DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Evangiles ne sont pas grecs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 13:45

Bonjour!

Je découvre depuis quelques temps les travaux de M.Pierre Perrier ("Evangiles, de l'Oral à l'Ecrit", etc.) qui démontrent que nos Evangiles grecs sont en fait des traductions de textes qui ont d'abord été composés tès tôt après la Résurrection du Christ en araméen dans un cadre de transmission orale très structurée selon les traditions hébraïques de l'époque.

Etes-vous au courant?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 14:04

libremax a écrit:
Bonjour!

Je découvre depuis quelques temps les travaux de M.Pierre Perrier ("Evangiles, de l'Oral à l'Ecrit", etc.) qui démontrent que nos Evangiles grecs sont en fait des traductions de textes qui ont d'abord été composés tès tôt après la Résurrection du Christ en araméen dans un cadre de transmission orale très structurée selon les traditions hébraïques de l'époque.

Etes-vous au courant?

Bonjour libremax,
Je suis pas au courant, mais cela paraît logique, où Jésus s'adressait en araméen, et à des araméens. De même, qu'aujourd'hui, l'évangile s'adresse dans la langue de la nation où il est prêché !
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 14:08

...Et pourtant ça n'est pas si logique que ça pour une grande partie des exégètes, qui pensent que les évangiles sont des textes grecs, qui auraient réuni des traditions orales dont on ne sait rien.

Les travaux de Pierre Perrier remettent à l'ordre du jour au passage à peu près ce que transmettent les Pères de l'Eglise, à savoir que l'évangile de Marc est bel et bien celui de Pierre, que l'évangile de Matthieu est bien de Matthieu, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 14:44

libremax a écrit:
...Et pourtant ça n'est pas si logique que ça pour une grande partie des exégètes, qui pensent que les évangiles sont des textes grecs, qui auraient réuni des traditions orales dont on ne sait rien.

Les travaux de Pierre Perrier remettent à l'ordre du jour au passage à peu près ce que transmettent les Pères de l'Eglise, à savoir que l'évangile de Marc est bel et bien celui de Pierre, que l'évangile de Matthieu est bien de Matthieu, etc...

Peut-être ! Mais que les évangiles soient écrits en telle ou telle langue,
c'est la parole traduite dans ma langue maternelle qui me convertit.

Pour ceux qui font du du grec, du latin, et tout ce qu'on veut :
l'opinion est différente !
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 16:18

Nos Evangiles sont de la fin du IIème siècle.
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 16:34

Les logions, premiers textes écrits par les premiers rédacteurs — sorte de pense-bête, quoi! — étaient très certainement écrits dans la langue dudit rédacteur. Et même sûrement contemporains à Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 17:25

Contenporains à leur rédacteur, plutôt.
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 17:32

C'est bien ce qui est à contre-courant de l'idée répandue aujourd'hui pour Perrier: On date les Evangiles à partir des manuscrits grecs dont nous disposons, mais qui sont à l'évidence des traductions de textes antérieurs.

La théorie des logia désignerait des lambeaux de paroles récoltés dans des compositions évangéliques d'une manière qui serait incompatible avec ce que l'on sait aujourd'hui de la tradition orale hébraïque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 17:35

libremax a écrit:
C'est bien ce qui est à contre-courant de l'idée répandue aujourd'hui pour Perrier: On date les Evangiles à partir des manuscrits grecs dont nous disposons, mais qui sont à l'évidence des traductions de textes antérieurs.

La théorie des logia désignerait des lambeaux de paroles récoltés dans des compositions évangéliques d'une manière qui serait incompatible avec ce que l'on sait aujourd'hui de la tradition orale hébraïque.

Ca ne peut être qu'incompatible avec la tradition orale hébraïque, en ce que le ministère terrestre de Jésus, la disloquait en quelque sorte.

Mais il est évident que la tradition poursuivie par les apôtres au lendemain de la résurrection, n'était et qu'orale et hébraïque.
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 17:37

Pardon : par "tradition orale hébraïque", j'entendais : "manière de transmettre oralement en milieu hébraïque"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 17:42

libremax a écrit:
Pardon : par "tradition orale hébraïque", j'entendais : "manière de transmettre oralement en milieu hébraïque"

Certes, mais la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, mort et ressuscité s'est propagée en milieu Juif !
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 17:45

Tout à fait : La preuve en est, au vu de ces re-découvertes de la structure des Evangiles, que ceux-ci ont été composés selon une manière de faire qui était propre à la culture de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 17:52

libremax a écrit:
Tout à fait : La preuve en est, au vu de ces re-découvertes de la structure des Evangiles, que ceux-ci ont été composés selon une manière de faire qui était propre à la culture de l'époque.

Voilà ! Et ce qui a peut-être amené, aussi, que les évangiles furent écrits en grec, c'est la diaspora des premiers chrétiens !
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 17:53

Lire des trucs pareils !

Les logias sont le fait de fidèles les ayant reçu par révélation. C'est écrit dans Paul.
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 17:55

...Tiens, je ne connaissais pas cette définition des logia?
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 18:03

1 Cor 12.8 : En effet, à l'un est donnée par l'Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit.
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 18:09

...D'accord!

Et pour vous, c'est ce dont il s'agit aussi quand les exégètes parlent des "logia"?
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 18:16

Quels exégètes ? Quand Papias parle de recueil de paroles du Christ, il s'agit toujours de celles recueillis par les presbytres, ce qui correspond à cette définition.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 19:53

Citation :
...Tiens, je ne connaissais pas cette définition des logia?.

Pote a écrit:
1 Cor 12.8 : En effet, à l'un est donnée par l'Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit.
Rien à voir avec des logia ; Paul parle ici de la diversité des dons spirituels tels qu'ils apparaissent dans une assemblée, ou ce que Paul appelle le corps, et ses membres.
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 21:45

Les exégètes, j'entends par là les personnes qui analysent aujourd'hui la composition des textes ainsi que leurs genèses, admettent plus ou moins pour une grande majorité que les Evangiles ont été constitués d'abord à partir de paroles, discours, de Jésus, véhiculés oralement jusqu'à ce qu'on les mette par écrit, ce qui aurait d'abord donné naissance à ce qu'ils appellent "Q", un document théorique dont se seraient servis (toujours en théorie) les rédacteurs de l'Evangile de Mathieu et de Luc en compément de l'évangile de Marc.

C'est ce que contredisent les travaux dont il est question dans ce sujet.
entre autre.
Revenir en haut Aller en bas
BenBornAgain



Masculin Messages : 187
Inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 21:46

Depuis les années 80, les écrits de John Robinson, de Claude Tresmontant et du père Carmignac ( bien qu'étant rejetés pour des raisons idéologiques par les sois disant exegètes à la mode) ont connu une grande diffusion. Aux Usa où je vis la génération d'exégètes (fidèles au Magistère) sont de l'avis d'une datation récente des évangiles et très conscient des hébraismes très nombreux du texte évangélique et de la nécessité de connaître l'hébreu et le judaisme de l'apoque du Temple pour comprendre le Nouveau TEstament.
Tresmontant en particulier a fait un travail phénoménal pour montrer que l'évangile de Matthieu a été écrit en hébreu et traduit en grec de façon littérale, de la même façon que la Bible hébraique a été traduite par la Septante
Revenir en haut Aller en bas
http://cathobiblique.wordpress.com/
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 21:53

Pierre Perrier les cite, mais s'en écarte sur un point bien précis:

Tresmontant pensait à l'hébreu, ce sur quoi il se serait trompé. (un peu)
Les Evangiles auraient été écrit en araméen (qui a la même origine lointaine, mais qui n'est pas la même langue. L'hébreu à l'époque était la langue liturgique de Jérusalem, et peu de monde la comprenait). L'Evangile aurait été composé dans la langue populaire.
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 22:10

Chut, ne parlez pas de Tresmontant devant Pote !
Dommage, je ne connais pas les travaux de Perrier : il va m'être difficile de participer !
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 22:31

L'un de ses livres a été entièrement mis en ligne:

http://www.rosaires.net/
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 22:34

Bonne nouvelle ! j'y vais de ce pas.

A propos de la transmission orale, j'ai lu (chez quel judaïsant ?) que la fidélité de cette transmission était grande, car les moyens mnémotechniques et la disponibilité des esprits (non sollicités par de multiples sources d'informations comme pour nous) assurait une grande qualité de cette transmission. Ceci pour répondre à la remarque convenue des mécréants sur la "source d'erreurs de la transmission orale..."
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 22:40

Oui! c'est pour cela qu'il y a en occident tellement de variantes (mineures) entre les manuscrits: c'est parce que les copistes occidentaux ne connaissent en général pas leur texte par coeur. Du coup, en recopiant (et les ateliers de copie sont très vite nombreux dans l'empire romain), ils font des erreurs.

L'écriture sémite n'indiquant pas les voyelles, une connaissance et une transmission par coeur des textes est obligatoire. La mémoire est effectivement bien plus sollicitée, mieux entraînée: les manuscrits orientaux contiennent beaucoup moins de variantes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 22:56

libremax a écrit:
Oui! c'est pour cela qu'il y a en occident tellement de variantes (mineures) entre les manuscrits: c'est parce que les copistes occidentaux ne connaissent en général pas leur texte par coeur. Du coup, en recopiant (et les ateliers de copie sont très vite nombreux dans l'empire romain), ils font des erreurs.

L'écriture sémite n'indiquant pas les voyelles, une connaissance et une transmission par coeur des textes est obligatoire. La mémoire est effectivement bien plus sollicitée, mieux entraînée: les manuscrits orientaux contiennent beaucoup moins de variantes.

Et puis le magnétophone n'existait pas ! Donc l'esprit était très sollicité, comme la mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 23:32

doris a écrit:


Et puis le magnétophone n'existait pas ! Donc l'esprit était très sollicité, comme la mémoire.

Laughing
La télé non plus !
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 23:33

Après une lecture rapide, ils me plaisent, ces travaux de Perrier : je vais approfondir.
J'apprécie son intuition d'une transmission qui s'appuie sur la participation de sujets humains ('j'écrirai ma loi sur vos coeurs'), et non plus sur un média écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Ven 24 Oct 2008 - 23:42

libremax a écrit:
doris a écrit:


Et puis le magnétophone n'existait pas ! Donc l'esprit était très sollicité, comme la mémoire.

Laughing
La télé non plus !

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Sam 25 Oct 2008 - 2:23

Je ne connaissais pas du tout,j'ai fait un petit tour sur internet et j'ai rapporté ça:
http://catechese.free.fr/LecturePierrePerrier.htm qui est une page concise et claire d'introduction à l'approche de Pierre Perrier.Pour celui qui n'a pas le temps ce ne sera pas long à lire .
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Sam 25 Oct 2008 - 5:54

Mouche-Du-Coche a écrit:
Citation :
...Tiens, je ne connaissais pas cette définition des logia?.

Pote a écrit:
1 Cor 12.8 : En effet, à l'un est donnée par l'Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit.
Rien à voir avec des logia ; Paul parle ici de la diversité des dons spirituels tels qu'ils apparaissent dans une assemblée, ou ce que Paul appelle le corps, et ses membres.
Cela ne veut rien dire : depuis quand la connaissance est-elle un don spirituel ?
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Sam 25 Oct 2008 - 10:28

Tu butes ici sur les limites de ta culture purement littéraire : la connaissance qui est envisagée dans ce texte de Paul n'est pas une connaissance comme nous l'entendons spontanément (la préhension par une personne du réel, au moyen de ses facultés propres ; par exemple, ce ne serait pas la connaissance de faits historiques sur la vie du Christ par des fidèles).

Le don de connaissance ne se manifeste qu'au sein d'une communauté croyante, et dans certaines conditions ; c'est le dévoilement du présent spécifique de quelqu'un par un autre, qui parle sous l'inspiration. Celui qui reçoit cette parole peut y voir l'intervention divine, car il est seul à savoir ce que lui annonce celui qui donne cette "parole de connaissance". Ce don spirituel (car c'en est bien un) vise à faire grandir la communauté dans la cohésion.

Tu ne pouvais pas le savoir, car il fallait pour cela être témoin direct de ces choses.

Mais maintenant tu le sais.


Dernière édition par Mouche-Du-Coche le Sam 25 Oct 2008 - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Sam 25 Oct 2008 - 10:38

".../... c'est le dévoilement du présent spécifique de quelqu'un par un autre, qui parle sous l'inspiration.../..."

Il me semble qu'on appelle ça une "analyse sauvage" ou un exercice de charlatanerie médiuminique. Que c'est un "truc" des prédicateurs évangélistes.

".../... Ce don spirituel.../..."

Madame Soleil l'avait aussi

Me trompe-je?
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Sam 25 Oct 2008 - 10:45

Un peu, oui.

En fait, si c'est Madame Soleil qui l'exerce, tu as raison: il y a de fortes chances (99,9%) que ce soit une analyse sauvage.

Ce n'est plus tout aussi vrai dans une communauté soudée par la charité, où les membres désirent vivre sous l'inspiration du Saint-Esprit.
Mais ne t'inquiète pas : cela n'existe pratiquement plus, en ce moment, ou c'est rarissime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Sam 25 Oct 2008 - 10:50

Mouche-Du-Coche a écrit:
Un peu, oui.

En fait, si c'est Madame Soleil qui l'exerce, tu as raison: il y a de fortes chances (99,9%) que ce soit une analyse sauvage.

Ce n'est plus tout aussi vrai dans une communauté soudée par la charité, où les membres désirent vivre sous l'inspiration du Saint-Esprit.
Mais ne t'inquiète pas : cela n'existe pratiquement plus, en ce moment.

Mais si que ça existe encore.
Tu as fait une très belle et profonde et vraie analyse
du 'être en communauté' par le moyen de la charité, donc, le Christ
au milieu de nous !
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Sam 25 Oct 2008 - 11:12

-Mince, ça y est, plus personne ne va me donner son avis sur les bouquins de Perrier! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Sam 25 Oct 2008 - 11:15

Il me faut un peu de temps pour le lire ! mais je crois avoir trouvé grâce à toi un recueil de perles.
Je vais dire ce qui me plaît dans ses bouquins, quand j'aurai réfléchi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Sam 25 Oct 2008 - 12:11

libremax a écrit:
-Mince, ça y est, plus personne ne va me donner son avis sur les bouquins de Perrier! Crying or Very sad

Mais si, mais si, libremax !
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Sam 25 Oct 2008 - 16:46

Mouche-Du-Coche a écrit:
Tu ne pouvais pas le savoir, car il fallait pour cela être témoin direct de ces choses.

Mais maintenant tu le sais.

Où nous apprenons que Couche du Mioche vivait au début du christianisme....
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Sam 25 Oct 2008 - 16:54

Penses-tu ! ton athéisme t'empêche d'envisager que la dynamique du début ait pu durer jusqu'à aujourd'hui. Comme tu sembles complétement étranger à cette éventualité, je crois que la discussion s'arrête là : comment pourrais-tu y participer ?
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Sam 25 Oct 2008 - 17:17

Tu reconnais donc que tu ne fais pas de recherche historique mais que tu te contentes d'affirmer des dogmes.
Revenir en haut Aller en bas
BenBornAgain



Masculin Messages : 187
Inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Sam 25 Oct 2008 - 17:46

Merci pour les liens. Je suis très intéressé par ces travaux.
Pour alimenenter la discussion, je voudrais souligner le fait que déjà dans l'Ancien Testament, nous avons la trace de secrétaire (par exemple Baruch) ou scibes qui, au pied des prophètes écrivaient les paroles prononcées sous l'inspiration divines. En étudiant la religion juive avant la destruction du Temple, il est frappant de voir que la tradition orale coexiste parfaitement avec la tradition écrite (que ce soit les écritures saintes ou les traditions des anciens).
Revenir en haut Aller en bas
http://cathobiblique.wordpress.com/
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Sam 25 Oct 2008 - 19:09

Moi aussi, Ben

Max,
J'ai profité de ce début de WE pour lire Perrier, au moins ce qu'on en trouve sur le Net. J'apprécie beaucoup. Je ne doute pas une seconde que pour lire l'évangile, il faut le faire depuis la culture araméenne, et non depuis notre culture cartésienne et technicienne ; je crois aussi que cette lecture ne se fait qu'avec et entre des personnes qui s'estiment égales devant le texte, et s'écoutent. J'aime bien tout ce que je lis, par exemple l'image et l'explication du "paraclet" (le souffleur). La dimension orale telle que le souligne Perrier est passionante, parceque l'oralité, c'est d'abord intégrer soi-même, pour le restituer dans l'échange : c'est comme ça que la parole peut être appelée parole vivante !
Les détails de la vie à cette époque, rapportés par l'auteur, éclairent d'un façon nouvelle des passages de l'évangile que je connaisais pourtant bien : les disciples qui vont deux par deux, les cercles concentriques des disciples autour de Jésus, les rappels de la thora par Jésus...
Bref, tu m'as fait découvrir un nouvel auteur que je vais maintenant approfondir.
Aujourd'hui est à marquer d'une pierre blanche ; il y a encore des choses passionantes à découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Lun 27 Oct 2008 - 11:32

Oui,
en plus de rentrer dans une dimension profondément historique et anthropoligique de l'étude de l'Evangile, ces travaux me font redécouvrir son dynamisme et sa simplicité accessible à tous mais ouverte à la contemplation.

(j'en suis au 4e bouquin! c'est passionnant!)

J'espère qu'ils vont trouver un écho grandissant dans toutes les Eglises ainsi que dans le milieu de l'exégèse. Ce n'est pas gagné!
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Mar 28 Oct 2008 - 9:17

Dans l'environnement de Perrier, mes recherches me ramènent vers le Père Jousse, qui a eu la même démarche que celui-ci (Perrier a du s'en inspirer ?). Je le connaissais par ouï-dire, mais n'avais jamais cherché à en savoir plus. Bien m'en a pris : lui aussi est passionant, de petit paysan Sarthois élevé dans les traditions orales, jusqu'au chercheur en anthropologie et au découvreur des relations entre gestes, connaissance et mémoire : que l'on soit Sarthois ou Judéen, la démarche de l'acquisition de la mémoire et de l'échange oral sont les mêmes, et ces lois humaines sont les mêmes au travers des siècles.
Je crois que je vais me remettre à la mémorisation de l'évangile.
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Mar 28 Oct 2008 - 10:17

Perrier cite Jousse comme précurseur; il se situe en totale continuité avec ses travaux. Jousse lui sert d'appui sur les découvertes de "savoir faire oral", de techniques d'oralité qu'il a entreprises (si je ne me trompe) sur des populations orientales mais aussi africaines.

Perrier complète les travaux de Jousse dans la quête des "colliers" à travers les Evangiles, la dérivation des textes (les copies) à partir des Evangiles initiaux et une étude particulièrement pointue des textes de la Tradition (non seulement occidentale, mais orientale aussi) et des repères liturgiques qui permettent de retracer chronologiquement la composition des Evangiles.

Ce qui est un peu déconcertant, c'est vrai, c'est qu'en lisant Perrier, on a l'impression quelquefois d'avoir affaire à un fondamentaliste chevronné, qui voudrait défendre à tout prix une véracité de la Tradition et une littéralité de l'Evangile.

On peut sans doute prendre quelques distances avec certaines de ses conclusions (des fois il va très loin!), mais outre le fait qu'il est quand même très convaincant par la méthode et la discipline qu'il donne à ses études (c'est un scientifique de chez Dassault Aviation, et pas des moindres), il ouvre un pan de recherches qui a été totalement ignoré pour ne pas dire occulté jusqu'ici et qui ouvre un horizon sans précédent dans l'exégèse.

Ces travaux pour moi amènent à reconsidérer les Evangiles comme des témoignages dont on peut enfin situer le cadre immédiat. De là à les appréhender comme des témoignages directs de première main, il y a peut-être un acte de foi, mais pour prouver le contraire il va falloir que Perrier trouve un opposant bigrement compétent...
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Mar 28 Oct 2008 - 12:33

Oui, d'autant que tout cela sent bon la simplicité évangélique (et humaine), à laquelle il est difficile de s'opposer ; mais en effet, Perrier n'est pas non plus tombé de la dernière pluie : on perçoit l'influence sur sa pensée de ses compétences en mécanique des fluides.
Ce qu'il dit plus bas (sur la relation entre l'esprit et la matière) est dérivé de l'analyse de l'écoulement de l'air et de son instabilité en mode critique autour d'une aile d'avion ; pourquoi pas ? les lois naturelles peuvent nous faire chercher des analogies transposables dans le domaine spirituel.

Citation :
De plus, on sait maintenant qu’en agissant aux plus petites échelles sur des points bien choisis, on constate que des répercussions apparaissent, même à notre taille, parce qu’une grande partie des réglages de l’univers et de la Terre sont très proches de l’instabilité. C’est ainsi que Dieu peut agir sur les plus petites choses pour en provoquer de grandes, et ceci, sans violer les lois de la nature, à l’intérieur de lois qui demeurent parfaitement stables. Cette ouverture au spirituel rejoint l’intuition du dernier Docteur de l’Eglise : sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face. C’est par la petite voie que l’on peut réaliser de grandes choses. C’est la fin de la parenthèse de trois siècles, où le monde était considéré comme une grande horloge, et Dieu comme l’horloger. Une fois construite et remontée, l’horloge fonctionne toute seule. L’horloger est prié de n’y point toucher !

Or, contrairement à cette conception, il se trouve que le contrôle d’un système complexe est possible, si l’on sait l’observer en un nombre suffisant de points caractéristiques, et si l’on sait agir sur des points d’instabilité du système. Plus un système est instable, mieux on peut le contrôler. On peut savoir si un système est contrôlé, à partir de la façon dont il converge vers un état donné ; si l’observation et la loi de contrôle sont optimales, cette convergence est exponentielle. C’est précisément ce qu’on observe dans le monde des vivants, en totale contradiction avec le fameux paradigme de progression au hasard, qui prendrait un temps exponentiellement croissant avec la complexité de ses produits. Autrement dit, dans l’évolution des vivants, plus c’est compliqué, plus ça va vite !

Pour en revenir à la simplicité, je me demande pourquoi nous cherchons souvent du coté du compliqué pour comprendre ou expliquer les choses simples.

Je me réjouis que l'exégèse moderne puisse nous faire redécouvrir ces choses, parce que nous avons une connaissance de plus en plus fine des disciplines historiques, linguistiques, anthropologiques...

Avec le temps, nous ne nous éloignons pas de l'esprit et de la dynamique des débuts du christianisme, mais plutôt nous nous en rapprochons en les découvrant de mieux en mieux et faisant nôtres. ça me plaît !
Revenir en haut Aller en bas
libremax



Masculin Messages : 509
Inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Mar 28 Oct 2008 - 13:14

Moi je vois cette influence très assumée de son activité de scientifique sur ces travaux comme une une appropriation de l'un des aspects de la spiritualité judéo-chrétienne qui propose d'introduire à la méditation non pas par un discours conceptuel mais par analogie...
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Les Evangiles ne sont pas grecs   Mar 28 Oct 2008 - 18:20

Jousse a retrouvé un style rythmique arméen sous le grec de l'Evangile.

Mais les sagas sont en vers sous tous les climats. Cela n'en fait pas pour autant des ouvrages historiques.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Evangiles ne sont pas grecs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Evangiles ne sont pas grecs
» Où est l’Evangile de Jésus ?
» LA BIBLE ET LES EVANGILES SONT LA PAROLE DE DIEU
» Quels sont les véritables auteurs des évangiles
» L'iliade et l'Odyssée. En quoi sont-ils des textes fondateurs ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: