DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Evolution de la Liturgie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Evolution de la Liturgie   Dim 26 Oct 2008, 10:23

Je suis content de lire que le Pape Pie XII avait écrit dans sa lettre encyclique "Mediator Dei" que:

"La liturgie se développe selon les circonstances et les besoins des chrétiens".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Dim 26 Oct 2008, 21:53

Louis a écrit:
Je suis content de lire que le Pape Pie XII avait écrit dans sa lettre encyclique "Mediator Dei" que:

"La liturgie se développe selon les circonstances et les besoins des chrétiens".

Cher Louis,

Je suis de ton avis.

Cela prouve que l'Eglise sait s'adapter et être souple quand il le faut pour le bien des chrétiens.

Oui quelle libération !

Et puis finalement oui l'Eglise est souple et est une Mère acceuillante pour ses enfants, toujours miséricordieuse et compréhensive. L'Eglise sera souple et restera toujours dans le message et les instructions de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

Merci de le rappeler Louis.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Lun 29 Nov 2010, 20:52

Vous pouvez lire une nouvelle rubrique sur l'histoire et la symbolique de la liturgie :
http://www.journaldelalliance.org/index.php?option=com_content&view=article&id=132&Itemid=141
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Lun 29 Nov 2010, 21:28

Et une video sur le sens eschatologique des différentes liturgies vous montrera à quel point les intégristes se coupent d'un grand signe venant de l'Esprit Saint :

http://www.dailymotion.com/video/xb0cd3_lecon-43-y-les-signes-dans-la-litur_webcam

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Lun 29 Nov 2010, 21:39

Tout à fait d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Lun 29 Nov 2010, 22:40

Louis a écrit:
Je suis content de lire que le Pape Pie XII avait écrit dans sa lettre encyclique "Mediator Dei" que:

"La liturgie se développe selon les circonstances et les besoins des chrétiens".

Il est curieux que les intégristes et autres sédévacantistes qui décrient la messe d'aujourd'hui n'aient pas vu ce passage de Pie XII (le dernier pape, selon eux !).
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Lun 29 Nov 2010, 22:53

Je pense que la crise n'eût pas été si forte au sujet de la liturgie, si la réforme avait été appliquée avec charité et sans connotation idéologique.
Mais il est claire qu'un attachement inconditionnel à un certain esprit de la tradition produit des raidissements qui engendrent des désunions...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Mar 30 Nov 2010, 07:23

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Je pense que la crise n'eût pas été si forte au sujet de la liturgie, si la réforme avait été appliquée avec charité et sans connotation idéologique.
Mais il est claire qu'un attachement inconditionnel à un certain esprit de la tradition produit des raidissements qui engendrent des désunions...

C'est certain, la place du clergé progressisme voir purement humaniste, qui s'est accaparé en Europe Occidentale le concile se faisant son interprète officiel est sidérale. Il faudra un jour écrire le livre des fautes de cette génération dont les derniers feux s'éteignent avec la crise des prêtres pédophiles. Quand le discernement des vocations au séminaire se fait sur la capacité syndicale ou d'action sociale, il ne faut pas s'étonner de cela.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Mar 30 Nov 2010, 09:13

Arnaud Dumouch a écrit:
Il faudra un jour écrire le livre des fautes de cette génération

Bah ! Laissons les morts enterrer les morts.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Mar 30 Nov 2010, 10:10

Non, il faudra faire l'effort de mettre en vérité l'histoire de l'Église d'Occident depuis 1950... C'est un effort de vérité qui participe à la sanctification des âmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Dim 16 Jan 2011, 00:27

Arnaud Dumouch a écrit:
Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Je pense que la crise n'eût pas été si forte au sujet de la liturgie, si la réforme avait été appliquée avec charité et sans connotation idéologique.
Mais il est claire qu'un attachement inconditionnel à un certain esprit de la tradition produit des raidissements qui engendrent des désunions...

C'est certain, la place du clergé progressisme voir purement humaniste, qui s'est accaparé en Europe Occidentale le concile se faisant son interprète officiel est sidérale. Il faudra un jour écrire le livre des fautes de cette génération dont les derniers feux s'éteignent avec la crise des prêtres pédophiles. Quand le discernement des vocations au séminaire se fait sur la capacité syndicale ou d'action sociale, il ne faut pas s'étonner de cela.


En effet, cette période post conciliaire fut très néfaste. Cependant, de tout temps l'Église temporelle fut à l'image de la société et dans une certaine mesure, la société
fut à l'image de l'Église. Les excès du clergé en matière de relâchement post conciliaire est d'avantage issu d'un phénomène de société de l'après-guerre que de l'Église conciliaire elle-même. J'irais jusqu'à affirmer que sans ce Concile, l'Église aurait été encore plus à la dérive, encore plus attaquée par la société.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Dim 16 Jan 2011, 06:39

C'est vrai.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Dim 16 Jan 2011, 08:36

Oui, la crise post-conciliaire est antérieure au concile lui-même; il faut compter avec celle du modernisme qui se prolonge, aggravée par le schisme de la Réforme...
C'est pourquoi il faut développer pour soi une dévotion mariale forte et équilibrée, seule rempart à cette crise.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Dim 16 Jan 2011, 14:06

« Je suis convaincu que la crise de l'Eglise que nous vivons aujourd'hui repose largement sur la désintégration de la liturgie » (Cardinal Ratzinger)

La liturgie dans les propos du Cardinal Ratzinger :

- L'effrayant appauvrissement qui se manifeste là où l'on chasse la beauté est devenu de plus en plus évident.

- Le fait de s'en tenir à la seule notion d' "accessible à tous" n'a pas rendu les liturgies véritablement plus compréhensibles ou plus ouvertes, mais seulement plus indigentes.

- C'est justement dans notre monde d'aujourd'hui que nous avons besoin du silence, du mystère supra-individuel, de la beauté.

- Le Concile a été tout simplement dépassé.

- Après le concile de nombreux prêtres ont délibérément érigé la désacralisation au niveau d'un programme d'action.

- Dans l'histoire de l'après-Concile, la Constitution sur la Liturgie ne fut plus comprise à partir de ce primat fondamental de l'adoration, mais plutôt comme un livre de recettes sur ce que nous pouvons faire avec la liturgie.

- Aujourd'hui, on peut se demander si, après tout, il y a encore un rite latin; la conscience de ce rite n'existe certainement plus guère.

- Aux yeux de la plupart, la liturgie apparaît plutôt comme une chose à réaliser par chaque communauté, tâche en vue de laquelle les groupes concernés bricolent de semaine en semaine leurs "liturgies" propres avec un zèle aussi admirable que déplacé.

- La réforme liturgique, dans sa réalisation concrète, s'est éloignée toujours davantage de son origine. Le résultat n'a pas été une réanimation mais une dévastation.

- On a une liturgie déviante en "show", où l'on essaie de rendre la religion intéressante à l'aide de bêtises à la mode.

- Des centres où la liturgie est célébrée sans affectation, mais avec respect et grandeur, attirent, même si l'on ne comprend pas chaque mot.

- La tolérance envers des fantaisies [liturgiques] aventureuses est chez nous presque illimitée. On est sûrement ainsi sur le mauvais chemin.

- Je suis convaincu que la crise de l'Eglise que nous vivons aujourd'hui repose largement sur la désintégration de la liturgie.

- On aurait besoin pour le moins d'une nouvelle conscience liturgique, pour faire disparaître cet esprit de bricolage.

- Il est nécessaire de restaurer non pas certaines cérémonies, mais l'idée fondamentale de la liturgie.

- Une nouvelle impulsion spirituelle est nécessaire pour que la liturgie soit à nouveau une activité communautaire de l'Eglise et qu'elle soit arrachée à l'arbitraire des curés et de leurs équipes liturgiques.


La liturgie dans les enseignementS du pape Benoît XVI :

- En de nombreux endroits on ne célébrait pas fidèlement selon les prescriptions du nouveau Missel; au contraire, celui-ci finissait par être interprété comme une autorisation, voire même une obligation de créativité; cette créativité a souvent porté à des déformations de la Liturgie à la limite du supportable.
- J'ai constaté combien les déformations arbitraires de la Liturgie ont profondément blessé des personnes qui étaient totalement enracinées dans la foi de l'Eglise.

- Il est nécessaire de vivre l'Eucharistie comme mystère de la foi authentiquement célébré, dans la conscience claire que l'intellectus fidei est toujours originellement en rapport avec l'action liturgique de l'Eglise.

- La relation entre mystère auquel on croit et mystère que l'on célèbre se manifeste d'une façon particulière dans la valeur théologique et liturgique de la beauté.

- La beauté de la liturgie est expression très haute de la gloire de Dieu et elle constitue, en un sens, le Ciel qui vient sur la terre.

- La beauté n'est pas un facteur décoratif de l'action liturgique; elle en est plutôt un élément constitutif, en tant qu'elle est un attribut de Dieu lui-même et de sa révélation.

- Puisque la liturgie eucharistique est essentiellement actio Dei dont nous sommes participants en Jésus par l'Esprit, son fondement n'est pas à la disposition de notre arbitraire et il ne peut subir la pression des modes du moment.

- Le premier moyen de favoriser la participation du peuple de Dieu au Rite sacré est la célébration appropriée du Rite lui-même.

- L'ars celebrandi est la meilleure condition pour une actuosa participatio.

- L'ars celebrandi découle de l'obéissance fidèle aux normes liturgiques dans leur totalité.

- En tant que premier dispensateur des mystères de Dieu dans l'Eglise particulière qui lui est confiée, l'évêque est le guide, le promoteur et le gardien de toute la vie liturgique. ll revient à l'évêque de sauvegarder l'unité unanime des célébrations dans son diocèse.

- Les célébrations liturgiques présidées par l'Evêque dans l'église cathédrale doivent se dérouler dans le plein respect de l'ars celebrandi, afin qu'elles puissent être considérées comme le modèle pour toutes les églises présentes sur le territoire.

- L'ars celebrandi doit favoriser le sens du sacré et l'utilisation des formes extérieures qui éduquent à un tel sens, comme par exemple l'harmonie du rite, des vêtements liturgiques, de l'ameublement et du lieu sacré.

- L'attention et l'obéissance à la structure propre du rite, tout en exprimant la reconnaissance du caractère de don de l'Eucharistie, manifestent la volonté du ministre d'accueillir, avec une docile gratitude, ce don ineffable.

http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-28225917.html

Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Dim 16 Jan 2011, 15:44

Mon cher Simon,
Vous avez tort et raison à la fois. Raison, parce que pour une large frange des populations occidentales, la désacralisation fut une des conséquences (non voulue) de Vatican II. On en est parfois arrivé à ce que décrivait dans un post Chris Prols, c’est-à-dire à des prêtres qui ne croient même plus en la présence réelle !
Mais, le catholicisme ne se réduit pas à la seule Europe. En Afrique, lorsque vous assistez à une célébration, c’est extraordinaire : il y a du rythme, de la ferveur, mais à bon escient. Je suis toujours surpris de voir, au moment de la liturgie eucharistique, que seuls les « autochtones » s’agenouillent alors que les « Blancs » restent debout ! Alors, oui, le tam-tam a remplacé l’orgue, et alors ? Ces croyants nous sont-ils inférieurs ? Je pense que c’est exactement l’inverse.
Là où j’abonde dans votre sens, c’est qu’il ne faut pas chercher à « importer » toutes les pratiques culturelles. Un Français restera, quoiqu’on en dise, un Gaulois et vouloir le transformer en « Africain » ou en « Américain du Sud » est contreproductif. Mais, c’est une erreur humaine et non doctrinale !
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Dim 16 Jan 2011, 15:58

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Oui, la crise post-conciliaire est antérieure au concile lui-même; il faut compter avec celle du modernisme qui se prolonge, aggravée par le schisme de la Réforme...
C'est pourquoi il faut développer pour soi une dévotion mariale forte et équilibrée, seule rempart à cette crise.

Que voulez-vous dire exactement ''Schisme de la Réforme''????
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Dim 16 Jan 2011, 16:07

Poisson a écrit:
Mon cher Simon,
Vous avez tort et raison à la fois. Raison, parce que pour une large frange des populations occidentales, la désacralisation fut une des conséquences (non voulue) de Vatican II. On en est parfois arrivé à ce que décrivait dans un post Chris Prols, c’est-à-dire à des prêtres qui ne croient même plus en la présence réelle !
Mais, le catholicisme ne se réduit pas à la seule Europe. En Afrique, lorsque vous assistez à une célébration, c’est extraordinaire : il y a du rythme, de la ferveur, mais à bon escient. Je suis toujours surpris de voir, au moment de la liturgie eucharistique, que seuls les « autochtones » s’agenouillent alors que les « Blancs » restent debout ! Alors, oui, le tam-tam a remplacé l’orgue, et alors ? Ces croyants nous sont-ils inférieurs ? Je pense que c’est exactement l’inverse.
Là où j’abonde dans votre sens, c’est qu’il ne faut pas chercher à « importer » toutes les pratiques culturelles. Un Français restera, quoiqu’on en dise, un Gaulois et vouloir le transformer en « Africain » ou en « Américain du Sud » est contreproductif. Mais, c’est une erreur humaine et non doctrinale !

Je le répète, c'est dû à un phénomène de société LAÏQUE, concile ou pas. L'Église serait restée comme au temps de Pie IX elle aurait été encore plus attaquée, rejetée, contestée.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Dim 16 Jan 2011, 17:35

Le schisme de la Réforme a progressivement modifié la pensée catholique, l'enserrant dans un humanisme progressivement éloigné intellectuellement de Dieu ; son influence a joué négativement sur cette crise moderniste qui fut d'abord une conception matérialiste et naturaliste de l'histoire. Le moderniste c'est d'abord la critique historique des saintes écritures; le reste à suivi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Evolution de la Liturgie   Dim 16 Jan 2011, 17:38

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Le schisme de la Réforme a progressivement modifié la pensée catholique, l'enserrant dans un humanisme progressivement éloigné intellectuellement de Dieu ; son influence a joué négativement sur cette crise moderniste qui fut d'abord une conception matérialiste et naturaliste de l'histoire. Le moderniste c'est d'abord la critique historique des saintes écritures; le reste à suivi.

Le schisme est l'apanage de ceux qui s'opposent au Concile, comme les lefèbvristes. Ce que vous dénotez, aurait eu lieu même si l'Église avait été comme celle du
temps de Pie IX.
Revenir en haut Aller en bas
 
Evolution de la Liturgie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liturgie à Nice: évolution sur plusieurs années
» GEIPAN: Evolution de la classification des cas
» Evolution, pourquoi ?
» Evolution et péché originel
» Mise en garde contre la nouvelle liturgie de la Messe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: