DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le vrai Pain de l'Amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le vrai Pain de l'Amour   Sam 17 Jan 2009, 13:56

Evangile de Jésus-Christ :sts: selon saint Matthieu
14, 13-21


L'ayant appris, Jésus se retira en barque dans un lieu désert, à l'écart ; ce qu'apprenant, les foules partirent à sa suite, venant à pied des villes.
En débarquant, il vit une foule nombreuse et il en eut pitié ; et il guérit leurs infirmes.
Le soir venu, les disciples s'approchèrent et lui dirent : « L'endroit est désert et l'heure est déjà passée ; renvoie donc les foules afin qu'elles aillent dans les villages s'acheter de la nourriture. »
Mais Jésus leur dit : « Il n'est pas besoin qu'elles y aillent ; donnez-leur vous-mêmes à manger. » -
« Mais, lui disent-ils, nous n'avons ici que cinq pains et deux « Apportez-les-moi ici. »
Et, ayant donné l'ordre de faire étendre les foules sur l'herbe, il prit les cinq pains et les deux poissons, leva les yeux au ciel, bénit, puis, rompant les pains, il les donna aux disciples, qui les donnèrent aux foules.
Tous mangèrent et furent rassasiés, et l'on emporta le reste des morceaux : douze pleins couffins !
Or ceux qui mangèrent étaient environ cinq mille hommes, sans compter les femmes et les enfants.



Les disciples de Jean viennent d’informer Jésus du martyre de son cousin, par décollation. Hérode le Grand, à cause de ses mœurs dissolues, a voulu complaire à Salomé, fille d’Hérodiade. Pourtant, il reconnaissait en Jean un prophète…

Jésus est affecté par la mort de Jean. Ayant assumé pleinement notre humanité, sans doute a-t-Il pleuré – tout comme Il l’a fait pour son ami Lazare.
Le Seigneur ressent le besoin de s’isoler, pour prier et évoquer le souvenir de son cousin. Quand nous perdons un être cher, nous nous mettons « à l’écart ».
Or les foules suivent Jésus, espérant des guérisons…, comme il est dit au verset 4, 25 :

« Des foules nombreuses se mirent à le suivre, de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée et de la Transjordane. »

Le Seigneur, Toute-Compassion, les guérit tous – dans leur corps comme dans leur esprit. Il les enseigne aussi longuement (Mc 6, 34).

Or le soir est arrivé et les brebis du Seigneur ont faim.
On se serait attendu à ce que Jésus donne Lui-même la nourriture nécessaire à ces multitudes ; mais non : chose surprenante, Il invite Ses disciples à pourvoir eux-mêmes à leurs besoins :

« …donnez-leur vous-mêmes à manger. »

Les disciples rétorquant qu’il y a trop peu de cinq pains et de deux poissons pour sustenter autant de gens, Jésus, pour la première fois, multiplie miraculeusement les pains, après les avoir pris dans Ses mains et rendu grâces à Dieu Son Père.
Il rompt alors les pains, les partage, afin que tous soient rassasiés…

Qui ne songe pas aussitôt à la Cène, ce dernier repas – celui de la Pâque – que Jésus prend avec Ses disciples ?
Repas où la Charité Infinie Se donne Elle-même sans mesure, en Nourriture pour la vraie Vie ?

Lors de cette première multiplication de la Charité, qui est partage entre tous – Agapê ! -, Jésus fait comprendre à Ses disciples que tout bien est reçu de Son Père, qui est notre Père ; Il pourvoit en tout à tous nos besoins : Prions-Le et louons-Le ! Combien plus nous donnera-t-Il ce qu'il nous faut, dans Sa très grande Bonté. :sts: I love you

Je me souviens d’une personne qui disait un jour que si les pains s’étaient multipliés parmi eux, c’était parce que tous avaient communié dans une même louange et une même foi en Dieu : Chacun avait quêté, afin que ceux qui possédaient beaucoup – voire trop – donnent pour ceux qui n’avaient pas assez ou rien.
Chacun avait mis ses propres talents au service des plus pauvres, et l’Amour S’était multiplié, les cœurs s’étaient enrichis mutuellement, le miracle de notre humanité avait eu lieu !! cheers

Ainsi de la Sainte Hostie que nous portons aux malades et à tous ceux qui ne peuvent venir La recevoir. Elle est partage d’Amour. :sts: I love you
Ainsi de toute action qui fait le bien au Nom du Seigneur, parce qu’elle est mouvement du cœur et don de soi :

« …donnez-leur vous-mêmes à manger. »

Bien plus encore que de pain et de poisson, l’homme a faim d’Amour, d’attention et de tendresse. Sad I love you
Cela me rappelle un reportage télévisé montrant un homme vivant dans le rue, en hiver, et se réchauffant… grâce à la solidarité et à l’amitié de deux compagnons d’infortune ! I love you I love you

Cet homme disait nettement que mal manger et souffrir du froid lui importaient moins que la solitude. Terrible « froid au cœur », désert de l’Amour… Sad I love you
L’être humain est davantage qu’un « animal social » : Il est un être de partage affectif et de compassion. S’il ne se sent pas aimé, il dépérit. Mais s’il rencontre un cœur qui l’écoute et s’ouvre à lui, alors il peut aimer à son tour et multiplier la Bonne Nouvelle de la Miséricorde de Dieu envers tous !!

Pendant la Sainte Messe, au moment de l’Offertoire, présentons à notre Père si Bon nos offrandes – Offrons-nous nous-mêmes, faisons de nous-mêmes « une éternelle offrande à Sa Gloire » -, afin que sanctifiés par Son Esprit et Nourris par la Vie même du Christ, nous portions à nos frères affamés le vrai Pain de l’Amour ! Amen.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le vrai Pain de l'Amour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le vrai Pain de l'Amour
» vrai ou faux cadenas!!!!! Amour!!fleur
» L'Eucharistie, Vrai Pain de Vie !
» QU'IL EST BON DE PRENDRE PART A LA JUSTICE DE DIEU ET DE S'EN ACCAPARER
» La Cornaline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: