouent qu'ils n'ont jamais vu ce que fait le jeune homme, ce n'est pas un rigolo.

Ainsi donc, si le figuier a maintenant des feuilles qui poussent, le Fils de l'homme est proche.
Voyons, il a dit 6 ans, cela nous fait 2011, pas mal, en tout cas conforme à mes calculs; cela veut dire que les 3 ans à venir, ça va pas être du gateau!
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand



Masculin Messages : 701
Inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Sam 14 Fév 2009, 15:58

selon rév 12;; les derniers 31/2 ans devrait être difficile ???
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Sam 14 Fév 2009, 16:51

pour Cruchoix: http://bretzell.free.fr/blog/index.php?2007/05/12/66-nouvelles-de-ram-bahadur-bomjon
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand



Masculin Messages : 701
Inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Sam 14 Fév 2009, 20:13

le ptit boudha;; ce n'est pas ce que Jésus a annoncé.. le pataclet;..*** Rbi8 Jean 16:12-15 ***

12 “ J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter à présent. 13 Cependant, quand celui-là arrivera, l’esprit de la vérité, il vous guidera dans toute la vérité, car il ne parlera pas de son propre mouvement, mais tout ce qu’il entend, il le dira, et il vous annoncera les choses qui viennent. 14 Celui-là me glorifiera, parce qu’il recevra de ce qui est à moi et vous l’annoncera. 15 Toutes les choses que le Père a, sont à moi. Voilà pourquoi j’ai dit qu’il reçoit de ce qui est à moi et vous [l’]annonce.

pas demistère là dedans..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Sam 14 Fév 2009, 20:55

Non pas de mystère ! Toujours saint Jean
Revenir en haut Aller en bas
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Dim 15 Fév 2009, 17:14

Bonjour,

Oui merci Enlui, j'ai déjà vu cette vidéo et beaucoups d'autres, comme je l'ai dit plus haut, un site lui est dédié: palden dorje .com

Mais il y a surtout un autre point qui me semble interessant et hautement prophétique: le "project Maitreya" ou projet Maitreya.

Cette organisation mondiale à été fondée vers le milieu des années 70 par deux lamas tibétains: lama thoubten yéshé et lama Thubten Zopa Rinpoché.
Cette organisation à pour but de promouvoir le Maitreya (amour bienveillant) en faisant construire une immense statue de Bouddha Maitreya de 152 mètres de haut dans le nord de l'Inde.
Cette statue qui renfermerait la totalité des reliques du Bouddha Gautama et des maîtres bouddhistes rayonnerait ainsi sur le monde entier un "amour dans le coeur de chaque homme".
Ce projet à été lancé en quelque sorte pour "devancer" l'arrivée du Bouddha Maitreya, sachant que les prophéties annonçait que celui ci ne viendrait que lorsque l'apostasie serait installée.
Il parait fort probable que l'invasion du Tibet par la Chine dans les années 50 ai été un facteur déterminant et un signe que les temps étaient proches.
Ce projet prend aujourd'hui un essor considérable surtout depuis quelques années.
Depuis 2005 en effet, pour financer le projet de construction de la gigantesque statue et tout les attenants (hopital international, écoles...) les reliques bouddhiques suivent un parcours international de pays en pays dans le but de promouvoir et recueillir des fonds.
Que se passera t'il par la suite, nous le verrons bien.
Personnellement je pense que si la situation économique et surtout pacifique du monde actuel venait à se dégrader fortement, un tel mouvement pourrait prendre une dimension bien plus importante.
De nombreuses questions peuvent découler d'un tel phénomène.
Attendu que la seule réelle paix est de connaitre Christ en substance, une paix apportée par une telle organisation ne sera t'elle pas trompeuse et vouée à la destruction?
Une telle paix s'oppose t'elle à la révélation messianique?
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand



Masculin Messages : 701
Inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Dim 15 Fév 2009, 18:04

Enlui; ce n'est pas la première fois que les Indoux montent une histoire de petit Boudha,,une telle histoire fut tres rentable au 18 ièm ciècle env,,,bon pour l'écomie
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Dim 15 Fév 2009, 20:40

Cruchoix, j'ai cherché cette vidéo et c'est après que je me suis dit que tu devais déjà l'avoir vue.Personnellement je n'adhère à rien de l'histoire,je ne me demande même pas si il y a un trucage,comment cela serait-il fait,parce que il y a quelque chose de vide dans l'histoire,et qu'en plus ce n'est pas ce qui est étonnant qui doit attirer notre adhesion

Bertrand,tu comprends donc que je ne m'y interresse pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Dim 15 Fév 2009, 21:01

Bertrand a écrit:
le figuier asséché et la montagne déplacée;; Jésus a montré que l'homme aurait le pouvoir par la foie de rendre stérile les arbres de mauvaises disposition et qu'il aura aussi le pouvoir de déplacer les montagnes ; =faire des choses qu'il croyait impossible..

C'est vrai qu'un temps la foi est, disons, inactive ! Il n'y a pas de stérilité, mais plutôt gestation en soi, de la foi ! Arrivée à terme, elle naît !

Par contre toutes nos actions sont vouées à la stérilité, tant que nous ne les mêlons pas à notre foi propre !

Ainsi, j'aurais beau parler toutes les langues, si je n'ai pas la foi, je ne suis rien !
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Dim 15 Fév 2009, 21:12

Le figuier ? Il faut chercher plus en profondeur... Le littéral mène à la barbarie.
Revenir en haut Aller en bas
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Lun 16 Fév 2009, 20:55

Bonjour Enlui,

Je comprend ta position.

En vérité, je regarde les choses peut être un peu différement. Les chrétiens qui suivent le seul, le vrai et l'unique Messie, Christ Jésus, ont souvent ce reflexe de considérer que puisque le christianisme est véridique, tout le reste est faux ou incomplet ou suspect . Souvent, c'est sous la forme d'une crainte; par peur de tomber dans l'erreur, l'hérésie; plus encore d'être dominé, emporté et sectarisé contre son grès comme des aveugles.
Vous commencez à me connaître, en gros barbare sans état d'âme que je suis je n'hésite pas à mettre les pieds dans tout les plats, je ne crains plus Dieu depuis un moment; certe je suis conscient que je peux souffrir et recevoir son bras sur le coin du nez a n'importe quel instant, je fais avec c'est tout, la peur n'évite pas le danger. Non pas pourtant que je veuille tomber dans un système de religion universel stérile ou tout se mélange qui viendrait à faire confondre le Saint Sacrement avec une statue de Bouddha; mais pour essayer de comprendre tout simplement.
Le bouddhisme n'est pas une religion, mais plutôt une philosophie; les bouddhistes ne "croient" pas en Dieu. Leur conception des choses va en vérité plus loin, formellement ce n'est pas qu'ils ne croient pas en Dieu, mais leur approche des choses s'opère selon le principe qu'il faut passer au delà du concept de Dieu. Pour eux, croire en Dieu n'est pas une libération, la seule véritable voie est d'être débarrassé de toute interaction négative et donc de tout concept. Si donc on considère Dieu, on tombe systématiquement dans un engrenage d'interactions et de positionnements de soi par rapport à Dieu car nous sommes partie prenante de la réalité du monde.
Quelque par, l'homme possède de par sa propre existence cette aptitude et se besoin de chercher la paix.
Les judéo chrétiens et les musulmans ont personnifiés Dieu, allant donc jusqu'a mettre des mots sur leur relation avec lui, amour ou soumission.
Les bouddhistes partent d'un principe différent, sachant que ces relations mêmes sont sujettent à la souffrance, ils cherchent une autre voie qui consiste non pas à fuir la souffrance cependant mais a y trouver un remède qui leur est propre.
Le Bouddha Gautama est donc partit du principe que puisque la souffrance existe, l'homme possède naturellement en lui les capacités necessaires pour se libérer de ses interactions et atteindre la libération, l'éveil. Le Bouddha disait lui même que ce qu'il faisait n'avait rien d'exceptionnel, que tout le monde pouvait le faire et que ce n'était juste qu' une histoire de réflexion, d'observation de concentration sur soi même et le monde.
Or quand on observe ce jeune qui actuellement médite au Népal, on se rend compte d'une véritable similitude avec le Bouddha fondateur:

Tout d'abord le lieu, une forêt au nord du Népal; puis le prénom de la mère.
Ensuite la façon de commencer, d'attaquer la méditation: Bouddha Gautama commença par une méditation ascétique extrême: sous un figuier et jeun. Par la suite il se rendit compte que la sévérité de l'ascèse créée un obstacle: celui de considérer l'ascèse ; dés lors il saisit qu'il fallait prendre une voie moyenne. Or Ram à suivit exactement ce même schéma qui est de toute façon plus ou moins instinctif: tout d'abord une "méditation sévère" (comme il l'a admit au mois de novembre) et maintenant plus de souplesse, il mange de temps en temps et commence à parler et s'ouvrir.
Cela à faire dire à une bonne tranche de journalistes et d'observateurs incultent "ça y est, il mange, c'est un escroc!"

A noter que cet arc réflexe de violence et d'excés vis à vis de soi même existe naturellement aussi pour un chrétien qui se préfigure déjà le Christ (Mt 11,12) ; mal contrôlé et vous finissez comme un parfait cathare, un ivrogne ou un tueur!

Mais a mon avis ce jeune homme est bien loin de toutes ces spéculations sur sa personne.
Quelqu'un lui demandait il y a deux ans "des gens croient que vous êtes un faussaire, que devons nous faire, vous protéger?"
Ce à quoi il répondit en gros que seul Dieu possédait la vérité, que ces gens découvrirons la vérité un jour et pour ce qui est de sa protection il dit "faites ce que vous voulez, je ne sais pas!" Et tout cela à un âge ou la seule préocupation des adolescents occidentaux est de savoir comment brancher la wii sur la télé, comment bien choisir ses fringues dans un magasin, comment piquer la copine du voisin. Vraiment deux poids deux mesures!

Mais bon, ma conviction concernant ce jeune homme n'engage que moi.

Ce qui est en revanche interessant, c'est de se poser la question de la véracité de l'expérience des bouddhistes; le nirvana est il de Dieu ou non? Est ce un paradis intermediaire artificiel, une illusion d'éveil qui est voué à la destruction lorsque le Messie se révelera à eux; est ce le paradis même des chretiens, est ce un paradis asymptotique séparé de la réalité messianique par un brin de cheveu?

Tant que nous sommes ici sur terre, l'expérience de Dieu pour un homme ressemble plus à un champ de bataille qu'a autre chose (hormis pour ceux qui croient au père noël). Ce champ de bataille trouve pourtant une fin dans le ciel. Si on considère un homme en paradis, la réalité est que son expérience de Dieu est totalement binaire, elle pourrait s'imager par un simple échange d'énergie entre deux pôles.
Du reste, Dieu est infini et pour tout homme exaucé, être en paradis signifie être effectivement face à face avec Dieu. Cette réalité perceptible de Dieu fait que l'homme assimile son expérience à Dieu car elle comble son désir de Dieu et exprime sa conception même de Dieu, pourtant elle ne sera toujours objectivement qu'une infinie petite "partie" de Dieu, même si a ce moment là il ne peut plus le voir.
Donc le fond, cette relation sera prodigieuse et totalement riche, mais dans la forme, elle sera totalement basique.
L'amour, la charité, constitue la richesse, mais dans le fond toute opération de l'esprit se résume à une simple information perçu.
Dans le fond, il est facile pour Dieu de nous donner l'infini, l'eternel délice, il lui suffit de combler à mesure chaque epsilon nouveau demandant.
Donc si tout est de l'ordre de l'esprit, n'est il pas possible par exercice de l'esprit de parvenir; même si l'opération semble prodigieusement difficile, au paradis.
Le but de l'opération n'est pas à proprement parler de créer Dieu, ce qui est bien entendu impossible, mais de faire abstraction de tout ce qui nous sépare de Dieu. Les chrétiens ont souvent tendance à se positionner en fataliste attentiste "attendre la fin du monde que le Messie revienne". En réalité, les écritures nous enseigne tout autre chose, le paradis est bien ici sur terre, dans le ciel cependant.
Je vais me permettre de vous raconter une petite expérience personnelle.
C'était il y a une quinzaine d'année, j'étais à la fac à l'époque, je croyais encore un peu au père noël et j'avais décidé de dormir une nuit dans une chapelle.
Au milieu de la nuit, je me suis réveillé, levé, puis recouché avec une sensation étrange.
Soudain, une image (comprenez une perception) c'est présentée à moi, celle de la mort. J'avais l'impression réelle que je pouvais d'un simple acquiescement mourir, que la mort était là à portée de ma main et que par ma simple volonté je pouvais partir. Mais cette image de la mort était si abjecte, monstrueuse que j'en fut terrifié; qui pourrait dire oui à pareil chose?
Cette expérience que je vécu deux fois dans ma vie m'a fait comprendre une chose: que la mort est une simple opération de l'esprit. Elle m'a fait comprendre que la mort physique n'est pas une vrai mort pour celui qui n'est pas mort par l'esprit de son vivant. Elle m'a fait comprendre que celui qui est mort par l'esprit de son vivant ne peux plus mourir.
J'ai compris également que des saints en sont arrivés à force de purges à accepter cette mort lucidement de leur vivant, a franchir cette barrière immonde et à être en paradis de leur vivant tel saint Paul. Elle m'a fait comprendre un peu également, bien peu cependant ce que fut la Croix de notre Seigneur.
Mais d'autres questions surgissent dés lors. Bien sûr, en tant que créateur toute la part revient à Dieu, mais Jésus disait lui même que ce qu'il faisait, tous pouvaient le faire.
Quelle est donc la part de la volonté et du travail de l'homme et la part de Dieu? Ne dit on pas aides toi et le ciel t'aidera.
L'homme est je pense bien trop attentiste, occupé et peu conscient de ses capacités réelles.
Les bouddhistes prennent le problème différement, ils considèrent que tout est accessible à l'esprit mais que pour ce faire, celui doit être dans une attitude de "non vouloir", d'abstraction; le résultat est il le même? Je n'ai pas de réponse bien entendu, je ne juge pas les religions, le ciel est si grand.
Bien sûr, la retenue et la stoïcité dans la méditation de ce jeune Ram est bien loin de rappeler les effusions d'amour d'un saint François et on serait tenter d'y voir un manque de charité. Mais si les extases amoureuses de la grande Thérèse étaient visibles parce qu'elle s'exprimait aussi par le corps, peut on juger pour autant de l'intensité de l'expérience de ce garçon, est il seulement encore dans son corps, ou son corps est il seulement encore connecté à son esprit.
Et puis Dieu ne pourrait il permettre de laisser aux bouddhistes de parvenir par leurs propres moyens, car en vérité à proprement parler ils travaillent sur une négation d'eux même, pourrait'il s'enorgueillir ainsi?

Reste cette phrase de Jésus à Nathanael :"tu verras mieux".

Bien des questions sans réponses, mais un peu de réflexions tout de même, un peu long, c'est vrai!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Lun 16 Fév 2009, 21:15

Le travail de la foi (la conversion) est essentiellement sur soi !
A partir de là, on se rend compte, qu'on ne travaille pas tout seul !
Qu'on ne travaille pas en extérieur ! Bien que ce travail commence par là ! Mais il y a ce miracle du Mystère de Dieu, qu'il amène petit à petit à revenir à l'intérieur de soi !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Lun 16 Fév 2009, 23:22

cruchoix a écrit:

Quelqu'un lui demandait il y a deux ans "des gens croient que vous êtes un faussaire, que devons nous faire, vous protéger?"
Ce à quoi il répondit en gros que seul Dieu possédait la vérité, que ces gens découvrirons la vérité un jour et pour ce qui est de sa protection il dit "faites ce que vous voulez, je ne sais pas!" Et tout cela à un âge ou la seule préocupation des adolescents occidentaux est de savoir comment brancher la wii sur la télé, comment bien choisir ses fringues dans un magasin, comment piquer la copine du voisin. Vraiment deux poids deux mesures!

Je vais peut-être avoir l'air un peu fruste, mais je ne saisis pas l'intérêt que peut présenter un mec assis dans la forêt qui dit qu'il ne sait pas quand on lui pose une question.
Moi ça me fait plutôt penser à la Vie de Brian.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
frederic



Masculin Messages : 282
Inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21   Mar 17 Fév 2009, 23:33

Cruchoix.
Très vite...

j'étais justement autrefois dans le chemin et l'esprit et l'expérience de voies bouddhiste...

Alors ,moi,j'ai fait après un chemin inverse en allant vers Jésus,

comprenant justement qu'il ne faut pas, à quiconque,connaitre tous les enseignements et être capable de tous les dépassements physiques des voies indhouistes ou bouddhistes,pour avoir les portes du ciel ouvertes.

Jesus appelle l'assentiment du coeur et cela m'a suffit.Il a fait tout le reste : "tout est accompli"
Revenir en haut Aller en bas
 
Le coup du figuier, Matthieu 21, 18-21
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evénement: Le Rotary reçoit à Lille le bouddhiste Matthieu Ricard
» Les chemins spirituels petite anthologie des plus beaux textes tibétains - Matthieu Ricard
» Déprime, coup de blues
» Remède contre le petit coup de blues....
» Moïse a traversé la mer avec un coup de main de la nature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: