DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Dim 11 Déc 2005 - 21:09

Citation :
Mon Abbé Pierre,
Pourquoi ?
Pourquoi humilier les pauvres que nous sommes ?


D’abord vous bénir des si beaux passages dans votre livre sur l’adoration du Saint Sacrement, la Rencontre décisive, le Père, culminant dans l’émouvante prière à Dieu . Merci ! Merci ! Mais, parce que je vous aime et vous admire, comment ne pas vous partager ma douloureuse déception – celle d’un grand nombre – devant certaines déclarations, hélas, longuement réfléchies et énoncées de manière responsable. D’autant lourds de conséquences que, vu votre aura dans le public français, vos propos venant d’un héros, ont plus d’impact que celles des évêques et du pape lui-même ! Mais vous n ‘en êtes pas conscients.
Je passe sur le pape-empereur (avec notre très humble Benoît !) et la "tutelle romaine" (avec une curie humblement au service de nos Eglises locales), comment ne pas être blessé dans les profondeurs de notre foi par la suspicion jetée sur l’Immaculée Conception, l’Assomption et surtout, sur la virginité de notre Bien Aimé frère et Seigneur Jésus (et donc, logiquement, sur celle de sa Mère). Je vous envoie mon livre Touche pas à ma Mère ! – car – ce que je n’aurais jamais osé imaginé – il vous concerne aussi .Notre Seigneur n’est-il pas déjà suffisamment bafoué, méprisé, renié, pour que vous en rajoutiez, tombant dans le panneau des films de bas-étages, si ce n’est des guignols de l’info. Pourquoi donc humilier publiquement, le Pauvre par excellence, pauvre jusque dans son célibat, librement choisi, par débordement d’amour pour nous ?
Pourquoi donc serait-il plus " humain " s’il avait eu des relations sexuelles avec Marie-Madeleine ? François d’Assise, Mère Térésa, seraient-ils plus homme ou femme, s’ils n’avaient pas vécu dans la chasteté ? Comment supporter votre caution de l’homosexualité affichée de votre ancien secrétaire ainsi que d’une "alliance" (le mot même choisi par Dieu pour désigner sa relation à l’humanité) de couples homosexuels.
Pitié pour nos enfants et ados, continuellement matraqués, psychologiquement violés, par la promotion agressive et tous azimuts de l’homosexualité de la part d’une société qui devrait les protéger en priorité ?. Nos enfants et ados ne sont–ils pas de petits pauvres sans défense et sans protection ? Et que dire de votre quasi – approbation de l’adoption d’enfants par des gays ou lesbiennes ?
Comment faire dépendre une réalité aussi vitale, de l’avis forcément partagé des "psy", et desquels ? Quand il s’agit d’une aberration aussi contre-création, n’est-ce pas au Créateur en personne, à avoir des "droits d’auteur" ? Nous étions en droit d’attendre d’un prêtre, la voix du Père sur ses enfants. Ayez pitié de ces plus pauvres d’entre les pauvres que seront ces malheureux enfants, obligés de dire "maman" à un monsieur "barbu" ! Avec toutes les conséquences que tout psy honnête stigmatise déjà ! (1)
Les femmes prêtres ! Pourquoi cette confusion entre sacerdoce et pouvoir, ce nivellement des grâces spécifiques de l’homme et la femme, et donc, ce reniement de leur admirable complémentarité ? Marie – Vierge toujours ! Chiara Lubich ou sœur Elvira, Mère Térésa, les 4 Thérèse (Avila, Lisieux, Dijon, Cologne) auraient –elles pu être ce qu’elles sont et jouer le rôle qu’elles ont joué si elles avaient été prêtres ?
Enfin vous avouer ce qui m’a personnellement fait le plus mal. Tout en admirant votre fidélité globale à un "choix de vie pour une vocation réclamant une disponibilité totale" ( et soyez – en infiniment béni ), avouer vos infidélités passagères (davantage liées au désir sexuel qu’à un amour profond, semblez-vous dire) peut-être fait dans un repentir profond, mais comment ne pas être heurté par votre caution des prêtres vivant en concubinage "de manière non passagère" avec une femme qu’ils aiment depuis des années et qui, dites – vous , "sont de bons prêtres". Pourtant, vous stigmatisez à juste titre, "une double vie faisant souffrir des femmes pendant des décennies . "
Comment être bons, en vivant dans une infidélité permanente à un libre choix de vie, camouflet pour toutes les personnes mariées héroïquement fidèles à leur engagement devant Dieu lors de ce mariage où Dieu le premier s’engage ?
Dans le contexte actuel de revendication amère de prêtres mariés (de soi théologiquement légitime, bien sûr) dans une société obsédée de sexe (SOS) où déjà tant de prêtres sont fragilisés à force d’être pornographiquement agressés, je redoute que de tels propos ne déstabilisent encore davantage un grand nombre d’entre nous. Nous venons d’être suffisamment humiliés par cette terrible blessure dans notre corps sacerdotal que sont les cas si douloureux de prêtres dits pédophiles. Mais en fait, presque tous les cas, aux USA relèvent, non de la pédophilie, mais de l’éphébophilie homosexuelle (rapports avec des ados masculins).
A Toronto, après avoir déploré ces drames, Jean – Paul II a rajouté (avec une telle force que l’on a cru à un éclat de micro !) "But ! Mais n’oubliez pas que l’immense majorité de vos prêtres sont fidèles, généreusement à votre service".
Eh bien ! Leur fidélité jusqu’à l’héroïsme au don total d’eux-mêmes au Christ sera encore plus niée. Si même lui, le "saint" abbé Pierre... combien plus tous les autres ! Allez … tous dans le même sac !
Frère très cher dans le même sacerdoce de notre unique Jésus, j’ose vous le demander : pourquoi, mais pourquoi donc humilier ainsi tant de vos propres frères qui sont pauvres. Pauvres de cette pauvreté même de Jésus, pauvres d’une épouse, pauvres d’enfants de leur chair, et maintenant pauvres de leur réputation, pauvre d’estime et de reconnaissance sociale. Pauvres parce qu’incompris, marginalisés, regardés avec méfiance. Vous le prêtre des pauvres, pitié pour les pauvres que sont les prêtres.
Mais il n’y a pas que les prêtres et séminaristes que vous avez déstabilisés. Avez-vous mesuré l’impact gravissime par ricochet de tels aveux sur tant de jeunes luttant jusqu’à l’héroïsme pour rester purs et chastes, et pour qui justement l’exemple des prêtres et consacrés fidèles est un tel stimulant, et un tel réconfort. Comment ceux-là plus que personne, déjà suffisamment agressés dans leur bel idéal – ne seront-ils pas fragilisés par de tels propos : si même lui … alors en quel prêtre peut-on encore faire confiance ?
Pourquoi donc miner leur belle confiance en nous, alors qu’ils se sentent déjà tellement déçus et trahis dans leur juvénile confiance par trop d’adultes ?
Les jeunes auprès de qui des prêtres se dévouent sans compter avec une générosité sans bornes, eux aussi, ne sont-ils pas des pauvres ? Pauvres de repères, et souvent de pères ? Pauvres de certitudes …. Pauvres de soutien de la part de ceux dont ils l’attendent…
Car justement notre merveilleux célibat d’amour librement choisi nous met de leur bord, nous fait partager leur propre lutte pour rester vrais et purs. Nous luttons avec eux, comme eux, et pour eux. Nous osons leur proposer de faire l’expérience passionnante de cette royale, joyeuse, libérante chasteté jusqu’au mariage parce qu’il nous est donné la joie de la vivre jusqu’au jour de notre Mariage avec Dieu, aux Noces éternelles. "Si eux le vivent toute une vie, pourquoi pas nous quelques années", disent-ils. Enfin, avez-vous pensé aux répercussions sur des personnes portant un handicap, et qui jamais ne pourront se marier et pour qui l’exemple des prêtres et consacrés est aussi force, réconfort, consolation. Et voilà, cette force sapée, ce réconfort bradé, cette consolation ôtée, "puisque les prêtres ne vivent pas dans la chasteté" , dit-on maintenant.
Le pays de l’amour étant envahi, occupé par l’ennemi de tout amour, l’amour étant sali, prostitué, dénaturé, Jésus nous a appelés à entrer en résistance, pour sauver, libérer, protéger l’amour et donc la vie. Prêt à donner notre vie pour cela.
Jésus nous a fait le plus beau des cadeaux imaginables, partager avec nous, sa propre virginité amoureuse, sa propre manière de nous aimer ! Quelle confiance il nous fait ! Mais "ce joyau le plus précieux dans le trésor de l’Eglise" (Cardinal Sfeir, patriarche maronite du Liban), on le dévalue. Ce bonheur, on nous l’arrache. Ce droit à l’amour total, on veut nous en frustrer ! Cette intimité avec notre unique Epoux, — à la Charles de Foucauld ! — on veut l’infidéliser. Ceux que le Père a unis (Jésus et son prêtre) on veut le séparer. N ‘y a t-il donc pas déjà suffisamment d’infidélités, de séparations douloureuses dans le monde ?
Eh bien ! je dis : "non et non !" Nous refusons d’être séparés. Nous voulons demeurer fidèles ! Quoi qu’il en coûte ! Quel qu’en soit le prix !
J’ose le dire, au nom de tant de mes frères prêtres méprisés, bafoués, humiliés, parce que suspectés dans ce qui est précisément le cœur de leur cœur, la vie de leur vie : leur consécration jusque dans leur corps, à la consécration du Corps. Leur amour de préférence, exclusif et sans partage – à leur bien-aimé frère et Seigneur Jésus.
Au nom de cette immense majorité – ô combien silencieuse – de mes frères prêtres, humblement, paisiblement, héroïquement, fidèles à cette dimension nuptiale de leur engagement sacerdotal.
La plupart d’entre eux pourraient avouer humblement : "par pure grâce, j’ai pu rester fidèle à cet amour préférentiel pour mon Seigneur, aimé comme l’Epoux de mon âme. Jamais je n’ai expérimenté de relation sexuelle avec qui que ce soit." "Il m’a gardé de consentir à la tentation " (traduction de Carmignac) Et non seulement je n’en ai aucun regret, mais j’en suis heureux, et pas moins épanoui dans le bonheur d’un amour donné. "Ils se sentent comme miséricordiés d’avance par un Père qui a ôté la pierre d’achoppement sur leur route" (pour reprendre l’image de Thérèse la petite).
Oui, en leur nom à tous, j’ose le clamer ici, haut et fort. Si le sacerdoce n’est pas une fonction mais une vocation, alors, le célibat amoureux à cause de Jésus et de son Evangile, à cause des pauvres et des petits qui nous sont confiés, à cause d’un amour à sauver, d’une vie à défendre, d’un monde à transfigurer, eh bien… ce n’est pas une limitation, mais un horizon sans limites. Pas une mutilation, mais une éclosion. Pas une nécessité imposée, mais une liberté consentie. Pas une immersion dans la solitude, mais une communion avec une multitude. Pas une oppression, mais une promotion. (au rang des évêques qui, ni en Orient, ni en Occident, ne peuvent être mariés). Pas un piège, mais un privilège. Pas une aliénante anomalie, mais une vivante liturgie. Pas une obligation, mais une prédilection. Pas une cruelle renonciation, mais une réelle consécration. Pas une relation associale, mais une union nuptiale. Pas une exigence dure, mais une douce préférence.
C’est un honneur et un bonheur. Une splendeur et une douceur.
C’est un charisme prophétique et une joie eschatologique, anticipant celle des Noces éternelles.
Magnificat ! (2)

DANIEL ANGE

(1) "L’enfant a besoin de la double figure du père et de la mère pour recevoir des caractères psychologiques des deux, afin de se différencier subjectivement. Avec des homosexuels, il lui manquera toujours une donnée du réel de l’autre sexe, dont il n’aura pas l’expérience à travers des parents fictifs de même sexe. On ne peut laisser supposer qu’un enfant "se fabrique" dans n’importe quelle condition. On ne peut structurer une société avec des impasses. Cela va engendrer des psychopathologies sociales (cf.Tony Anatrella)
(2) J’ai développé ceci dans mon article publié sur le forum internet www.monde-catholique.com et dont France Catholique reprendra bientôt une partie : “le célibat sacerdotal, bonheur et charisme prophétique – où je parle aussi de la beauté du sacerdoce marié dans les Eglises orientales”.


Le père Daniel-Ange, je l'aime beaucoup

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Maria Borges



Messages : 248
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Dim 11 Déc 2005 - 22:07

Parfois il y a des misères, comme celle dont l'Abbé Pierre est le héraut, qui font éclater la beautée de la vérité et de l'amour comme pour la première fois.

Merci, père Daniel-Ange, merci Arnaud pour ce beau et vrai 'poème'.

Maria
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 12 Déc 2005 - 6:16

Évidement je ne connais pas ce prêtre n'étant pas française, mais on m'en a un peu parlé.


Je crois que la réponse au pourquoi est ici:

Citation :
Pourquoi donc serait-il plus " humain " s’il avait eu des relations sexuelles avec Marie-Madeleine ?

Il veut tout simplement que Jésus soit très très humain comme lui.

Ce prêtre n'avait pas la vocation à mon avis. C'était un défenseur des droits des démunis. Il est sûrement un homme exceptionnel d'une grande générosité. Mais cela n'implique pas nécessairement un appelle à la vocation.

J'ai l'impression que c'est pour cette raison qu'il met l'humanité de Jésus au premier plan et que la divinité de Jésus passe au second plan. Il oubli l'aspect Divin de Jésus. Et il met en doute la virginité de Marie et peut-être même son immaculée conception.

Finalement sont problème est la chasteté. Il a probablement eu de la difficulté à accepter sa propre chasteté. Donc tout son raisonnement spirituel tourne autour de cette réalité personnelle et très humaine. Je crois qu'il n'avait pas la vocation tout simplement. Rien n'empêche que cette homme à pu être un grand homme. J'imagine qu'il aurait pu être un excellent avocat pour défendre les droits des pauvres. C'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 12 Déc 2005 - 8:33

Chère Tourterelle

Le problème de l'abbé Pierre, et je l'ai écrit au père Daniel Ange, lorsque sa déclaration est parue, est qu'il a amené la plupart des chrétiens à pécher, moi le 1er, car tellement outré par cet individu qui persiste et signe depuis tant de décennies (et il continue, puisqu'il sort maintenant un CD !!! avec l'aide d'un canadien), nous n'avons pu dans la pratique apliquer à son égard ceci "il faut haïr le péché, et aimer le pécheur".
Car si l'on connait un peu son histoire, depuis 50 ans, ........... mais ce n'est pas charitable, et à l'heure de sa mort, tout cela lui sera montré, avec toutes ses conséquences.
L'abbé Pierre est, oui, comme vous le dîtes, trop exclusivement humain, et n'a pas d'intérêt (au sens propre) pour l'évolution spirituelle. La preuve en est qu'un simple trublion, plutôt symbole de la dépravation (avant son action époustouflante), précurseur des mariages homo qui plus est (avec Thierry le Luron) a fait mieux que l'abbé Pierre, avec son naturel humain tout simplement. Je veux parler des restau du coeur et de Coluche, vous l'aurez compris.
Je suppose que vous saisissez ce que je veux signifier.

qu'en pensez-vous?
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 12 Déc 2005 - 8:36

Chère Tourterelle, c'est baussi mon avis.
L'abbé Pierre est tout à fait significatif aussi de la façon dont on peut se reconstruire une image de Jésus en fonction de son époque.
Lui acoppe beaucoup <effectivement sur les question de la chasteté de Marie et de Jésus.

Peut-être est-ce en fait l'Alpha et l'Omega de la pensée de Mai 68: Un courant de pensée qui voulait se donner du plaisir sexuel sans contraintes, ni physiologique (et la pilule, l'IVG arrivèrent), ni morale (et Freud parla) ...

Trouvez vous que je caricature?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 12 Déc 2005 - 9:00

Cher Christian,

C'est vrai: les restau du coeur furent fondés par pur humanisme.

C'est d'ailleurs l'immense différence avec saint Vincent de Paul et mère Teresa dont les oeuvres caritatives sont imprégnées de prière.
Extérieurement pourtant, cela ressemble... Mais intérieurement, quelle différence.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
sauveur



Messages : 149
Inscription : 01/06/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 12 Déc 2005 - 10:04

A lire également sur le dernier " L'Homme Nouveau '' un article sur le livre de l'Abbé Pierre où toutes ses paroles sont mises en comparaisons avec l'Ecriture Sainte .


Sauveur
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 12 Déc 2005 - 17:38

Si l'époque 68 est l'époque du "Peace and love" et bien ce fut l'époque des grandes libertés humaines sexuelles avec toute ses illusions et erreurs. Je crois qu'il est un peu âgé pour que cette époque ait influencée son jugement durant toute sa vie. Je ne sais pas. Qu'elle âge a cet homme? Qu'elle âge avait-il à cette époque? Est-ce à cette époque qu'il a choisi sa vocation? Qu'elle vision personnelle avait-il de cette époque?

Je ne le connais pas suffisamment pour répondre à cette question Arnaud.
Mais si cet homme est comme je l'imagine... avec une personnalité très forte et une pensé pouvant ce battre contre vent et marré au nom de la justice et bien il n'a pas besoin d'une idéologie telle que celle des années 68 pour faire naître en lui sa propre réflexion (idéologie personnelle).

Je dirais qu'il fait tout simplement une grande fixation sur la chasteté en général parce que c'est lié à sa propre chasteté. Il remet en question tout ce qui concerne la chasteté et même celle de Jésus et Marie. Ho la la... C'est le bilan de sa vie religieuse: un immense regret d'avoir été obligé d'être chaste. Évidement s'il n'avait pas la vocation, ce regret à pris de l'ampleur pendant toutes ces années de privations et de frustrations. Il c'est formé une idéologie personnelle, une vision de l'humanité de Jésus et de Marie acceptable pour lui. Donc à sa propre mesure. Je dirais que cette erreur c'est glissée dans son esprit au file des années.

Si son nouveau combat maintenant est contre la chasteté et bien il combattra avec force comme il l'a toujours fait pour la cause de la justice. Il croit avoir raison et que tout cela est juste. Il faudra que l'église intervienne à mon avis, si elle n’a pas encore intervenue.
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 12 Déc 2005 - 17:54

Chère Tourterelle

Je ne devrais pas le dire, car je pèche mais voici qqs tous petits faits de ce monsieur Pierre, que tout le monde en France est censé connaître. Il a, par héritage familiale, des vignes en Suisse, avec terrains et maison seigneuriale, qui produisent chaque année, qui rapportent chaque année, encore aujourd'hui.
Il est bien connu dans les milieux de la prostitution suisse en tant que client et depuis plus de 25 ans (pour avant, je ne sais pas).
Quand il descend dans des palaces suisses, il rencontre souvent des gens comme Johnny Alidday, cela ne le déconcerte pas et ne dérange personne (vous savez combien coûte une seule nuit dans ces palaces, pendant quofficiellement, en France, 75 000 personnes, (chiffre officiel des ministères) travaillent ont des DCI (Contrat de Travail Indéterminé) et couchent...... dehors, SDF: c'est ça la France qui s'enrichie, qui vit en nabab.
Sur l'abbè Pierre, j'arrête-là , mais je vous laisse deviner la suite. Si tous les sondages le donnent l'homme préféré des français, devant Zidane lui-même, quasi tous les ans, ce n'est pas parce que les français sont redevenus catholiques et aiment les saints de Dieu, cela se saurait.

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 12 Déc 2005 - 17:54

Chère Tourterelle,

Votre analyse psychologique me plait beaucoup.

Au sujet de mai 68, c'est une date symbolique.

En réalité, c'est le grand "ouf" de la fin de la seconde guerre mondiale qui est le début de ces idées...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 12 Déc 2005 - 18:06

68 était aussi l'époque de la guerre du vietnam (si je me souviens bien).
Donc ce mouvement de pensé "Paix et amour" faisait oposition à cette guerre et toutes les guerres passé effectivement Arnaud. C'était une idéologie humaniste à mon avis, avec ces forces et ces faiblesses.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 12 Déc 2005 - 19:23

Citation :
avec ces forces et ces faiblesses.

c'est vrai. Et sa force est son rejet des valeurs précédantes, qui étaient des excès insupportable de l'ordre, la discipline, l'obéissance, le sacrifice etc.

La faiblesse est que ce rejet estr passionnel, donc dans l'excès inverse;

Or, disait saint Thomas d'Aquin (et pas seulement lui :- ), la vertu est un juste milieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 12 Déc 2005 - 22:21

Très juste Arnaud. Smile
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Ven 23 Déc 2005 - 1:36

Bon ! alors une fois de plus, je me fais l'avocat du diable ?

Pour Mai 68, je le dis et le répète : Nos parents nous servaient une mauvaise soupe qui appelait la révolte et l'indignation. Mais justement. faute d'une bonne soupe, cette génération n'avait pas les moyens de mener à bien son indignation. Suite au prochain numéro!......
- Il y a ceux qui sont contre les moyens utilisés ( caillassage de flics, permisivité sexuelle etc....) et c'est mon cas, je suis contre.
- Et il y a ceux, comme Lanza del Vasto, qui sont contre le motif qui est la révolte contre le père mais pas contre le Père des cieux( t'es mal placé Lanza).
Mais c'est comme les beurs qui brulent les voitures : Plus ils en bruleront(mauvais moyen inacceptable) plus leur colère peut être légitime et justifié. Maintenant il faut s'interroger. ont est contre mai 68 à cause des motifs ou des moyens ? Est ce qu'on peut être contre l'Eglise à cause de l'inquisition, la Saint Barthelemy ou Alexandre VI ?
BREF.
Pour l'Abbé Pierre, franchement, iln'y a pas de quoi fouétter un chat.
-il ne remet aucun dogme en cause, mais nous dit que ce n'est pas sa tasse de thé; c'et tout.
- Il n'est pas d'accord sur l'obligation de célibat des prêtres, et alors ? Sur quelle parole de l'Evangile cette obligation est elle fondé ?
- Il souheterait des femmes prêtres( Impossibilité dogmatique ???????) Mais vous savez que la petite thérèse le souhetait aussi et disait qu'au ciel elle serait prêtre ?
- quand à son aveux, il m'a réconforté. Me sentant incapable de chasteté, j'ai choisi le mariage. Mais la vie a fait que dés 35 ans je me suis retrouvé dans une continence forcé, et j'ai fini par connaitre un dérapage. Donc je me sentait définitivement exclu de la sainteté. Or voilà que ce prêtre que je vois comme un saint fait l'aveu lui aussi d'une faiblesse, et ça m'a redonné courage et esperance. Je témoigne Daniel Ange. L'abbé Pierre aurait il été plus vertueux ou plus hypocrite en cachant cela ? Et le péché de saint Pierre alors? A t'on perdu le sens de la franchise et de la vérité dans l'Eglise ?

ON REMET EN CAUSE SA VOCATION DE PRETRE ET CELA M'INDIGNE.
Un jeune homme de 19 ans qui part au couvent, cela se respecte. je n'ai pas eu ce courage, et beaucoupd'entre nous non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Ven 23 Déc 2005 - 9:24

Cher Philippe

Je suis d'accord avec vous. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Ven 23 Déc 2005 - 10:32

Cher Louis, cher Philippe,

Que l'exemple de l'abbé Pierre vous ait touché en rapproché de l'Evangile est une grand réconfort. J'en suis content car, c'est vrai, il est témoin de l'amour social des pauvres.

Cela n'empêche pas de se poser la question de son malâise dans l'Eglise.

Citation :
ON REMET EN CAUSE SA VOCATION DE PRETRE ET CELA M'INDIGNE.
Un jeune homme de 19 ans qui part au couvent, cela se respecte. je n'ai pas eu ce courage, et beaucoupd'entre nous non plus.

C'est bien le motif de sa révolte pour les pauvres qui pose question.

Est-ce le Christ qui prit parti pour les pauvres qui lui fait criéé pour les pauvres?

Est-ce l'humanisme?


Si c'est La première hypothèse, alors pourquoi crier avec le coeur du monde ? Parce que c'est dur d'être prophète face à l'idéologie du temps ?

Alors l'Eglise devrait adhérer à l'hédonisme qui brise des millions de relation mère/enfant, époux/épouse et le bénir pour que les fidèles reviennent et se SENTENT en paix ?

Attention : l'Eglise est prophète à contretemps. Et on ne juge de son action que 50 ans plus tard lorsque la vérité sort du puit où elle est caché.

Un exemple: En 1915, tout le monde qui compte en Europe maudit et fit taire le pape Benoît XV parce qu'il maudit la guerre. Aujourd'hui, il n'a toujours pas été réhabilité et on dit qu'il a béni des canons.

Peu importe: La génération qui l'a rejeté est avec lui de l'autre côté et je peux vous garantir qu'elle a changé d'opinion.

De même, dans 50 ans, le message du pape Jean-Paul II, bien que contesté par l'Abbé Pierre sur des points graves, manifestera sa puissance.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Ven 23 Déc 2005 - 10:49

Citation :
Peu importe: La génération qui l'a rejeté est avec lui de l'autre côté et je peux vous garantir qu'elle a changé d'opinion.

Vous avez déjà pensé au fait que vous allez devoir supporter tous les 68tards, tous, quand vous serez de l'autre côté, pour l'éternité ???

Very Happy Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Ven 23 Déc 2005 - 11:31

Citation :
Vous avez déjà pensé au fait que vous allez devoir supporter tous les 68tards, tous, quand vous serez de l'autre côté, pour l'éternité ???

Ils seront changés, et moi aussi.

Pour ceux qui se seront repentis, toutes leurs idoles de jeunesse paraîtront périmées.

Et je ne vaudrais pas mieux. Devant l'infinie pureté de Dieu, on comprends tous qu'on n'avait rien compris.

Regardez ce texte de sainte Thérèse de l'enfants Jésus:

Citation :
Je crois que, à son apparition, il ne pourra me surprendre.

J'ai toujours pensé qu'elle ne le pense plus ! Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Ven 23 Déc 2005 - 11:37

Voici le texte où sainte Thérèse de l'Enfant Jésus désire être prêtre :

Citation :
Je sens en moi la vocation de Prêtre, avec quel amour, ô Jésus, je te porterais dans mes mains lorsque, à ma voix, tu descendrais du Ciel... Avec quel amour je te donnerais aux âmes !... Mais hélas ! tout en désirant d'être Prêtre, j'admire et j'envie l'humilité de St François d'Assise et je me sens la vocation de l'imiter en refusant la sublime dignité du Sacerdoce.
Ô Jésus ! mon amour, ma vie... comment allier ces contrastes ? [3 r°] Comment réaliser les désirs de ma pauvre petite âme ?...
Ah ! malgré ma petitesse, je voudrais éclairer les âmes comme les Prophètes, les Docteurs, j'ai la vocation d'être Apôtre... je voudrais parcourir la terre, prêcher ton nom et planter sur le sol infidèle ta Croix glorieuse, mais, ô mon Bien-Aimé, une seule mission ne me suffirait pas, je voudrais en même temps annoncer l'Évangile dans les cinq parties du monde et jusque dans les îles les plus reculées... Je voudrais être missionnaire non seulement pendant quelques années, mais je voudrais l'avoir été depuis la création du monde et l'être jusqu'à la consommation des siècles... Mais je voudrais par-dessus tout, ô mon Bien-Aimé Sauveur, je voudrais verser mon sang pour toi jusqu'à la dernière goutte...
Le Martyre, voilà le rêve de ma jeunesse, ce rêve il a grandi avec moi sous les cloîtres du Carmel... Mais là encore je sens que mon rêve est une folie, car je ne saurais me borner à désirer un genre de martyre... Pour me satisfaire il me les faudrait tous... Comme toi mon Époux Adoré, je voudrais être flagellée et crucifiée... Je voudrais mourir dépouillée comme St Barthélemy... Comme St Jean, je voudrais être plongée dans l'huile bouillante, je voudrais subir tous les supplices infligés aux martyrs... Avec Ste Agnès et Ste Cécile je voudrais présenter mon cou au glaive et comme Jeanne d'Arc ma soeur chérie, je voudrais sur le bûcher murmurer ton nom, ô Jésus... En songeant aux tourments qui seront le partage des chrétiens au temps de l'Antéchrist, je sens mon coeur tressaillir et je voudrais que ces tourments me soient réservés ... Jésus, Jésus, si je voulais écrire tous mes désirs, il me faudrait emprunter ton livre de vie, là sont rapportées les actions de tous les Saints et ces actions, je voudrais les avoir accomplies pour toi...
Ô mon Jésus ! à toutes mes folies que vas-tu répondre ?... Y a-t-il une âme plus petite, plus impuissante que la mienne !... Cependant à cause même de ma faiblesse, tu t'es plu, Seigneur, à combler mes petits désirs enfantins, et tu veux aujourd'hui, combler d'autres désirs plus grands que l'univers...
À l'oraison mes désirs me faisant souffrir un véritable martyre j'ouvris les épîtres de St Paul afin de chercher quelque réponse. Les chap. XII et XIII de la première épître aux Corinthiens me tombèrent sous les yeux... J'y lus, dans le premier, que tous ne peuvent être apôtres, prophètes, docteurs, etc..., que l'Église est composée de différents membres et que l'oeil ne saurait être en même temps la main.
... La réponse était claire mais ne comblait pas mes désirs, elle ne me donnait pas la paix... Comme Madeleine se baissant toujours auprès du tombeau vide finit par trouver [3 v°] ce qu'elle cherchait, ainsi, m'abaissant jusque dans les profondeurs de mon néant je m'élevai si haut que je pus atteindre mon but ... Sans me décourager je continuai ma lecture et cette phrase me soulagea : « Recherchez avec ardeur les dons les plus parfaits, mais je vais encore vous montrer une voie plus excellente. » Et l'Apôtre explique comment tous les dons les plus parfaits ne sont rien sans l'Amour... Que la Charité est la voie excellente qui conduit sûrement à Dieu. Enfin j'avais trouvé le repos... Considérant le corps mystique de l'Église, je ne m'étais reconnue dans aucun des membres décrits par St Paul, ou plutôt je voulais me reconnaître en tous... La Charité me donna la clef de ma vocation.

Voyez vous dans son écrit l'ombre d'une critique du pape Léon XIII, de sa ringardise parce qu'il pense que les femmes ne seront pas ordonnées?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Ven 23 Déc 2005 - 19:39

A Tous.

Nous sommes tous des petites âmes, et notre rôle n'est pas d'être juge dans l'Eglise; Ni de nos frères, ni encore moins d'un prêtre. Souvenons nous des paroles de Dom Bosco :

" Ne dit jamais du mal d'un prêtre, jamais, jamais".

Quant au prophétisme, et bien NUL ne sait pour l'instant le visage qu'il aura pris dans 5o ans. Mais je suis devenu très prudent depuis que l'Eglise a canoniquement déclaré mon mariage invalide, parce que j'ai, en fait, laissé Marthe Robin décidé pour moi. Canoniquement, l'Eglise a déclaré que Marthe(que je vénère) avait eu tord de décider pour moi.

Alors le prophétisme ??????
Un coup l'Eglise est contre les prêtres ouvriers, un coup elle les applaudit. Un coup elle est contre la séparation de l'Eglise et de l'Etat, un autre coup elle trouve que finalement c'est pa si mal que ça. Un coup Pie XII punit le père congar pour les thèses qu'il soutient et un autre coup ses thèses triomphent au concile et Pie XII lui avait demandé pardon auparavant. L'Eglise est divine, mais elle est aussi humaine trop humaine, et c'est comme ça qu'il faut l'aimer........et parfois lui pardonner, non sans humour.

Il n'y a qu'un seul cas où l'on doit juger : Quand quelqu'un remet en cause notre chemin, notre salut, ou celui d'un proche. Ainsi à 12 ans, un ami m'avait confié qu'il avait été victime d'un abbé ...........Voilà texto la réponse que je lui ai faite.........mais je n'avais que 12 ans de maturité :

" Pour l'Eglise Catholique , tu es foutu car ce curé a tout bousillé. Et il est inutile d'aller te plaindre car les adultes ne t'écouteront pas. Aussi pour sauver ta foi, il faut que tu ailles chez les protestants. Et puis peut être qu'un jour tu reviendras".

Cela s'apelle de l'Epiki, je crois, et les enfants ne sont pas des enfants.
Et bon Noël à toutes et à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Ven 23 Déc 2005 - 20:42

Cher Philipppe,

Vous avez raison.

Au plan des décisions pastorales, l'Eglise n'a rien d'infaillible.

Ne jamais dire du mal d'un prêtre?

De son sacerdoce, certainement. Mais des choix de l'homme, il est évident qu'il faut parfois le faire, comme vous l'avez fait d'ailleurs en bas de votre message contre ce prêtre qui avait du mal à votre ami.

Pour ce qui concerne l'Abbé Pierre, j'essaye de trouver une analogie dans l'histoire avec les hommes d'Eglise qui ont été en phase avec les travers de leur époque.

Que pensez vous de ce grand prédicateur de Notre Dame de Paris qui, pendant la première guerre mondiale, dit de Benoît XV et de ses eforts contre la guerre: "Il me semble que nous ayons un pape boche."

Je n'ai pas vérifié l'annecdote mais je pense qu'il est toujours douteux d'être trop en phase avec les tenants de la pensée unique de son époque, cette pensée étant presque toujours, même quand le catholiscisme triomphe, celle du monde:

Citation :
Luc 6, 26 Malheur, lorsque tous les hommes diront du bien de vous! C'est de cette manière, en effet, que leurs pères traitaient les faux prophètes."

J'ai toujours pensé que les vrais prophètes furent:

En 1890, pour Dreyfus
En 14-18, contre la guerre.
En 39, contre le Nazisme.
En 70, contre le communisme.
En 2005, contre l'IVG.

Et les faux prophètes sont:

En 2005, contre la guerre, le Nazisme, le communisme et pour l'IVG... bref, comme tout le monde... albino

Qu'en pensez-vous?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Sam 24 Déc 2005 - 0:04

Cher Arnaud.

Et chouette car moi, je suis non pas contre l'IVG, mais contre l'avortement. Appelons les choses par leur nom.
Pour l'abbé Pierre, attendons un peu que le lait ne déborde plus de la casserolle afin d'y voir plus claire. Je te cite :

Citation :
'il est toujours douteux d'être trop en phase avec les tenants de la pensée unique de son époque, cette pensée étant presque toujours, même quand le catholiscisme triomphe, celle du monde:

Citation:
Luc 6, 26 Malheur, lorsque tous les hommes diront du bien de vous! C'est de cette manière, en effet, que leurs pères traitaient les faux prophètes."

Or il y a un homme qui a eu encore plus de succès que l'abbé Pierre : Jean Paul II, et un homme encore plus critiqué(par les siens) que Jean Paul II : L'abbé Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Sam 24 Déc 2005 - 0:09

Jean-Paul II a parlé à temps et à contretemps, avec pour seule mesure l'Evangile tout entier.

La pauvreté matérielle l'a interessé certes mais pas seulement.

Comme mère Theresa, il s'est intéressé aussi à la pauvreté éducative des enfants qu'on livre à des pulsions non éduquées sous prétexte d'amour et de tolérance.

Et loin de lui de proclamer l'évangile rétrograde parce qu'elle appelle péché (sans condamner le pécheur) la valeur obsessionnelle de notre monde: le sexe centré sur le seul plaisir...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 26 Déc 2005 - 19:42

Arnaud.

Mais je ne pense pas que l'abbé Pierre préchait l'Evangile du sexe centré sur le seul plaisir ?
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 26 Déc 2005 - 19:52

De plus, cet empressement à aider les plus pauvres encore et encore, jusqu'à son dernier soufle, c'est ça l'Evangile. I love you

Le simple humaniste se serait épuisé depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 26 Déc 2005 - 20:43

Philippe a écrit:
Arnaud.

Mais je ne pense pas que l'abbé Pierre préchait l'Evangile du sexe centré sur le seul plaisir ?

Non. C'est plus subtile. Il prêche, comme beaucoup de sa génération, la recherche du bonheur sur terre. C'est très bien. C'est une valeur humaine que tout le monde peut comprendre.

Mais... l'évangile va plus loin, n'est ce pas? Si l'évangile était l'humanisme, cela se saurait.

Lui le fait au nom du Christ. Rien à dire. Mais du coup, il se trouve en perpétuel porte à faux avec l'enseignement de l'Eglise qui dit:
Citation :
"Le bonheur sur terre, oui. Mais pas au prix de la droiture, du respect de la olonté de Dieu, de l'amour fidèle, et de l'espérance de la vie éternelle".

Et cela finit par déborder:
Citation :
"C'est de la faute du Vatican."

Il y a tout un texte de Jésus qui explique cela:
Citation :
"Les païens eux-mêmes en font autant".

Peut-être est-il le symbole d'une génération...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Mar 27 Déc 2005 - 1:21

cher Arnaud.

Citation :
"Le bonheur sur terre, oui. Mais pas au prix de la droiture, du respect de la volonté de Dieu, de l'amour fidèle, et de l'espérance de la vie éternelle".

Mais il a témoigné de tout ça par 70 ans de vie de pauvreté chasteté obeissance, et lui ne vit pas dans de somptueux palais avec de habit mirrifique, à se commander des chaussures chez le plus grand chausseur de Paris. Il est simplement paniqué par la detresse humaine, comme un papa qui voit son enfant malheureux. Et il rève, il rève, il rève de caviard, pas pour lui mais cet enfant qui crève; son enfant.

Citation :
Citation:
"C'est de la faute du Vatican."

Oui , et alors? peut être que oui peut être que non, mais ça ne serrait pas la première fois ?

Citation :
Citation:
"Les païens eux-mêmes en font autant".

NON

Il faut savoir où se trouve le prophétisme, et pas forcément dans le : "béni-oui-oui", même si l'Eglise canonise le béni-oui-oui; ce qui est d'ailleurs très humain.
Parfois le prophétisme se trouve dans l'Eglise et l'esprit du monde dans le monde, mais parfois c'est le contraire. Ainsi avant Jean Paul II, il y avait tout un courant people pour penser que l'inquisition et la condamnation de Galilé était mauvaise, que Pie XII avait eu tord de ne pas réveler la Shoa, et que les droits de l'homme comme la liberté de conscience était une bonne chose. A ces Chrétiens on leur faisait comprendre que tout ça c'est l'esprit du monde et non de Dieu, que les droits de l'homme c'est la Franc-Maçonerie, et que quand on est un bon Chrétien on se tait et l'on pense comme le Pape. Et puis justement, Jean Paul II est venue pour dire: Non! pas du tout les droits de l'homme c'est bon, pardon pour galilé et l'inquisition, je retarde la canonisation de Pie XII car il a refusé de dire la vérité sur la Shoa etc etc......Alors jean Paul II était t'il people ou prophète ?
Mais à travers tout ça, Jean Paul II nous a dit autre chose du genre:

" je ne supporte pas les lèche-bottes; c'est pas ça l'obéissance et la fidélité".

Alors, outre qu'a mon sujet, l'Eglise a canoniquement décrété que Marthe s'était trompé, c'est pour ça que j'ai vécu une véritable conversion afin de faire de ma conscience mon vicaire suprême. Et je le répète : dire d'un prètre qu'il n'a pas la vocation parce que celui-ci pense que le célibat ne devrait pas être obligatoire pour le sacerdoce, cela m'indigne. Daniel Ange, si demain l'Eglise autorise le choix, tu serras le premier à encenser le mariage des prêtres.....pour soutenir la parole de l'Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Mar 27 Déc 2005 - 7:32

Cher Philippe

Il ne s'agit pas de mettre face à face en rang de bataille les pères Daniel Ange et Pierre.
Mais l'abbé Pierre, qui a fait de grandes choses, c'est indiscutable, ne s'est par ailleurs jamais caché de tout son côté trop humain en contradiction totale avec tout le bien qu'il a pu faire. Il ne s'en est jamais caché, aussi c'est pour cela que je me suis pensé avoir le droit d'en citer qqs uns pour Tourterelle qui ne pouvait en avoir entendu parler de sa terre lointaine. Mais faire une marque d'habit de "luxe (?) "emmaüs", cela c'est du présent, est tout de même aussi discutable que les hôtels 4 étoiles, les hélicoptères à 1500€ de l'heure pour parler en directe au 20 heures (très médiatique le cher abbé). Bref, il est beaucoup trop humain, beaucoup trop dans ce monde. mais cela a certainement été sa volonté pour pouvoir mieux agir pour sa grande cause "Dieu pemier servi dans ses pauvres". Le résultat, : il est adûlé par les non croyants comme un saint. Est-ce le bon chemin spirituel ? La question est iriésolvable par nous (Dieu verra). Mais le père Daniel Ange a eu tout à fait raison de poser ses questions en toute confraternité et charité, et surtout pour nous tous, car quand son livre est sorti (de l'abbé Pierre) comme beaucoup (comme même mon confesseur qui me l'a dit) j'ai péché en pensée, car j'ai perdu de vue qu'il faut "haïr le péché et aimé le pécheur" (que nous sommes tous à 10 000%). Et ne serait-ce que pour cela, le père Daniel Ange a ermis à beaucoup d'en prendre conscience.

Qu'en penses-tu?
Amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Mar 27 Déc 2005 - 8:13

Citation :
dire d'un prètre qu'il n'a pas la vocation parce que celui-ci pense que le célibat ne devrait pas être obligatoire pour le sacerdoce, cela m'indigne.

Cher Philippe,
Cette question du célbat des prêtre est tout à fait secondaire puisqu'elle est purement disciplinaire.

Voyez vous une différence d'esprit entre mère Theresa, saint Vincent de Paul et l'abbé Pierre?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Mar 27 Déc 2005 - 16:34

Cher Christian, cher Arnaud.

Citation :
Voyez vous une différence d'esprit entre mère Theresa, saint Vincent de Paul et l'abbé Pierre?

Avec mère theresa, pas trop. Mais avec saint vincent de paul, oui. Sauf que Vincent était pire que Pierre :
-Il devient prêtre à 19 ans pour enrichir sa famille, et poursuit le fric jusqu'à sa conversion sans jamais y arriver.
- vers 40 ans il saute carrément les plombs, et disparait en poursuivant une riche héritière. Qu'a t'il fait ou pas fait ? plus tard quand on lui posera la question, il tournera le dos sans autre forme de procès. Mais tous les deux, ce sont des gaulois : donc des grandes gueules. Et pour cela il leur serra beaucoup remis. Je soupçonne Daniel Ange d'être un émmigré au tempérament doux et pacifique. Peut être un romain perdu en Gaule. qui sait ?
Au fait il parait que l'abbé guy Gilbert va sortir un bouquin ?
Bon. Je vous concède qu'il y a un peu de mediatisation dans tout ça. Il ne faudrait pas un jour avoir à dire :

"Emmaüs, c'est trop snob".
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Mar 27 Déc 2005 - 17:27

Cher Philippe, je ne parle pas des évènements d'une vie. Mon problème avec l'Abbé Pierre n'est pas qu'il ait fauté ici ou là contre ses voeux.

Mon problème est l'esprit qui le motive.

Est-ce l'esprit du monde et je ne vois rien de mauvais là dedans. Je ne nie pas du tout les apports sociaux de l'humanisme.

Est-ce l'esprit de l'évangile.

A-t-il, conjointement au souci des corps, le soucis du salut éternel des âmes ?
A-t-il invité ses compagnons à prier...

C'est juste une nuance, je sais. Mais explique-t-elle son conflit avec l'Eglise?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Ven 30 Déc 2005 - 12:47

Arnaud.

Bon Ok ! Il y a, du moins en apparence, un coté trop humaniste, trop people. A l'instar de l'abbé Pierre, le père Guy Gilbert n'hésite pas à témoigner de sa foi et la nécessité pour lui de la prière ; même s'il lâche les baskets de ses loulous sur le sujet. En ce moment nous sommes face, non pas à des témoins de la foi mais des témoins de la charité. Or l'équilibre est parfois difficile à trouver.
L'humanisme, disons le, est une idéologie et un leurre

C’est un universalisme qui prétend faire le bonheur de l'homme, mais sans Dieu. Mon Dieu quelle erreur : ça sent l'esprit de l'Antéchrist. On peut même se poser des questions sur la laïcité, mais là on paye le prix de l'intolérance des catholiques du 18-19 ieme siècle. Mais quand je vois des écoles catholiques qui accueillent des Protestants des Indouistes etc..je me demande si la vraie laïcité ne serrait pas catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Ven 30 Déc 2005 - 13:31

Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 26 Mar 2007 - 6:21

SUPPLEMENT DE LA LETTRE CATHOLIQUE

THEODULE MEROVE



IM MEMORIAM

L’ABBE PIERRE EST MORT…





On n’oubliera pas le bien que ce prêtre aura fait dans ce monde d’injustices où la pauvreté atteint le degré absolu du scandale. Il fut la voix des sans voix. Il fut un prêtre qui engagea tout son humanité dans le service des plus pauvres.
Son œuvre humaniste demeurera dans la mémoire universelle de l’homme.

L’abbé Pierre n’en aura pas moins été l’une des figures de proue des courants modernistes. Il s’inscrivit dans les courants issus de la résistance où certains prêtres se laissèrent happer par des options humanistes, philosophiques radicalement opposées à l’Evangile et au Magistère de l’Eglise.
Nous savons, qu’après la libération issue de la seconde guerre mondiale, - parce que les évêques ne se rallièrent pas à la Résistance, - que ces courants permirent au général De Gaulle et à son entourage d’influencer l’église de France en affaiblissant son élite, en soutenant les courants contestataires. L’abbé Pierre ne fut pas une moindre figure dans cette action.

La fondation Emmaüs, fondation exclusivement laïque, est certainement un bien humain en soi, mais pour autant, venant d’un prêtre, pourquoi ne pas l’avoir associée à la pastorale, à l’apostolat ? Quelle raison motiva-t-elle, chez un prêtre, une œuvre dépourvue de toute transcendance, sans lien éminent avec l’excellence de la Charité comme l’enseigne Benoît XVI dans sa première encyclique ? Pourquoi l’avoir séparée si radicalement du salut des âmes ? Certes, il ne cacha pas qu’il était prêtre, et après ?
Sur ce point, Sœur Emmanuelle, la chiffonnière du Caire, le rejoint. Comment se peut-il que des hommes, des femmes volontairement consacrés à Dieu au sein de L’Eglise Catholique, agissent en excluant l’Eglise ? Comment est-il possible qu’ils aillent à l’encontre des enseignements du Magistère ? Etait-il de leur mission d’encourager la contraception, de défendre l’avortement, de s’inscrire contre des pans entiers de la morale fondamentale, de remettre en cause la discipline ecclésiale ?
L’abbé Pierre sera aussi celui qui contribua à rendre opaque l’intelligence de l’Eglise. Il fut un facteur qui La fragilisa en France et dans le monde.
On ne peut passer sous silence l’intégralité des actes d’un homme aussi illustre soit-il. La vérité est ou n’est pas.
Quel besoin, quelle nécessité l’engagea-t-il à devenir une image, un symbole de la république ? Qu’ont-ils donc ces prêtres, ces religieux à s’enfermer dans une praxis politique, à compromettre l’Evangile, handicaper la pastorale, réduire la liberté des enfants de Dieu ?

Comment en ces moments de tristesse ne pas penser à Mère Térésa de Calcutta ? Cette sainte fut, à l’exemple de saint François d’Assise, de Monsieur Vincent, un acteur profondément soucieux d’abord du salut des hommes et des femmes. Cette primauté d’action lui permit de renouveler l’accueil et l’intelligence de la pauvreté comme signe éminent de la pauvreté de Dieu d’où Il puise son infinie richesse. Aucune de ces figures ne conçut de séparer le secours au pauvre du souci de son salut. Ils ne conçurent non plus de distendre l’Eglise de leur action et de leur fondation. Pour eux, secourir le pauvre, combattre l’injustice, porter au plus au niveau le souci du salut des âmes était indissociable, car profondément unis dans le flux permanent du Cœur de Dieu. Pourquoi l’humain ne devrait-il ne plus être perçu dans son unité mais compartimenté, segmenté comme un objet ordinaire économico-social. Une chose impersonnelle ! « Abat Descartes ! »

Il est dommage que les options hétérodoxes de l’abbé Pierre n’aient pas permis de délivrer la société de ses aliénations idéologiques.

Déjà, les pourvoyeurs de la laïcité hystérique veulent s’accaparer l’image de l’abbé Pierre ! N’est-il pas finalement si rassurant ? N’avait-il pas compris la modernité ?

Il ne fait aucun doute que l’abbé Pierre mérite les hommages pour le bien qu’humainement il fit. Qu’en sera-t-il dans le grand livre d’éternité ? Qu’en sera-t-il de sa pérennité ? Elle est si humaine !


THEODULE MEROVE
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 26 Mar 2007 - 10:23

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Il ne fait aucun doute que l’abbé Pierre mérite les hommages pour le bien qu’humainement il fit. Qu’en sera-t-il dans le grand livre d’éternité ? Qu’en sera-t-il de sa pérennité ? Elle est si humaine !
Je ne sais qui est ce Théodule, mais il me semble bien aveugle. Qu'il ne fasse qu'un centième de ce qu'à fait l'Abbé Pierre guidé par la charité, et il sera peut-être crédible!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 26 Mar 2007 - 11:46

Cher Noël,

Je comprends votre réaction mais je ne crois pas que personne n'ait osé juger le coeur de l'abbé.
On ne peut juger l'arbre qu'à ses fruits, ce qui est critiqué ici ce sont ses prises de position, et tout homme à le devoir de se lever contre ce qui ne suit pas sa conscience.
Daniel Ange témoigne ici d'un amour extrêmement beau et il ne réagit qu'à la blessure provoquée par les propos de l'abbé. Il reconnaît les qualités de l'abbé mais, personne n'est parfait, se rebelle contre ce qui le touche et lui fait mal, à lui ainsi qu'à l'Eglise.
Dans les termes de Daniel Ange j'entrevois une Espérance qui me donne envie de vivre, ce n'est pas la critique de l'abbé que je retiens mais un message bien plus profond, un témoignage de sainteté.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 26 Mar 2007 - 22:32

Louis a écrit:
Théodule MEROVE a écrit:
Il ne fait aucun doute que l’abbé Pierre mérite les hommages pour le bien qu’humainement il fit. Qu’en sera-t-il dans le grand livre d’éternité ? Qu’en sera-t-il de sa pérennité ? Elle est si humaine !
Je ne sais qui est ce Théodule, mais il me semble bien aveugle. Qu'il ne fasse qu'un centième de ce qu'à fait l'Abbé Pierre guidé par la charité, et il sera peut-être crédible!

Cher Louis,

"merove" est toujours inscrit sur ce forum mais il n'a pas posté depuis juillet 2006.
Tu peux toujours lui répondre par MP.

Il publie tous les mois par email "La lettre catholique" d'où ce texte est extrait. Je partage entièrement son avis sur l'Abbé Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 26 Mar 2007 - 22:38

Noel a écrit:
Qui donc êtes-vous pour prétendre ainsi juger les coeurs et les reins?
Relisez donc le Psaume 139 (138) ainsi que les textes où il est question des races de vipères.

Merci cher Noël !

Je suis quelqu'un qui considère que le dogme de l'Immaculée Conception est indispensable.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 26 Mar 2007 - 23:12

Jean-Yves TARRADE a écrit:

"merove" est toujours inscrit sur ce forum mais il n'a pas posté depuis juillet 2006.
Il publie tous les mois par email "La lettre catholique" d'où ce texte est extrait. Je partage entièrement son avis sur l'Abbé Pierre.
Je comprends ces arguments, mais je trouve que c'est exagéré et qu'on passe à côté de l'essentiel, c'est-à-dire de la Charité.
J'ai moi aussi donné mon avis, et je n'ai rien à ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 26 Mar 2007 - 23:32

Et on continue à se focaliser sur les bribes d'aspect négatif de ce pauvre abbé Pierre. Mais la souris n'est-elle pas plus importante que la montagne?

Ça me déçois beaucoup que l'on traite ce saint homme comme le font certains ici. Un Frère, que Noel connaît d'ailleurs, à pu grandir avec ses 6 ou 7 autres frères et soeurs, grâce à l'abbé Pierre, qui avait trouvé un logement à leur maman. Ils étaient à la rue. La maman occupe encore aujourd'hui, à l'âge de 92 ans cette habitation.

Essayez un peu d'aller lui dire en face ce que vous colportez comme âneries ici. Et foutez-la paix à l'Abbé Pierre. Non seulement il a mérité de la Patrie (en tout cas beaucoup plus que ceux qui lui vomissent sur le cercueil pour avoir pris des positions qu'ils estiment non conformes), mais il a aussi consacré toute sa vie aux autres, comme soeur Emannuelle ou Mère Thérésa. Regardez-vous dans une glace. Je doute que vous puissiez vous voir tant la poutre est énorme.


Dernière édition par le Lun 26 Mar 2007 - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Lun 26 Mar 2007 - 23:37

Vince a écrit:
Cher Noël,

Je comprends votre réaction mais je ne crois pas que personne n'ait osé juger le coeur de l'abbé.
On ne peut juger l'arbre qu'à ses fruits, ce qui est critiqué ici ce sont ses prises de position, et tout homme à le devoir de se lever contre ce qui ne suit pas sa conscience. Eh bien qu'attendez-vous, mon cher Vince, pour la soulager votre conscience? Allons du nerf que diable. Sortez l'équipement et allez sur le terrain aider vos frères et soeurs dans la misère. Comme l'a fait le brave abbé Pierre. Daniel Ange témoigne ici d'un amour extrêmement beau et il ne réagit qu'à la blessure provoquée par les propos de l'abbé. Il reconnaît les qualités de l'abbé mais, personne n'est parfait, se rebelle contre ce qui le touche et lui fait mal, à lui ainsi qu'à l'Eglise.
Dans les termes de Daniel Ange j'entrevois une Espérance qui me donne envie de vivre, ce n'est pas la critique de l'abbé que je retiens mais un message bien plus profond, un témoignage de sainteté.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Mar 27 Mar 2007 - 10:22

Loup Ecossais a écrit:
Vince a écrit:
Cher Noël,

Je comprends votre réaction mais je ne crois pas que personne n'ait osé juger le coeur de l'abbé.
On ne peut juger l'arbre qu'à ses fruits, ce qui est critiqué ici ce sont ses prises de position, et tout homme à le devoir de se lever contre ce qui ne suit pas sa conscience. Eh bien qu'attendez-vous, mon cher Vince, pour la soulager votre conscience? Allons du nerf que diable. Sortez l'équipement et allez sur le terrain aider vos frères et soeurs dans la misère. Comme l'a fait le brave abbé Pierre. Daniel Ange témoigne ici d'un amour extrêmement beau et il ne réagit qu'à la blessure provoquée par les propos de l'abbé. Il reconnaît les qualités de l'abbé mais, personne n'est parfait, se rebelle contre ce qui le touche et lui fait mal, à lui ainsi qu'à l'Eglise.
Dans les termes de Daniel Ange j'entrevois une Espérance qui me donne envie de vivre, ce n'est pas la critique de l'abbé que je retiens mais un message bien plus profond, un témoignage de sainteté.

Amicalement

Vincent

Qui vous a dit que je ne le fais pas déjà?

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Mar 27 Mar 2007 - 11:26

Vince a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Vince a écrit:
Cher Noël,

Je comprends votre réaction mais je ne crois pas que personne n'ait osé juger le coeur de l'abbé.
On ne peut juger l'arbre qu'à ses fruits, ce qui est critiqué ici ce sont ses prises de position, et tout homme à le devoir de se lever contre ce qui ne suit pas sa conscience. Eh bien qu'attendez-vous, mon cher Vince, pour la soulager votre conscience? Allons du nerf que diable. Sortez l'équipement et allez sur le terrain aider vos frères et soeurs dans la misère. Comme l'a fait le brave abbé Pierre. Daniel Ange témoigne ici d'un amour extrêmement beau et il ne réagit qu'à la blessure provoquée par les propos de l'abbé. Il reconnaît les qualités de l'abbé mais, personne n'est parfait, se rebelle contre ce qui le touche et lui fait mal, à lui ainsi qu'à l'Eglise.
Dans les termes de Daniel Ange j'entrevois une Espérance qui me donne envie de vivre, ce n'est pas la critique de l'abbé que je retiens mais un message bien plus profond, un témoignage de sainteté.

Amicalement

Vincent

Qui vous a dit que je ne le fais pas déjà?

Amicalement

Vincent

Les arguments que vous avancez. Soyez ce que vous prétendez être. Mettez-vous à la hauteur de l'Abbé Pierre. Je suis sûr que Dieu a eu plus d'indulgence pour lui que nous tous sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Mar 27 Mar 2007 - 12:05

Les arguments que j'ai avancés ne vont en aucun cas à l'encontre de son action auprès des plus pauvres. Je partage l'avis de Daniel Ange sur certains propos de l'abbé, c'est ce que je voulais dire quand je disais "que tout homme a le devoir de se lever contre ce qui ne suit pas sa conscience".

D'autre part vous m'avez quelque peu blaissé en disant cela, cher Loup, car j'essaye tant bien que mal de faire concorder mon discours avec mes actes. Oui j'essaye d'être témoin de l'Evangile, malgré mes faiblesses contre lesquelles je me bats sans arrêt, oui j'essaye d'aider le plus pauvre (il n'y a pas que les pauvres en argent d'ailleurs). Je sais bien que je n'arrive pas à la cheville de nombre de mes frères mais vos propos m'ont fait mal car vous me connaissez peu et déjà vous me dîtes que je ne fais pas ce que je dis.

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Mar 27 Mar 2007 - 12:45

L'abbé Pierre arrangeait tous les laïcardes (athéistes déguisés). On a complément laïcisé son combat, on s'est servi de lui pour bien des choses. S'il était plus "doctrinal" concernant le mariage des homosexuels comme sur l'avortement et tout le reste, il aurait été certainement bien plus mis en retrait et n'aurait pas eu autant l'écho des médias et du pouvoir politique.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre   Mar 27 Mar 2007 - 13:12

Loup Ecossais a écrit:
Je suis sûr que Dieu a eu plus d'indulgence pour lui que nous tous sur ce forum.[/color]

La miséricorde de Dieu est infinie pour tous ; elle est sans mesure pour tous. Dieu pardonne infiniment à chacun d'entre-nous. Dieu n'a donc pas eu plus de miséricorde pour l'abbé Pierre que pour nous tous sur le forum ; Dieu ne nous fera pas moins, ni pas plus miséricorde qu'à l'abbé Pierre.

Quant à la sainteté, elle appartient d'abord à Dieu ; s'il plaît à Dieu d'être glorifié en l'abbé Pierre, il donnera à l'Eglise les signes qu'il faut. Ce n'est pas à nous de décider qui est saint ou pas, pas même à l'Eglise ; l'Eglise ne faisant que discerner la volonté de Dieu sur tel ou telle. Laissons donc Dieu agir, nous donner des signes et laissons l'Eglise discerner ces signes.

Fraternellement en Christ

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
 
Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réaction du père Daniel Ange au livre de l'Abbé Pierre
» L'idéologie du genre conspuée par le Père Daniel Ange
» Christianophobie : le coup de colère du père Daniel-Ange
» Un coeur qui écoute "Père Daniel Ange"
» Vidéo-prédication : "Le sermon en entier du Père Daniel-Ange sur Jésus-Eucharistie" !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: