DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 « Réfléchir au drame de la division des chrétiens »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DiNozzo



Masculin Messages : 124
Inscription : 26/10/2008

MessageSujet: « Réfléchir au drame de la division des chrétiens »   Lun 01 Déc 2008, 17:17

« Réfléchir au drame de la division des chrétiens et prier pour l’unité »

La grande semaine de prière pour l’unité des chrétiens, du 18 au 25 janvier 2006 permet, souligne le pape Benoît XVI, « de réfléchir au drame de la division des chrétiens et de prier pour l’unité ».

Benoît XVI a en effet consacré sa catéchèse de l’audience générale, en la salle Paul VI du Vatican en présence de quelque 8 000 visiteurs, à la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, qui est traditionnellement fixée à la semaine du 18 au 25 janvier dans de nombreuses régions du monde. Dans l’hémisphère sud elle est parfois organisée autour de la Pentecôte.

Le pape commentait le texte qui donne le thème de cette semaine : « Si deux d’entre vous, sur la terre, unissent leurs voix pour demander quoi que ce soit, cela leur sera accordé par mon Père qui est aux cieux » (Mt 18,19) ».

Un rendez-vous important

« Cette assurance solennelle de Jésus à ses disciples soutient également notre prière, disait le pape. Aujourd’hui, commence la « Semaine de prière pour l’unité des chrétiens » désormais traditionnelle, un rendez-vous important pour réfléchir sur le drame de la division de la communauté chrétienne et demander ensemble à Jésus lui-même : « que tous soient un, pour que le monde croie » (Jn 17,21) ».

Rassemblés par la foi en Jésus Christ

Le pape ajoutait : « Nous le faisons nous aussi aujourd’hui ici, en harmonie avec une grande multitude dans le monde. En effet, la prière « pour l’union de tous » concerne selon des formes, des temps et des modes différents les catholiques, les orthodoxes et les protestants, rassemblés par la foi en Jésus Christ, unique Seigneur et Sauveur ».

Au centre de la question œcuménique, l’obéissance à l’Evangile

Benoît XVI rattachait la semaine de prière pour l’unité au concile en disant : « La prière pour l’unité fait partie de ce noyau central que le Concile VaticanII appelle « l’âme de tout l’œcuménisme » (Unitatis redintegratio, n. 8), un noyau qui comprend précisément les prières publiques et privées, la conversion du cœur et la sainteté de vie. Cette vision nous ramène au centre de la question œcuménique qui est l’obéissance à l’Evangile pour accomplir la volonté de Dieu, avec son aide nécessaire et efficace. Le Concile l’a explicitement signalé aux fidèles en déclarant : « plus étroite, en effet, sera leur - notre - communion avec le Père, le Verbe et l’Esprit Saint, plus ils pourront rendre intime et facile la fraternité mutuelle » (ibid., n. 7) ».

Ce qui distingue le mouvement œcuménique de tout autre initiative


Le pape insistait sur les éléments qui constituent la base de la communion entre les chrétiens : « Les éléments qui, malgré la division permanente, rassemblent encore les chrétiens, permettent la possibilité d’élever une prière commune à Dieu. Cette communion dans le Christ soutient tout le mouvement œcuménique et indique le but même de la recherche de l’unité de tous les chrétiens dans l’Eglise de Dieu. Cela distingue le mouvement œcuménique de tout autre initiative de dialogue et de relations avec les autres religions et idéologies. L’enseignement du décret sur l’œcuménisme du Concile Vatican II avait également été précis à ce propos : « A ce mouvement vers l’unité, qu’on appelle le mouvement œcuménique, prennent part ceux qui invoquent le Dieu Trinité et confessent Jésus pour Seigneur et Sauveur » (ibid., n. 1) ».

Concile Vatican II interprète en substance ce que dit Jésus

« Les prières communes qui se déroulent dans le monde entier, en particulier au cours de cette période, ou bien autour de la Pentecôte, expriment en outre la volonté d’engagement commun pour le rétablissement de la pleine communion de tous les chrétiens, soulignait encore le pape. Ces prières communes sont « assurément un moyen efficace de demander la grâce de l’unité » (ibid., n.8). Avec cette affirmation, le Concile Vatican II interprète en substance ce que dit Jésus à ses disciples, auxquels il assure que si deux personnes s’unissent sur terre pour demander quelque chose au Père qui est dans les cieux, il l’accordera « car », là où deux où trois sont réunis en son nom, il est au milieu d’eux. Après la résurrection, il assure encore qu’il sera toujours avec eux « pour toujours jusqu’à la fin du monde » (Mt 28,20). C’est la présence de Jésus dans la communauté des disciples et dans notre prière, qui en garantit l’efficacité. Au point de promettre que « tout ce que vous lierez sur la terre sera tenu au ciel pour lié, et tout ce que vous délierez sur terre sera tenu au ciel pour délié » (Mt 18,18) ».

Dieu a beaucoup donné sur le chemin vers l’union

Comme au jour de son élection et de sa première homélie-programme, le 19 avril dernier, le pape insistait sur les progrès effectués dans le rapprochement entre les chrétiens : « Mais ne nous limitons pas à implorer, disait-il. Nous pouvons également rendre grâce au Seigneur pour la nouvelle situation créée au prix de nombreux efforts par les relations œcuméniques entre les chrétiens dans une fraternité retrouvée, pour les profonds liens de solidarité établis, pour la croissance de la communion et pour les points de convergence atteints - certes de manière inégale - entre les divers dialogues. Il existe de nombreuses raisons de rendre grâce. Et s’il reste encore beaucoup à espérer et à faire, n’oublions pas que Dieu nous a beaucoup donné sur le chemin vers l’union ».

L’avenir est devant nous

« C’est pourquoi nous lui sommes reconnaissants pour ces dons. L’avenir est devant nous, déclarait Benoît XVI. Le Saint-Père Jean-Paul II d’heureuse mémoire - qui a tant œuvré et souffert pour la question œcuménique - nous a opportunément enseigné que « reconnaître ce que Dieu nous a déjà accordé est la condition qui nous prédispose à recevoir des dons encore nécessaires, pour porter jusqu’à son achèvement l’action œcuménique en faveur de l’unité » (Ut unum sint, n. 41). Chers frères et sœurs, continuons donc à prier, car nous sommes conscients que la sainte cause du rétablissement de l’unité des chrétiens dépasse nos pauvres forces humaines et que l’unité définitive est un don de Dieu ».

Le pape annonçait lui-même sa deuxième visite à la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs, la semaine prochaine : « C’est dans ce sens et avec ces sentiments que je me rendrai sur les traces du Pape Jean-Paul II mardi prochain, 25 janvier, fête de la conversion de l’Apôtre des Nations, dans la Basilique Saint-Paul-hors-les-Murs, pour prier avec nos frères orthodoxes et protestants : prier afin de rendre grâce pour tout ce que le Seigneur nous a accordé ; prier afin que le Seigneur nous guide sur les voies de l’unité ».

Enfin, aux visiteurs de langue française, le pape disait : « Je salue cordialement les pèlerins francophones présents ce matin, en particulier les jeunes de l’école de Rocroy Saint-Léon, de Paris. Puisse votre séjour à Rome être une occasion de grandir dans la foi, l’unité et la confiance dans le Christ. A tous, j’accorde bien volontiers la Bénédiction apostolique
».

citation pris sur catholique.org
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Réfléchir au drame de la division des chrétiens »   Lun 01 Déc 2008, 18:29

DiNozzo bonjour,

Faut pas dramatiser non plus ! Y'a des séparations profondes entre chrétiens, mais il y a aussi, une belle unité !
C'est le Christ qui nous rassemble ! Les divisions viennent de nous-mêmes !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: « Réfléchir au drame de la division des chrétiens »   Mar 02 Déc 2008, 04:02

Bonjour DiNozzo,

c'est vrai que la division Est une réalité terrible et de ce fait cela rend service au prince de la division !

L'Unité Est La Vie en Christ, comment pourrions nous le manifester si nous somme diviser ! c'est encore la Crucifixion pour Jésus, souvent je me dis La Couronne d'épines sur Sa tête c'est nous !

déja les Apôtres avaient ce problème , Paul dit " l'un dit moi je suis de Paul moi de Pierre ect ect, qu'est que Paul qu'est ce que Pierre des serviteurs !!"

nos divisions viennent que l'on s'accroche a des noms a des dénominations qui en fait n'existent en Vérité que si elles s'oublient que si elle ne servent qu'a disparaitre et laisse le Christ apparaître (comme Jean Baptiste).
trop souvent on met l'Eglise en avant, mais l'Eglise doit se faire petite c'est une servante (Marie est son modèle)

Celui que nous devons Aimer, Connaitre et Contempler c'est Le Christ alors nous manifesterons réellement l'Unité du Christ .
On Peut prier pour l'Unité, mais ce qui doit se convertir c'est nous même !!
Ce n'est pas mon frère en face moi qui a une paille dans l'oeil c'est moi qui ai une poutre dans le miens, si chacun fait cela vraiment , on deviendra humble , en attendant on reste dans nos tours d'ivoire a s'appuyer sur des piles de Fatwa et c'est pas confortable !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Réfléchir au drame de la division des chrétiens »   Mar 02 Déc 2008, 09:32

Bonjour Théoderic,

L'Eglise est grande, et c'est peut-être là le drame, de la faire à notre propre image, par le service que l'on se rend à soi-même et non au Christ. Notre charité n'est pas parfaite, et là, c'est vraiment nous-mêmes ! Mais l'unité spirituelle au Christ, est bien là ! Suffit de deux ou trois réunis au nom du Christ !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80864
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: « Réfléchir au drame de la division des chrétiens »   Mar 02 Déc 2008, 09:58

Citation :
[quote="Théodéric"]Bonjour DiNozzo,

c'est vrai que la division Est une réalité terrible et de ce fait cela rend service au prince de la division !

Et en même temps, elle est voulue par Dieu compte tenu de nos orgueils passés qu'il fallait flageller.

C'est de la même façon que Dieu divisa le royaume d'Israël (image de l'Eglise) suite aux immenses péchés de Salomon...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
DiNozzo



Masculin Messages : 124
Inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: « Réfléchir au drame de la division des chrétiens »   Mar 02 Déc 2008, 10:35

il est dit je sait plus trop ou que les chrétiens sont le corps du christ et donc il ne faut pas le démembré mais c'est vrai et je vie ça tout les jours que la division est enfaite le fruit de l'orgueil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Réfléchir au drame de la division des chrétiens »   Mar 02 Déc 2008, 13:54

DiNozzo a écrit:
il est dit je sait plus trop ou que les chrétiens sont le corps du christ et donc il ne faut pas le démembré mais c'est vrai et je vie ça tout les jours que la division est enfaite le fruit de l'orgueil

Bonjour,
Nous sommes les membres du corps du Christ,
et notre corps est le temple de l'Esprit saint !
Revenir en haut Aller en bas
 
« Réfléchir au drame de la division des chrétiens »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une histoire pour sourire et réfléchir: les 11 ânesses
» petit dessin pour réfléchir (1)
» vidéo pour faire réfléchir !!
» SOCLE: nouveaux documents pour faire réfléchir
» Drame de la route

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: