DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Amour et souffrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Amour et souffrance   Lun 17 Nov 2008, 21:49

L'un ne va pas sans l'autre, et inversement... pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Lun 17 Nov 2008, 21:53

Clotilde a écrit:
L'un ne va pas sans l'autre, et inversement... pourquoi?

Y'en a toujours un qui aime plus que l'autre !
Et peut-être que la souffrance, c'est ce décalage !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Lun 17 Nov 2008, 22:05

J'emprunte la voix de l'abbé Pierre pour répondre, ce texte qui a trouvé résonnance, écho en moi !!



L'Abbé Pierre

Un jour, sur un nuage, j'ai vu l'amour et la souffrance danser dans le jour décroissant, et chanter en dansant un hymne en hommage au Dieu qui leur avait donné le la. Je me suis approché, étonné de voir l'amour aimer ainsi la souffrance, et la souffrance aimer l'amour. Comment pouvaient-ils se tenir par la main et s'aimer ainsi ? Je les connaissais déjà bien l'un et l'autre. Lui, si beau, et elle, si laide. Je me suis approché, étonné, et je vis que la souffrance avait changé de visage. Elle n'était plus laide, mais une beauté radieuse resplendissait sur son front rayonnant, une harmonie sereine flottait tout autour d'elle. Surpris, j'ai tourné les yeux vers l'amour, et je le vis si beau, lui aussi, d'une beauté sublime, d'une beauté si radieuse que j'en fus ébloui. Une lumière qui n'est pas de ce monde régnait. Alors, je restai immobile et j'entendis la souffrance dire à l'amour : "Ne me quitte pas, toi qui m'a appelée. Je sais que sans toi, je serais laide. Dis-moi que tu ne me quitteras jamais, j'ai peur de me retrouver seule." Et l'amour répondit, de cette voix en qui résonne l'Éternité : "Ne crains rien, petite souffrance, ne sais-tu pas qu'avec toi, moi aussi je suis bien plus beau, bien que les mortes qui me voient sans toi ne puissent s'imaginer que la splendeur de mon visage puisse s'accroître. Oui, ma souffrance, je t'aime parce que tu achèves ma beauté et que, seule, tu sais la conduire à sa perfection, si pleine de lumière et de joie." Longtemps, je restai devant cette scène, puis je m'enhardis et demandai à la souffrance et à l'amour de me prendre avec eux. Ils me mirent dans leurs bras et me prirent comme un enfant. Toujours, toujours, je serai pauvre, toujours je chanterai avec eux un chant de louange à Dieu qui nous fait don de sa grande Vie de Seigneur, Dieu de grande source, Dieu de plénitude. Dieu qui nous a unis, tous les trois, nous a fait Un. Venez tous, venez toutes avec nous, l'hymne sera si pur et si léger qu'il montera d'un coup d'aile au plus haut des Cieux, pour s'unir au chant de tous les anges...

Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Lun 17 Nov 2008, 22:40

doris a écrit:
Clotilde a écrit:
L'un ne va pas sans l'autre, et inversement... pourquoi?

Y'en a toujours un qui aime plus que l'autre !
Et peut-être que la souffrance, c'est ce décalage !

un délage, oui et cet étrange paradoxe qui veut que ceux qu'on aime nous blessent et ceux qui nous blessent nous aiment aussi... On ne peut donc pas toujours dire de quelqu'un qui nous blesse, qu'il ne nous aime pas.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Lun 17 Nov 2008, 22:42

-Julienne a écrit:
la souffrance dire à l'amour : "Ne me quitte pas, toi qui m'a appelée. Je sais que sans toi, je serais laide.

je comprends que la souffrance ait besoin de l'amour pour être supportable, mais l'amour a-t-il besoin de la souffrance...?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Lun 17 Nov 2008, 22:55

Clotilde a écrit:
-Julienne a écrit:
la souffrance dire à l'amour : "Ne me quitte pas, toi qui m'a appelée. Je sais que sans toi, je serais laide.

je comprends que la souffrance ait besoin de l'amour pour être supportable, mais l'amour a-t-il besoin de la souffrance...?

Je crois que dans la souffrance pour l'autre on se rend vraiment compte de la profondeur de l'amour.

Comment pourrais je me faire comprendre ?

Dieu ne nous donne pas toujours que des caresses et des consolations, parfois il permet que nous ayions des souffrances spirituelles, morales, physiques , il permet des nuits de la Foi... pour nous rendre encore plus forts car au sortir de ces épreuves notre Amour envers Dieu est renforcé, plus pur, nous avons encore gravi un escalier... Dieu nous passse au creuset de l'Amour pour nous faire grandir.

Si Dieu agit ainsi c'est que la souffrance et l'amour vont ensemble.

Cela me semble inséparable nous sommes concernés par toute souffrance dans le monde même si ce n'est pas avec notre conjoint, fiancé etc... on ne peut rester indifférent devant la souffrance d'autrui et pourquoi ?

Parce que nous avons en nous l'Amour.

J'espère avoir été un peu plus claire , j'ai difficile à exprimer des sentiments si intimes.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Lun 17 Nov 2008, 23:00

-Julienne a écrit:
Je crois que dans la souffrance pour l'autre on se rend vraiment compte de la profondeur de l'amour.

Comment pourrais je me faire comprendre ?

Dieu ne nous donne pas toujours que des caresses et des consolations, parfois il permet que nous ayions des souffrances spirituelles, morales, physiques , il permet des nuits de la Foi... pour nous rendre encore plus forts car au sortir de ces épreuves notre Amour envers Dieu est renforcé, plus pur, nous avons encore gravi un escalier... Dieu nous passse au creuset de l'Amour pour nous faire grandir.


oui, c'est trés clair, mais c'est aussi très dur à accepter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Lun 17 Nov 2008, 23:02

Clotilde a écrit:
-Julienne a écrit:
Je crois que dans la souffrance pour l'autre on se rend vraiment compte de la profondeur de l'amour.

Comment pourrais je me faire comprendre ?

Dieu ne nous donne pas toujours que des caresses et des consolations, parfois il permet que nous ayions des souffrances spirituelles, morales, physiques , il permet des nuits de la Foi... pour nous rendre encore plus forts car au sortir de ces épreuves notre Amour envers Dieu est renforcé, plus pur, nous avons encore gravi un escalier... Dieu nous passse au creuset de l'Amour pour nous faire grandir.


oui, c'est trés clair, mais c'est aussi très dur à accepter.

Bien sûr que c'est très dur à accepter mais c'est là toute la grandeur de l'Amour et la délicatesse de l'Amour.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Lun 17 Nov 2008, 23:05

-Julienne a écrit:
Clotilde a écrit:
-Julienne a écrit:
la souffrance dire à l'amour : "Ne me quitte pas, toi qui m'a appelée. Je sais que sans toi, je serais laide.

je comprends que la souffrance ait besoin de l'amour pour être supportable, mais l'amour a-t-il besoin de la souffrance...?

Je crois que dans la souffrance pour l'autre on se rend vraiment compte de la profondeur de l'amour.


alors la souffrance a besoin de l'amour pour être supportable, et l'amour a besoin de la souffrance pour être "endurant", persévérant.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Lun 17 Nov 2008, 23:06

Tout dépend de quel amour on parle.

Moi je pense que tomber amoureux d'une personne est une maladie, et je parle par expérience! drunken
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Lun 17 Nov 2008, 23:09

Louis a écrit:
Tout dépend de quel amour on parle.

Moi je pense que tomber amoureux d'une personne est une maladie, et je parle par expérience! drunken

oui, qui s'apparente dans certain cas à de la folie!! Laughing

Quoiqu'il en soit, je crois que dans toute forme d'amour il y a une part de souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Lun 17 Nov 2008, 23:18

Clotilde a écrit:
Louis a écrit:
Tout dépend de quel amour on parle.

Moi je pense que tomber amoureux d'une personne est une maladie, et je parle par expérience! drunken

oui, qui s'apparente dans certain cas à de la folie!! Laughing

Quoiqu'il en soit, je crois que dans toute forme d'amour il y a une part de souffrance.

qui s'apparente à de la folie dit Clotilde : la passion peut être très destructrice.

Je crois dans ce post que Clotilde parlait de toutes les formes d'amour à moins que je me trompe. Je crois aussi que dans toute forme d'amour il y a une part de souffrance. La souffrance assumée, offerte nous fait grandir , il ne faut pas avoir peur de la souffrance dès qu'on cesse d'en avoir peur on se sent plus libre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Lun 17 Nov 2008, 23:19

Clotilde a écrit:
doris a écrit:
Clotilde a écrit:
L'un ne va pas sans l'autre, et inversement... pourquoi?

Y'en a toujours un qui aime plus que l'autre !
Et peut-être que la souffrance, c'est ce décalage !

un délage, oui et cet étrange paradoxe qui veut que ceux qu'on aime nous blessent et ceux qui nous blessent nous aiment aussi... On ne peut donc pas toujours dire de quelqu'un qui nous blesse, qu'il ne nous aime pas.

Ce qu'il y a de certain, c'est qu'une blessure qui vient d'une personne que je n'aime pas, donnera la même souffrance que la blessure d'une personne que j'aime. Cette souffrance là, est comme une preuve que j'aime ! Ca placerait la souffrance en premier, l'amour en second ! Car, il y a toujours un espace, (un temps), où l'on ignore que l'on aime ! Tandis qu'il n'y a pas d'espace (de temps) pour la blessure que l'on reçoit : la souffrance est immédiate.
Reste à savoir ce qu'elle va engendrer : soit la preuve que je n'aime pas, soit la preuve que j'aime !
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 18 Nov 2008, 06:53

Amour + Souffrance=besoin (manque)

Donc il faudrait changer cette équation pour éliminer la souffrance.

On a besoin que de ce qui nous manque (donc souffrance). Et cela est la réponse au pourquoi... Se n'est pas facile de sortir du cercle vicieux des besoins... Habituellement c'est toujours la même personne qui est en état de besoin face à l'autre. Et l'autre étant comblé ne ressent pas le manque (besoin).

La solution serait d'inverser les rôles pour sortir de ce cercle vicieux du besoin.

C'est juste une solution parmi tant d'autres... ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 18 Nov 2008, 09:47

Chère Tourterelle,

Je ne comprends pas ce que tu veux exprimer.

Pourquoi faudrait il éliminer la souffrance ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 18 Nov 2008, 10:08

Et si cette souffrance en question partait d'un doute ?

Suis-je aimée autant que j'aime ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 18 Nov 2008, 10:50

C'est au creusé de la souffrance que se forge le véritable amour.

Maintenant, la question "pourquoi la souffrance là où il y a l'amour" rejoint également la question "pourquoi le mal". Il sera toujours difficile d'en donner les raisons profondes, même avec tous les plus beaux discours et le plus beaux argumentaires. Par moment, la meilleure réponse à donner est "on ne sait pas..."

Probablement que le jour ou nous serons de l'autre coté nous comprendrons, mais à l'heure actuelle, cette vérité nous reste encore cachée.

En attendant, il nous reste à devoir vivre avec cette souffrance et l'utiliser, non pas comme un signe d'échec de l'amour (ce qu'elle n'est nullement), mais comme un tremplin vers un "plus d'amour" en utilisant le dialogue, la communication profonde et ces armes puissantes que sont le pardon et la prière.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 18 Nov 2008, 12:23

doris a écrit:
Et si cette souffrance en question partait d'un doute ?

Suis-je aimée autant que j'aime ?

je ne crois pas, mais plutôt du fait que l'autre ne répond pas aux attentes de celui qui l'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 18 Nov 2008, 12:27

Jean-Louis B a écrit:

En attendant, il nous reste à devoir vivre avec cette souffrance et l'utiliser, non pas comme un signe d'échec de l'amour (ce qu'elle n'est nullement), mais comme un tremplin vers un "plus d'amour" en utilisant le dialogue, la communication profonde et ces armes puissantes que sont le pardon et la prière.

oui, et tout d'abord l'accepter non pas parce que c'est "normal" mais parce qu'elle est là.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 18 Nov 2008, 17:33

l'amour donne des ailes dit-on mais la souffrance nous ramène à notre finitude et nous convie a depierrer dans notre coeur

et ,chose plus dure encore,dans le même temps que la souffrance est ressentie toujours se lever et recommencer le chemin du pardon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 18 Nov 2008, 17:37

Enlui a écrit:
l'amour donne des ailes dit-on mais la souffrance nous ramène à notre finitude et nous convie a depierrer dans notre coeur

et ,chose plus dure encore,dans le même temps que la souffrance est ressentie toujours se lever et recommencer le chemin du pardon.

C'est pourquoi la souffrance est nécessaire... pour reconnaître sa fragilité, ne pas s'enorgueillir de soi et ainsi comprendre l'autre dans ses fragilités et pardonner... sans nos chutes serions nous capables de pardonner ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 18 Nov 2008, 17:49

-Julienne a écrit:
Enlui a écrit:

sans nos chutes serions nous capables de pardonner ?

Peut-être que oui !

Mais, déjà, avec nos chutes, sommes-nous capables de pardonner ?
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 18 Nov 2008, 17:50

Comment faire pour que cette souffrance serve aussi à celui ou ceux qui me blessent?
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 18 Nov 2008, 17:51

doris a écrit:
-Julienne a écrit:
Enlui a écrit:

sans nos chutes serions nous capables de pardonner ?

Peut-être que oui !

Mais, déjà, avec nos chutes, sommes-nous capables de pardonner ?

une fois remis debout il est possible de pardonner, mais n'est-ce pas aussi le fait de pardonner qui nous permet de nous relever?
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 18 Nov 2008, 17:52

-Julienne a écrit:
Enlui a écrit:
l'amour donne des ailes dit-on mais la souffrance nous ramène à notre finitude et nous convie a depierrer dans notre coeur

et ,chose plus dure encore,dans le même temps que la souffrance est ressentie toujours se lever et recommencer le chemin du pardon.

C'est pourquoi la souffrance est nécessaire... pour reconnaître sa fragilité, ne pas s'enorgueillir de soi et ainsi comprendre l'autre dans ses fragilités et pardonner... sans nos chutes serions nous capables de pardonner ?

le pardon rend la souffrance plus douce, non? Et si on pardonne c'est qu'on aime?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 18 Nov 2008, 17:54

Clotilde a écrit:
doris a écrit:
-Julienne a écrit:
Enlui a écrit:

sans nos chutes serions nous capables de pardonner ?

Peut-être que oui !

Mais, déjà, avec nos chutes, sommes-nous capables de pardonner ?

une fois remis debout il est possible de pardonner, mais n'est-ce pas aussi le fait de pardonner qui nous permet de nous relever?

C'est surtout ça !

En fait, le pardon est assez simple et complexe à la fois !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 18 Nov 2008, 18:00

doris a écrit:
Clotilde a écrit:
doris a écrit:
-Julienne a écrit:
Enlui a écrit:

sans nos chutes serions nous capables de pardonner ?

Peut-être que oui !

Mais, déjà, avec nos chutes, sommes-nous capables de pardonner ?

une fois remis debout il est possible de pardonner, mais n'est-ce pas aussi le fait de pardonner qui nous permet de nous relever?

C'est surtout ça !

En fait, le pardon est assez simple et complexe à la fois !

En effet c'est très complexe !

je crois que c'est le fait de pardonner qui nous permet de nous relever.

Je crois aussi que quand on arrive à pardonner le mal qu'on nous a fait, les blessures guérissent plus facilement.

Oui on peut aimer quelqu'un qui nous a fait du mal : par exemple parce que il a fait du mal mais n'est pas entièrement responsable, il porte des blessures en lui et son équilibre en est perturbé.

Mais pardonner ne veut pas dire non plus se remettre entre les mains d'une personne qui continuerait à faire du mal parce que finalement elle ne se rend pas compte, il faut apprendre à se protéger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 18 Nov 2008, 18:05

Clotilde a écrit:
Comment faire pour que cette souffrance serve aussi à celui ou ceux qui me blessent?

La question est épineuse parce que cela dépend du mal que la personne nous fait, il faut apprendre à se protéger si on pense que la personne n'a pas eu de contrition ni de regret ou ne s'est même pas rendue compte de la souffrance infligée. On pardonne mais il ne faut pas se remettre en situation que la personne récidive.

Tout dépend du mal , de la blessure... il y a des personnes à qui la souffrance subie ne leur servira pas. Il faut prier pour que leur coeur s'adoucisse.

Certaines autres verront qu'elles ont fait souffrir et cela leur servira d'une façon ou d'une autre... un sourire, un geste de pardon n'est jamais perdu.

L'Esprit-Saint Lui sait quoi faire !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis B



Masculin Messages : 1319
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mer 19 Nov 2008, 09:31

Je suis tout à fait d'accord avec Julienne.

Tant qu'il est possible de dialoguer, la souffrance et le pardon présenté peuvent servir.

Si il n'y a comme retour que de l'indifférence ou de l'incompréhension, c'est la souffrance offerte au Christ qui est alors fertile... Sauf que comme pour le Christ qui s'est donné pour nous, la réalité de ce que Dieu fait de notre souffrance, la manière dont l'Esprit Saint agit, reste souvent invisible pour les yeux et prend du temps.

Ensuite, comme le dit Julienne, il faut aussi savoir se protéger pour ne pas rentrer dans un engrenage de souffrances qui amène encore plus de souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mer 19 Nov 2008, 15:47

Clotilde a écrit:
doris a écrit:
-Julienne a écrit:
Enlui a écrit:

sans nos chutes serions nous capables de pardonner ?

Peut-être que oui !

Mais, déjà, avec nos chutes, sommes-nous capables de pardonner ?

une fois remis debout il est possible de pardonner, mais n'est-ce pas aussi le fait de pardonner qui nous permet de nous relever?

C'est Julienne qui a écrit:"sans nos chutes serions nous capables de pardonner "

C'est vrai que celui qui tombe et admet sa finitude aura plus de facilité à reconnaitre en l'autre un autre soi-même,c'est à dire un être humain susceptible de faiblesse.

Avec ça,l'apprentissage du pardon d'une souffrance causée par autrui,aide à nous admettre mieux dans notre propre faiblesse et à mieux recevoir le pardon de Dieu.
La miséricorde est une vertu qui s'accroit de nous au monde par Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mer 19 Nov 2008, 15:55

Enlui, je suis désolée... je ne discute plus, n'as tu pas lu ? 'Alerte modérateurs'

Je ne suis pas chez Madame Claude ici !

Donc voilà je prends congé de ce forum tant que la question n'est pas résolue.

Merci à tous pour tout.
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mer 19 Nov 2008, 16:39

Louis a écrit:
Tout dépend de quel amour on parle.

Moi je pense que tomber amoureux d'une personne est une maladie, et je parle par expérience! drunken

Alors il y a beaucoup de malades sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Dim 23 Nov 2008, 19:43

-Julienne a écrit:
Je crois que dans la souffrance pour l'autre on se rend vraiment compte de la profondeur de l'amour.

Oui, la souffrance nous fait prendre conscience de la profondeur de notre amour et nous apprend aussi ce qu'est vraiment aimer
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Dim 23 Nov 2008, 21:17

Toniov a écrit:
Louis a écrit:

Moi je pense que tomber amoureux d'une personne est une maladie, et je parle par expérience! drunken
Alors il y a beaucoup de malades sur terre.
En effet, toute l'éducation est à revoir. Il faudrait enseigner les bases de la psychologie dès l'école primaire. Les enfants sont capables de comprendre.

Tomber amoureux de quelqu'un, c'est en fait tomber amoureux de soi-même, d'un idéal qu'on cristallise sur une personne. C'est une illusion et une forme d'attachement qui ne peut qu'engendrer de la souffance.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Dim 23 Nov 2008, 21:22

Louis a écrit:

Tomber amoureux de quelqu'un, c'est en fait tomber amoureux de soi-même, d'un idéal qu'on cristallise sur une personne. C'est une illusion et une forme d'attachement qui ne peut qu'engendrer de la souffance.

les limites, les défauts, les déceptions liés à cet autre nous ramènent bien vite à la réalité! Et c'est là justement qu'on découvre si c'est soi-même qu'on aime à travers l'autre ou bien l'autre tel qu'il est.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Dim 23 Nov 2008, 21:33

Clotilde a écrit:
Louis a écrit:

Tomber amoureux de quelqu'un, c'est en fait tomber amoureux de soi-même, d'un idéal qu'on cristallise sur une personne. C'est une illusion et une forme d'attachement qui ne peut qu'engendrer de la souffance.

les limites, les défauts, les déceptions liés à cet autre nous ramènent bien vite à la réalité! Et c'est là justement qu'on découvre si c'est soi-même qu'on aime à travers l'autre ou bien l'autre tel qu'il est.

Si l'Amour résiste à tous ces défauts, les déceptions, les limites de l'autre alors on sait qu'on l'aime vraiment pour lui....

Et que dire des personnes handicapées qui ont une beauté intérieure intense... au point que cela transparait sur leur visage ils sont beaux de la Beauté de Dieu et oui je peux parler en ces termes 'je suis amoureuse d'une telle personne'.

La question véritable à mon sens : c'est quoi être amoureux ?

Forcément, j'ai une autre vision 35 ans de mariage, forcément j'ai vu tous les défauts mais surtout j'ai vu les grandes qualités, la capacité d'Amour que j'ai reçu et qui ont donc submergé ces défauts.
Nous avons vécu des tempêtes.

Je suis lucide à présent, mon amour est renforcé cependant !

C'est l'Amour !

Etre amoureux n'est pas un terme aussi fort que l'Amour il me semble.

La discussion est ouverte Very Happy

Et je voudrais ajouter la vie m'a appris : surtout ne jamais placer personne sur un piédestal c'est dangereux !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Dim 23 Nov 2008, 22:16

Clotilde a écrit:
L'un ne va pas sans l'autre, et inversement... pourquoi?

C'est uniquement vrai sur terre depuis le péché originel). Dans la vision béatifique l'amour sera sans souffrance car notre être tout entier sera harmoniser par Dieu.

Sur terre, Dieu a voulu faire de l'amour une école qui façonne l'âme. alors, depuis le péché originel, il a mis comme une disharmonie en nous entre les quatre composantes de l'amour :

1° L'aspect biologique (la sexualité) qui n'est plus entièrement soumise à la volonté.
2° L'aspect sensible (le sentiment) idem.
3° L'aspect spirituel (l'amitié, la confiance), qui du coup en est atteint.
4° L'aspect mystique (la soif de vivre cet amour éternellement) qui est soumis à l'angoisse depuis que dieu cache sa présence.

Sui bien que, en marquant l'amour de cette complexité, dieu en a fait le plus puissant instrument de notre souffrance, et donc de notre purification;

Je pense à l'amour le plus fort, celui qu'on a pour ses enfants, et qui peut être brisé d'un coup par la mort.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Lun 24 Nov 2008, 10:16

-Julienne a écrit:
Enlui a écrit:
l'amour donne des ailes dit-on mais la souffrance nous ramène à notre finitude et nous convie a depierrer dans notre coeur

et ,chose plus dure encore,dans le même temps que la souffrance est ressentie toujours se lever et recommencer le chemin du pardon.

C'est pourquoi la souffrance est nécessaire... pour reconnaître sa fragilité, ne pas s'enorgueillir de soi et ainsi comprendre l'autre dans ses fragilités et pardonner... sans nos chutes serions nous capables de pardonner ?


C'est très juste. Very Happy Mais il vaut certainement mieux dire que la souffrance n'est qu'une opportunité, un "moyen" de grandir dans l'Amour... Parce qu'elle creuse en nous le désir, la soif d'absolu. Ce que Tourterelle esquisse par la notion de "besoin".

Elle n'est jamais nécessaire. Dieu n'a jamais voulu la souffrance, à moins de Le dépeindre comme sadique - le Dieu Amour!! What a Face

A preuve Son Christ, Qui a accepté de souffrir pour nous : pour nous!! A notre place. Pour nous accompagner sur ce chemin si difficile. Pour en prendre la plus grande part : "ce sont nos souffrances qu'Il portait", prophétise Isaïe. Pour nous transfigurer (ce qu'évoque le beau texte de l'abbé Pierre). :sts: sunny

Si Dieu condescend à souffrir pour nous et avec nous, c'est pour que nous ressuscitions avec Lui. sunny Là est notre Joie au milieu de nos souffrances... La Joie de Noël! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Lun 24 Nov 2008, 16:49

J'ai remarqué que lorsque l'on est en bonne santé il est plus facile de se donner aux autres.

Et j'admire les êtres qui souffrant n'en disent rien et se donnent aux autres.

Là c'est un amour saint qui brûle en elles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Lun 24 Nov 2008, 16:57

Enlui a écrit:
J'ai remarqué que lorsque l'on est en bonne santé il est plus facile de se donner aux autres.

Et j'admire les êtres qui souffrant n'en disent rien et se donnent aux autres.

Là c'est un amour saint qui brûle en elles.

J'ai remarqué moi qu'il est nocif de tout garder pour soi, le bonheur doit être partagé et je pense que la souffrance aussi.

Alors il se produit entre nos frères et soeurs une action d'Amour réciproque, mutuel et réconfortant.

Même la souffrance partagée apporte des grâces, par exemple si je suis triste rien ne me fait plus de bien que d'aider une personne qui souffre ne fut ce que l'écouter ! quand cela serait seulement cela... la personne me fait confiance et me donne l'occasion de l'aider c'est une grâce.

Ne soyez en dette envers personne sinon d'amour mutuel dit Jésus.

Et donc confier sa souffrance permet à l'autre de se donner et celui qqui souffre se sent aidé c'est une communion entre êtres.

Je ne crois pas sincèrement que Dieu nous demande de nous taire.

Des frères et soeurs partagent tout la joie, la peine, la souffrance pour leur épanouissement mutuel.

Ceci est encore mon avis qui n'engage que moi, de toute façon j'ai encore beaucoup de chemin à parcourir avant d'être déclarée sainte Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Lun 24 Nov 2008, 23:10

-Julienne a écrit:

J'ai remarqué moi qu'il est nocif de tout garder pour soi, le bonheur doit être partagé et je pense que la souffrance aussi.

Alors il se produit entre nos frères et soeurs une action d'Amour réciproque, mutuel et réconfortant.

oui, je suis d'accord avec toi Julienne. Smile

Mais ce n'est pas toujours facile de partager cela avec des frères et soeurs, d'abord parce qu'on pense qu'on peut se débrouiller tout seul ou bien parce qu'on a peur des les embêter et aussi parce que cela demande d'affronter, de faire face, à cette souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 25 Nov 2008, 09:52

Clotilde a écrit:
-Julienne a écrit:

J'ai remarqué moi qu'il est nocif de tout garder pour soi, le bonheur doit être partagé et je pense que la souffrance aussi.

Alors il se produit entre nos frères et soeurs une action d'Amour réciproque, mutuel et réconfortant.

oui, je suis d'accord avec toi Julienne. Smile

Mais ce n'est pas toujours facile de partager cela avec des frères et soeurs, d'abord parce qu'on pense qu'on peut se débrouiller tout seul ou bien parce qu'on a peur des les embêter et aussi parce que cela demande d'affronter, de faire face, à cette souffrance.

Oui Clotilde d'abord il affronter et faire face à cette souffrance.

C'est vrai qu'on pense qu'on peut se débrouiller seul, l'expérience dans ma vie m'a montré que non dans la plupart des cas.

Oui on a peur de les embêter. Mais ceux qui veulent nous aider sont nombreux plus que nous ne le croyons, seulement dépend aussi de l'endroit, le lieu.

Certaines communautés d'église sont renommées pour leur accueil, leur fraternité et ensemble on partage tout ... j'ai nommé la communauté dont je fais partie....bien sûr ce n'est pas monnaie courante une telle communauté, il existe des gens qui aiment écouter et conseiller, surtout écouter... je suis de ceux-là et si je visite un malade, je commence par l'écouter et le laisser se libérer de sa peine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Mar 25 Nov 2008, 12:45

Clotilde a écrit:
-Julienne a écrit:

J'ai remarqué moi qu'il est nocif de tout garder pour soi, le bonheur doit être partagé et je pense que la souffrance aussi.

Alors il se produit entre nos frères et soeurs une action d'Amour réciproque, mutuel et réconfortant.

oui, je suis d'accord avec toi Julienne. Smile

Mais ce n'est pas toujours facile de partager cela avec des frères et soeurs, d'abord parce qu'on pense qu'on peut se débrouiller tout seul ou bien parce qu'on a peur des les embêter et aussi parce que cela demande d'affronter, de faire face, à cette souffrance.


I love you "Oraison du silence

Aie pitié de moi, Seigneur, aie pitié de moi selon ta patience et ton inlassable bonté.
Efface de mon âme jusqu'au moindre vestige des doctrines venimeuses que le diable y inscrivit jadis. Qu'elle soit une page blanche, où tu traceras, en lettres de lumière, ta volonté et les secrets de ta Sagesse.

Qu'elle se purifie toujours davantage et qu'elle resplendisse enfin comme la neige des hauts sommets sous le soleil de ton Amour.

Que le rythme des heures qu'il me reste à vivre ici-bas se règle exclusivement sur la sainte doxologie : Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, sunny comme il était au commencement, et maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles, ainsi soit-il...

Invocation fortifiante qui fait que je me réjouis d'avoir souffert et de souffrir encore pour ton service.
Chaque fois que je la prononcerai d'un cœur contrit et d'un esprit droit, je sais que ta grâce affluera dans mon âme et que le Paraclet me donnera la force de surmonter joyeusement la nature.
Je t'offre mon âme. C'est une masure indigente. Mais si tu daignes y habiter, elle deviendra plus splendide qu'un palais en fête.

Et je t'offre mon cœur d'où je me suis efforcé de chasser tout penchant aux choses de ce monde. Si tu daignes y habiter, il sera comme un parterre de fleurs que cultivent tes Anges.
Or Jésus me répond : En croix sur le Calvaire, je souffre et je saigne pour le rachat de tous ces hommes qui m'ignorent et de tous ces hommes qui me haïssent et me méprisent. Si tu m'aimes, viens m'y retrouver.
Je veux bien, Seigneur. Permets que je sois crucifié à ta droite comme le bon Larron. Et, de même que tu te souvins de lui, souviens-toi de moi dans ton royaume du Ciel..."

Adolphe Retté (1863-1930). Extrait des Oraisons du Silence, Paris, Messein,1930, pp. 199-200.
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Sam 29 Nov 2008, 11:33

Louis a écrit:
Toniov a écrit:
Louis a écrit:

Moi je pense que tomber amoureux d'une personne est une maladie, et je parle par expérience! drunken
Alors il y a beaucoup de malades sur terre.
En effet, toute l'éducation est à revoir. Il faudrait enseigner les bases de la psychologie dès l'école primaire. Les enfants sont capables de comprendre.

Tomber amoureux de quelqu'un, c'est en fait tomber amoureux de soi-même, d'un idéal qu'on cristallise sur une personne. C'est une illusion et une forme d'attachement qui ne peut qu'engendrer de la souffance.

Pas que de la souffrance, beaucoup de joie et de plaisir aussi. Bien sur ce qui fait mal c'est la perte de ce qu'a créé l'attachement: une dépendance. Mais généralement, on s'en remet. La vie aidant.
Bien sur, la " solution " radicale pour ne pas souffrir est de supprimer la cause de la souffrance ( en ce domaine, en tout cas ): l'attachement.
Mais il faut etre pret à accepter les conséquences.
Il me semble que cela doit se faire après une longue vie...de souffrance.
Pour ma part, je ne me sens pas pret...et je n'ai meme pas le désir de me préparer.
Je prends la vie comme elle est, avec ses laideurs et ses beautés.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Sam 29 Nov 2008, 12:04

Certains ne s'en remettent pas. Un grand nombre de suicides de jeunes est la conséquence de cet amour déçu.
J'en ai connu Sad

D'où l'importance de comprendre ce fonctionnement psychique et émotionnel, pour éviter des drames à répétition...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Sam 29 Nov 2008, 12:19

Louis a écrit:
Certains ne s'en remettent pas. Un grand nombre de suicides de jeunes est la conséquence de cet amour déçu.
J'en ai connu Sad

D'où l'importance de comprendre ce fonctionnement psychique et émotionnel, pour éviter des drames à répétition...

Connaitre n'est pas forcément supprimer.
Je trouve que l'amour est une très belle chose.
Mais comme nous sommes humains et imparfaits, il y a des dangers.
Notre amour, lui meme, n'est pas parfait.
Mais aimer n'est pas forcément un drame.
Revenir en haut Aller en bas
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Sam 29 Nov 2008, 12:28

Louis a écrit:
Toniov a écrit:
Louis a écrit:

Moi je pense que tomber amoureux d'une personne est une maladie, et je parle par expérience! drunken
Alors il y a beaucoup de malades sur terre.
En effet, toute l'éducation est à revoir. Il faudrait enseigner les bases de la psychologie dès l'école primaire. Les enfants sont capables de comprendre.

Tomber amoureux de quelqu'un, c'est en fait tomber amoureux de soi-même, d'un idéal qu'on cristallise sur une personne. C'est une illusion et une forme d'attachement qui ne peut qu'engendrer de la souffance.

Il n'y a pas de mal a s'aimer, ne serait ce qu'un peu.
Cristalliser tout l'amour de soi sur une personne, c'est en faire un objet de jouissance. Il n'y a pas que cette forme d'amour. Je dirai meme que cette forme d'amour la m'apparait comme étant la moins mature.
De toutes façons, je ne crois pas que l'on puisse jamais se " néantiser " soi meme, et dans ce cas losqu'on donne ( de l'amour, par exemple ) on en reçoit toujours en retour. Ce n'est pas une raison pour se culpabiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Sam 29 Nov 2008, 12:46

oui, il existe de nombreuses formes d'amour.

Le terme "tomber amoureux" est bien choisi finalement. Tomber c'est chuter.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Toniov



Masculin Messages : 1936
Inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Sam 29 Nov 2008, 12:53

Louis a écrit:
oui, il existe de nombreuses formes d'amour.

Le terme "tomber amoureux" est bien choisi finalement. Tomber c'est chuter.

Si tu veux.
Le tout est de savoir ou on attérit.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Amour et souffrance   Sam 29 Nov 2008, 12:53

Toniov a écrit:
Cristalliser tout l'amour de soi sur une personne, c'est en faire un objet de jouissance. Il n'y a pas que cette forme d'amour. Je dirai meme que cette forme d'amour la m'apparait comme étant la moins mature.

en faire un objet narcissique, et c'est peut-être à cause de ça que des jeunes peuvent en arriver au suicide lorsque cet "objet" de leur amour ne les aime plus. Ils n'existaient que par lui, donc....
Revenir en haut Aller en bas
 
Amour et souffrance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parole d'Amour
» Courte prière à Dieu miséricordieux pour obtenir la grâce de vivre l'amour au quotidien
» Amour, Compassion et prières bouddhistes
» Les larmes d'Amour (de Charité)
» LA BANNIERE DE JESUS EST L'AMOUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: