DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 De la pastorale en théologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: De la pastorale en théologie   Lun 24 Nov 2008, 02:00

Un exemple

la tentation ou/et l'épreuve faite par Dieu ?

J'ai déjà dit plusieurs fois en prenant quelques exemples qui sans doute n'étaient pas bons,ou encore était-ce des arguments sans valeur,que lorsque Dieu annonce qu'il va punir son peuple en le mettant aux mains
de ses ennemis,je le prends comme une réalité qui va arriver vraiment,
dont sortira après maintes peines un redressement spirituel du peuple.

Pour ce qui est de Dieu je le prends comme un souci profond de son amour pour son peuple qui en est arrivé à un tel niveau de turpitudes qu'il est devenu vain de le prévenir encore par les prophèties et il ne reste plus pour Dieu qu'à éloigner sa main bienfaisante d'au-dessus israël qui,de ce fait tombe comme un fruit mûr.
Et certainement ce sera pour un moindre mal.

L'avantage de cette explication pour tout nouveau-né en Christ ou conscience encore mal assurée,est, sans mentir sur la vérité,
la lui donner de façon qui ne peut que trouver son approbation.

Si je lui dis que c'est Dieu qui a voulu que le peuple soit en esclavage
pour son bien,l'auditeur qui ne manque pas d'être encore charnel
et psychique,ne manquera pas d'être révolté par rapport à une image idéalisée qu'il se fait de Dieu (Dieu tout amour,tout sucre)

Tout cela est de la pastorale...
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: De la pastorale en théologie   Lun 24 Nov 2008, 02:16

Un autre exemple

Il est bien d'attribuer à un mot comme "Kenose" un caractère de concept theologique
il est clair que:
alors qu'il est fondamental, la clef d'argumentations cruciales,celui qui l'utilise n'y trouve aucune obscurité tant c'est évident à son intelligence.

mais qu'on se doit d'imaginer que nombre de lecteurs passeront à côté de sa signification s'il n'est pas précisé à chaque fois sa définition.

Enfin,sa définition qui touche à la partie de l'enseignement sur le Christ et la vie du chrétien dite "nourriture solide "difficile d'accès,se doit elle d'être particulièrement bien étudiée.

Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De la pastorale en théologie   Lun 24 Nov 2008, 08:04

C'est vrai. Le mot kénose est difficile car il n'existe que dans la vie mystique, en Orient comme en Occident.

J'ai mis sa définition ici et personne n'y a touché. Ca montre que c'est un mot spécialisé ...

http://fr.wikipedia.org/wiki/K%C3%A9nose

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: De la pastorale en théologie   Mar 25 Nov 2008, 14:28

Enlui a écrit:
L'avantage de cette explication pour tout nouveau-né en Christ ou conscience encore mal assurée,est, sans mentir sur la vérité, la lui donner de façon qui ne peut que trouver son approbation.

Alors ça c'est le ponpon !

Tu dis à un nouveau converti avec la délicatesse arnoldienne que ses enfants sont morts sur ordre de Dieu ? drunken

Moi je dis qu'il vaut mieux tenir Arnaud loin de toute démarche pastorale.

Malheureusement il s'exprime ici comme s'il était dans son salon.

Bon, je sais qu'il est vautré sur son canapé mais tout de même !


Dernière édition par Jean-Yves TARRADE le Mar 25 Nov 2008, 19:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: De la pastorale en théologie   Mar 25 Nov 2008, 14:31

Et puisque tu parles de pastorale en théologie, la constitution dogmatique et pastorale Gaudium et Spes dit que...



Elle dit quoi ?


Quoi ka dit la constitution !

Argreugneu ! Qlurp !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: De la pastorale en théologie   Mar 25 Nov 2008, 14:32

Arnaud Dumouch a écrit:
C'est vrai. Le mot kénose est difficile car il n'existe que dans la vie mystique, en Orient comme en Occident.

J'ai mis sa définition ici et personne n'y a touché. Ca montre que c'est un mot spécialisé ...


St Alphonse de Liguori illustre à la perfection la kénose en citant un évêque de Tolède, Ildephonse de son nom !
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: De la pastorale en théologie   Ven 28 Nov 2008, 01:39

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Enlui a écrit:
L'avantage de
cette explication pour tout nouveau-né en Christ ou
conscience encore mal assurée,est, sans mentir sur la
vérité, la lui donner de façon qui ne peut que trouver
son approbation.
Alors ça c'est le ponpon !
Tu dis à un nouveau converti avec la délicatesse
arnoldienne que ses enfants sont morts sur ordre de Dieu
?
Moi je dis qu'il vaut mieux tenir Arnaud loin de toute
démarche pastorale.
Malheureusement il s'exprime ici comme s'il était dans
son salon.
Bon, je sais qu'il est vautré sur son canapé mais
tout de même !



Je pense que depuis les discussions ces deux derniers
jours,tu sais que je ne dirais pas que dieu donne quelque
ordre que ce soit de faire mourir un enfant
____________________________

Je reprend l'essentiel du post d'inauguration de ce fil:

J'ai déjà dit plusieurs fois en prenant quelques exemples que lorsque Dieu annonce qu'il va punir son peuple "en le mettant aux mains de ses ennemis",je le prends comme une réalité
qui va arriver vraiment,dont sortira après maintes peines un redressement spirituel du peuple.

Pour ce qui est de Dieu je le comprends comme un souci profond de son amour pour son peuple, qui en est arrivé à un tel niveau de turpitudes, qu'il est devenu vain de le prévenir encore par les prophèties ,et il ne reste plus pour Dieu qu'à éloigner sa main bienfaisante d'au-dessus israël qui,de ce fait tombe comme un fruit mûr

Et certainement ce sera pour lui un moindre mal.

L'avantage de cette explication pour tout nouveau-né en Christ ou conscience encore mal assurée,est, sans mentir sur la vérité,la lui donner de façon qui ne peut que trouver son approbation.

(par contre):Si je lui dis que c'est Dieu qui a voulu que le peuple soit en esclavage pour son bien,l'auditeur qui ne manque pas d'être encore charnel et psychique,ne manquera pas d'être révolté par rapport à une image idéalisée qu'il se fait de Dieu (Dieu tout amour,tout sucre)

J'employais le mot "voulu "exprès comme le ferai Arnaud des fois,car je lui adressais le message (doù le titre "de la pastorale en theologie").
J'ai plusieurs fois exprimé que le mot permettre suffit à expliquer les choses
Revenir en haut Aller en bas
 
De la pastorale en théologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De la pastorale en théologie
» Le salut par la charité (Théologie catholique)
» Oxford archéologie cherche un ostéologue (anthropologue)
» Théologie de la femme
» Tracéologie sur des outils moustériens de Divie Babe I (SL)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: