DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le mystère de l'islam : Questions et arguments ignorés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
BenBornAgain



Messages : 187
Inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Le mystère de l'islam : Questions et arguments ignorés.   Mer 19 Nov 2008, 06:22

Nier l'intolérance de l'Islam envers les autres religions n'est pas simplement nier une évidence mais aussi une des bases de la vision théologique islamique, qui voit le monde divisé entre les fidèles musulmans et les infidèles, qu'il faut convertir.
Je ne m'aventurerai pas à commenter l'allusion farfelue selon laquelle la création de l'Etat d'Israël serait la cause des problèmes des chrétiens de Terre Sainte...:-(

Pour revenir au sujet de l'Islam, il me semble fondamental de relire la conférence de B16 à Ratisbonne ainsi que le discours qu'il a prononcé quelques semaines après à la Curie Romaine (http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/speeches/2006/december/documents/hf_ben_xvi_spe_20061222_curia-romana_fr.html) où il affirme:

"Dans un dialogue à intensifier avec l'Islam, nous devrons garder à l'esprit le fait que le monde musulman se trouve aujourd'hui avec une grande urgence face à une tâche très semblable à celle qui fut imposée aux chrétiens à partir du siècle des Lumières et à laquelle le Concile Vatican II a apporté des solutions concrètes pour l'Eglise catholique au terme d'une longue et difficile recherche. Il s'agit de l'attitude que la communauté des fidèles doit adopter face aux convictions et aux exigences qui s'affirment dans la philosophie des Lumières. D'une part, nous devons nous opposer à la dictature de la raison positiviste, qui exclut Dieu de la vie de la communauté et de l'organisation publique, privant ainsi l'homme de ses critères spécifiques de mesure. D'autre part, il est nécessaire d'accueillir les véritables conquêtes de la philosophie des Lumières, les droits de l'homme et en particulier la liberté de la foi et de son exercice, en y reconnaissant les éléments essentiels également pour l'authenticité de la religion. De même que dans la communauté chrétienne, il y a eu une longue recherche sur la juste place de la foi face à ces convictions - une recherche qui ne sera certainement jamais conclue de façon définitive - ainsi, le monde musulman également, avec sa tradition propre, se trouve face au grand devoir de trouver les solutions adaptées à cet égard. Le contenu du dialogue entre chrétiens et musulmans consistera en ce moment en particulier à se rencontrer dans cet engagement en vue de trouver les solutions appropriées. Nous chrétiens, nous sentons solidaires de tous ceux qui, précisément sur la base de leur conviction religieuse de musulmans, s'engagent contre la violence et pour l'harmonie entre foi et religion, entre religion et liberté. Dans ce sens, les deux dialogues dont j'ai parlé s'interpénètrent."

Dans un langage très clair et respectueux, il invite fortement l'Islam à se réformer et à accepter le principe de la liberté religieuse. C'est un appel pressant à renoncer au radicalisme islamique qui veut imposer par la force la foi musulmane et nier les droits de l'homme.

L'Islam vit une grande crise et il est étonnant de voir que c'est le pape a le courage de le dire haut et fort et d'inviter les musulmans à changer leur approche de la religion et à de ne pas tomber dans la foi irrationnelle.
[/img]
Revenir en haut Aller en bas
http://cathobiblique.wordpress.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le mystère de l'islam : Questions et arguments ignorés.   Mer 19 Nov 2008, 07:31

BenBornAgain a écrit:
Nier l'intolérance de l'Islam envers les autres religions n'est pas simplement nier une évidence mais aussi une des bases de la vision théologique islamique, qui voit le monde divisé entre les fidèles musulmans et les infidèles, qu'il faut convertir.
Je ne m'aventurerai pas à commenter l'allusion farfelue selon laquelle la création de l'Etat d'Israël serait la cause des problèmes des chrétiens de Terre Sainte...:-(

C'est vrai on ne peut nier.

Citation :


"Dans un dialogue à intensifier avec l'Islam, nous devrons garder à l'esprit le fait que le monde musulman se trouve aujourd'hui avec une grande urgence face à une tâche très semblable à celle qui fut imposée aux chrétiens à partir du siècle des Lumières et à laquelle le Concile Vatican II a apporté des solutions concrètes pour l'Eglise catholique au terme d'une longue et difficile recherche. Il s'agit de l'attitude que la communauté des fidèles doit adopter face aux convictions et aux exigences qui s'affirment dans la philosophie des Lumières. D'une part, nous devons nous opposer à la dictature de la raison positiviste, qui exclut Dieu de la vie de la communauté et de l'organisation publique, privant ainsi l'homme de ses critères spécifiques de mesure. D'autre part, il est nécessaire d'accueillir les véritables conquêtes de la philosophie des Lumières, les droits de l'homme et en particulier la liberté de la foi et de son exercice, en y reconnaissant les éléments essentiels également pour l'authenticité de la religion. De même que dans la communauté chrétienne, il y a eu une longue recherche sur la juste place de la foi face à ces convictions - une recherche qui ne sera certainement jamais conclue de façon définitive - ainsi, le monde musulman également, avec sa tradition propre, se trouve face au grand devoir de trouver les solutions adaptées à cet égard. Le contenu du dialogue entre chrétiens et musulmans consistera en ce moment en particulier à se rencontrer dans cet engagement en vue de trouver les solutions appropriées. Nous chrétiens, nous sentons solidaires de tous ceux qui, précisément sur la base de leur conviction religieuse de musulmans, s'engagent contre la violence et pour l'harmonie entre foi et religion, entre religion et liberté. Dans ce sens, les deux dialogues dont j'ai parlé s'interpénètrent."

Dans un langage très clair et respectueux, il invite fortement l'Islam à se réformer et à accepter le principe de la liberté religieuse. C'est un appel pressant à renoncer au radicalisme islamique qui veut imposer par la force la foi musulmane et nier les droits de l'homme.

L'Islam vit une grande crise et il est étonnant de voir que c'est le pape a le courage de le dire haut et fort et d'inviter les musulmans à changer leur approche de la religion et à de ne pas tomber dans la foi irrationnelle.

Extraordinaire analyse.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le mystère de l'islam : Questions et arguments ignorés.   Mer 19 Nov 2008, 10:18

Je ne suis pas sûr qu'il en soit à ce stade.
Je les voit plutôt dans le stade antérieur,où chez nous l'église est devenue inquisitrice.

Il faudra sans doute beaucoup de douleurs entre musulmans au nom de leur Dieu pour qu'apparaisse la conscience décrite dans ce discours de Ratisbonne
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le mystère de l'islam : Questions et arguments ignorés.   Mer 19 Nov 2008, 11:31

C'est certain. Et j'essaye de montrer dans ce livre que ce moment est peut-être arrivé pour eux, selon leurs propres prophéties.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le mystère de l'islam : Questions et arguments ignorés.   Mer 19 Nov 2008, 14:05

Une époque inquisitrice mais simultanément une période de guerre confessionnale s'ouvre, comme nous et les protestants autrefois.
Revenir en haut Aller en bas
BenBornAgain



Masculin Messages : 187
Inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Le mystère de l'islam : Questions et arguments ignorés.   Mer 19 Nov 2008, 15:54

La voix des réformateurs musulmans ne se fait pas beaucoup entendre (souvent d'ailleurs en raison des risuqes pour leur sécurité) mais ces personnes sont profondément meurtries de la dérive extrémiste que l'Islam emprunte de plus en plus. CEpendant il n'est pas trop tard pour promouvoir un Islam ouvert à la raison et à la liberté individuelle. L'exemple de l'Indonésie où vit une très grande population musulmane montre que ces croyants peuvent vivre paisiblement leur foi, sans tomber dans le radicalisme....enfin, pour l'instant.

Il aussi à noter qu'en Irak (quel que soient les opinions sur la guerre en elle-même), le rôle principal des américains est de faire en sorte que les musulmans ne s'entretuent pas...



Au fond, il est vrai que c'est un problème spirituel et que seul Jésus par sa grâce peut changer les coeurs, car Il est le Chemin, la Vérité et la Vie. Prions afin que l'Esprit Saint touchent leurs coeurs et que se lèvent de hommes et des femmes justes qui vivront leur foi de façon spirituelle et qui seront amenés à mettre toute leur espérance non dans l'application de la charia, mais dans l'amour de Jésus, fils de Marie
Revenir en haut Aller en bas
http://cathobiblique.wordpress.com/
 
Le mystère de l'islam : Questions et arguments ignorés.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le mystère de l'islam : Questions et arguments ignorés.
» le livre "Le mystère de l'islam" - le retour
» LES SOURCES DU LIVRE DE L'ISLAM
» Livre:Le Mystere de l'Islam d'Arnaud Dumouch
» Critique du Mystère de l'islam ds l'Homme Nouveau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: