DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Amour et souffrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Louis



Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Sam 29 Nov 2008, 12:46

oui, il existe de nombreuses formes d'amour.

Le terme "tomber amoureux" est bien choisi finalement. Tomber c'est chuter.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Toniov



Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Sam 29 Nov 2008, 12:53

Louis a écrit:
oui, il existe de nombreuses formes d'amour.

Le terme "tomber amoureux" est bien choisi finalement. Tomber c'est chuter.

Si tu veux.
Le tout est de savoir ou on attérit.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Sam 29 Nov 2008, 12:53

Toniov a écrit:
Cristalliser tout l'amour de soi sur une personne, c'est en faire un objet de jouissance. Il n'y a pas que cette forme d'amour. Je dirai meme que cette forme d'amour la m'apparait comme étant la moins mature.

en faire un objet narcissique, et c'est peut-être à cause de ça que des jeunes peuvent en arriver au suicide lorsque cet "objet" de leur amour ne les aime plus. Ils n'existaient que par lui, donc....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Sam 29 Nov 2008, 12:55

Louis a écrit:
oui, il existe de nombreuses formes d'amour.

Le terme "tomber amoureux" est bien choisi finalement. Tomber c'est chuter.

"tomber amoureux " donne des ailes et rend heureux, être amoureux c'est un état qui transporte !

Si cela est réciproque alors c'est l'extase et le bonheur.

Si on est déçu on en souffre beaucoup : un jeune ne réagira pas comme une personne plus mûre.

Un jeune a une capacité de souffrir plus grande que nous parce que les jeunes sont encore 'idéalistes', ce sont 'des coeurs purs' finalement et alors difficile de surmonter la non réciprocité, pour eux tout s'écroule et je comprends que certains se suicident.

J'avais 14 ans quand j'ai rencontré mon premier amour : cela ne fut pas réciproque, avec le recul je me dis normal on ne sait pas plaire et déplaire à tout le monde. C'était donc une grande déception pour moi.

Heureusement, je me suis accrochée à Dieu, c'est Lui qui m'a sortie de ce chagrin car cela peut sembler excessif mais je pleurais presque chaque jour et cela a bien pris 3 années avant que je réalise que je n'étais plus amoureuse de ce garçon. En attendant j'ai eu très mal, sans Dieu peut-être moi aussi, je me serais suicidée ? qui sait ?

Le Seigneur veillait et me montrait que LUI Il aura toujours besoin de moi, Il m'aimera toujours c'est l'Amour absolu qui seul me comble.
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Sam 29 Nov 2008, 13:03

Clotilde a écrit:
Toniov a écrit:
Cristalliser tout l'amour de soi sur une personne, c'est en faire un objet de jouissance. Il n'y a pas que cette forme d'amour. Je dirai meme que cette forme d'amour la m'apparait comme étant la moins mature.

en faire un objet narcissique, et c'est peut-être à cause de ça que des jeunes peuvent en arriver au suicide lorsque cet "objet" de leur amour ne les aime plus. Ils n'existaient que par lui, donc....


Oui, je pense qu'on a tous plus ou moins connu ça, non ?...
Moi aussi, je reconnais que j'ai toujours tendance à idéaliser quelqu'un que j'aime...mais avec l'expérience j'ai pris un peu de recul.
D'autre part, je n'aime pas ma soeur ou mon père, par exemple, de la meme façon: je ne les idéalise pas car je sais qu'ils sont bourrés de défauts ( tout comme moi ), et pourtant l'amour est la.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Sam 29 Nov 2008, 13:56

Toniov a écrit:
Oui, je pense qu'on a tous plus ou moins connu ça, non ?...
Moi aussi, je reconnais que j'ai toujours tendance à idéaliser quelqu'un que j'aime...mais avec l'expérience j'ai pris un peu de recul.

avec les attentes déçues et les défauts qui se font jour....mais comme tu le dis, l'amour est là pourtant ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Sam 29 Nov 2008, 17:19

Clotilde a écrit:
Toniov a écrit:
Oui, je pense qu'on a tous plus ou moins connu ça, non ?...
Moi aussi, je reconnais que j'ai toujours tendance à idéaliser quelqu'un que j'aime...mais avec l'expérience j'ai pris un peu de recul.

avec les attentes déçues et les défauts qui se font jour....mais comme tu le dis, l'amour est là pourtant ;)

Oui moi aussi, Toniov j'ai tendance à idéaliser mais avec les années cela se calme .. et l'expérience sunny

Je n'aime pas non plus que mes amis m'idéalisent car alors quand ils découvrent mon caractère Mr. Green ils sont déçus... on me croit douce , oui je peux l'être, je suis de nature calme mais quand il faut défendre une cause la douceur s'envole quelque peu... on a tous ses défauts !

L'important est de s'accepter tels que nous sommes les uns les autres.
Revenir en haut Aller en bas
 
Amour et souffrance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Parole d'Amour
» Courte prière à Dieu miséricordieux pour obtenir la grâce de vivre l'amour au quotidien
» Amour, Compassion et prières bouddhistes
» Les larmes d'Amour (de Charité)
» LA BANNIERE DE JESUS EST L'AMOUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: