DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Benoît VIII

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Benoît VIII   Dim 28 Déc 2008, 15:03

Pas cette nuit mais la précédente, j'ai rêvé du pape Benoît VIII.
Il m'invitait dans ses appartements, et me donna dans un sac en papier 12 manuscrits que je devais garder précieusement.

Je ne me souviens que de ça, et je ne savais même pas qu'il existat un Benoît 8. Je vais chercher sa biographie sur Internet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Benoît VIII   Dim 28 Déc 2008, 15:14

http://pagesperso-orange.fr/jeanpaulbouvier/conciles/benoits.htm


tu as tout les benoît de la papauté dans ce fil ci-dessus !
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Benoît VIII   Dim 28 Déc 2008, 15:57

Comment avez-vous su qu'il s'agissait du pape Benoît VIII , cher Louis ?
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Benoît VIII   Dim 28 Déc 2008, 15:58

Je viens de trouver quelque chose d'intéressant dans la biographie de son ami saint Odilon, abbé de Cluny:

Au commencement de l'année suivante, il apprenait la douloureuse nouvelle de la mort du pape Benoit VIII, survenue le 7 avril 1024 (1). Ce coup fit une terrible blessure au cœur si sensible et si aimant du saint abbé. « Ce pontife apostolique, dit saint Pierre Damien, avait édifié l'Eglise catholique, dont il était le chef, par son zèle et son dévouement. Son affection et son estime particulière pour le bienheureux Odilon, abbé de Cluny, le fils de son cœur, s'étaient affirmées en diverses rencontres. Chaque fois que sous son pontificat Odilon était venu accomplir son pèlerinage ad limina, il avait reçu de Benoît VIII l'accueil le plus paternel, et obtenu pour la Congrégation, avec les faveurs spirituelles les plus précieuses, des subsides considérables. » Jotsald (1) raconte à son tour que Benoît VIII, esprit sage et de très grand talent, qui sembla être né pour la gloire du Saint-Siège, aima saint Odilon avec un sincère dévouement ; il lui donna avec tout l'empressement possible des témoignages de sa vénération, et pendant son fréquent séjour à Rome, il suffit à ses besoins avec une grande générosité. » Benoît VIII, en effet, dit le P. Brucker, ne fut pas un pontife médiocre. Brisant avec ses traditions domestiques, il rétablit une étroite union entre la papauté et l'empire, et fit servir même l'influence prépondérante de sa famille au triomphe de cette grande idée. L'Italie, voyant le sceptre en des mains fermes, rentra dans l'ordre et se trouva bientôt assez forte, en unissant ses efforts sous le commandement personnel du pape, pour infliger une défaite sanglante aux Sarrasins. Benoît VIII ne savait pas uniquement conduire une armée : il rendit à la papauté un véritable prestige dans le monde par ses décrets apostoliques. « L'histoire de l'Eglise, dit le protestant Gregorovius. peut glorifier Benoît VIII, comme un des premiers réformateurs dans le sens de Léon IX et de Nicolas II ; car il commença déjà à s'élever énergiquement, par des ordonnances synodales, contre le concubinage et la simonie. » On comprend donc la tendre dévotion et le dévouement d'Odilon pour le grand pontife qu'il pleurait. Cette perte immense que venait de faire notre saint abbé eut du moins sa consolation surnaturelle.

Lorsque Benoît VIII mourut en 1024, après douze ans d'un pontificat glorieux, les Romains forcèrent leur sénateur, simple laïque, à s'asseoir sur le trône que son frère laissait vacant. Il n'est pas prouvé que Jean XIX ait acheté ou extorqué les suffrages : la chrétienté l'accepta comme pape légitime. Or, quelques jours après son élévation au trône pontifical, le pontife défunt apparut à l'évêque de Porto et à deux autres prélats de l'Eglise romaine, dont je n'ai pu, ajoute saint Pierre Damien, retrouver le nom. Il leur dit que, retenu pour quelque temps dans les ténèbres expiatrices du purgatoire, sa délivrance serait accordée par la miséricorde divine aux prières du vénérable Odilon. Il les suppliait donc d'aller trouver sur-le-champ le nouveau pape son frère, afin d'envoyer à Cluny solliciter les prières du saint abbé, pour le repos de son âme. Cette communication surnaturelle fut transmise aussitôt à Jean XIX par les trois personnages qui l'avaient reçue simultanément. Le pape écrivit de sa main une lettre revêtue du sceau apostolique pour informer Odilon de ce fait, et lui demander le secours de ses suffrages en faveur du pontife défunt. Il chargea l'évêque de Porto de faire parvenir le plus promptement possible ce message à destination. L'évêque se rendit en toute hâte à Pavie, au monastère de Saint-Mayeul ; il y trouva un religieux qui partait pour Cluny, et lui remit les lettres apostoliques. Dès qu'il les eut reçues, le vénérable Odilon fit commencer non seulement à Cluny, mais dans toutes les maisons de son Ordre, une série de prières publiques et privées, psalmodies, messes et distributions d'aumônes, pour le repos de l'âme qui lui était si extraordinairement recommandée. Vers les derniers jours de cette neuvaine, le moine Hildeberg, chargé à Cluny du service des pauvres, eut une vision qu'il raconta en ces termes : Dans une auréole de gloire, je voyais un personnage à la figure radieuse; il était entouré d'une foule de bienheureux vêtus de robes blanches comme la neige. Ce groupe céleste se dirigea sous mes yeux dans la salle du chapitre, où je voyais notre Père Odilon siéger au milieu des prêtres. Là, le personnage principal se détacha de ceux qui l'escortaient, et vint fléchir le genoux devant l'abbé, en inclinant la tête avec les marques d'un profond respect et d'une vive reconnaissance. Je demandai son nom, et il me fut répondu : C'est Benoît, l'évêque du siège apostolique, qui vient rendre grâces au vénérable abbé d'avoir, par ses prières et les suffrages des frères saints, obtenu sa délivrance des tourments du purgatoire et son admission parmi les bienheureux citoyens de la Jérusalem céleste. — Après cette vision, poursuit « Jotsald, le vieillard s'éveilla ; mais, conservant dans sa mémoire ce qu'il avait vu et entendu, il en fit le récit quand le jour fut venu. Le monastère fut dans l'allégresse et glorifia le Seigneur avec Odilon. Tous purent voir quelle était la puissance de notre vénérable Père auprès de la sainte Trinité, puisqu'il retirait du sein de la mort la proie qu'elle avait ravie (1) ».

Cet événement, comme l'exposé du motif qui donna lieu à l'institution de la fête des Trépassés, passa dans d'autres écrits et dans les chroniques du moyen âge (2).

Cette tradition existe sous une autre forme dans une lettre de saint Pierre Damien au pape Nicolas II. Dans cette lettre, saint Pierre Damien supplie le pape de lui permettre de résigner son évêché d'Ostie. Pour justifier sa demande, il allègue l'exemple de plusieurs princes de l'Eglise qui se sont démis de leurs charges pour s'occuper uniquement du salut de leur âme. Il raconte entre autres choses qu’ un évêque (saint Pierre Damien croit qu'il s'agit ici de l'évêque de Capri) vit Benoît VIII après sa mort assis corporellement sur un coursier noir, et le voyant poursuivre un voyage déjà commencé : « Hélas ! dit-il, n'êtes-vous pas le pape Benoît que nous savons sûrement mort ? — C'est moi-même, reprit le Pontife, moi infortuné. — Comment vous trouvez-vous, ô mon Père ? — Je suis tourmenté par de cruelles souffrances, mais, si je trouve assistance, je ne suis pas prive de l'espoir d'en être délivré. Va trouver mon frère Jean qui occupe en ce moment la chaire apostolique et annonce-lui, sur l'ordre que je t'en donne, que tout l'argent renfermé dans cette cassette, je veux qu'il le distribue aux pauvres pour mon soulagement; qu'il sache que c'est le moyen d'obtenir ma délivrance, car ainsi l'a voulu la miséricorde divine. Les autres sommes qui ont été données aux pauvres pour mon soulagement ne m'ont servi de rien, parce qu'elles ont été acquises au moyen de rapines et d'injustices. A cette nouvelle, l'évêque se rendit immédiatement à Rome et rapporta au pape Jean les paroles de son frère défunt. Lui-même ne tarda pas à déposer le fardeau de la dignité épiscopale ; il prit l'habit monastique, et, instruit par le malheur d'autrui, il pourvut ainsi à son propre salut (1) ». Quoi qu'il en soit de cet événement, il n'en reste pas moins établi qu'Odilon, au témoignage de ses contemporains, était là comme le fidèle appui, le coopérateur des Souverains Pontifes, et presque comme un être surhumain (2) ».


http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/odilon/#_Toc168480574


Dernière édition par Louis le Dim 28 Déc 2008, 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Benoît VIII   Dim 28 Déc 2008, 16:08

boudo a écrit:
Comment avez-vous su qu'il s'agissait du pape Benoît VIII , cher Louis ?
Dans les rêves on sait parfois des choses sans entendre des paroles, un peu comme de la télépathie: une communication d'esprit à esprit.

Mais attention, je ne suis pas sûr de pouvoir discerner entre un rêve et un songe. Peut-être n'est-ce qu'un signe symbolique que je ne comprends pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Benoît VIII   Dim 28 Déc 2008, 16:58

Bonsoir!

Rêve (ou songe!!?!) étonnant que celui que vous avez pu faire, d'autant que vous n'aviez jamais fait attention à l'existence d'un pape nommé Benoit VIII auparavant!

Je rebondis sur votre dernière remarque en posant cette question: La différence entre un songe et un rêve peut-elle se faire au niveau de l'enseignement qu'on peut tirer pour soi d'un songe, celui-ci ayant une valeur instructive???
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Benoît VIII   Dim 28 Déc 2008, 17:05

Benoît VIII fait l'objet d'une mention dans le livre " Les crimes des papes , depuis S . Pierre jusqu'à Pie VI " écrit par Louis de la Vicomterie de Saint-Samson , Louis Marie Prudhomme , publié par " Au bureau des Révolutions de Paris " en 1792 .
Il y est accusé d'avoir fait trancher la tête de l'épouse d'un roi sarrasin vaincu .
Une gravure du 19e siècle , représentant cette femme aux pieds du pape revêtu de son armure , vient d'être vendue sur e-Bay
le 12.12.2008 .
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Benoît VIII   Dim 28 Déc 2008, 17:14

boudo a écrit:
Benoît VIII fait l'objet d'une mention dans le livre " Les crimes des papes , depuis S . Pierre jusqu'à Pie VI " écrit par Louis de la Vicomterie de Saint-Samson , Louis Marie Prudhomme , publié par " Au bureau des Révolutions de Paris " en 1792 .
Il y est accusé d'avoir fait trancher la tête de l'épouse d'un roi sarrasin vaincu .
Une gravure du 19e siècle , représentant cette femme aux pieds du pape revêtu de son armure , vient d'être vendue sur e-Bay
le 12.12.2008 .
Je me méfie des versions anticléricales du bureau des Révolutions en 1792.

Je préférerai avoir l'avis d'un historien neutre sur le rôle guérrier de ce pape.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Benoît VIII   Dim 28 Déc 2008, 17:20

Kerux a écrit:

Je rebondis sur votre dernière remarque en posant cette question: La différence entre un songe et un rêve peut-elle se faire au niveau de l'enseignement qu'on peut tirer pour soi d'un songe, celui-ci ayant une valeur instructive???
Malheureusement, on prend souvent conscience de l'importance d'un signe ou d'un songe qu'après une réalisation concrète qui peut arriver des années plus tard.

Mais c'est une bonne remarque. Peut-on parler de songe lorsque cette expérience nous apporte un enseignement ou un bienfait dans la vie "réelle"? C'est possible!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Benoît VIII   Dim 28 Déc 2008, 18:27

Louis a écrit:
...

Je préférerai avoir l'avis d'un historien neutre sur le rôle guérrier de ce pape.

Benoît VIII fait l'objet d'un article dans le
Dictionnaire universel , historique , critique et bibliographique par Louis Mayeul Chaudon , Mame 1810 p 443 . L'auteur termine par : " Ce pontife politique et guerrier mourut le 10 juillet 1024 .

Un autre article ( p. 648 ) dans " Biographie universelle ( Michaud ) ancienne et moderne par Eugène Ernest Desplaces , Joseph Fr Michaud ,
Louis Gabriel Michaud publié par Mme C. Desplaces 1854 .

Un autre encore dans " Histoire universelle de l'Eglise Catholique " par René François Rohrbacher , Auguste-Henri Dufour publié par Gaume Frères en 1857 , pp 410 à 427 .

Merci à Google pour ses numérisations .

PS : Je ne fais pas confiance non plus aux révolutionnaires pour l'histoire des papes , cher Louis .
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Benoît VIII   Dim 28 Déc 2008, 20:02

Un aperçu synoptique de la vie de Benoît VIII dans :

http://pagesperso-orange.fr/compilhistoire/BenoîtVIII.html
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Benoît VIII   Dim 28 Déc 2008, 20:07

http://pagesperso-orange.fr/compilhistoire/BenoitVIII.html
Revenir en haut Aller en bas
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Benoît VIII   Dim 28 Déc 2008, 20:37

On peut sans doute trouver de nombreuses coincidences sur tout des lors qu'on se met à en chercher, aussi je constate que le nombre d'années de règne de ce Pape est de... 12 soit le nombre de parchemins de votre reve Exclamation

Alors : Coincidence ou pas Question

(Pour information: Intronisation le 8 mai 1012 et décès en juin 1024)
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Benoît VIII   Dim 28 Déc 2008, 20:40

Merci Boudo pour ce lien.

1022 : synode de Pavie, le pape interdit le mariage et le concubinage des clercs.

Le célibat des prêtres et évêques est donc issu de ce synode. Intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Benoît VIII   Lun 29 Déc 2008, 09:15

Autre élément intéressant de la biographie de Benoît VIII : il introduit le "Filioque" dans le Credo lors du sacre de l'empereur Henri II .
Revenir en haut Aller en bas
Kerux



Masculin Messages : 365
Inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Benoît VIII   Lun 29 Déc 2008, 12:20

Outre le Filioque, Benoit VIII serait également à l'origine de l'introduction au cours de la messe dominicale du chant du Credo dans son ensemble.

http://books.google.fr/books?id=aHINNxSWiVEC&pg=PA73&lpg=PA73&dq=benoit+VIII&source=bl&ots=fbR8NtLymH&sig=4S3SwHHadAZflnFLWHOMa3_Cbxc&hl=fr&sa=X&oi=book_result&resnum=10&ct=result#PPA75,M1
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Benoît VIII   Ven 02 Jan 2009, 11:44

C'est vrai : Benoît VIII semble avoir été Benoît davantage un baron féodal qu’un pape.

Cependant, à la fin de sa vie, il a convoqué un synode qui a interdit les prêtre mariés. C'était en application de la réforme Grégorienne ...

Cher Louis, tu as rêvé de 12 manuscrits. Ils doivent certainement être peu théologique mais historiques et politiques, s'ils existent.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Benoît VIII
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Benoît VIII
» LA MÉDAILLE DE SAINT BENOÎT
» Citations choisies de spiritualité chrétienne de Benoît XVI
» Méditons un chemin de croix avec sa sainteté le pape Benoît XVI
» Angelus de Benoît XVI : le Christ, modèle d'humilité et de gratuité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: