DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le prix d'une heure de travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alabab



Masculin Messages : 182
Inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Mer 28 Jan 2009 - 9:36

Théodéric a écrit:
Déjà on sent l'élan mondiale :ping: de vrais artistes ! :artiste:

J'ai déjà pensé que l'unité monétaire à l'échelle planétaire devrait être l'heure de travail, tout simplement.

Ainsi se rétablirait un équilibre entre le Nord et le Sud de la Planète.

Serait riche celui qui travaille beaucoup, et non celui qui fait travailler les autres.

Et à quoi bon accumuler des richesses, puisque vers le Seigneur est notre retour ???

Accumuler un capital de confiance des autres est aussi une grande richesse, mais dans une tombe, ce n'est plus fort utile non plus.

Merci de visiter le nom de domaine que je viens de racheter:

http://www.leludedieu.ch

Je suis tombé sur une parodie d'une communication de Ben Laden: Elle est vraiment poilante ! king
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/bk379122/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Mer 28 Jan 2009 - 11:41

Cher Alabab, Votre idée est impossible.

En effet, il est évident que l'heure de travail d'un balayeur vaut moins que celle d'un ingénieur. Il faut donc modérer votre idée à la mesure de la valeur ajoutée.

Vous ne pourrez jamais supprimer ce fait de bon sens de la terre. Les communistes ont essayé et ont découragé le travail de leurs élites.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Jeu 29 Jan 2009 - 23:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alabab, Votre idée est impossible.

En effet, il est évident que l'heure de travail d'un balayeur vaut moins que celle d'un ingénieur. Il faut donc modérer votre idée à la mesure de la valeur ajoutée.

Vous avez tort lisez les ouvrages de Fourastier! De plus c'est un des paramètres de la mesure du pouvoir d'achat par catégories sociales.

Pour ramener le prix de l'heure ingénieur à celle de l'heure balayeur il faut tenir compte du coût de formation et de travail de l'un et l'autre (Rappel : Vous (et moi) avez financé avec vos impôts la formation de l'ingénieur et vous payez encore une partie des investissements nécessaires à sa production. A ma connaissance ces deux coûts sont quasiment nuls pour le balayeur). Question à 100 balles combien d'emplois de balayeurs la formation d'un ingénieur a-t-elle détruite?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Ven 30 Jan 2009 - 6:54

Citation :
[quote="adamev"]

Vous avez tort lisez les ouvrages de Fourastier! De plus c'est un des paramètres de la mesure du pouvoir d'achat par catégories sociales.

Fourastier a beau être une autorité pour vous, il y a 100 millions de morts du communisme égalitaire qui sont pour moi une plus grande autorité que lui. Je n'ai pas besoin qu'on recommence l'expérience pour vérifier si c'est réaliste ou nom.


Citation :

Pour ramener le prix de l'heure ingénieur à celle de l'heure balayeur il faut tenir compte du coût de formation et de travail de l'un et l'autre

Le pauvre balayeur ne pourra jamais, en balayant toute sa vie, équivaloir ce que rapporte l'ingénieur grâce à ses 4 années de formation.
Citation :

Question à 100 balles combien d'emplois de balayeurs la formation d'un ingénieur a-t-elle détruite?

Question aussi idiote et irréaliste que si, voulant redonner de l'emploi aux anciens tisserands de Lyon, vous détruisiez tous les métiers à tisser ! Laughing

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Ven 30 Jan 2009 - 9:23

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
adamev a écrit:


Vous avez tort lisez les ouvrages de Fourastier! De plus c'est un des paramètres de la mesure du pouvoir d'achat par catégories sociales.

Fourastier a beau être une autorité pour vous, il y a 100 millions de morts du communisme égalitaire qui sont pour moi une plus grande autorité que lui. Je n'ai pas besoin qu'on recommence l'expérience pour vérifier si c'est réaliste ou nom.


Citation :

Pour ramener le prix de l'heure ingénieur à celle de l'heure balayeur il faut tenir compte du coût de formation et de travail de l'un et l'autre

Le pauvre balayeur ne pourra jamais, en balayant toute sa vie, équivaloir ce que rapporte l'ingénieur grâce à ses 4 années de formation.
Citation :

Question à 100 balles combien d'emplois de balayeurs la formation d'un ingénieur a-t-elle détruite?

Question aussi idiote et irréaliste que si, voulant redonner de l'emploi aux anciens tisserands de Lyon, vous détruisiez tous les métiers à tisser ! Laughing

Que je sache Fourastier n'a jamais été communiste... où est le rapport?
Dans le raisonnement il faut ajouter au plus petit et enlever au plus grand pour connaître la valeur réelle (résiduelle) de l'un et de l'autre. C'est cette valeur résiduelle qui permet de calculer le prix de l'heure... et de voir que souvent elle n'est pas si différente que ça de l'un à l'autre.
Vous déplacez la question mais vous n'y répondez pas.
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Ven 30 Jan 2009 - 11:11

Citation :
Le pauvre balayeur ne pourra jamais, en balayant
toute sa vie, équivaloir ce que rapporte l'ingénieur grâce à ses 4
années de formation.

Enlève le travail d'un seul balayeur dans mon village et tous les ingénieurs du coin ne pourront plus sortir pour montrer leur génie.
Un seul ingénieur peut compliquer la vie de tous les balayeurs de la ville d'à côté ... Surtout l'ingénieur qui a inventé les contenants utilisés par les Mc D...bip ...

Je trouve oiseux de faire cette comparaison entre ce qui n'est pas moralement comparable! ... à savoir les coûts/heures de travail VS la formation ...
... Et je ne suis pas socialiste!

Mon jeune voisin peinera peut-être encore quelques années (redoublements) pour obtenir son diplôme d'électricien .... au total il fera sûrement autant d'années d'études que son grand frère pour devenir notaire.

Si la formation du notaire/médecin/ingénieur a coûté plus cher à
la société, donc à moi, ce n'est que lui qui profitera d'un mirobolant
salaire ...

La crise financière actuelle permettra peut-être d'appliquer des règles moins mathématiques dans les échanges ....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Ven 30 Jan 2009 - 14:16

Citation :
[quote="cébé"]

Enlève le travail d'un seul balayeur dans mon village et tous les ingénieurs du coin ne pourront plus sortir pour montrer leur génie.

Ce n'est pas vrai. Les ingénieurs remplacent de plus en plus les balayeurs par des conducteurs d'engins spécialisés qui balayent les rues. Mr.Red
Citation :

Que je sache Fourastier n'a jamais été communiste... où est le rapport?

Les Communistes Soviétiques n'ont jamais supprimé la monnaie. Mais ils instituèrent le salaire égalitaire, de l'ouvrier à l'ingénieur. Ils y ruinèrent leur pays.

En effet, à quoi bon se fatiguer à devenir ingénieur si c'est pour gagner le même salaire que le balayeur ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Ven 30 Jan 2009 - 14:57

Vous êtes hors sujet = 0

Relisez mon premier message vous répondant dans lequel j'ai cité Fourastié. A aucun moment je n'ai évoqué ce que vous écrivez. Et Fourastié non plus d'ailleurs.


Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alabab, Votre idée est impossible.

En effet, il est évident que l'heure de travail d'un balayeur vaut moins que celle d'un ingénieur. Il faut donc modérer votre idée à la mesure de la valeur ajoutée.

J'ai répondu :
Vous avez tort lisez les ouvrages de Fourastier! De plus c'est un des paramètres de la mesure du pouvoir d'achat par catégories sociales.

Pour ramener le prix de l'heure ingénieur à celle de l'heure balayeur il faut tenir compte du coût de formation et de travail de l'un et l'autre (Rappel : Vous (et moi) avez financé avec vos impôts la formation de l'ingénieur et vous payez encore une partie des investissements nécessaires à sa production. A ma connaissance ces deux coûts sont quasiment nuls pour le balayeur). Question à 100 balles combien d'emplois de balayeurs la formation d'un ingénieur a-t-elle détruite?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Dim 1 Fév 2009 - 11:15

Théodéric :

Mesurer une valeur (comme le prix de l'heure de deux individus différents) ce n'est pas porter un jugement sur le thermomètre (éventuellement sur sa fiabilité) ni sur les personnes.

C'est seulement constater (dans le cas présent) que tous paramètres de coûts pris en compte il n'y a pas forcément grande différence entre les deux d'un strict point de vue économique.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Dim 1 Fév 2009 - 11:40

adamev a écrit:
Théodéric :

Mesurer une valeur (comme le prix de l'heure de deux individus différents) ce n'est pas porter un jugement sur le thermomètre (éventuellement sur sa fiabilité) ni sur les personnes.

C'est seulement constater (dans le cas présent) que tous paramètres de coûts pris en compte il n'y a pas forcément grande différence entre les deux d'un strict point de vue économique.

Cher Théoderic,

Il y a une énorme différence, du point de vue économique, entre un ingénieur électronique et un balayeur.

Au point de vue mystique, il vaut mieux être un balayeur sauvé, qu'un ingénieur damné.

Au plan économique
, il existe certains métiers que nul ne peut évaluer : Ex: le prêtre, le professeur d'instruction civique etc. Mais comme ils travaillent par vocation, il leur suffit d'un salaire modéré (pour vivre).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Dim 1 Fév 2009 - 14:49

Théodéric a écrit:
bonjour ,

il faudra penser a donner une prime aux super ingénieur économistes et autres de haut vole pour avoir planter la bécanne en grand ; ce que n'aurait pas su faire le balayeur ! Very Happy
et puis est ce qu'un balayeur ou un manoeuvre en maçonnerie est un sous homme qu'il ai a gagner par un travail sale et fatiguant usant 4 fois moins pour un travail destructeur de sa santé ? (je me souviens des gars de ma boite au marteau piqueur et chalumeau ou terrassement a la main par tout les temps ) ces gars qui arrivé la retraite sont condamnés, alors que le brave ingénieur aura encore de longues années sans tous les probléme sde santé et une retraite 3 fois supèrieures au manoeuvre qui aura fait le travail que l'ingénieur n'aurait jamais voulu faire et surtout jamais pu réaliser par lui^-même ! je me souviens des architecte qui se croyez Le Bon Dieu mais n'aurait pas été foutu de faire 1 M3 de béton a la main sans claquer sur le tas sable !

faire de tel différence de salaire sous prétexte que l'on a la tête et l'autre les bras c'est de l'esclavage et la même mentalité que celle des seigneurs et des cerf !

un ingénieur ne mange pas plus qu'un manoeuvre sa famille n'est pas plus digne que celle d'un autre homme et comme disait un vieux un jour a un gars qui se croyez admirable " ben dis tu dois avoir au moins 2 ou 3 trous du c,, pour en vouloir tant que cela ? !!!"
accepter des régles comme cela c'est mépriser l'autre sur une injustice , pourquoi un manoeuvre qui se paye tout le sale boulot que personne ne souhaite faire doit il être payé moins que les autres ? sinon parce que les plus habiles se servent de leurs intelligence pour se prétendre supérieur ?
on peut allez a La messe encore un moment avant de voir que Celui qui nous est supérieur Lui c'est fait serviteur a Ses frais et Sa perte !
l'ingénieur des Cieux c'Est trouvé Glorifier de se faire serviteur et manoeuvre de tous !!

Je suis d'accord avec ce que tu dis ici, étant donné que moi meme, parmi les différents boulots que je pratique, je suis par moments, aussi, balayeur.
Je suis beaucoup mieux payé pour mon emploi de prof de dessin que pour celui de balayeur... pourquoi ?
Je pense simplement que nos sociétés sont ainsi faites qu'elles ont toujours valorisé letravail intellectuel par rapport au travail manuel. Pourtant les deux sont utiles. Mais ainsi vont les choses.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Lun 2 Fév 2009 - 11:11

Il y a une raison simple à cela (pas la seule évidemment) : la rareté!

Il est plus facile de trouver (former) des balayeurs que des ingénieurs.
La question de savoir s'ils sont bons... relève d'une appréciation différente.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Lun 2 Fév 2009 - 13:12

adamev a écrit:
Il y a une raison simple à cela (pas la seule évidemment) : la rareté!

Il est plus facile de trouver (former) des balayeurs que des ingénieurs.
La question de savoir s'ils sont bons... relève d'une appréciation différente.

Il y a des critères comme
1° La complexité du travail
2° la productivité.
3° La rareté vient en dernier car, en France, les serveurs de café ont beau être rares, il ne seront pas vraiment plus payés (le travail ne demandant pas une compétence immense).

un conducteur de grue abat aujourd'hui le travail de 2000 coolies d'il y a 150 ans.

Que l'heure de travail soit soumise aux lois du marché est bon à condition que l'Etat, par ses lois, tempère ce que le marché produit d'excessif (L'Etat le fait par lois sociales, le code du travail etc.)

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Lun 2 Fév 2009 - 13:24

Les patrons du CAC 40 gagnent en moyenne 200 000 € / mois + les bonus (autour de 400 000€) et les stock-options.

Les patrons de banque et d'autres acteurs de la bourse sont dans ces tarifs là aussi.

Ca fait combien l'heure de travail là? affraid
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Lun 2 Fév 2009 - 13:38

Louis a écrit:
Les patrons du CAC 40 gagnent en moyenne 200 000 € / mois + les bonus (autour de 400 000€) et les stock-options.

Les patrons de banque et d'autres acteurs de la bourse sont dans ces tarifs là aussi.

Ca fait combien l'heure de travail là? affraid

Ces excès là doivent être corrigés. Il faut qu'Obama et Sarkozy moralise les bonus et les haut salaire de tel manière qu'il y ait obligation de résultat pour toucher des bonus.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Lun 2 Fév 2009 - 14:53

Arnaud Dumouch a écrit:
Que l'heure de travail soit soumise aux lois du marché est bon à condition que l'Etat, par ses lois, tempère ce que le marché produit d'excessif (L'Etat le fait par lois sociales, le code du travail etc.)

Lois sociales, Code du travail....

Que votre copain Sarko, le Medef... et autres détricotent allègrement sous prétexte de modernisation et de mondialisation.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Lun 2 Fév 2009 - 15:11

Il est évident que la protection de l'Etat ne peut non plus être trop forte. Si le code du Travail devient trop lourd et empêche le développement du travail, il faut l'alléger.

Tout est dans l'équilibre et la vertu est un juste milieu (Aristote).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Sam 7 Fév 2009 - 12:43

adamev a écrit:
Il y a une raison simple à cela (pas la seule évidemment) : la rareté!

Il est plus facile de trouver (former) des balayeurs que des ingénieurs.
La question de savoir s'ils sont bons... relève d'une appréciation différente.

Mais trouver de bons balayeurs, c'est assez rare. Et en trouver qui, meme en étant mal payé, font leur travail consciencieusement, c'est encore plus rare. Pourtant tous les balayeurs sont à peu près payés au meme tarif...
Et s'il n'y avait pas quelqu'un pour entretenir le bureau des ingénieurs, ils risqueraient d'etre assez vite débordés, et perdre de leur productivité...

En tout état de cause, j'ai le sentiment très net que les bas salaires sont TROP bas et les hauts salaires TROP hauts. Comment voulez vous qu'on s'entende si chacun n'y met pas du sien ? pukel study
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Sam 7 Fév 2009 - 12:45

Louis a écrit:
Les patrons du CAC 40 gagnent en moyenne 200 000 € / mois + les bonus (autour de 400 000€) et les stock-options.

Les patrons de banque et d'autres acteurs de la bourse sont dans ces tarifs là aussi.

Ca fait combien l'heure de travail là? affraid

Ca fait beaucoup study Et il y a pas mal de " gros malins " qui l'ont bien compris.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Sam 7 Fév 2009 - 13:28

Toniov a écrit:
adamev a écrit:
Il y a une raison simple à cela (pas la seule évidemment) : la rareté!

Il est plus facile de trouver (former) des balayeurs que des ingénieurs.
La question de savoir s'ils sont bons... relève d'une appréciation différente.

Mais trouver de bons balayeurs, c'est assez rare. Et en trouver qui, meme en étant mal payé, font leur travail consciencieusement, c'est encore plus rare. Pourtant tous les balayeurs sont à peu près payés au meme tarif...
Et s'il n'y avait pas quelqu'un pour entretenir le bureau des ingénieurs, ils risqueraient d'etre assez vite débordés, et perdre de leur productivité...

En tout état de cause, j'ai le sentiment très net que les bas salaires sont TROP bas et les hauts salaires TROP hauts. Comment voulez vous qu'on s'entende si chacun n'y met pas du sien ? pukel study

Cher Toniov, le problème est que tout le monde peut devenir balayeur. Par contre, tout le monde ne peut pas devenir ingénieur.

Vous ne pourrez pas changer cette réalité là.

Quant à l'excès d'écart des très grands salaires, vous avez raison. Par contre, ce n'est plus vrai en France pour les salaires des ingénieurs qui ne sont que de 5 à 7 fois celui d'un balayeur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Sam 7 Fév 2009 - 13:40

Arnaud Dumouch a écrit:
Toniov a écrit:
adamev a écrit:
Il y a une raison simple à cela (pas la seule évidemment) : la rareté!

Il est plus facile de trouver (former) des balayeurs que des ingénieurs.
La question de savoir s'ils sont bons... relève d'une appréciation différente.

Mais trouver de bons balayeurs, c'est assez rare. Et en trouver qui, meme en étant mal payé, font leur travail consciencieusement, c'est encore plus rare. Pourtant tous les balayeurs sont à peu près payés au meme tarif...
Et s'il n'y avait pas quelqu'un pour entretenir le bureau des ingénieurs, ils risqueraient d'etre assez vite débordés, et perdre de leur productivité...

En tout état de cause, j'ai le sentiment très net que les bas salaires sont TROP bas et les hauts salaires TROP hauts. Comment voulez vous qu'on s'entende si chacun n'y met pas du sien ? pukel study

Cher Toniov, le problème est que tout le monde peut devenir balayeur. Par contre, tout le monde ne peut pas devenir ingénieur.

Vous ne pourrez pas changer cette réalité là.

Quant à l'excès d'écart des très grands salaires, vous avez raison. Par contre, ce n'est plus vrai en France pour les salaires des ingénieurs qui ne sont que de 5 à 7 fois celui d'un balayeur.

5 à 7 fois, c'est déja beaucoup.
J'ai une amie qui est ingénieur ( son mari l'est également ).
c'est elle qui m'a trouvé, il y a quelques années, un bon " plan " pour donner des cours de dessin au CE de son entreprise.
J'ai discuté avec elle de mon salaire et de son salaire. Elle m'a représenté un peu, pour m'aider à obtenir un salaire " convenable ".
Parlant de son salaire, elle considère qu'il est beaucoup trop élevé pour ce qu'elle fait. Je reconnais qu'ils ne sont pas nombreux à défendre cette idée... king
Mais je crois qu'elle est tout simplement particulièrement lucide et honnète.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Sam 7 Fév 2009 - 13:43

Cher Toniov,

5 à 7 fois en moyenne est réaliste.

Car grâce aux ingénieurs/chercheurs, le progrès se fait et ce progrès profite à tous. Notre vie actuelle est bouleversée par toutes sortes de petits progrès qui facilitent tiout. Je pense à Internet, au téléphone portable, et bientôt aux voitures propres etc.

notre époque ne connaît plus de famine en Occident et nourrit 3 fois plus de monde qu'il y a 40 ans grâce aux ingénieurs agronomes. Et rien que pour cela, chapeau les gars !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Sam 7 Fév 2009 - 14:02

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Toniov,

5 à 7 fois en moyenne est réaliste.

Car grâce aux ingénieurs/chercheurs, le progrès se fait et ce progrès profite à tous. Notre vie actuelle est bouleversée par toutes sortes de petits progrès qui facilitent tiout. Je pense à Internet, au téléphone portable, et bientôt aux voitures propres etc.

notre époque ne connaît plus de famine en Occident et nourrit 3 fois plus de monde qu'il y a 40 ans grâce aux ingénieurs agronomes. Et rien que pour cela, chapeau les gars !

D'une façon générale c'est vrai.
Mais tous les ingénieurs n'ont pas en tete le progrès de l'humanité.

Si on applique le meme raisonnement aux balayeurs, on arrive alors aux notions de propreté et d'hygiène, et c'est aussi essentiel à la vie et necessaire pour le progrès.

D'autre part, on peut se poser la question de la rémunération d'une autre façon: de combien d'argent a besoin un individu pour vivre ? Pour vivre à peu près ? Pour bien vivre ? Pour vivre comme un pacha ? ...On peut aussi discuter de la rémunération de chacun sur ces bases la.

Je reconnais que la notion " d'utilité " ou de " service rendu à la nation " importe aussi. Mais pourquoi serait ce le seul critère ?

Les balayeurs prennent aussi 2 repas par jour ( ou 3 ); ils ont donc lmes memes besoins. Ils veulent aussi pouvoir profiter un peu de ce qu'ils ont gagné, de temps en temps...cinéma, sorties...etc...

En fait la notion de :
Il est juste de rémunérer de 5 à 7 fois plus l'ingénieur que le balayeur me semble arbitraire. Et en effet elle n'est QUANTIFIABLE que de façon ARBITRAIRE. On pourrait tout aussi bien dire: 2 à 3 fois plus, 4 à 5 fois plus. Et pour les grands patrons, on ne se gène plus: 200 fois plus.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Sam 7 Fév 2009 - 14:48

Citation :
[quote="Toniov"]

D'autre part, on peut se poser la question de la rémunération d'une autre façon: de combien d'argent a besoin un individu pour vivre ? Pour vivre à peu près ? Pour bien vivre ? Pour vivre comme un pacha ? ...On peut aussi discuter de la rémunération de chacun sur ces bases la.

Ce critère est inutilisable. En effet, la terre est largement assez grande pour contenir nos besoins, mais pas pour contenir nos envies. Au grand scandale d'Atomic, j'ai expliqué que j'arrive à survivre largement avec ma faille alors que, en soi, selon les critères actuiels, nous sommes largement en dessous des critères de pauvreté.

J'ai par contre rencontré un jour une femme en instance de divorce. Elle pleurait car elle venait d'apprendre qu'elle devrait vivre avec uniquement 5 000 Euros de pension chaque mois.



Citation :
En fait la notion de :
Il est juste de rémunérer de 5 à 7 fois plus l'ingénieur que le balayeur me semble arbitraire. Et en effet elle n'est QUANTIFIABLE que de façon ARBITRAIRE.

On doit se moquer de ce caractère ARBITRAIRE tant que c'est raisonnable. Le vrai scandale, c'est l'extrême misère (dormir dans la rue sans l'avoir choisi) en confrontation avec l'extrême richesse (ne plus savoir que faire de l'intérêt de son argent). Comme toujours en ces domaines, la vérité est dans un juste milieu et actuellement, en Europe (sauf quelques exceptions), l'Etat et sa redistribution créé une immense classe moyenne. En France, le social est parfois excessif : ex: si je gagne moins en travaillant qu'en étant au RMI.

D'où l'idée du RSA.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Sam 7 Fév 2009 - 15:03

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
Toniov a écrit:


D'autre part, on peut se poser la question de la rémunération d'une autre façon: de combien d'argent a besoin un individu pour vivre ? Pour vivre à peu près ? Pour bien vivre ? Pour vivre comme un pacha ? ...On peut aussi discuter de la rémunération de chacun sur ces bases la.

Ce critère est inutilisable. En effet, la terre est largement assez grande pour contenir nos besoins, mais pas pour contenir nos envies. Au grand scandale d'Atomic, j'ai expliqué que j'arrive à survivre largement avec ma faille alors que, en soi, selon les critères actuiels, nous sommes largement en dessous des critères de pauvreté.




.

C'est un autre problème.
Mais je suis tout à fait d'accord la dessus.
Tout dépend du niveau auquel on met la barre...
Ensuite, on raisonne rarement dans l'absolu. mais plutot par rapport à soi meme, et comme le dit le dicton: " Chacun voit midi à sa porte ".
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Sam 7 Fév 2009 - 15:08

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
[quote="Toniov"]



Citation :
En fait la notion de :
Il est juste de rémunérer de 5 à 7 fois plus l'ingénieur que le balayeur me semble arbitraire. Et en effet elle n'est QUANTIFIABLE que de façon ARBITRAIRE.

On doit se moquer de ce caractère ARBITRAIRE tant que c'est raisonnable. Le vrai scandale, c'est l'extrême misère (dormir dans la rue sans l'avoir choisi) en confrontation avec l'extrême richesse (ne plus savoir que faire de l'intérêt de son argent). Comme toujours en ces domaines, la vérité est dans un juste milieu et actuellement, en Europe (sauf quelques exceptions), l'Etat et sa redistribution créé une immense classe moyenne. En France, le social est parfois excessif : ex: si je gagne moins en travaillant qu'en étant au RMI.

D'où l'idée du RSA.

Bien sur, je ne peux etre que d'accord la dessus: le vrai scandale, c'est l'extrème misère. Et l'extrème richesse.
C'est la notion de " juste milieu " qui est assez difficile à définir...

PS: Ma situation matérielle me convient aussi, dans ma vie ( ce qui ne signifie pas que si l'on me propose une augmentation, je vais la refuser pukel ).
Ma situation de balayeur-extraterrestre me convient, en somme alien
Je viens d'avoir simplement une bouffée de contestation révolutionnaire king geek


Dernière édition par Toniov le Sam 7 Fév 2009 - 15:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Sam 7 Fév 2009 - 15:18

Toniov a écrit:

Mais je suis tout à fait d'accord la dessus.
Tout dépend du niveau auquel on met la barre...
Ensuite, on raisonne rarement dans l'absolu. mais plutot par rapport à soi meme, et comme le dit le dicton: " Chacun voit midi à sa porte ".

Savez vous quie nos RMIstes actuels sont pluzs riche et confortables que les riches agriculteur de l'époque de Louis XIV ?

Ils disposent d'orchestres à la maison (chaînes stéréos). Et pourtant, par comparaison avec le niveau de vie actuel, certains sont rongés d'angoisse ou d'envie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Le prix d'une heure de travail   Sam 7 Fév 2009 - 15:20

Arnaud Dumouch a écrit:
Toniov a écrit:

Mais je suis tout à fait d'accord la dessus.
Tout dépend du niveau auquel on met la barre...
Ensuite, on raisonne rarement dans l'absolu. mais plutot par rapport à soi meme, et comme le dit le dicton: " Chacun voit midi à sa porte ".

Savez vous quie nos RMIstes actuels sont pluzs riche et confortables que les riches agriculteur de l'époque de Louis XIV ?

Ils disposent d'orchestres à la maison (chaînes stéréos). Et pourtant, par comparaison avec le niveau de vie actuel, certains sont rongés d'angoisse ou d'envie.

Bien sur.
Les profiteurs ne se trouvent pas d'un seul coté.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le prix d'une heure de travail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» prix d'une heure d'ensilage
» Heure de décharge pour une contractuelle sur deux établissements ?
» Productivité Européenne
» et dans les bureaux, combien d'heures?
» contractuelle adjointe administrative

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: