DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Méditation 209: La parabole des talents.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Méditation 209: La parabole des talents.   Sam 15 Nov 2008, 11:35

La parabole des talents. (Mt 25, 14-30)

Un homme riche, partant en voyage, confies ses biens à ses serviteurs. « a chacun selon sa capacité ». L’un reçoit cinq talents le second deux, le troisième un seul. Les deux premiers prenant au sérieux la responsabilité de ce don, font fructifier leur dépôt. Chacun parvenant ainsi à doubler la somme reçue.
Le troisième serviteur, par peur ou par renoncement, enfouit et oublie le trésor qu'il possède. Il a choisi la voie de la facilité : en faire le minimum, espérer que d'autres contenteront le maître, ne pas faire profiter les autres de son talent si minime soit-il…………
Quand revient le maître « longtemps après » il demande des comptes. Les deux premiers serviteurs reçoivent en récompense de leur bonne gestion la promesse de participer à la « joie du Seigneur ». Le troisième est réprouvé ; on lui reprend même le talent, qui est donné à celui qui à déjà reçu le plus, et il est rejeté dans les « ténèbres extérieures »
Pour l’évangéliste, la faute du mauvais serviteur n'est pas lié au fait qu'il a peu, mais à n'avoir pas augmenté ce qu'il a reçu…..

Cette parabole des talents nous rejoint aujourd’hui dans nos vies.
Elle nous aide à poser les bonnes bases : découvrir les talents qui nous ont été confiés, rechercher les raisons qui font que parfois nous les enfouissons, se donner des moyens pour les développer…..

Seulement cet évangile se révèle aussi d’une extrême dureté pour qui ne remplit pas la tâche confiée. L’intérêt du Maître absent est que nous devinions des êtres humains lucides, critiques et engagés, pour le plus grand bien de ceux qui nous entourent, de la société dans laquelle nous vivons . Mais si nous nous refermons sur nous et faisons fi des autres, on nous enlèvera ce peu que nous possédons et serons "rejetés" dans les ténèbres.

Ainsi le Seigneur partira-t-il pour le voyage de sa mort et de sa Résurrection, et reviendra nous demander des comptes au jour de Jugement. Avant son départ il a distribué les dons de la grâce et de la foi en proportion inégale ; à chacun de nous d'en tirer le meilleurs parti.
"Seigneur ! aide-nous à faire fructifier nos talents. Ne permets pas que nous vivions comme des insensés, dans l’oubli de l’enjeu de notre passage sur terre, mais éveille en nous le sens de notre responsabilité face aux dons que tu nous fais. Donne-nous de nous émerveiller de ta confiance, et de nous mettre résolument au service de ceux, les plus petits, que tu nous confies."


Méditation Pierre Valdès. Rédacteur principal: Jean
Revenir en haut Aller en bas
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Sam 15 Nov 2008, 15:05

Les dons de Dieu sont peut être nos talents artistiques intellectuelles ou pratiques mais aussi les dons reçu de Dieu; la foi, espérance et charité et c'est notre devoir premier de les faire fructifier, par nos lectures, prières et vécu mais aussi par nos écrits et témoignages.

paul
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Sam 15 Nov 2008, 20:21

Et la prière, Paul ! La prière : compagne de tout les moments du jour et de la vie !
Revenir en haut Aller en bas
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Sam 15 Nov 2008, 20:32

Les dons de Dieu sont peut être nos talents artistiques intellectuelles ou pratiques mais aussi les dons reçu de Dieu; la foi, espérance et charité et c'est notre devoir premier de les faire fructifier, par nos lectures, prières et vécu mais aussi par nos écrits et témoignages.

Cher Doris, il te faut chausser tes lunettes.... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Sam 15 Nov 2008, 20:52

Jehan a écrit:
Les dons de Dieu sont peut être nos talents artistiques intellectuelles ou pratiques mais aussi les dons reçu de Dieu; la foi, espérance et charité et c'est notre devoir premier de les faire fructifier, par nos lectures, prières et vécu mais aussi par nos écrits et témoignages.

Cher Doris, il te faut chausser tes lunettes.... Shocked

Effectivement : Mes lunettes étaient chaussées, mais mon esprit était ailleurs !
Et là, je sais pas si les lunettes seraient utiles !
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Sam 15 Nov 2008, 21:05

mandonnaud a écrit:
Les dons de Dieu sont peut être nos talents artistiques intellectuelles ou pratiques mais aussi les dons reçu de Dieu; la foi, espérance et charité et c'est notre devoir premier de les faire fructifier, par nos lectures, prières et vécu mais aussi par nos écrits et témoignages.

paul

N'oublions pas qu'en parlant de cet homme qui partit en voyage, Jésus parle de Lui.

Lorsque cet homme partit, il confia "SES BIENS" à ses serviteurs.

Les serviteurs du Christ, ce sont ceux qu'il a appelé à son service ; ceux qui ont accepté de servir le Christ ; ce sont ses disciples et plus particulièrement les Apôtres auquel il s'adresse en donnant cette Parabole.

Nombreux sont disciples, mais tous ne sont pas Apôtres. C'est sans doute la raison pour laquelle Jésus, dans sa Parabole dit que cet homme appela 10 de ses serviteurs ; donc pas tous les serviteurs.

C'est à ses Apôtres que Jésus va en effet, confier l'administration du Royaume qu'il vient d'instaurer et qu'il va leur demander de faire fructifier. Faire fructifier ce Royaume, ce sera "d'étendre ce Royaume" à toutes les nations, d'étendre le règne de Dieu.

Pour parler de ces biens que Jésus confie à ses disciples, Luc parle de "mines". Une mine équivaut à 1/60° de talent, soit 100 deniers. C'est donc relativement peu, peut-être pour souligner que le Royaume est tout petit comme un grain de sénevé.

Eh bien, ce Royaume, ce bien précieux que Jésus confie à ses Apôtres, ces dernier vont devoir chacun et ensemble, le faire valoir ; le mettre en valeur, le mettre en avant, ne pas le cacher ou le mettre sous le boisseau comme le fait celui qui a reçu un talent et qui le cache dans la terre.

Il vont devoir "témoigner de ce Royaume", le faire connaître et quand on sait que ce Royaume c'est le Règne de l'Amour de Dieu dans le coeur des hommes, ils vont devoir témoigner de cet Amour et surtout de sa vitalité. C'est en le faisant fructifier, en l'aidant à s'étendre dans les coeurs, qu'ils vont le faire valoir.

Remarquez ce que dit le maître à son retour, à ceux qui ont fait fructifier ce don qu'il leur avait été confié : "tu as été fidèle en une petit chose ..."

Ce que demande Jésus, en effet, c'est pas grand chose, c'est de faire connaître et aimer l'Amour. Et comme le disait Ste Thérèse, pas besoin de faire de grandes choses pour faire connaître et aimer l'Amour. Il suffit d'aimer de cet Amour que Jésus nous confie, qu'il dépose en notre coeur, pour que nous devenions des fontaines d'Amour.

C'est en aimant comme Jésus aime que l'on met l'Amour de Jésus en valeur ; qu'on le fait connaître ; qu'on le fait aimer ; qu'on ouvre les coeurs à cet Amour qui pourra se semer dans ces coeurs et après les avoir féconder leur fera à leur tour produire le fruit de l'Amour.

Ce dont il fait don à ses Apôtre, à l'Eglise qu'ils ont reçus mission d'administrer, c'est l'Amour que Jésus est venu allumer comme un feu, dans le coeur de l'homme, en s'incarnant ; c'est l'Esprit de Feu et d'Amour dont sont rempli le Père et le Fils ; c'est l'Esprit Saint, Amour donné en personne .

Cordialement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
eric



Messages : 898
Inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 09:29

petero a écrit:

N'oublions pas qu'en parlant de cet homme qui partit en voyage, Jésus parle de Lui.

Lorsque cet homme partit, il confia "SES BIENS" à ses serviteurs.

Les serviteurs du Christ, ce sont ceux qu'il a appelé à son service ; ceux qui ont accepté de servir le Christ ; ce sont ses disciples et plus particulièrement les Apôtres auquel il s'adresse en donnant cette Parabole.

Nombreux sont disciples, mais tous ne sont pas Apôtres. C'est sans doute la raison pour laquelle Jésus, dans sa Parabole dit que cet homme appela 10 de ses serviteurs ; donc pas tous les serviteurs.


Attention, petero:

L'Apostolat n'est pas reservé à quelques-uns, mais est la vocation de tout chrétien. Voilà en effet ce qu'en dit Vatican II:

Citation :
1. Le Saint Concile dans sa volonté de rendre plus intense l'activité apostolique du peuple de Dieu (1), se tourne avec une grande attention vers les chrétiens laïcs, dont il a déjà rappelé en d'autres documents le rôle propre et absolument nécessaire dans la mission de l'Eglise (2). L'Apostolat des laïcs, en effet, ne peut jamais manquer à l'Eglise car il est une conséquence de leur vocation chrétienne. L'Ecriture elle-même montre parfaitement (voir Act. XI, 19-21; XVIII, 26; Rom. XVI, 1-16; Phil. IV, 3) combien cette activité se manifesta spontanément aux premiers jours de l'Église et combien elle fut féconde.


Et c'est quoi "être apôtre". C'est éthymologiquement "être envoyé" par le Seigneur pour annoncer l'évangile, c'est-à-dire la Bonne Nouvelle.
Tout chrétien est donc apôtre du Christ. Ou du moins y est appelé. Pas seulement les clercs et les évêques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 13:48

L'Apostolat n'est pas reservé à quelques-uns, mais est la vocation de tout chrétien.

Et
c'est quoi "être apôtre". C'est éthymologiquement "être envoyé" par le
Seigneur pour annoncer l'évangile, c'est-à-dire la Bonne Nouvelle.
Tout chrétien est donc apôtre du Christ. Ou du moins y est appelé. Pas seulement les clercs et les évêques.


C'est vrai ce que tu dis là, Eric !

Cependant, tout en étant un apostolat, l'ordination du diacre, du prêtre, fait de cet apostolat un Sacrement ! C'est-à-dire un appel, certes d'une brebis baptisée comme une autre brebis baptisée, recevant du Christ, un appel à exercer son propre ministère !


Dernière édition par doris le Dim 16 Nov 2008, 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 14:29

Les talents qui fructifient sont identiques à la semence qui produit son fruit.
On reçoit la semence,le talent,et si c'est avec un coeur fermé rien ne se passera et ainsi de suite jusqu'au coeur le plus ouvert,le plus patient,le plus persévérant,le plus ardent qui produit beaucoup de fruits.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 15:34

[quote="eric"]Attention, petero:

L'Apostolat n'est pas reservé à quelques-uns, mais est la vocation de tout chrétien. Voilà en effet ce qu'en dit Vatican II:

Cher Eric,

Voici ce que dit St Paul : "Et ceux que Dieu a établis dans l'Eglise sont premièrement les apôtres, deuxièmement les prophètes, troisièmement les docteurs... Puis il y a les miracles, puis les dons de guérisons, d'assistance, de gouvernement, les diversités de langues. Tous sont-ils apôtres? Tous prophètes? Tous docteurs? Tous font-ils des miracles? Tous ont-ils des dons de guérisons? Tous parlent-ils en langues? Tous interprètent-ils? (1ère Corinthiens 12, 28-30)

Tous nous ne sommes pas Apôtres, par contre, tous nous sommes "associés" à l'Apostolat des Apôtres. Nous collaborons tous, chacun à notre place, selon notre vocation, avec nos charismes particuliers, à la construction du Royaume de Dieu, à l'annonce de l'Evangile.

Moi qui suis diacre, je ne suis pas Apôtres. Les Apôtres ce sont les Evêques ; moi je suis un collaborateur de l'Evêque.

Lorsque Jésus envoie ses Apôtres, il leur dit : ""Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre. Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, 28 20 et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit." (Matthieu 28, 20)

Avons-nous tous reçu mission de baptiser et d'enseigner ? NON, c'est aux Apôtres, choisis par Jésus parmi ses disciples que Jésus confie cette tache, cet apostolat.

Tous, je le répète, nous collaborons à la mission des Apôtres. Par exemple, lorsque la préparation au baptême est confié en partie aux laïcs ; quand des laïcs président les obsèques ; quand des laïcs font de la catéchèse.

Tous nous ne sommes pas Apôtres, mais tous nous collaborons à la mission que Jésus a confiée à ses Apôtres.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 15:58

C'est tout a fait coherent

On a tous les dons en quantité plus ou moindre.

Mais autres sont ceux à qui est réservé d'en posseder de façon prééminente au point que cela leur soit un ministère.
Revenir en haut Aller en bas
eric



Messages : 898
Inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 17:17

petero a écrit:
[Tous nous ne sommes pas Apôtres, par contre, tous nous sommes "associés" à l'Apostolat des Apôtres. Nous collaborons tous, chacun à notre place, selon notre vocation, avec nos charismes particuliers, à la construction du Royaume de Dieu, à l'annonce de l'Evangile.

Moi qui suis diacre, je ne suis pas Apôtres. Les Apôtres ce sont les Evêques ; moi je suis un collaborateur de l'Evêque.


Bien sûr que si que nous sommes tous apôtres puisque nous avons tous reçus la mission à notre baptême de faire étendre le Royaume du Christ.
C'est cela être apôtre, avant tout: être envoyé par le Christ pour annoncer la Bonne nouvelle.
Et tous, à notre manière, nous sommes chargés de le faire.

Tiré encore du même décret du Concile déjà cité sur l'apostolat des laïcs:

Citation :
3. Les laïcs tiennent de leur union même avec le Christ Chef le devoir et le droit d'être apôtres. Insérés qu'ils sont par le Baptême dans le Corps Mystique du Christ, fortifiés grâce à la Confirmation par la puissance du Saint-Esprit, c'est le Seigneur lui-même qui les députe à l'apostolat. S'ils sont consacrés sacerdoce royal et nation sainte (cf. I Petr. II, 4-10), c'est pour faire de toutes leurs actions des offrandes spirituelles, et pour rendre témoignage au Christ sur toute la terre. Les Sacrements et surtout la Sainte Eucharistie leur communiquent et nourrissent en eux cette charité qui est comme l'âme de tout apostolat (3).

Maintenant c'est vrai que ceux qui ont reçu le sacrement de l'ordre, et plus particulièrement les évêques, doivent et sont chargés d'organiser à titre éminent cet apostolat, de le susciter, de le diriger et de l'orienter. Et à ce titre ils sont les successeurs des Apôtres, Pierre, Paul, Jacques, Jean, etc...
Mais il n'en reste pas moins vrai que tout chrétien, de même qu'il est prêtre et roi, est aussi apôtre: envoyé par Jésus Christ pour annoncer la Bonne Nouvelle.
Et il n'ait pas besoin d'être théologien ou diacre pour annoncer la bonne nouvelle: tout homme ou femme de foi, et même tout enfant, du moment qu'il est baptisé, non seulement peut, mais doit le faire.
N'en déplaise à ceux qui ont encore une vision très et trop cléricale de l'Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 17:33

Eric

Et à ce titre ils sont les successeurs des Apôtres, Pierre, Paul, Jacques, Jean, etc...
Mais
il n'en reste pas moins vrai que tout chrétien, de même qu'il est
prêtre et roi, est aussi apôtre: envoyé par Jésus Christ pour annoncer
la Bonne Nouvelle.

Et il n'ait pas besoin d'être théologien ou
diacre pour annoncer la bonne nouvelle: tout homme ou femme de foi, et
même tout enfant, du moment qu'il est baptisé, non seulement peut, mais
doit le faire.



Voilà : c'est l'essence même du Sacrement de l'Ordination : successeur des apôtres !
De même le baptême nous donne d'être : roi, prophète, et prêtre ! Ce qu'il y a d'admirable, d'ailleurs, c'est que ce titre de prêtre est donné aussi bien à l'homme, qu'à la femme, qui ne peut pas devenir prêtre ! Par contre, et c'est là où Sacrement de l'Ordination ou pas : la femme peut annoncer la Bonne Nouvelle à ses enfants ! Car, en fait, c'est là que tout commence pour l'enfant, dont les parents assument par leur propre baptême, la mission d'évangéliser leurs petits baptisés, en attendant que l'Eglise prenne le relais, par le catéchisme ! Donc, il y a bien là, une ressemblance d'apôtre !

Et puis le grand Saint Paul, qui n'était pas prêtre, ne s'est pas gêné pour se dire apôtre, ne s'est pas gêné, d'annoncer, 'son propre évangile' !

Il est besoin de diacres, de prêtres, pour diriger notre foi, dans le bons sens ! Ce qui ne contrarie en rien, notre recherche permanente de Dieu ! Et surtout pour recevoir les Sacrements !
Revenir en haut Aller en bas
eric



Messages : 898
Inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 17:56

doris a écrit:
Eric


Voilà : c'est l'essence même du Sacrement de l'Ordination : successeur des apôtres !

De même le baptême nous donne d'être : roi, prophète, et prêtre ! Ce qu'il y a d'admirable, d'ailleurs, c'est que ce titre de prêtre est donné aussi bien à l'homme, qu'à la femme, qui ne peut pas devenir prêtre ! Par contre, et c'est là où Sacrement de l'Ordination ou pas : la femme peut annoncer la Bonne Nouvelle à ses enfants ! Car, en fait, c'est là que tout commence pour l'enfant, dont les parents assument par leur propre baptême, la mission d'évangéliser leurs petits baptisés, en attendant que l'Eglise prenne le relais, par le catéchisme ! Donc, il y a bien là, une ressemblance d'apôtre !

Et puis le grand Saint Paul, qui n'était pas prêtre, ne s'est pas gêné pour se dire apôtre, ne s'est pas gêné, d'annoncer, 'son propre évangile' !

Il est besoin de diacres, de prêtres, pour diriger notre foi, dans le bons sens ! Ce qui ne contrarie en rien, notre recherche permanente de Dieu ! Et surtout pour recevoir les Sacrements !

Ce n'est pas une ressemblance, c'est un fait et Vatican II le dit clairement: le chrétien peut et doit être apôtre. Pas seulement en faisant le caté à ses enfants (ce qui est bien) mais en annonçant l'évangile par la parole et surtout par les actes dans son milieu de travail, ses relations, ses activités, etc...
Un simple acte de laïc peut parfois bien mieux évangéliser que le sermon le plus magnifique d'un "successeur des apôtres" que sont les évêques (et eux seuls, pas les prêtres ni les diacres)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 18:05

eric a écrit:
[quote="
Un simple acte de laïc peut parfois bien mieux évangéliser que le sermon le plus magnifique d'un "successeur des apôtres" que sont les évêques (et eux seuls, pas les prêtres ni les diacres)

C'est un peu vite aller en besogne, car les homélies des Evêques, vont là où il faut ! Ceci dit, il n'y a pas opposition entre un acte d'un laïc, et une superbe homélie d'un Evêque. L'apport de l'un, complète celui d'un autre !
Revenir en haut Aller en bas
eric



Messages : 898
Inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 18:26

doris a écrit:
Ceci dit, il n'y a pas opposition entre un acte d'un laïc, et une superbe homélie d'un Evêque. L'apport de l'un, complète celui d'un autre !

Je n'ai pas dit qu'il y avait opposition. J'ai simplement affirmé qu'un simple acte de laïc peut parfois mieux annoncer l'évangile que la plus belle des homélies.

Un exemple: le laïc qui aide le clandestin érytréen à survivre du coté de Dunkerque en attendant d'avoir une occasion de passer en Angleterre lui annonce 1000 fois mieux l'évangile que s'il lui redisait la magnifique homélie faite par son évêque sur l'amour à avoir pour son prochain et ensuite lui disait poliment: "maintenant, demmerde-toi".
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 18:28

Un acte vaut mieux que mille paroles....
______________________________

Nous sommes les pierres de l'église et les apôtres les colonnes,

Même s'il en est qui sont institués apôtres,
il n'en reste pas moins qu'un simple laïc
peut avoir un don d'apostolat,
au sens qu'il l'a en surabondance de grâce.

Néammoins il est vrai que tous sont appelés à oeuvrer
dans l'apostolat qui petitement,qui de temps en temps,
qui toujours,à chacun selon ses dons

Là où la parabole des talents nous interpelle
c'est si nous avons fait fructifié à notre niveau
le don qui nous a été imparti.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 18:31

Dans l'évangile de dimanche prochain, qui est la suite de celui-ci, Jésus expliquera comment développer ces talents. Particulièrement, en venant en aide à celles et ceux qui ont faim, qui ont soif, qui sont sans vêtement, réfugiés, qui sont malades, en prison.

Ce sont parfois des homélies qui inspirent ces gestes d'Amour envers notre prochain, une conversation avec un prêtre.

Donc je dirais aussi l'un complète l'autre.

J'espère avoir bien saisi la discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 18:37

Ce à quoi Jésus nous invite par cette parabole c'est de finalement prendre le risque d'aimer ou d'imiter Jésus, avec les difficultés que cela comportera, mais avec, comme Jésus une confiance inébranlable en la tendresse du Père. Dans la conviction que travaillant à rendre notre monde plus humain, nous serons nous-même plus humains, plus heureux.

Le serviteur qui a enfoui son talent refuse de croire en la bonté du maître il a peur de prendre une iniative quelconque et en reste paralysé.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 19:05

les talents sont à faire fructifier mais pas pour nous,pour les autres,pour le royaume.

Les faire vraiment fructifier demande à fermement établir son coeur dans le seigneur et à le faire dans la charité et l'humilité car c'est l'esprit saint qui conduira nos actes et nos paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 19:11

Enlui a écrit:
les talents sont à faire fructifier mais pas pour nous,pour les autres,pour le royaume.

Les faire vraiment fructifier demande à fermement établir son coeur dans le seigneur et à le faire dans la charité et l'humilité car c'est l'esprit saint qui conduira nos actes et nos paroles.

Multiplier les gestes de partage, de solidarité, d'entraide c'est ainsi seulement que nous accomplirons le projet de Dieu sur ce monde, y faire grandir son Royaume.

La bonne nouvelle que contient cette parabole redit ce qu'annonce toute la Bible : Dieu ne cesse de prendre l'initiative de donner. Chaque être humain commence son existence en recevant de Dieu la vie, avec la vie l'Esprit-Saint, avec l'Esprit-Saint sa tendresse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 19:12

eric a écrit:
doris a écrit:
Ceci dit, il n'y a pas opposition entre un acte d'un laïc, et une superbe homélie d'un Evêque. L'apport de l'un, complète celui d'un autre !

Je n'ai pas dit qu'il y avait opposition. J'ai simplement affirmé qu'un simple acte de laïc peut parfois mieux annoncer l'évangile que la plus belle des homélies.


C'est vrai qu'une action peut annoncer l'évangile dont l'origine de cette action est l'homélie en question !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 19:18

doris a écrit:
eric a écrit:
doris a écrit:
Ceci dit, il n'y a pas opposition entre un acte d'un laïc, et une superbe homélie d'un Evêque. L'apport de l'un, complète celui d'un autre !

Je n'ai pas dit qu'il y avait opposition. J'ai simplement affirmé qu'un simple acte de laïc peut parfois mieux annoncer l'évangile que la plus belle des homélies.


C'est vrai qu'une action peut annoncer l'évangile dont l'origine de cette action est l'homélie en question !

En effet, je pense aussi à certaines conversions dont le nom ne me vient pas à l'esprit qui ont été touchés par une prédication dont certains saints qui ont ensuite agi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 19:20

-Julienne a écrit:
doris a écrit:
eric a écrit:
doris a écrit:
Ceci dit, il n'y a pas opposition entre un acte d'un laïc, et une superbe homélie d'un Evêque. L'apport de l'un, complète celui d'un autre !

Je n'ai pas dit qu'il y avait opposition. J'ai simplement affirmé qu'un simple acte de laïc peut parfois mieux annoncer l'évangile que la plus belle des homélies.


C'est vrai qu'une action peut annoncer l'évangile dont l'origine de cette action est l'homélie en question !

En effet, je pense aussi à certaines conversions dont le nom ne me vient pas à l'esprit qui ont été touchés par une prédication dont certains saints qui ont ensuite agi !

C'est bien la conversion des futurs grands saints dont je causais !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 19:23

doris a écrit:
-Julienne a écrit:
doris a écrit:
eric a écrit:
doris a écrit:
Ceci dit, il n'y a pas opposition entre un acte d'un laïc, et une superbe homélie d'un Evêque. L'apport de l'un, complète celui d'un autre !

Je n'ai pas dit qu'il y avait opposition. J'ai simplement affirmé qu'un simple acte de laïc peut parfois mieux annoncer l'évangile que la plus belle des homélies.


C'est vrai qu'une action peut annoncer l'évangile dont l'origine de cette action est l'homélie en question !

En effet, je pense aussi à certaines conversions dont le nom ne me vient pas à l'esprit qui ont été touchés par une prédication dont certains saints qui ont ensuite agi !

C'est bien la conversion des futurs grands saints dont je causais !

Encore une fois nos esprits se sont croisés I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 23:00

Eh oui, Julienne : le grand Augustin a changé d'optique en écoutant les homélies d'Ambroise, Evêque de Milan !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation 209: La parabole des talents.   Dim 16 Nov 2008, 23:22

doris a écrit:
Eh oui, Julienne : le grand Augustin a changé d'optique en écoutant les homélies d'Ambroise, Evêque de Milan !
Oui le grand Augustin qui avait aussi la faiblesse de la chair a tout à fait changé et c'est époustouflant de voir ce qu'il est devenu, un si grand saint.
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation 209: La parabole des talents.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation 209: La parabole des talents.
» Méditation 209: La parabole des talents.
» La parabole des Talents
» Parabole des mines et des talents
» L'argent aux banquiers dans la parabole des talents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: