DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Dim 14 Déc 2008, 20:44

cher Louis, lors de la relecture du livre "L'heure de la mort", vous vous rappelez que vous aviez tiqué sur un passage concernant les enfants morts sans baptême.

Or, à la suite de sources sûres et concordantes (dont le Père Piccinato et Elena Hanet du site http://petitepaquerette.free.fr ), il semble que les enfants avortés et morts sans baptême restent vraiment entre ce monde et l'autre (les limbes), dans l'errance, pendant un certain temps avant qu'une personne DE CETTE TERRE accepte de les baptiser.

Le père Piccinato me raconte ce qui est arrivé pour lui hier soir :

Elena avait répéré, grâce à son charisme de discernement, un homme qui avait fait avorter 6 fois sa femme.
L'homme a accepté qu'on baptise les enfants. Le père a donc fait 5 messes la semaine dernière. Or, hier soir, vers minuit, la maison s'est mise à trembler; des coups étaient frappés comme lorsque le curé d'Ars avait des histoires avec le Grappin.

Il a donc célébré la sixième messe tout de suite.

Bref, ces enfants sont bien entre ce monde et l'autre.

A mon avis, cette permission de Dieu est liée à deux raisons :

1° ces enfants souffrent et donc, comme les enfants de la terre, peuvent développer un grand désir pour le salut et une grande humilité.
2° Le ciel veut que ce soit nous qui les baptisions car il veut rendre conscient le monde du crime qu'est l'avortement.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Dim 14 Déc 2008, 20:51

(les limbes),

Je croyais, Arnaud, que Benoît XVI avait retiré cela !
Revenir en haut Aller en bas
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Dim 14 Déc 2008, 20:55

"de source sûre et concordante" !!!
Il y a des gens qui ont des nouvelles directes de l'autre monde ?!

Je préfère mille fois l'hypothèse de Guy Delaporte, quand il supposait que les enfants avortés sont des sortes de martyrs de la société, et en tant que martyrs seraient donc au ciel.
C'est juste une hypothèse, mais je la partage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Dim 14 Déc 2008, 21:02

Fée Violine a écrit:
"de source sûre et concordante" !!!
Il y a des gens qui ont des nouvelles directes de l'autre monde ?!

Je préfère mille fois l'hypothèse de Guy Delaporte, quand il supposait que les enfants avortés sont des sortes de martyrs de la société, et en tant que martyrs seraient donc au ciel.
C'est juste une hypothèse, mais je la partage.

Jean-Paul II parlait d'un holocauste !
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Dim 14 Déc 2008, 21:22

Je veux bien croire au charisme de ces deux personnes, mais peut-on généraliser et en faire une théorie fiable?
Je ne sais quoi dire.

Pour le baptème de désir, a-t-on le droit de baptiser une telle âme (bébé avorté) sans demander l'avis à ses parents?
Je connais une femme qui a avorté et qui n'est pas croyante, mais je pense qu'elle ne serait pas d'accord si je faisais ça sans lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Dim 14 Déc 2008, 21:25

S'ils sont martyrs, il n'y a pas besoin de les baptiser. Ils vont tout droit au ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Dim 14 Déc 2008, 22:19

doris a écrit:
(les limbes),

Je croyais, Arnaud, que Benoît XVI avait retiré cela !

La Commission théologique Internationale pense que l'ETERNITE des limbes est à retirer. Ce qui est absolument nécessaire puisque (dogme) : "Dieu propose son salut à tout homme".

Chère Dominique,

Citation :
Je préfère mille fois l'hypothèse de Guy
Delaporte, quand il supposait que les enfants avortés sont des sortes
de martyrs de la société, et en tant que martyrs seraient donc au ciel.
C'est juste une hypothèse, mais je la partage.

Hélas, il y a aussi les fausses couches ! Pas de martyre pour le Christ dans une simple fausses couche (qui est parfois si précoce que la mère ne s'en aperçoit même pas).

De plus, le problème est plus complexe que cela : Nul homme ne peut voir Dieu sans d'abord choisir Dieu. En effet, l'entrée dans le paradis est un "mariage". Qui dit mariage dit consentement.

Donc, il faut repenser toute cette théologie et admettre que l'enfant doit, avant d'entrer dans la vision, avoir le temps de recevoir de dieu trois choses :






La première est de posséder la capacité
naturelle de se porter vers lui lorsqu’il est proposé.



La seconde consiste en la proposition
même de cette grâce par la prédication de l’Évangile et le don du Saint Esprit.
Nous étudierons cette deuxième condition dans l’article suivant.



La troisième est la réponse de l’âme qui
accueille cette grâce et se porte vers Dieu et vers son prochain dans un acte
de charité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Dim 14 Déc 2008, 22:22

Louis a écrit:

Pour le baptème de désir, a-t-on le droit de baptiser une telle âme (bébé avorté) sans demander l'avis à ses parents?
Je connais une femme qui a avorté et qui n'est pas croyante, mais je pense qu'elle ne serait pas d'accord si je faisais ça sans lui dire.

Uniquement pour un enfant ABANDONNE (ce qui est le cas des enfants avortés). Ces enfants là sont adoptables.

Il ne faut pas baptisé un enfant mort que ses parents n'auraient jamais baptisé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Dim 14 Déc 2008, 22:24

Fée Violine a écrit:
S'ils sont martyrs, il n'y a pas besoin de les baptiser. Ils vont tout droit au ciel.

Théorie impossible. Comme je vous l'ai dit, le Ciel, c'est l'union LIBRE par charité CONSCIENTE avec une personne (La Trinité).

D'ailleurs, le pape Benoît XII a éliminé depuis le moyen âge cette croyance antique qui disait que les martyres allaient obligatoirement aussitôt au Ciel :
Citation :
«Par la présente constitution, qui restera à jamais en vigueur, et de
notre autorité apostolique, Nous définissons que, d’après la disposition
générale de Dieu, les âmes de tous les saints qui ont quitté ce monde avant la Passion de notre Seigneur Jésus-Christ: que celles des saints Apôtres, martyrs, confesseurs, vierges et autres fidèles morts après avoir reçu le saint baptême du Christ, en qui il n’y a rien eu à purifier lorsqu’ils sont morts ou en qui il n’y aura rien à purifier lorsqu’ils mourront dans la suite ou encore, s’il y a eu ou qu’il a quelque chose à purifier, lorsque, après leur mort, elles auront achevé de le faire; que, de même, les âmes des enfants régénérés par ce même baptême du Christ ou encore à baptiser, une fois qu’ils l’auront
été, s’ils viennent à mourir avant d’user de leur libre-arbitre, (que toutes les âmes de ces enfants), aussitôt après leur mort et la purification dont nous avons parlé pour celles qui en auraient besoin, avant même la résurrection dans leur corps et le Jugement général, et cela depuis l’Ascension du Seigneur et Sauveur Jésus-Christ au Ciel, ont été, sont et seront au Ciel, au Royaume des cieux et au paradis céleste avec le Christ, admises dans la société des saints anges.

Constitution dogmatique Benedictus Deus, Benoît XII, 1336

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Dim 14 Déc 2008, 22:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Dim 14 Déc 2008, 22:27

Alors que se passe-t-il pour les bébés qui meurent dans une fausse couche précoce que personne ne soupçonnait ?

.... je ne peux croire qu'ils soient "perdus" pale
Chaque femme peut avoir vécu ça ....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Dim 14 Déc 2008, 22:31

Chère Cébé, personne n'est perdu ! Ces enfants se verront proposer le salut.

Le Concile Vatican II l'affirme solennellement :
Citation :

“Puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l'homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l'Esprit Saint offre à tous, d'une façon que Dieu connaît, la possibilité d'être associé au mystère pascal” (Gaudium et Spes n° 22, 5, trad. officielle)

Mais ce temps d'errance dans les limbes est sans doute le moyen qu'à trouver Dieu pour pallier au fait que ces enfants ont été privé de la vie terrestre et des épreuves qui visent à creuser en nous "un coeur brisé, un esprit humilié", si nécessaire à la vision du Dieu tout humble.

Bref, Dieu a tout prévu, y compris la croissance spirituelle de ces petits privés du premier purgatoire qu'est la terre.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Dim 14 Déc 2008, 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
BenBornAgain



Masculin Messages : 187
Inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Dim 14 Déc 2008, 22:39

A la lecture de l'Ancien Testament on est frappé de voir combien de fois il nous est rapporté que le peuple d'Israël jeûne pour les âmes des hommes morts à la bataille.

Face à cette situation des enfants morts, quelques soient les circonstances, l'essentiel n'est il pas de prier pour eux, offrir des sacrifices et bien sut le plus grand d'entre eux, la Sainte Eucharistie. Demandons à Dieu de se révéler à ses âmes et d'hater leur entrée dans la vision béatifique!
Revenir en haut Aller en bas
http://cathobiblique.wordpress.com/
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Lun 15 Déc 2008, 14:26

Avec les liens suivants,il est difficile de penser qu'un enfant mort dans le ventre de sa mère ou avorté,n'ait pas de destin pour Dieu:

Job 10:10 Ne m’as-tu pas coulé comme du lait et fait
cailler comme du laitage,
11 vêtu de peau et de chair, tissé en or et en nerfs?
12 Puis tu m’as gratifié de la vie, et tu veillais avec

sollicitude sur mon souffle.


Psaumes 71:6 Sur toi j'ai mon appui dès le sein, toi ma
part dès les entrailles de ma mère, en toi ma louange
sans relâche.


Esaïe 44:2 Ainsi parle Yahvé, qui t'a fait, qui t'a
modelé dès le sein maternel, qui te soutient. Sois sans
crainte, Jacob mon serviteur, Yeshurûn que j'ai choisi.


Jérémie 1:5 Avant même de te former au ventre maternel,
je t'ai connu; avant même que tu sois sorti du sein, je
t'ai consacré; comme prophète des nations, je t'ai
établi.
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Lun 15 Déc 2008, 20:14

Arnaud Dumouch a écrit:


Hélas, il y a aussi les fausses couches ! Pas de martyre pour le Christ dans une simple fausses couche (qui est parfois si précoce que la mère ne s'en aperçoit même pas).

De plus, le problème est plus complexe que cela : Nul homme ne peut voir Dieu sans d'abord choisir Dieu. En effet, l'entrée dans le paradis est un "mariage". Qui dit mariage dit consentement.

Donc, il faut repenser toute cette théologie et admettre que l'enfant doit, avant d'entrer dans la vision, avoir le temps de recevoir de dieu trois choses :






La première est de posséder la capacité
naturelle de se porter vers lui lorsqu’il est proposé.



La seconde consiste en la proposition
même de cette grâce par la prédication de l’Évangile et le don du Saint Esprit.
Nous étudierons cette deuxième condition dans l’article suivant.



La troisième est la réponse de l’âme qui
accueille cette grâce et se porte vers Dieu et vers son prochain dans un acte
de charité.

Cher Arnaud, je sais bien que personne n'est perdu et pas même un enfant qui meurt par fausse-couche insoupçonnée. J'avais mal saisi ce que tu disais et que je remets en citation ci-dessus, croyant que tu les pensais en danger. Or, selon moi, ils sont d'autant plus vite dans la vision béatifique que Lucifer ne les verra même pas ou les pensera insignifiants. Ils n'auront que Dieu en point de mire, comme un bébé fixe son regard sur sa mère et ne veut qu'elle.

Ca m'embêtait de penser que nous, les vivants, devions absolument faire quelque chose pour eux, comme il est nécessaire de le faire pour les enfants avortés volontairement (voir ton premier post). Parce que cela arrive très souvent, ces fausses-couches précoces et invisibles ... Et on ne peut pas agir "au bol" et "au cas où " ;)


J'aurais dû avoir une petite soeur ou un petit frère, mais ma mère a eu une fausse couche ... Cela fait près de 50 ans ...
... Jamais pensé à reconnaître ce bébé comme faisant partie de ma famille... Cela ne se faisait pas, à l'époque, tellement les fausses-couches étaient fréquentes ...
Par contre, j'ai "adopté" 5 enfants avortés parmi mes connaissances, mais je ne pense pas à les faire baptiser parce que les parents n'auraient jamais voulu. Deux sont des jumeaux qu'un couple de musulmans réfugié politique n'a pas voulu garder, deux autres sont aussi des jumeaux qu'une connaissance m'a dit avoir avorté à 18 ans, il y a plus de 30 ans et le 5ème est le bébé que le fils de cette connaissance aurait pu avoir cette année de sa petite copine. Je les ai confié à Marie et à ma maman décédée. Que pouvais-je faire d'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Lun 15 Déc 2008, 20:45

Chère Cébé, tout indique actuellement, par des signes multiples et concordants dans toute l'Eglise, que dieu appelle les chrétiens à développer une nouvelle pratique journalière : baptiser par son désir et donner un nom à un petit enfant avorté et abandonné.

C'est ce qu'indique ce site :

http://visitationpourlavie.free.fr

Et nous aurons la bonne surprise d'être accueillis, à l'heure de notre mort, par des centaines de petits enfants adoptéspar nous.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Lun 15 Déc 2008, 22:51

Il y a des années , j'ai fait fausse couche à trois mois de grossesse, un prêtre dernièrement m'a dit eh bien tu dois le baptiser, donne lui un prénom ! ce que j'ai fait !

Il m'a dit tu as un enfant au Ciel qui t'attend.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Mer 17 Déc 2008, 22:35

Fée Violine a écrit:
"de source sûre et concordante" !!!
Il y a des gens qui ont des nouvelles directes de l'autre monde ?!

Je préfère mille fois l'hypothèse de Guy Delaporte, quand il supposait que les enfants avortés sont des sortes de martyrs de la société, et en tant que martyrs seraient donc au ciel.
C'est juste une hypothèse, mais je la partage.

La position de Guy Delaporte en réponse à ceci :

Citation :
La doctrine de Saint Thomas d'Aquin serait remise en cause dans les écrits du Vénérable Marcel Van par Jésus lui-même en entretient avec lui dans "colloques" (702 annexe 2)

Voici l'extrait en question:

Marcel Van :

L'intention que Jésus m'a fixé aujourd'hui, c'est de prier pour les enfants. Il m'a demandé de ne pas les oublier. Aussi, je n'ai fait que penser à eux. A l'heure de l'oraison, ce soir, méditant de nouveau sur la bonté de Dieu envers les enfants, je me suis rappelé les paroles que Jésus m'a adressées auparavant au sujet des enfants non encore baptisés. Mais j'étais très inquiet, me demandant si c'était bien là une réalité ou tout simplement un rêve de mon imagination. Alors Jésus est venu aussitôt me délivrer de cette inquiétude en me disant clairement:

Jésus:

Ce n'est pas là un rêve de ton imagination, mais bien une doctrine qui, comme je le veux, doit être reconnue comme vrai par la Sainte Eglise. Oui, je veux que la Sainte Eglise, mère bonne et généreuse, tende ses bras pour accueillir ces petits et les admettre au nombre de ses enfants, comme beaucoup d'autres on eut le le bonheur de recevoir le baptême. Si en raison des circonstances, ils n'ont pas pu recevoir le baptême comme les autres, ils ont quand même un droit à le recevoir.

De plus, c'est le péché originel qui les empêche de jouir de la grâce sanctifiante. Or, en vertu de mes mérites, le péché originel a été largement expié. En outre, j'ai donné à l'Eglise le pouvoir de retenir et de remettre le péché, alors pourquoi l'Eglise n'aurait-elle pas le pouvoir suffisant pour remettre le péché originel de ces enfants, même si en raison des circonstances ils ne peuvent recevoir le baptême comme les autres enfants ?

Si l'Eglise le veut, ces enfants sont purifiés aussitôt, car l'Eglise est la seule sur terre à posséder ce pouvoir. Par conséquent, en ce domaine, aucune puissance spirituelle ne peut s'opposer à son autorité, même si des parents sans religion ne voulaient pas que leurs enfants jouissent de la grâce de ma Rédemption, car dans ce cas, la volonté des parents serait injuste à l'égard d'un enfant innocent qui n'a pas encore l'usage de la raison. C'est pourquoi la Saint Eglise peut exercer librement son autorité, et rien ne peut lui résister.

Petit frère reste en paix. Ce que je t'ai communiqué n'est pas une chose qui doive t'inquiéter, mais bien un point de doctrine que je veux révéler à mon Epouse Vénérable, la Sainte Eglise.

Marcel Van:
Alors pourquoi les Saints Docteurs comme Saint Thomas ont-ils soutenu une opinion contraire ?

Jésus:
Un opinion et une révélation sont deux choses différentes.

Marcel Van :
Ainsi n'as-tu pas l'impression de mépriser Saint Thomas pour avoir soutenu une opinion erronée?

Jésus :
Pas du tout, petit frère, je ne dis pas que c'était une opinion erronée, mais bien une vérité qui n'était pas encore connue. C'est pourquoi je veux la révéler afin qu'on la reconnaisse publiquement. Ne te trouble pas ;
Je suis la Vérité. Continue à me suivre, sans craindre de ne jamais t'égarer

fin de citation

Ou encore cette phrase de Ste Elisabeth de la Trinité :

Extraite de son autobiographie (L293)

" " Ecoute parler mon cher St Paul :
Dieu nous a élu en Lui avant la création. IL nous a prédestiné à l'adoption des enfants pour faire éclater la gloire de sa grâce " "

Fraternellement


Re: question des enfants morts sans baptême chez les saints
Auteur: Delaporte
Date: 18-07-2005 17:32

Jésus lui-même précise qu’il ne contredit pas saint Thomas, donc l’affaire est entendue sur ce point.

Pour le reste, le texte recommande de s’en remettre à l’Eglise, c’est à dire à son magistère. Sur ce point, rien à redire. L’Eglise possède en effet les clefs du Royaume et peut lier et délier selon sa volonté sainte. Il faudrait définir précisément selon quelle liturgie procéder pour accomplir un tel acte de purification, qui représenterait une nouvelle forme de baptême avec ceux de désir et de martyre.

A mon avis (opinion) le seul point d’accrochage est la possibilité envisagée d’aller contre l’autorité des parents. Toute la Tradition l’a toujours considérée comme inacceptable, et il faut maintenir ce principe si l’on veut éviter la tentation du baptême de force, sans consentement.

Cordialement

http://thomas.aquin.free.fr/Pages/Sophisme%20de%20mort.html

Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Mer 17 Déc 2008, 22:43

[url=http://thomas.aquin.free.fr/Pages/Sophisme de mort.html]http://thomas.aquin.free.fr/Pages/Sophisme de mort.html[/url]

voilà le lien de Jean-Yves
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Mer 17 Déc 2008, 22:54

J'ai réparé le mien, le tien ne marche pas non plus ! Very Happy

Il faut lire la suite où Guy Delaporte précise sa pensée !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Mer 17 Déc 2008, 23:05

Jean-Yves TARRADE a écrit:



Re: question des enfants morts sans baptême chez les saints
Auteur: Delaporte
Date: 18-07-2005 17:32

Jésus lui-même précise qu’il ne contredit pas saint Thomas, donc l’affaire est entendue sur ce point.

Plus exactement, voici ce que dit Jésus :
Citation :

Pas du tout, petit
frère, je ne dis pas que c'était une opinion erronée, mais bien une
vérité qui n'était pas encore connue. C'est pourquoi je veux la révéler
afin qu'on la reconnaisse publiquement. Ne te trouble pas ;
Je suis la Vérité. Continue à me suivre, sans craindre de ne jamais t'égarer

Car saint Thomas enseigne explicitement l'éternité des limbes et l'inutilité de prier pour les enfants morts en état de péché originel.

C'est que, pour lui, la mort est instantanée. Il ne peut rien s'y passer. Or (dogme toujours valable) APRES LA MORT, toute âme en état de mort spirituelle est damné pour l'éternité).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Mar 23 Déc 2008, 03:28

Arnaud Dumouch a écrit:
cher Louis, lors de la relecture du livre "L'heure de la mort", vous vous rappelez que vous aviez tiqué sur un passage concernant les enfants morts sans baptême.

Or, à la suite de sources sûres et concordantes (dont le Père Piccinato et Elena Hanet du site http://petitepaquerette.free.fr ), il semble que les enfants avortés et morts sans baptême restent vraiment entre ce monde et l'autre (les limbes), dans l'errance, pendant un certain temps avant qu'une personne DE CETTE TERRE accepte de les baptiser.

Le père Piccinato me raconte ce qui est arrivé pour lui hier soir :

Elena avait répéré, grâce à son charisme de discernement, un homme qui avait fait avorter 6 fois sa femme.
L'homme a accepté qu'on baptise les enfants. Le père a donc fait 5 messes la semaine dernière. Or, hier soir, vers minuit, la maison s'est mise à trembler; des coups étaient frappés comme lorsque le curé d'Ars avait des histoires avec le Grappin.

Il a donc célébré la sixième messe tout de suite.

Bref, ces enfants sont bien entre ce monde et l'autre.

A mon avis, cette permission de Dieu est liée à deux raisons :

1° ces enfants souffrent et donc, comme les enfants de la terre, peuvent développer un grand désir pour le salut et une grande humilité.
2° Le ciel veut que ce soit nous qui les baptisions car il veut rendre conscient le monde du crime qu'est l'avortement.


Bonjour Arnaud,

parfois j'ai parlé du texte ou Paul parle a des personnes qui se sont fait Baptiser pour les morts, beaucoup répondaient "c'étaient des tradition hérités de veilles croyances ça tiens pas la route!".

si cela tiens la route pour la simple raison que si nous somme baptisé nous somme dans l'ordre du nouveau monde en jésus Christ et aussi son corps et dans ce Corps ily a L'Esprit.
le démon a fichu la pagaille jusque ans les étages supérieur où sa place lelui permettait, alors quand de spersonnes ont quittées ce monde, et que l'on éprouve de l'amour pour eux si on est spirituel et que l'on s'applique a une vie Spirituelle on peut ressentir le désir de l'esprit (donc du christ) de remettre en ordre ce qui ne l'est pas faute au démon.

les morts ne sont morts que pour ceux qui n'ont pas la Vie Eternel du christ en eux, mais pour ceux qui sont De Lui et Avec Lui c'est l'Esprit qui dirige et Lui SAIT TOUT !

donc ceux qui du temps de Paul se faisait Baptiser pour les leurs déjà mort, ils ne font que poursuivre ce que Jésus a fait pendant son temps au tombeau en descendant dans les lieux où les âmes qui lui étaient destinées étaient retenues captives !

si on était ru=ien qu'un peu cohérent et spirituelle on le verrait en nos coeur on entendrais pleurer et appeler car Au Christ rien n'est caché !

por moi je crois que beaucoup devrait regarder les situation de famille autour d'eux dans leurs famille, et prier pour leur disparue savoir s'ils sont bien en christ ou on besoin d'air=de spirituelle, ce n'est pas votre force c'est Celle du christ déposé et vivante en vous dis désir ce donner a travers vous.
je sais que certain membre de ma famille que je n'ai pas connu ne sont pas encore arrivée dans La plénitude du christ et c'est assez souvent que j'ai besoin de porter un regard spirituel sur eux de prier d'intercéder, par Amour mais aussi par responsabilité , La Vie du christ est en vous Elle cherche a atteindre ce qui est encore perdu , sur la terre comme dans le ciel !

de plus Paul ne s'élève pas en disant " vous êtes des gamins en vous faisant baptiser ainsi cela ne sert a rien !" non au contraire il les dispute car eux avaient dans le passé bien adhéré a la résurrection du Christ, puis certains leurs on adressé après que Paul ai prêché le 1er un autre évangile sans la Résurrection du Christ. alors Paul les dispute "pourquoi alors vous faire baptiser pour les morts si Jésus n'est pas Ressuscité ? (il confirme donc la validité de cet acte) et si Jésus n'est pas Réssucité des morts alors vous non plus vous ne Ressusciterez pas et votre foi et vaine elle ne vous sert de rien !" .

on est vraiment peu conscient de l'immense Cadeau qu'Est L'Eglise en faveur de tous , morts et Vivants on a la foi pour soi comme des égoïstes trop souvent, faute de mener une vraie vie Spirituelle de Communion au Christ !
en cela le Moine a raison qu'elle silence de ne pas apprendre ce qu'est la Vie Spirituelle aux prêtres et aux laîcs , c'est une forme de stérilité aigüe !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Mar 23 Déc 2008, 07:52

Cher Théodéric,

N'aurait-il pas été mieux que saint Paul écrire : "Certains font baptiser leurs morts ?"

L'Eglise s'est toujours opposé au baptême APRES LA MORT. En effet, après la mort, l'âme est pour elle entièrement stabilisée pour ou contre dieu.

Par contre une voie semble s'ouvrir : un baptême des âmes qui sont encore là, auprès de nous, DANS LE PASSAGE QU'EST LA MORT ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort   Mar 30 Déc 2008, 02:09

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Théodéric,

N'aurait-il pas été mieux que saint Paul écrire : "Certains font baptiser leurs morts ?"

L'Eglise s'est toujours opposé au baptême APRES LA MORT. En effet, après la mort, l'âme est pour elle entièrement stabilisée pour ou contre dieu.

Par contre une voie semble s'ouvrir : un baptême des âmes qui sont encore là, auprès de nous, DANS LE PASSAGE QU'EST LA MORT ...

Bonjour Arnaud,

pour moi je lis que certains se font Baptiser pour leurs morts, je ne vais pas réécrire l'écriture Very Happy . je crois qu'il y a beaucoup plus de solutions que notre étroitesse de cœur n'accepte de la part du Seigneur.

comme tu dis ils sont coincés dans le passage de la mort. pour ce que j'ai pu en vivre lors de mon accident il y a de nombreux niveaux (étagement du Ciel) et bien plus encore lorsqu'il m'a été offert et demandé d'aider une personne qui été en purgatoire d'une façon très déplaisante.

dés lors c'est aussi une forme de mort, mais aussi une forme de Grâce et nous réalisons fort mal que nous sommes Le Corps du Christ et aussi Sa voie qui part de La Terre Vers Le Ciel et peut agir sur La terre comme au Ciel ; mais on ne cesse de se comporter comme des non sauvés ou peu sans faut !

nous souvenons nous que c'ets aussi a nous que Jésus dit " si vous m'Aimiez vous vous réjouiriez que Je Montre Vers Le Père et votre Père"
" tout ce que J'ai fait vous pouvez le faire et même de plus grande puisque Je monte Vers Le Père !"
toutes les choses du monde Il les a faites (jusqu'à Ressusciter les morts) en faire de plus grandes c'est quoi ?
Est ce qu'Être Sa Vie nous fait peur ? oui certainement et pourtant l'Amour Bannie la crainte !
de toute façon il faudra bien que quelqu'un aille encore reprendre les derniers bien que toto détiens injustement et qui sont désormais rendu aux Hommes en Jésus Christ fait Fils de L'Homme !
Revenir en haut Aller en bas
 
Pour Louis:je vais changer la théologie sur les enfants mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce qui nous (re)motive pour la Paix ?
» Changer de RAD
» pour ceux qui veulent changer BCG en MIP ... c est possible
» Le cardinal Louis de Rohan
» Des Crânes déformés et une étrange tradition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: