DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Algérie Française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Algérie Française   Mar 20 Jan 2009, 22:00

Fil dédié à...l'Algérie Française, comme son nom l'indique, créé en accord total avec Arnaud, donc, MERCI de ne pas nous incendier, ce n'est pas le sujet du fil Idea

Notre mémoire : l’assassinat du Lieutenant Roger Degueldre

Posté par Jacques

le 19 janvier 2009

« Le jour où les « fells » entreront à Alger, j’espère trouver trois compagnons pour garder les faces du Monument aux morts et tomber en tirant une dernière salve de PM » - R.D –

C’est quelques heures seulement après le génocide du 5 juillet 1962 qui, rappelons-le, fit plus de trois mille victimes parmi la population civile européenne, que de Gaulle prit sa décision de faire fusiller le lieutenant Roger DEGUELDRE qui, fidèle à son engagement « La mort plutôt que le déshonneur! », avait justifié son action dans l’OAS par ces mots : « Mon serment, je l’ai fait sur le cercueil du Colonel Jeanpierre. Plutôt mourir, Mon Colonel, que de laisser l’Algérie aux mains du FLN, je vous le jure ! »


Le lendemain, 6 juillet 1962, à l’aube, au fort d’Ivry, Degueldre se présenta devant le peloton d’exécution en tenue de parachutiste, le drapeau tricolore sur la poitrine, drapeau auquel il avait tout sacrifié et qu’il avait choisi comme linceul. Autour de son cou, il avait noué un foulard de la légion. Dans la poche intérieure de sa vareuse, il y avait la photo d’un bébé, son fils qu’il n’avait jamais vu. Il avait conçu cet enfant dans la clandestinité. Le bébé était venu au monde alors que le père se trouvait dans sa cellule de condamné à mort.

« Dites que je suis mort pour la France ! » s’écria-t-il à l’adresse de son défenseur. Puis il refusa qu’on lui bande les yeux et, au poteau cria : « Messieurs, Vive la France ! » avant d’entonner la Marseillaise. Les soldats qui devaient l’exécuter, émus par son courage, hésitèrent à tirer. La première salve le blessa seulement : Une seule balle l’atteignit sur les douze qui furent tirées : au ventre dirent certains… au bras affirmèrent d’autres. Quoiqu’il en soit, le fait certain c’est que Degueldre ne fut pas atteint de manière décisive.

L’adjudant chargé de donner le coup de grâce se précipita, l’arme à la main, pour accomplir sa sinistre besogne et se rendit compte que le condamné était toujours en vie. Sa tâche ne consistait désormais plus à achever un quasi-mort censé avoir reçu douze bouts de métal… mais bel et bien de tuer un vivant. Et ce sont là deux choses bien différentes… Il en eut si terriblement conscience, que sa main pourtant préparée à cette macabre mission trembla, et que le revolver se déchargea dans le vide.

Parmi l’assistance, c’était la stupéfaction. Cette situation eut pour effet d’agacer le procureur qui, réveillé un peu tard, n’avait pas eu le temps de prendre son petit déjeuner. Et son estomac gargouillait. Mécontent, il fit signe à l’adjudant de se dépêcher. Pensant ce temps, Degueldre, à demi recroquevillé souffrait. Les coups de feu résonnaient encore à ses oreilles et il se demandait quand son calvaire prendrait fin. L’adjudant, toujours tremblant, pointa une nouvelle fois son arme sur la tête de l’officier parachutiste, ferma les yeux et appuya sur la détente. Stupeur ! Rien ne se produisit. L’arme s’était enrayé. Une rumeur monta de l’assistance. Degueldre tourna la tête vers son exécuteur comme pour l’interroger. Aucune haine dans son regard… juste de l’incompréhension.

Exaspéré par cette situation – unique dans les annales de l’exécution - le procureur ordonna qu’une nouvelle arme soit amenée. Mais personne parmi les militaires présents n’en possédaient. Il fallait courir en chercher une… Et pendant ce temps, Degueldre était toujours vivant… et il souffrait.

A partir de ce moment là, tous les juristes s’accordent à dire que la sentence ayant été exécutée, puisque le condamné étant encore en vie, il fallait le détacher du poteau et lui donner les soins nécessaires. Autrement dit, on n’avait pas le droit d’achever le blessé. Mais les ordres étaient formels ; Il fallait que Degueldre soit tué ! Il incarnait à lui seul, l’OAS, cette puissance qui avait fait trembler les Etats Majors, le FLN et l’Elysée… Il fallait exorciser jusqu’à son souvenir.

Et pendant que l’on s’affairait à se procurer une arme, celui qui, à cet instant, aurait pu changer le cours des événements ne réagit point. Pétrifié par la scène, glacé d’effroi, le défenseur du condamné demeurait inerte. Pourtant, il lui appartenait de tenter quelque chose, de courir jusqu’au supplicié, de le prendre dans ses bras et de le couvrir de son corps en invoquant la justice, en appelant à l’amour, en exigeant au nom de toutes les traditions humaines et chrétiennes qu’on fît grâce qu condamné. Cela s’était déjà produit dans l’Histoire quand la corde du pendu avait cassé et que la grâce lui avait été accordée. Mais non, l’avocat demeurait prostré, sans voix, mort… alors que Degueldre, lui, était vivant et qu’il le regardait.

Enfin on remit un pistolet à l’adjudant qui, blanc comme un linge, écoeuré par cette boucherie… mais servile au commandement de tuer, devait en finir puisque tels étaient les ordres et que le défenseur du condamné qui, seul avait qualité pour tenter quelque chose, se taisait.

Un nouveau coup de feu claqua. Stupeur ! Celui-ci fut tiré, non pas au-dessus de l’oreille comme l’exige le règlement, mais dans l’omoplate… Une douleur atroce irradia le corps du supplicié. Il regarda vers le ciel et ouvrit grand ses yeux. Peut-être perçut-il à cet instant que son calvaire prenait fin. Il était tout illuminé des illusions radieuses de ceux qui vont mourir et il lui sembla entendre, là haut, les voix des martyrs du 5 juillet lui murmurer : « Roger… Roger… dès aujourd’hui tu seras avec nous dans le Paradis ».

Puis une nouvelle détonation retentit… et ce fut la fin.

C’est ainsi qu’après Claude PIEGTS et Albert DOVECAR, Sergent au 1er Régiment Etranger de Parachutistes, mourut, assassiné, le lieutenant Roger DEGUELDRE, également du 1er R.E.P, Chevalier de la Légion d’honneur… Et les salves du peloton couvrirent un instant les plaintes et les râles qui montaient d’Oran, tandis que la France, en vacances, n’entendit rien. Et nous nous devons de ne jamais oublier son ultime message adressé au petit peuple d’Algérie : « Si je ne suis pas de leur race, ni né sur leur sol, je les ai beaucoup aimés et je les aime toujours ! »

Huit mois plus tard, le 11 mars 1963, le Colonel Jean BASTIEN-THIRY, Polytechnicien, tombait à son tour à 35 ans, sous les salves du peloton. Décidément, le crime était profondément enraciné !…

José CASTANO
courriel : joseph.castano0508@orange.fr

Ce tragique épisode de la guerre d’Algérie est rapporté dans l’ouvrage, « VERITĖ » - « La tragédie de l’Algérie française » que l’on peut se procurer chez l’auteur : 13, avenue Saint Maurice – 34250 PALAVAS LES FLOTS – Prix : 15 euros, port inclus.

http://www.nationspresse.info/?p=25464#more-25464
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 09:42

L'OAS ou l'Algérie Française = une simple tentative d'instaurer l'ordre des généraux soit une dictature fasciste.

Des bidasses un peu gradés avec une cervelle guerre plus étendue que la taille de leur képi.
Un terrorisme guère plus reluisant que d'autres.
Des soldats dévoyés devenus instructeurs des pires régimes totalitaires.
.../...

Une insulte aux 30 000 jeunes - pour la plupart appelés du contingent - morts en Algérie, aux 100 000 militaires blessés dont beaucoup traumatisés à vie.

Moi c'est à eux que je pense.

Adamev
à 20 ans dans les Aurès.
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 09:55

Les cons y en avait, y en a toujours eu, y en aura toujours dans tous les camps.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 11:20

On parle très souvent de l'Algérie Française et de ses rapatriés, mais pourquoi donc JAMAIS JAMAIS des rapatriés du Maroc. Pourquoi ce "black-out" sur ces personnes. Question scratch

Ces derniers ont été obligés, à partir de l'hiver 1954, de partir en catastrophe menacés de mort pour la plupart, de nuit avec une seule valise par personne, laissant fermes, maisons, appartements, meubles, etc.

Combien de massacres, jamais comptabilisés ou occultés, de mères enceintes éventrées et leurs bébés cloués sur les portes, de pères et d'enfants égorgés ?
Interdiction nous était faite, enfants de sortir seuls de jour comme de nuit.

Ayant tout perdu, ils ont été "accueillis" par les français de métropole, leurs compatriotes, soit en les traitant de "sales arabes", soit de "sales colons", sans compter toutes les vexations, humiliations reçues, jusqu'à trouver le matin devant leur porte une planche cloutées pointes en l'air dépassant de 4 à 5 cm. Shocked

A tel point également qu'en école primaire et jusqu'en secondaire, la plupart des enfants de rapatriés du Maroc ne disaient plus où ils étaient nés. Confused

Puis est venue la guerre d'Algérie, scellant définitivement la chappe de plomb sur les "évènements" du Maroc...
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 13:46

Ce fil a été créé pour ca, Jeb : rappeler ces évènements ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 14:23

J'avais 3 ans en 1962, je suis sans parti pris; impossible de dire si l'on pouvait mieux faire que ce qui a été fait pour décoloniser l'Algérie; je crois seulement qu'il fallait décoloniser;
le témoignage sur l'éxécution du lieutenant Degueldre interpelle pourtant: c'est moche... Même pour un soldat traitre à son gouvernement; même pour un assassin avéré, on n'agit pas ainsi.

Je respecte infiniment ceux qui, comme Adamev, "avaient 20 ans ds les Aurès", mais je me pose la question de savoir si ceux qui se sont sentis trahis par la décision gouvernementale d'accorder l'indépendance à l'Algérie et de laisser les vaincus d'hier (dt on savait la barbarie) y prendre le pouvoir, ne pensaient pas pê aussi "aux 30 000 jeunes - pour la plupart appelés du contingent - morts en Algérie"?

En tout cas, l'Algérie=un beau gâchis!
l'égoisme républicain qui créait des citoyens de seconde zone ds leur propre pays;
l'égoisme des colons qui s'appropriaient les meilleures terres parait-il;
le fanatisme aveugle des "fells" envers les français et particulièrement tous ceux qui collaboraient avec eux;
le terrorisme de l'OAS, le putsch, les menaces sur la république;
les colons peu ou pas protégés (mais j'aimerais en savoir plus à ce sujet: si l'armée ne devait pas rester sur place un certain temps après l'indépendance pour les protéger et permettre l'application des accords d'Evian);
les harkis honteusement abandonnés par la France et massacrés par leurs coreligionnaires...

Le général souhaitait éviter que "Colombey les 2 églises ne devienne un jour "Colombey les 2 mosquées": nous sommes partis et pourtant c'est raté! sur tous les plans!
car, c'est évident, nous ne pouvions pas rester!
pourtant il se trouve des algériens (plus qu'on ne pense) pour reprocher aux français d'être partis!


je vais surveiller les réponses à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 14:39

http://www.algerie-francaise.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 14:47

En 54 j'entrais au collège technique pour y préparer en 3 ans un CAP d'ajusteur-outilleur construction de machines (devenu qq années plus tard un bac pro). J'avais des camarades issus du Maroc et de Tunisie. J'avais de plus pas loin de chez moi un important regroupement de familles marocaines et tunisiennes pour la plupart à peine moins bien logées que ma famille (c'était (déjà) la crise du logement et les cités d'urgence de l'abbé P fleurissaient partout en région parisienne).

Plus tard en 57-58 j'ai eu des amis originaires d'Algérie

Je n'ai jamais entendu dire qu'ils furent insultés ou mis à l'écart en raison de leur origine. Il y a cependant eu des familles, algériennes notamment, qui sont restées à l'écart, refusant de s'intégrer. Celles-là oui ont souffert mais guère plus que les portugais ou les gitans dans la même situation.

L'opinion publique métropolitaine s'est retournée contre les "arabes" quand ceux-çi se sont, d'ailleurs pour beaucoup plus de force que de gré, solidarisés au FLN.

Précision ma famille habitait ce qu'on appelait la "ceinture rouge" dans une petite ville ni très bourgeoise ni très ouvrière mais à forte tradition catho.

PS : Il se trouve que j'ai connu le Bachaga Boualem en Algérie (une rue porte son nom pas loin de là où habite ma fille (commune de RP qui fait parfois parler d'elle)). Un peu patriote le jour, un peu FLN la nuit. Quant à en faire un parangon de vertus du point de vue des droits de l'homme.....

J'ai dormi en toute tranquilité avec un groupe de "ralliés" en armes... Pas sûr que j'aurais fait de même avec la harka du Bachaga.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 15:02

Karl a écrit:
l'égoisme des colons qui s'appropriaient les meilleures terres parait-il;
Cher Karl,

Effectivement ça été la "mode" pour se donner bonne conscience d'accuser les colons de s'être appropriés les meilleures terres.
Il faut toujours des responsables, c'est bien connu.

C'est vrai pour certains peut-être mais rares.

La grande majorité des "colons" sont venus en 1854 en Algérie, pour la plupart viticulteurs, comme mes ancêtres de la branche maternelle, ayant tout perdu suite au phylloxera ravageant les vignes. D'autres étaient agriculteurs, forgerons, instituteurs, etc.

24 ans après la conquête de l'Algérie, le gouvernement français a fait miroiter un "eldorado" pour ceux qui souhaitaient repartir sur de nouvelles bases. Grande a été la désillusion : terres incultes à irriguer par de gros travaux, maladies décimants les plus jeunes et les plus âgés comme la dysenterie microbienne commune à cette époque.

C'est à la sueur de leur front et de leur sang qu'ils ont cultivé ces terres soit-disant les meilleures.

A cela est venu s'ajouter la guerre 14-18 mobilisant la génération suivante de ces colons à peine agés de 20 ans, les décimant pour la majorité à Verdun, abandonnant terres et situations que des spéculateurs de tous horizons n'ont pas manqué de récupérer pour beaucoup, laissant ruinées beaucoup de familles de ces colons.

Mais de tout cela qu'en retient l'Histoire et bon nombre de documentaires sur l'Algérie, la guerre 14-18 et tous ces jeunes français d'Algérie qui sont morts ? Rien ou presque rien... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 15:10

Adamev a écrit:
En 54 j'entrais au collège technique pour y préparer en 3 ans un CAP d'ajusteur-outilleur construction de machines (devenu qq années plus tard un bac pro). J'avais des camarades issus du Maroc et de Tunisie. J'avais de plus pas loin de chez moi un important regroupement de familles marocaines et tunisiennes pour la plupart à peine moins bien logées que ma famille (c'était (déjà) la crise du logement et les cités d'urgence de l'abbé P fleurissaient partout en région parisienne).

Plus tard en 57-58 j'ai eu des amis originaires d'Algérie

Je n'ai jamais entendu dire qu'ils furent insultés ou mis à l'écart en raison de leur origine. Il y a cependant eu des familles, algériennes notamment, qui sont restées à l'écart, refusant de s'intégrer. Celles-là oui ont souffert mais guère plus que les portugais ou les gitans dans la même situation.
Je ne parle pas des familles d'origines maghrébines, mais des familles françaises chassées du Maroc.

Je n'affabule pas dans mon message ci-dessus de 11h20, je parle d'un vécu.


Dernière édition par Jeb le Mer 21 Jan 2009, 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 15:12

Jeb a écrit:
Karl a écrit:
l'égoisme des colons qui s'appropriaient les meilleures terres parait-il;
Cher Karl,

Effectivement ça été la "mode" pour se donner bonne conscience d'accuser les colons de s'être appropriés les meilleures terres.
Il faut toujours des responsables, c'est bien connu.

C'est vrai pour certains peut-être mais rares.

La grande majorité des "colons" sont venus en 1854 en Algérie, pour la plupart viticulteurs, comme mes ancêtres de la branche maternelle, ayant tout perdu suite au phylloxera ravageant les vignes. D'autres étaient agriculteurs, forgerons, instituteurs, etc.

24 ans après la conquête de l'Algérie, le gouvernement français a fait miroiter un "eldorado" pour ceux qui souhaitaient repartir sur de nouvelles bases. Grande a été la désillusion : terres incultes à irriguer par de gros travaux, maladies décimants les plus jeunes et les plus âgés comme la dysenterie microbienne commune à cette époque.

C'est à la sueur de leur front et de leur sang qu'ils ont cultivé ces terres soit-disant les meilleures.

A cela est venu s'ajouter la guerre 14-18 mobilisant la génération suivante de ces colons à peine agés de 20 ans, les décimant pour la majorité à Verdun, abandonnant terres et situations que des spéculateurs de tous horizons n'ont pas manqué de récupérer pour beaucoup, laissant ruinées beaucoup de familles de ces colons.

Mais de tout cela qu'en retient l'Histoire et bon nombre de documentaires sur l'Algérie, la guerre 14-18 et tous ces jeunes français d'Algérie qui sont morts ? Rien ou presque rien... Confused


Cher Jeb,

Merci pour cette mise au point;
Comme quoi, nul n'est à l'abri de lieux communs erronés et propagés par les idéologies partisanes...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 15:14

Karl a écrit:
J'avais 3 ans en 1962, je suis sans parti pris; impossible de dire si l'on pouvait mieux faire que ce qui a été fait pour décoloniser l'Algérie; je crois seulement qu'il fallait décoloniser;
le témoignage sur l'éxécution du lieutenant Degueldre interpelle pourtant: c'est moche... Même pour un soldat traitre à son gouvernement; même pour un assassin avéré, on n'agit pas ainsi.
Quand cet homme a posé ou fait poser des bombes en France qui ont tué des enfants il ne s'est pas posé de question.

Je respecte infiniment ceux qui, comme Adamev, "avaient 20 ans ds les Aurès", mais je me pose la question de savoir si ceux qui se sont sentis trahis par la décision gouvernementale d'accorder l'indépendance à l'Algérie et de laisser les vaincus d'hier (dt on savait la barbarie) y prendre le pouvoir, ne pensaient pas pê aussi "aux 30 000 jeunes - pour la plupart appelés du contingent - morts en Algérie"?
Qu'on soit d'accord ou pas la France avait signé des accords (largement sous pression internationale). Elle les a respectés. Et elle ne pouvait pas faire autrement.

En tout cas, l'Algérie=un beau gâchis!
Ca c'est vrai!!!

l'égoisme républicain qui créait des citoyens de seconde zone ds leur propre pays;
Cet égoïsme comme vous dites avait en 1947-48 produit un Statut de l'Algérie qui faisait des algériens des citoyens à part entière. Ce statut n'a jamais été appliqué par la volonté de la droite alliée aux grandes familles algériennes (française et arabes).

l'égoisme des colons qui s'appropriaient les meilleures terres parait-il;
C'est une certitude depuis le début de la colonisation. Mais il faut aussi leur rendre la justice d'avoir fait de cette terre en jachère un très beau jardin.

le fanatisme aveugle des "fells" envers les français et particulièrement tous ceux qui collaboraient avec eux;
Dans aucun pays les "révolutionnaires" ne sont des tendres. Et la stratégie du FLN fut celle de la peur pour obliger la population à lui être favorable

le terrorisme de l'OAS, le putsch, les menaces sur la république;
Une folie de bidasses galonnés saisis par la politique du pire.

les colons peu ou pas protégés (mais j'aimerais en savoir plus à ce sujet: si l'armée ne devait pas rester sur place un certain temps après l'indépendance pour les protéger et permettre l'application des accords d'Evian);
A ma connaissance tous ceux, colons, qui l'ont demandée ont bénéficié de l'aide de l'armée. Petit rappel il nous a parfois fallu prendre l'eau ou la nourriture de force.

les harkis honteusement abandonnés par la France et massacrés par leurs coreligionnaires...
Pour les harkis c'est en effet un drame honteux qui pèse plus sur les autorités algériennes que sur la France (voir ci-dessus déjà évoqué)

Le général souhaitait éviter que "Colombey les 2 églises ne devienne un jour "Colombey les 2 mosquées": nous sommes partis et pourtant c'est raté! sur tous les plans! car, c'est évident, nous ne pouvions pas rester!
pourtant il se trouve des algériens (plus qu'on ne pense) pour reprocher aux français d'être partis!
Le Général souhaitait surtout sortir la france de ce bourbier qui lui coûtait cher au plan économique, politique et diplomatique. Sa volonté (démontrée) c'était de consacrer l'énérgie de la France à son développement. Il a préservé l'essentiel de ce point de vue : le Sahara

je vais surveiller les réponses à ce sujet.

Petit rappel : Le Maroc et la Tunisie étaient des "protectorats" et non territoires français comme l'Algérie. Ces pays avaient leurs autorités légitimes.


Dernière édition par adamev le Mer 21 Jan 2009, 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 15:19

Citation :
Jeb a écrit:
Je ne parle pas des familles d'origines maghrébines, mais des familles françaises chassées du Maroc.

Je n'affabule pas dans mon message ci-dessus de 11h20, je parle d'un vécu.


Rien de nouveau sous le soleil, mon cher Jeb: ça ne fait pas bien de parler des malheurs des français qd il y a de malheureux arabes.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 15:21

Karl a écrit:
Citation :
Jeb a écrit:
Je ne parle pas des familles d'origines maghrébines, mais des familles françaises chassées du Maroc.

Je n'affabule pas dans mon message ci-dessus de 11h20, je parle d'un vécu.


Rien de nouveau sous le soleil, mon cher Jeb: ça ne fait pas bien de parler des malheurs des français qd il y a de malheureux arabes.
Thumright thumleft
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 15:25

Et j'ai répondu très clairement à ça. En parlant de mes camarades originaires de Tunisie ou du Maroc en disant que je n'ai jamais entendu qu'ils aient été insultés ou tenus à l'écart en raison de leur origine. J'ai ajouté... de plus.... et plus tard 57-58...

Faut me lire pour ce que j'écris pas pour ce que vous pensez que j'ai pensé ....
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 15:39

Citation :
adamev a écrit:

l'égoisme républicain qui créait des citoyens de seconde zone ds leur propre pays;
Cet égoïsme comme vous dites avait en 1947-48 ATTENDU 80 ANS...AVANT D'AVOIR produit un Statut de l'Algérie qui faisait des algériens des citoyens à part entière. Ce statut n'a jamais été appliqué par la volonté de la droite alliée aux grandes familles algériennes (française et arabes).

Quel pouvait être l'intérêt de certains arabes de s'y opposer?


Citation :
les colons peu ou pas protégés (mais j'aimerais en savoir plus à ce sujet: si l'armée ne devait pas rester sur place un certain temps après l'indépendance pour les protéger et permettre l'application des accords d'Evian);
A ma connaissance tous ceux, colons, qui l'ont demandée ont bénéficié de l'aide de l'armée. Petit rappel il nous a parfois fallu prendre l'eau ou la nourriture de force.

Ds les mois qui ont suivi 1962 et les accords d'Evian, le flot des colons quittant l'Agérie pour la Métropole n'a cessé de s'amplifier; Alain Peyrefitte montre le général qui s'enquiert régulièrement de leur nombre; en fait, le départ des colons a torpillé de fait les accords, puisque ceux-ci visaient à permettre la coexistence pacifique entre les deux communautés.
Mais je me posais la question: les colons n'ont'ils pas eu le sentiment de n'être pas suffisamment protégés pour demeurer au pays?


Citation :
les harkis honteusement abandonnés par la France et massacrés par leurs coreligionnaires...
Pour les harkis c'est en effet un drame honteux qui pèse plus sur les autorités algériennes que sur la France (voir ci-dessus déjà évoqué)

Même question que pour les colons...

Citation :
Le général souhaitait éviter que "Colombey les 2 églises ne devienne un jour "Colombey les 2 mosquées": nous sommes partis et pourtant c'est raté! sur tous les plans! car, c'est évident, nous ne pouvions pas rester!
pourtant il se trouve des algériens (plus qu'on ne pense) pour reprocher aux français d'être partis!
Le Général souhaitait surtout sortir la france de ce bourbier qui lui coûtait cher au plan économique, politique et diplomatique. Sa volonté (démontrée) c'était de consacrer l'énérgie de la France à son développement. Il a préservé l'essentiel de ce point de vue : le Sahara

Ce que De Gaulle a dit, il l'a dit... et il était catholique.
Il voyait bien qu'il n'y avait pas d'avenir raisonnable pour une communauté d'européens de plus en plus minoritaires ds un pays musulman.
Il voyait également que garder l'Algérie avec 10 millions de musulmans ayant des droits égaux à ceux des français, ce pouvait être dangereux pour la cohésion nationale; il a (tjrs d'après Peyrefitte) des mots très durs (quoique objectifs) sur les musulmans et leur inaptitude à devenir des citoyens français comme les autres.

En quoi voyez-vs qu'il ait préservé le Sahara???


Citation :
Petit rappel : Le Maroc et la Tunisie étaient des "protectorats" et non territoires français comme l'Algérie. Ces pays avaient leurs autorités légitimes.

Sans doute; eh bien?
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 16:14

adamev a écrit:
Et j'ai répondu très clairement à ça. En parlant de mes camarades originaires de Tunisie ou du Maroc en disant que je n'ai jamais entendu qu'ils aient été insultés ou tenus à l'écart en raison de leur origine. J'ai ajouté... de plus.... et plus tard 57-58...

Faut me lire pour ce que j'écris pas pour ce que vous pensez que j'ai pensé ....
Je regrette, votre phrase porte à confusion, même dans son contexte.

Je l'ai compris dans ce sens, et je ne suis pas le seul.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 16:37

Adamev a écrit:
Petit rappel : Le Maroc et la Tunisie étaient des "protectorats" et non territoires français comme l'Algérie. Ces pays avaient leurs autorités légitimes.
Encore une méconnaissance et une imprécision de plus qui en rajoutent à la confusion.

"Protectorats" sous administration française tant législative, sociale, sanitaire, militaire. Ce que veut bien dire le mot de "protectorat".

Par exemple, les marocains avaient leurs soins et leurs séjours hospitaliers gratuits financés par l'Etat Français, ce qui n'était pas le cas pour les français vivants là-bas qui devaient payés leurs soins et séjours de leurs poches.

"Leurs autorités légitimes" n'étaient que représentatives, donc sans aucun pouvoir de décisions.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 16:47

Jeb a écrit:
Adamev a écrit:
Petit rappel : Le Maroc et la Tunisie étaient des "protectorats" et non territoires français comme l'Algérie. Ces pays avaient leurs autorités légitimes.
Encore une méconnaissance et une imprécision de plus qui en rajoutent à la confusion.

"Protectorats" sous administration française tant législative, sociale, sanitaire, militaire. Ce que veut bien dire le mot de "protectorat".

Par exemple, les marocains avaient leurs soins et leurs séjours hospitaliers gratuits financés par l'Etat Français, ce qui n'était pas le cas pour les français vivants là-bas qui devaient payés leurs soins et séjours de leurs poches.

thumleft

"Leurs autorités légitimes" n'étaient que représentatives, donc sans aucun pouvoir de décisions.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 21 Jan 2009, 22:58

Vous oubliez juste une chose : le droit coutumier.

Pour ne parler que du Maroc tous les marocains ne reconnaissent qu'une autorité :celle du roi.

Le représentant de la France (j'ai oublié quel était son titre délégué, résident ou gouverneur...) avait certes le pouvoir administratif mais ses actes devaient être approuvés par le roi. C'est pour avoir justement refusé l'un de ces actes que le roi Mohamed V, grand père du roi actuel, fut exilé ou assigné à résidence. Ce qui excita la haine des marocains contre les français.

C'est ce que j'ai appelé autorités légitimes.
voir sur Wikipédia la définition juridique du "protectorat".
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 00:44

adamev a écrit:
Vous oubliez juste une chose : le droit coutumier.

Pour ne parler que du Maroc tous les marocains ne reconnaissent qu'une autorité :celle du roi.

Le représentant de la France (j'ai oublié quel était son titre délégué, résident ou gouverneur...) avait certes le pouvoir administratif mais ses actes devaient être approuvés par le roi. C'est pour avoir justement refusé l'un de ces actes que le roi Mohamed V, grand père du roi actuel, fut exilé ou assigné à résidence. Ce qui excita la haine des marocains contre les français.

C'est ce que j'ai appelé autorités légitimes.
voir sur Wikipédia la définition juridique du "protectorat".
Mon cher Adamev,

encore une fois de plus vous êtes en décalage avec l'Histoire (dont votre source ne semble être que Wikipédia) et le vécu de la réalité. Confused

Mohamed V n'était qu'un figurant tiraillé entre l'Etat Français, l'Allemagne et l'Espagne qui convoitaient le Maroc. Tiraillé également par une partie de ses proches "conseillers" qui souhaitaient l'indépendance, eux-mêmes harcelés par une branche nationaliste marocaine qui voulait mettre dehors les français après avoir bien profité de leurs apports technologiques, administratifs et économiques.

Le refus de Mohamed V n'a été qu'un prétexte "diplomatique" pour obtenir l'indépendance, mettre fin à ces tiraillements de tous bords et retrouver le pouvoir.

A part les jeunes marocains nationalistes, les "anciens" marocains ont amèrement regretté, et encore maintenant, le départ des français.

Regardez ce qui s'est passé depuis au Maroc et ce qui se passe encore. Le Roi actuel lentement, en marchant sur des oeufs, essaye d'instaurer quelques libertés. Le seul levier qui commence à faire sauter le carcan est sa politique du tourisme à outrance. Ce qui agrandit de plus en plus l'écart entre riches et pauvres, comme cela se passe dans les pays dits "émergents".

Vous le savez tout ça, alors n'opposez plus votre vision de l'Histoire à la réalité du vécu d'un grand nombre de français chassés du Maroc et mal accueillis dans leur pays.

Aucune aide, aucune subvention, aucun soutien de la part de l'Etat français contrairement aux rappatriés d'Algérie (et c'est tant mieux pour eux). Même attitude du côté de l'Etat marocain qui a fait longtemps la sourde oreille pour dédommager les biens perdus, spoliés ou volés.

La "blessure" est depuis longtemps cicatrisée mais comme pour toute cicatrice quand on la touche elle "gratouille". Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 10:18

A part fonctionner dans le procès d'intention vous apportez quoi?

A part avoir fait part de mon expérience et du fait que je n'ai jamais vu que mes camarades venus des pays d'Afrique du Nord aient été mis de côté ou insultés en raison de leur origine aurais-je dit que le sort des rapatriés du Maroc ou d'ailleurs fut enviable?

Que le roi du Maroc M.V ait été un fantoche ou pas change-t-il qq chose au fait que pour les Marocains il a été (et reste) la seule autorité légitime reconnue en vertu du droit coutumier?

Quant au couplet sur les bons français des colonies et territoires... tellement regrettés... :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 10:42

adamev a écrit:
A part fonctionner dans le procès d'intention vous apportez quoi?

On se demande lequel de nous deux fait un procès d'intention ?

A part avoir fait part de mon expérience et du fait que je n'ai jamais vu que mes camarades venus des pays d'Afrique du Nord aient été mis de côté ou insultés en raison de leur origine aurais-je dit que le sort des rapatriés du Maroc ou d'ailleurs fut enviable?

Tenez compte aussi de l'expérience des autres.
Mais cela vous semble si difficile apparemment !


Que le roi du Maroc M.V ait été un fantoche ou pas change-t-il qq chose au fait que pour les Marocains il a été (et reste) la seule autorité légitime reconnue en vertu du droit coutumier?

L'opinion des autres est fausse bien sûr pour vous.
Vous voulez avoir raison à tout prix. Soit !


Quant au couplet sur les bons français des colonies et territoires... tellement regrettés... :mdr:

Vous flirtez dangereusement avec la calomnie et l'insulte envers la mémoire de ces personnes, ainsi que des miens, en faisant encore l'amalgame !
Ce n'est pas la première fois d'ailleurs, vous devez vous en souvenir, non ?
Je vous laisse à votre suffisant savoir, connaissant tout sur tout.

Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 11:20

Les français ne sont pas allés au-delà des mers se tailler un empire par altruisme ou par amour désintéressé des populations...
Il n'y avait même pas -sur le plan gouvernemental- le désir d'évangéliser, qui a plutôt été le fait d'initiatives privées, sans l'appui, semble-t-il des gouvernements, d'ailleurs influencés par la FM, de la IIIème république.

Ils ne furent pas non plus les seuls, ni nécessairement les plus impliqués des européens: pouvaient-ils par contre demeurer à l'écart d'un mouvement de l'histoire qui voyait l'Europe exporter son savoir et ses valeurs, établir sa domination -et sa paix- sur d'autres nations technologiquement moins avancées?

Le fait est que l'indépendance des colonies françaises ne leur a pas nécessairement profité: et ce n'est pas de la faute des français puisqu'ils s'en sont désengagés!

-Cambodge: ressuscité en tant que nation sous le régime français, après avoir été annexé par la Thailande, il fut après un bref intermède dictatorial, la proie des khmers rouges;
-idem pour le Viet-Nam, divisé puis à feu et à sang pendant 20 ans, tjrs actuellement sous la dictature communiste.
-Algérie: sous la coupe du FLN corrompu, son développement a été compromis, en dépit d'infrastructures considérables laissées par les français, à cause des options marxisantes et de l'aide désintéressée -n'est-ce pas?- du grand frère soviétique;
-Guinée: dictature sauvage et appauvrissement économique accéléré pendant 30 ans
-Comores: ses citoyens envient le sort de Mayotte, seule ile de l'archipel demeurée française, et dc bénéficiant des subventions de la république.
Etc.

Partout, la guerre civile, la misère et le sous-développement depuis 1960: même si l'aide fournie est souvent absurde, sans rapport avec les besoins réels, ce sont avant tout les tyrans locaux qui empêchent le développement de ces anciennes colonies.
Ce n'est qd même pas encore et tjrs de la faute aux français???
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 11:34

Karl a écrit:
Ce n'est qd même pas encore et tjrs de la faute aux français???
Thumright thumleft

Cher Karl,

votre rappel historique est d'importance pour ceux qui souffrent de strabisme, qu'il soit divergent ou convergent. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 11:48

Citation :
adamev a écrit:
Vous oubliez juste une chose : le droit coutumier.

Pour ne parler que du Maroc tous les marocains ne reconnaissent qu'une autorité :celle du roi.

Le représentant de la France (j'ai oublié quel était son titre délégué, résident ou gouverneur...) avait certes le pouvoir administratif mais ses actes devaient être approuvés par le roi. C'est pour avoir justement refusé l'un de ces actes que le roi Mohamed V, grand père du roi actuel, fut exilé ou assigné à résidence. Ce qui excita la haine des marocains contre les français.

C'est ce que j'ai appelé autorités légitimes.
voir sur Wikipédia la définition juridique du "protectorat".


Le résident de France devait faire approuver ses décisions par le roi? C'est un "protectorat", cela?
L'inverse me parait plus probable... C'est l'autorité locale qui se trouvait sous la tutelle du résident de France: en refusant de signer un acte, le roi Mohamed V ne remettait-il pas en cause le régime?
Bon, je ne connais pas en détail cette page d'histoire et je ne m'avancerai pas davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 12:12

Ce qu'était le Protectorat du Maroc :

30 mars 1912
Le Maroc devient protectorat français.
La signature du traité de Fès instaure l'installation d'un protectorat français au Maroc. Le sultan Moulay Hafiz s'engage à ne conclure aucune alliance avec un autre pays que la France et à ne contracter aucun emprunt auprès d'une autre puissance. De son côté la France promet de respecter le sultan et la religion musulmane. Les pouvoirs du gouvernement français au Maroc seront détenus par un commissaire général de la République. Le général Lyautey doit remplir cette fonction.


Source :
http://www.linternaute.com/histoire/motcle/78/a/1/1/protectorat.shtml

Définition du Protectorat français au Maroc proposé par Adamev sur Wikipédia. Je pense qu'il n'a pas du en lire grand chose, puisqu'il se cramponne à sa vision.

"Par le Traité de Fès (arabe : معاهدة فاس), signé le 30 mars 1912, le sultan Abd al-Hafid abandonne la souveraineté du Maroc à la France, faisant du pays un protectorat.

L'Allemagne qui avait des vues sur le Maroc, reconnaît les territoires français et espagnols au Maroc, recevant en échange des territoires du moyen Congo de l'Afrique équatoriale française. Cette terre connue sous le nom allemand de Neukamerun, fut rattachée à la colonie allemande du Kamerun (Cameroun), partie de l'Afrique occidentale allemande.

L'Espagne gagna également quelques territoires au nord du Maroc qui devint le Maroc espagnol. Par un accord signé entre la France et l'Espagne en novembre de cette même année, l'Espagne assurait un protectorat sur Tanger et le Rif, Ifni sur la côte atlantique dans le sud-ouest, aussi bien que sur la région de Tarfaya au sud de la rivière Draa, où le sultan restait nommément souverain et était représenté par un vice-régent à Sidi Ifni sous le contrôle d'une haute commission espagnole.[1]

Des accords particuliers entre le Royaume-Uni, l'Italie et la France en 1904, établis sans consultation du sultan, avaient divisé le Maghreb en sphères d'influence, le Maroc passant dans la sphère de la France. Au Maroc, le jeune sultan Abd al-Aziz accéda au trône en 1894 à l'âge de 10 ans et les Européens devinrent les conseillers de sa Cour. Des chefs locaux devinrent de plus en plus indépendants du sultan, qui fut déposé en 1908. La loi et l'ordre marocain continuèrent de se détériorer sous le rêgne de son successeur Abd al-Hafid, qui abdiqua en faveur de son frère Youssef après avoir signé le traité de Fez.

Les 2 zones du protectorat espagnol étaient séparées par la baie d'Al-Hoceïma, que les Espagnols nomment Alhucemas. Le traité de Fez accordait la concession de l'exploitation des mines de fer du mont Uixan à la compagnie minière espagnole du Rif, à qui fut aussi accordée la permission de construire une voie ferrée pour relier ses mines à Melilla.

Le traité fut perçu comme une trahison par les nationalistes marocains et mena à la guerre du Rif (1919–26) entre les Espagnols et les tribus Jibala dont Abd el-Krim devint bientôt le leader et créa la courte République du Rif.
"

Source :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_de_F%C3%A8s
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 12:39

Jeb a écrit:
adamev a écrit:
A part fonctionner dans le procès d'intention vous apportez quoi?

On se demande lequel de nous deux fait un procès d'intention ?

"Vous le savez tout ça, alors n'opposez plus votre vision de l'Histoire à la réalité du vécu d'un grand nombre de français chassés du Maroc et mal accueillis dans leur pays."... C'est bien de vous non?

A part avoir fait part de mon expérience et du fait que je n'ai jamais vu que mes camarades venus des pays d'Afrique du Nord aient été mis de côté ou insultés en raison de leur origine aurais-je dit que le sort des rapatriés du Maroc ou d'ailleurs fut enviable?

Tenez compte aussi de l'expérience des autres.
Mais cela vous semble si difficile apparemment !


Où aurais-je écrit qq chose de contraire?

Que le roi du Maroc M.V ait été un fantoche ou pas change-t-il qq chose au fait que pour les Marocains il a été (et reste) la seule autorité légitime reconnue en vertu du droit coutumier?

L'opinion des autres est fausse bien sûr pour vous.
Vous voulez avoir raison à tout prix. Soit !


Il me semble que pour l'instant c'est vous qui niez les choses ou qui vous voulez les opposer.

Quant au couplet sur les bons français des colonies et territoires... tellement regrettés... :mdr:

Vous flirtez dangereusement avec la calomnie et l'insulte envers la mémoire de ces personnes, ainsi que des miens, en faisant encore l'amalgame ! Ce n'est pas la première fois d'ailleurs, vous devez vous en souvenir, non ? Je vous laisse à votre suffisant savoir, connaissant tout sur tout.

A vous lire je vais finir par penser que les Alsaciens et les Lorrains regrettent l'Empire Germanique. Etes-vous donc si sûr que ça que les peuples des colonies et territoires (peu importe le statut) aient tant de regret de notre départ? et si j'avais voulu être insultant comme vous le suggérez j'aurais écrit "de votre départ".
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 12:43

Karl a écrit:
Ce n'est qd même pas encore et tjrs de la faute aux français???

Ais-je écrit qq chose de ce genre???? Ais-je louangé les gouvernements qui ont suivis nos départs successifs? Ais-je écrit que notre apport et celui des colons fut nul?
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 15:03

Adamev a écrit:
A vous lire je vais finir par penser que les Alsaciens et les Lorrains regrettent l'Empire Germanique.
Vous oubliez :
- la Bourgogne et la Franche-Comté
- la Bretagne
- les Pays d'Oc
- tant qu'on y est, remontons jusqu'aux Romains qui ont "colonisé" la Gaule.

Choisissez des comparaisons appropriées, vous y gagnerez en crédibilité.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 15:11

J'y avais pensé mais j'ai seulement voulu faire court. :gna:
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 15:20

adamev a écrit:
J'y avais pensé mais j'ai seulement voulu faire court. :gna:
Laughing Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 15:52

Pour compléter le post de Karl, il est bon aussi de rappeler que deux anciennes colonies européennes sont maintenant deux superpuissances en devenir (je ne parle pas ici des régimes, mais bien du dynamisme économique de ces pays, que l'on me comprenne bien) :

L'Inde et la Chine Idea

Idem pour certains pays africains, dont, bizarrement, on n'entend JAMAIS parler, qui s'en sortent très bien, preuve s'il en est que le colonialisme, tant haï par nos bobos Kollabos, N'est PAS à l'origine des maux de leurs voisins, et de tous les malheurs du monde, il serait temps que cela soit ENFIN dit clairement Idea

Simple remarque, en passant, je vous laisse continuer ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 16:05

.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 16:10

Laughing Laughing Laughing

Je crois que je sais ce que tu as voulu dire, Acri Mr. Green

;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 16:21

Tant que j'y suis, et puisqu'on parle de l'Afrique, je vous mets ici un débat que nous avons eu, à ce sujet, sur LV, et où, personnellement, j'étais arrivé à la conclusion que, pour résoudre les problèmes de l'Afrique, la seule solution, selon moi, est de....la recoloniser Idea

http://www.libertyvox.com/phpBB/viewtopic.php?f=5&t=510&st=0&sk=t&sd=a&hilit=Afrique+recoloniser&start=90

(à partir du post sur le Burundi)

Inutile de dire, comme dit là-bas, qu'à ce sujet, on a déjà donné, MERCI BIEN spiderman
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 16:29

adamev a écrit:
Karl a écrit:
Ce n'est qd même pas encore et tjrs de la faute aux français???

Ais-je écrit qq chose de ce genre???? Ais-je louangé les gouvernements qui ont suivis nos départs successifs? Ais-je écrit que notre apport et celui des colons fut nul?


Ma parole que je ne vs visais pas; je pensais surtout au matraquage des médias et de l'enseignement actuels mais...

Citation :
Quant au couplet sur les bons français des colonies et territoires... tellement regrettés... :mdr:

C'est de vs non? puker
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 17:10

Citation :
[quote="Adamev"]A vous lire je vais finir par penser que les Alsaciens et les Lorrains regrettent l'Empire Germanique

Oui, moi.

Et pourtant je suis français de coeur, je vs demande de le croire.
Mais il faut savoir reconnaitre la grandeur là où elle est, et les allemands sont un grand peuple... qu'il ne faut pas réduire à Bismarck, Guillaume II, et Hitler.
Les agressions armées du pangermanisme se sont nourries aussi bien des crispations chauvines des français.

Notez bien que je ne serais pas là sans les aléas de l'histoire: mon grand-père maternel, sarrois, ne serait sûrement pas venu travailler ds les aciéries de Rombas en Moselle et n'aurait pas rencontré ni marié ma grand-mère, mosellane de Sarralbe.

Toute une histoire; celle du vingtième siècle; si on insiste, je suis prêt à ouvrir un fil...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 17:12

[quote="Mécréant-LV"]Tant que j'y suis, et puisqu'on parle de l'Afrique, je vous mets ici un débat que nous avons eu, à ce sujet, sur LV, et où, personnellement, j'étais arrivé à la conclusion que, pour résoudre les problèmes de l'Afrique, la seule solution, selon moi, est de....la recoloniser Idea


What a Face What a Face What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 22 Jan 2009, 17:18

[quote="Mécréant-LV"]
Citation :
Pour compléter le post de Karl, il est bon aussi de rappeler que deux anciennes colonies européennes sont maintenant deux superpuissances en devenir (je ne parle pas ici des régimes, mais bien du dynamisme économique de ces pays, que l'on me comprenne bien) :

L'Inde et la Chine Idea


A une nuance près: si la Chine a longtemps été partagée entre sphères d'influence européennes, puis agressée et partiellement occupée par le Japon, elle ne fut jamais vraiment une colonie comme le fut l'Inde, justement. juste une petite mise au point, cher Mécréant, qui n'enlève rien à la pertinence de ta remarque;
On peut d'ailleurs ajouter comme puissances émergeantes, l'Afrique du sud, le Brésil,... ds une certaine mesure.
Revenir en haut Aller en bas
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 10 Fév 2016, 13:15

https://www.youtube.com/watch?v=bHHhUTeFoG0

Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Algérie Française   Mer 10 Fév 2016, 13:54

Cet homme et son franc-parler me sont sympathiques.
Revenir en haut Aller en bas
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 11 Fév 2016, 15:07

Ray a écrit:
Cet homme et son franc-parler me sont sympathiques.
Il risque sa vie car même en Grande Bretagne, il y a des fous de PBSL. Il faut se souvenir de Théo Van Gogh assassiné par un fanatique.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9346
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 11 Fév 2016, 19:00

C'était aux Pays-Bas .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 11 Fév 2016, 20:15

boulo a écrit:
C'était aux Pays-Bas .
Shocked
En Algérie, les fanatiques musulmans ont assassiné une soixantaine d'intellectuels entre 1992 et 2002 dont notamment l'écrivain Tahar Djaout.

En Égypte, ils ont eu la peau de Farag Foda, écrivain laïque, hostile à la prétendue Loi Divine et ont failli avoir celle du prix Nobel Naguib Mahfouz.

Même aux USA, ils ont égorgé de façon halal, je te rassure, un américain, d'origine égyptienne, qui disait "il ne faut pas tenir compte des hadiths, il ne faut tenir compte que du Saint Coran.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9346
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 11 Fév 2016, 20:27

Dont acte . Merci pour les infos . Tel que vous vous étiez exprimé à 15h07 , vous donniez à penser que les meurtres par des fanatiques n'avaient lieu qu'au Royaume-Uni .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
yacoub



Masculin Messages : 280
Inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 11 Fév 2016, 20:38

Le fléau mahométan sévit partout dans le monde même en Chine, en Inde et en Russie et du point de vue nombre, ce sont sûrement des musulmans qui en sont les premières victimes. En Algérie, entre 1992 et 2002, il a fait 300 000 victimes. Il continue d'en faire.

L'islam est un crime organisé contre l'humanité.

Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/f5-Sous-forum.htm
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Algérie Française   Jeu 11 Fév 2016, 20:40

yacoub a écrit:
Même aux USA, ils ont égorgé de façon halal, je te rassure, un américain, d'origine égyptienne, qui disait "il ne faut pas tenir compte des hadiths, il ne faut tenir compte que du Saint Coran.
L'islamisme est consubstantiel à l'Islam de par la vie de son prophète.
(Personne ne me fera croire qu'il est possible de dissocier une religion de l'exemple qu'a donné son prophète. Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
 
Algérie Française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La colonisation française en Algérie...
» Initiation à la vie politique Française Option B
» [Autorité héraldique] [BELGIQUE] Communauté française de Belgique : du nouveau !
» Cabale Française ?
» Petit débat sur la nécessité d'inscrire la gastronomie française au patrimonie mondial de l'UNESCO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: