DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'imposture du marxisme...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: L'imposture du marxisme...   Sam 01 Nov 2008, 20:57

Le marxisme est fondamentalement erroné, en tant que contradictoire. Car, il utilise l'outil idéaliste, la dialectique, dans un cadre matérialiste. Ce qui est une contradictio in adjecto, une incohérence. C'est pourquoi, dans ce cadre, le dépassement de la dialectique maître/esclave ne peut aboutir qu'à la famine, puisque personne n'aurait plus d'intérêt à ne rien produire, tous redoutant d'être asservis par l'autre. La peine en emporterait le profit. Il faut donc utiliser l'outil dialectique sous un autre horizon.

Or, comment expliquer l'attraction du marxisme? Simplement, parce qu'en tant qu'opium du peuple, selon son postulat matérialiste, il est anti-chrétien, par essence, puisque le christianisme annonce la fin du monde, cloué sur la croix et ressucité, dans l'Église, par J-C. Le monde, ainsi dénoncé par le Christ, ne peut que haïr le christianisme, d'où la séduction pour tous les déçus... Ensuite, parce qu'il comporte une critique authentiquement et indépassablement valable du libéralisme capitaliste. Enfin, parce qu'il propose des solutions, dérisoires, mais à si longue échéance, qu'il constitue une spéculation charlatanesque à laquelle les démunis ne peuvent que se raccrocher.

Ainsi, il faut repenser la dialectique, toujours valable, sur d'autres bases et selon d'autres cadres. Nous ne devons pas nous laisser dépouiller d'une théorisation valable de la démocratie sociale, par les imposteurs marxistes, qui ont fait 100 millions de morts en U.R.S.S, comme le capitalisme négrier, du XVIIe au XIXe siècle...

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Dim 02 Nov 2008, 22:57

En quoi la dialectique est-elle un outil idéaliste?

En quoi la dialectique maître/esclave ne peut aboutir qu'à la famine et non - en raison de l'égalité de tous pour tous - à l'abondance?

Et si l'attraction du marxisme dont le but était la société sans classe, l'homme idéal, répondait à la même vision chrétienne exprimée dans le "aimez-vous les uns...." dans l'ici et le maintenant plutôt que dans un hypothétique avenir au-delà...

En quoi faut-il repenser la dialectique? De quoi à quoi?

Vous fûtes analyste + pointu en d'autres domaines.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Lun 03 Nov 2008, 09:33

L'égalité cela n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Lun 03 Nov 2008, 10:14

adamev a écrit:
En quoi la dialectique est-elle un outil idéaliste?

En quoi la dialectique maître/esclave ne peut aboutir qu'à la famine et non - en raison de l'égalité de tous pour tous - à l'abondance?

En fait, la dialectique est un outil PASSIONNEL. Elle structure le regard sur le monde en terme de haine et non de construction harmonieuse.

Elle peut être réaliste puisque, de fait l'homme fonctionne souvent comme cela. Mais elle est source de malheur et de misère.

Alors que le regard et l'action COOPERATIFS (ex: Patron et ouvriers coopèrent en se donnant des contre-pouvoir -(Etats, syndicats, soucis de s'enrichir), produisent de la richesse.

Ce n'est pas pour rien que, en grec, dialectique se dit "diabolos) >> Le diable, le diviseur.



Et si l'attraction du marxisme dont le but était la société sans classe, l'homme idéal, répondait à la même vision chrétienne exprimée dans le "aimez-vous les uns...." dans l'ici et le maintenant plutôt que dans un hypothétique avenir au-delà...

En quoi faut-il repenser la dialectique? De quoi à quoi?

Vous fûtes analyste + pointu en d'autres domaines.[/quote]

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Lun 03 Nov 2008, 10:15

Cher Loup, l'encyclique sur le communisme de Pie XII et la doctrine sociale de l'Eglise vous plairaient.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Lun 03 Nov 2008, 11:25

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Loup, l'encyclique sur le communisme de Pie XII et la doctrine sociale de l'Eglise vous plairaient.

Où avez vous vu un Loup ? drunken Il y a juste un hi-bou pro-testant ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Lun 03 Nov 2008, 13:30

Cher hibou ! Pardon ! Mr.Red

Avec toutes ces bestioles du forum, on s'y perd ! Laughing

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Lun 03 Nov 2008, 14:20

".../... la dialectique est un outil PASSIONNEL. Elle structure le regard sur le monde en terme de haine et non de construction harmonieuse. Elle peut être réaliste puisque, de fait l'homme fonctionne souvent comme cela. Mais elle est source de malheur et de misère. Ce n'est pas pour rien que, en grec, dialectique se dit "diabolos) >> Le diable, le diviseur.../..."

Curieuse définition de la dialectique

Dialectique = arts du discours, de la parole, conduite rigoureuse d'un raisonnement...

De Dialektikos = dia = séparer + lektikos = dire, parler, user habilement des mots et Lektikos = lektos = rassembler
La dialectique fait donc partie des arts de la paroles eux-mêmes partie des Arts Libéraux qu'on voit représentés sur toutes les bonnes églises armoriées et qui furent enseignés dans toutes les bonnes écoles chrétiennes et monastères.
La dialectique consiste à séparer les éléments d'un problèmes, à les anlayser, à en exposer rigouresement les prémices et les développements (prémisses) afin de conduire harmonieusement une discussion vers sa conclusion harmonieuse.

Rien donc à voir avec le "diable", la haine (sinon p.e religieuse?), le malheur, la misère... .
Vous confondez la dialectique en tant qu'art avec ce qu'en ont fait par exemple les marxistes dévoyées en léninistes et staliniens.Ou les théologiens pour casser les pensées qui n'étaient pas les leurs.
La dialectique n'est-elle pas aussi un instrument de la théologie?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Lun 03 Nov 2008, 14:24

En Christ a écrit:
L'égalité cela n'existe pas.

Si devant Dieu. Et en demandant qu'on laisse s'approcher les petits enfants Jésus demande justement qu'on ne sépare pas ce qui doit rester uni parce qu'égal.

Qu'est-ce qu'on vous apprend au catéchisme????

Ceci n'était qu'un modeste exemple de dialectique.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Lun 03 Nov 2008, 14:26

adamev a écrit:
".../... la dialectique est un outil PASSIONNEL.
Elle structure le regard sur le monde en terme de haine et non de
construction harmonieuse. Elle peut être réaliste puisque, de fait
l'homme fonctionne souvent comme cela. Mais elle est source de malheur
et de misère. Ce n'est pas pour rien que, en grec, dialectique se dit
"diabolos) >> Le diable, le diviseur.../..."


Curieuse définition de la dialectique

Oui, ça c'est la définition ancienne.

La définition de Hegel et Marx ne définit pas le "dialogue et sa technique" mais l'opposition entre des forces qui se combattent.

Un exemple de pensée dialectique dans le sens ancien : "L'homme et la femme sont différents mais complémentaires".

Un exemple de pensée dialectique dans le sens moderne : (MLF) : "L'homme est l'ennemi de la femme et celui qui veut l'asservir".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Lun 03 Nov 2008, 14:44

Arnaud Dumouch - Aujourd'hui à 10:14 a écrit:
".../... la dialectique est un outil PASSIONNEL. Elle structure le regard sur le monde en terme de haine et non de construction harmonieuse. Elle peut être réaliste puisque, de fait
l'homme fonctionne souvent comme cela. Mais elle est source de malheur
et de misère. Ce n'est pas pour rien que, en grec, dialectique se dit
"diabolos) >> Le diable, le diviseur.../..."

Adamev a écrit:
Curieuse définition de la dialectique

Arnaud Dumouch a écrit:
[Oui, ça c'est la définition ancienne.

Non c'est la vôtre! Faut quand même pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Arnaud Dumouch a écrit:
La définition de Hegel et Marx ne définit pas le "dialogue et sa technique" mais l'opposition entre des forces qui se combattent.

C'est une application de la dialectique... séparer et réunir

Arnaud Dumouch a écrit:
[Un exemple de pensée dialectique dans le sens ancien : L'homme et la femme sont différents mais complémentaires.

Ca c'est de la logique fondée sur l'observation

Arnaud Dumouch a écrit:
Un exemple de pensée dialectique dans le sens moderne : (MLF) : "L'homme est l'ennemi de la femme et celui qui veut l'asservir".

Ca c'est une co.n..rie !!!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Lun 03 Nov 2008, 23:11

adamev a écrit:
En quoi la dialectique est-elle un outil idéaliste?

Code:
Parce que développée par Hegel, à partir de Kant. Or, chez Hegel, il y a identité entre l'être et la raison. C'est cela l'idéalisme. Vous ne pouvez pas remplaçer la notion d'être par celle de matière, sans compromettre le sens même de la dialectique!

En quoi la dialectique maître/esclave ne peut aboutir qu'à la famine et non - en raison de l'égalité de tous pour tous - à l'abondance?
Code:
Parce qu'au moment de l'aufhebung(synthèse), qui est double négation, tous seraient à la fois maîtres et esclaves, donc personne n'oserait travailler, de peur de redevenir strictement esclave, d'où famine!

Et si l'attraction du marxisme dont le but était la société sans classe, l'homme idéal, répondait à la même vision chrétienne exprimée dans le "aimez-vous les uns...." dans l'ici et le maintenant plutôt que dans un hypothétique avenir au-delà...

Code:
La dialectique(même celle, distordue, du marxisme) est justement le contraire de l'amour: c'est la négation et le combat!

En quoi faut-il repenser la dialectique? De quoi à quoi?
Code:
Ça, c'est mon secret!...
:gna:

Vous fûtes analyste + pointu en d'autres domaines.
Code:
Passer cette remarque est par trop simple...
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Mar 04 Nov 2008, 10:34

adamev a écrit:
En Christ a écrit:
L'égalité cela n'existe pas.

Si devant Dieu. Et en demandant qu'on laisse s'approcher les petits enfants Jésus demande justement qu'on ne sépare pas ce qui doit rester uni parce qu'égal.

Qu'est-ce qu'on vous apprend au catéchisme????

Ceci n'était qu'un modeste exemple de dialectique.

Essayez de faire en sorte que tout le monde s’aime dans le partage égal, votre système s’effondra sur lui-même au même titre que l’union soviétique. Soyons réaliste, l’homme nouveau n’existe pas, ou alors il faudra éliminer l’homme ; on peut résumer la vie de Guevara en disant qu’un homme nouveau est un homme mort, je trouve que cela le résume bien, même si il est entré dans la légende.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Mar 04 Nov 2008, 14:40

En Christ a écrit:
adamev a écrit:
En Christ a écrit:
L'égalité cela n'existe pas.

Si devant Dieu. Et en demandant qu'on laisse s'approcher les petits enfants Jésus demande justement qu'on ne sépare pas ce qui doit rester uni parce qu'égal.

Qu'est-ce qu'on vous apprend au catéchisme????

Ceci n'était qu'un modeste exemple de dialectique.

Essayez de faire en sorte que tout le monde s’aime dans le partage égal, votre système s’effondra sur lui-même au même titre que l’union soviétique. Soyons réaliste, l’homme nouveau n’existe pas, ou alors il faudra éliminer l’homme ; on peut résumer la vie de Guevara en disant qu’un homme nouveau est un homme mort, je trouve que cela le résume bien, même si il est entré dans la légende.


Donc pour vous c'est clair le monde construit sur l'Evangile est destiné à s'écrouler... Ou alors vous reconnaissez qu'ils ne sont que du blabla????

puker puker puker
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Mar 04 Nov 2008, 14:42

Votre interprétation marxiste de l'Evangile : oui, elle a certainement vocation à s'écrouler.lol!
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Mar 04 Nov 2008, 14:48

Dixit Adamev à EnChrist : "..../... Si devant Dieu. Et en demandant qu'on laisse s'approcher les petits enfants Jésus demande justement qu'on ne sépare pas ce qui doit rester uni parce qu'égal..../...".

Et vous trouvez ça marxiste vous?????
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Mar 04 Nov 2008, 15:38

Citation :
Donc pour vous c'est clair le monde construit sur l'Evangile est destiné à s'écrouler...

Vous confondez le message du Christ et un système tyrannique qui veut créer le paradis sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Mar 04 Nov 2008, 23:46

Non je lis seulement ce que vous avez écrit en réponse à ma proposition :

De Adamev : Si devant Dieu. Et en demandant qu'on laisse s'approcher les petits enfants Jésus demande justement qu'on ne sépare pas ce qui doit rester uni parce qu'égal.

De EnChrist : Essayez de faire en sorte que tout le monde s’aime dans le partage égal, et votre monde s'écroule.

Donc vous ne croyez pas que l'Evangile nous invite au partage, à la fraternité et à l'égalité. Donc vous ne croyez pas. Vous êtes donc un catholique pas plus chrétien que ça.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Mer 05 Nov 2008, 08:39

Je crois surtout le paradis au ciel pas sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Mer 05 Nov 2008, 09:54

Et votre coiffeur il en pense quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Jeu 06 Nov 2008, 12:44

adamev a écrit:
Et votre coiffeur il en pense quoi?


probable qu'il s'en brosse

(ça ou peigner la giraffe...)

:mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Jeu 06 Nov 2008, 13:48

Citation :
adamev a écrit:
En Christ a écrit:


Essayez de faire en sorte que tout le monde s’aime dans le partage égal, votre système s’effondra sur lui-même au même titre que l’union soviétique. Soyons réaliste, l’homme nouveau n’existe pas, ou alors il faudra éliminer l’homme ; on peut résumer la vie de Guevara en disant qu’un homme nouveau est un homme mort, je trouve que cela le résume bien, même si il est entré dans la légende.


Donc pour vous c'est clair le monde construit sur l'Evangile est destiné à s'écrouler... Ou alors vous reconnaissez qu'ils ne sont que du blabla????

puker puker puker


Si le socialisme réel (car c'est de cela qu'il s'agit apparemment) s'est écroulé, c'est en raison de son athéisme; et s'il était athée, c'est bien parce qu'il prétendait construire la cité idéale ici-bas;

l'Evangile n'est pas une recette pour bâtir un monde meilleur: il est l'annonce de la Bonne Nouvelle de la Vie et de l'Amour de Dieu;

s'efforcer d'en vivre dès maintenant ne doit pas détourner de l'objectif final qui est le salut éternel, et non pas un impossible accomplissement ds ce monde matériel;

Détournez-vous de cet objectif, les préceptes évangéliques tourneront (comme le lait) en socialisme réel.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Jeu 06 Nov 2008, 14:12

[quote]
Citation :
[quote="saint Zibou"]
Or, comment expliquer l'attraction du marxisme? Simplement, parce qu'en tant qu'opium du peuple, selon son postulat matérialiste, il est anti-chrétien

Je salue le retour en ces pages de M. le marquis de Saint-Zibou, probablement chassé de ses arpents de glace par quelque blizzard;
ceci pour lui faire remarquer que le marxisme ne saurait être son propre opium... Ou alors, c'est qu'il était divisé contre lui-même comme satan est un moment supposé l'être ds l'Evangile, ce qui explique sa défaite...



Citation :
Ainsi, il faut repenser la dialectique, toujours valable, sur d'autres bases et selon d'autres cadres. Nous ne devons pas nous laisser dépouiller d'une théorisation valable de la démocratie sociale, par les imposteurs marxistes, qui ont fait 100 millions de morts en U.R.S.S, comme le capitalisme négrier, du XVIIe au XIXe siècle...

Qu'en pensez-vous?[/quote
]

Oui, c'est d'autant plus urgent qu'André Frossard, l'écrivain catholique bien connu, affirmait que s'il avait eu tort pour la lutte des classes, le marxisme n'avait pê pas dit son dernier mot, et la misère persistante du tiers-monde pourrait bien en être l'illustration.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Jeu 06 Nov 2008, 18:17

Avant de répondre il eut fallu que vous lisiez ceci :

En Christ a écrit:
L'égalité cela n'existe pas.

adamev a écrit:
Si devant Dieu. Et en demandant qu'on laisse s'approcher les petits enfants Jésus demande justement qu'on ne sépare pas ce qui doit rester uni parce qu'égal. Qu'est-ce qu'on vous apprend au catéchisme???? Ceci n'était qu'un modeste exemple de dialectique.

EnChrist a écrit:
Essayez de faire en sorte que tout le monde s’aime dans le partage égal, votre système s’effondra sur lui-même au même titre que l’union soviétique. Soyons réaliste, l’homme nouveau n’existe pas, ou alors il faudra éliminer l’homme ; on peut résumer la vie de Guevara en disant qu’un homme nouveau est un homme mort, je trouve que cela le résume bien, même si il est entré dans la légende.

Ca devrait changer votre perspective!!!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Jeu 06 Nov 2008, 19:19

[quote="Karl"]
Citation :
Citation :
[quote="saint Zibou"]
Or, comment expliquer l'attraction du marxisme? Simplement, parce qu'en tant qu'opium du peuple, selon son postulat matérialiste, il est anti-chrétien

Je salue le retour en ces pages de M. le marquis de Saint-Zibou, probablement chassé de ses arpents de glace par quelque blizzard;
ceci pour lui faire remarquer que le marxisme ne saurait être son propre opium... Ou alors, c'est qu'il était divisé contre lui-même comme satan est un moment supposé l'être ds l'Evangile, ce qui explique sa défaite...

Code:
En effet! De plus, c'est le postulat matérialiste qui transforme la dialectique marxiste en opium!



Citation :
Ainsi, il faut repenser la dialectique, toujours valable, sur d'autres bases et selon d'autres cadres. Nous ne devons pas nous laisser dépouiller d'une théorisation valable de la démocratie sociale, par les imposteurs marxistes, qui ont fait 100 millions de morts en U.R.S.S, comme le capitalisme négrier, du XVIIe au XIXe siècle...

Qu'en pensez-vous?[/quote
]

Oui, c'est d'autant plus urgent qu'André Frossard, l'écrivain catholique bien connu, affirmait que s'il avait eu tort pour la lutte des classes, le marxisme n'avait pê pas dit son dernier mot, et la misère persistante du tiers-monde pourrait bien en être l'illustration.

Code:
Je vous ferai remarquer que la dialectique est aussi, et avant tout, hégélienne!

Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Ven 07 Nov 2008, 09:37

Citation :
[quote="saint Zibou"]
Code:
En effet! De plus, c'est le postulat matérialiste qui transforme la dialectique marxiste en opium!


certes, le marxisme est devenu à bien des égards pour le peuple, ce dont il accusait la religion.



Citation :
Oui, c'est d'autant plus urgent qu'André Frossard, l'écrivain catholique bien connu, affirmait que s'il avait eu tort pour la lutte des classes, le marxisme n'avait pê pas dit son dernier mot, et la misère persistante du tiers-monde pourrait bien en être l'illustration.

Code:
Je vous ferai remarquer que la dialectique est aussi, et avant tout, hégélienne!


Explication SVP...
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Ven 07 Nov 2008, 18:56

Effectivement, Marx a repris la dialectique hégélienne, mais en la faisant descendre du monde des idées, sur la terre des réalités économiques et sociales.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Ven 07 Nov 2008, 19:28

[quote="Karl"]
Citation :
saint Zibou a écrit:

Code:
En effet! De plus, c'est le postulat matérialiste qui transforme la dialectique marxiste en opium!


certes, le marxisme est devenu à bien des égards pour le peuple, ce dont il accusait la religion.



Citation :
Oui, c'est d'autant plus urgent qu'André Frossard, l'écrivain catholique bien connu, affirmait que s'il avait eu tort pour la lutte des classes, le marxisme n'avait pê pas dit son dernier mot, et la misère persistante du tiers-monde pourrait bien en être l'illustration.

Code:
Je vous ferai remarquer que la dialectique est aussi, et avant tout, hégélienne!


Explication SVP...
Code:
Peut-être un retour mieux ciblé, à Hegel, permettrait de résoudre ce que Marx n'avait pas compris...
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9446
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'imposture du marxisme...   Ven 07 Nov 2008, 19:29

lagaillette a écrit:
Effectivement, Marx a repris la dialectique hégélienne, mais en la faisant descendre du monde des idées, sur la terre des réalités économiques et sociales.

Ce faisant, il a dénaturé la dialectique!
Revenir en haut Aller en bas
 
L'imposture du marxisme...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'imposture du marxisme...
» Ovni l'affaire du docteur X (Imposture)
» L'imposture de la Belle Postière....
» LE MARXISME
» L'IMPOSTURE RELIGIEUSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: