DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'après-Noël avec coeurtendre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'après-Noël avec coeurtendre...   Mer 28 Jan 2009, 05:12

Coeurtendre:Chers(ères) amis(es) internautes j'espère que votre coeur est dans la joie de l'après-Noël, qui pour moi a passé beaucoup trop vite. Si l’on s'arrêtait pour bien réfléchir en silence, on pourrait certainement mieux comprendre que ce n'est pas Noël qui passe trop vite, mais que c'est nous qui allons trop vite. En effet, c'est nous qui passons trop vite là ou nous devrions passer lentement et tout doucement, pour que le Noël présent nous prépare à l'Éternelle Présence de Dieu qui sera un Noël sans fin.

Parole de Dieu dit:« Alors je jouerai sans fin pour ton nom, accomplissant mes voeux jour après jour. » Ps 61, 9

Pour nous chrétiens(nes) catholiques, c'est Noël à tous les jours. ''N'est-ce pas, chers(ères) amis(es) internautes" ? Avant Noël c'est l'Avent, c'est Dieu qui s'en vient, c'est nous qui sommes dans l'attente de Dieu. Pendant Noël, c'est encore Dieu, mais qui est Là, et dans l'après-Noël, c'est toujours Dieu qui reste là Présent avec nous. C'est toujours Dieu qui reste Présent en nous pour devenir notre Ami fidèle, qui nous accompagnera sur la route de chacune de nos vies pour vivre de Lui en ce monde, pour bien nous préparer à vivre en Lui dans l'autre Monde. Quand nous disons que Noël passe trop vite d'un Noël à l'autre ou d'une année à l'autre, nous oublions trop facilement que nous aussi nous passons avec chaque Noël et chaque année qui passe.

Parole de Dieu dit: « Oui, grâce et bonheur me pressent tous les jours de ma vie ; ma demeure est la maison de Yahvé en la longueur des jours. » Ps 23, 6

Les jours qui viennent de passer, nous avons fêté Noël avec notre expérience acquise de la Présence de Dieu à partir de notre quotidien que constituent tous les jours passés avec Lui de par les années passées. Mais, je pourrais écrire aussi que nous avons fêté la Venue de Dieu parmi les hommes avec notre manque d'expérience en vivant dans l'absence de Dieu dans nos vies, où très souvent Dieu a été le dernier servi. Ex: La joie de la fête de Noël 2010 qui s'en vient, nous la fêterons aussi, tout dépendant de la joie que nous aurons vécue en Présence de Dieu durant l'Année 2009.

Parole de Dieu dit: « Comme languit une biche après les eaux vives, ainsi languit mon âme vers toi, mon Dieu. Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant ; quand irai-je et verrai-je la face de Dieu? » Ps 42, 2-3

La vraie joie et la grandeur d'un vrai catholique disciple de Jésus c'est de voir la Présence de Dieu, là où d'autres catholiques de nom seulement, n'arrivent pas à La voir. Pour voir Dieu là où d'autres ne Le voient pas, il y a une expérience à vivre proche de Jésus. Cette expérience qu'il nous faudra vivre aura comme point de départ la crèche de l'Enfant-Dieu qui nous permettra comme les Bergers, de partir annoncer la Bonne Nouvelle le coeur en joie, rayonnant d'une Lumière particulière, celle des envoyés de Dieu.

Parole de Dieu dit: "Déjà il approchait de la descente du mont des Oliviers quand, dans sa joie, toute la multitude des disciples se mit à louer Dieu d'une voix forte pour tous les miracles qu'ils avaient vus.

Ils disaient : "Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur! Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux!" Lc 19, 37-38


Le petit Jésus qui dort dans Sa crèche, c'est bien reposant tout cela, mais quand Il se réveille et qu'Il décide de prendre le chemin qui nous conduira jusqu'à la Croix, là est la grande différence pour nous qui voulons Le suivre jusqu'au bout du chemin. Si je voulais être plus précis, je pourrais écrire qu’entre regarder Jésus qui sourit ou qui sommeille dans la crèche, ou regarder Jésus qui souffre sur la Croix, je pense que beaucoup préféreraient faire marche arrière pour retourner vers la crèche, pour éviter la Croix du Christ qui un jour ou l'autre doit devenir notre croix à chacun de nous.


Parole de Dieu dit: « Quiconque ne porte pas sa croix et ne vient pas derrière moi ne peut être mon disciple. » Lc 14, 27

Si nous regardons de plus près dans notre propre quotidien, dans notre famille de sang, quand on fête soit papa ou maman, pour plusieurs l'approche de leur fête ressemble beaucoup à celle où nous fêtons le Noël de l'Enfant-Dieu. Une petite visite et youp pi ya, youp pi yé, bye bye papa et maman, on va se revoir l'année prochaine ! L'Enfant-Dieu de la crèche nous rappelle que Dieu est venu, mais nos parents sont des crèches vivantes qui devraient nous rappeler que Dieu Est vivant dans le moment présent, celui où nous sommes avec eux.

Parole de Dieu dit: « Honore ton père et ta mère, afin que se prolongent tes jours sur la terre que te donne Yahvé ton Dieu. » Ex 20, 12

Très souvent quand vient la fête de l'un de nos parents, nous arrivons le plus tard possible dans la fête, sans oublier que certains arrivent le lendemain ou plusieurs jours plus tard avec des excuses de retard bien expliquées, etc. ''Malgré tout, nous sommes capables de dire que nous les aimons quand même nos parents. Mais à chaque visite nous sommes pressés de repartir, avec mille et une raisons qui ne sont pas toujours de vraies raisons raisonnables''. Le jour de leur fête ces parents ont l'impression que leurs enfants les aime plus que tous les autres jours de l'année, malgré la froideur qui existe durant ces longues absences sans nouvelles.


En dépit de toute la bonne volonté de ces enfants, on peut penser que leurs parents qui ont à vivre une telle expérience, affichent la plupart du temps une tristesse très profonde dans leur regard qui en dit long. Certains enfants aveuglés par le matérialisme vont jusqu'à penser naïvement que cette tristesse provient d'une maladie ou de la vieillesse de leurs parents. Mais tel n'est pas le cas. D'autres se demandent pourquoi tant de tristesse chez leurs parents qui sont comblés de richesses?

Très simple comme réponse : elle nous renvoie à une autre question, à laquelle certains pourraient avoir un malaise de répondre trop vite. Qui d'entre nous aimerait être aimé quelques heures dans une journée et ensuite bye bye pour le reste de l'année? Pour plusieurs parents qui vivent cette expérience, il y a de quoi sombrer dans la tristesse qui se fait proche du désespoir. Il y a comme il y aura toujours des exceptions de parents qui ont vécu cette même expérience, mais la seule différence est qu'ils ont eu le privilège d'avoir une grande foi en remettant toute leur vie ainsi que la vie de leurs enfants entre les mains de Dieu.


Parole de Dieu dit: « Tel un berger il fait paître son troupeau, de son bras il rassemble les agneaux, il les porte sur son sein, il conduit doucement les brebis mères. » Is 40, 11

Bonheur ou malheur, richesse ou pauvreté, santé ou maladie, ces parents qui sont de grands privilégiés de Dieu s'en remettent toujours à Sa Sainte Volonté. Ces parents que j'ai eu la joie de rencontrer, sans qu'ils le sachent ont eu une grande influence sur mon cheminement spirituel. En général ces parents avaient une vie de prière régulière et, de plus, ils étaient de grands amoureux du silence en présence de Dieu.



Parole de Dieu dit: « Il ramena la bourrasque au silence et les flots se turent. Ils se réjouirent de les voir s'apaiser, il les mena jusqu'au port de leur désir. » Ps 107, 29-30

Coeurtendre explique : Le coeur humain c'est comme le corps humain, il a besoin d'être nourri d'Amour un peu chaque jour pour conserver son sain équilibre. J'ai connu et je connais encore des personnes qui ont tout ce qu'il leur faut pour bien vivre matériellement, excepté qu'il leur manque une présence humaine. Elles ont tout excepté un ami qui écoute, un ami qui viendra leur faire une petite visite d'amitié qui se renouvellera d'une journée à l'autre.


Parole de Dieu dit: « …
j'étais un étranger et vous m'avez accueilli,nu et vous m'avez vêtu, malade et vous m'avez visité, prisonnier et vous êtes venus me voir. » Mt 25, 35-36

Quand on aime c'est Noël à tous les jours. Quand on aime avec notre coeur bien branché sur le Coeur du Christ, on invente des fêtes là où il n’y en a pas, car partout où l’on passe c'est la fête de l'Amour, pour la simple raison que nous sommes en amour avec l'Amour. Voilà, même si le Noël d'hier est passé c'est toujours Noël aujourd'hui, car Noël c'est la fête de l'Amour, le Noël de l'aujourd'hui nous prépare pour le Noël de demain.Mais à chaque année plusieurs se réveillent pour Fêter le Noël de l'Amour dans le coeur de l'Amour.


Parole de Dieu dit: « Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l'amour est de Dieu et que quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. » 1 Jn 4, 7
Revenir en haut Aller en bas
 
L'après-Noël avec coeurtendre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Vie après la Mort
» Perte de poids après un mois avec le sleeve ?
» besoin d'aide !! : gestion de classe / reconversion
» grosse angine
» Une petite réflexion de l'Avent avec coeurtendre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: